Aller au contenu


Photo

Par ou commencer.. ???


  • Veuillez vous connecter pour répondre
33 réponses à ce sujet

#1 Sinq

Sinq
  • Localisation:liège (belgique)
  • Intérêts:Everything.

Posté 01 janvier 2010 - 20:38

Salut à tous !
Je suis nouveau ici et j'espère avoir bien choisi l'endroit ou faire ce premier post...

J'en ai marre de penser, de reflechir en me posant sans cesse les mêmes questions... j'ai l'impression de ne pas avancer donc je viens ici pour en parler.
Je vais commencer par me présenter :

Je m'appelle Simon j'ai 20 ans. J'habite en belgique (ou nous faisons nos études) avec ma copine dans un appartement.
J'attaquais ma deuxième année en école d'art... j'adore l'art sous toutes ses formes... musique, dessin, peinture, cinéma, les livres...
Je pense vraiment être esthète... mais j'ai encore du mal a l'assumer, car cela entraîne pamal de chose.


J'ai dis que "j'attaquais ma deuxieme année" car j'ai décidé de tout arrêter. Depuis un an environ, ma vision des choses a complètement changée, ou plutôt s'est affirmée. Je suis constament entrain de ma demander quel est mon but dans la vie ? ou quand et comment réaliser ce but ?
Le problème est que soit je n'en sais rien, soit j'en ai des centaines...
J'ai arrêté mes études car... Je préfère citer ceci :

"L'idée de faire carrière est une invention du 20ème siècle et moi je n'y trouve pas mon compte."
Issu d'Into the wild (Christopher McCandless)

Je sais je suis encore un "ado" mais plus j'y pense et plus j'en ai assez... marre que mes parents fassent mine de s'interesser de moi et mes études alors que leur unique souci est de pouvoir exhiber mon "status" sociale à leurs amis, à la famille... "il est étudiant en école superieur des arts, il va devenir illustrateur" wouaw !
Marre d'avoir l'impression d'être berné par ce monde, par cette socièté qui nous met en boite, ou tout est superficiel.
Je veux vivre heureux, à ma manière, comme je l'entend, moi et uniquement moi. Ce ne sera pas un panneau publicitaire qui me dira quelle vie je dois choisir ! De quel droit peuvent-ils pretendre me connaitre et savoir ce qui est bon pour moi mieux que moi même ?!

J'ai l'impression d'être un mouton dans le troupeau, qui peine à sauter par dessus la cloture.

Je veux vivre ma vie en voyageant, en vivant de musique, d'amitié, de nature et d'amour.
Mon utopie à moi, je la vois partout autour du monde, voyageant avec mes ami(e)s, à pied, en fourgon, rencontrant des gens loin des centres touristiques, loin de la materialisation epouventable de l'homme..

Ce qui m'empeche de partir maintenant est que je ne sais pas ou je vais... je ne sais pas comment faire. Je ne veux pas être seul... il y a ma copine... que j'aime ! avec qui je suis bien ! mais ses rêves sont plus réalistes que les miens... elle n'est pas prete a tout arreter comme moi..
Je me sens bloqué.

Je sais que tout ceci est réalisable... mais pour l'instant je ne vois pas le chemin...
Peut être que je suis fou et à côté de la plaque... ? cette idée me térifie vraiment...

Tout ceci est un peu venu en vraque.. je me suis un peu laché...
J'attend pas le manuel de la vie parfaite... mais juste des gens avec qui parler. Je suis convaincu que de parler de tout ça avec du monde m'aidera a savoir ou j'en suis, et ou je vais.

Sim.

#2 marielouvea

marielouvea
  • Localisation:loire atlantik

Posté 01 janvier 2010 - 21:48

- j ai fait pareil, cependant avant de tout plaquer, il faut trouver une alternative....

- il faut que tu discutes serieusement avec ta chérie, car parfois on fait des choix et on regrette ensuite quand on voit ceux (celle) que tu as perdu, car ces choix peuvent avoir des consequences dramatik sur ton couple

- poses tes priorités au clair dès le début, ....

