Aller au contenu


Photo

voter.....


  • Veuillez vous connecter pour répondre
122 réponses à ce sujet

#1 marielouvea

marielouvea
  • Localisation:loire atlantik

Posté 08 septembre 2010 - 01:08

j ai toujours été une moralisatrice sur le vote et je regrette aujourd'hui....
Michael MOORE a dit "Si le vote pouvait réellement changer le système, il serait illégal";
Hitler ( la seule vérité de la bouche de cet homme) "quelle chance pour les souverains que les hommes ne réfléchissent pas!" Je n'ai jamais loupé une élection , j ai prôné que le vote n etait pas un droit mais devrait etre un devoir, quite à comme j ai fait plusieurs fois, voter blanc.
Mais à quoi cela sert? A RIEN
Pourtant" celui qui permet l oppression partage le crime " ( E. Darwin)
Comment faire evoluer les choses en dehors du vote ( meme si cela ne change rien...] pour le bien de tous , car je pense que changer ma façon de vivre ( en incluant que moi) est fuir le probleme..ne pas vouloir mettre les mains dans la m.rde et se faire son monde à soi
Dans un autre topic, on parlait de citoyen du monde....Si on vit en marge, on est citoyen de rien, c est chacun pour soi......

Que faire??????? Quelles sont vos opinions là dessus?

#2 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 08 septembre 2010 - 09:58

Je ne vote pas avec plaisir ou parce que c'est un "devoir civique", je vote pour le moins pire, rarement pour quelqu'un en qui j'ai confiance.
Je sais que voter ne sert, bien souvent, pas à grand chose mais ne pas voter laisse la place au pire.
Il y a quand meme des exemples où les élections ont eu plus d'interet.
Je vois les élections comme une possible étape vers une évolution de la politique, avec de moins en moins besoin d'élections parce que de moins en moins de pouvoir centralisé et de plus en plus d'autonomie locale.

Les élections ne sont que le reflet de notre quotidien, si c'est sarko qui a été élu, c'est parce que nos voisins ont un état d'esprit qui va dans le sens proposé par Sarko ou plutot par le pouvoir qui utilise Sarko.
Ce ne sont pas les élections qui sont responsables, c'est la façon dont nous vivons ensemble chaque jour.

#3 _adrien_

_adrien_

Posté 08 septembre 2010 - 10:15

que les politiques sont juste la pour nous embobiner et maintenir les même gros prédateurs qui ont la mains basse sur l'humanité

pour moi le système a pas évolué depuis plusieurs millénaire et l'air de l'esclavage, ça a juste muté pour s'adapter, pour garder sa place, ça a évolué, et nous on a grandi avec et on s'y identifie, ça fait parti de nous

pour moi la seule solution est de retrouver notre véritable identité, pour moi la solution est pas dans la politique mais en nous même, en notre être, en notre propre libération, arrêter de suivre les trucs qu'on nous dit par l'exterieur, et retrouver notre maître interieur, notre guide, qui nous dit tout simplemennt vers où aller, la marche à suivre, du coup pas besoin de se torturer l'esprit car on peut directement savoir vers où on doit aller si on sait s'écouter, si on prend le temps de s'écouter, en notre être se cache un grand libérateur qui attend juste qu'on lui laisse un peu la parole ^^ qu'on lui laisse sa place, car souvent on domine tout par le mental

#4 _Le Bihan_

_Le Bihan_

Posté 08 septembre 2010 - 10:23

çà s'appelle "voter en touche " ?

#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 177 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 septembre 2010 - 10:54

 "Donnez aux femmes le droit de vote et dans cinq ans, vous aurez un impôt sur les célibataires."
George Bernard Shaw

"Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple."
Bertolt Brecht


Vivre en marge, ne pas voter, voter pour le moins pire, pourquoi pas… Je ne suis pas sûr que cela exonère de toute responsabilité.

Juste souligner que les mots "concertation" et "participation" sont devenus d'actualité. Le citoyen, simple individu ou membre d'une assos, est de plus en plus sollicité pour contribuer au débat, proposer des avis, apporter des informations.
Là est sans doute une nouvelle forme de démocratie, une alternative à la "technocratie" ou à la tyrannie.

Une forme de forum, mais en vrai!

