Aller au contenu


Photo

les vaccins sont inefficaces et dangereux


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1598 réponses à ce sujet

#41 constance est calme

constance est calme
  • Localisation:Paris

Posté 11 dcembre 2009 - 20:15

coucou
j'ai enfin commencé à regarder les vidéos ici proposé de Ghis sur les vaccins
je les trouve bien il faut prendre du temps et être patient mais bon c'est bien ça aussi.

Cela m'a motivé a passer un coup de fil à maman pour essayer de comprendre encore un peu plus sa manière de voir les choses.
Elle a fait pharma dans sa jeunesse et a connu "des amis mourants" de la polio, et la campagne de vaccination obligatoire; alors ça la révolte quand on dit que les vaccins c'est caca.
Ensuite bien des contre vérité dans son discours, et à moi de constater mes arguments et mes connaissance acquise ça et là au cours du temps.
Luc Montagnié, prix nobel 2008, pourtant j'ai l'impression qu'il est plutôt marginal dans sa manière de voir les choses médicales, alors on peut se poser des questions, sur la punition toujours sur les empecheurs de tourner en rond, ceux qui dévoilent de grands crimes.
Seule l'évolution au cours du temps nous permettra d'y voir plus clair, Tchernobil, ils savaient, l'amiante, ils savaient...
Pour la grippe A je suis plus à même de suivre et d'entendre les conseils anti vaccination, mais avant, on m'en a fait et si on me fait un peu peur avec un tétanos ou autre, je pourrais faire de nouvelles injections.
J'ai un ami qui a choppé une polyarthrite rumatoïde, et aux vus de toutes cette littérature anti vaccin, je découvre qu'ila surement fait l'hépatite B au même moment que moi.

Ma mère je travaille son esprit et sa réflexion de puis des années, mais que les schémas sont complexe...
Si les médias ne parlent pas de toutes ces horreurs suspectée par nous sur internet, n'est ce pas simplement parce que les gens ne veulent pas qu'on leur dise la vérité, ne feraient ils pas la révolution si on leur disait ces vérités, en accusant cette fois l'état de menteur.

Merci à Liberti, pour ses sources, car les antivaccins de par leur étiquette sont immédiatement discrédité, comme quand on parle de maitre spirituel, dans la tête de presque tout le monde ça fait SECTE, comme au début du sujet d'ailleur sur Ghis.

Je n'ai aucune preuve de quoi que se soit et bien obliger de me faire mon avis tout seul, au mieux de m'informer.
Je me demande pourquoi, ou si simplement mes recherches sont orienté, mais hormis à la télé sur internet il y a peu de gens qui revendiquent les bienfaits du vaccin...
Et pourtant ma mère ne les entends pas dans ses soit disant recherches.

bref on verra bien mais en tout cas cette fois les révoltés se font tout de même bien entendre, et ça change, on dirait le NON au traité de Lisbonne, les gens déteste qu'on les prennent vraiment trop pour des cons, comme le médias l'on fait avec cette grippe.

bref bon vent à tous.

#42 sebashi

sebashi

    Apprenti terrien

  • Membres
  • 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Aveyron

Posté 11 dcembre 2009 - 20:49

libertie

C'est le déséquilibre du au stress à la malbouffe, à la peur et à l'ingestion de plein de saletés qui entraine un état pathologique et donc une maladie


Heu, je veux bien, mais comment tu expliques que les tribus amérindiennes, qui mangeaient bio, qui n'étaient pas stressées, qui avaient une vie saine, etc, aient été décimées à 90% par les maladies rapportées par les colons?

Parcequ'ils vivaient en harmonie dans un écosysteme isolé qui n'avait jamais connu ce type de virus.
L'abeille , en asie ne crains pas le frelon asiatique, ils on évolués pendant des milliers d'années ensemble.
Essaye de boire la meme eau qu'un Africain boit ... on s'adapte à notre environnement.
D'ailleurs pourquoi la peaux des Africains est si noire ? parceque leur peuple à subit le rayonnement UV de maniere plus intensive que ceux qui vivent au nord ou Sud, et que leur organisme c'est adapté à ce rayonnement.