#3 djeck49

djeck49

    Expert en Revendication

  • Membres
  • 578 messages
  • Localisation:SEGREEN

Posté 01 janvier 2010 - 22:16

slt! je dois partir là... Mais je te ferai par de mon expérience qui ressemble à ce que tu vis. demain..

bonne nuit

#4 zorg

zorg
  • Localisation:pyrénées orientales

Posté 02 janvier 2010 - 11:41

Oups! mon fils s'appelle Simon, il a presque vingt ans, a lu ( c'est moi qui lui ai offert le livre ) et vu "into the wild" . Depuis quelques temps il me parle de tout plaquer pour partir sur les routes à pied ou en van... mais mon simon habite en france et suit des études de psycho ( deuxième année).

Ce qui diffère d'avec tes parents : j'ai toujours affirmé que les études étaient bénéfiques pour l'intêret que l'on porte à celles-ci et non pour l'hypotétique job qu'elles pouvaient apporter. On peut "jouer" le jeu de l'école, des études et de la société sans forcément "entrer" dans celui-ci.
Tu n'as pas à souscrire au métier et au statut qu'idéalisent tes parents, en cela tu as entièrement raison leur déconvenue sera leur problème pas le tien. Donc, mets de côté la rébellion envers tes parents et pense à toi.

Tu dois effectivement parler longuement avec ta chérie, de votre discussion peut naître une alternative, un objectif commun …Afin que le bonheur soit partagé...

J’ai tout plaqué seul, lorsque j’avais 17 ans, j’ai voyagé, rencontré. Lorsque je me suis arrêté j’ai du travailler.

Mon rêve secret était d’écrire, je me suis donc mis à écrire et là… obligé de me faire relire par des plus calés que moi afin de présenter des manuscrits corrects. Là, j’ai commencé à regretter de ne pas avoir poursuivi des études de lettres. J’ai donc acheté livres et manuels et je me suis remis au boulot en plus du job alimentaire.

Si c’était à refaire, je referai le chemin différemment, tout en gardant le même itinéraire, je différerai mon départ de quelques années. Je m’aperçois que souvent lors de mes rencontres il m’a manqué des mots, des références. Ex : Inde il m’a manqué la maîtrise de l’anglais, j’ai perdu de précieux mois à comprendre des subtilités de langage importantes.

Tu veux vivre de musique ? Apprends la musique ! Tu aimes vraiment l’art ? Etudies l’art : tu étais sur la bonne voie.
Fais ce que tu aimes sans te soucier du métier qui devrait en découler. Un bagage intellectuel n’est pas lourd à transporter s’il fait partie de tes passions.
Joue le jeu sans te prendre au jeu.
Tu vois pour revenir à « Into the wild » ce garçon je pense aurait dû potasser la botanique ça lui aurait évité de s’empoisonner :calin:
Je ne sais pas si ce que je te dis là t'aide beaucoup, j'essaie d'être pragmatique. A Noêl, lorsque mon Simon m'a à nouveau fais part de son désir de partir en van d'ici quelques temps, je lui ai juste dis : passe ton permis de conduire !

#5 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 137 messages
  • Localisation:Champagne-Ardenne

Posté 02 janvier 2010 - 12:31

Décidément on est tous pareil :calin: ou presque.
Pour ma part avant d'essayer de tout laisser, j'aimerai terminer les études, car elles m'intéressent sur certains points, et pis ça fait une porte de sortie non négligeable "au cas où"..

#6 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 02 janvier 2010 - 14:04

Sinq

Je suis constamment en train de me demander quel est mon but dans la vie? ou quand et comment réaliser ce but?


La question qui me vient avec les questions que tu te poses c'est que je me demande si tu te poses les bonnes questions. La vie doit elle forcément avoir un but? Pour moi non. La vie est à vivre point barre. Et tant qu'à vivre autant essayer d'aller vers les choses qu'on aime. C'est pas compliqué, mais c'est l'essentiel.
Bref, arrêtes de te prendre la tête avec des questions dont tu n'auras jamais les réponses.

Je sais je suis encore un ado


Non. A 20 ans on n'est plus un ado.

Je veux vivre heureux, à ma manière comme je l'entends, moi et uniquement moi


Si tu as vu "Into the wild" tu connais cette citation: "Le bonheur n'existe que s'il est partagé".
Être heureux ne se décrète pas. C'est un état qu'on peut connaitre plus ou moins et qui nécessite avant tout de lâcher prise. Lâcher prise notamment avec toutes ces questions que tu te poses et qui te bouffent la vie.

Tiens, un poême que j'aimais bien quand j'avais 20 ans. Il est de Véronique Tadjo si je me souviens bien.

"Il faut accoucher de l'enfance,
cracher le venin qui rompt ta violence,
enlacer le présent et partir sur les quais.
La quièteur du foetus est la nuit de tout temps."

