Aller au contenu


Photo

qui dirige réellement la France?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
394 réponses à ce sujet

#1 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 10 avril 2010 - 21:13

bonjour, et merci internet!

"de l'extrême droite à l'extrême gauche en passant par l'ump, le modem, le ps, le pc et les verts, aucun responsable politique n'ose expliquer aux français que la constitution européenne a été conçue par les états unis puis continuellement financée et promue par eux depuis 60 ans, ni leur expliquer pourquoi.
au contraire, on diffuse très largement que la construction européenne serait "une ambition française""
françois asselineau

je conseille à tous ceux et toutes celles qui ne s'intéressent ni à l'europe ni à la politique de regarder cette vidéo d'asselineau. conseil valable aussi pour celles et ceux qui croient dans l'europe, ou qui sont contre. en fait, tout le monde. vidéo d'utilité publique!
sa conférence dure 2 bonnes heures, le tout en 12 vidéos d'une dizaine de minutes environ chacune.
http://www.dailymoti...-extrait-1_news

qui a dit?
"rien ne pourrait nous être plus agréable que d'apprendre que les états de l'Europe occidentale ont décidé de réunir dans une ville d'Europe -disons à Luxembourg- des délégués responsables, avec le mandat de rédiger l'acte constitutionnel de l'Europe, de désigner la capitale, etc, et qu'à partir du 1er janvier, l'europe occidentale fonctionnera comme fédération."
un français? un chinois? un américain? un allemand? j'm'en fouts? un russe? un anglais?......
réponse dans la vidéo... (c'est un ricain, et pas n'importe lequel)
  • laurely aime ceci

#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 avril 2010 - 22:37

Biographie de François Asselineau
François Asselineau, né le 14 septembre 1957 à Paris, est un responsable politique français.

Biographie
François Asselineau est né le 14 septembre 1957 à Paris.

Diplômé d'HEC Paris en 1980, il a été reçu au concours d'entrée à l'ENA à l'issue de son service national en 1982. Sorti deuxième de la voie d'administration économique en 1985 (Promotion Léonard de Vinci) il a choisi le corps de l'Inspection générale des finances.

Il a notamment été chargé de mission auprès du Président du Crédit National puis chef du bureau Asie-Océanie à Bercy avant d'être appelé, en 1993, comme conseiller pour les affaires internationales au cabinet de Gérard Longuet, ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur du gouvernement Edouard Balladur. En juin 1995, il devient directeur du cabinet de Françoise de Panafieu, ministre du Tourisme, dans le gouvernement Alain Juppé (1), puis en janvier 1996 chargé de mission au cabinet d'Hervé de Charette, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Alain Juppé (2), où il est en charge de l'Asie, de l'Océanie, de l'Amérique latine et des questions économiques. A ce titre, il prépare sur le fond les voyages du président de la République et du ministre des affaires étrangères, notamment en Chine, au Japon, en Asie du sud-est et en Amérique latine. Il rencontre et participe aux entretiens avec de nombreux dirigeants de la planète, de Jean-Paul II à l'Empereur du Japon, et de Nelson Mandela aux plus hauts dignitaires chinois, Jiang Zemin et Li Peng.

Après la dissolution de 1997, il rejoint l'Inspection des finances et se rapproche de Charles Pasqua lorsque celui-ci décide, en janvier 1999, de présenter une liste aux élections européennes de juin afin de protester contre la décision de Jacques Chirac de ne pas soumettre la ratification du traité d'Amsterdam au référendum. Quelques mois plus tard, François Asselineau devient directeur général adjoint chargé des affaires économiques et internationales au Conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par Charles Pasqua, puis son directeur de cabinet de 2000 à 2004. Nicolas Sarkozy, qui devient Président du Conseil général des Hauts-de-Seine en avril 2004, le nomme Délégué général à l'intelligence économique à Bercy, poste qui va vite se révéler sans contenu.

