Nettoyage de printemps
Faites votre nettoyage de printemps écolo


L'équinoxe de printemps approche rapidement, et bientôt nous pourons tous ouvrir nos fenêtres et laissez les brises de mars souffler l'hiver. Et il est temps: Les niveaux des polluants de l'air d'intérieur peuvent être de deux à plus de 100 fois plus élevés qu'à l'extérieur, selon l'EPA (L'agence de protection de l'environnement américaine). Cette pollution d'intérieur est due en grande partie à des composés organiques volatiles (COV) qui s'évaporent, ou des "offgas", des produits de décoration et de nettoyage de maison.

Ainsi, la première étape pour le nettoyage de printemps est : Ouvrez une fenêtre et laissez ces polluants sortir ! Pourtant même dans cette saison, quand un vase de jonquilles peut remplir une salle d'un agréable parfum naturel, beaucoup de consommateurs continuent obstinément à employer les déodorants d'intérieur synthétiques et des produits de nettoyage à parfum qui sont pleins de COV et autres produits chimiques toxiques. Ceux-ci peuvent rendre notre air d'intérieur malsain, provoquer des réactions avec la peau, les yeux, et le système respiratoire, et nuire à l'environnement.

Prenez ces prétendus déodorants d'intérieur. Selon une étude publié dans "The New Scientist" en 1999, dans les maisons où des pulvérisateurs d'aérosol et les déodorants d'intérieur ont été fréquemment employés, des mères de famille ont éprouvé 25% de plus de maux de tête et était 19% à souffrir de dépression, et les enfants de moins de six mois ont eu 30% de plus d'infections des oreilles et 22% de plus de diarrhée.

Cependant, dans leur choix de solutions de rechange, les consommateurs doivent être attentifs au “greenwashing” ('lavage vert' ou plutôt désinformation écologiste, qui consiste à se donner une image écologiquement correcte tout en continuant à polluer). "Simplement parce qu'un produit indique qu'il est naturel, ne signifie pas qu'il n'est pas toxique", dit Jeffrey Hollender, directeur de Seventh Generation, qui fabrique des produits de nettoyage et de ménage véritablement écologiques. Le mot "naturel" n'est pas un critère défini par le gouvernement et peut être utilisé pour n'importe quoi - y compris le plastique, qui vient évidemment du pétrole. Puisqu'aucune norme n'existe, les désignations telles que "non-toxique", "vert" et "bien pour l'environnement" sont également sans signification, selon l'union des consommateurs du site Eco-labels. Actuellement, seules la nourriture et les herbes peuvent être certifiés bio, ainsi le mot "bio" (organic en anglais) sur un liquide vaisselle ou de lessive ne veut pas dire grand chose.

Au lieu d'être attiré par des slogans, David Steinman, coauteur de "la bible du consommateur averti," conseille de regarder les étiquettes pour trouver les ingrédients spécifiques et eco-amicaux qui sont aussi efficaces. Ceux-ci incluent l'alcool de graines au lieu du cellosolve butylique toxique comme dissolvant; la noix de coco ou d'autres huiles végétales plutôt que du pétrole dans les détergents; et des désinfectants à base d'huile de plantes tels que l'eucalyptus, le romarin, ou la sauge plutôt que le triclosan. Vous pouvez également mélanger vos propres produits nettoyants, comme le fait Annie Berthold-Bond, la rédactrice écolo de care2.com et l'auteur de "Clean and Green (Propre et écolo)" et des "Better Basics for the Home (meilleures bases pour la maison)". Selon Berthold-Bond, quelques ingrédients sûrs et simples tels que le savon, l'eau, le bicarbonate de soude, le vinaigre, la soude cristallisée (carbonate de sodium), le jus de citron, et le borax peuvent satisfaire à la plupart des besoins de nettoyage de ménage - et vous faire économiser de l'argent en même temps.

