Aller au contenu


Photo

biodiversité


  • Veuillez vous connecter pour répondre
221 réponses à ce sujet

#1 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 25 septembre 2010 - 23:32

Invité d'honneur de la s epenes, Yves Marie Allain a fait le point samedi soir au Mans, sur les enjeux de la préservation de la Biodiversité.

Ce paysagiste, ingénieur horticole de formation a dirigé pendant 10 ans le service des cultures du Muséum National d'Histoire Naturelle, puis le Jardin des Plantes, puis l'Arboretum national de Chèvreloup. Il est actuellement chargé de missions auprès de l'inspection générale de l'Environnement. Historien de la botanique, il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire des plantes et des paysages. Il anime La Nef des Livres, une librairie en ligne et par correspondance entièrement dédiée à la botanique et l'Environnement.

Presque tout ce que compte la Sarthe de naturalistes était réuni pour entendre son discours clair et précis. Difficile de rendre compte de ces deux heures nourries avec diplomatie et humour, d'informations et de notions parmi les plus récentes sur le sujet.

Si l'on professait il y a 30 ans que la nature évoluait spontanément vers un état stable, appelé "climax", le concept est totalement remis en question et abandonné aujourd'hui.
Habitat, espèce, génome sont des "variables". Rien ne peut être considéré comme stable, tout est évolution dynamique.
Pas un domaine de connaissance scientifique naturaliste où ces idées nouvelles n'ont leur place.

N'étant pas à un paradoxe près, Yves Marie a souligné que des réserves dûment protégées, se retrouvaient vides de l'espèce à protéger… alors que à seulement 20 km ces mêmes espèces rares maintenaient des populations. On le sait, mais faire bouger le périmètre s'avère impossible.

Evoquant les trames vertes et les trames bleues, nouveaux concepts en gestation, il regrettait à la fois les complexités administratives, les manques de moyens humains et matériels et les carences actuelles dans les formations de haut niveaux en sciences naturelles. L'état souhaite tout au plus s'appuyer sur les assos et les sociétés savantes pour faire ces recherches et ces expertises, bien incapable qu'il est de les faire.

Diplomate mais lucide… Un sage que nos politiques ont intéret à entendre.

#2 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 26 septembre 2010 - 08:24

Ce devait être un merveilleux moment.

Tu vois, l'histoire des espaces protégés vide des espèces à protéger....ça me fait penser à ces dernieres reflexions que je me suis faites quant à la vie à la campagne et la qualité de l'eau, de l'air, le fait de voir tomber les abeilles sur les chemins, dans mes combles etc...
Ces petites abeilles qui viennent mourir chez moi depuis 2 étés alors que je vis dans une petite commune semi-campagne, dans le Beaujolais, avec des bois, des monts, des fermes etc.. :(
Et bien les abeilles aujourd'hui se portent mieux en ville et décident d'y vivre. Beaucoup de citadins les accueillent. Ici par chez moi, on peut toujours parler du sort des abeilles aux gros C**s qui aspergent leurs vignes.... ;)
Pourtant nous avons nos défenseurs de la biodiversité, des abeilles et tout le toutim mais....les abeilles pensent autrement...Et moi aussi du coup, ça commence serieusement à gamberger :oops: .

Enfin voilà ce que m'a inspireé ton texte Floyd. Peut être rien à voir avec la choucroute ! (rire). MAis c'est Dimanche en même temps! Biz

#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 septembre 2010 - 07:56

Merci Edica, l'abeille est emblématique et c'est bien d'en parler ainsi. Reste que la science enthomologique comme les autres sciences naturelles "classiques" souffrent dans notre beau pays de la désaffection de l'Université. Elèves et budgets vont aux "modernes" biochimie moléculaire, génétique, nanotechnologie…

Ce constat d'une certaine désaffection, Y-M Allain l'a étendu notamment à la pédologie, cette science des sols dont les Bourguignons sont les plus ardents défenseurs.

Ceci dit, il y aura le jeudi 30 septembre 2010, à 20h30, à Vivoin (Sarthe) une conférence publique sur les araignées dans le cadre du Colloque National d'Arachnologie 2010 en Sarthe.

Preuve s'il en est que spécialistes et passionnés existent encore!

