Aller au contenu


Photo

Comment acquérir des terres?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
84 réponses à ce sujet

#61 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 12 octobre 2011 - 17:48

Si des personnes veulent faire joujou avec des cailloux j'ai rien contre, mais encore une foi je trouve çà bien humain égocentrique d'idolâtrer des construction médiévales car si l'on compare çà à l'age des montagnes dans lesquelles sont pris les matériaux de construction ou de rénovation c'est dérisoire. Alors que le recyclage d'objets roulant ou la construction d'habitat fait en matière végétal comme les yourtes sont bien plus à la hauteur des enjeux actuel et futur.Je verrai bien un sorte de permis écologique pour les habitats, les gens apprendraient les bases de la faune et de la flore ainsi qu'à gérer des toilettes sèche, le composte et économiser l'eau. Un foi ce permis acquit la personne aurait le droit d'acquérir une terre pour y vivre dans un habitat léger et y cultiver.Comme nous sommes que des passagers ou des gardiens de cette planète, une foi notre vie terminée , cet habitat léger serait retirer pour laisser place à la suite.

Nos vie sont des secondes dans l'univers infini.
Poussière nous sommes.


vous finirez bien un jour par comprendre que pour faire un monde équilibré , il ne faut pas seulement penser comme vous , il faut aussi , tout simplement , de tout .



Cà on peut pas le savoir puisque nous n'avons jamais connue un monde équilibré ,alors je dirait plutôt ..faut il vraiment de tout pour faire un monde ?
Je ne pense pas ... puisque déjà toi même tu proposes un monde sans ce que tu nous reproches ... :biglol:

Modifié par leadthump, 12 octobre 2011 - 17:54 .


#62 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 octobre 2011 - 18:12

Restaurer un patrimoine bâti, qu'il soit modeste ou plus prestigieux n'est pas un jeu ni l'expression d'un égocentrisme exacerbé.
Pour preuve ce forum compte beaucoup d'auto-constructeurs qui ont bénéficié qui d'une ruine, qui d'une grange qui d'un corps de ferme pour s'établir.

Le moyen âge s'est établi sur les ruines de l'époque gallo-romaine. La renaissance fut ensuite inspirée par la culture romaine. Il fallu réapprendre pour se rendre compte que les romains avaient mis en œuvre des technologies pour l'adduction d'eau, l'évacuation des eaux usées, le chauffage par le sol, l'arpentage…et même les ouvrages des agronomes romains furent relus avec profit.

Bien évidemment il faut poursuivre l'information d'un large public sur les techniques dites alternatives, et sur les savoir-faires écologiques et vivriers. Je t'assure leadthump, que le nombre des gens qui se sentent concernés, augmente rapidement. Toilettes sèches, compostage, jardinage bio, brf… sont des idées plus répandues dans les bourgs et les campagnes que je fréquente, que tu ne l'imagines.

A tous d'être convaincants. Comme le souligne Caporal, un peu de diplomatie ne peut nuire.

Quelles alternatives à la propriété individuelle du sol? Bien des systèmes fonciers ont existé ou existent encore qui ont montré aussi leurs limites.
Des suggestions Flanar l'ancien?

#63 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 12 octobre 2011 - 18:42

Oui je suis d'accord avec un peu de diplomatie évidemment. Surtout avec les personnes avec qui nous commençons une relation.Mais vraiment un peu alors, je suis plus pour le franc parlé ainsi que pour acceptation du jugement,avec politesse c'est mieux c'est sur .c'est que parfois je mange du chocolat et çà m'excite beaucoup... je ne suis pas de ces gens qui interdisent la critique ou le jugement .Je pense très sain de savoir prendre sur soi et d'écouter les autres ,même si leur manière de s'exprimer n'est pas la même que soi.Car souvent la manière dont on s'exprime est un ressenti plus ou moins agréable .Régler des problèmes nécessite que l'on donne de sa personne, que l'on prenne sur soi. Un foi la vérité, la communication et la compréhension avérées ,plus besoin besoin de diplomatie ,car nous parler avec joie sérénité ,le problème est résolu ,pour le moment nous n'en sommes pas la, nous avons beaucoup d'abcès à percer.
Alors si je dis a une personne qu'il a fait de la merde c'est pas comme si je disait qu'il était une merde...
La personne a faite de la merde ,c'est pas irréversible il a le droit a d'autre chance pour faire mieux ,mais si la personne est une merde ,çà c'est pas très gentil .
Pour exemple .si je dis que l'humain est con ou nuisible ,c'est pas irréversible c'est dans l'intérêt général que nous changions.
En espérant avoir été clair.

Modifié par leadthump, 12 octobre 2011 - 18:52 .


