Aller au contenu


Photo

nucleaire civil


  • Veuillez vous connecter pour répondre
162 réponses à ce sujet

#21 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 mars 2011 - 10:29

Et le Tricastin est sur une faille.


Pour en revenir au Japon, la situation y est ingérable.
Sans vouloir faire de catastrophisme, ce pays est touché à la fois par le séisme et ses nombreuses répliques, le tsunami, plusieurs centrales nucléaires en surchauffe en divers endroits du pays et certains volcans en suractivité (au Japon mais aussi en Russie).
La côte est a été dévastée sur 240 km de long et près de 450 zones d'habitation sont "rasées, détruites ou fortement affectées" jusqu'à 10 km de la côte,
Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), l’île principale de l’archipel nippon, Honchu, aurait été déplacée d’un coup de 2,4 mètres qui correspond à 30 années de mouvement en 2 minutes.
Mais sur Hokkaïdo aussi les dégâts sont très importants.
Quand aux gens à qui le gouvernement a conseillé de se calfeutrer chez eux depuis plusieurs jours à proximité de la radioactivité qui s'échappe...
  • Charlespi aime ceci

#22 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 16 mars 2011 - 10:29

Zaou; "et s'enfonce dans le sol/nappe phréatique etc"
Si ça atteint les nappes phréatiques l'eau est imbuvable pendant un paquet de temps alors....

mais non, seulement quelques dizaines de milliers d'années...
A force de jouer aux apprentis sorciers, après 3 mile island en 1979 et Tchernobyl en 1986, voici la plus grande catastrophe nucléaire de l'histoire.
Et ce sont les Japonais, qui avaient pris 2 bombes nucléaires américaines sur la gueule en 1945, qui trinquent. Vraiment pas de bol.

#23 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1573 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 16 mars 2011 - 10:35

Il y a des années que je propose la solution, mais personne ne veut déchausser les yeux pour voir. :(
http://www.casimages...40640327824.doc
http://fr.espacenet....r.espacenet.com

Modifié par Michel, 16 mars 2011 - 10:36 .


#24 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 16 mars 2011 - 11:35

Le plus saoulant dans cette histoire de nucléaire au niveau France c'est comment ce truc là a été imposé sans aucun débat, comment il continue à l'être, nos "élites' considérant sans doute que la basse populace est bien trop stupide pour pouvoir piper mot à ce sujet...
Vous avez dit démocratie?
C'est quand même un machin qui nous engage tous pour des siècles, qui représente une menace permanente et rien, aucun débat contradictoire juste le discours officiel "indépendance énergique de la France" (et l'uranium il sort de mon cul?) "énergie propre" (pour du propre c'est du propre, ça nettoie tout) "énergie de l'avenir" (l'avenir c'est "no futur"?"
Bref, merdas de chez merdas.

Modifié par Bastringue, 16 mars 2011 - 11:37 .


#25 Boo

Boo
  • Genre: Femme
  • Localisation:Planète Chouchen

Posté 16 mars 2011 - 12:33

No comment... Juste faire tourner la vidéo et pis prier très fort... :puni:




#26 _strychnine_

_strychnine_

Posté 16 mars 2011 - 12:44

Merci Boo... Ça va tourner...

#27 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 16 mars 2011 - 15:13

http://groupes.sorti...g/alerte-japon/

Oui si ça atteint les nappes phréatiques il n'y aura plus d'eau potable, plus d'agriculture possible etc ... sur quoi? Je sais pas les 3/4 du Japon?

Deux réacteurs laissent échapper de la vapeur d'eau radioactive en quantité maintenant :( du fait qu'il n'y a pas eu d'explosion nucléaire le nuage n'aura pas de commune mesure avec celui de Tchernobyl mais prenez quand même vos précautions (ce doc sur ecobio est pas mal http://www.eco-bio.i...5444#entry75444).

Il y a aussi un risque non négligeable qu'une réaction de fission spontanée se déclenche !! (et là plus possible d'estimer les risques c'est la cata totale).