#4 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 28 septembre 2010 - 11:58

Houla .... il y a un truc qui me chagrine :aureole7:

"Yves Marie a souligné que des réserves dûment protégées, se retrouvaient vides de l'espèce à protéger" ...... a prendre pour une généralité ?? ..... quelle type de gestion des réserves/Forets ???

certain données/pratiques sont a revoir sur la gestion des forets
sur le bois mort http://www.tela-bota...article236.html
"Il y a tellement de mythes sur le bois mort, comme celui qui veut que l’on soit obligé de le retirer des forêts pour les sauvegarder ou les maintenir en bonne santé "

Le projet RESINE http://www.cemagref....able-des-forets

et toujours dans le sujet ( je pense) ...... la nature à Tchernobyl
http://culturevisuel...ernobyl-nature/
un bon article aussi dans l'écologiste du mois http://danactu-resis...r-57221735.html
( bien que leur dossier musique est nul de nul)

bon voila voila
et pour "Un sage que nos politiques ont intérêt à entendre" ..... j'ai un peux peur que cella soit interprété différemment .... diffament :euh:

A+ ......Une hirondelle ne fait pas le printemps ....... ni Deux d'ailleurs ;)

Modifié par ezza, 28 septembre 2010 - 12:02 .


#5 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 28 septembre 2010 - 12:22

pour moi l'abeille domestique ne fait pas partie de la biodiversité : elle est un animal domestique appartenant à un éleveur au profit de qui elle fabrique du miel : il peut la parquer comme on le fait avec des mouton tantôt ici et tantôt là... histoire de lui trouver de "nouveaux paturages".

ce sont plutot les abeilles sauvages, qui sont de petites abeilles solitaires, qui font partie de la biodiversité...

#6 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 28 septembre 2010 - 12:44

à ce propos Geispe j'ai apprécié de lire sur ton blog toutes ces infos sur les abeilles. J'ai appris pas mal de choses maintenant il faut que tout ça trouve sa place dans mon petit cerveau. Mais je peux maintenant, peut-être, comprendre pourquoi ces derniers étés j'ai vu des comportements d'abeilles "étranges" à mon sens, pourquoi j'en vois tant aussi au sol.

Du coup, quand l'homme parle de biodiversité...on est en droit de se demander si il sait de quoi il parle... :aureole7: . Je me demande si on ne devrait pas se contenter de prendre juste soin de ce qui se présente à nous et de faire confiance à la nature pour se refaire son propre "cycle".

#7 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 28 septembre 2010 - 13:16

Je me demande si on ne devrait pas se contenter de prendre juste soin de ce qui se présente à nous et de faire confiance à la nature pour se refaire son propre "cycle".


je pense que nous sommes en droit d'agir sur et dans la nature, mais que le problème est une question de gourmandise : ce sont les limites qu'il faudrait trouver et respecter...
en fait personnellement je n'ai pas trop d'inquiétude pour la biodiversité et la nature, dans le futur... j'en ai plus pour l'humain, sous peu... :aureole7:

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 septembre 2010 - 13:28

La préservation de la biodiversité nous concerne tous. Merci de vos commentaires et de vos infos.

- Les réserves "vides", sont les parcs nationaux, les réserves naturelles. Les forêts dans une autre mesure. Sur la gestion sylvicole des progrès sensibles ont été faits, comme en témoignent les liens fournis par ezza.
Une protection administrative ne garantis pas que le biotope va rester stable. Il peut évoluer incitant une espèce végétale à ne plus apparaitre momentanément ou incitant les individus d'une espèce animale à s'établir ailleurs.

- Les abeilles, plusieurs espèces aux dires des apiculteurs, donc déjà une biodiversité. Faut-il souligner que domestique ou sauvage cela ne fait pas différence pour les fleurs pollinisées.

- La notion de "cycle" elle-même comme celle de "climax" ne rendent que très imparfaitement compte des dynamiques des habitats, des populations, des génômes. La nature soumise à l'action humaine (anthropisée), la nature libérée, la nature intacte n'évoluent pas de la même façon, mais elles évoluent.

- L'homme, les populations humaines (comme les abeilles domestiques) font partie de la biodiversité. Une prise de conscience nécessaire: l'homme n'est qu'une sorte d'animal qui pullule dans divers habitats et exprime des différences génétiques notables.

#9 alixia

alixia
  • Localisation:toulouse

Posté 28 septembre 2010 - 14:36

Une prise de conscience nécessaire: l'homme n'est qu'une sorte d'animal qui pullule dans divers habitats et exprime des différences génétiques notables.


j'adore cette phrase, elle résume beaucoup de choses et est tout a fait vrais.