François Asselineau, actuellement Inspecteur général des finances et professeur à l'EMLV (Pôle Léonard de Vinci), s'est engagé en politique en 1999, en adhérant pour la première fois à un parti, le Rassemblement pour la France (RPF). Membre du Bureau National, directeur des études et porte-parole de ce parti, François Asselineau est élu Conseiller de Paris en mars 2001 sur une liste qu'il conduisait dans le XIXe arrondissement (15,8% des voix au second tour, en triangulaire contre le candidat socialiste et le candidat RPR-UDF). Après avoir adhéré un temps à l'UMP, il en a démissionné en octobre 2006.

Ecrivant sous des pseudonymes dans plusieurs revues, analysant avec acuité les raisons pour lesquelles la construction européenne conduit la France dans une impasse politique, économique et sociale d'ampleur historique, il est actuellement un penseur et un conférencier écouté. Après un tour de France pendant lequel il a expliqué dans ses conférences qui gouverne selon lui la France, il est le président-fondateur d'un nouveau parti, l'Union populaire républicaine (UPR), créée le jour du 50ème anniversaire du Traité de Rome, et dont le but est de faire sortir démocratiquement la France de l'Europe.

Marié et père de deux enfants, c'est aussi un globe-trotter impénitent qui s'est déjà rendu dans 85 pays du monde. En particulier passionné d'Asie, il a vécu au Japon et parle le japonais.

Cette biographie de François Asselineau est issue de l'encyclopédie libre et collaborative Wikipedia.Vous pouvez consulter la dernière version de la biographie de François Asselineau ainsi que la liste des contributeurs à cette biographie ici. Les textes et les images de la biographie de François Asselineau sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.
Copyright © 2008 biographie.tv
Partenaire : Définition exhaler - Rezept - Himbeeren in ihrer Sauce -
Biographie détaillée de François Asselineau. L'histoire de François Asselineau et sa biographie encyclopédique.

source

#3 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 10 avril 2010 - 23:04

... surement pas ceux qu'on crois ...

Modifié par dani de Marseille, 10 avril 2010 - 23:08 .


#4 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 avril 2010 - 08:10

On a déjà eu droit à la revue de presse de Fox News, à la propagande du Front National, et maintenant voilà le tour des potes de Pasqua. :tss:

Le tout avec une prétendue visée alternative.

C'est pas un peu n'importe quoi ce forum là ? ;)

#5 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 11 avril 2010 - 14:25

dani de Marseille, en effet, et on va de surprise en surprise tout au long de la conférence d'asselineau.

bastringue et floyd qui doivent faire partie des bien-pensants du forum, ont fait vite, et asselineau est déjà étiqueté "pote de pasqua".
merci à eux de nous avertir...., mais bon, sur le fond, sur le discours d'asselineau, qu'est-ce que ça change?
et d'ailleurs la biographie d'asselineau sur wiki n'est pas disponible, elle a été supprimée:
http://fr.wikipedia....&action=history
donc le lien "people" de floyd n'est pas vraiment fiable, et en tous cas pas à jour, et floyd, toujours aussi habile, n'en a rien dit.
pas bien sérieux tout ça, bastringue et floyd.

un petit texte d'asselineau avec lequel je suis entièrement d'accord:
http://www.comite-va....php?article206
tout ça est tellement vrai, ça crève les yeux!

#6 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 avril 2010 - 16:39

poli

Bastringue et Floyd qui doivent faire partie des bien pensants du forum


Bien pensant, moi? :calin: :tss: ;) ;)

et Asselineau est déjà étiqueté "pote de Pasqua"


Pourquoi ça te dérange puisque c'est la vérité.


Sinon pour le reste, à tous les petits nationalistes franchouillards, adorateurs de l' Hexagone , qui trouve que vraiment LA FRANCE ce n'est plus ce que c'était, sachez que je vous emmerde.

C'est bien pensant ça?

