Aller au contenu


Photo

voter.....


  • Veuillez vous connecter pour répondre
122 réponses à ce sujet

#21 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 09 septembre 2010 - 20:55

… ne pas voter est une forme d'expression tout aussi valable et n'enlève pas la parole ni le droit à la critique

D'accord sur ce point, bien que la critique si facile peut rapidement prendre les formes bien connues de yaka, yzonka, yapluka (désolé je ne vise pas Néothé :cpasmafaute: )

Comme toi Loulie, j'ai parfois l'impression d'être plus efficace quand je joue à l'électron libre… jusqu'à l'instant où je me rends compte que les autres ont avancé un peu mais pas forcément dans ma direction.

Voilà pourquoi je m'implique dans le monde associatif local.
Cette semaine sur mon temps libre, j'ai déjà passé et je ne compte pas les déplacements:
- trois heures à participer à un conseil d'administration d'une assos environnement,
- deux heures encore pour rencontrer une chargée de mission communautaire pour poser deux questions précises sur une possible participation de mon assos à la sensibilisation du grand public aux arbres et aux champignons.

L'exercice est difficile mais je le recommande.

#22 _loulie_

_loulie_

Posté 09 septembre 2010 - 21:38

Floyd mon ami :cogite: yaka, yzonca c'est pas mon kâ , mais tu dois déjà le sawoir !

c,est effectivement dans les petits groupes à échelle humaine qu'on peut le faire plus avec le moins

on s'y enrichit aussi beaucoup.. par contre, si les autres n'avancent pas dans la même direction que toi, ça signifie que tu n'avances pas dans la même qu'eux !! :cpasmafaute: stune farce !

là où ça se complexifie c,est quand y'en a des qui veulent à tout prix que les groupes à échelle humaine se regroupent en regroupement groupés et là... alors là... ça commence à devenir foutu

je trouve efficace, les manifestations , les revendications, AUX BESOINS... mais je ne vois plus que la politique telle que la définit l'occident ( électorat, députés, ministère...) participe au mieux-être...

lentement mais surement le cadre politique, et ses lois innonbrables pleine d'autant de trous, finement resserré depuis des centaines d'années à contribué à construire un ''univers'' où la corruption et le capitalisme sont favorisés

trop d'administration tue les meilleures intentions et finit par ignorer tuer nier les besoins fondamentaux de l'humanité ... à l'échelle humaine !!

<voter pour un représentant est une chose

maintenant voter au sein d'un référendum c'est autre chose ! c'est contextuel, sur une cause déterminée, précise, c'est un exercice de groupe, de société qui comporte plus de qualités que de défauts, qui a au moins le mérite de nous apprendre où en est ''le groupe'' en direct ... le défi est que tous les intervenants, les opposants, les informteurs, les questionneurs puissent avoir suffisamment et également d'espace et de temps pour présenter leur position

au québec à l'heure actuelle, la population demande de nombreux moratoires, et présente des mémoires en audition publiques, en comissions diverses, sur une série de mesures et d'activités promues par le gouvernement qui vont à l'encontre du bien public et qui sont des nuisances environnementales prouvées ( gaz de shiste, plate-forme de forage dans le golf du St-Laurent, :cpasmafaute: , ) et aussi sur la corruption concernant la nomination des juges ( la magistrature est différente)

bref... le parti au pouvoir a la tête sur le billot ... le prochain vote sera l,expression du ras-le-bol de la société... et donc... déjà, on sent les voiles ( et la tête) des autres partis qui se gonflent !!
ça sera-ty mieux ? au début, oui... après quelques années ? la pression mondiale aura-t-elle gain de cause sur la bande de ces braves québécois qui ont l'air de se réveiller tout d'un coup ?
à suivre... à suivre...

c'est très intéressant comme mouvement social...


Vive les Arbres et les Champignons :ptdrasrpt2:

Modifié par loulie, 09 septembre 2010 - 22:30 .


#23 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 10 septembre 2010 - 09:25

J'ai rarement eu le sentiment d'être autant entendu par le maire de notre petite commune, que le jour où je lui ai expliqué qu'ayant voté pour l'équipe en place, il ne pouvait pas faire autrement que m'écouter sur un sujet trés trés polémique et très très compliqué à gérer pour les élus.

