Aller au contenu


Photo

viande


  • Veuillez vous connecter pour répondre
172 réponses à ce sujet

#61 _khalil_

_khalil_

Posté 27 octobre 2015 - 13:41

Près de la moitié des abattoirs français ne sont pas conformes aux
normes d'hygiène européennes, selon une note de la Direction générale de
l'alimentation. Le Point a pu se procurer ce document confidentiel.

Le scandale des abattoirs

Un quart de la viande que nous avalons est issue d'abattoirs qui ne
respectent pas les règles d'hygiène européennes. C'est le constat qui
ressort d'une note de service de la Direction générale de l'alimentation
(DGAl), datée du 21 novembre 2007. Selon ce document à usage interne que
Le Point a pu se procurer, 42 % des établissements où l'on abat veaux,
vaches, cochons... et 46 % des abattoirs de volailles et de lapins sont
hors la loi au regard des normes d'hygiène européennes.



Cela fait des années que l'Europe tape du poing sur la table pour que la
France fasse le ménage dans ses abattoirs. Au printemps 2006, l'Office
alimentaire et vétérinaire européen (OAV), le bras armé de Bruxelles en
matière de contrôle sanitaire, a dépêché quatre inspecteurs pour faire
la tournée d'une vingtaine d'abattoirs français, afin de juger sur place
des progrès réalisés. Ils n'ont pas été déçus du voyage. « Dans les
établissements du secteur viandes, la situation varie de l'excellent
jusqu'à l'inacceptable et des problèmes majeurs ont été identifiés »,
écrivent les inspecteurs européens dans leur rapport remis en août 2006.
La plupart des abattoirs visités ont été épinglés par les procédures de
dépouillement et d'éviscération : « Il y avait contact entre la face
externe de la peau et la carcasse. »

En prime, aucune mesure n'avait été prise pour s'assurer que les animaux
étaient propres à leur arrivée à l'abattoir. Dans un établissement, les
vétérinaires de l'OAV ont constaté que « jusqu'à 80 % des carcasses de
veau et presque la moitié des carcasses de bovin avaient des
contaminations fécales visibles ».

Depuis 2005, l'Europe a resserré les boulons sur l'hygiène alimentaire.
Nos abattoirs-318 pour les animaux de boucherie et 1 520 pour les
volailles, dont seulement 420 sont agréés CE-ont jusqu'à 2010 pour se
mettre aux normes. « Cela fait longtemps que l'on tire la sonnette
d'alarme, confie un vétérinaire français. L'administration sait qu'il y
a des abattoirs poubelles, mais les inspections de l'OAV ont eu l'effet
d'un électrochoc. » La mise aux normes des abattoirs est devenue une
priorité.

 

 

bon depuis 2007, j'espére que cela à changer ?


Modifié par khalil, 27 octobre 2015 - 13:42 .


#62 Agathe To Break Free

Agathe To Break Free
  • Genre: Femme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Animaux - Nature - Bricolage

Posté 27 octobre 2015 - 14:34

Bouge pas Floyd :

 

http://france3-regio...aux-666921.html

 

http://www.30million...-les-abattoirs/

 

(si tu cherches un peu t'en trouve d'autres des articles similaires)

 

Contrôles sanitaires inexistant dans de nombreux abattoirs et producteurs, donc tu te doutes bien qu’il n’a a pas de contrôle sur les conditions d’abattage et  la souffrance animale non plus...

 

http://www.20minutes...onnette-dalarme

 

Les abattoirs sont des lieux très fermés, c'est facile d'y faire n'importe quoi, surtout quand on sait qu'il n'y a pas assez de vétérinaires pour établir des contrôles et qu'on poussent les employés à produire toujours plus et toujours plus vite...



#63 Pedro74

Pedro74

Posté 27 octobre 2015 - 15:27

On va remettre les pendules a l'heure, question nutrition et diététique !

Comme ca, Floyd, tu verras que je ne suis pas le gros méchant que tu sembles croire, et j'ai bien dit : "sembles".

 

Nous vieillissons par oxydation de nos celulles, les aliments perdent en qualité et pourissent a cause de cette même oxydation.

Alors, tant qu'on fera manger aux gens des légumes oxydés et des viandes oxydées, y'aura de lourds problemes de santé !!!!

 

Ce n'est ni la viande et ni le reste a proprement parler qui est le coupable, mais bien l'oxydation en premier lieu, et le fait, de toujours vouloir conserver plus longtemps.

Ce phénomène existait tant hier, qu'aujourd'hui !

Hier l'homme conservait au sel, aujourd'hui on conserve chimiquement : mais on conserve des aliments qui s'oxydent et sont néfastes a l'etre humain.