#7 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 11 avril 2010 - 17:50

Heureusement que j'ai mis "surement pas ceux qu'on crois" car si j'avais donné mon point de vue ça aurait attiré tous les petits dictateurs de mes deux , les rois tu totalitarisme ... les fossoyeurs de démocratie ... ;) ;) je l'ai échappé belle :tss:

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 avril 2010 - 18:59

tout ça est tellement vrai, ça crève les yeux!

Bien l'impression qu'il y a un certain aveuglement dans le débat. :tss:

Le texte intégral, la source en lien pour une biographie assez exhaustive et plutôt flatteuse… s'il y a des points inexacts il serait plus poli d'en donner correction.

François Asselineau devient directeur général adjoint chargé des affaires économiques et internationales au Conseil général des Hauts-de-Seine, présidé par Charles Pasqua, puis son directeur de cabinet de 2000 à 2004

(même source)
Sauf à démentir les faits cités, cette nomination indique une certaine confiance réciproque…

#9 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 avril 2010 - 19:57

Oh; ils ne disent pas que des conneries finalement au comité Valmy.

Pour une Europe des peuples et des nations souveraines


Sans doute qu'il parle des peuples Corses, Bretons, Occitans, Basques, et Français (Paris et sa banlieue).

Il est d'accord avec ça le père Asselineau?

#10 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 11 avril 2010 - 21:07

j'ai trouvé le blog (intitulé "J'aime tellement l'Europe que je préfère qu'il y en ait 27"...) de l'auteur des pages "asselineau" et "UPR" sur wikipedia. Il explique comment ses pages ont finalement été supprimées, et il donne son avis sur l'encyclopédie en ligne. On y trouve également un CV d'asselineau (pour ceux que ça intéresse):
http://www.lalettrev...e-16477759.html

Dans le même blog, on trouve un article sur asselineau: "Un conseiller de Paris demande la municipalisation de l'eau parisienne. Stupeur, il est de "droite"... "
Petit extrait de la question d'asselineau au maire de paris delanoé:

" Naturellement cette flambée du prix de l’eau n’est pas perdue pour tout le monde. Sur les seuls 6 premiers mois de 2007, le résultat net de Veolia s'est par exemple encore accru de +11%. Et il est intéressant de relever que le fonds d’investissement américain Capital Research and Management est devenu, le 10 janvier 2007, le premier actionnaire de Veolia, avec 9,97 % du capital, dépassant même la Caisse des Dépôts. A l’évidence, si les experts californiens de ce fonds américain ont fait ce choix parmi des centaines d’autres, c'est bien parce que Véolia offre des perspectives de rendement proprement anormales.
Monsieur le Maire, un mouvement de retour à la gestion directe s'amorce en France : un peu partout des municipalités soucieuses de l'intérêt général ont décidé de revenir à la régie directe de l'eau et ont pu répercuter rapidement une baisse importante du prix, de l'ordre de 30%. La question qui se pose est donc claire et nette : entre l’accroissement des revenus servis par le fonds d’investissement américain à ses actionnaires et une diminution du prix de l’eau pour les Parisiens, il va falloir choisir."
http://www.lalettrev...e-12934108.html

si y avait plus de "pote à pasqua" comme ça en politique, la France n'en serait pas là, Monsieur!
et Vive la France, Monsieur!

#11 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 11 avril 2010 - 21:36

pffffffff

complot, complot...je n'aime pas les craintes de complots... :tss:

l'europe est une première étape pour raisonner en terme de planète et pas de territoire à défendre...


néo

#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 avril 2010 - 21:48

Bien d'accord avec toi, Néothé.
Une vision globale pour un jardin planétaire comme le souligne Gilles CLEMENT.