#43 polaris

polaris
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 11 dcembre 2009 - 21:38

Libertie tu t'exprimes très bien :D
Au passage je salue ton engagement

A propos de l'alimentation :
'Communément appelé Riz des Incas, le quinoa est une graine que l'on récolte après maturation de la fleur d'une plante voisine de l'épinard. Cette graine est originaire des hauts plateaux des Andes en Amérique Latine, les régions où elle est le plus cultivé sont la Bolivie et le Pérou. L'origine de la culture du quinoa remonterait à plus de 5000 ans avant J.C..Le quinoa était la ressource alimentaire principale des Incas jusqu'à l'invasion de leur territoire au XVIème siècle par les espagnols qui interdirent sa culture. Cette interdiction a failli engendrer la disparition totale du quinoa, mais heureusement quelques familles attachées aux traditions ont réussi à maintenir quelques parcelles cultivées durant tous ces siècles de prohibition. Ce n'est qu'au XXème siècle que progressivement la culture du quinoa a redémarré, en partie grâce à l'aide et au soutien des occidentaux

Avec la reprise de leur alimentation traditionnelle les indiens ont aussi retrouvé une santé qu'ils avaient perdue. L'usage du blé, importé en grande partie des Etats Unis, était insuffisant pour combler les carences nutritionnelles des indiens'
source : http://entrainement-...oa-recettes.htm
( 1er lien google, les sources concordantes sont abondantes)

Modifié par polaris, 11 dcembre 2009 - 21:41 .


#44 nad

nad
  • Localisation:alsace

Posté 11 dcembre 2009 - 22:00

Concernant la vaccination : un collègue s'est fait vacciné. Peu de temps après, son fils a eu la grippe A, vérifié par test et a du être hospitalisé. Le collègue a ensuite attrapé une sorte de syndrome grippal, très carabiné, d'après le test, qui ne serait pas la grippe A . Il a été détecté porteur sain du virus H1N1.

#45 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 dcembre 2009 - 22:02

Je ne sais pas si les Incas mangeaient beaucoup de quinoa mais en tout cas ça ne les a pas empêché d'être décimés par la variole. :D

Et la variole, si il en a plus c'est quand même grace aux campagnes de vaccination...

Je trouve ça assez délirant ces discours anti vaccin, non pas que je sois un pro vaccin (je n'aime pas les piqures), mais si les vaccins étaient si dangereux que ça, comment vous expliquez qu'on vit plus vieux qu'avant?

sebashi

qui n'avait jamais connu ce type de virus


Donc quand un nouveau virus déboule n'importe qui peut être touché, c'est bien ça? Le H1N1 est un nouveau virus heureusement pas virulant, mais si ça avait été le cas, n'importe qui pourrait être touché, non?

Modifié par Bastringue, 11 dcembre 2009 - 22:11 .


#46 polaris

polaris
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 11 dcembre 2009 - 22:14

Tu parles de quels pays question longévité ? Ceux où on mange suffisamment bien ou les autres ?

#47 polaris

polaris
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 11 dcembre 2009 - 22:49

Pour développer ma pensée :
Dans de nombreux pays, le milieu promis à de nombreux habitants est un cloaque urbain sans nom.
L'eau, élément le plus élémentaire à la vie est partout souillée. La malnutrition est aussi une réalité.

D'un autre côté du décor, d'autres vivent avec des conditions d'hygiène sans commune mesure et avec une alimentation bien meilleure.

Les campagnes de vaccination existent des 2 côtés du décor, les résultats en terme de santé ne semblent pas dépendre que d'elles...

#48 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 11 dcembre 2009 - 23:14

Je ne sais pas si les Incas mangeaient beaucoup de quinoa mais en tout cas ça ne les a pas empêché d'être décimés par la variole. :D

Et la variole, si il en a plus c'est quand même grace aux campagnes de vaccination...