#28 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2938 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 16 mars 2011 - 18:50

Extrait d'un article paru en novembre/décembre 2009 dans "La revue internationale des livres & des idées"
C'est assez édifiant!
Je vous mets à la fin de cet extrait le lien vers l'article complet, un peu long mais tout à fait intéressant.

"Il n’est pas possible de comprendre le développement du nucléaire civil si l’on ne considère pas que, dans la plupart des pays et en particulier en France, il est solidaire de celui du nucléaire militaire. D’abord, nous l’avons vu, par les technologies, ensuite, par le fait que l’industrie nucléaire a reçu de façon constante un soutien de l’État dépassant largement la politique industrielle, enfin parce que certains programmes dits civils ont largement contribué au développement militaire.

Il est à peu près certain que des considérations d’ordre militaire sur la nécessité de prévoir une large capacité de production de plutonium de qualité militaire ont joué dans la décision prise en 1976 de construire Superphénix, un «surgénérateur» ou réacteur à neutrons rapides alimenté au plutonium, et d’augmenter considérablement les capacités de l’usine de retraitement de LaHague. C’était aussi l’époque des choix stratégiques glissant de l’arme nucléaire stratégique à l’arme tactique de bataille (ce qu’on a appelé les armes «Pluton») requérant des quantités bien supérieures de plutonium – sans même parler du développement envisagé de la «bombe à neutrons»3.

Il est d’ailleurs remarquable que, même après l’arrêt de Superphénix, on n’ait pas arrêté pour autant le retraitement et la production de plutonium, comme l’aurait voulu la logique industrielle. On a continué à produire du plutonium, et on l’a utilisé pour produire des combustibles qu’on appelle les combustibles MOX, mélange d’oxyde d’uranium, c’est-à-dire d’uranium appauvri, et de plutonium, malgré le coût élevé de ce procédé, et bien que la fabrication comme le transport du MOX posent d’importants problèmes de sécurité.

Parce que ces technologies ont été mises au point pour les besoins militaires, des considérations qui auraient dû être décisives ont été négligées: on ne s’est pas suffisamment soucié du risque que présentaient ces installations, ni surtout de la question des déchets.

Les techniques développées pour l’utilisation de l’énergie nucléaire étaient sans doute parfaitement adaptées pour la production de bombes (encore que l’on ait bien fait semblant d’ignorer les risques que courraient ceux qui participaient aux fameux «essais nucléaires»), mais elles sont bien trop complexes, et bien trop dangereuses, pour cet objectif banal qu’est la production d’électricité. D’une certaine façon, c’est un peu comme si on avait développé le moteur à explosion en utilisant la poudre à canon. Cela aurait probablement marché, mais avec quelques risques.

Mais quels sont les risques, justement?

Il y a trois types de risques lourds. Le premier, c’est le risque d’accident grave, qui peut intervenir à la fois dans une centrale nucléaire et dans les industries du combustible. La fabrication du MOX est ainsi particulièrement problématique, car le plutonium est un corps très dangereux. Il faut bien avoir conscience que la sûreté nucléaire ne concerne pas uniquement les réacteurs. C’est ce qu’ont rappelé au grand public les incidents survenus au Tricastin et à Romans-sur-Isère en juillet2008, avec la dispersion d’uranium dans l’environnement autour de sites d’installations nucléaires liées à la conversion et à l’enrichissement de l’uranium, et à la fabrication de combustible – mais de tels incidents ne sont pas rares. Plus récemment, ont ainsi été révélées les erreurs sur la comptabilité de la quantité de plutonium traité dans l’atelier de plutonium de Cadarache (ATPu). Il y a donc un risque d’accident grave qui concerne à la fois, dans des formes différentes, les centrales, les usines, les transports de matières radioactives et l’entreposage ou le stockage de déchets.

Dans une centrale nucléaire à eau sous pression (PWR, ou REP), qui est le modèle des réacteurs équipant les centrales actuelles, l’accident majeur résulterait de la perte de refroidissement entraînant une fusion partielle ou totale du «coeur» (l’ensemble des éléments combustibles) du réacteur nucléaire. Un tel accident peut intervenir soit du fait de la rupture de la cuve du réacteur ou d’une tuyauterie du circuit primaire, soit du fait d’une défaillance totale du système de refroidissement.

Or les causes possibles de rupture ou de défaillance des systèmes de refroidissement sont multiples: un tel accident peut être causé par des actes de sabotage, mais aussi par un séisme, ou encore par des perturbations météorologiques extrêmes (par exemple, des inondations), "

Le lien vers l'article: http://revuedeslivre...s.php?idArt=467

Modifié par flanar l'ancien, 16 mars 2011 - 18:50 .


#29 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 16 mars 2011 - 20:22

No comment... Juste faire tourner la vidéo et pis prier très fort... :puni:

un français qui vit à Tokyo et qui s'énerve dans un anglais approximatif (fu**ing ceci, fu**ing cela), je suis mort de rire. :sourire: :sourire:
Il est bien naif, le compatriote : bien sur que les chaines de TV japonaises divertissent le populo, faudrait éviter la grosse panique, les gens qui ne vont plus travailler, la razzia dans les magasins, puis le pillage, les violences, l'exode sur les routes vers le sud de l'archipel, les bateaux en partance pris d'assaut, etc.
Parce que la réalité, on la devine : c'est pire que Tchernobyl, et avec 55 réacteurs au Japon, et les répliques sismiques, c'est le bordel assuré ! Alors autant ne pas en rajouter.

Souvenez-vous : pendant la dernière guerre mondiale, il y avait des divertissements pour les prisonniers, dans tous les camps et dans tous les pays...

Modifié par riesling, 16 mars 2011 - 20:24 .


#30 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 mars 2011 - 21:57

Compilation de quelques extraits de dépêches de ce soir :

Dans la zone proche de la centrale, quelque 140.000 habitants ont été invités à rester confinés chez eux.
Concernant les risques de radioactivité, le gouvernement n'a pas annoncé mercredi de nouvelles mesures de précaution pour la population.
Mardi, le Premier ministre Naoto Kan avait élargi la zone de sécurité autour de la centrale, appelant les personnes habitant dans un rayon de 30 km à rester calfeutrées.

Cependant, l'ambassade des Etats-Unis à Tokyo a recommandé mercredi aux citoyens américains l'évacuation d'un périmètre de 80 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima.

la Sécurité civile française quitte Sendaï pour se replier à 350 km au nord.



#31 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1573 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 17 avril 2011 - 10:09

http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/
http://cryptome.org/...chi-photos9.htm

http://www.47news.jp...onal/post_3366/

http://imglink.ru/pi...0b7c8019672.jpg
http://imglink.ru/pi...1daa8a3dfa2.jpg

http://transport.nil...-133_;region=NH

#32 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 17 avril 2011 - 12:32

Là quelques infos que l'on a pas forcement dans les médias officiels désolé c'est un peu long de michel guerite discident antinucléaire c'est très inquiétant.

Mail ouvert à :
>
> Monsieur le Président de la République,
> Monsieur le Premier Ministre,
>Monsieur le Ministre de l¹Energie,
> Madame Le Ministre de l¹Environnement,
Messieurs les Députés,
> Messieurs les Présidents de l¹ASN, de l¹IRSN, de l¹HTCISN, du CEA, d¹AREVA,
> d¹EDF...
> et quelques citoyens...
Ville-sur-Terre
>
> le 1er Avril 2011
>
>La fin de l¹Humanité !
> Un poisson d¹avril ?
>
> Non ce n¹est pas un poisson d¹avril.
> Compte tenu de la situation au Japon,
> nous n¹avons peut-être jamais été aussi proche de la fin de l¹Humanité.
>
> Vous me direz : l¹Humanité disparaîtra, bon Débarras ! Comme l¹écrit Yves
> Paccalet...
>
> http://www.amazon.fr...alet/dp/2700396
> 650
>
> Certes, mais je n¹en peux plus de voir inlassablement dans les journaux
> écrits et télévisés, ce titre :
>
> Japon : la situation est imprévisible !
> Non, c¹est un mensonge !
>
> La situation est prévisible.
> Il existe différents scenarii, pire l¹un, pire l¹autre.
> Quelques spécialistes n¹hésitent pas a décrire la réalité,
> à dire la vérité comme on le fait avec un malade atteint d¹un cancer.
> Si on croit connaître en temps réel, en direct, la situation et l¹état des
> lieux à Fukushima,
> on constate qu¹on ne nous communique pas tous les chiffres des mesures ?
> La CRIIRAD s¹en plaint d¹ailleurs !
> On a aussi oublié de nous dire quelle est la quantité de barres usées et de
> barres neuves de combustibles
> stockées dans les piscines implantées dans les mêmes bâtiments que les
> réacteurs...
> La quantité totale représenterait non pas 6 réacteurs, mais l¹équivalent de
> 40 réacteurs !
> Alors quel serait donc ³l¹accident majeur² ?
> Saviez-vous qu¹en un an, un réacteur accumule autant de produits radioactifs
> que 1 000 bombes d'Hiroshima ?
> Le premier accident majeur pourrait être un accident de criticité :
>
>
> 1 - L¹accident de criticité !
>
> Un physicien nucléaire m¹écrit : pas besoin de comprimer une masse de
> plutonium pour qu¹elle explose.
> Une masse critique de 6 kg peut exploser quand bon lui semble.
> La différence critique (6 kg non comprimés) et surcritique (6 kg comprimés)
> c'est que la première explose quand elle le veut (éventuellement n'explose
> pas)
> la seconde, elle, explose quand on le veux.
> Bref une situation atomique incontrôlable versus une situation atomique
> controlée.
>
> Les charges nucléaires sont toutes conservées en masse sous-critique.
> Personne n'a dans son ³stock² 6 kg de plutonium d'un seul tenant (en tout
> cas sous forme de ³boule²).
> Effectivement les missiles sont constitués de deux demi-sphères séparées.
> C'est juste une fraction de seconde avant l¹heure de l¹explosion
> qu'on rassemble les deux masses qui constituent alors la masse critique...
>
> A Fukushima, un accident de criticité, une explosion atomique de ce type
> enverrait dans l¹atmosphère une quantité de radionucléides telle
> que l¹Humanité n¹y survivrait pas.
>
>
> 2 - ³L¹explosion vapeur² !
>
> C¹est la conséquence de ce qu¹on appelle ³le syndrome chinois² :
> les spécialistes s'accordent à dire que le coeur en fusion,
> à une température de l¹ordre de 3 000°C, constitue une sorte de magma,
> appelé corium,
> qui traverse l¹enveloppe d¹acier du réacteur, puis le radier en béton,
> et s'enfoncerait dans la terre, on ne sait absolument pas jusqu'où.