#6 _adrien_

_adrien_

Posté 08 septembre 2010 - 12:38

quel responsabilité? celle de choisir notre oppresseur? pour moi voter pour le moins pire n'est pas une solution dans le sens que c'est la même chose mais en moins visible, comme la métaphore de la grenouille ou au lieu de porter trop vite l'eau à ébullition on la fait porter plus doucement, on croit que c'est plus confortable que mettre directement le feu trop fort, bah oui mettre le feu trop fort ça risquerait de nous réveiller ^^ alors que si on cuit doucement on perd conscience tout doucement sans se rendre compte de rien ^^

ça peut convenir quand tout ça nous convient, quand le fait d'être un robot ne nuit pas à notre santé mental, malheureusement ça convient pas à tout le monde, donc on peut pas rendre le système absolu, on devrait pouvoir choisir entre la nature et lui, il devrait pas être une gigantesque domination, enfin si il faisait pas ça peut être il serait trop visible car pas présent partout et du coup sa place serait moins justifié et ptetre que pleins de gens le délaisserait, on est pas obligé d'aimer le système, de chercher à le radapter, à s'y radapter, tout le monde n'aime pas forcément évolué dans une matrice séparé de la Vie, séparé de la création

la seule alternative qui reste pour les déchu du système c'est de créer une "nouvelle" réalité, étant donné que les politiciens sont la pour maintenir leur place, pour maintenir l'illusion, pour maintenir l'assouvissement des peuples, des humains, des êtres, des animaux, des arbres, des plantes, de tout ce qui peuvent...

personnellement je prends plus de plaisir à marcher à travers la nature qu'à travers la nature souillé par les Hommes, ici règne le stresse, la polution, la course effrené, rien de bon pour nous tout ça, pour être en bonne santé il nous faut un environnement sain, mais c'est pas comme si "on" voulait notre bien, on veut de l'argent, de la sécurité, du confort, mais le bien, j'en doute

#7 _strychnine_

_strychnine_

Posté 08 septembre 2010 - 13:38

Je ne vote plus pour les élections en France depuis assez longtemps.
Ici, j'ai le droit de vote aux élections locales et comme nous sommes un village de 700 habitants et que je connais à peu près tout le monde, je vote; je vais voter dans une dizaine de jours pour l'élection du maire et choisir l'actuelle mairesse qui est une fille du village, qui nous a beaucoup aidés lors de notre installation et encore ce matin quand il y a eu un problème de téléphone.
je n'ai plus envie de voter pour des élections générales et je ne me forcerai pas à le faire.

#8 Game Over

Game Over
  • Localisation:Penn ar Bed

Posté 08 septembre 2010 - 14:02

Quel sens donner au vote aujourd'hui ?
Prenons un premier exemple : celui des élections présidentielles américaines qui ont installé Bush fils au pouvoir.
Après moult péripéties, c'est finalement le candidat arrivé en 2nde position, derrière Al Gore, qui obtient la fonction suprême !
Tiens donc ?! Comment se fait-il que les mécanismes législatifs d'un pays se vantant d'exporter la démocratie dans le reste du monde, puissent autoriser une telle mascarade ?
Vous l'avez donc compris... en supposant que la démocratie ait jamais existé aux Etats Unis, elle a cessé d'être en l'an 2000.

Remarque, il n'était pas besoin de traverser l'Atlantique pour constater les dérives d'un système pseudo-démocratique :
En 2005, les Français se prononcent par référendum à 55% contre le traité de constitution européenne.
Au passage, nous remarquerons le fossé qui sépare la base du pays de ses institutions - politiques, médias - qui elles, étaient en faveur du oui à 92.5% si ma mémoire est bonne.

Deux ans après, c'est par voix parlementaire, que ce même traité est ratifié...
Alors, que l'on vote ou pas, qu'est ce que cela change exactement ?
Nous vivons dans un simulacre de démocratie, et le plus contrariant, c'est tout de même que ces exemples nous montrent au grand jour, le mépris de nos représentants pour nos institutions et peu de monde semble s'en émouvoir.

#9 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 177 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 septembre 2010 - 14:14

Raison de plus pour choisir avec soin les élus de proximité, les conseillers municipaux.
En France les sénateurs sont élus par les maires… et ce système ressemble au bizarre système électoral des états-unis.
Les conseillers communautaires qui ont de plus en plus de responsabilités ne sont choisis que par leurs pairs au sein des conseils municipaux.
Deux cas bien connus où le vote démocratique indirect peut jouer des tours si l'on n'y prend pas garde.