Si Môsieur poli veut bien cesser de perdre son temps et changer de bout de lorgnette…

#13 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 12 avril 2010 - 06:17

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi tu parles ici de Gilles Clément, floyd, mais je me souviens d'une lecture de cet auteur passionnant où il parle de son jardin, dans la creuse je crois. Ce sont des mots que je me répète mentalement assez souvent et ça dit en gros....
".....un jardin, un vrai, plein d'exigences et de sollicitudes. Il m'exaspère et me comble à la fois. Quand je suis fatigué de tout je m'y rend, même pour ne rien y faire, juste pour vérifier son existence et la mienne...."

#14 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 12 avril 2010 - 10:15

poli

et Vive la France, Monsieur!


Oh la la la la. :tss:

Si tu as besoin de ça pour te sentir exister.... C'est comme tu veux.

#15 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 12 avril 2010 - 15:05

sympa ce petit forum...

moi je n'ai rien contre gilles clément, ce "jardinier engagé" comme dit la page sur wiki, page qui n'a pas été supprimée, contrairement à celle d'asselineau... à méditer (pour ceux qui en sont encore capable!), et pour plus d'info voir mon commentaire plus haut.

mais la réalité, je la vois plutôt dans les propos d'asselineau. et apparemment je ne suis pas le seul.
petit extrait d'un texte visible sur le site de l'UPR (Union Populaire Républicaine), intitulé "2 FRANÇAIS SUR 3 N’ONT PLUS CONFIANCE NI EN LA DROITE NI EN LA GAUCHE POUR GOUVERNER ":

"Le rapport des forces est bien celui-ci : il n’y a plus guère qu’un Français sur 5 pour ne pas se scandaliser de la mise sous tutelle de la France et de sa démocratie. Et le réservoir est immense de tous les Français qui aspirent secrètement à tout changer : 78%.

Ce sont ces 78% de Français qui permettent de rester confiants quant à la suite des événements et à l’inexorable destruction de la construction européenne, cette nouvelle prison des peuples.

La sortie de l’Union européenne sera la grande question de la prochaine campagne présidentielle.

Et l’UPR fera tout pour qu’il en soit ainsi."
http://u-p-r.fr/?p=826

alors après, les floyd, bastringue et compagnie, ils sont bien gentils mais leurs conseils en politique, je mets deux louches de sciure dessus (enfin, quand j'aurai des chiottes secs)

et Vive la France!

#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 avril 2010 - 16:22

Excellente idée, poli, si pour le bien de la France (et du forum…) tu te fabriquais des toilettes sèches…

#17 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 13 avril 2010 - 10:04

:tss: tiens, comme le FN, poli veut démonter l'Europe... ;)

mon père de 85 ans me rappel ce que c'était avant, l'Europe et les Nations....tout le monde dressés l'un contre l'autre, des guerres sans cesse...

on est loin d'avoir tout résolu, la marche de l'histoire ne se fait pas en claquant des doigts, ni par des paroles incantatoire...

par contre, le jour ou l'Europe sera une vraie fédération, avec le respect des spécificité local, mais des valeurs communes...le jours ou les députés européens élus dans leur pays viendront avec une vision global et des solutions locales...on aura fait un grand pas!!!

si chacun reste chez soit à grogner comme un chien de garde, et si les élus du PS comme de L'ump (le FN, lui, est le parti qui est le moins présents physiquement à l'europe, les gens vote pour des personnes qui empoche leur sous sans lever le petit doigt...une manière de casser l'europe? ou de s'enrichir à bon compte?) si ces élus voulaient bien travailler en vrai et considérer l'Euroe comme un tout et non juste pour défendre la PAC agricole de nos gentils céréaliers richissime, en laissant crever les petits agriculteurs, les derniers qui restent...

facile de taper sur l'europe, on donne une majorité à des gens mous, qui y vont à reculons...et qui défendent avant tout leur pays...sans comprendre que la vision doit être globale...on ne peut pas raisonner en agriculture pays par pays...tout comme tchernobyle nous à démontré que les risques se foutaient pas mal des frontières...