Je trouve ça assez délirant ces discours anti vaccin, non pas que je sois un pro vaccin (je n'aime pas les piqures), mais si les vaccins étaient si dangereux que ça, comment vous expliquez qu'on vit plus vieux qu'avant?

sebashi

qui n'avait jamais connu ce type de virus


Donc quand un nouveau virus déboule n'importe qui peut être touché, c'est bien ça? Le H1N1 est un nouveau virus heureusement pas virulant, mais si ça avait été le cas, n'importe qui pourrait être touché, non?

Alors, petite histoire de la variole. ce n'est en aucun cas le vaccin qui a réussi à l'éradiquer mais bel et bien les mesures d'hygiène, et les mises en quarantaire, à lire sur le site même de l'OMS. Si vous regardez les schémas la variole avait bien diminué avant même l'introduction de la vaccination, idem pour la polio , avec même un pic de polio dés le début de la vaccination.


Ensuite, bastringue il y a de nombreux mélanges dans ce que vous nous dites.
tout d'abord, on vit plus vieux car on mange mieux, on se lave davantage: mesures d'hygiène, meilleure alimentation, meilleure conditions de vie ( moins de maison humides, avec moins de poussières, de mousses..)
On ne vit plus dans la promiscuité avec les animaux. Voilà qui permet déjà de réduire certains problèmes. De plus , il y a eu l'invention de la péniciline (même si on l'tilise maintenant pour tout et n'importe quoi, n'importe comment ) elle a eu son utilité pour lutter contre certaines maladies.

Ensuite ce virus H1N1 n'est absolument pas nouveau. D'ailleurs il ne s'agit pas de H1N1 mais de grippe A . grippe A= 4 virus différents: Deux virus H1N1 , 1 virus H5N1 1 virus H3N2. c'est à dire deux virus différents (il y en a plusieurs) de H1N1 virus porcin, 1 virus de grippe aviaire et 1 virus de grippe saisonnière .
Le H1N1 et le H3N2 entraine la contagiosité le H5N1 la dangerosité. C'est pourquoi on peut être certain qu'il s'agisse d'un virus créé par l'homme dans un laboratoire. Comme nous l'indique cet article: le virus de la grippe A sort d'un laboratoire..nous disent les allemands.

Le H1N1 actuel est différent dans sa forme , mais a pour base le virus de la grippe dite espagnole de 1918. (Petit rappel les soldats qui avaient contracté cette grippe sortaient de la guerre , vivait dans des conditions lamentables et n'avaient pas la résistance physique pour se défendre. ) On l'a vu également sous cette forme en 1957 en 1968 et en 1976.

Pour info, pour ceux qui ne me connaissent pas, j'ai développé une sclérose en plaque suite à la vaccination contre l'hépatite B, en 1989. Je suis infirmière et j'ai dû me faire vacciner pour pouvoir choisir de pratiquer ce métier.

J'ai du coup pris la peine de lire des livres, des articles (quotidiennement sur ce sujet controversé de la vaccination. )

Actuellement, les premiers cas d'effets indésirables suite à ce vaccin apparaissent au grand jour malgré le fait que beaucoup voudrait les taire.

Des femmes enceintes perdent leur bébé. (Deux mères d'élèves ont perdu leur bébé à 6 et 7 mois de grossesse)
Un médecin turc est tombé dans le coma pendant la vaccination; un médecin témoigne qu'on l'empêche de dire que les premiers signes de démyélinisation sont apparus suite à ce vaccin ( SEP); des cas d'épilepsie chez des enfants, chez un ami atteint de SEP. 55 décès .


Pour information, je suis infirmière non volontaire mais réquisitionnée pour aller vacciner soit dans des centres soit dans des collèges en faisant parti des équipes mobiles.