#64 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 12 octobre 2011 - 18:54

Oui je suis d'accord avec un peu de diplomatie évidemment. Surtout avec les personnes avec qui nous commençons une relation.Mais vraiment un peu alors, je suis plus pour le franc parlé ainsi que pour acceptation du jugement,avec politesse c'est mieux c'est sur .c'est que parfois je mange du chocolat et çà m'excite beaucoup... je ne suis pas de ces gens qui interdisent la critique ou le jugement .Je pense très sain de savoir prendre sur soi et d'écouter les autres ,même si leur manière de s'exprimer n'est pas la même que soi.Car souvent la manière dont on s'exprime est un ressenti plus ou moins agréable .Régler des problèmes nécessite que l'on donne de sa personne, que l'on prenne sur soi. Un foi la vérité, la communication et la compréhension avérées ,plus besoin besoin de diplomatie ,car nous parler avec joie sérénité ,le problème est résolu ,pour le moment nous n'en sommes pas la, nous avons beaucoup d'abcès à percer.
Alors si je dis a une personne qu'il a fait de la merde c'est pas comme si je disait qu'il était une merde...
La personne a faite de la merde ,c'est pas irréversible il a le droit a d'autre chance pour faire mieux ,mais si la personne est une merde ,çà c'est pas très gentil .
Ou un autre exemple .si je dis que l'humain est con ou nuisible ,c'est pas irréversible c'est dans l'intérêt général que nous changions.
En espérant avoir été clair.



oh chié ,je me suis trompé de bouton encore et je peux pas éffacer ..c'était pour corriger... :redeyes:

bon salut ,je vais manger ..

Modifié par leadthump, 12 octobre 2011 - 18:57 .


#65 balbuzardfou

balbuzardfou

Posté 14 octobre 2011 - 20:28

C'est à croire, leadthump, que tu n'as pas lu mon dernier post commençant par "je vais te dire une bonne chose". Par ailleurs, je suis nouvelle sur le site, j'ai vu que tu voulais m'envoyer quelque chose sur ma messagerie privée, mais je n'arrive pas à y accéder. Tu peux m'envoyer un mail, ça me paraît préférable (balbuzardfou -at- yahoo.fr). En tout cas, c'est sympa de penser à moi.
Par ailleurs, je pense que les peuples citadins quels qui soient, s'ils ne songent pas avec rigueur à l'idée de nécessaire, s'avanceront inévitablement sur un sillon qui montrera un jour son terme ; seulement il sera trop tard. Bientôt, ne sachant plus se débrouiller dans la Nature, les hommes, n'ayant plus leur petit confort (essence, café, chocolat, chauffage) mourront, et bêtement. Mais il faudrait plus que de la volonté pour changer cette amas de fantômes informes qu'on appelle la ville.

#66 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 14 octobre 2011 - 20:58

Ce sujet me plait, et cela fait plaisir de voir qu'on est pas seul à penser ainsi ...

Nous (moi et mon compagnon) souhaitons trouver une maison à restaurer, grande mais surtout avec du terrain mini 2ha ! Nous avons cherché et cherché depuis des mois via le net, car il est difficile de chercher sur toute la france autrement, mais des ruines avec autant de terrain ça vaut très cher ... pourtant c'est totalement Illogique !

Une maison en ruine d'environ 200m2 + grange+ écurie + jardinet ( avec bonne toiture) coute environ 20 000 ou même moins si on s'en sort bien on peut avoir 15 000€

Pourtant si on y ajoute 2 ou 3 ou 4 ha de terrain agricole, alors ca augmente comme un fleche avec 2ha = mini 60 000 avec 5 ha = mini 75 000


alors que, dans les même régions l'hectare agricole coute 2000- 3000€ l'ha ... donc logiquement une maison avec 2 devrait couter mac 26 000€ !

mais ce n'est pas le cas, chacun fait comme il veut.


Mais on pétille car depuis 6 mois les prix se cassent la gueule, car TOUT le monde vend... vite à cause de loi sur les maison inhabité ou terrain inutilisé qui font payer des taxes, mais aussi car les gens n'ont plus de fric, du coup le marché et très grand et les prix se casse la gueule les négociation tombe bien !

Par exemple nous avions en vue une maison de 350m2 avec dépendance, dont toiture neuve sur la maison + puit+ bois d'1 ha + 4ha de friches vendu au départ à 93 000 € !!!! nous avons fait baisser la négociation pour l'achat immédiat à ... 31 000€ ! il y a aujourd'hui un gouffre entre le prix annoncé et le prix d'achat ! il faut tout tenter tout négocier, car les gens veulent se faire vite du blé et de préférence un max mais surtout vite du coup plus ça va vite plus il accepte de baisser !

mais nous ne l'avons pas acheté car après recherche nous avons découvert que le TGV Clermont paris passera certainement à 1km ... donc avec des risque de modification de nos terrains ! dommage.

nous ne perdons pas espoir car chaque jour nous avons un peu plus d'économie et du coup nous pouvons nous dire que nous avons plus pour investir dans notre projet !

en tout cas, il ne faut s'arrêter à aucune loi, préjugé ou idée préconçue car au final moi en cdd depuis 3 ans, ma banque me permet si je veux de faire un crédit de 30 000 € pour mon installation ... alors que je vais perdre mon emploi en déménageant...

Le monde est pourri seulement si on le souhaite, mon monde n'est pas pourri est chaque jour je me bat pour qu'il soit agréable et pour avancer vers mon but !

je pense que loi ou pas loi seul, la persistance, une volonté de fer et surtout de la patience, permettrons à toutes personne porteuses de beau projet de les mettre en place.

Si on regarde bien d'ailleurs, tout les pourri qui on bien réussi on passer un jour le balais le dimanche soir après le taf ou cumulé 2 boulots pour en arrivée ou ils en sont...( Facebook, apple, shell, ford, etc...)

Si on veut on peut tout avoir !

en tout cas, moi je vous propose de partager dans un sujet les bons plans de vente quelque part sur OPLF, genre chacun transmet une super annonce qui peut intéressé la communauté, cela permet sans faire le tour de la france de peut être trouver un petit quelque chose !

Nous par exemple nous cherchons entre : auvergne, bretagne, vosges, je peux donner de bonne info qui par exemples ne m'intéresse pas car pas de terrain ou autre ...

#67 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 15 octobre 2011 - 14:07

C'est à croire, leadthump, que tu n'as pas lu mon dernier post commençant par "je vais te dire une bonne chose". Par ailleurs, je suis nouvelle sur le site, j'ai vu que tu voulais m'envoyer quelque chose sur ma messagerie privée, mais je n'arrive pas à y accéder. Tu peux m'envoyer un mail, ça me paraît préférable (balbuzardfou -at- yahoo.fr). En tout cas, c'est sympa de penser à moi.
Par ailleurs, je pense que les peuples citadins quels qui soient, s'ils ne songent pas avec rigueur à l'idée de nécessaire, s'avanceront inévitablement sur un sillon qui montrera un jour son terme ; seulement il sera trop tard. Bientôt, ne sachant plus se débrouiller dans la Nature, les hommes, n'ayant plus leur petit confort (essence, café, chocolat, chauffage) mourront, et bêtement. Mais il faudrait plus que de la volonté pour changer cette amas de fantômes informes qu'on appelle la ville.



sisi j'ai bien lu le message en question ,mais c'est a dire que les théorie humaniste et démagogique ne m'intéressent pas beaucoup, je suis anti spéciste et je pense que l'intelligence est une vertu très peu répandu ,donc que donne un humain sans intelligence et bien un C.....hihi

#68 balbuzardfou

balbuzardfou

Posté 15 octobre 2011 - 14:46

A Niko57 : Toi au moins, tu as la chance d'être majeur et d'avoir un bon métier, puisqu'il te permet des crédits de 30 000€. Pour moi, je dois encore attendre une année avant de pouvoir labourer la terre et vivre comme je le souhaite. Toujours attendre ! Aujourd'hui, j'attends, demain, je serai morte, peut-être ! Et sans avoir rien vu du monde ! C'est vrai que ce serait sympa, si dans ce topic, on mettait en commun des annonces intéressantes qui pourraient convenir aux autres. Informe-moi, si tu trouves une terre ! Ainsi, je passe ma petite annonce, et j'espère que les vendeurs seront nombreux...

Annonce : Je ne désire qu'un endroit calme, dans la pleine Nature, avec au moins seul un petit village à un kilomètre, et peut-être quelques maisons dans le voisinage pour pouvoir rire dans le futur ensemble des autres soumis à l'Etat. Je me fiche que le terrain soit ou non constructible, puisque je ne vais que planter mes choux, et mettre trois planches pour m'abriter. Mon budget pour l'heure, ne dépasse pas 6 000€. Mais je vais travailler comme le castor, pour que, construisant un barrage solide, les branches repoussent le doute du courant de l'avenir.

Autrement, contrairement à ce qu'on m'avait dit vers la page 2, je crois, il faudrait quand même payer des impôts, si on veut vivre en autarcie ! Mais comment payer sans argent ? Que ferait dans ce cas le gouvernement ?

A Leadthump : L'antispécisme est assez vrai dans le sens où on se rend compte que les animaux sont au même rang que nous ; mais s'en nourrir, sans pour autant abuser de la chasse, est dans l'ordre des choses ; suivez la Nature, suivez-là, ou vous le regretterez. Ceux qui pensent un triomphe de ne pas manger de viande, ceux-là ne se rendent pas compte que vouloir modifier, c'est avancer dans la corruption. De là viennent les idylles perdues... Tu me dis, Leadthump, que l'intelligence est une vertu ; je te réponds qu'il n'en est rien selon moi ; je n'appelle pas intelligent, celui qui se rend compte de l'incohérence des patries, mais celui qui résout rapidement des équations, qui se retrouve dans un labyrinthe, bref celui qu'on sollicite quand on ne connaît pas quelque chose. Mais son sort n'est pas si enviable que ça...