> Mais si cette masse rencontre un volume d¹eau, c¹est l¹explosion vapeur.
> Le corium entrant en contact avec de l'eau se disperse en gouttes et
> provoque une vaporisation de l'eau.
> Par le passage d'une onde de pression, le film de vapeur qui entoure les
> gouttes peut être déstabilisé,
> ce qui provoquerait une interaction thermique avec fragmentation des gouttes
> en très fines particules,
> générant un échange thermique violent avec l'eau et la propagation d'une
> onde de pression
> qui peut avoir des conséquences mécaniques néfastes...
>
> Extrait de Titre II ­ chapitre II ­ III du rapport OPECST :
>
> http://www.senat.fr/...mono.html#toc36
>
> Hirose Takashi, éminent expert nucléaire japonais, voir :
>
> http://www.spiritsol...post/2011/03/29
> /Santé-%3A-L-inhalation-de-la-plus-infime-particule-radioactive%2C-est-dange
> reuse
>
> déclare que, si un seul des réacteurs de Daiichi s¹enfonce,
> pour les cinq autres cela ne sera qu'une question de temps.
> Nous ne pouvons pas savoir dans quel ordre cela risque de se produire mais
> ils suivront tous le même chemin.
> Et si cela arrive, le site de Daini n'est pas si loin, donc probablement ses
> réacteurs eux aussi s¹enfonceront !
>
> Une explosion de ce type pour la cuve du réacteur n°3 de Fukushima
> qui contient du MOX, donc 300 kg de plutonium
> enverrait dans l¹atmosphère une quantité de radionucléides telle
> que l¹Humanité n¹y survivrait pas,
> puisqu¹un gramme de plutonium représente 10 millions de cancers mortels
> potentiels par inhalation.
>
3 ­ L¹incendie !
>
> Impossible nous dit-on...
> Oui mais si il un incendie non maîtrisable se déclarait ?
> Si il représentait 5 ou 10 ou 20 ou 40 Tchernobyl ?
> Puisqu¹il y a équivalence de 40 réacteurs.
> Un tel incendie enverrait dans l¹atmosphère une quantité de radionucléides
> telle
> que l¹Humanité n¹y survivrait pas.
>
> 4 ­ La contamination de la mer !
> La dispersion dans la mer de tous les radioéléments
> conduirait à un lent empoisonnement radiologique de l¹Humanité.
>
>
> 5 ­ La situation actuelle !
>
> En ce 1° avril, il s¹échappe encore (et cela fait 3 semaines)
> continuellement des radionucléides dans l¹atmosphère, dans la mer, dans la
> nappe phréatique, à des taux incroyablement élevés.
> A 40 km de Fukushima on relève déjà une contamination au cesium 137 de 3 260
> 000 Bq/m2,
> ce qui à cette distance semble supérieur à Tchernobyl,
> au vu des relevés publiés par la CRiiRAD dans l¹ Atlas de André PARIS.
> Et il y a peut-être d¹autres scenarii..
>
> La communauté scientifique nucléaire dont la toute puissante et arrogante
> AIEA
> est bien incapable de mettre en place aujourd¹hui une solution pérenne.
> J¹ai l¹impression qu¹on bricole !
>
> Bref, la situation actuelle c¹est le rejet ininterrompu de radioéléments.
> Jusqu¹à quand ?
>
> A partir de quand Fukushima aura un impact sur l¹Europe, équivalent à celui
> reconnu aujourd¹hui de Tchernobyl ?
> A partir de quand Fukushima aura un impact sur l¹Europe, 2 fois supérieur à
> celui de Tchernobyl ?
> A partir de quand Fukushima aura un impact sur l¹Europe, 10 fois supérieur à
> celui de Tchernobyl ?
>
> Messieurs, on fait quoi ?
> Gouverner, c¹est prévoir !
> Merci de vite expliquer que tous ces scenarii sont fantaisistes.
> Merci de vite publier les vôtres, les vrais !
>
>