#10 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 28 septembre 2010 - 14:44

Etonnant ton point de vue, Geispe,

pour moi l'abeille domestique ne fait pas partie de la biodiversité : elle est un animal domestique appartenant à un éleveur au profit de qui elle fabrique du miel : il peut la parquer comme on le fait avec des mouton tantôt ici et tantôt là... histoire de lui trouver de "nouveaux paturages".

Si je comprends bien, pour toi, les animaux domestiques ne feraient pas partie de la biodiversité?
Voilà qui réduirait sérieusement la ...biodiversité, non?
A mon sens, par définition, la biodiversité englobe tout le monde vivant.
Je suis d'accord avec toi Floyd pour dire

La préservation de la biodiversité nous concerne tous.

Mais entre les mots et les actes il y a parfois des incohérences.
Dans la panoplie du monde "scientifique " qu'on nous propose , il y a bien souvent la volonté d'éradiquer tel ou tel être vivant classé "nuisible".
L'éradication des virus, des culicoïdes, du varron, ...
Où sont vos limites au respect de la biodiversité?
L'éradication d'un être vivant comme par exemple un virus, est-elle une atteinte à la biodiversité?

#11 _loulie_

_loulie_

Posté 28 septembre 2010 - 14:45

Je ne crois pas que ça regarde les politiques floyd... je crois que ça regarde d'abord les sentiments que portent les humains pour leur Terre ... les conférenciers tel que ce monsieur devraient plutôt se donner pour mission d'aller dans les écoles et, un petit groupe à la fois, transmettre les valeurs de base, les sentiments, les relations , la poésie et les beautés que recèlent la nature... les petits enfants comprennent tout ça... le porblème vient que ce sont des adultes qui sont totalement déconnectés de la Nature qui font les politiques !!

Comment attendre d'un ex-homme d'affaire ou avocat-jusriste qui vit dans un appart moderne avec tout l,équipement voulu électrique et électronique, des domestiques, 2 ou 3 chars de luxe au garage et un condio en jamaïque qu'il mette en place un politique favorable à la biodiversité ?? il n'a AUCUNE idée du début du commencement de ce que ça représente dans la vraie vie ... pour lui, la biodiversité c,est un programme à appliquer sur des recommandations et les plus pesants de ces ''recommandeux'' auront sa faveur !

Ce que tu as proposé dimanche dernier contient plus de chances de porter fruits ... il faut refaire l'exercice et ne pas abandonner cette idée... améliorer ton ''marketing'' ça c'est certain ;) mais il suffit parfois d'une seule personne pour qu'une idée fasse son chemin et prenne racine

si les parcs et les réserves perdent une espèce soit disant menacée, ça n'a strictement pas d'importance... ce qui est important est que les parcs et les réserves demeurent en tant que réserve protégée , une entité autonome qui contient ses propres lois , sa propre évolution


.. qui dit biodiversité dit aussi kaos... pris dans son sens strict, qui contient et aboutit à l'équilibre... équilibre qui n'est pas celui qui est compris selon l'homme, l'équilibre dans la nature ça n,est pas symétrique, ça n,est pas parfaitement équitable , ça ne se mesure pas comme un bilan financier

Les humains ne sont pas ''éduqués'' pour accepter la présence du kaos et ses lois...
...une forêt avec des arbres morts moussus, qui abritent des rongeurs, des belettes, des fourmis, des grands vents qui les ont jeté au sol déracinés , un puits secondaire de terrier de marmotte au milieu du sentier, la haie de cèdre dégustée par les biches dans le mois de janvier, la dernière rangée de fèves rongée par les lièvres ...

Je fais partie de la biodiversité de mon site, et donc, en être pensant et agissant j'ai la responsabilité de me garder à ma juste place... vu que pour des raisons trop longues à énumérer ici ma ''culture humaine'' et la pression sociale me poussent à prendre toujours plus de place que celle à laquelle j'ai droit

Compte tenu des abus et du viol perpétrés depuis des milliers d'années sur le sol et toutes les niches écologiques, je dis qu'il est juste de laisser faire la nature, en réparation, telle qu'elle est, telle qu'elle sait prendre soin d'elle-même, en faisant le difficile mais nécessaire exercice de se limiter, de s'auto-discipliner quant à nos interventions, et aussi, en tant quM'être vivant INCLUS dans la biodiversité, agir de manière à voire diminuer la démographie .