Nous avons reçu les indications de ce que nous devons signaler comme effets indésirables, je vous livre la liste telle quelle:

- problèmes neurologiques: convulsion, névrite optique; paralycie faciale; syndrome de Guillain Barré; tout signe de démyélinisation
- vascularite
-Choc anaphylactique
-décès
- échec à la vaccination vérifié par un test biologique
- toute autre symptôme qui paraitrait être lié à cette vaccination.


La liste des problèmes qui peuvent survenir est bien plus longue.
Comme tout médicament il y a des effets indésirables . Aprés il faut savoir effectuer la balance efficacité/ risque.

Pour ce cas là, le bénéfice est nul. L'efficacité du vaccin n'est pas prouvé du tout. Pour les personnes saines l'efficacité est uniquement de 6%. référence : rapport Cochrane à lire sur le site du Docteur Marc Girard.



Nous faisons une grippe en général tous les 15 ans. C'est une moyenne. Cette grippe permet de développer des anticorps qui nous protègent face aux autres grippes pendant quelques années.
La vaccination contre la grippe , si tant est qu'elle soit un tant soit peu efficace ne protège que trés peu de temps. Il faut la refaire tous les ans. De plus elle se base sur le virus de l'année précédente qui n'est pas forcément le virus de l'année en cours. c'est pourquoi ce vaccin contre la grippe saisonnière est aussi peu efficace.

Le plus grave, d'après certains chercheurs , c'est que si on vaccine les enfants chaque année contre une grippe, leur système immunitaire ne pourra pas faire face à un virus grippal plus virulent, et ces enfants là se retrouveront en réanimation.


Pour terminer, les personnes vaccinés peuvent être porteuses saines du virus, sans s'en rendre compte et contaminer leur entourage, de façon plus virulente. Il y a malheureusement déjà des cas comme cela.
Au final, ce vaccin n'est que le moyen utilisé par les laboratoires pharmaceutiques, de gagner de l'argent pour survivre.
En effet, les labos sont dans une impasse. En effet, cela fait des années qu'ils n'ont pas trouvé de nouvelles molécules qui pourraient les sortir de l'impasse dans laquelle ils se trouvent. Ils sont dans une grosse crise . A lire le livre de Philippe Pignare sur le sujet.
Du coup ils développent de plus en plus de vaccins pour essayer de s'en sortir.
Un nouveau né reçoit dans les deux premières années plus de 60 molécules différentes de maladies. Alors qu'ils ont un système immunitaire complètement immature. Depuis quelques années , on voit apparaitre de plus en plus de cas d'enfants autistes, ou hyperactifs, ou ayant des TDAH (trouble de l'attention et hyperactivité)
Les bébés sont très souvent enrhumés , ont des bronchiolites et attrapent tout ce qui passe.

J'ai remarqué suite à une enquête , tout à fait personnelle que les enfants non vaccinés ou vaccinés à minima n'avaient pas autant de problèmes de santé.

Certaines personnes ici témoigne qu'elles n'ont jamais été vaccinées , Ecliptux en premier, et qu'elles n'ont jamais eu de problèmes.
Cela existe.

Pour moi, je suis maintenant convaincue qu'un vaccin , sensé protéger contre une hypothétique maladie, ne devrait pas avoir des effets indésirables qui handicapent une personne à vie ou qui entraine son décés .

#49 _Dempsey_

_Dempsey_

Posté 12 dcembre 2009 - 09:19

http://www.wat.tv/vi...llb_1vpa8_.html

roselyne bachelot-narquin menteuse ? visiteuse médicale pendant 20 ans ??? :D

#50 sebashi

sebashi

    Apprenti terrien

  • Membres
  • 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Aveyron

Posté 12 dcembre 2009 - 10:55

Je me suis également fait vacciner à l'époque contre l'hépatite B, et j'ai eu un malaise 1 minute apres l'injection ...
Ca fait drole quand meme .

#51 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 098 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 12 dcembre 2009 - 12:57

déjas ne pas parler librement de "conspiration" mais la puce à l'oreille...