#24 Artska

Artska
  • Genre: Homme
  • Localisation:St Victor, Ardèche
  • Intérêts:Bricolage, Art, Nature, Spiritualité

    Amour, Paix et Joie

Posté 11 septembre 2010 - 12:03

… ne pas voter est une forme d'expression tout aussi valable et n'enlève pas la parole ni le droit à la critique

D'accord sur ce point, bien que la critique si facile peut rapidement prendre les formes bien connues de yaka, yzonka, yapluka (désolé je ne vise pas Néothé :ptdrasrpt2: )

Comme toi Loulie, j'ai parfois l'impression d'être plus efficace quand je joue à l'électron libre… jusqu'à l'instant où je me rends compte que les autres ont avancé un peu mais pas forcément dans ma direction.

Voilà pourquoi je m'implique dans le monde associatif local.
Cette semaine sur mon temps libre, j'ai déjà passé et je ne compte pas les déplacements:
- trois heures à participer à un conseil d'administration d'une assos environnement,
- deux heures encore pour rencontrer une chargée de mission communautaire pour poser deux questions précises sur une possible participation de mon assos à la sensibilisation du grand public aux arbres et aux champignons.

L'exercice est difficile mais je le recommande.

Voila qui me fait réfléchir au coté associatif, même si j ai déjà pensé/participé a cela, a plus petite échelle :cpasmafaute: , je pense, j avais adopté un avis un peu défaitiste mais le temps que je reste en société cela permettrait d'agir, dépenser son énergie de façon constructive et s'ouvrir aux autres, pour le pouvoir sur la politique je ne suis pas encore sur de la puissance délivré face a la puissance nécessaire, mais je n'ai pas de réponse :cpasmafaute:

#25 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 17 novembre 2010 - 18:30

"élections, pièges à cons"
"si on pouvait changer les choses par les élections, il y a longtemps qu'elles seraient interdites"
"gauche, droite, gauche, droite, en avant les moutons !"

ce n'est pas de moi, mais cela reflète ma pensée : je ne vote plus depuis des années.

#26 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 novembre 2010 - 19:46

Bon, on reprend… C'est tellement confortable de critiquer les élus!
On voit même le monde associatif soumis à la vindicte de quelques beaux parleurs.

Alors riesling, bienvenu sur le forum, il ne manque pas d'assos et de topics où s'essayer à travailler en groupe pour le "mieux" de la collectivité, non?
Cela non plus n'est pas "interdit"…

#27 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 17 novembre 2010 - 20:00

j'ai été élu dans diverses associations dans le passé. De cela aussi je suis revenu déçu et blasé.
Il ne me semble pas avoir critiqué les élus (même si je le pense), j'ai simplement dit que je ne vote pas car c'est le système qui ne me convient pas. Alors je préfère m'en exclure (je suis déjà exclu du monde du travail, je ne suis plus à ça près)

#28 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 18 novembre 2010 - 08:04

Bon, on reprend… C'est tellement confortable de critiquer les élus!
On voit même le monde associatif soumis à la vindicte de quelques beaux parleurs.

Floyd, personnellement je vote et ensuite je me sens le droit de critiquer les gens pour lesquels j'ai voté s'ils sont élus. J'ai plus de peine à critiquer les élus pour les quels je n'ai pas voté et dont je regrette l'élection. Peut-être s'agit-il simplement de mener une analyse critique de ce qui m'intéresse.
Même chose pour les associations. Sans aller jusqu'à la "vindicte", il me parait tout à fait nécessaire de faire sans complexe cette analyse critique des associations qui prennent l'allure d'institutions quasi religieuses devant lesquelles il faudrait se prosterner.
Bien sûr on ne peut faire ces critiques que vis à vis de ce sur quoi on porte un véritable intérêt. Sinon, la médisance est gratuite et peu constructive.

#29 _chaudron_

_chaudron_

Posté 18 novembre 2010 - 15:20

Floyd, tes maîtres c'est les élus? on est pas tous obligé d'approuver le système actuelle, encore moins obligé de l'aimer, encore moins d'en dire du bien, on a parfaitement le droit de dire ce qu'on pense très sincèrement de tout ça, de cette grosse machination qui d'après ton message semble te convenir.

+1 je laisse le vote à ceux qui croit que c'est pour leur bien :cogite: qui ont encore un voile suffisamment épais pour pas voir que c'est même pas du milka sur un gros god michet

#30 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 novembre 2010 - 15:43

A fréquenter le monde des élus et celui des associations, j'entends régulièrement un même constat. Le citoyen est de plus en plus un consommateur de services. Il lui faut plus de ceci, plus de cela.
Il attend de la collectivité, il exige de ses élus des réponses concrètes et immédiates au moindre de ses désirs.

Elus locaux ou élus associatifs se sentent critiqués qu'ils fassent ou qu'ils ne fassent pas et quoi qu'ils fassent…

Dans cette vraie vie locale, les critiques constructives sont rares, les critiques compétentes encore plus rares…
… et je comprends que cela puisse lasser!

#31 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 18 novembre 2010 - 18:13

le problème n'est pas ce qu'ils font ou ne font pas, puisque de toute façon ils ne décident de rien, ce sont les technocrates NON-élus de Bruxelles qui décident...
Le problème c'est que les élus sont des parasites avec des rentes de situation éhontées.
Ce n'est que MON avis :cogite:

#32 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 novembre 2010 - 20:55

Ton avis certes, mais je trouve que tu caricatures un peu beaucoup.

J'évoquais la démocratie participative parce qu'elle va permettre aux citoyens, aux assos, aux porteurs de projets de contribuer et de s'informer avant que les décisions locales soient votées par les instances élues.
A coté des élus et de la technostructure il y a de la place pour la citoyenneté.

#33 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 18 novembre 2010 - 21:52

A fréquenter le monde des élus et celui des associations, j'entends régulièrement un même constat. Le citoyen est de plus en plus un consommateur de services. Il lui faut plus de ceci, plus de cela.
Il attend de la collectivité, il exige de ses élus des réponses concrètes et immédiates au moindre de ses désirs.

Elus locaux ou élus associatifs se sentent critiqués qu'ils fassent ou qu'ils ne fassent pas et quoi qu'ils fassent…

Dans cette vraie vie locale, les critiques constructives sont rares, les critiques compétentes encore plus rares…
… et je comprends que cela puisse lasser!

Tu as sans doute raison, Floyd, les citoyens sont de plus en plus exigeants et chiants vis à vis des élus.
Mais souvent les élus jouent un jeu dangereux pour conserver un électorat pas simple à conquérir.
Il y a souvent du monde sur le coup avant les élections. La lassitude ne vient qu'après.... Pourquoi ? Pourquoi un tel acharnement à détruire l'adversaire, ou même l'ennemi si nécessaire. Le jeu n'est pas toujours très clair, alors pourquoi s'étonner de la connerie des citoyens qui continuent de jouer eux, après les élections.
Je voudrais bien croire encore à la démocratie participative, mais l'expérience ne me laisse pas que des bons souvenirs dans ce domaine. Les critiques compétentes sont souvent les plus mal reçues par des élus soucieux de conserver l'idée qu'ils se font de leur autorité....compétente.
Mais je crois malgré tout que quand on décide de ne pas voter, il est préférable de ne plus trop critiquer.

#34 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 novembre 2010 - 22:07

Tu fais bien de souligner, christian ardèche, combien les campagnes électorales sont démoralisantes.

On a encore vu très récemment combien le discours officiel était calibré pour surtout ne facher personne, promettre sans s'engager, saper l'argumentation de la partie adverse.
Il y a une énorme distance entre le contenu des discours démagogiques de ces périodes et la réalité du travail sur le terrain.
Heureusement sur le terrain, le principe de réalité et le pragmatisme sont de rigueur.

L'autre paradoxe des mandats électifs, c'est qu'il faut à un élu municipal au moins deux fois 6 ans pour faire œuvre utile.
Les communes qui changent à chaque élection tout le personnel sont certaines de se faire doubler par ces communes gérées plus sereinement par une solide équipe.

Modifié par FLOYD, 19 novembre 2010 - 13:29 .


#35 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 19 novembre 2010 - 09:02

J'évoquais la démocratie participative  ....
A coté des élus et de la technostructure il y a de la place pour la citoyenneté.

à mon avis, c'est du bla bla, du pipeau, de l'attrape couillons, de la bouillie ségoléniste...

On te fait croire que ton avis compte (enquêtes préalables dans les mairies ou débat national sur les nanotechnologies par exemple) alors que les projets sont déjà ficelés et les décisions prises.
Et les gogos viennent apporter volontairement leur caution à ces farces !

Quant au civisme... lorsque les gens seront polis et respectueux, sur le trottoir, au travail comme au volant, on en reparlera. Quand on cessera de maltraiter et d'abandonner les vieux, les handicapés et les animaux, on en reparlera. Quand on cessera de prendre la voiture pour aller chercher le pain à 500 mètres ou déposer les momes à l'école en ville (ils n'ont plus de jambes les momes de nos jours ?) on en reparlera.

La "citoyenneté" (jolie formule publicitaire) c'est pour se donner bonne conscience, mais c'est du vent.

#36 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 novembre 2010 - 10:10

Quand on cessera de prendre la voiture pour aller chercher le pain à 500 mètres ou déposer les momes à l'école en ville (ils n'ont plus de jambes les momes de nos jours ?)

Un point que je relève pour souligner l'initiative d'un groupe de parents d'élèves et d'une municipalité qui mettent sur pieds (!) un "pedibus" pour faire cheminer ensemble les enfants d'un lotissement vers l'école.

La municipalité aura contribué à la réouverture d'un chemin creux, les parents ont planifié les tours de rôle, l'aide d'un fond européen va faciliter l'achat des gilets fluo pour un plus en matière de sécurité.

Un petit projet tout "con" qui crée du lien social, des habitudes de travail en commun et un bon exemple d'abandon de la voiture systématique.

Je ne suis pas sûr du goût de la bouillie… :cogite:

#37 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 19 novembre 2010 - 12:48

très bonne initiative communale, tout n'est donc pas à jeter !
Mais je persiste, les décisions importantes ne sont pas prises par les élus, eux, leurs responsabilités, ce sont les bacs à fleurs. La politique, ce qui influe sur la vie de gens, c'est décidé en dehors de tout controle des populations, par des technocrates.

la bouillie ségoléniste, c'est parce que la "démocratie participative", elle en avait fait sa vitrine pour la campagne présidentielle de 2007 (avec le succès que l'on sait)

Modifié par riesling, 19 novembre 2010 - 12:49 .


#38 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 285 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 novembre 2010 - 13:26

Il me semble que tu "fonctionnes" sur de vieilles légendes urbaines.

Pourquoi reprocher à la candidate malheureuse d'avoir mis sans succès en avant la démocratie participative? Le bon peuple a quelque fois du mal à entendre le discours du progrès. On peut avoir tord d'avoir raison trop tôt, mais si personne ne bouge il est certain que rien ne changera.

Accessoirement l'exemple du pedibus que je citais, fonctionne dans le fief du premier ministre. Est-ce pour autant une bouillie bourgeoise?

#39 _chaudron_

_chaudron_

Posté 19 novembre 2010 - 15:04

Mais je crois malgré tout que quand on décide de ne pas voter, il est préférable de ne plus trop critiquer.


je pense pas non, je ne vote pas car ça sert à rien, on est dans une grosse dictature où on nous fait croire que c'est pour notre bien et tout et tout. Si je vote pas c'est qu'il y'a 30000 raisons, et le fait que je vote pas et que je ferme ma gueule ne peut que arranger les politiciens et les personnes à fond la dedans et qui ont envie de surfer sur l'ignorance du peuple.

Si le système était juste il craindrait pas la moindre critique, mais le problème est qu'il est loin d'être juste, il est même plutôt pourri et la critique peut révéler des choses qu'on a pas forcément envie de voir.

#40 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 19 novembre 2010 - 17:01

je pense moi aussi que la France est une dictature.
On n'enferme pas tous les opposants, on les met devant la télévision pour les abrutir. Ils s'y mettent tous seuls, d'ailleurs ! On leur fait croire n'importe quoi, on leur donne du pain (de moins en moins d'allocations) et des jeux (de plus en plus car ça rapporte du fric en plus d'occuper les cerveaux).
Les contestataires, on les étrangle financièrement. C'est plus discret et efficace que d'envoyer la police.