Aller au contenu


Photo

viande


  • Veuillez vous connecter pour répondre
172 réponses à ce sujet

#121 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 08 novembre 2015 - 15:31

moi aussi je dit bien fait pour c'est éleveur car c'est de leur faute si ils sont pas capable de s'organiser pour ne pas créé de sur production et donc un effondrement des prix 

 

pour le reste  je trouve tes propos  darryl très virulen. que tu soit contre l'élévage d'animaux ok mais il y a un minimum de respect a avoir les un envers les autres. 

 

après une france sans éleveur je dit ok mais attention

 

et oui l'élévage joue un role dans la lutte contre l'érosion, les incendie, les avalanche,.... et dans le textile car plus d'élevage c'est plus de laine pour les pulls, plus de cuir pour les chaussure, sans parler des canapé, siège de voiture blouson et autre, c'est aussi plus de traction animal (ba oui sa fait aussi parti de l'élévage), et tout un ta de sous produit lier de près ou de loin a l'élevage gélatine issu du port substra a champignon issu des élevage de chevaux et aussi tout un tas de produit médicale ou para médical dans lequel les production animal rentre.

 

ce passer de tout ce qui a un lien animal est très très compliquer si tu regarde autour de toi tu te rendra compte qu'effectivement tu a des chose lier de près ou de loin a l'élévage


  • FLOYD aime ceci

#122 _Darryl_

_Darryl_

Posté 09 novembre 2015 - 07:36

 

 

ce passer de tout ce qui a un lien animal est très très compliquer si tu regarde autour de toi tu te rendra compte qu'effectivement tu a des chose lier de près ou de loin a l’élevage

Oui, je sais tout ça. 

Que je sache, il ne faut pas tuer les moutons ou les chèvres  pour prendre leur laine ni massacrer d'animaux pour faire des tissus pour canapés et sièges de voiture. OK pour les chaussures mais c'est une chose de s'acheter une bonne paire de chaussures tous les 4 ou 5 ans que d'en posséder une vingtaine juste pour suivre la mode ou les critères d'élégance et de convenances sociales. 

Quant à lutter contre l'érosion, ce ne serait pas nécessaire si nous n'avions pas détruit toutes les forêts et tuer la terre à cause des cultures intensives.

 

Nous ne mangeons pas de la viande par nécessité mais par gourmandise. Les humains s'empiffrent comme des ogres. Manger de la viande plusieurs fois par jour tous les jours est inutile et mauvais pour la santé, comme le fait de boire du lait de vache ou d'en gaver les enfants avec un tas de produits dérivés. 

 

Ça fait bien longtemps que l'humain a perdu la raison et qu'il confond ses besoins essentiels et ses envies (pour compenser ses troubles affectifs).



#123 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 09 novembre 2015 - 08:27

tu a des chose lier de près ou de loin a l’élevage.

 

merci d'avoir souligner ma faute d'accent. Je suis une bille en orthographe et ce malgré une mère et une belle mère instite mais par grave depuis le temps sa me passe largement au dessus

 

 

Que je sache, il ne faut pas tuer les moutons ou les chèvres  pour prendre leur laine ni massacrer d'animaux pour faire des tissus pour canapés et sièges de voiture

 

 oui je suis tout a fait d'accord avec toi mais tes propos a la page 6 "

Je n'ai aucun respect pour les éleveurs, bien fait pour eux s'ils se crèvent à la tâche pour pas un rond  

 

laisse a penser que tu es contre toute forme d'élevage et donc même le prélèvement de laine irait a l'encontre du bien être animal car ce dernier serais élever pour. quand au canaper et siège de voiture je parlais plutôt des cuir mais oui ils peuvent être en tissus mais pas en soie car on tue pour la soie.

 

Quant à lutter contre l'érosion, ce ne serait pas nécessaire si nous n'avions pas détruit toutes les forêts et tuer la terre à cause des cultures intensives.

 

Les culture intensive sont donc la cause de l'érosion et de la déforestation qui accélère l'érosion ( faut pas oublier non plus le bétonnage a tout va). mais c'est culture intensive c'est pour qui? l'homme? les animaux? bien souvent les animaux qui nourrissent l'homme non végétarien. mais faut pas oublier que c'est culture son fait en plaine majoritairement. par contre les lentilles si chère au végétarien pour leur apport en protéine et leur fer. elle sont produite pas loin de chez moi près du puy en velay. et elle causse de gros souci d'érosion bien plus que l'élevage dans la même région. je note au passage que tu ne dit pas un mot sur la lutte contre les incendie et les avalanche.