#52 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 12 dcembre 2009 - 15:58

un enfant de 9 ans décède quelques jours après la vaccination contre la grippe A.

#53 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 12 dcembre 2009 - 17:40

libertie

C'est pourquoi on peut être certain qu'il s'agisse d'un virus créé par l'homme dans un laboratoire. Comme nous l'indique cet article


ouaip, non, si tu me donnes à lire un article tiré d'un site conspirationniste et adepte du grand complot mondial, je t"arrête tout de suite, je ne lirai pas. C'est comme lire Voici quand on a envie de philosopher. C'est de la daube ce site.

Après, pour ce qui concerne la mutation des virus, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas le faire sans nous.


Bon, de toute façon, je ne te ferai pas changer d'avis, et toi non plus. Mais quand même, qui d'entre nous ne s'est pas fait vacciner au moins une fois ? Et on est toujours là, non?

#54 sebashi

sebashi

    Apprenti terrien

  • Membres
  • 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Aveyron

Posté 12 dcembre 2009 - 17:50

un enfant de 9 ans décède quelques jours après la vaccination contre la grippe A.

Ce qui est assez curieux, c'est qu'ici ils précisent que l'enfant est " de santé fragile " mais quand ils nous comptabilisent les morts de la grippe A (non vaccinés), la on ne le dit pas !

Modifié par sebashi, 12 dcembre 2009 - 17:51 .


#55 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 12 dcembre 2009 - 18:26

libertie

C'est pourquoi on peut être certain qu'il s'agisse d'un virus créé par l'homme dans un laboratoire. Comme nous l'indique cet article


ouaip, non, si tu me donnes à lire un article tiré d'un site conspirationniste et adepte du grand complot mondial, je t"arrête tout de suite, je ne lirai pas. C'est comme lire Voici quand on a envie de philosopher. C'est de la daube ce site.

Après, pour ce qui concerne la mutation des virus, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas le faire sans nous.


Bon, de toute façon, je ne te ferai pas changer d'avis, et toi non plus. Mais quand même, qui d'entre nous ne s'est pas fait vacciner au moins une fois ? Et on est toujours là, non?

Info reprise sur le nouvel obs... Bastringue.
C'est assez effarant cette réaction, on jette le bébé avec l'eau du bain, n'est-ce pas...
Ce soit disant site conspirationniste, n'est qu'un site qui fait des revues de presse sur toutes sortes de sujets. Il parle effectivement de choses qui dérangent. En règle générale, on y trouve les traductions d'articles en anglais en russe ou en hollandais. C'est tout de même plus pratique que de le traduire soit même , et même si j'y arriverai pour le russe et l'anglais, j'ai bien peur d'en être incapable pour le hollandais, le suédois ou le tchèque.
Après le traiter de conpirationniste.. Je me demande pourquoi tu postes ici alors...

#56 nad

nad
  • Localisation:alsace

Posté 12 dcembre 2009 - 18:37

tiens , un autre site conspirationniste ... : le Figaro
http://www.lefigaro....d-un-enfant.php

#57 tonino108

tonino108
  • Genre: Homme
  • Localisation:FRANCE

Posté 12 dcembre 2009 - 21:15

Une info venant de Johanne que j'ai reprise car elle est sur le forum OPLFdepuis 2005, mais pas souvent lue. Il y a des informations intéressantes car vécues; elle était aide-médicale