#33 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3031 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 26 mai 2011 - 19:03

Il est possible qu'il y ai des problèmes de refroidissement dans les centrales nucléaires du à la sécheresse

article 20minutes

#34 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3031 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 28 mai 2011 - 10:16

Mon lien

je lis si l'aridité se prolonge 44 des 58 réacteurs situé en bord de rivière risque d'être arrêté.

je dis aussi que la terre se réchauffe d'autre volcan vont explosé en Irlande et que même un réacteur arrêté à BESOINd'eau pour ne pas qu'il surchauffe...

je ne pense vraiment pas que les gouvernements veulent notre bien alors ils risquent de les éteindre au dernier moment...
sur les volcans en Islande

Modifié par naturel, 28 mai 2011 - 10:26 .


#35 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 28 mai 2011 - 12:53

No comment... Juste faire tourner la vidéo et pis prier très fort... :puni:


http://www.youtube.com/watch?v=fiQXcWY5rNI


La vérité est perdu quand on renonce à sa vérité, quand on s'en remet aux autres pour choisir pour nous, quand on délégue notre pouvoir. Quand par peur, par paresse, par convoitise ou renonce à la souveraineté individuelle ... pour un bonheur fictif, virtuel, trivial, ou accessoire.
Quand on l'a donné, troqué, marchandé, on ne peut plus dire qu'on nous l'a volé . :cpasmafaute:

#36 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 28 mai 2011 - 19:42

Ca a évolué depuis ophildelo et les autres.

Ici, vous avez le site de la CRIIRAD qui met ses infos a jour régulièrement

http://www.criirad.o...s/sommaire.html

Aussi le sit kokopelli a créé un fil d'info spécial sur ce qui se passe en temps réel à Fukushima

http://www.kokopelli-blog.org/?p=559

Bref, il ne faut pas se leurrer, nous vivons et allons probablement finir nos jours dans un monde radioactif, ici kokopelli a fait un dossier spécial sur comment vivre dans un monde radioactif, et a parlé de la zéolite 'ce n'est pas le seul d'ailleurs). Il serait bien de faire un topic spécial sur la zéolite et comment s'en procurer.

Sur la zéolite

http://www.kokopelli-blog.org/?p=549

#37 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2938 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 28 mai 2011 - 22:53

[HS/]Merci, Ambre, pour l'info sur la zéolite. Je vais voir ça de plus près.[/HS]

#38 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 28 mai 2011 - 23:09

Et la zeolite a fait ses preuves

Détoxification irradiation: ZÉOLITE clinoptilolite en poudre pure

source: heartbeat hawaii
La zéolite est également très efficace pour éliminer les radiations, comme indiqué dans le nettoyage après l'accident nucléaire de Tchernobyl.
Le peuple a montré une réduction de 30% en isotopes radioactifs après la première application de la zéolite! L'utilisation continue montre des avantages accrus.
La réelle zéolite clinoptilolite est une molécule en forme de nid d'abeille.
elle aide a éliminer produits chimiques nocifs en liaison avec la zéolite et sont évacuées par les urines dans les 6-8 heures.
Le bon type de zéolithe est appelé clinoptilolite sous forme de poudre. Il est très important d'utiliser seulement le bon type de clinoptilolite de qualité médicale micronisée zéolithe en poudre qui est de 100 pour cent pur et exempt d'impuretés.
Aussi, nous recommandons que vous restez loin des sociétés de commercialisation à paliers multiples qui vendent la zéolite liquide la bouillie de zéolite qui ne contiennent que de très petites quantités de zéolite réelle!
Aprés la catastrophe de chernobyl, Les Russes cuisaient leur zéolite dans des cookies pour le faire entrer dans les enfants rayonnée et nourrissaient les bovins avec un apport de zéolite pour aider a éliminer les radiations du bétail et du lait.

Kokopelli s'y intérresse de près pour son utilisation dans les jardins, à suivre de près....

#39 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 mai 2011 - 00:15

Ce bon DG a fait une traduction d'un texte présentant la zéolite comme une panacée pour guérir l'humanité qui mange mal et trop. Mais rien sur l'effet curatif après irradiation.
Le sujet est grave, il serait bon de croiser les infos, de trier le buzz, avant de présenter des documents émanant des sources les plus fiables.
Ce que l'on a pu faire "avaler" aux populations soviétiques contaminées en 1986, n'est certainement pas une information scientifique de première force… mais probablement du même ordre que ce fameux nuage respectueux des frontières.

#40 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 29 mai 2011 - 04:27

Concrètement au Japon l’opérateur TEPCO du site nucléaire de Fukushima Daiichi a commencé à immerger des sacs contenant de la zéolithe dans l’océan face à la centrale nucléaire

http://etincelle46.b...t-zeolithe.html

Si TEPCO a utiliser de la zéolite pour décontamination, c'est peut être juste pour faire joli Floyd????

Une doc assez complète

http://www.next-up.o..._22_05_2011.pdf
  • Encuccify aime ceci