 

Nous ne mangeons pas de la viande par nécessité mais par gourmandise. Les humains s'empiffrent comme des ogres. Manger de la viande plusieurs fois par jour tous les jours est inutile et mauvais pour la santé.

 

 

je ne suis pas d'accord avec la première parti de ta phrase l'homme a commencer a manger de la viande par nécessiter car survivre en plein nature en hivers sous nos contré et bien chapeau si tu le fait sans viande et sans peau pour te couvrir. Aujourd'hui oui il y a de la gourmandise a manger de la viande surtout tout les jour et plusieurs fois par jour.  et la viande est comme tout en excès c'est pas bon pour la santé mais mange que du raisin durent 15 jour ou que des cerise tu. vera c'est pas bon non plus pour la santé.

 

comme le fait de boire du lait de vache ou d'en gaver les enfants avec un tas de produits dérivés.

 

oui beaucoup de personne ne digère pas le lait de vache  après les produit dériver du lait de vache n'on plus pour la plupart de lactose principal source de problème de la digestion car la fabrication de produit a base de lait agis pour beaucoup sur cette protéine indigeste pour l'homme qui a été sevré. 

 

Ça fait bien longtemps que l'humain a perdu la raison et qu'il confond ses besoins essentiels et ses envies (pour compenser ses troubles affectifs).

 

les besoin essentiels génère forcément des envies ( sauf trouble psy) par contre les envies ne son pas nécessairement des besoins essentiel la je suis entièrement d'accord avec toi. quand a un éventuel lien avec une compensation de trouble affectifs je ne m'y risquerait pas. je n'ai pas les connaissance suffisante en ce domaine.

 

Darryl je trouve la prose de ton dernier message beaucoup plus nuancé, poser, argumenter et je te remercie de cette échange que je trouve constructif. je trouve toujours intéressant l'échange de point de vue divergent. sa permet de mieux connaitre l'autre et donc de mieux le respecter dans sa différence


Modifié par FP44, 09 novembre 2015 - 08:30 .


#124 _Darryl_

_Darryl_

Posté 09 novembre 2015 - 10:50

Désolée pour la correction, c'est plus fort que moi. Il paraît que c'est un TOC  :rolleyes:

 

Sinon, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Il est question ici d'élevage intensif pour la boucherie industrielle (et la pêche industrielle) et non de l'homme "primitif" qui chassait pour se nourrir. 

L'argument des incendies de forêts....ouais....faut voir aussi si ce ne sont pas des combines pour s'approprier des terres et les rendre constructibles.

 

Accepte au moins le fait que le rayon boucherie de l'Hyper-Marché regorge de viande et charcuteries tous les jours sans aucune pénurie et que ce "confort" est bien le résultat d'un massacre barbare continuel. Ceci n'est en aucune mesure comparable avec le gars qui élève ses quelques poules pour les oeufs ou pour  cuisiner un repas de fête ni qui élève sa chèvre pour faire un peu de fromage.   ;)

 

Le monde marche sur la tête et la seule raison en est le profit, pas la nécessité de besoins à combler  :cogite:



#125 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 09 novembre 2015 - 11:32

l'élevage intensif  est une dérive de la chasse de l'homme primitif car l'homme est un grand flemmard. plutôt que de courrir après les animaux il c'est mis a les élever et les a concentrer de plus en plus pour passer moin de temps avec 

 

les étal des boucher des hyper sont effectivement surcharger de bouf  sans pénurie ce qui n'a pas été le cas tout le temps  le rationnement alimentaire en France  de 1941 a 1949 la dérive a commencer a ce moment la

 

il fallait produire beaucoup pour pas chère on a pas su mettre  le ola après. en 1984 il on essayer et is en place les quota laitier sa a bien marcher et puis il y a eu l'omc et la suppression des quota laitier en avril 2015 et on en arrive la ou on est aujourd'hui. 

 

après le gars qui élève c'est poule peut aussi élever une vache  pour son lait si il en a envie mais il devra obligatoirement passer par l'abattoir pour la consommer car il y a plus de boucher qui savent tuer a la ferme c'est animaux et c'est interdit par la loi. et si par malheur tu le fait et que tu rend malade ami et bien c'est toi qui est responsable et il y a aucune assurance.

 

quand au monde qui marche sur la tête je dirais même qu'il coure sur la tête



#126 _Darryl_

_Darryl_

Posté 09 novembre 2015 - 12:16

Tu mélanges plusieurs notions et circonstances.

-En supposant que tu tues un cochon que tu as élevé toi-même, tu te serais déjà aperçu pendant qu'il était en vie que l'animal était malade. Après, il faut que tu m'expliques comment tu fais pour ne pas t'apercevoir que la viande est mauvaise et comment tu peux attraper une maladie en faisant mijoter ton gigot pendant minimum 1 heure.

