Accueil » Infos pratiques » Agir au quotidien

Déchets et recyclage

Moins l'on produit de déchets, moins il y en a à éliminer. Comme l'élimination des déchets est liée dans tous les cas à la pollution, nous devons contribuer, dans la mesure du possible, à diminuer la quantité de déchets.
Achetez de préférence des produits à base de matériaux recyclés, par exemple des blocs, enveloppes, du papier hygiénique et papier de ménage en papier recyclé, et des sacs poubelle en matière synthétique recyclée.

Que contient un sac poubelle non trié ?

  • 5% de matériaux composites
  • 6% de métal
  • 7% de bois, cuir, textiles
  • 9% de verre
  • 30% de papier et carton
  • 30% de déchets de cuisine végétaux et animaux.

Éviter, diminuer, réutiliser les déchets

  • Achetez de manière à ne produire que peu de déchets. Cela signifie prendre votre propre sac pour vos achats, choisir de préférence les conditionnements réutilisables et les grandes quantités (pour autant bien sûr que vous puissiez les consommer avant la date de péremption) et évitez les articles jetables et les emballages trop importants. Pour les objets à longue durée de vie, tenez compte des possibilités de réparation.
  • Les déchets doivent être évacués dans des poubelles et bennes prévue à cet effet, mais en aucun cas jetés dans les fossés, les rivières, dans la nature, par la fenêtre du train ou de la voiture.
  • Les déchets doivent être traités séparément : le sac poubelle ne doit contenir que les déchets qui ne peuvent être réutilisés ou recyclés, mais surtout pas de déchets spéciaux. Séparez soigneusement l'aluminium (non-magnétique) du fer blanc (magnétique). Si ces matériaux étaient acheminés à un point de collecte qui ne leur est pas destiné, ils pourraient gêner considérablement le traîtement dans les usines de recyclage.

Les déchets suivant peuvent être recyclés :

  • Le compost : les déchets de cuisine et de jardin devraient être compostés, dans la mesure du possible. L'idéal serait d'avoir un tas de compost dans votre jardin. Si vous n'avez pas de jardin, votre commune peut éventuellement vous proposer un service de ramassage ou une installation de compostage à proximité.
  • Le papier : il est vrai qu'il y a déjà beaucoup de vieux papier, mais l'objectif est de réduire la quantité de déchets. Si vous bénéficiez d'un service de ramassage, ou de points de collecte dans votre commune, pensez à conserver vos journaux, magazines, cartons propres, etc. Veillez à ce que les objets que vous remettez soient dépourvus de corps étrangers, comme des trombones ou des morceaux de plastiques (fenêtres d'enveloppe par exemple).
  • Le verre : tous les objets en verre qui peuvent être recyclés, comme les bouteilles consignées, les pots de yaourt ou de crème, doivent être rapportés au point de vente. Les verres et récipients non réutilisables sont remis au point de collecte du verre. Éliminez d'abord les morceaux de métal et autres corps étrangers. Les morceaux de vitre, la céramique et la porcelaine ne doivent pas être apportés au point de collecte du verre. Les petites quantités peuvent être jetées avec les ordures ménagères, les plus grandes quantités doivent être acheminées vers un dépôt.
  • L'aluminium : tous les déchets en aluminium doivent être remis au point de collecte correspondant. L'administration de votre commune vous indiquera le point de collecte le plus proche. Si l'objet à jeter ne présente pas le symbole "Alu", et que vous n'êtes pas certain de devoir apporter celui-ci au point de collecte de l'aluminium, vous pouvez effectuer le test suivant : les objets en métal solide (comme les boîtes de conserves, poêles (y compris les poêles en téflon), tringles à rideau, cadres, tubes, tuyau, etc...) sont testés avec un aimant. L'aluminium n'est pas magnétique. Cette propriété permet de distinguer l'aluminium de la tôle magnétique. Mais l'acier chromé ne présente pas non plus de propriété magnétique. Cependant, les produits en acier chromé diffèrent de l'aluminium par leur brillant.
    Pour les feuilles, faites le test du pliage : pliez le matériau, sans marquer le pli. S'il se redresse, il s'agit d'une feuille du type matière synthétique, par exemple sachet de purée de pomme de terre ou de café. De tels emballages ne sont pas destinés au ramassage. Mais si le matériau garde le pli, il peut être recyclé.
    Les feuilles du type papier, comme le papier d'enveloppe du beurre ou le feuillet intérieur des paquets de cigarettes, ne devraient pas être collectés.
  • Tôle d'acier : les boîtes de conserve devraient être débarrassées de leur étiquette et nettoyées dans la dernière eau de rinçage. Les nouveaux conteneurs de collecte sont souvent munis d'une presse à main. Quand ce n'est pas le cas, il faut détacher le couvercle et le fond de la boîte, puis aplatir le corps de la boîte. A partir des boîtes de conserve collectées, on récupère de l'étain et de l'acier. Les boîtes de conserve en acier pur, c'est-à-dire les boîtes dont le font est difficilement détachable (car il remonte vers l'intérieur de la boîte), peuvent également être apportées au point de collecte du métal. Elles peuvent en effet être directement recyclées, sans qu'il faille d'abord éliminer l'étain.
  • Le PET : les emballages (le plus souvent de boissons) en PET sont collectés par les points de vente prévus à cet effet.