J'aimerais vous recevoir dans le jardin boisé qui m,entoure... j'ai trouvé une manière d'y vivre, et d'y trouver ma place , en ayant comme mission, valeur de base intouchable, le respect et la protection de la biodiversité.

La nature décide elle-même chaque printemps quelles sont les plantes qu'elle favorise, quels sont les massifs d'herbacées qui ont sa faveur, et je me contente avec un plaisir infini de tracer des sentiers à travers les massifs de plantes sauvages ... je m'autorise en quelque sorte de ''sculpter'' le jardin, le parc, en portant attention aux nouveaux venus, aux disparitions, je laisse les bois morts, les mousses, certaines zones sont ''personna non grata''... totalement interdites de circulation.

J'accueillle les plantes indigènes au milieu du potager, en réservant une certaine ''priorité'' aux plantes potagères ... tout de même :aureole7:

L'an dernier j'ai constaté l'apparition d'une plantule nouvelle ... je l'ai protégé et cette année, 1 des 3 plants de digitale sauvage a fleuri ... un apport venu de je ne sais où, les digitales étant plutôt extrêmement rares dans la région ... si je n'avais pas fait attention comme unscanner qui scrute chqque mêtre carré de terrain ! je l'aurais peut-être fauchée, ou piétinée

Floyd... oui, on ne peut pas rendre le Mouvement de la biodiversité par les seules et limitées notions mentales et réductrices de cycle, climax, etc... c'est encore une manière d'administrer la Manifestation de la Vie dont la substantitifique moëlle échappe et échappera toujours à L,homme ... malgré sa recherche et son obsession de se faire l'égal de ''dieu'' !

Si l'Homme se voyait, chacun, à son échelle, avec même juste un carré de ''gazon'' ou son balcon, et au-delà, comme un protecteur et un gardien des Beautés de la Terre, sa relation avec la Nature et les modes de vie en seraient transformés ...

Geispe ... tu as ''extrait'' l'homme de la Nature ? ... mais tu ne pouras jamais extraire la nature de l'homme... et c'est là une erreur de perception et de projection fondamentales , de se croire totalement affranchis du simple fait que nous savons construire des machines qui nous mènent partout en tout temps en toutes circonstances... car c'est bien la seule différence TANGIBLE entre nous et les autres êtres vivants ... il n'y a pas lieu de s'inquièter des hommes, ils ont toutes les tribunes, tous les programmes, tous les droits pour se faire entendre et s'imposer !! contrairement aux fleurs des champs

ce qui est appellé biodiversité aujourd'hui, est ce qui a guidé chacun des actes de ma vie depuis l,enfance ...sujet sensible ... à mon corps défendant ... ''over my dead body''


loulie
...je dis tout haut ce que les petites fleurs des champs vivent tout bas ...

excusez la tartine... c,est le Coeur de toute mon existence qui est touché par ce post

#12 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 28 septembre 2010 - 15:51

animal domestique et biodiversité ..... retour a la nature :aureole7:
un exemple ........ le caniche ( bon d'accord je triche un peux)
avant : http://i88.servimg.c...40/canich10.jpg
après : http://natureinsolit...07/05/01643.jpg
;)

#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 septembre 2010 - 16:05

Bonjour dame tartine, :aureole7:
Oh je crois que ça concerne "aussi" les politiques et les fonctionnaires.

C'est d'ailleurs le job de YMA* d'établir après enquête des rapports sur des sujets précis à la demande de tel ministre ou de tel haut-conseiller. La position particulière d'un inspecteur général, lui permet de prendre assez de recul vis à vis du système et de tirer parti de sa longue expérience professionnelle pour rendre compte.

La nature n'est ni un chaos total ni un casier immuable. Même les mots et les concepts pour en parler sont en évolution.
Lire sur ce forum des positions aussi étonnantes que celle de Geispe, (et ce n'est pas une attaque personnelle) conforte dans l'idée qu'il faut des gens comme YMA pour éclairer nos lanternes ici-bas et bien plus haut!