 

-Tous les êtres vivants sont "flemmards" de nature. C'est dans l'ordre des choses, on ne dépense pas d'énergie inutilement. Là tu viens me parler des raisons qui ont motivé l'humain à cultiver et élever des animaux. Crois moi, ce n'est pas par supposée paresse mais par  contrainte. Mais si on se met à discuter de ça, on va vraiment sortir du sujet. En tout cas, tu dois consacrer beaucoup moins d'heures de "travail" pour chasser, pêcher et cueillir que pour cultiver des centaines d'hectares et élever une centaine de vaches. Sans compter le coût que représente toute la machinerie pour laquelle tu t'endettes et qui te permettra de tenter de rentabiliser ton foutu boulot d'esclave. 

 

-Nous sommes dans une société qui ne fonctionne qu'en terme de profit, rentabilité, marchés internationaux et bénéfices. Tu ne peux pas faire de comparaison avec les besoins des humains "primitifs" qui chassent et cueillent pour MANGER, pas pour gagner de l'argent afin de pouvoir s'acheter une Porsche ou une villa dans les Caraïbes....ou une Rolex  :rolleyes:

-Qu'est ce qui est le plus absurde ? Confier le boulot à des entreprises pendant que toi tu fais pousser sur ta parcelle de 10 ares de gazon Monsanto ou bien te salir un peu les mains 1 heure par jour pour cultiver tes légumes et filer à bouffer à tes cinq poules ? 

 

-Si l'humain ne s'était pas laisser hypnotiser et programmer par des êtres malfaisants, tout le monde mangerait gratos !! Les plantes et les arbres, ça pousse partout !!!! Combien de milliers d'hectares seraient disponibles gratuitement si l'on cessait de planter du gazon et si l'on laissait au public le droit de profiter de l'espace...public ????

 

L'idée n'est pas de rendre l'humain libre et heureux mais enchaîné et asservi à l'industrie.


Modifié par Darryl, 09 novembre 2015 - 12:18 .


#127 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 09 novembre 2015 - 12:33

-pour le cochon que l'on tue pour soi je pensais surtout a une contamination poste mortem  si il est malade avent évidement je ne le mange pas mais voir que l'animale est malade n'est pas donner a tout le monde sa s'appel l’œil de l'éleveur et c'est de plus en plus rare

 

-pour ce qui est de chasser cueillir et cultiver son jardin c'est sur que sa prend moins de temps et d'argent que 100 ha et 100 vaches.  tu a peut être remarquer( dans ma signature)que je ne suis plus exploitant producteur de lait de vache et viande bovine le temps et la marche sur la tête on été en partie une des raison de mon départ de l'exploitation. et je suis en train de remonter un projet sur une structure beaucoup plus petite avec nettement moins d'argent en jeu et beaucoup plus de temps libre.

 

- le plus absurde pour moi est que l'on ne naît pas avec une surface donner. si on donnais 1000 M² a chaque enfant a sa naissance se serai une sacré avancer. si le prix de la bouffe était a sa juste valeur ( pas brader ) je suis sur que les ha de gazon des villa serai transformer en jardin comme c'était le cas dans les année 50/60

 

- libre a chacun de faire ce que bon lui semble de son jardin  mais le gazon monsento c'est pas mon truc perso



#128 _Darryl_

_Darryl_

Posté 09 novembre 2015 - 13:01

Je n'avais pas prêté attention à ta signature.

 

Ton pays (comme tous les pays) sont des corporations qui appartiennent aux banques et non pas au peuple. A ce propos, pour l'exemple,  j'ai trouvé un site du gouvernement du Canada, toute une rubrique sur le statut juridique de ce pays dont le siège social se trouve aux USA !!!!! C'est à en tomber sur le c..    J'imagine, sans pouvoir le démontrer, qu'il en est de même pour les pays d'Europe mais en tout cas, aucun pays n'appartient au peuple qui vit dessus puisque chacun doit payer le moindre centimètre carré sur lequel il veut s'installer. Et la propriété privée n'est privée que si tu en payes les taxes et multiples charges et que tu respectes les lois la concernant. Lois dont on ne sait pas qui les rédige ni les vote. 

 

A propos de projet, j'ai un voisin qui cultive tous ces légumes et élève lui-même ses poules, d'une part pour les oeufs et d'autre part pour la viande. Il vend quelques excédents pour se faire un peu d'argent mais jamais il ne fera ça officiellement, trop de contraintes. Il vit de sa petite retraite et est très content comme ça.