Si vous êtes dans l'humeur à détoxifier, se débarasser des germes ne doit pas signifier la stérilisation totale: C'est votre maison, pas un hôpital. En l'an 2000, les produits de nettoyage étaient responsables de presque 10% de toutes les expositions toxiques rapportées aux centres anti-poison des Etats-Unis, comptabilisé pour plus de 206.000 appels, dont plus de la moitié concernait des enfants de moins de six ans. Selon Philip Dickey de la coalition de Washington Toxics, les produits de nettoyage les plus intensément ou immédiatement dangereux sont les nettoyants corrosifs de tuyauterie, les nettoyants de four, les nettoyants acides des cuvettes de WC, et tout ce qui contient du chlore ou de l'ammoniaque (qui ne devraient jamais être combinés - voir ci-dessous).

Lisez la suite pour découvrir les mauvais côtés de divers produits et ingrédients conventionnels et leurs solutions de rechange écologiques. Avec un peu d'effort, vous pouvez faire de votre maison un véritable havre de propreté plutôt qu'un réservoir de stockage chimique.

Détergents vaisselle, détergents lessive, et nettoyants à tout faire

Problèmes
La plupart des détergents conventionnels de vaisselle et de lessive sont faits à partir du pétrole, une ressource non renouvelable. Quelques détergents contiennent de l'alkyphenol éthoxylate, qui est un disrupteur suspecté d'hormone, ne biodégrade pas aisément et peut menacer la faune après sa sortie de vos tuyaux. Les alcools éthoxylés dans les détergents liquides peuvent contenir du 1,4-dioxane cancérigène.

Les parfums dans les détergents et les assouplissants peuvent contenir des phtalates, des produits chimiques qui ont été liés à des cancers et des dysfonctionnement du système reproducteur chez les animaux de laboratoire. Les parfums peuvent également déclencher de l'asthme et des réactions allergiques, ainsi que des irritations respiratoires et de la peau, des maux de tête, et des yeux humides. Bien que les phosphates, qui obstruent les voies d'eau, ne soient plus employés dans la plupart des savons de vaisselle et de lessive, ils peuvent être trouvés dans des détergents de lave-vaisselle. Les phosphates sont fortement caustiques et peuvent être mortels si avalés.

D'autres ingrédients s'avèrent dangereux une fois combinés : Le diéthanolamine et le tri-éthanolamine peuvent réagir avec des nitrites (un conservateur souvent non révélé) qui forme des nitrosamines cancérigènes.

Solutions
Employez des savons de lessive qui indiquent "sans parfums", c'est ce que conseille Harvey Karp, un pédiatre de Los Angeles et auteur de "The Happiest Baby on the Block (Le bébé le plus heureux". Si vous voulez employer des produits à base d'huiles-citronée, essayer de les sentir à une distance d'un mètre ou deux, ces produits peut être irritant pour les individus allergiques ou sensibles. Karp conseille également de choisir des détergents de vaisselle et de lessive et des nettoyants à tout faire à base de plantes (maïs, graines de palme, ou huile de noix de coco).

Pour enlever les taches des habits, essayez d'imbiber les tissus dans de l'eau mélangée à du borax, du jus de citron, du peroxyde d'hydrogène, de la soude cristallisée, ou à du vinaigre blanc. Ou, recherchez des "agents de blanchiment de non-chloré" fait à partir de percarbonate de sodium ou de perborate de sodium, fourni par Bio Pac, Ecover, Naturally Yours, Shaklee, ou Seventh Generation.

Le tissu peut être assoupli en ajoutant un quart tasse de bicarbonate de soude au cycle de lavage; dernièrement éprouvé sur plusieurs paires de pantalons achetés par catalogue fait d'un coton très raide qui a littéralement éraflé la peau d'un adolescent. Un quart de tasse de vinaigre blanc ramollira également le tissu, et éliminera les taches tenaces.
Les produits moins toxiques incluent Ecover et les savons de blanchisserie et de vaisselle de Seventh Generation; Les nettoyants à tout faire d'Aubrey Organics et de Vermont Soapworks; et les détergent de lave-vaisselle Bioshield et Naturally Yours.