#7 _adrien_

_adrien_

Posté 02 janvier 2010 - 14:19

oué suis ton coeur gars, soi ton coeur, il t'ouvre la Voie

l'age c'est une invention pour donner une supériorité aux vieux croutons sur les jeunes plein de vie, pour que les jeunes pleins de vie deviennent à leur tours des vieux croutons

y'a que toi et toi seul qui peut savoir ce qui est bon ou pas pour toi, ceux qui essayent de te faire croire le contraire sont des menteurs, et le début du bonheur c'est quand on arrête de se faire écraser par le poids des autres, qu'on arrête de s'empêcher d'être pour faire plaisirs à d'autres, ou alors faut suffisamment s'illusionner pour réussir à ce que notre cerveau nous créé des molécules de bonheur lol

#8 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 02 janvier 2010 - 23:47

si, tu aime l'art, tu sais aussi que pour progresser il faut pratiquer...si tu dessine, il faut dessiner et confronter ce que l'ont fait aux regards des autres...

étudier est un luxe qu'on peu se permettre jeune...après il faut se payer ses formations...c'est super dur...si tu es sûr d'être dans une voie qui te plait , continue et progresse...les buts viennent en pratiquant...pratiquer l'art te feront voir ton chemin...20 ans c'est encore trop jeune pour te bloquer ton avenir sur un but précis, c'est normal que tu ne puisse pas définir quelque chose de précis...à part ce que tu n'aime pas!!!

tes études, fait les pour toi, pas pour tes parents...!!!

en tant qu'étudiant, tu dois bien trouver le temps de voyager aussi pendant les vacances...
engrange tes expériences, observe la vie, tout comme le dessinateur observe le sujet qu'il dessine pour l'interpréter à sa manière personnelle...vie ton amour qui lui aussi t'apprend l'échange...

si tu as un caractère fort et discipliné, tu peu apprendre seul...mais si tu es bien encadré(accompagné) dans une école par des gens qui partages avec toi leur point de vue, t'apprennent des pratiques différentes, pourquoi ne pas en retirer du savoir et du savoir faire?

et même si certains cherchent à te caser dans un moule, qu'est ce qui t'empêche après tes études de choisir ta voix et gardant l'expérience et la pratique?

j'ai commencée les beaux arts...j'ai eu à l'époque une aide de mon département, dont la moitié à servi à acheter mon matériel...le reste m'a permis de tenir 2 trimestre...ensuite j'ai du abandonner, pour travailler(je crevai littéralement de faim)...par la suite, je n'ai jamais pu me donner le temps et le droit de créer comme je le pouvais pendant ces 2 trimestre...encore aujourd'hui, je ne m'accorde du temps pour dessiner que pendant les vacances, et si j'ai finie mon ménage, mon linge, mes courses, le job alimentaire...etc...

j'en garde un profond regret de ne pas avoir pu me consacrer suffisamment longtemps à ma passion pour affiner ma technique...du coup j'ai des dispositions...mais(encore cette citation de Brassens!!) un don sans technique...n'est rien qu'une sale manie...!!

pas facile de transposer mon histoire sur la tienne, donc je te laisse faire tes propres choix(encore heureux!!! :calin: )

A+ néo

#9 Sinq

Sinq
  • Localisation:liège (belgique)
  • Intérêts:Everything.

Posté 05 janvier 2010 - 13:40

Merci à vous tous pour vos réponses !


Malheureusement, les études c'est fini, même si je pouvais reprendre, je suis pas sur que je le ferai.
Avec ma copine, on en parle souvent... tout reste très vague, mais c'est comme si nous savions qu'un jour, je partirai et que personne ne pourrait rien y faire.

Ca va faire 1 an que ma tête pense de plus en plus à ça, mais j'ai vraiment l'impression que ça fait 10 ans que je perd mon temps.


Tu veux vivre de musique ? Apprends la musique ! Tu aimes vraiment l’art ? Etudies l’art : tu étais sur la bonne voie.
Fais ce que tu aimes sans te soucier du métier qui devrait en découler. Un bagage intellectuel n’est pas lourd à transporter s’il fait partie de tes passions.
Joue le jeu sans te prendre au jeu.
Tu vois pour revenir à « Into the wild » ce garçon je pense aurait dû potasser la botanique ça lui aurait évité de s’empoisonner 
Je ne sais pas si ce que je te dis là t'aide beaucoup, j'essaie d'être pragmatique. A Noêl, lorsque mon Simon m'a à nouveau fais part de son désir de partir en van d'ici quelques temps, je lui ai juste dis : passe ton permis de conduire !