Modifié par balbuzardfou, 15 octobre 2011 - 15:06 .


#69 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 15 octobre 2011 - 17:38

Je t'ai envoyé un mail...

Dans mon cas les impôts du terrain ne dépassent pas 45€ par ans? j'irai faire le saltimbanque.


"J’aime mieux un vice commode/ Qu’une fatigante vertu."
Molière

je transfert cette discussion http://www.onpeutlef...936#entry196936

Modifié par leadthump, 15 octobre 2011 - 19:03 .


#70 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 16 octobre 2011 - 08:11

A Niko57 : Toi au moins, tu as la chance d'être majeur et d'avoir un bon métier, puisqu'il te permet des crédits de 30 000€. Pour moi, je dois encore attendre une année avant de pouvoir labourer la terre et vivre comme je le souhaite. Toujours attendre ! Aujourd'hui, j'attends, demain, je serai morte, peut-être ! Et sans avoir rien vu du monde ! C'est vrai que ce serait sympa, si dans ce topic, on mettait en commun des annonces intéressantes qui pourraient convenir aux autres. Informe-moi, si tu trouves une terre ! Ainsi, je passe ma petite annonce, et j'espère que les vendeurs seront nombreux...

Je n'ai pas un bon metier sinon je ne souhaiterais pas le quitter, et j'ai vraiment réussi à obtenir cela en me battant pour avoir un minimum d'économie et ils savent aussi que je dépense peu ...

Tu as quoi 17 ans ?

Je vais te dire une chose, on est toujours très impatient quand on est jeune, mais très vite tu te rendra compte que attendre est plutôt une bonne chose car cela te permet d'affiner ton projet et à ton âge il est difficile encore d'avoir un projet stable concret.

Jeune comme tu es tu devrais prendre de l'expérience en vivant des communautés ( j'ai fais ça pendant 2 ans) cele t'apportera bcp de chose !! et surtout une expérience de la vie, ce que tu ne dois pas trop avoir.

Ne te vexe pas, mais moi aussi je suis jeune (23 ans) et je me rend compte tout les jours qu'il me manque des savoirs, ou des choses pour prendre certaines décision et je sais que l'éxpérience joue bps et qu'a 17 ans (je me souviens bien de moi à cet age) bah on se croit vraiment adulte et avec deja pleins d'expérience, mais tu te rend compte que ce n'est rien plus tard, mais ç personne ne te le fera comprendre, tu y arriveras tout seul à ce genre de réflexion !

mais je dis rien de vaut de se lancer pour échouer, car ainsi on apprend le mieux, l'echec est une bonne chose pour mieux recommencer !

#71 balbuzardfou

balbuzardfou

Posté 16 octobre 2011 - 09:28

Laisse-moi te compter ma petite histoire. Mes parents m'avaient dit de prendre garde de bien me cacher sur le net ; aussi, à présent, je puis dévoiler que je ne suis pas une fille mais un garçon. Car il y a peu, j'avais eu la gaucherie de mettre mon nom sur un site qui l'avait publié (il suffisait de taper mon nom dans Google pour me retrouver). En réalité, je vis dans un appartement hideux sans lumière ; chaque dimanche, je suis gavé de devoirs, et des enfants viennent taper comme des fous sur les murs avec leurs ballons. Ne crois pas que je ne sois qu'un fainéant. J'adore travailler, j'aime le bon labeur, même quand il n'est pas récompensé. Rien qu'apprendre, sentir qu'on progresse me réjouit. Depuis longtemps, j'aime la lecture ; aussi me suis-je dit qu'il était préférable, tant qu'affaire, de lire les livres qu'on dit les meilleurs ; je remplis alors ma bibliothèque de bien des auteurs classiques. J'écoule des journées à lutter parce que je me lasse des élèves puériles qui pleurent quand ils ont de mauvaises notes, où des autres qui ne connaissent toujours pas l'effort, à tenter vainement de finir mes devoirs, parce que je suis toujours ennuyé de ces fadaises où d'autres doutes ou pensées. Je ne trouve personne qui me ressemble ; ce n'est pas que je me vante d'être "différent" (pour moi, tous les hommes sont pareils), j'aimerais connaître quelqu'un qui me comprenne. A l'école (terminale), je ne peux jamais me montrer tel que je suis vraiment ; je m'en rends compte : en développant rarement quelques idées, je trouve les autres dégoûtés de moi. Je dois suivre des gens qui ne veulent pas entendre leurs vérités, et que je n'apprécie pas extrêmement, parce qu'ils s'attachent toujours à la mollesse et suivent le plus puéril revers des choses.
Récemment, j'ai douté du sens de la vie. Je me dis, en allant en cours, que tout cela n'est qu'un songe (d'autres l'ont pensé avant moi) où je n'ai nul répit, toujours tourmenté par mes résultats, n'ayant jamais un instant de vraiment libre pour moi. En allant dans la Nature, je ressens enfin que j'existe ; je me rends compte de la corruption infatiguable des hommes pleins de préjugés ; je me dis, n'ayant plus peur de la mort que je préfererais quitter la planète plutôt que de vivre au milieu de quatre murs ; la mort est une chose insignifiante, et un bon sommeil ne m'apeure nullement. Bien des jeunes de mon âge pensent la même chose, autrefois, je disais cela aussi, mais à présent je sais qu'ils se fourvoient, sans pour autant me penser meilleur. Pourquoi vouloir à tout prix faire des longues études en prétendant seulement être un jour heureux ? Je suis fatigué d'attendre. Je connais l'exemple de Bernardin de Saint-Pierre, qui comme moi, s'était élancé, puis l'avait regretté. Aussi, je suis dans une impasse où je ne dois rien tenter et faire des travaux qui ne servent qu'à m'enfermer dans une cave. J'ai encore d'autres soucis, je ne vous ai pas tout dit. Après, j'entends un chant qui dit : "Jouissez, profitez vite de la vie ; demain, vous serez mort". Je connais le fils d'une amie de mon père qui est mort récemment dans un accident de voiture. Alors, on me parle des heureux ; mais ces gens-là ne traînent pas sur internet, et ils ont admirablement raison.