• Le micro-faisceau de particules explore tissus et cellules

Les accélérateurs de particules font leur entrée dans les laboratoires de biologie : en fournissant des micro-faisceaux de particules légères, telles que les protons (noyau d'un atome d'hydrogène) ou les particules alpha (noyau d'un atome d'hélium), ils dévoilent tout de la chimie des tissus et des cellules. Ces sondes microscopiques d’à peine un micromètre révèlent, v i a les rayons X émis sous l’effet du faisceau, la composition en minéraux (sodium, potassium, calcium…), en éléments traces présents à des teneurs très faibles (fer, cuivre, zinc…) ou encore en métaux lourds toxiques (plomb, cadmium, mercure…). La technique a permis d’élucider les causes de la myofasciite à macrophages*, une inflammation musculaire rare. L’origine de ce mal est dû à une accumulation localisée d’aluminium, provenant, d’après les études cliniques, d’un adjuvant présent dans certains vaccins, en particulier celui de l’hépatite B. Les micro-faisceaux de particules permettent également de caractériser avec une grande précision la réaction des cellules face à la radioactivité :
la réponse serait en effet très différente selon la cible (noyau ou c y t o p l a s m e ) .
* Macrophage : cellule dérivée des monocytes, habituellement présente dans le sang, dont un des rôles est de débarrasser l'organisme des éléments exogènes.
Contact chercheur :
Philippe MORETTO
UMR5797 Centre d'études nucléaires de Bordeaux-Gradignan
Tél : 05 57 12 08 96
Mél : moretto@cenbg.in2p3.fr


Utilisation des produits sanguins bovins et humains

En octobre 2000, les autorités britanniques suspendaient un vaccin contre la polio dont le sérum de veau provenait d’un pays d’origine suspecte en matière d’encéphalopathie spongiforme (ESB) transmissible par voie sanguine de la vache au veau, comme l’indique une étude scientifique rendue publique le 11 février 1997 et reprise par Le Monde du 14 février 1997. Cette décision britannique est conforme aux positions de l’OMS et de la FAO pour lesquels aucun pays ne peut être considéré indemne d’ESB.

Les autorités françaises, qui ne perdent aucune occasion pour critiquer les faiblesses du système sanitaire britannique - oubliant trop facilement qu’ils n’ont pris les mêmes mesures de précaution dans l’ESB que dix ans plus tard - n’ont évidemment pas étendu cette mesure de précaution au BCG et à la majorité des vaccins qui font appel à la bile de bœuf ou au sérum de veau comme milieu nutritif (SFV).

Pour éviter de tels risques, Pasteur-Mérieux, qui affirmait en 1996 prendre toutes les précautions – que l’on sait inefficaces - en chauffant le milieu de culture à 120°, utiliserait depuis plusieurs années du SFV provenant de pays qui seraient, selon lui, indemnes d’ESB comme les USA, le Canada, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande (Cf, Le Figaro du 20 octobre 2000). Certains pays occidentaux qui se croyaient pourtant indemnes d’ESB présentent à leur tour, avec un décalage de plusieurs années, des cas d’ESB (Allemagne, Espagne, Autriche…), tandis qu’une curieuse maladie de la « vache couchée » sévit aux USA et que les bisons d’élevage américains, comme les bovins depuis février 2001, sont par ailleurs touchés par l’encéphalopathie spongiforme.

Très récemment, deux médecins danois ont exprimé leurs craintes face au risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob,-- variante humaine de la maladie de la "vache folle", par le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, ROR (AFP du 20 août 2001). Ce vaccin contient en effet de l'albumine humaine, produite à partir d'un mélange de milliers de portions de plasma sanguin testé pour le VIH du sida et l'hépatite virale, mais non pour la maladie de la "vache folle" ou le virus SV 40, cancérigène et infectieux.

Est-ce pour ces raisons que le gouvernement français a décidé de suspendre le don du sang pour les français ayant séjourné un an en Grande-Bretagne entre 1986 et 1996 ?

Individualisation d’une maladie vaccinale : La myofasciite à macrophages (MFM)

Décrite pour la première fois en 1997, la myofasciite à macrophages se manifeste essentiellement par une fatigabilité intellectuelle, une fatigue physique persistante et des douleurs musculaires et articulaires diffuses, devenant rapidement chroniques et invalidantes. Des troubles digestifs et urinaires, de la toux ou des céphalées sont également observés mais plus rarement.