les extrêmes gauche qui ont le reflexe pavlovien de cracher sur l'organisation de l'europe vont-ils un jour accepter de mouiller la chemise plutôt que de toujours rejetter en bloc sans proposer rien en retour de fédérateur...et en plus rejoindre sur le terrain les positions du Fn...quelle désolation!!! ;)

effectivement, les gens n'ont plus confiance dans la droite et la gauche, car le système bi partisme est anti démocratique...et un espoir de voir les écologiste grandir et porter l'avenir sociale et environnementale pour le bien commun....donc il y a un autre choix maintenant, ceux qui ne s'engagent pas soutiennent le bipartisme avec leur abstention, donc pas la peine de râler si on ne prend pas la peine de s'investir à minima(voter)....

néo

ps...et comme dit floyd, à par râler, on peut aussi construire... :calin:

#18 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 13 avril 2010 - 13:52

mister floyd a écrit:

Si Môsieur poli veut bien cesser de perdre son temps et changer de bout de lorgnette…

et

Excellente idée, poli, si pour le bien de la France (et du forum…) tu te fabriquais des toilettes sèches…


j'aime bien le "si tu veux bien cesser", et le "pour le bien de la France (et du forum...)".
je ne vois pas en quoi parler sérieusement politique ne serait pas "bien" pour le forum.
je ne suis pas contre le fait qu'on vienne m'opposer des arguments sur le fond, au contraire, mais quand une personne commence à me parler de blablabla..."pour le bien du forum", je me dis qu'il y a comme un malaise, et que cette personne perd un peu les pédales en s'autorisant à parler au nom du forum.
mais peut-être que c'est ce qui arrive lorsqu'on en est à plus de 5000 messages postés.

Vive la France, et Vive le forum!

#19 poli

poli
  • Localisation:Lyon

Posté 13 avril 2010 - 14:45

néothé a écrit:

  icon_rolleyes.gif tiens, comme le FN, poli veut démonter l'Europe... icon_confus.gif

je ne sais pas trop quoi répondre à ça. ton but était de marquer FN, c'est ça? comme les gosses qui dessinent des croix gammées, comme pour dire "ça c'est caca!"? ça vole haut...

mon père de 85 ans me rappel ce que c'était avant, l'Europe et les Nations....tout le monde dressés l'un contre l'autre, des guerres sans cesse...

les guerres n'ont jamais cessées, elles sont moins spectaculaires évidemment (en tous cas en Europe), mais elles sont peut-être beaucoup plus meurtrières. on verra, dans quelques décennies, combien d'entre nous ou d'entre nos enfants arriveront jusqu'à 85 ans, comme ton père, et on en reparlera... (si on est toujours en vie)

on est loin d'avoir tout résolu, la marche de l'histoire ne se fait pas en claquant des doigts, ni par des paroles incantatoire...
par contre, le jour ou l'Europe sera une vraie fédération, avec le respect des spécificité local, mais des valeurs communes...le jours ou les députés européens élus dans leur pays viendront avec une vision global et des solutions locales...on aura fait un grand pas!!!

je suis d'accord (et encore tout ce que tu dis est bien vague, ça ressemble à des voeux pieux), mais en attendant, la réalité c'est ça:

"Rappelons ici, au risque de paraître fastidieux à nos lecteurs, un bref récapitulatif de l’ensemble des pouvoirs de décision qui ont été volés au peuple français :

1) l’Union européenne possède une compétence dite “exclusive” (c’est-à-dire que les Etats n’ont absolument plus leur mot à dire et sont obligés d’obéir) sur tout ce qui concerne:

- l’union douanière et la politique commerciale commune, donc sur les questions cruciales concernant la protection douanière et les délocalisations qui préoccupent tellement les Français et que ceux-ci désespèrent de voir leurs élus nationaux résoudre.