#72 _caporal_

_caporal_

Posté 16 octobre 2011 - 09:49

houla ...... ça sent l'envie de se foutre en l'air dans pas longtemps ...... que ceux qui répondent ici fassent gaffe à leurs propos !!!!

je viens de contacter les deux administrateurs par MP , merci d'aller lire ces messages .

Modifié par caporal, 16 octobre 2011 - 10:33 .


#73 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7530 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 octobre 2011 - 12:35

ce n'est pas que je me vante d'être "différent" (pour moi, tous les hommes sont pareils)

Balbuzard, ce que tu dis m'intrigue car ce qui me semble intéressant chez les autres c'est aussi ce qui diffère un peu de ce que l'on est et qui nous apporte des connaissances parfois inattendues.

A l'école (terminale), je ne peux jamais me montrer tel que je suis vraiment ; je m'en rends compte : en développant rarement quelques idées, je trouve les autres dégoûtés de moi. Je dois suivre des gens qui ne veulent pas entendre leurs vérités, et que je n'apprécie pas extrêmement, parce qu'ils s'attachent toujours à la mollesse et suivent le plus puéril revers des choses.

Connais-tu les lycées autogérés ?
Même s'il n'est pas possible d'en rejoindre un cette année, peut-être pourrais-tu y rencontrer des jeunes qui partagent tes centres d'intérêt et avec lesquels tu pourrais discuter sur place d'abord, puis éventuellement à distance ?

Par ailleurs, des alternatives il y en a partout et si tu nous précises ta région nous pourrons peut-être de donner quelques pistes.

#74 balbuzardfou

balbuzardfou

Posté 16 octobre 2011 - 13:12

houla ...... ça sent l'envie de se foutre en l'air dans pas longtemps ...... que ceux qui répondent ici fassent gaffe à leurs propos !!!!

je viens de contacter les deux administrateurs par MP , merci d'aller lire ces messages .


Plus tard, on s'étonne que des gens deviennent ce qu'on appelle des "fous", injustice intolérable. Ne croyez pas que je sois au bord du suicide ou que ce soit, que je m'enferme et que je déteste tout le monde ou autre (cela serait horrible)...
Simplement, je me pose des questions sur la vie ; j'aimerais avoir la grande vie du montagnard qui travaille à la force de ses bras. Mais je me dis que je pourrais m'en lasser ; que l'Etat viendrait m'agacer d'une manière ou d'une autre ; que je pourrais me sentir seul. Dès que je veux avancer, quelque chose me fait reculer. Demandez-vous qui est le plus fou : l'égaré, ou l'autre qui raille l'égaré ?
Bien, je vois que certains traitent les autres comme des malades, sans voir qu'ils les blessent et qu'ils mériteraient d'être à leur tour traités de malades. Merci Caporal, quand je travaille à mon avenir avec inquiétude, de me lancer des enfantillages à la figure.

Modifié par balbuzardfou, 16 octobre 2011 - 13:13 .


