Fiche technique - Spirale d'herbes aromatiques

Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides.
Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose. Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d’en faire un milieu très favorable aux insectes. La structure de la spirale est en pierres sèches, éventuellement liées avec de la terre argileuse. Cimenter le mur empêcherait les animaux de s’y réfugier et les plantes de s’installer dans les interstices. A défaut de pierres, on peut enfoncer des pieux de bois de grandeur décroissante dans le sol, mais la durée de vie de la spirale sera plus faible. D’autre part, ces pieux offrent bien moins d’abris pour la faune.
La spirale est comblée par des gravats, des cailloux, de préférence calcaires, mélangés à de la terre stérile tirée du sous-sol profond. Il ne faut mettre qu’une faible couche de terre végétale en surface, et même s’en passer. Ainsi montée, la spirale sera bien drainée. Sa terre pauvre favorisera les plantes très économes en eau comme en matière organique que sont les plantes aromatiques appréciées des insectes : thym, romarin ou lavande. Cette faible fertilité favorise également le maintien à long terme de plages de sol nu, qui seront peut-être utilisées par des insectes fouisseurs pour creuser leur terrier. Il est possible de créer une poche de sable argileux, profonde d’un mètre environ, car certaines espèces préfèrent ce substrat.

Matériel nécessaire
   bêche
  
pelle
   transplantoir
   truelle de maçon
   pierres ou briques résistants au gel
   petit bassin ou film plastique étanche
   gravats grossiers
   compost
   sable
   ciment (seulement si maçonnerie)

Réalisation de la forme
   Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé.
   Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond.
   Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Pour l'orientation, référez-vous au Nord dessiné sur la deuxième illustration.

Montage de la spirale
   Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné.
Il doit atteindre 75-100 cm de hauteur au centre et décroître à la fin de la spirale.
   Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres.
   Ajoutez une couche de sable et de terre de 20-30 cm.
   Remplissez la circonférence extérieure de terre (il faut penser à respecter la pente).

Plantation des herbes
Vous pouvez planter à votre guise les herbes aromatiques dans la spirale. Par exemple :
  1 - Cresson de fontaine
  2 - Oseille
  3 - Menthe
  4 - Ciboulette
  5 - Ail
  6 - Capucine
  7 - Aneth
  8 - Persil
  9 - Estragon
 10 - Sauge
 11 - Marjolaine
 12 - Plante vivace de rocaille
 13 - Lavande et d'autres si vous le souhaitez…

Et pour nos amis les insectes
Voici ce qui peut être utile :
  1 - Entrée d'un nichoir à bourdons, accessible pour nettoyage en enlevant la pierre plate lui servant de plafond, avec tunnel d'accès fait d'un drain en terre cuite ou d'un tube en plastique de 2 cm de diamètre intérieur au moins.
  2 - Bûche de bois dur percée de trous de 2 mm à 8 mm pour loger les nids de diverses abeilles solitaires (osmies, anthidies…) et guêpes solitaires (odynères…).
  3 - Fentes laissées libres entre certaines pierres, sans mortier ni terre, servant de refuge aux lézards, aux escargots, aux araignées à toile en tube et à de nombreux insectes.
  4 - Trou d'accès à une cavité à la base du mur pour les couleuvres, les crapauds, les musaraignes, etc.
  5 - Tuiles canal empilées dans une loge du mur, pour hivernage ou abri provisoire des punaises, des perce-oreilles, éventuellement des coccinelles, et autres petites bêtes recherchant des fentes étroites.
  6 - Fagots de tiges creuses (bambou, roseau…) et de tiges à moelle (sureau, ronce…) à fixer sur un piquet pour nidification de petites abeilles (osmies, hériades…) et guêpes (pemphrédons…) solitaires.
  7 - Entrée d'une niche pratiquée dans l'épaisseur du mur, pour favoriser la nidification de certains oiseaux comme le troglodyte.
  8 - Entrée d'une cavité pour la nidification des bourdons. Le nettoyage se fait en retirant le tuyau d'accès et la terre qui le maintient en place.

La spirale vue du ciel
  1 - Lavande et/ou hysope, très appréciées de nombreux butineurs, abeilles, papillons, mouches, guêpes, etc.
  2 - Sauge officinale ou sauge sclarée, aux fleurs très visitées par les bourdons
  3 - Thym et/ou romarin, ce dernier fleurissant tôt en saison et abritant des araignées dans son feuillage persistant.
  4 -
Estragon pour la cuisine.
  5 - Armoise ou absinthe dont le feuillage nourrit plusieurs chenilles.
  6 - Ciboule et/ou ciboulette, aux jolies fleurs en boule très attractives pour les insectes
  7 - Petite Pimprenelle dont le feuillage à goût de concombre nourrit quelques chenilles.
  8 - Origan, mellifère, et/ou bourrache, fleurissant tout au long de l'année tant que le temps est doux, très visitée par les abeilles et les bourdons.
  9 - Aneth et/ou cerfeuil à la floraison très attractive pour les guêpes et mouches.
 10 - Mélisse, mellifère, et/ou basilic
 11 - Menthe aux fleurs très attractives pour les papillons, les mouches et les guêpes.
 12 - Cresson de fontaine si la mare ne s'assèche pas en été.

La vie dans la spirale d'herbes aromatiques
Au pied de la spirale, on peut installer un petit bac en résine ou une mini-mare creusée dans le sol et rendue étanche par une bâche spéciale. Elle recueillera l'eau de ruissellement et procurera un point d'eau apprécié de nombreuses petites bêtes. La végétation ne tardera pas à couvrir ses bords et à la fondre dans le paysage. Si sa taille le permet, elle pourra être garnie de plantes aquatiques.
Le muret de pierre offrira des abris à de nombreuses espèces. En le construisant, vous pouvez prévoir des cavités pour les oiseaux qui nichent dans les tas de pierre, ou y intégrer des nichoirs et abris. Des bottes de tiges à moelles ou creuses, des bûches de bois percées fourniront des endroits favorables pour nidifier à des guêpes et abeilles solitaires, qui viendront sur la spirale butiner les fleurs. Le lézard des murailles appréciera l'abri des pierres, la terre pour pondre, les insectes à manger et l'abreuvoir pour se rafraîchir. D'autres vertébrés comme le crapaud, la musaraigne ou la couleuvre pourront fréquenter régulièrement ou épisodiquement le muret de la spirale.
Privilégiez les plantes aimant les sols secs pour le haut de la butte, comme le thym, le romarin, la lavande, l'hysope, la sauge. Au milieu se plairont, la petite pimprenelle, l'armoise, la ciboulette, l'origan. Vers le bas de la pente, sécheresse et pauvreté du remblai feront beaucoup moins sentir leurs effets. C'est l'endroit idéal pour semer des ombellifères aromatiques comme l'aneth, le cumin, le cerfeuil, le persil mais aussi la mélisse ou la menthe. Cette spirale aromatique peut également se concevoir comme un parterre de fleurs décoratif en y implantant la giroflée des murailles, la valériane rouge, les orpins, la joubarbe et autres fleurs se contentant d'un sol sec.

Si vous voulez réagir à cette fiche technique, cliquez sur ce lien

Sources
Jardiner, c'est facile de Wolfgang Hensel, éditions Solar
http://www.ponema.org/article_imp.php3?id_article=48
Cette page a été affichée fois depuis le 18/02/05
Onpeutlefaire.com · Sauf mentions contraires, les articles de ce site sont sous licence Creative Commons