Aller au contenu


Photo

Le revenu de base (ou d'existence)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
175 réponses à ce sujet

#161 _konstmart_

_konstmart_

Posté 01 mai 2013 - 15:49

Bonjour,

Un petit up pour signaler le dossier très intéressant dans le Monde diplomatique (certains disent l'immonde diplomatique) du mois de mai.

Un résumé sur le site:

 

http://www.monde-dip...2013/05/A/49101

 

Bonne Fête du travail!



#162 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 mai 2013 - 17:18

Bonjour,
Un petit up pour signaler le dossier très intéressant dans le Monde diplomatique (certains disent l'immonde diplomatique) du mois de mai.
Un résumé sur le site:
 
http://www.monde-dip...2013/05/A/49101

Merci de l'info, la démarche à l'air intéressante, d'après ce premier extrait :

La première conséquence d’un revenu de base étant de faire disparaître le chômage comme problème — à la fois question de société et source d’angoisse individuelle —, on économiserait, pour commencer, les sommes engagées dans la poursuite de l’objectif officiel du plein-emploi. Plus rien ne justifierait les cadeaux faits aux entreprises pour les inciter à embaucher. Rappelons que les politiques d’exonération ou de réduction des cotisations sociales menées à cet effet sont passées de 1,9 milliard d’euros en 1992 à....

Encore des sommes récupérées pour financer ce projet. Je ne sais meme pas si ceux qui ont déjà fait ces calculs financiers prennent en compte ces fameuses exonérations qui sont des manques de rentrées d'argent pour l'état et les collectivités. J'imagine qu'il y a encore d'autres "manques" et d'autres gouffres financiers qui disparaitraient avec ce changement d'approche. A cette allure, le calcul va devenir bénéficiaire :D

Je crois que l'article doit valoir le coup d'être lu en entier.



#163 _konstmart_

_konstmart_

Posté 01 mai 2013 - 18:00

Merci de l'info, la démarche à l'air intéressante, d'après ce premier extrait :

Encore des sommes récupérées pour financer ce projet. Je ne sais meme pas si ceux qui ont déjà fait ces calculs financiers prennent en compte ces fameuses exonérations qui sont des manques de rentrées d'argent pour l'état et les collectivités. J'imagine qu'il y a encore d'autres "manques" et d'autres gouffres financiers qui disparaitraient avec ce changement d'approche. A cette allure, le calcul va devenir bénéficiaire :-D

Je crois que l'article doit valoir le coup d'être lu en entier.

Oui, il s'agit d'un dossier de +- cinq pages bien complet et bien fait (désolé pour la pub, mais ce journal reste un référence quand on veut lire des articles critiques et bien documentés).

Sinon, il y a sur le site une page reprenant les références de nombreux documents et articles intéressants:

http://www.monde-dip...2013/05/A/49044



#164 _strychnine_

_strychnine_

Posté 16 mai 2013 - 07:29

Juste pour info ( parce que je ne savais pas très bien où le mettre ), l'observatoire des Inégalités publie les seuils de pauvreté en Europe http://inegalites.fr...php?article1194

 

Les seuils de pauvreté en Europe
le 14 mai 2013 

_c_by-studio_-_fotolia2-2.jpgLe seuil de pauvreté à 60 % du revenu médian est de 1 013 euros par mois en Autriche contre 178 euros en Roumanie. Il est de 912 euros en Allemagne, de 574 euros en Grèce, soit près de deux fois moins.



Pour mesurer la pauvreté en Europe, on n’utilise pas un seuil identique dans tous les pays, mais un seuil par pays, calculé en proportion du revenu médian [1]. Le plus souvent, c’est le seuil de 60 % du revenu médian qui est utilisé. Les seuils varient donc en fonction du niveau de vie de chaque pays et ils sont calculés en parité du pouvoir d’achat [2] : ils prennent en compte les différences de niveaux de vie entre les pays. Le Royaume-Uni par exemple enregistre 16,2 % de pauvres au seuil de 60 % du revenu médian et le seuil de pauvreté est de 860 euros par mois et par personne contre 178 euros en Roumanie qui compte, à ce seuil, 22,2 % de pauvres. Le seuil de pauvreté britannique est près de 5 fois plus élevé qu’en Roumanie...

Outre le Luxembourg, avec un seuil de pauvreté à 60 % du revenu médian de 1 333 euros, le seuil le plus élevé est le seuil norvégien (1 210 euros par mois) devant l’Autriche (1 013 euros). Le seuil de pauvreté français est parmi les plus élevés avec 903 euros par mois et par personne tandis que le seuil de pauvreté roumain (178 euros) est le plus bas d’Europe.