#10 Game Over

Game Over
  • Localisation:Penn ar Bed

Posté 08 septembre 2010 - 16:16

Le Sénat est effectivement élu au suffrage universel indirect par les Grands électeurs.
Le Parlement, lui, est élu au suffrage universel direct.

J'en reviens donc à mon exemple de la ratification du Traité de Lisbonne effectuée en France par la voie parlementaire (donc par les députés directement élus par les votants) et qui ont approuvé un traité précédemment rejeté par ceux là mêmes qui les avaient élus pour les représenter !

@Floyd,

Dans ces conditions, est-il vraiment nécessaire de choisir ses représentants, directement ou non, alors que le souhait du peuple n'est qu'anecdotique ?

#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 177 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 septembre 2010 - 16:35

Salut Game Over, bienvenu sur le forum,
Vraiment nécessaire, oui! C'est même le message que j'entendais faire passer.
Ne laissons pas les Grands Electeurs, généralement plutôt conservateurs, pérenniser un sénat qui l'est encore plus.

Pour aller plus loin, il faut s'engager et rejoindre ou former une liste aux prochaines municipales. Pas si facile, il est vrai, à tout point de vue.
Avoir gagné les élections ne donne hélas pas la "science infuse" celle qui rendrait nos représentants aptes à tous les questionnements qu'il leur incombe de trancher.

Je travaille avec/pour des élus sur quelques projets d'ordre technique. Je vois déjà toute la complexité des décisions à prendre sur un bout de lotissement ou de jardin. Alors à l'échelle d'une grande ville… ce ne doit pas être coton.

#12 Game Over

Game Over
  • Localisation:Penn ar Bed

Posté 08 septembre 2010 - 17:20

Merci pour ton accueil Floyd,

le Sénat, une institution conservatrice : c'est la première chose qui me soit passée à l'esprit, la première fois que tu l'as évoqué !

Je rejoins ton avis concernant une éventuelle investiture au niveau local; il est sans doute possible d'intégrer l'équipe dirigeante d'une municipalité - pourquoi pas une petite bourgade que quelques 10-100aines d'habitants - pour ensuite mettre en place les conditions idéales pour un modèle alternatif semblable à celui de Silfiac (je prends cet exemple précis parce qu'il répond à mes aspirations, mais bien entendu, à chacun ses objectifs).

Maintenant, pour avoir, moi aussi, fréquenté les milieux politiques, je me doute de la difficulté de mettre des projets en place, de prendre des décisions en faveur des administrés et au delà des idéologies... c'est pour ces raisons là qu'il me semblerait réaliste d'essayer d'intégrer une petite municipalité, les chances d'y être élu étant d'autant plus grandes et la complexité des dossiers sans doute moindre.

#13 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 08 septembre 2010 - 17:24

Au niveau des élections, je fais comme zen33fr, je vote pour celui oui celle que je considère comme le moins pire, enfin quand je vote...

J'en attends pas grand chose des élections, le système est cadenassé et les élus ne vont pas scier la branche qui leur fournit leur gagne pain.

Je préfèrerais un système en démocratie directe, un peu comme la Suisse, plutot que des parlements alibis dont les membres se plient aux consignes de leur parti politique.

#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 177 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 septembre 2010 - 20:45

Ah le vieux débat. Faut-il mieux être dehors et se plaindre ou bien dedans et risquer de se laisser prendre au jeu de la complicité?

Passer du temps à réfléchir, se former et monter des actions avec les assos départementales fédérées au niveau nationale par l'assos France Nature Environnement;
http://www.fne.asso.fr/

On y trouvera des leviers utiles à connaitre pour faire passer des messages à tous les niveaux…
Une autre forme de combat, de citoyenneté, d'implication…

#15 _adrien_

_adrien_

Posté 09 septembre 2010 - 10:01

Tiens donc ?! Comment se fait-il que les mécanismes législatifs d'un pays se vantant d'exporter la démocratie dans le reste du monde, puissent autoriser une telle mascarade ?
Vous l'avez donc compris... en supposant que la démocratie ait jamais existé aux Etats Unis, elle a cessé d'être en l'an 2000.