Savons et nettoyants antibactériens, eau de javel, détachants, désinfectants, nettoyants pour vitres, et poudres de récurage de salle de bains

Problèmes
Populaire sous forme liquide, les savons antibactériens aident à favoriser la croissance des bactéries résistantes, selon un rapport de l'organisation mondiale de la santé de l'an 2000.
L'eau de javel chloré, un désinfectant commun fréquemment trouvé dans les poudres de récurage et les solutions de nettoyage, est fortement caustique, ce qui signifit qu'il peut brûler la peau et les yeux - de plus il peut être mortel si il est avalé. Quand elle voyage de vos tuyaux vers la nature, elle peut créer des organochlorines, qui sont des cancérigènes suspectés aussi bien que des toxines du système reproducteur, neurologique, et immunitaire. Et soyez averti : L'eau de javel (également connu sous le nom d'hypochlorite de sodium et hydroxyde de sodium) ne doit jamais être mélangée à un quelconque produit contenant des composés d'ammoniaque ou de quaternium. Cela créerait un gaz chloré fortement toxique. Beaucoup de poudres de récurage conventionnelles et de solutions de nettoyage contiennent de l'eau de javel chloré.

Solutions
Au lieu d'employer un savon antibactérien, Karp recommande le lavage à la main (environ deux minutes) avec de l'eau chaude et du savon.
Le vinaigre blanc aide à tuer les bactéries, les moisissures, et les virus, selon Berthold-Bond, qui l'emploie sur toutes les surfaces, de la cuisine jusqu'aux sièges des wc. Cependant, la seule manière certaine de tuer les microbes pathogènes portés par les aliments tels que des salmonelles ou E coli est d'utiliser de l'eau chaude et savonneuse pour laver toutes les surfaces de découpage, les plats, les couteaux, et les surfaces qui ont touché de la viande ou des oeufs crus. Frotter les éviers, les baquets, et les robinets avec une pâte de bicarbonate de soude et de l'eau qui enlève efficacement les anneaux de saleté et quelques types de taches; si cela ne fonctionne pas, essayez une pâte de soude cristallisée avec de l'eau, et soyez sûr de porter des gants. Les produits commerciaux d'eau de javel non chloré incluent la poudre à récurer 'Bon Ami' et les crèmes nettoyantes d'Earth Friendly, d'Ecover, et de Seventh Generation.

Pour nettoyer les fenêtres, remplissez votre propre bouteille à spray avec de l'eau et, soit d'un quart de tasse de vinaigre blanc soit d'une cuillère à soupe de jus de citron pour briser la graisse. Des nettoyants pour vitres commerciaux plus sûrs sont faits par Aubrey Organics, BioShield, Earth Friendly, Naturally Yours, et Seventh Generation.

Nettoyants pour canalisations, four et cuvette WC

Problèmes
Les ingrédients corrosifs dans ces produits peuvent sévèrement irriter les yeux, la peau, la région respiratoire, et peuvent être mortels si ils sont avalés. Les nettoyants chimiques de canalisations sont parmi les plus dangereux de tous les produits de nettoyage, contenant de l'hydroxyde de sodium et de l'hypochlorite de sodium (eau de javel) qui peuvent brûler les yeux et la peau de manière permanente. Dans les nettoyants pour fours, l'hydroxyde de potassium (potasse) et l'hydroxyde de sodium (soude caustique) peuvent brûler la peau, les yeux, et les voies respiratoires.

Solutions
Pour les canalisations, un outil de plomberie en forme de "serpent" devrait d'abord être utilisé pour amener vers le haut autant de matière que possible, afin de donner de la place aux produits de nettoyage pour agir, ou peut-être d'éliminer entièrement leur utilisation. Les nettoyants pour canalisations de Earth Friendly et Naturally Yours utilisent des enzymes, plutôt que des produits chimiques caustiques, pour dissoudre les obstructions. N'oubliez pas d'empêcher le futur colmatage avec les écrans de canalisations peu coûteux en métal ou en plastique, disponibles dans la plupart des magasins d'habitat.

