Aller au contenu


Photo

biodiversité


  • Veuillez vous connecter pour répondre
221 réponses à ce sujet

#221 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 891 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 janvier 2017 - 17:49

Pourquoi faire une généralité d'une seule expérience ratée ?

 

 

Au jargon technico-industriel de ton article, axé sur les brevets et donc l'accaparement et l'érosion du vivant, je préfère infiniment les expériences participatives pratiquées par certains paysans bio qui, comme leurs ancêtres, créent de la diversité pour en faire un bien commun. Par exemple celle-ci :
 

La Maison de la Semence d’AgroBio Périgord s’est enrichie en décembre 2006 d’une importante collection de semences potagères. Ces nouvelles semences ont été confiées à l’association par Francis ROULEAU, jardinier amateur passionné de variétés anciennes. Le deuxième volet «semences potagères», adressé aux maraîchers et jardiniers amateurs, a donc été créé en 2007.
La Maison de la Semence «Potagères» compte aujourd’hui plus de 200 variétés de tomates, poivrons-piments, courges, aubergines, haricots, basilics... Une centaine de jardiniers amateurs et une quinzaine de maraîchers expérimentent, multiplient et sauvegardent ces variétés chaque année.
Depuis 2009, une trentaine de variétés de tomates sont suivies et observées afin d’évaluer leur rendement moyen et leur sensibilité aux maladies. Cinq ateliers de dégustation de tomates ont été mis en place depuis 2008 lors de différents événements : l’objectif était d’évaluer la valeur organoleptique de ces variétés et par la même occasion de sensibiliser le grand public à l’intérêt de la biodiversité cultivée.
 
Le projet de sélection participative de variétés potagères au CIVAM AgroBio 47 :
Depuis 2010, un projet de sélection participative sur des variétés paysannes de carottes, melons, laitues et oignons a débuté. Celui-ci est mené par différents partenaires : le CIVAM AgroBio 47, des maraîchers bio du Lot-et-Garonne, la CABSO (Coopérative en fruits et légumes bio) représentée par Anne-Marie LAVERNY (productrice de semences pour Germinance) et le RSP, représenté par Philippe CATINAUD (artisan semencier à Biau Germe).
Actuellement, une dizaine de producteurs participe à ce projet. Les premières sélections ont commencé et portent principalement sur le comportement agronomique des variétés de  légumes, leur tenue à la récolte (notamment pour les laitues) et leurs qualités organoleptiques (goût, texture...).
Pour cela, des suivis techniques réguliers sont organisés chez les différents maraîchers ainsi que des réunions de sélection des légumes. Les maraîchers reçoivent régulièrement des notes d’information sur les semences (informations générales et techniques). Des formations sur le goût et l’analyse sensorielle seront proposées aux participants afin que ceux-ci puissent mieux caractériser les variétés, les comparer entres elles et les sélectionner.
Ce projet a pour objectif d’intégrer de nouveaux maraîchers ainsi que des jardiniers amateurs (pouvant multiplier les variétés chez eux)... Avis aux volontaires !
 
En parallèle, Bio d’Aquitaine a réalisé et publié, en 2010 – 2011, cinq fiches techniques sur la «Production de semences potagères à la ferme». Ces fiches techniques sont le fruit des expériences développées au sein de ces deux projets départementaux s’inscrivant dans le programme «L’Aquitaine cultive la Biodiversité».

http://www.bio-aquit...ns-semences.pdf



#222 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 13 949 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 janvier 2017 - 01:46

Cette nouvelle génération de cultivateurs et de semenciers mène à petite échelle des travaux d'obtention et de sélection avec les mêmes méthodes et les mêmes objectifs que leurs devanciers du XIXe.

En soi, ces initiatives me plaisent bien. Je n'y vois rien d'extraordinaire, mais je suis sûr que cette réappropriation et cette diffusion de savoirs et de savoir-faire est utile.

… comme jadis au XIXe, durant le siècle d'or de l'horticulture.