 

Après c'est clair que chacun est souverain de ses propres décisions, fais attention de ne pas vendre ton âme. 

 

Je te souhaite toute la réussite que tu mérites dans ton projet  ;)



#129 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 09 novembre 2015 - 22:11

Joli échange, :allah: ça fait du bien pardi



#130 Brunito

Brunito
  • Genre: Non spécifié

Posté 10 novembre 2015 - 01:06

oui , j ai apprecie aussi les derniers echanges 3%20-%20allah.gif

Je suis vegetarien depuis plus de 20 ans et mon epouse plus de 25 ans . Et tous les 2 formes, en production animale et puis ...

 

Oui , on peut nourrir le monde en vegetal bio , mais ,pas en totalite et de tres loin , en viande bio. Mathematiquement impossible a l echelle de masse de plus en plus urbanisee . Du fait des espaces dispo, du fait des deforestations engendrees , des estiercoles nitrates , des antibiotiques en masse etc..

 

C est pour cela , et pas par ethique,  que l OMS a lance son alarme . Meme en multipliant les fermes a 1000 vaches en France ou a 40 000 ou 100 000 vaches en Chine . Impossible . D autant plus que lorsque les niveaux de vie augmentent , la consommation de viande augmente aussi , Chine ou Venezuela , le meme processus culturel . Et forcement,  il faut un developpement industriel de production animale pour repondre a la demande . Mais meme la , les terres vont manquees, parce que elles sont gagnees sur les forets au Bresil ou en Argentine , en production d aliments de betail , type tourteaux de soja , pourris aux Ogm donc aux herbicides (des memes). Et direction Europe ou ailleurs.

 

 

Donc , pas le choix de reduire et meme pour la plupart  qui mangent de la viande industrielle . La petite maison dans la prairie , oui , encore un peu,  mais un gros reve face aux realites du jour, plus une propagande de masse dans les faits.  

 

Alors oui , les chevres qui nettoyaient les forets mediterraneenes  ..degradees deja par les humains depuis des milliers d

annees . Ce ne sont plus des forets primitives mais plantees .. donc beaucoup plus vulnerables,  surtout en monoculture de pins ... Mais , on est aux antipodes des elevages concentrationnaires industriels , ceux la ne sont pas soutenables .

 

Il faudra faire un choix de reduire la conso de viande , deja ça , ce sera douloureux pour les accrocs , parce que la viande est une drogue .

 

Une autre remarque est le danger sanitaire des elevages de cette taille dementielle . Pas si facile a gerer , et les antibios sont la regle en preventif . En Australie , j ai ete invite dans une ferme de ce type . "Beef City" . A cette epoque fin des annees 80 , il n y en avait que 2 au monde de ce type , l autre etait au Texas. des miradors, des barbeles,des gardes,   et 17000 tetes de betail sur 300 hectares . J ai pu visite parce que c etait dans le cadre de mes etudes , mais c est exceptionnel . des tractopelles remplissant des camions bennes d aliments , et toute la journee les navettes d enclos a enclos. Et puis , malgre toutes les regles de securites et sanitaires .. Un jour le botulisme a frappe .. 5000 tetes de betail mortes , des mesures securitaires exceptionnelles de bouclage de la region , desinfections etc... voila ce qui arrive quand on met tous ses oeufs dans le meme panier . 

 

Et c est cette voie la que prennent la plupart des gouvernements du monde, l industrie agro alimentaire. Les subventions etc.. vont vers cette industrie des lobbies, pas pour les petits eleveurs , qui sont la pour faire rever le consommateur , et peut etre lui donner bonne conscience . L ecran de fumee en somme . C est le  monde des multinationales qui tirent les ficelles .

 

Je ne soutiens aucun elevage , mais je sais faire la part,  entre un elevage traditionnel (meme avec l abattoir en bout de course) et ces folies planetaires d industrialisation de la mort . L un a existe des milliers d annees , l autre industriel ..combien de temps encore ? A ce rythme la , ce n est plus l Oms qu il faudra solliciter mais les croquemorts . ( s ils en restent)



#131 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 02 mars 2016 - 07:22

http://www.lemonde.f...74407_3232.html



#132 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 mars 2016 - 08:55

 

Voilà pourquoi certains esprits lucides se demandent si la boucherie peut engendrer autre chose que ce que nous avons vu, et si ce laisser-faire ne fait pas partie intégrante de cette étrange activité.

Florence Burgat est philosophe, directrice de recherche à l’INRA.

Dernier ouvrage paru : « La cause des animaux. Pour un destin commun », Buchet-Chastel, 2015.