 

La facon la plus saine et naturelle de se nourrir est :

1- D'etre autonome alimentairement parlant de facon a pouvoir cueillir ses légumes et fruits au JOUR LE JOUR

2- De manger la viande du jour meme, donc de tuer l'animal et de le manger le jour meme

3- Il en va de meme pour les gateaux, bref, le reste

 

Mais ce n'est plus possible :

Car on a éduqué les gens dans le sens inverse.

Car on a calculé un coût sur chaque chose.

On a, par des moyens détournés, fait en sorte que les gens ne puissent plus etre autonomes.

 

DONC ON BOUFFE DE LA MERDE ET ON BOIT DE LA MERDE EN PERMANENCE.

 

Si en plus de l'oxydation naturelle, tu y incorpores des anabolisants, des hormones, des mauvaises conditions de vies et de garde, alors les problemes deviennent exponentiels !!!

Si en plus tu tues la terre chimiquement, et si tu tues les legumes et fruits, imagines.............

Et imagines si en plus, tu bouffes que du gras caché, du sucre caché...........en plus de proteines oxydées et de vitamines oxydées ????

 

Mais toi tu demandes : DES PREUVES et des sources, mais quand j'en donne, tu me dis : ca vient d'une secte, c'est pas scientifique............;

Restes avec ton fromage recuit, ton pain blanc au sucre et au gluten, ton saucisson oxydé, et ton pif qui n'en est plus, c'est ton problème, pas le mien.

Mais ne vient pas me titiller a chaque fois, moi je ne le fais pas a ton encontre, alors peace, et tant mieux si je suis un con, moi je ne pense pas cela de toi, j pense que tu es une victime de ton CV, that's all.

 

Bisous.


Modifié par Pedro74, 27 octobre 2015 - 15:28 .

  • Edenguard40 aime ceci

#64 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 15:47

Je précise déjà que je pratique et nous produisons presque tout ce qui est consommé. mais je vais avoir besoin de précisions Pedro.

"

1- D'etre autonome alimentairement parlant de facon a pouvoir cueillir ses légumes et fruits au JOUR LE JOUR

2- De manger la viande du jour meme, donc de tuer l'animal et de le manger le jour meme

3- Il en va de meme pour les gateaux, bref, le reste"

 

Que récoltes-tu pour nourrir ta famille de janvier à avril?

N'est-il pas conseillé pour "améliorer" la viande de la consommer le lendemain de l'abattage? (là je fais mais je ne mange pas.)



#65 Pedro74

Pedro74

Posté 27 octobre 2015 - 16:14

Quand je dis au jour le jour, faut pas jouer sur les mots, que ce soit pour les légumes ou la viande, 2-3 jours de conservation, ca passe, mais sans, c'est mieux !

Pour les jours de plein hiver, donc de "disette" bah c'est le moment adéquat pour manger moins, tout simplement, et manger mieux, car y'a plein de plantes sauvages comestibles qu'on peut manger en hiver, et y'a des algues toute l'année, des poissons et des crustacés.......;

 

Bref, j'ai po le temps de faire un exposé, mais y'a des solutions, meme l'hiver.

 

On se sent désarmés l'hiver, car c'est une barrière d'ordre culturelle, on nous a fait perdre l'education maraichere qui était instruite a l'ecole............mais aussi la connaissance des plantes sauvages qui était enseignée au sein de la famille.........; et du coup on a aussi perdu les remèdes familiaux...........

Mais les solutions sont la et bien présentes ! D'autant qu'avec notre technologie on pourrait faire beaucoup mieux et beaucoup plus éthique.

En un temps reculé, les hygiénistes vivaient au rythme de la nature, et ils n'étaient pas carencés, mais ,ils ont été traités de gourous et de simples pensants, et ont été remplacés par des médecins qui n'ont aucune formation sur la nutrition, la diététique et l'hygiène corporelle :

 

De cette facon nous avons perdu les bains occulaires, les lavements intestinaux, le lavage des fosses nasales, les tentes de sudation, et bien d'autres choses dont je ne ferai jamais un exposé ici, de peur d'etre pendu ou bruler sur le champ.

Bien entendu, ce n'est pas des preuves scientifiques, car la seule référence est hygiéniste, et les hygiénistes ont été refoulés sur le banc de touche et ne sont plus considérés ni par la science, ni par l'ordre des médecins. Ainsi, quand bien même je mentionnerais ici des analyses de ce temps, tout de suite on me dirait : secte, gourou, connerie, casses toi !


Modifié par Pedro74, 27 octobre 2015 - 16:16 .


#66 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 16:29

Figure toi que les plantes sauvages, je connais un peu.

"y'a plein de plantes sauvages comestibles qu'on peut manger en hiver, et y'a des algues toute l'année, des poissons et des crustacés.......;"

 

j'aimerais bien que tu m'en cites deux ou trois que tu récoltes et consomme en décembre/janvier sous nos latitudes bien sûr.

les algues, je n'y touche pas. Quand tu vois tous les résidus qui s'y trouvent dans l'Atlantique et les rejets de l'industrie...et là je ne parle pas de la Manche.