J'ai déjà l'impression d'avoir un bagage suffisant... si je peux remercier mon père, c'est bien pour ça. Grace à lui dès tout petit j'ai eu le rythme dans les mains... la musique, jamais je ne pourrai la quitter. Il y a 5/6 ans, j'avais commencé a prendre des cours de batterie, j'ai arrêté au bout de 6 mois... je preferai jouer pour moi, avec mes potes, être autodidacte.
Je faisais du basket en club depuis 10 ans, j'ai tout arreter. L'esprit de competition, jouer pour gagner, devoir être le meilleur à l'entrainement, ecraser ses potes pour avoir le droit de jouer aux prochains matchs... tout ça j'en pouvais plus. Je voulais jouer pour moi avec des potes le weekend jusque tard dans la nuit.
J'ecoutais ce que me disaient mes parents, l'informatique c'est l'avenir, je commençais des études en informatique. J'ai tout arreté après quelques mois. Après une année a glander, je me suis enfin dit que j'allais faire quelque chose qui me plait : dessiner
Depuis toujours je dessine, je bricole. Je suis très manuel. Je rigole parfois en voyant mon petit frère qui à 13 ans, ne sait pas decouper un morceau de carton, alors qu'à son age, je bricolais des postes radio avec un fer à souder pour mettre une plus grosse enceinte..

Bref... je raconte un peu ma vie, mais c'est dans le but de vous montrer un peu ma personnalité. Tout ca pour dire que, je vivrais de musique, mes mains se perfectionneront sur un morceau de bois autour d'un feu lors d'une nuit étoilée. Que je dessinerai les plus belles choses que mes yeux verront, à ma manière comme je l'ai toujours fait.
La bagage, c'est super important vous avez raison, mais pour ce qui est de mes passions, j'ai le sentiment que pour pouvoir me lacher, pour enfin vivre d'elle, je dois partir et ne pas rester la ou je suis.

Le problème reste toujours le même... y a t-il beaucoup de gens qui essayent de vivre libre comme ça ? des vagabons ? des groupes de personnes qui vivent au milieu de la nature.. des nomades ? j'ai besoin de trouver les bonnes personnes. Un de mes meilleurs potes d'enfance est parti il y a presque 2 ans... avec un van. Il m'a dit que son but etait de vivre heureux. Si j'avais pu m'ouvrir l'esprit plus tot, je serais certainement avec lui.

#10 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 098 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 05 janvier 2010 - 16:32

Ne pense pas à ta copine...pense à toi.

#11 zorg

zorg
  • Localisation:pyrénées orientales

Posté 05 janvier 2010 - 17:48

[QUOTE]Je rigole parfois en voyant mon petit frère qui à 13 ans, ne sait pas decouper un morceau de carton, alors qu'à son age, je bricolais des postes radio avec un fer à souder pour mettre une plus grosse enceinte..

Et si tu l'aidais ?

La bagage, c'est super important vous avez raison, mais pour ce qui est de mes passions, j'ai le sentiment que pour pouvoir me lacher, pour enfin vivre d'elle, je dois partir et ne pas rester la ou je suis.

ça peut se discuter, bien souvent le désir d'être ailleurs révèle un mal être du présent que l'on cherche à fuir, car ailleurs c'est un futur mais à l'arrivée on est toujours soi. Maintenant si tu es convaincu qu'il te faut partir je ne vois pas où est le problème ni ce qui te retient : bonne route !

Un de mes meilleurs potes d'enfance est parti il y a presque 2 ans... avec un van. Il m'a dit que son but etait de vivre heureux. Si j'avais pu m'ouvrir l'esprit plus tot, je serais certainement avec lui.

Il te l'avait proposé ? En tout les cas lui il n'a eu besoin de personne... Donc tu vois : c'est possible.

Ta copine doit être quelqu'un de patient et elle doit t'aimer beaucoup :-)

;)

#12 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 137 messages
  • Localisation:Champagne-Ardenne

Posté 05 janvier 2010 - 18:53

Ne pense pas à ta copine...pense à toi.

Malheureusement je pense que tu as plus ou moins raison..