 

On apprécie que la philosophe dénonce; mais que propose-t-elle pour aider au changement des choses, des habitudes, des gens?

… ben pas grand chose, et c'est là que ça pêche. (à la ligne… ;) )



#133 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 02 mars 2016 - 09:07

Elle propose un questionnement. Les réponses, c'est au consommateur de les apporter.


  • Gaueca aime ceci

#134 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 357 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 mars 2016 - 09:32

Ce problème est aussi législatif car, sous prétexte de garanties sanitaires, les éleveurs n'ont plus le droit de tuer eux-mêmes à la ferme ni d'entrer dans les abattoirs pour assister à la mise à mort des grands animaux qu'ils ont élevés.



#135 La_Mistinguette

La_Mistinguette

Posté 02 mars 2016 - 10:06

Exactement Tis ! Les éleveurs, indirectement, PAYENT des gens qui sont censés contrôler ça en plus ! En fait ils payent à TOUS LES ETAGES pour se faire entuber... Pas le droit d'assister à l'abattage, pas le droit d'abattre chez sois (dans des conditions largement de moindre stress ! au moins dans les petits élevages passionnés cela s'entend), et en plus la plupart des petits abattoirs sont à la limite de mettre la clé sous la porte faute de moyens, et qui c'est qui met la main à la poche pour préserver les abattoirs de proximité......? Les éleveurs... Après quand ils découvrent par des vidéos scandaleuses comment sont traitées leurs bêtes dans leur propre abattoir qu'ils ont tout fait pour laisser ouvert... ça fend le cœur.

D'autant plus les bios qui ont encore moins d'abattoirs à leur disposition. Imaginez un éleveur déjà à 30 min de l'abattoir qui a fait l'objet de la dernière vidéo macabre, qui a pour seul abattoir si celui-ci ferme (ou si il ne voulait plus, par choix, y emmener ses bêtes) un autre à... 100 km, non homologué bio ! Il faudrait qu'il aille encore plus loin donc pour garder le label bio... Y'a un problème quand même.



#136 gunday

gunday

Posté 02 mars 2016 - 11:45

En fait ce que dit le texte, c'est juste pourquoi la loi n'est pas respecté ?

Là, c'est plus de la philosophie, mais lié à la suppression de fonctionnaire dans l'hygiène.

Déjà avant, il n'arrivait pas à tout contrôler, et maintenant qu'ils sont moins nombreux, ils y arrivent encore moins !



#137 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 mars 2016 - 13:09

Elle propose un questionnement. Les réponses, c'est au consommateur de les apporter.

Oui certainement, mais c'est une posture très confortable que de rédiger un article dans le Monde, prestigieux média.

 

Qu'on mange moins de viandes, qu'elles soient issues d'animaux d'élevage bio, tout cela me va bien sûr.

Il reste que le métier de tueur à l'abattoir réclame un savoir-faire et une maitrise.

C'est  sympa de déplacer la discussion sur le plan de l'émotion et du sentiment, cela ne résoudra pas la nécessité d'avoir des professionnels pour faire le travail nécessaire.

 

Les dérapages toujours possibles de quelques personnels des abattoirs ne doivent pas conduire à tirer des conclusions générales sur la supposée "méchanceté" de tous leurs collègues qui assument leurs missions dans le respect des normes et des lois en vigueur.



#138 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 02 mars 2016 - 14:12

C'est tout aussi confortable que d'aller au supermarché acheter de la viande étiquetée bio en barquette. Le bulletin de vote final appartient au consommateur.

Si tu navigues encore un peu dans le monde du travail, tu t'apercevras que dans certains corps de métier, les professionnels sont de moins en moins légion pour plusieurs raisons: bas salaires, travail ingrat etc...on embauche sur le tas du personnel qu'on forme sur le tas et advienne que pourra. Cela serait étonnant que les abattoirs dérogent à la règle. Rendement, baisse des coûts de "production", etc...Je serais curieuse de connaitre le turn over du personnel. En ce moment, il y a quand même un scandale par semaine soulevé dans les médias mainstream.

(Panthera, viandarde bossant avec un "chef " pâte et pâtisserie, formé en deux mois et charpentier de métier....ben ouais, les diplômés, on peut pas les payer au smic...)


  • Anonimo aime ceci

#139 gunday

gunday

Posté 02 mars 2016 - 14:14

Panthera, je pense que là tu touche le coeur du problème : des professionnels non formé, payé au lance-pierre et poussé à fond en cadence.



#140 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 02 mars 2016 - 14:33

quelques pages qui ont l'air intéressantes à première lecture en diagonale:

 

https://books.google...attoirs&f=false


  • Tis aime ceci