De nombreux problèmes très concrets agitent les méninges des naturalistes et des responsables de la santé publique;
Faut-il ne rien faire et attendre face à la prolifération de l'ambroisie? du frelon et de la coccinelle asiatiques? du robinier, de l'ailanthe, du buddléia?
Cette liste pour ajouter à celle de zen33, et reposer après lui la question de la responsabilité face à des invasions, des proliférations, des enzooties, des épidémies qui impactent la santé, l'économie et… la biodiversité.

* YMA : Yves-Marie Allain

#14 _loulie_

_loulie_

Posté 28 septembre 2010 - 16:12

ezza... j'ai fait un gros effort et je suis allée voir les 2 adresses... bon,
premier commentaire; ce pauvre chien est à l'image des défectuosités de base du cerveau humain !! :aureole7: + l'orgueil

deuxième commentaire;le titre du blog !! nature insolite ? pourquoi insolite... c'est justement un symptôme de la déconnetion d'avec la nature... des souches pareilles il en existe au moins une centaine derrière chez moi !

aussi suite au message de zen ... la biodiversité c'est aussi les roches, les minéraux, l'eau, les feuilles mortes, et tout ce qui est susceptibles de se biodégrader à l'intérieur de la biomasse dans un temps utile

... concernant les virus, ou les maladies, chaque être vivant a droit à sa juste part pour se garder vivant ... il faudrait aborder les étendues et les abus de la science de la médecine industrielle...

j'ai tendance à penser et à vivre selon les principes suivants... si je n'.arrive pas à me tenir en santé à partir de mon bon sens, de remèdes ancestraux, de connaissances traditionnelles et la force de mon propre esprit, utiliser un traitement lourd chimique, pour moi, serait abuser de ma juste part ici bas ... je pourais bénéficier de tels traitements compte tenu des pépins de santé avec lesquels je suis née... mais non, j'ai vécu autrement, j'ai appris autre chose, j'ai fait confiance à une autre dimension matérielle et spirituelle...

et ça me conduit à dire aussi que la part spirituelle de notre relation avec la Nature est probablement le sujet le plus tabou dans le monde moderne ....

Modifié par loulie, 28 septembre 2010 - 16:14 .


#15 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 28 septembre 2010 - 19:13

salut dame tartine ;) .......heu loulie, pour les commentaires lier au images des blogs, j'ai pas chercher a lire, je leur laisse leur propo......... mais seulement l'image m'intéressai ;)

d'accord FLOYD
"biodiversité, enjeux de la préservation" ....... pas lue le titre en entier ..... re :euh:
(tu nous fait partir dans la mauvaise direction avec les Abeilles :aureole7: )

donc "la préservation" et "invasions" ...... plantes et espèce invasives le titre du Post ?
faut il se battre contre le changement climatique et c nouvelle niche climatique ............ ah climatique ;)

#16 _loulie_

_loulie_

Posté 28 septembre 2010 - 19:17

salut dame tartine ;) .......heu loulie, pour les commentaires lier au images des blogs, j'ai pas chercher a lire, je leur laisse leur propo......... mais seulement l'image m'intéressai ;)

d'accord FLOYD
"biodiversité, enjeux de la préservation" ....... pas lue le titre en entier ..... re :euh:
(tu nous fait partir dans la mauvaise direction avec les Abeilles :aureole7: )

donc "la préservation" et "invasions" ...... plantes et espèce invasives le titre du Post ?
faut il se battre contre le changement climatique et c nouvelle niche climatique ............ ah climatique ;)


j'ai lu aucun commentaire, juste vu les images et le titre du blog
dame tartine euh loulie

#17 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 28 septembre 2010 - 19:44

effectivement je n'avais vu que la notion de biodiversité naturelle, en fait... parce qu'il était question de biodiversité et d'espaces naturels à protéger...

j'ai finalement trouvé cette distinction intéressante sur Wikipédia :

"La biodiversité concerne donc tout le vivant et la dynamique des interactions au sein du vivant, qu'il soit naturel (biodiversité sauvage) ou bien géré par l'homme (biodiversité domestique). À ces deux catégories s'ajoute la biodiversité commensale de l'homme, c'est-à-dire les espèces qui, tout en n'étant pas gérées par l'homme s'adaptent aux milieux qu'il crée.

#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 septembre 2010 - 20:17

Salut Geispe,
Merci d'avoir retranscrit ces définitions précieuses. Elles me conviennent.