Si l’on considère la grande pauvreté (seuil à 40 % du revenu médian), la Roumanie avec 119 euros mensuels pour une personne, la Bulgarie (190 euros) et la Hongrie (234 euros) font partie des pays européens où les individus sont les plus modestes. A l’opposé, ce seuil est le plus élevé en Norvège (807 euros), en Autriche (675 euros) et aux Pays-Bas (625 euros). La France, avec 602 euros, se situe devant le Royaume-Uni (573 euros) et juste derrière l’Allemagne qui affiche un seuil de 608 euros.

Les seuils de pauvreté en Europe
Par mois et par personne.
Unité : euros en SPA
  40 % du revenu médian 50 % du revenu médian 60 % du revenu médian Norvège 807 1 008 1 210 Autriche 675 844 1 013 Pays-Bas 625 781 938 Danemark 623 778 934 Suède 616 770 924 Allemagne 608 760 912 France 602 752 903 Belgique 600 750 900 Finlande 591 739 887 Royaume-Uni 573 716 860 Italie 517 646 776 Espagne 430 538 645 Grèce 393 478 574 République tchèque 329 411 493 Portugal 319 399 479 Pologne 274 342 410 Hongrie 234 292 351 Bulgarie 190 238 285 Roumanie 119 148 178 * Année de perception des revenus. Sur son site internet Eurostat indique les années de collectes. Source : Eurostat, données 2010 *, en standard de pouvoir d'achat (SPA) Quel seuil de pauvreté choisir ?

Les taux de pauvreté correspondent à une proportion de la population totale qui vit avec un revenu disponible inférieur au seuil de pauvreté. Celui-ci correspond à un pourcentage du revenu médian national, celui qui sépare la population en deux, la moitié recevant moins que ce revenu, l’autre plus.

Le seuil le plus utilisé équivaut à 60 % du revenu médian. Il s’agit d’une convention. Certains estiment que l’utilisation d’un seuil à 50 % est plus représentative, et que celui à 40 % permet de se focaliser sur la grande pauvreté. Pour d’autres, le seuil à 60 % constitue une définition plus large qui permet d’englober une population modeste, qui n’a pas accès à des éléments essentiels.

Pour en savoir plus :

Base de données sur les revenus et la pauvreté, Eurostat.

La pauvreté en Europe



[1revenu pour lequel la moitié gagne moins, la moitié gagne plus

[2La parité du pouvoir d’achat est un calcul permettant de prendre en compte le coût de la vie au sein de chaque pays. Cela permet par exemple d’intégrer les différences par rapport au coût du logement : on ne peut prétendre à la même surface au Royaume-Uni et en Roumanie avec 300 euros par mois.

 

 

 



#165 _Philbill_

_Philbill_

Posté 16 mai 2013 - 09:04

C'est bien le bon endroit, il me semble...

Et ce n'est pas hors-sujet!

Cela montre simplement que l'Europe devrait être un seul et même pays, avec abolition des frontières et ré-équilibrage des économies et de la richesse, de façon à ce que le revenu moyen soit le même de Bucarest à Amsterdam...

Bon... Les pays riches vont gueuler car le nivellement se fera pour eux vers le bas, mais au moins, se sera plus égalitaire vis à vis des plus pauvres...

Et l'unité qui découlera de cette solidarité retrouvée permettrait l'émergence d'un revenu de base européen...

J'allais oublier... Nationalisation des banques généralistes, saisie des pactoles des banques d'investissements, arrestation de leurs dirigeants qui seront mis en examen pour crimes contre l'humanité, la dette... Quelle dette? Ce n'est que du vent...

 

Mais je rève!... Je vais certainement me réveiller...

:siffle:



#166 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 16 mai 2013 - 09:24



 

Un petit up pour signaler le dossier très intéressant dans le Monde diplomatique (certains disent l'immonde diplomatique)

 

si la moitié des braves gens qui s informent avec TF... RM... et cie, lisaient le diplo on en serait peut etre pas là...



#167 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 891 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 juillet 2013 - 17:42

Et dire qu'il y en a qui se demandent si on pourrait financer le revenu d'existence !