- l’établissement des règles de concurrence nécessaires au fonctionnement du marché intérieur, donc sur la mise en concurrence, la privatisation et le démantèlement des services publics, questions qui préoccupent également les Français et qu’ils sont furieux de ne pas voir réglées comme ils le souhaitent ;

- la politique monétaire pour les États membres dont la monnaie est l’euro, donc sur les taux d’intérêt et les grandes orientations de politique économique, d’où découlent la croissance, le niveau de vie, l’emploi et le chômage, toutes questions qui sont au cœur des problèmes de la vie quotidienne des Français ;

- la conservation des ressources biologiques de la mer dans le cadre de la politique commune de la pêche, donc sur les revenus des pêcheurs.

2) l’Union européenne possède une compétence dite “partagée” (plaisant euphémisme qui signifie en réalité que les Etats n’ont plus, là non plus, leur mot à dire sauf sur des sujets accessoires et si l’Union le leur demande, ce qu’elle fait rarement) sur tout ce qui concerne:

- le marché intérieur ;

- la politique sociale, pour de très nombreux aspects ;

- la cohésion économique, sociale et territoriale ;

- l’agriculture ;

- la pêche ;

- l’environnement ;

- la protection des consommateurs ;

- les transports ;

- les réseaux transeuropéens ;

- l’énergie ;

- les questions de liberté publique ;

- les questions de sécurité ;

- la justice ;

- l’immigration ;

- les enjeux communs de sécurité en matière de santé publique.

Comme on le voit, il s’agit de presque tout. Que ce soit la politique vis-à-vis de l’immigration, des OGM, des vaccinations massives, de la privatisation d’EDF GDF, de la précarisation de l’emploi, des fusions-acquisitions entre entreprises, de la préservation de l’environnement, des mandats d’arrêts internationaux, des fonds structurels régionaux, etc., etc., là aussi, tout est très largement décidé par Bruxelles et les élus nationaux français n’ont, dans le meilleur des cas, qu’une très faible marge de manœuvre.

3) l’Union européenne possède une compétence dite “de coordination” (ce qui laisse aux Etats une marge de manœuvre mais qui donne à l’UE un pouvoir d’appui, de publicité et de coordination) sur tout ce qui concerne :

- la protection et l’amélioration de la santé humaine ;

- l’industrie ;

- la culture ;

- le tourisme ;

- l’éducation, la formation professionnelle, la jeunesse et le sport ;

- la protection civile ;

- la coopération administrative.



4) Enfin, ajoutons les questions essentielles de politique étrangère et de défense, qui font l’objet de la « Politique Européenne de Sécurité et de Défense » (PESD), dont le traité de Lisbonne a considérablement renforcé la forme et le contenu, et son harmonisation avec l’OTAN et les objectifs stratégiques atlantistes. Rappelons aussi que ce traité a créé un poste de chef de la diplomatie de l’Union européenne, lequel a été aussitôt confié à la baronne travailliste britannique ultra-atlantiste Catherine Ashton of Upholland."
http://u-p-r.fr/?p=826

alors on fait quoi? on continue à voter? si oui, pour qui, pour ceux qui nous disent "les problèmes sont mondiaux, il faut une gouvernance mondiale pour les gérer", c'est à dire que tout sera dirigé par des commissions constituées de membres que les peuples n'auront jamais élus et ne connaîtront même pas, comme c'est le cas actuellement avec la commission européenne?
non, moi je n'irai pas voter pour eux, ça c'est sûr.

ps...et comme dit floyd, à par râler, on peut aussi construire... icon_wink.gif

commencez déjà par avoir des discutions constructives, vous les donneurs de leçons.
vous voulez monopoliser le débat et vous traitez de "râleurs" tous ceux qui n'abondent pas dans votre sens.
c'est vous qui devriez "changer de bout de lorgnette", bande de plaisantins

#20 _Le Bihan_

_Le Bihan_

Posté 13 avril 2010 - 16:46

bonjour monsieur poli.
je vous lis avec attention, et ce que vous dites ne manque pas d'interêts. Continuez comme cela, un forum, il faut que cela vive...il y avait une certaine léthargie sur oplf...et beaucoup de plaisantins comme vous le dites.