Fiche technique - Fabriquer un silo de conservation de racines

Avertissement : Certains détails paraîtront simplistes aux initiés, mais seront utiles aux débutants.

Fabrication du silo
   Forme : four à pain. Dans un terrain très compact, argile ou roche étanche, un simple trou creusé à l'horizontale suffit, dans un terrain sablonneux ou poreux, il faut le consolider avec du béton ou un coffrage de briques.
   Qualités : étanche à l'eau et à l'abri du gel. Prévoir une porte, en fer de préférence, étanche aux crapauds et aux rongeurs.
   Dimensions : pour une famille de trois personnes, diamètre de 1m et hauteur de 0,50m
   Emplacement : il est très important de le mettre au nord et à l'ombre d'un mur ! Si le relief du sol le permet, creuser à l'horizontale (dans un talus). La profondeur doit se situer en dessous du niveau de gel, soit environ 0,30/0,50m de terre au dessus du silo.
Sur un terrain plat, on peut bâtir le silo en surface. Prévoir 0,50 à 1m de terre au dessus du silo. La température se situera ainsi entre 3 et 8°C. Attention à l'érosion de la pluie sur la couverture. Trop enfoui, la température serait trop élevée.
Une grotte, c'est comme une cave : la température s'y stabilise entre 10°et 13°. Cette permanance incite les racines à pousser.

Préparation du sable
   Prévoir 300 litres de sable de rivière, "Sablette", fin, sans matières organiques, sans terre végétale.
   Même si le sable paraît propre, il est souvent mélangé à de l'argile. Il faut alors faire couler de
l'eau en continu et remuer à la pelle.

Stérilisation du sable
   Placer une tôle sur quatre supports.
   Placer le sable sur la tôle.
   Entretenir un feu sous la tôle.
   Remuer le sable à la pelle pour le sécher et harmoniser la chaleur.
   Chauffer entre 80 et 100°C. Un stérilisateur à vapeur convient mais il faut, ensuite, sécher le sable.
   Laisser refroidir le sable avant l'utilisation.
   On peut stériliser le sable à la demande, mais on peut aussi le stocker dans un récipient en plastique ou en fer.
  
Eviter le bois qui peut se décomposer et souiller le sable.
   Stériliser le récipient au "sulfate de cuivre neige" à la dose de 1 gr par litre d'eau. Ne pas utiliser la "bouillie bordelaise" qui contient de la chaux.
   Quand le sable est froid, on peut compléter la stérilisation en pulvérisant ce produit à dose "homéopathique".
Attention
: le cuivre est un poison violent et un anticryptogame puissant. A utiliser avec modération.

Il se trouve en vente libre dans les boutiques de produits piscines.
   Eviter de toucher le sable à main nue. La pluie sur le sable stérilisé annule la stérilisation.

Préparation des racines
   Trier les racines saines, éliminer les racines malades (mildiou...) et blessées, risques de pourriture.
   Nettoyer le colet de la racine et la sécher.
   Brosser pour enlever toutes traces de terre végétale.
Il est préférable de porter des gants pour éviter d' apporter de mauvais germes à la racine.

Préparation du silo
   Il faut le stériliser. Deux solutions s'offrent à vous :
     on peut mettre, à l'intérieur du silo, pendant 5mn environ (attention ce n'est pas un four à pain !) les braises ayant servi à la stérilisation du sable.
     on pulvérise la solution de "sulfate de cuivre neige" et on laisse sécher.

Mise en silo
   Etaler une couche de sable de 5 cm, coucher les racines côte à côte, et recouvrir par une couche de sable sans que les racines ne se touchent.
   Important : organiser les racines à l'intérieur en fonction de la reprise pendant l'hiver. La reprise s'effectue à la diagonale du silo (voir croquis). Prévoyez donc vos besoins : on ne déplace pas toutes les carottes pour avoir accés aux cèleris raves derrière le tas !
Attention : toutes les racines ne se cueillent pas en même temps.
Prévoyez et organisez votre silo en conséquence !

Fermeture du silo
   Protégez votre porte du froid avec une botte de paille par exemple.
   Attention : fin février, les jours rallongent, la lumière revient et donne des informations à vos racines, qui vont entamer un processus de repousse. Surveillez bien votre silo quand les pissenlits repoussent dans les prés.

Tradition
Pour la génération de mes parents, aucune femme n'a jamais retiré les racines du silo, ce travail étant réservé aux hommes tout comme d'aller tirer du vin à la cave


Si vous voulez réagir à ces fiches techniques, cliquez sur ce lien



Fiche réalisée par :
Martine et Raymond Boudet
hermespere@wanadoo.fr
Site : http://www.hermespere.net


Cette page a été affichée fois depuis le 16/02/05
Onpeutlefaire.com · Sauf mentions contraires, les articles de ce site sont sous licence Creative Commons