 

 

Les 500 personnes les plus riches de notre pays ont vu leur richesse s'accroître de 25% en un an !
(...) La richesse des 500 premières fortunes de France s'établit à 330 milliards d'euros et n'a jamais été aussi élevée. Elle a quadruplé en une décennie et représente 16% du produit intérieur brut du pays. Un dixième de la richesse est entre les mains d'un cent millième de la population.
La France compte 55 milliardaires, 10 de plus que l'année dernière. Les dix premiers du classement ont vu leur fortune croître de 30 milliards en douze mois à 135 milliards (40% du total).

Et tout cela au moment où notre pays connaît une crise qui fragilise les salariés les plus modestes, les plus démunis et accroît le chômage, où de nombreuses  entreprises connaissent des difficultés. On notera au passage que cet enrichissement se fait souvent grâce au versement de dividendes substantiels. Or notre pays est l'un de ceux où les dividendes versés sont bien supérieurs à ceux octroyés dans les pays développés et en particulier en Allemagne.

 

 

Le texte intégral est ici : http://taxonsles500p...es.wesign.it/fr


Modifié par Tis, 31 juillet 2013 - 17:44 .


#168 Heleborus

Heleborus

Posté 08 fvrier 2014 - 22:09

Je pense que cette idée de revenu de base  et une fausse bonne idée car elle laisse intact et hors du contrôle de la majorité des citoyens le pouvoir quasi féodal qu'a la caste financière de décider de la création monétaire et de son affectation à tel ou tel secteur de l'économie qui lui convient. Disons qu'un tel revenu de base ferait de ces féodaux qui nous régentent des féodaux conscients de leurs devoir envers leurs cerfs et bons avec eux, mais en aucun cas ne romprait le lien d’assujettissement qui les maintient en esclavage.

 

Je préfère cent fois le système radical d'une vraie démocratie monétaire où l'unique façon de faire de la création monétaire serait de la distribuer au moment de sa création (par exemple sur une base mensuelle) en parts égales à chaque citoyen/citoyenne  tout au long de sa vie du début de celle-ci à sa fin.

Dans ce système les banques n'auraient que le mandat de gérer l'argent de leurs déposants et en aucun cas (comme ça l' est aujourd'hui) le pouvoir exorbitant de créer des moyens de paiement.

Charge aux citoyens enfin égaux devant le droit de vote et (autant si ce n'est bien plus important) la création monétaire de s'inscrire avec cet argent dans le système d'échange de valeurs de leur choix.

Le montant de cette création monétaire démocratiquement répartie pourrait être de l'ordre de 6% de la masse monétaire totale en circulation et serait sa seule source de croissance.


Modifié par Heleborus, 08 fvrier 2014 - 22:24 .


#169 lolorz32

lolorz32

Posté 08 fvrier 2014 - 22:27

Ça veut dire que le branleur au fond de son siège à 35 heures par semaines, ou l'ouvrier agricoles qui bosse 80 heures doivent recevoir le même salaire ?

Ça veut dire qu'un type radin qui aura réussi à se faire un petit pactole sur le long terme, laissera des gosses plus riches que celui qui achète n'importe quoi ou l'idiot qui se fait berner par n'importe qui ? Dès la deuxième génération, on ne pars plus sur un pieds d'égalité, cette idée de salaire de base est vraiment dérisoire...


  • (re)passant aime ceci

#170 (re)passant

(re)passant
  • Genre: Homme
  • Localisation:IDF
  • Intérêts:Décroissance, récupération, recyclage

Posté 09 fvrier 2014 - 07:27

Et dire qu'il y en a qui se demandent si on pourrait financer le revenu d'existence !

 

 

 

Le texte intégral est ici : http://taxonsles500p...es.wesign.it/fr

Cette richesse n'est pas le coffre fort de l'oncle Picsou mais des participations industrielles (mêmes indirectescomme de sicavs) dont seul le revenu est éventuellemnt disponible a moins de distribuer les parpaings des murs?



#171 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 891 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 09 fvrier 2014 - 10:25

Et bien partageons donc les revenus. Il y a de quoi faire.
 