#75 _caporal_

_caporal_

Posté 16 octobre 2011 - 14:03

balbuzard fou a écrit :
Laisse-moi te compter ma petite histoire. Mes parents m'avaient dit de prendre garde de bien me cacher sur le net ; aussi, à présent, je puis dévoiler que je ne suis pas une fille mais un garçon. Car il y a peu, j'avais eu la gaucherie de mettre mon nom sur un site qui l'avait publié (il suffisait de taper mon nom dans Google pour me retrouver). En réalité, je vis dans un appartement hideux sans lumière ; chaque dimanche, je suis gavé de devoirs, et des enfants viennent taper comme des fous sur les murs avec leurs ballons. Ne crois pas que je ne sois qu'un fainéant. J'adore travailler, j'aime le bon labeur, même quand il n'est pas récompensé. Rien qu'apprendre, sentir qu'on progresse me réjouit. Depuis longtemps, j'aime la lecture ; aussi me suis-je dit qu'il était préférable, tant qu'affaire, de lire les livres qu'on dit les meilleurs ; je remplis alors ma bibliothèque de bien des auteurs classiques. J'écoule des journées à lutter parce que je me lasse des élèves puériles qui pleurent quand ils ont de mauvaises notes, où des autres qui ne connaissent toujours pas l'effort, à tenter vainement de finir mes devoirs, parce que je suis toujours ennuyé de ces fadaises où d'autres doutes ou pensées. Je ne trouve personne qui me ressemble ; ce n'est pas que je me vante d'être "différent" (pour moi, tous les hommes sont pareils), j'aimerais connaître quelqu'un qui me comprenne. A l'école (terminale), je ne peux jamais me montrer tel que je suis vraiment ; je m'en rends compte : en développant rarement quelques idées, je trouve les autres dégoûtés de moi. Je dois suivre des gens qui ne veulent pas entendre leurs vérités, et que je n'apprécie pas extrêmement, parce qu'ils s'attachent toujours à la mollesse et suivent le plus puéril revers des choses.
Récemment, j'ai douté du sens de la vie. Je me dis, en allant en cours, que tout cela n'est qu'un songe (d'autres l'ont pensé avant moi) où je n'ai nul répit, toujours tourmenté par mes résultats, n'ayant jamais un instant de vraiment libre pour moi. En allant dans la Nature, je ressens enfin que j'existe ; je me rends compte de la corruption infatiguable des hommes pleins de préjugés ; je me dis, n'ayant plus peur de la mort que je préfererais quitter la planète plutôt que de vivre au milieu de quatre murs ; la mort est une chose insignifiante, et un bon sommeil ne m'apeure nullement. Bien des jeunes de mon âge pensent la même chose, autrefois, je disais cela aussi, mais à présent je sais qu'ils se fourvoient, sans pour autant me penser meilleur. Pourquoi vouloir à tout prix faire des longues études en prétendant seulement être un jour heureux ? Je suis fatigué d'attendre. Je connais l'exemple de Bernardin de Saint-Pierre, qui comme moi, s'était élancé, puis l'avait regretté. Aussi, je suis dans une impasse où je ne dois rien tenter et faire des travaux qui ne servent qu'à m'enfermer dans une cave. J'ai encore d'autres soucis, je ne vous ai pas tout dit. Après, j'entends un chant qui dit : "Jouissez, profitez vite de la vie ; demain, vous serez mort". Je connais le fils d'une amie de mon père qui est mort récemment dans un accident de voiture. Alors, on me parle des heureux ; mais ces gens-là ne traînent pas sur internet, et ils ont admirablement raison.


tu dis que tu es en terminale , par conséquent , tu n'es vraiment pas loin de l'enfance ......
tu es pile poil dans l'âge où on remet tout en question , absolument tout , jusqu'à douter même de l'intérêt à vivre chaque jour qui se trouve devant soi .....
( désolée , je sais lire le français )
.... et cela d'autant plus qu'on a beaucoup lu comme cela semble être le cas pour toi , je n'ai pas ta culture et ne pourrai jamais te répondre en citant qui que ce soit , cependant l'être humain me passionne et mes quelques années d'études ( bac + encore quelques broutilles ) m'ont apporté une sensiblité bien davantage qu'un amalgame de savoirs divers et aujourd'hui encore , je me réjouis d'avoir été ainsi construite alors même que je vis à l'écart au milieu des champs de lavande , des bois , landes et de quelques moutons .
chaque jour est un bonheur , chaque visite une bonne surprise , chaque sortie une possiblité de rassasier ma curiosité au sujet du genre humain et de ses capacités à créer .
ne t'imagines surtout pas qu'en allant dans la nature , tu sois plus intégré au milieu environnant que lorsque tu es avec d'autres humains , tu te sens plus en accord avec toi même mais pas davantage , c'est déjà beaucoup tu me diras .... tout est au fond de toi ...
tu te sens à part au milieu des autres , et si c'était plutôt toi qui fait en sorte que les autres se mettent dans une position qui t'exclut ? on est acteur dans tout ce qu'on vit .

balbuzardfou a écrit :
j'aimerais avoir la grande vie du montagnard qui travaille à la force de ses bras. Mais je me dis que je pourrais m'en lasser ; que l'Etat viendrait m'agacer d'une manière ou d'une autre ; que je pourrais me sentir seul.


tu idéalises tout , bien sur que tu t'en lasserais et que tu t'adonnerais à ton tour à la mollesse et au puéril revers des choses , parceque l'humain doit se ménager des plages de repos pour progresser à la prochaine étape .
pourquoi travailles tu autant que tu le dis ? pourquoi autant de recherche de rentabilité culturelle dans chaque seconde ? ne serais tu pas en train de te saturer ?

au fait , l'Etat , tu en fais partie .