#13 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 05 janvier 2010 - 19:07

qu'est ce qui te fais le plus envie...partir et te retrouver avec le moins de contraintes possible? ou te lancer dans quelque chose de concret de plus défini?

trouver quelqu'un qu'on aime et que ce soit réciproque...c'est pas si évident...

être sur la route, c'est parfois plus de contrainte qu'on ne crois...et si c'est pour se défiler de l'ennui... ;)

c'est plutôt sur une direction à donner pour ton projet de vie qu'il te faut...

finalement, est ce trop de structure qui te pèse, ou au contraire un manque de projet défini?

déjà, se poser ce genre de questions c'est bien, ça fait réfléchir!!!

bonne année à toi!!! :D

néo

(et à ta patiente copine!!! :-) )

#14 skla

skla

Posté 06 janvier 2010 - 01:02

J'aime beaucoup les points de vue de Zorg, que je partage plutôt... il y a du respect et de la prudence à la fois, sans jugement.

@Bastringue : Et qui a dit qu'à 20 ans on est plus ado ? ;)
Mais mais mais.. à 20 ans et au-delà j'étais clairement encore adolescent. Je pense même que certains meurent à 99 ans et ados ! Ce n'est pas l'âge qui fixe la maturité, c'est qui nous sommes. Moi j'affirme ne plus l'être, ado, depuis peu finalement.

@Adrien : Oui Sinq, je rejoins Adrien. Tout au fond de toi, paisiblement, se trouvent les réponses à tes questions. Et le doute et la souffrance ne sont que les interprétations qu'en fait ton mental ! C'est son job à ton cerveau, il est là pour moraliser, juger le bon et le mauvais...
C'est ce que disent ceux qui écrivent "ne pense pas à ta copine". C'est rude, entier et un brin radical... mais le fond est juste. C'est une façon de dire : Qu'est-ce qui importe vraiment, qu'est-ce qui est pour toi le plus juste aujourd'hui ?
Et dans cette phrase, "aujourd'hui" est primordial. Demain n'existe pas, hier n'existe plus. Là, maintenant, tout de suite, qu'est-ce qui est le plus juste pour toi ?

Quelle que soit la réponse à cette question, ne la juge pas. Accueille-là avec amour et paix. Et choisis-là en assumant, c'est à dire en la plaçant dans le temps présent. Aujourd'hui, je suis en paix avec le fait de...

Enfin, j'aime particulièrement cette phrase : Tout est parfait au moment où cela arrive.

#15 Sinq

Sinq
  • Localisation:liège (belgique)
  • Intérêts:Everything.

Posté 06 janvier 2010 - 01:57

Merci à vous... vraiment ! j'ai besoin d'un "soutien" si on peut appeler ça comme ça... et vos réponses m'en apportent.
J'ai l'impression de tourner en rond dans ma tête... vous n'êtes pas obligé d'avoir réponse à tout... même si à plusieur c'est plus facile..

ça peut se discuter, bien souvent le désir d'être ailleurs révèle un mal être du présent que l'on cherche à fuir, car ailleurs c'est un futur mais à l'arrivée on est toujours soi. Maintenant si tu es convaincu qu'il te faut partir je ne vois pas où est le problème ni ce qui te retient : bonne route !

Un de mes meilleurs potes d'enfance est parti il y a presque 2 ans... avec un van. Il m'a dit que son but etait de vivre heureux. Si j'avais pu m'ouvrir l'esprit plus tot, je serais certainement avec lui.

Il te l'avait proposé ? En tout les cas lui il n'a eu besoin de personne... Donc tu vois : c'est possible.

Ta copine doit être quelqu'un de patient et elle doit t'aimer beaucoup
 


Mais seul, je ne pourrai pas. Je ne veux pas être seul. Je crois que j'ai bien plus besoin d'amitié, d'Amitié avec un grand A, que d'amour...
Ma copine m'aime beaucoup je le sais. C'est réciproque, à ma manière, qui dérange car elle ne la comprend pas totalement. Mais je sais que je l'aime. Seulement, je sais qu'elle n'ai pas comme moi à ce niveau, il ne lui manque pas ce grain dans sa tête... ;) je vois qu'elle essaye, qu'elle se force, car elle m'aime. Mais je n'ai pas envi qu'elle se force, je veux que ce soit naturel... je crois de plus en plus que notre avenir à tout les deux s'arretera quand je partirai... c'est un sacré paradoxe qui se pose devant moi... je veux vivre libre et heureux, je veux partir, je vais partir, ce qui anéantira ma copine... sans prétention d'être tout pour elle... je la connais, c'est tout...