La fréquence de cette nouvelle maladie ne cesse de croître. : 93 cas en octobre 2000, 150 cas en avril 2001, plus de 200 début 2002 – dont un tiers paradoxalement chez la population médicale ou paramédicale - avaient été recensés dans quatre centres de pharmacovigilance. La sous-notification est donc certainement très importante d’autant plus que les symptômes décrits présentent une grande similitude, sans écarter une origine multifactorielle, avec ceux du Syndrome de la Guerre du Golfe — et des Balkans — (plus de 1.000 cas en France) ainsi qu’avec la fibromyalgie « fourre-tout » (1 300.000 cas à large prédominance féminine toutefois, dont plus de 10% de formes aigües) et le syndrome de fatigue chronique ou encéphalomyélite myalgique des anglosaxons (100 à 200 cas pour 100.000 habitants dans le monde occidental). Cette terminologie cadre mieux avec le tableau clinique de toutes ces affections qui ont en commun une atteinte des fonctions cérébrales que la myofasciite à macrophages ne suggère pas dans sa définition.

Apparaissant en moyenne trois ans après la vaccination, avec un délai maximum de dix ans, les troubles sont associés dans un tiers des cas à une maladie auto-immune, le plus souvent une sclérose en plaques, suggérant ainsi une augmentation sensible des scléroses en plaques après la vaccination hépatite B.

La relation de cause à effet avec les vaccins faisant appel à l’hydroxyde d’aluminium a été formellement établie en octobre 1998 avec la découverte systématique, après biopsie musculaire au point d’injection, de lésions histologiques caractéristiques sous forme de cristaux d’aluminium dans des cellules du système immunitaire : les macrophages (cf. Ghérardi et all., « Macrophagic myofasciitis : a reaction to intramuscular injections of aluminium containing vaccines » Journal of Neurology n° 246, 1999).

Après avoir réclamé en octobre 1999 une étude épidémiologique pour confirmer les liens entre les lésions musculaires de la MFM, les symptômes cliniques des malades et les vaccinations, le Comité Consultatif pour la Sécurité des vaccins de l’OMS « a conclu à un lien de causalité très probable entre l’administration d’un vaccin contenant de l’hydroxyde d’aluminium et la présence de la lésion histologique caractérisant la MFM ».

Cette étude épidémiologique ne sera finalement lancée qu’en février 2002. Il est vrai que nos autorités craignent un nombre de MFM beaucoup plus élevé. Ne diagnostique-t-on pas 4 à 6 nouveaux cas par semaine en France uniquement sur Paris par biopsie.

Pratiqué en Belgique, en Allemagne et en Suède, un test sanguin, beaucoup moins traumatisant, permettrait de déterminer rapidement l’étendue des dégâts. Il s’agit du test Melisa qui réactive la mémoire des lymphocytes qui auraient pu être en contact avec des métaux lourds comme l’aluminium ou le mercure. Ce test tranchera notamment pour les fibromyalgies liées à des pesticides ou à l’aspartame en dehors d’une étiologie vaccinale.

Si la maladie a été jusqu’à présent observée essentiellement après les vaccins Hépatite B et Tétanos, on ne peut écarter les 25 autres vaccins commercialisés en France faisant appel à l’aluminium pour ses propriétés de stimulation prolongée de l’immunité. Les doses d’aluminium retrouvées dans ces vaccins, dont les vaccins obligatoires diphtérie, tétanos et polio, sont de l’ordre de 650 µg par dose alors que les normes européennes fixent son seuil d’utilisation à 15 µg par litre. lien....... Jacques DAUDON..........................

Pourquoi je réagis ainsi car 3 vaccins m ont volé ma vie

J'étais aide médico psychologique j aimais beaucoup mon métier j'ai du faire mes rappels de vaccins afin d être en règle avec mon établissement puisque tu n es pas sans savoir que le personnel médical doit avoir ses vaccins à jours sous peine de sanction ou de non embauche..Donc j ai fais Tétavax trois injections en 96 1ère réaction en 98 faiblesse des membres inférieures fatigue cela disparait un peu en 2000 vaccin engérix 2O et 5 semaines après réaction douleurs musculaires articulaires faiblesse générale température pendant 8 mois impossible de faire le plus petit acte même minime me laver me brosser les dents c est tout....UNE LARVE;
Puis c est moins fort mais chronique depuis j ai du cesser mon travail je souffre d un syndrome de fatigue chronique d une suspicion de SEP et d'une myofasciite à macrophages ma vie n est plus rien car le moindre effort physique m épuise.5 à 6 heures d autonomie après c est la descente écroulé épuisée...

Voilà je te laisse un lien si tu veux pour t informer http://www.forumactif.com
J ai crée un forum de discussion et crée une association je viens en aide aux personnes comme moi malades désemparées très jeunes pour certains et certaines tous ont fait une vaccination et surtout celle de l hépatite b et tétanos.
Sache que le tétavax a été retiré de la commercialisation???????? et le dt polio........

johanne 4-spamafote.gif

#58 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 13 dcembre 2009 - 00:10

libertie

C'est assez effarant cette réaction


Pourquoi? J'ai pas envie d'aller sur un site que je considère comme délirant c'est tout.

Ce soit disant site consprirationniste


Pourquoi soit disant?

Il parle effectivement de choses qui dérangent


Il ne parle de rien, il s'adresse à une clientèle de paranos et il leur fournit ce qu'ils ont envie d'entendre.

Chacun son truc. Salut. :D

#59 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 13 dcembre 2009 - 10:06

Le virologue Adrian Gibbs, qui avait déclaré au mois de mai dernier que le virus de la « grippe porcine » s’était « échappé d’un laboratoire », vient de publier ses conclusions aujourd’hui, relançant ainsi le débat autour des origines du virus pandémique.

Des scientifiques mettent à jour l'origine humaine du virus H1N1.

Tiens Bastringue, encore un site conspirationiste, sans doute..... (je blague, j'en sais rien). L'article ici (de l'agence de presse Bloomberg)


http://www.mecanopolis.org/?p=11304

#60 tonino108

tonino108
  • Genre: Homme
  • Localisation:FRANCE

Posté 13 dcembre 2009 - 18:00

Merci, Ambre. Je mets l'info en entier ci-dessous

Le virologue Adrian Gibbs, qui avait déclaré au mois de mai dernier que le virus de la « grippe porcine » s’était « échappé d’un laboratoire », vient de publier ses conclusions aujourd’hui, relançant ainsi le débat autour des origines du virus pandémique.

La nouvelle souche H1N1, qui a été découverte au Mexique et aux États-Unis en avril 2009, est le résultat du regroupement de trois virus provenant de trois continents différents, dont les gènes auraient été recombiné dans un laboratoire ou dans une usine de fabrication de vaccins, indique Adrian Gibbs et ses collègues scientifiques australiens, qui viennent de publier un travail de recherche dans le Virology Journal. Les auteurs de cette étude ont analysé la composition génétique du virus et confirment que son origine s’expliquerait d’avantage par une manipulation humaine que par une coïncidence de la nature.

Leur étude est actuellement discutée par d’autres scientifiques, un débat commencé il y a six mois alors que A. Gibbs avait demandé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’examiner ses hypothèses, en vain puisque que l’institution internationale basée à Genève avait refusé d’entrer en matière, se bornant à confirmer la version de « l’origine naturelle » du virus, niant ainsi toute origine humaine de la mutation.

« Il est important que la source de ce nouveau virus soit claire, si l’on veut à l’avenir éviter de future catastrophes, plutôt que de s’entêter à en minimiser les conséquences, comme on le coit aujourd’hui, après qu’il ait émergé » indiquent Adrian Gibbs et ses collègues John Armstrong et Jean Downie dans leur rapport.

Adian Gibbs et John Armstrong sont professeurs titulaires à la faculté émérite de l’Université Nationale Australienne de Canberra et Jean Downie est affiliée au « Centre for Infectious Diseases and Microbiology Laboratory Services » de l’hôpital Westmead, à Sydney.