Modifié par caporal, 16 octobre 2011 - 14:23 .


#76 balbuzardfou

balbuzardfou

Posté 16 octobre 2011 - 19:45

Je dois avouer que je t'avais mal jugé ; désolé. Oui, je sais bien que je me lasserai de cette vie de "montagnard". Mais toi aussi, tu ne sais pas encore tout : je ne sature pas, au contraire, il faut que je me remette vite au travail, parce qu'en ce moment, les cours vont vite. Je ne me sens pas exclu au milieu des autres ; j'ai bien des amis, simplement, je me montre avec eux différent de qui je suis réellement (sans être Monsieur mystérieux), et cela ne me fait pas souffrir. Pas le moins du monde. Quand tu me dis que je fais partie de l'Etat qui ravage les campagnes, cela me désole. Mais je ne suis pas aveuglé dans le refus du progrès, parce que cela serait ne pas voir l'intérêt général en ligne d'horizon. Je n'idéalise rien, parce qu'autrement, je serais déjà parti. Je sens que tu aimes douter, et je te dirais qu'en général, ceux qui aiment vraiment douter finissent par y réussir, puis pleurent de se prouver à eux-mêmes qu'ils devraient mieux mourir. L'humain n'est pas une machine complexe, c'est notre cervelle qui ne voit pas comme il est simple.

#77 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 16 octobre 2011 - 21:54

Laisse-moi te compter ma petite histoire. Mes parents m'avaient dit de prendre garde de bien me cacher sur le net ; aussi, à présent, je puis dévoiler que je ne suis pas une fille mais un garçon. Car il y a peu, j'avais eu la gaucherie de mettre mon nom sur un site qui l'avait publié (il suffisait de taper mon nom dans Google pour me retrouver). En réalité, je vis dans un appartement hideux sans lumière ; chaque dimanche, je suis gavé de devoirs, et des enfants viennent taper comme des fous sur les murs avec leurs ballons. Ne crois pas que je ne sois qu'un fainéant. J'adore travailler, j'aime le bon labeur, même quand il n'est pas récompensé. Rien qu'apprendre, sentir qu'on progresse me réjouit. Depuis longtemps, j'aime la lecture ; aussi me suis-je dit qu'il était préférable, tant qu'affaire, de lire les livres qu'on dit les meilleurs ; je remplis alors ma bibliothèque de bien des auteurs classiques. J'écoule des journées à lutter parce que je me lasse des élèves puériles qui pleurent quand ils ont de mauvaises notes, où des autres qui ne connaissent toujours pas l'effort, à tenter vainement de finir mes devoirs, parce que je suis toujours ennuyé de ces fadaises où d'autres doutes ou pensées. Je ne trouve personne qui me ressemble ; ce n'est pas que je me vante d'être "différent" (pour moi, tous les hommes sont pareils), j'aimerais connaître quelqu'un qui me comprenne. A l'école (terminale), je ne peux jamais me montrer tel que je suis vraiment ; je m'en rends compte : en développant rarement quelques idées, je trouve les autres dégoûtés de moi. Je dois suivre des gens qui ne veulent pas entendre leurs vérités, et que je n'apprécie pas extrêmement, parce qu'ils s'attachent toujours à la mollesse et suivent le plus puéril revers des choses.
Récemment, j'ai douté du sens de la vie. Je me dis, en allant en cours, que tout cela n'est qu'un songe (d'autres l'ont pensé avant moi) où je n'ai nul répit, toujours tourmenté par mes résultats, n'ayant jamais un instant de vraiment libre pour moi. En allant dans la Nature, je ressens enfin que j'existe ; je me rends compte de la corruption infatiguable des hommes pleins de préjugés ; je me dis, n'ayant plus peur de la mort que je préfererais quitter la planète plutôt que de vivre au milieu de quatre murs ; la mort est une chose insignifiante, et un bon sommeil ne m'apeure nullement. Bien des jeunes de mon âge pensent la même chose, autrefois, je disais cela aussi, mais à présent je sais qu'ils se fourvoient, sans pour autant me penser meilleur. Pourquoi vouloir à tout prix faire des longues études en prétendant seulement être un jour heureux ? Je suis fatigué d'attendre. Je connais l'exemple de Bernardin de Saint-Pierre, qui comme moi, s'était élancé, puis l'avait regretté. Aussi, je suis dans une impasse où je ne dois rien tenter et faire des travaux qui ne servent qu'à m'enfermer dans une cave. J'ai encore d'autres soucis, je ne vous ai pas tout dit. Après, j'entends un chant qui dit : "Jouissez, profitez vite de la vie ; demain, vous serez mort". Je connais le fils d'une amie de mon père qui est mort récemment dans un accident de voiture. Alors, on me parle des heureux ; mais ces gens-là ne traînent pas sur internet, et ils ont admirablement raison.