Les 1 % les plus riches de la planète détiennent 50 % des richesses mondiales

23 janvier 2014
Près de la moitié des richesses mondiales [1] (46 %) sont détenues par les 1 % les plus riches de notre planète, selon le dernier rapport de l’ONG Oxfam. Leur richesse s’élevait en 2012 à 110 000 milliards de dollars. Pour le dire autrement : les 85 plus grandes fortunes de la planète possèdent autant que 3,5 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale. Dans 24 pays sur les 26 pour lesquels les données sont disponibles [2], la part des revenus des 1 % les plus riches a augmenté depuis 1980, et ce, malgré la crise financière de 2008. Aux Etats-Unis, les 1 % les plus riches ont capté 95 % de la croissance entre 2009 et 2012 tandis que les 90 % les moins riches se sont appauvris, leur revenu annuel moyen passant de 31 166 dollars en 2009 à 30 439 dollars en 2012. Depuis 1980, la part de revenus des 1 % les plus fortunés a même doublé, comme en Chine ou au Portugal. En Europe, les pays scandinaves, considérés comme les plus égalitaires, ont vu la part des revenus allant aux 1 % les plus riches augmenter de plus de 50 %. Par exemple en Norvège, le revenu annuel moyen des 1 % les plus riches est passé de 87 912 euros en 1980 à 280 177 euros en 2008. Au Danemark, il est passé de 66 922 euros à 189 769 euros sur la même période.
Le rapport note aussi que 10 % de la population mondiale détient 86 % du « patrimoine mondial » alors que les 70 % les plus pauvres (plus de 3 milliards d’adultes) n’en détiennent que 3 %. Cet accroissement des inégalités de richesses a notamment pour conséquences de réduire l’accès de tous à l’éducation et aux soins, pourtant moteurs du développement des pays. Enfin, le sentiment d’injustice sociale met en péril la cohésion sociale, indiquent les auteurs.
NS

Notes
[1] Il s’agit ici des revenus tels que les salaires, les profits des entreprises, etc. A ne pas confondre avec le patrimoine mondial qui correspond à la somme des biens financiers (actions et obligations) et non-financiers (immobilier notamment, mais aussi œuvres d’art) détenus par l’ensemble des adultes de la planète moins leurs dettes éventuelles.
[2] Consultables en ligne pour chaque pays sur la base de données « The World Top Incomes Database »

 
http://www.inegalite...&id_rubrique=28
 
 
 
A noter que le titre de cet article est faux car ces 85 personnes les plus riches du monde ne représentent qu'environ 0,000001% de la population mondiale (si je ne me suis pas trompée dans mon calcul).

Modifié par Tis, 09 fvrier 2014 - 10:43 .

  • flanar l'ancien aime ceci

#172 (re)passant

(re)passant
  • Genre: Homme
  • Localisation:IDF
  • Intérêts:Décroissance, récupération, recyclage

Posté 09 fvrier 2014 - 12:56

Tu serai extrèmement surpris du peu que ça représente par tête, de l'ordre de quelques dizaines d'euros par an et par tête.


Modifié par (re)passant, 09 fvrier 2014 - 13:11 .


#173 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 11 dcembre 2014 - 21:53

:salut:

>> http://revenudebase.info/

 

>> http://future.arte.t...avenir-meilleur


Modifié par Anonimo, 11 dcembre 2014 - 21:54 .


#174 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 30 juin 2015 - 06:52

Une nouvelle initiative à suivre de près: Allocation Universelle, la Finlande fait le test (à lire sur Médiapart)


Modifié par flanar l'ancien, 30 juin 2015 - 06:52 .


#175 l'ombre

l'ombre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 616 messages
  • Genre: Homme

Posté 30 juin 2015 - 11:34

C'est la propagande bon marché d'affirmer des faits pareils qui sont faux

Car il y a 197 états reconnu

Partons du principe 1état = 1 milliardaire

Donc 197 milliardaires minimum

Voyons plus loin

le Vatican = grosse fortune

la scientologie = grosse fortune

Les compagnies IBM,MICROSOFT,APPLE,INTEL,MONSANTOS,

Les compagnies Pharmaceutiques

Les compagnies Pétrolières

Les divers religieux monothéisme sont riches  a milliards 

les pays comme la chine ,l’inde ,l’Arabie ,la quarta ,la Russie,l’Australie ,Monaco,Andore,Luxembourg,la Hollande,etc.....

C'est en faite bien plus compliquer et le nombre est bien plus grand

"  A noter que le titre de cet article est faux car ces 85 personnes les plus riches du monde ne représentent qu'environ 0,000001% de la population mondiale (si je ne me suis pas trompée dans mon calcul"



#176 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 13 dcembre 2015 - 18:49

Bonsoir mes amis, de retour de mon doux voyage ; je reviens participer avec vous.

 

Intéressant l'adoption du revenue de base par la Finlande.

http://www.express.b...nnel/214356.htm

Biz.