Pour les poissons, c'est la même. je suis végétarien et quand bien même, pour les mêmes raisons qu'au dessus.

 

Pour les lavements, il me semble qu'un certain Louis en est mort...

Les tentes de sudation n'ont pas été perdue car non pratiquée "ancestralement" ici.



#67 Pedro74

Pedro74

Posté 27 octobre 2015 - 17:38

De tete, l'hiver voila ce que l'on peut manger, et y'a du choix !!!

 

Toutes les légumineuses : pois secs, lentilles, feves et haricots secs,  celles ci ne s'oxydent pas a la conservation sur des périodes raisonnables, donc une saison en gros.

En frais tu as : betteraves, brocolis, choux, choux fleurs, choux de bruxelles, pommes de terre, endives, navets, oignons, poireaux, quelques salades, ail et j'en oublie bien sur je mets le principale.

Sauvage tu as : bardane, bourse a pasteur, cynorrhodons, les fruits du sorbier, les prunelles, et encore bien d'autres......

 

Mais j'ai pas compter les noix, les noisettes, la mache, les céréales d'hiver, je n'ai pas volontairement parler des fleurs..........

Il y a les graines germées IMPORTANT !

Il y a la culture de spiruline, tres facile a produire chez soi, etc, etc, etc.

 

Honnetement, faudrait du temps pour tout mettre, tellement il y a de choix, mais surtout il faudrait déterminer des règles, car si on a une serre ca change tout, ah oui, j'ai pas parler de certains fruits et légumes exotiques qui poussent bien en france, ca rallonge la liste !!!! Et je n'ai pas parler d'autres techniques autonomes........qui produisent aussi a manger.....

 

 

Il serait mensongé de dire qu'en hiver, on crève la dalle.

Je reste a disposition, si quelqu'un souhaite, ici, mettre a jour un post ou on noterait tout ce qu'on peut recolter en Hiver, tout seul je n'aurai jamais le temps car je ne l'ai deja pas pour moi.

 

 

Louis est mort, quel con ! c'est pas parce que un mec meurt sur une table d'opération qu'on interdit les opérations, a ce que je saches. non ?

Les tentes de sudation ont été pratiquées en france, j'suis breton, et dans notre foret légendaire, cela se pratiquait, et bien plus, puisque meme les bains froids de mer + chaud ensuite se pratiquaient.........

 

:jap:


  • Agathe To Break Free aime ceci

#68 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 17:57

"Sauvage tu as : bardane, bourse a pasteur, cynorrhodons, les fruits du sorbier, les prunelles, et encore bien d'autres...."

Merci internet :pingus: Là tu ne t'es pas foulé...C'est facile la théorie mais la pratique, c'est autre chose. As-tu déjà consommé les deux premiers en hiver? J'en doute fortement. tu comprendras pourquoi lorsque tu l'auras pratiqué. Se nourrir exclusivement de cela est un peu dur.Non? Cynorrhodons, ça ne cale pas des masses, prunelles, c'est un peu âpre. Quant aux" bien d'autres encore", j'aimerai te voir faire une promenade en ces mois et manger. C'est pour cela que je me suis permis de te questionner, je sens bien dans tes mots la théorie mais trop peu la pratique.

 

Tu parlais de cueillir au jour le jour, donc évidemment les fruits secs et légumes qui se conservent en cave, je les avais mis de côté...

betteraves, en cave non?

Je voudrais bien voir la tronche de tes brocolis en janvier.

 endives, hormis en cave, tu es encore tôt là.

poireaux, quelques salades, ça, ça le fait.

 

As-tu compris ce que je souhaitais souligner de tes mots?


Modifié par noir, 27 octobre 2015 - 17:58 .


#69 pfrv-1/58

pfrv-1/58

Posté 27 octobre 2015 - 18:04

Une question pour ceux qui parlent d'abattre un animal de façon plus sympathique.

 

Ca veut dire quoi exactement?

 

Il y a une régle dans l'abattage qui dit qu'abattre un animal stressé donne de la mauvaise viande et on pourrait donc penser qu'abattre un animal ailleurs que sur la ferme donnera de la mauvaise viande. Mais j'ai un problème avec ça. Il y a des fermes où les animaux sont abattus de façon répulsives.

 

Des fermes bio aussi. Car, comme l'a dit quelqu'un, bio n'a rien a voir avec la façon d'abattre.

 

Je ne me souviens plus si ça a été abordé mais dans les abattoirs industriels, les animaux bio passent en premiers. Pour des raisons de logistiques vis à vis des lois. Mais, ils sont abattus de la même façons que les autres.