Ce que tu dis me conforte dans mon idée: je t'incite à voyager, rencontrer des gens comme nous pour voir une autre face du monde, il te faut sortir de chez toi pour comprendre certaines choses que jamais les livres ne remplacerons, et je sais de ce que je parle, ma bibliothèque est remplis de livre et toutes mon enfance mais aussi mon adolescence je l'ai passé à lire et vivre grâce aux livres !

J'ai aussi tout remis en question et à partir de mes 18 ans je n'ai plus eu peur de la mort, je l'a vois aujourd'hui comme un autre expérience de la vie, mais je compte faire pleins d'autres expériences avant celle-ci!

Va voir un peu le monde, et vivre dans le desert, la montagne, la jungle, ou sur une ile et tu te vera grandir, vivre et respirer, il te faut bouger !

#78 _caporal_

_caporal_

Posté 16 octobre 2011 - 22:28

balbuzardfou a écrit :

j'ai bien des amis, simplement, je me montre avec eux différent de qui je suis réellement .
expliques toi

Quand tu me dis que je fais partie de l'Etat qui ravage les campagnes, cela me désole.
tu fais partie de l'Etat parceque tu fais partie de la société française dans sa globalité , depuis l'eau que tu utilises dans ta salle de bain jusqu'à la touche de ton clavier d'ordinateur qui te permet de me répondre , en passant par ta scolarité que tu suis assidument et le courrier qui te fera savoir que tu as eu ton bac , ect ... tant de choses en plus des campagnes , ravagées ou pas ( les campagnes comme les autres choses ) ...

Je sens que tu aimes douter, et je te dirais qu'en général, ceux qui aiment vraiment douter finissent par y réussir, puis pleurent de se prouver à eux-mêmes qu'ils devraient mieux mourir.

là , dédolée , je ne comprends pas le sens de cette phrase , toujours un prétexte pour en revenir au sujet de la mort ...

#79 Modo 5

Modo 5
  • Genre: Homme

Posté 17 octobre 2011 - 07:14

Serait il possible de revenir au sujet initial qui se trouve être l'acquisition de terrain? Merci
  • Shivaya et FLOYD aiment ceci

#80 _chaudron_

_chaudron_

Posté 17 octobre 2011 - 20:36

Bein oui quoi! même ici faut pas s'éloigner du droit chemin ^^


Autrement, contrairement à ce qu'on m'avait dit vers la page 2, je crois, il faudrait quand même payer des impôts, si on veut vivre en autarcie ! Mais comment payer sans argent ? Que ferait dans ce cas le gouvernement ?


bah non, ça dépend de pleins de conditions! ça sert à rien de trop cogiter sur tous les futur possible et imaginable, le plus dur c'est de se lancer vers où tu te sens appelé, d'avoir la fois en toi de te jeter dans le vide, dans la vie. tant que tu voudras tout contrôler cérébralement t'accèderas pas à la vie, tout resteras que des idées, si tu penses que tu en as fini d'attendre bein arrête d'attendre ^^ quand j'étais au lycée ça m'a lourdé, je préfèrais être posé au bordd de la rivière que me bourrer le crane, puis le rapport entre humains me faisaient vomir, de la domination "positive" de tous les côtés, chacun veut donner la voie, dis ce qui est bon ou pas pour moi alors qu'ils se connaissaient pas eux même, qu'ils se mentaient constamment à eux même, genre si tu fais ça tu vas finir malheureux sous les ponts, bah à un moment j'me suis dis que de toutes façons quel que soit la vie que je vais mener à la fin c'est la même chose, la mort, que j'ai vécu bien sagement en suivant la raison ou bien que je sois allé transcender mes rêves, alors j'me suis dis, que quitte à mourir autant essayer de vivre. ça sert à rien de trop cogiter a part pour trop cogiter, et surtout que dans notre société actuel on a fait en sorte de nous enfermer bien sagement dans nos cerveau et qu'on vive dans nos tête, dans des petites bulles, c'est pas la même réalité pour l'âme, la vie, la nature,, on est complètement coupé de tout ça et du coup on est obligé de compenser. Mais bon c'est comme ça que fonctionne notre monde sur le déséquilibre, sur la séparation entre nous et nous même. ça permet de s'enrichir, de pas avoir à prendre en charge notre corps. En somme on vend notre âme pour du confort et de la sécurité, et le bio, le durable,, l'éthique ne racheteront malheureusement pas notre âme, c'est pas une poupé gonflable qu'on gonflé pour se donner bonne conscience.