Pour nettoyer les fours, les enduire dans une pâte d'eau et de soude cristallisée et laissez agir durant la nuit, frotter alors la pâte en portant des gants. Parmi les produits commerciaux, le décapant universel à base de plante d'EnviroSafety fonctionne bien. Ou vous pouvez employer les poudres de récurage non-chloré et crémes énuméré ci-dessus. Pour empêcher les futurs accumulations, frottez la porte du four avec du papier aluminium et essuyez les parois et le plafond du four après chaque utilisation.
Pour les toilettes, oubliez les trucs chics : employez à nouveau les poudres et crèmes de récurage simples non-chloré énuméré ci-dessus, ou essayer le nettoyant pour WC d'Ecover.

Les cirages pour meubles et métaux

Problèmes
Ceux-ci sont corrosifs et peuvent causer des irritation de l'oeil, de la peau, ou des voies respiratoire. Ils peuvent également contenir des distillats de pétrole préjudiciables au système nerveux ou du formaldéhyde, un cancérigène.

Solutions
Cirez/Polissez les meubles avec un mélange d'une cuillère à café huile d'olive et d'une demi tasse de vinaigre blanc, ou recherchez les produits exempts de dissolvants qui emploient les huiles minérales ou végétales.
Comme votre grand-mère le sait probablement, l'argent peut être maintenu propre avec de la pâte dentifrice. Le cuivre peut être poli en utilisant un tissu plongé dans du vinaigre blanc ou du jus de citron avec du sel; rinçez simplement avec de l'eau quand vous avez finis. Vous pouvez polir votre laiton avec une pâte faite à partir d'une cuillère à café de sel, d'une tasse de vinaigre blanc, et d'une tasse de farine.

Les déodorants d'intérieur et autres produits parfumés

Problèmes
Les propulseurs d'aérosol contiennent des ingrédients inflammables et nervo-toxiques, aussi bien que de minuscules particules qui peuvent se loger dans vos poumons. Les parfums de toutes sortes peuvent provoquer des réactions allergiques et asthmatiques.

Solutions
Si l'air extérieur est propre, ouvrez vos fenêtres et aérez de manière naturelle. Une boîte ouverte de bicarbonate de soude enlève les odeurs (vous pouvez le laisser décanter dans un joli récipient). Les blocs de cèdre ou les sachets de fleurs et d'herbes sèches fournissent de doux parfums - mais évitez les potpourris qui indiquent des "parfums" non spécifié sur l'étiquette; ceci peu indiquer des produits chimiques synthétiques, y compris des phtalates. Recherchez les produits parfumés d'huiles végétales essentielles, telles que le citron, la verveine, ou la lavande.

En conclusion, nous ne pouvons assez souligner que vous devriez éviter les pulvérisateurs d'aérosol dans n'importe quel produit, car ils dispersent leurs ingrédients dans l'air et les rendent faciles à inhaler. Même les ingrédients non-toxiques peuvent irriter des yeux, le nez, et les poumons. Les poudres négligemment secouées peuvent également s'éparpiller dans l'air et causer des irritations.

Maintenant, foncez !

La plupart des produits écologiques mentionnés ci-dessus peuvent être trouvées dans les supermarchés ou magasins bio, et dans les magasins d'amélioration de l'habitat. Pour une information plus complète, voyez les sites écolos.

Et rappelez-vous : Quand il s'agit du nettoyage de printemps, moins c'est mieux !


Si vous voulez réagir sur cet article, cliquez sur ce lien



Sources
Article provenant du site Dom'sweb : http://www.domsweb.org/ecolo/nettoyage-vert.php

Cet article est traduit du site anglais alternet.org avec leur permission.
Article original sur Grist par des rédacteurs du guide vert du 27 Mars 2003
www.alternet.org/story.html?StoryID=15486


Cette page a été affichée fois depuis le 28/01/04
Onpeutlefaire.com · Sauf mentions contraires, les articles de ce site sont sous licence Creative Commons