Aller au contenu


Photo

rouler à l'huile recyclée avec l'A.P.R.E.R


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#21 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 24 juin 2009 - 15:06

A oui, il faut chauffer, mais une fois qu'on atteint la premère ébulition pas besoin de faire autre chose que de compenser les pertes thermiques...
Donc
  • On peut chauffer au solaire
  • On peut isoler le tank de "cuisson"
Sachant que ce qu'on veux obtenir c'est transestérification (wiki )
résumé:
Une huile végétale ou animale c'est 2 ou 3 acides gras accrochés à (estérifiés à) de la glycérine.
Ce sont les acides gras qu'on consomme dans l'agrodiesel.
En ajoutant la soude on facilite la dé-estérification de cette glycérine.
La glycérine se dissous mieux dans l'eau (trialcool) que l'alcool classique qui va donc plus diffuser dans les acides gras (huile qui surnage) et re-estérifier ceux-ci...
Les esters "éthyliques" (et plus glycériques) d'acides gras sont l'agrodiesel.

Pour mémoire la fabrication du savon c'est la même chose sans l'alcool. On se retrouve avec un mélange de (soude + glycérine + acide gras + huile qui n'a pas réagie) = savon

PB : Les réaction d'estérification/des-estérification sont réversibles avec souvent un équilibre 2/3 ester + 1/3 composants seuls et lentes (à cause de l'équilibre). La soude "dessêche" le milieu et porte l'équilibre vers les esters (plus volatils et "gommant" moins que les acides gras libres qui pourraient déjà servir tels que) c'est pourquoi ils en parlent en tant que catalyseur.
L'équilibre est d'autant plus vite atteint que la température est importante. Et que le mélange huile / soude est fin. Si ça bout on obtient les deux...

Dans l'article wiki ils parlent de 50°C, mais ils partent d'huiles brutes fines (colza/canola ou soya) qu'ils doivent mettre en émulsion avec la solution de soude+alcool.
Au dessus de 100°C (je suppose que) la conso énergétique + les problèmes de gommage font que ça ne vaut pas le coup.

Quand à la réaction d'hydrogénation dont ils parlent dans ce même article c'est de la chimie lourde.

Modifié par kidamdam, 24 juin 2009 - 15:08 .


#22 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 688 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 24 juin 2009 - 15:23

La chimie même "légère" impose de bien maitriser les équations sur le papier et la technologie fut-elle alternative. Prudence avec des substances corrosives ou inflammables et en tout cas très chaudes. N'est-ce pas kidamdam!

Outre le coût énergiétique, l'investissement dans le matériel et dans la sécurité ne doit pas être négligeable.
Quel matériel de lutte contre l'incendie faut-il prévoir?

#23 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 24 juin 2009 - 15:59

C'est une partie du fond (profond :cogite:) du problème.
C'est évidemment risqué.
Extinction feu d'huile : couvertures épaisses de coton ou laine type armée, extincteurs à mousse ou à CO2.
Alcool = volatil = risque d'atmosphère explosive.
Mais est-ce plus risqué que la pratique du bouillage de cru?

Je rapelle que je suis pour l'utilisation d'huile brute ou récupérée/recyclée filtrée, éventuellement neutralisée pour préserver les durites "avant pompe" qui sont souvent en caoutchouc (et donc attaquée par l'huile acide).

Je citais cette transestérification artisanale pour dire que c'est possible dans une optique décentralisée, locale et (j'y tient) dans un système économique plus juste (coop, scoop, petites industries) que ce que les lobbies industriels veulent nous faire suivre comme des moutons.

Ils ont réussi à faire passer l'interdiction de l'huile à "tous sauf les agriculteurs" parceque les agriculteurs sont déjà capables d'ignorer la loi "en masse". Donc impossibilité de contrôler l'application de cette loi à cette classe d'entrepreneurs. Ca la fou mal une loi ignorable.

Une loi peut être abrogée.
Attaquons l'état français à Bruxelles... quand nous serons suffisamment à le faire ils nous proposeront abrogation + loi de TIC égale à celle du "di"ester sur HVP/HVB/HVRecycl

D'accord, je rêve. Nicolas Ier fera un Grenelle bis pour diluer la jacquerie dans les jeux de robe législatifs.

Modifié par kidamdam, 24 juin 2009 - 16:00 .