 

Ceci dit, quand j'essayais de monter une ferme plus ou moins bio, plus ou moins respectueuse des animaux, on m'avait enseigné une façon de tuer les poulets bonne pour des raisons sanitaires qui n'était pas du tout apprecié par les "amoureux" des animaux.

 

Alors, quelle est cette bonne façon de tuer?



#70 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 18:07

tu veux parler de la pince?



#71 pfrv-1/58

pfrv-1/58

Posté 27 octobre 2015 - 18:15

Si c'est à moi que tu parles, non.

 

A dire vrai, je n'ai même aucune ide de quoi tu parles.



#72 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 18:31

Tu poses une question, j'y réponds. :sommeil:

 

Au niveau hygiène, il n'y a pas mieux que la "pince à sacrifier".


  • FLOYD aime ceci

#73 Pedro74

Pedro74

Posté 27 octobre 2015 - 18:45

Mieux est une question d'affinité, il n'y a pas de vérité dans une affinité, elle dépend de l'intimité individuelle !

 

Tuer c'est tuer, écorcher un poulet en allant chercher son artère sous la langue c'est barbare quand on ne l'étourdie pas avant, par exemple !

Utiliser une pince électrique c'est quand meme un peu plus respectueux, je pense.......mais faudra toujours saigner le poulet, mdr !

 

Mais quand on tue, on tue, point barre.

C'est une question d'affinité, y'a ceux qui veulent pas tuer et qui sont végés et ceux que ca ne dérange pas et qui sont carnivores : c'est pas une raison pour toujours s'engueuler ou ne jamais se comprendre.....;



#74 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 18:55

et tu oublies les végétariens qui tuent des animaux élevés par eux pour d'autres.

 

Tous les végétariens ne le sont pas pour ne pas tuer les animaux. Arrête avec les généralités et voit plus loin.



#75 _khalil_

_khalil_

Posté 27 octobre 2015 - 18:58

et tu oublies les végétariens qui tuent des animaux élevés par eux pour d'autres.

cela me parait incohérent ? c'est comme un végétarien qui fait du foie gras, pas pour lui mais pour vendre ..


  • Agathe To Break Free aime ceci

#76 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 27 octobre 2015 - 19:03

ou comme quelqu'un qui veut ne pas imposer ses choix à ses proches, notamment ses enfants....

(Arrêtez de réflechir en binaire.)



#77 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 octobre 2015 - 19:27

Bouge pas Floyd …

… moui mais c'est difficile pour moi!  ;)

 

Merci pour ces deux liens qui insistent lourdement sur des faits qui concernent l'hygiène d'une manière assez générale, et les abattages rituels parfois mal maîtrisés par ceux-mà même qui contestent la pratique d'abattage occidentale.

Je ne vois donc pas encore ce qui permet d'affirmer la généralisation de la maltraitance, qui plus est volontaire.

 

Nous sommes donc encore dans le ouï-dire, ce qu'en dit une journaliste qui se spécialise dans la dénonciation. C'est dans l'air du temps!



#78 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 octobre 2015 - 19:35

On va remettre les pendules à l'heure, question nutrition et diététique !

Je vois que l'amalgame, la désinformation et le n'importe quoi ne te font pas peur.

 

J'aime beaucoup cette vision de l'école communale du XIXe  inspirée de Jules Ferry.

Un peu enjolivée et assez éloignée de la réalité toutefois.

 

J'aime moins cette fixation sur l'oxydation et les anabolisants.

Quid du rôle des bactéries et autres microbes?  Rien sur la vaccination ?



#79 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 27 octobre 2015 - 20:40

Ah? On me souffle dans l'oreillette qu'il va falloir aussi éviter les pâtes, riz, lentilles etc....

http://www.lexpress....ux_1034701.html

 

Pour rappel, en général, les végétariens consomment des produits animaliers:  oeufs, miel, lait, crème,beurre, yaourts, etc....

Et à moins de faire soi-même la tambouille, ou de les laisser se nourrir eux-mêmes, les croquettes des animaux de compagnie sont en partie faites de restes d'autres animaux.



#80 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 963 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 octobre 2015 - 20:57

C'est qu'ils vont nous gâcher les fêtes de fin d'années avec tout ça!

… même si leur plan-com se cale astucieusement durant la Toussaint et la fête des morts.

 

Tiens c'est marrant, je n'avais jamais pensé le miel comme un "produit animalier"… mais pas de doute.

 

Que ce soit de l'huile, de la cire ou du pétrole, tous les éclairages d'avant le gaz et l'électricité étaient des combustions dont les fumées se répandaient dans la cuisine comme dans les salons.

Je n'ose pas imaginer les dégâts de la cuisson au feu de bois…

 

Bref, vive le solaire et la marmite norvégienne...