"ne pense pas à ta copine". C'est rude, entier et un brin radical... mais le fond est juste. C'est une façon de dire : Qu'est-ce qui importe vraiment, qu'est-ce qui est pour toi le plus juste aujourd'hui ?
Et dans cette phrase, "aujourd'hui" est primordial. Demain n'existe pas, hier n'existe plus. Là, maintenant, tout de suite, qu'est-ce qui est le plus juste pour toi ?

Quelle que soit la réponse à cette question, ne la juge pas. Accueille-là avec amour et paix. Et choisis-là en assumant, c'est à dire en la plaçant dans le temps présent. Aujourd'hui, je suis en paix avec le fait de
...



Tu as raison... le problème n'est pas alors de savoir ce que je veux faire, mais de l'assumer. Car il y a les gens qui m'entourent... qui seraient touché d'une manière ou d'une autre par mon départ, sans prétention aucune d'être important à leurs yeux... mais quand même un peu :-)

Je suis donc forcé d'assumer que mon voyage se fera sans ma copine... je ne peux pas partir maintenant...
tant de problèmes sociaux... notre apparte... ses études...
et comme dit plus haut, ne pas partir seul...

Encore merci.

Modifié par Sinq, 06 janvier 2010 - 01:59 .


#16 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 098 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 06 janvier 2010 - 09:57

sinq,

Si tu sais ce que tu veux et que tu le fais,tu fais du bien à toi et aux autre...personne ne devrait te retenir.

Savoir ce qu'ont désir est facile simplement qu'ont nous le permet pas vraiment le savoir...
je veux dire que l'amour de l'autre compte mieux (dans notre société),alors que sait un leurre.

#17 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 06 janvier 2010 - 11:02

skla

Et qui a dit qu'à 20 ans on n'est plus un ado?


Ben moi. ;)
Je sais bien que le jeunisme ou l'"adulescence"sont à la mode mais je me demande quelle place on leur laisse aux ados (aux vrais ados) si tout le monde continue de se considérer ado au delà de l'âge de l'adolescence.

Sinq, tu te compliques la vie. Tu voudrais partir mais pas seul et sans savoir où aller ni quoi faire. Je sais pas moi, barre toi 6 mois en Inde avec ou sans ta copine et après je t'assure que tu en sauras beaucoup plus sur toi même.

Sinon, la Liberté n'est pas dans le fait de partir ou non, elle est dans sa tête, dans son coeur. Et puis, ne confonds pas voyage et fuite. Parce que là j'ai plus l'impression que tu voudrais fuir des trucs qui t'opressent qu'autre chose.

Et au bout de la route, c'est toujours soi même qu'on retrouve.

Modifié par Bastringue, 06 janvier 2010 - 11:02 .


#18 Sinq

Sinq
  • Localisation:liège (belgique)
  • Intérêts:Everything.

Posté 06 janvier 2010 - 17:55

Vous pensez que je me voile la face devant un autre problème ?

#19 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 06 janvier 2010 - 18:26

Sinq

Vous pensez que je me voile la face devant un autre problème?


Se voiler la face je ne sais pas, mais je dirais que tu es dans la contradiction la plus totale.

D'un coté tu dis que tu en as marre et que tu veux te barrer,
D'un autre coté tu mets tellement de conditions au fait de te barrer,( et que je ne veux pas être seul, et que je veux être libre et heureux, et que ceci et que cela) que tout départ devient impossible.

Hey, ho, si tu te barres tu te barres, tu fais le saut et tu ne sais pas ce qu'il y a derrière ni ce qui t'attends. Tu ne peux pas faire le programme à l'avance.

Franchement j'ai l'impression que tu te cherches. Avant de tout envoyer valser, je pense vraiment que tu devrais aller faire un tour ailleurs.
L'Inde c'est bien pour ça parce qu'on peut s'y perdre pour mieux s'y retrouver. C'est un bon shoot et tu risques d'y rencontrer pas mal de gens. Mais ça c'est mon avis, d'autres te citeront d'autres lieux.

#20 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 06 janvier 2010 - 20:47

Rester pour de mauvaises raisons n'est pas une bonne idée. Si tu restes (même provisoirement) il faut que ça soit parce que en ton âme et conscience tu as décidé que c'était mieux comme ça pour toi autant que pour les autres.