oué, mais de toutes façons elle a jamais existé la démocratie, elle a de démocratie que le nom, c'est exactement le même système qu'une dictature sauf qu'on fait croire qu'on nous laisse le choix, mais on a aucun choix juste entre un caca vert ou un caca rouge voir un caca bleu, c'est comme nous faire croire que dans notre société on a le choix, oui on a le choix entre travailler à l'usine, être cadre, chaumeur, sdf

c'est juste du gros foutage de gueule et on est tellement teubé qu'on réagit pas on est trop ancré dans notre fausse sceptique

les faussés existe toujours, au lieu que ça soit entre certaine cast qui domine c'est la tune qui créait des ravins, sans parler des idéologies, on est coincé dans le monde des illusions, ou une chose se fait passer pour une autre, et on est trop endormis se réveiller est pas confortable

#16 _adrien_

_adrien_

Posté 09 septembre 2010 - 10:03

Raison de plus pour choisir avec soin les élus de proximité, les conseillers municipaux.
En France les sénateurs sont élus par les maires… et ce système ressemble au bizarre système électoral des états-unis.
Les conseillers communautaires qui ont de plus en plus de responsabilités ne sont choisis que par leurs pairs au sein des conseils municipaux.
Deux cas bien connus où le vote démocratique indirect peut jouer des tours si l'on n'y prend pas garde.

oui pour les endormis que ça convient, pour les autres:

raison de plus de faire la révolution! d'ailleurs qu'on le veuille ou non, elle est en marche. maintenant à nous de bloquer ou de suivre le mouvement ^^

#17 Game Over

Game Over
  • Localisation:Penn ar Bed

Posté 09 septembre 2010 - 12:15

oué, mais de toutes façons elle a jamais existé la démocratie, elle a de démocratie que le nom, c'est exactement le même système qu'une dictature sauf qu'on fait croire qu'on nous laisse le choix...

Absolument d'accord...
sans aller jusqu'à dire que je préfèrerais vivre sous la dictature, elle a au moins "le mérite" d'annoncer la couleur sans ne leurrer personne; alors que la démocratie est un système plus sournois.

Tu te crois libre, et c'est ainsi qu'on tirera le maximum de toi, mais ne te leurre pas, tu ne l'es pas !

Un autre aspect dérangeant des démocraties, lui aussi "invisible", est le degré de corruption de nos dirigeants : prenons seulement l'exemple du Karachigate qui implique des responsables au sommet de l'Etat - Balladur, Sarkozy - qui ont financé la campagne électorale de Balladur contre Chirac par des rétro commissions sur la vente de sous marins au Pakistan c'est à dire avec les deniers publics !

Autre réflexion, les campagnes présidentielles américaines, battent , à chaque nouvelle élection, des records en termes de couts... cela veut dire qu'il faut réunir de plus en plus d'argent pour espérer devenir président !
Qui finance ? et surtout pourquoi ? ben ce ne sont que de généreux donateurs bien sur !

Voilà le système démocratique : par et pour les riches.

Modifié par Game Over, 09 septembre 2010 - 12:17 .


#18 marielouvea

marielouvea
  • Localisation:loire atlantik

Posté 09 septembre 2010 - 14:56

Game Over, c est pire que ça!!!!! ces parlementaires,chefs de gouvernement font partie de cette elite qui travaille pour les differents lobbys( vrais dirigeants du monde surtout les petroliers), defendant ainsi ses actions (porte feuille)..... Et de gauche comme de droite..... Strauss Kahn , Bachelot ( industrie pharmaceutique,.....) .....
Mais les electeurs n ont pas acces à ses infos et subissent les consequences.....

#19 Game Over

Game Over
  • Localisation:Penn ar Bed

Posté 09 septembre 2010 - 16:54

D'accord avec toi Marie, il est absolument clair que les sommes engagées afin "soutenir" - soudoyer - nos dirigeants politiques sont colossales et proviennent de quelques particuliers fortunés (on sait que les Bettencourt arrosaient régulièrement les politiques et notamment Sarkozy qui s'est vu remettre plusieurs fois des enveloppes en mains propres lors de réceptions organisées chez les principaux actionnaires du groupe l'Oréal... mais ne soyons pas mauvaises langues : s'il y a eu droit, c'est parce qu'il le valait bien !) mais surtout des lobbies industriels, financiers !

Il est tout de même incroyable que le monde de la finance - qui je le rappelle ne produit pas de valeur en tant que telle (des parasites, quoi !) - nous ait plongé dans une crise sans précédant et qu'au niveau politique, aucune sanction sérieuse n'ait été prise pour prévenir ce type de dérapage à l'avenir... au contraire, les responsables ont vu leurs caisses être renflouées par la nation autrement dit, nous et les générations à venir allons payer pour leurs conneries erreurs... c'est bien connu : les pertes sont mutualisées et les bénéfices privatisés !

Disons le clairement, les politiques ont failli dans leur mission... pire ! à la vue de tous ces exemples, on prend conscience qu'ils jouent contre ceux qu'ils sont censés représenter : il y a un mot pour ça... ça s'appelle de la trahison !

Alors je pense comme Floyd qu'au niveau local, le vote peut avoir une utilité à condition d'être impliqués et présents... mais je suis plus que sceptique sur son intérêt au niveau national.

Autre constante en politique, j'en parlais dans un post précédent, il s'agit de la corruption.
Là encore, je prendrai un exemple qui est assez révélateur du fonctionnement du monde politique.

Il y a quelques années, je travaillais avec un collègue algérien qui m'expliquait que dans les années 90, de nombreux partis islamistes s'étaient créés, dans son pays, pour lutter contre la corruption ambiante... très vite, ces même partis se sont vus corrompus, seule façon de pouvoir exister dans le paysage politique.

Voilà, à chacun d'en tirer ses conclusions.

Modifié par Game Over, 09 septembre 2010 - 17:02 .


#20 _loulie_

_loulie_

Posté 09 septembre 2010 - 20:03

Réaction au commentaire de floyd

Dans une société où le vote demeure libre et volontaire, je ne vois pas pourquoi on considèrerait que c'est être dehors que de choisir de ne pas voter !
c,est une forme d'expression tout aussi valable et n'enlève pas la parole ni le droit à la critique


au niveau local et municipal ?
c'est encore la même humanité à ce que j'en sais... ce sont les humains qui sont en cause, qui agissent, qui prennent des décisions, qui signent des papiers, pas des robots, et ils sont PARTOUT les même
pour avoir été proche de la politique municipale tant en ville ( le paternel était conseiller pendant 20 ans ! j'ai été son organisatrice électorale, grosse ville; il a ''toughé'' parce qu'il ne laissait pas corrompre, ça nous a fait une vie de famille où à toute heure du jour et de lanuit, le téléphone pouvait sonner en provenance d'un voisin, d'un citoyen embêté avec l'administration ! bref...) et en campagne ( bénévole au sein d'associations, organisme communuataire, représentante auprès du conseil, comité de citoyen bla bla...)
j'ai désormais choisi de ne plus participer à ce sytème non plus
la vie municipale est basée sur les pressions des entrepreneurs et promoteurs de tout accabit et de toute envergure, ou tu résiste et te rends malade, ou tu démissionne

juste pour faire court... rappellez-vous Ghandi ... et autres exemples qui ont réellement fait bouger le monde et les gens SANS être du politique ... le cadre politique oblige qui que ce soit, dès son entrée, à laisser à la porte une partie importante de sa propre personne, de ses propres valeurs et se ''ranger'' ...

je préfère encourager et contribuer à toutes les autres formes de relations humaines et regroupement libre, gratuit, spontané, sans grille, sans contrainte ... je suis persuadée qu'il en sort plus de bienfaits et plus de conséquences durables pour l'évolution humaine


le système politique est un des outils les plus puissants pour tenir les rennes de la société TELLE QUELLE, en laissant traîner les choses le pus longtemps possible...
je ne vote plus à aucun niveau ...

du point de vue transfert d'énergie c'est vendre son âme, son droit de parole à la rigueur... je crois que c'est très très très surfait cette notion qui veut qu'on vote pour une personne qui parlerait en notre nom tout au long d'un mandat ! c'est impossible à réaliser à moins d'être une sainte face ! :cpasmafaute:

marielouvea... vivre en marge n'est absolument pas synonyme de ne participer à rien, je participe à TOUT mais autrement, je peux réagir plus vite et mieux quand des besoins se manifestent... peut-être même que ça me laisse une plus grande marge de manoeuvre étant donné que je n'appartiens à rien, ni personne, et donc que j'appartiens à tout !!? :cpasmafaute:

Un agent de changement ne vient pas toujours de l'intérieur, c'est comme le chiffre 9 dans n'importe laquelle opération, un catalyseur,, il est utile un temps pour la transformation ... ensuite, on peut le retirer, il peut disparaître, on ne se souviendra peut-être même pas qu'il a passé par là, mais les choses ont bougé, avancé, amélioré...

la part faite à la satisfaction de l'orgueil et de l'ego est très grande dans ce systême ''votez pour moi I am ze meilleur''

Modifié par loulie, 09 septembre 2010 - 20:18 .