D'accord avec cet idéal d'une humanité protectrice et gardienne des beautés de la nature cher à Loulie. Il faut donc apprendre à discerner dans l'insecte nécrophage, dans la bactérie purulente, dans l'immonde phallus impudicus cette nécessité impérieuse de connaître et de protéger.

C'est bien là que ça se complique. Car il n'y a pas que les gentilles abeilles, les souriants dauphins, ou même les lubriques vers de terre dont il faut justifier l'existence aux yeux de nos contemporains.

(voire même, le caniche d'ezza…)

#19 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 28 septembre 2010 - 20:33

donc Biodiversité=Nature c faux :aureole7:

l'image des mots et délicate ...... la "Nature" avant l'arriver de l'homme
( pour moi le terme "biodiversité" a une origine plus primaire, loin de l'homme et de sont entourage )

une biodiversité urbaine http://www.philoaviv...1_Foule_rue.gif

#20 _loulie_

_loulie_

Posté 28 septembre 2010 - 23:29

Salut Geispe,
Merci d'avoir retranscrit ces définitions précieuses. Elles me conviennent.

D'accord avec cet idéal d'une humanité protectrice et gardienne des beautés de la nature cher à Loulie. Il faut donc apprendre à discerner dans l'insecte nécrophage, dans la bactérie purulente, dans l'immonde phallus impudicus cette nécessité impérieuse de connaître et de protéger.

C'est bien là que ça se complique. Car il n'y a pas que les gentilles abeilles, les souriants dauphins, ou même les lubriques vers de terre dont il faut justifier l'existence aux yeux de nos contemporains.

(voire même, le caniche d'ezza…)

Merci floyd... et merci geispe pour la définition

il faut de la persévérance et de la patience... donner l'exemple à partir de chez soi est le premier et indispensable pas à faire

on ne peut venir à bout de tout en même temps... c'est là que je me méfie des programmes des gouvernements qui mettent tout dans un seul panier avec un cadenas dessus et expédie ça au plus vite dans l,espoir que ça va les garder au pouvoir aux prochaines élections...

Il s'agit de travailler en parallèle de tout ça, de manière indépendante et autonome des institutions, sans les perdre de vue ! mais en mettant plus d'énergie autour de son propre habitat ( ce que tu fais déjà cher floyd et nombreux zôtres nous zôssi ) et en élargissant toujours ce territoire protégé...
c'est faisable, et c'est aussi très efficace comme ''témoignage'' si j'en crois tous ceux et celles qui connaissent le coin de paradis terrestre dont je suis la gardienne privilégiée

la seule chose que je peux et dois justifier aux yeux des ''contemporains'' qui osent m'approcher ! ou me fréquenter ! ( irl ou virtual life itou !!) c'est mon mode de vie personnel, mes choix quotidiens, pourquoi et comment je vis l'écologie dans ma cour et dans ma propre maison...

ça pèse plus lourd que tous les livres de biologie d'une bibliothèque réunis... j'ai vu des vies changer radicalement suite à un séjour chez moi, ou une simple visite ... il suffit de bien peu de choses !! ... mais de choses cohérentes et en harmonie avec le milieu où l'on vit, faire de sa propre personne un élément vivant et qui assume sa juste part, qui joue sa partie responsable aussi


( même si je me vois dans l'obligation de vendre, je sais que le site trouvera la bonne personne à qui transmettre ces beautés... et puis, j'irai vivre ailleurs la manière dont je vis ici... la planète est grande ! d'autres beautés m'attendent ...)

un jour à la fois, un coin de jardin à la fois floyd, il n'y a rien de compliqué là-dedans...

les putois au fond du jardin se contentent du compost, la belette vient faire sa tournée au grenier, le mildiou a emporté la récolte d'oignons mais les poireaux n'ont jamais été aussi gros ni aussi beaux, de même que les courges d'hiver... et il faut bien supporter un peu d'invasion occasionnelle... la ''biodiversité'' nous suporte bien nous tous malgré nos terribles défauts et notre insouciance, nos laideurs citadines et guerrières sans compter le reste ! ;)

je sais que je fais dans la tartine... mais jamais le sentiment d'urgence n,a été aussi prenant ni aussi tenace en moi que ces jours derniers... septembre a apporté des énergies nouvelles et libératrices pour ceux et celles qui savent suivre le courant...

pas lâché
ordre méthode et persévérance ... with a lot of love ... of course
lou

parlant impudicus c,est justement jours de champignons après les pluies tièdes d'hier !! :aureole7: