Aller au contenu


Photo

Comment travailler sans argent ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
60 réponses à ce sujet

#41 _chaudron_

_chaudron_

Posté 07 mai 2011 - 16:30

Pour ma part il ne s'agit pas d'une dépendance, car j'ai pas le RMI, mais j'ai de la famille loin et si un jour je veux retourner les voir à pied, c'est peu envisageable je dois donc pouvoir avoir la possibilité de prendre l'avion, donc par exemple avoir de l'argent, car il y a des choses qu'on ne peux pas faire sans argent dans notre mon de même en cherchant bien .

bein oué mais bon je vie dans le présent alors j'ai pas envie de me mettre des trucs du genre pour x ou y raison du futur alors que j'ai fois personnellement en ma capacité de débrouille dans l'instant présent ^^ c'est pour ça que je m''en fou un peu, mais on est tous différent, c'est sûr que ça me plairait bien d'avoir 400euros tout chaud tous les mois, mais avant j'avais pas l'age puis ensuite quand j'ai vu que je devais m'inscrire à l'anpe ou je sais plus trop quoi pour y avoir droit et puis venir de tempps en temps et tout ça bein ça ma saoulé, puis finalement j'ai fais divers solutions comme vendre des trucs sur les marchés, faire de l'artisanat, réparer des trucs, en fait j'ai découvert que je pouvais faire pleins de trucs avec mes mains alors du coup le rmi je m'en fou complètement et ça m'empêche pas de penser que c'est une sorte de petite dose anesthésiante pour apaiser les foules

mais jusqu'à présent tu as fais quoi concrêtement pour ta maison? pour ma maison j'ai fais bcps, enormement même, j'ai 3 projet en cours, mais sans terrain tu ne peux pas construire, et sans argent tu n'as pas de terrain donc tu peux dire ce que tu veux, et bien tu peux est oubligé de passer par la case argent avant de sortir du systeme, ma maison je nous la construirons nous même, en torchis, pierre, et toiture chaume, le coup de celle-ci est élévé à 6000 €, et on cherche tout les jours à baisser le prix et gagner par ci par la dans le service ou l'échange !

oui donc concrètement t'as rien fais vu que tout est sur papier ^^ ce qui est marrant avec la vie c'est ces liens qu'on fait, des choses nous viennent à l'esprit et on applique sur la terre ça fait des liens, c'est rigolo ^^ dans la société moderne on a tendance à tout sur intellectualisé (pour moi le cerveau s'est déconnecté du coeur, et cette séparation interieur donne la société exterieur, le système, et du coup ça fait des vagues on retransmet ça de génération en génération, on apprend à bien se déconnecter du coeur et à tout planifier)

je crois pas qu'on ai besoin d'argent pour sortir du système, ni de quoi que ce soit d'autres, ni d'aller se poser sur un chouette terrain dans une belle cabane, la seul chose qui nous fait sortir du système c'est - pour moi (vu que je parle pour moi lol ) - de se reconnecter à soi même, mais après justement dans le système on fait le jeu des illusions et de tout ça, on est dans le monde des apparences :thermo: on essaye d'avoir de belles apparences et on cache un fond macabre, perso j'arrive pas avec ça à un moment j'ai buggé et j'ai voulu regarder directement :thermo: :thermo:

sinon après si tu veux êtres dans les clous avec avec tes 6000euros tu auras jamais assez car il faut déjà pouvoir avoir un terrain constructible, la construction plus tu bricoles et libère l'imagination moins ça coute cher, mais bon c'est pour ça que la société est bien car on peut faire des emprunt pour acheter un truc et bien se plier à leur règle, après si vous vous en foutez des clous avec 6000euros vous êtes les rois du pétrole :bravo:

en fait je me demande, ça veut dire quoi pour toi, "sortir du système" ?

Je pense que j'ai très peu de fuite d'argent, car tout ce que je peux faire je le fais moi-meme, je ne consomme pas de gel douche, mais je fais du savon maison, j'achète quasiment plus en supermarché, mais j'échange ma nourriture et cultive mon jardin, mon compagnon répare la voiture (oui car pour travailler il faut une voiture ^^), je fais mes confiture, mon pain, mes sirop, mes huiles essentielle, mais crème de soin ou divers mixture pour se soigner à base de plante, je troc les livres dans des grandes bourses, et quand je n'arrive pas à trouver ce que je veux en troc, je fais les broc(peu cher et super sympa), je travaille dans une ferme et j'ai du lait en échange et j'en fais du fromage, j'ai des ruches chez un copain, etc… etc.. et bientôt nous avons l'intention de vivre dans notre caravane que nous sommes entrain d'aménager !


mais ton toit, ton abris ton lieu de vie, tu le comptes pas dans les frais? pour moi c'est le plus gros, surtout qu'on est interdit de vivre comme bon nous semble, il est interdit de camper, on a plus le droit légalement d'être dehors, quelques uns on la chance d'avoir construit leur cabane y'a déjà un moment et du coup bein ils sont toléré, mais on a plus le droit rien de faire, sauf se plier et jouer à leur jeu, c'est pour quoi j'ai décidé de me réapproprier la terre/la nature, car on cherche sans vergogne à nous en coupé, C'est un crime contre l'humanité de nous interdire de pouvoir simplement vivre. Dans cette société on nait esclave. Et on le transmet la fermeture de génération en génération.

Mais au final j'aurais beau réussir à trocquer tout ce que j'ai besoin, ou bien à faire ce que je peux faire, personne ne me trocquera un terrain, ou une maison ! alors je dois donc accumuler de l'argent pour arriver à cela ! donc je ne peux sortir de ce systeme sans argent . SAuf si demain quelqu'un m'offre un bout de terrain ou vivre !

oui plus ou moins, si on fait les trucs au fur et à mesure ça fait moins peur ^^ pour le terrain, ou la maison, je serais pas aussi sûr de moi, car on sait jamais ce que nous réserve la vie quand on sait aller vers où on doit aller ^^ en fait je dis ça car elle est plutôt cool la vie, mais nous on a vachement tendance à sans couper pour tout rationnaliser, et on se bloque la dedans par la peur, et vu qu'on créé notre réalité, bein tout est possible ^^ si on a besoin d'un certain monde on se le crééra ^^

ptetre tu rages pour l'instant car tu vois du gros qui arrive, t'as du gros projet et pour finaliser tout ça tu vois que les moyens argent, en fait c'est aussi ce que veux la société comme ça elle s'immisse absolument partout, elle a contrôle sur nous et sur tout et nous on trouve ça normal, on se laisse faire ^^ à la place je fais directement les truccs, j'avance au fur et à mesure, pas après pas

Et l'histoire du RMI, est bien si je l'avais celui-ci je pourrais tranquillement me consacrer à ma terre et à l'échange pour ne plus rien dépenser, et le rmi me permettrai en faite d'économiser pour acheter un terrain voilà l'idée, car en attendant je suis juste à 40% d'économie alors que je pourrais largement faire plus, mais j'ai un travail qui me prend 80% de mon temps pour gagner quelques cacahuètes :).


donc tu vois tu as bien des fuites énergétiques de tous les côtés ^^

Finalement, si je lis ce que j'écris et ce que tu écris et bien nous faisons presque pareil, et pourtant tu permets presque de me corriger comme une enfant gâtée, je suis un peu blessée je t'avoue (mon coté sensible), je ne me prend pour personne, mais j'essaye de faire vivre ma personne, sans être un mouton et sans marcher à reculons, en harmonie avec la terre et un but bien définit faire un grand pas en arrière dans mon mode de vie !

je veux pas me comparer à toi, juste que tu dis des trucs et des choses me viennent alors je te les communique, bah non t'es pas blessé en fait, quand on se parle comme ça y'a que l'égo qui peut en prendre un coup, bouh le pauvre, donc du coup je pense que discuter sincèrement va parfaitement danns le sens de ta recherche d'harmonie :thermo:

#42 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 07 mai 2011 - 20:01

bein oué mais bon je vie dans le présent alors j'ai pas envie de me mettre des trucs du genre pour x ou y raison du futur alors que j'ai fois personnellement en ma capacité de débrouille dans l'instant présent ^^ c'est pour ça que je m''en fou un peu, mais on est tous différent, c'est sûr que ça me plairait bien d'avoir 400euros tout chaud tous les mois, mais avant j'avais pas l'age puis ensuite quand j'ai vu que je devais m'inscrire à l'anpe ou je sais plus trop quoi pour y avoir droit et puis venir de tempps en temps et tout ça bein ça ma saoulé, puis finalement j'ai fais divers solutions comme vendre des trucs sur les marchés, faire de l'artisanat, réparer des trucs, en fait j'ai découvert que je pouvais faire pleins de trucs avec mes mains alors du coup le rmi je m'en fou complètement et ça m'empêche pas de penser que c'est une sorte de petite dose anesthésiante pour apaiser les foules
oui donc concrètement t'as rien fais vu que tout est sur papier ^^ ce qui est marrant avec la vie c'est ces liens qu'on fait, des choses nous viennent à l'esprit et on applique sur la terre ça fait des liens, c'est rigolo ^^ dans la société moderne on a tendance à tout sur intellectualisé (pour moi le cerveau s'est déconnecté du coeur, et cette séparation interieur donne la société exterieur, le système, et du coup ça fait des vagues on retransmet ça de génération en génération, on apprend à bien se déconnecter du coeur et à tout planifier)

je crois pas qu'on ai besoin d'argent pour sortir du système, ni de quoi que ce soit d'autres, ni d'aller se poser sur un chouette terrain dans une belle cabane, la seul chose qui nous fait sortir du système c'est - pour moi (vu que je parle pour moi lol ) - de se reconnecter à soi même, mais après justement dans le système on fait le jeu des illusions et de tout ça, on est dans le monde des apparences :thermo: on essaye d'avoir de belles apparences et on cache un fond macabre, perso j'arrive pas avec ça à un moment j'ai buggé et j'ai voulu regarder directement :thermo: :thermo:

sinon après si tu veux êtres dans les clous avec avec tes 6000euros tu auras jamais assez car il faut déjà pouvoir avoir un terrain constructible, la construction plus tu bricoles et libère l'imagination moins ça coute cher, mais bon c'est pour ça que la société est bien car on peut faire des emprunt pour acheter un truc et bien se plier à leur règle, après si vous vous en foutez des clous avec 6000euros vous êtes les rois du pétrole :bravo:

en fait je me demande, ça veut dire quoi pour toi, "sortir du système" ?



mais ton toit, ton abris ton lieu de vie, tu le comptes pas dans les frais? pour moi c'est le plus gros, surtout qu'on est interdit de vivre comme bon nous semble, il est interdit de camper, on a plus le droit légalement d'être dehors, quelques uns on la chance d'avoir construit leur cabane y'a déjà un moment et du coup bein ils sont toléré, mais on a plus le droit rien de faire, sauf se plier et jouer à leur jeu, c'est pour quoi j'ai décidé de me réapproprier la terre/la nature, car on cherche sans vergogne à nous en coupé, C'est un crime contre l'humanité de nous interdire de pouvoir simplement vivre. Dans cette société on nait esclave. Et on le transmet la fermeture de génération en génération.


oui plus ou moins, si on fait les trucs au fur et à mesure ça fait moins peur ^^ pour le terrain, ou la maison, je serais pas aussi sûr de moi, car on sait jamais ce que nous réserve la vie quand on sait aller vers où on doit aller ^^ en fait je dis ça car elle est plutôt cool la vie, mais nous on a vachement tendance à sans couper pour tout rationnaliser, et on se bloque la dedans par la peur, et vu qu'on créé notre réalité, bein tout est possible ^^ si on a besoin d'un certain monde on se le crééra ^^

ptetre tu rages pour l'instant car tu vois du gros qui arrive, t'as du gros projet et pour finaliser tout ça tu vois que les moyens argent, en fait c'est aussi ce que veux la société comme ça elle s'immisse absolument partout, elle a contrôle sur nous et sur tout et nous on trouve ça normal, on se laisse faire ^^ à la place je fais directement les truccs, j'avance au fur et à mesure, pas après pas


donc tu vois tu as bien des fuites énergétiques de tous les côtés ^^

je veux pas me comparer à toi, juste que tu dis des trucs et des choses me viennent alors je te les communique, bah non t'es pas blessé en fait, quand on se parle comme ça y'a que l'égo qui peut en prendre un coup, bouh le pauvre, donc du coup je pense que discuter sincèrement va parfaitement danns le sens de ta recherche d'harmonie :thermo:



Je vais pas répondre à tout, j'en ai encore pour des heures ! , mais je vais te répondre à une chose " en fait je me demande, ça veut dire quoi pour toi, "sortir du système" ?"


Je pense que chaque personne à sa conception de la question, pour ma part je pourrais la simplifier en disant que c'est sortir du cercle de l'argent, mais c'est faux, car cela à tant de signification pour moi .

L'idée principale est en faite de revenir vers la terre, et au lieu de consommer d'arriver à créer tout ce que j'ai besoin, pour vivre, donc des choses vitales, d'abord, puis si j'arrive à faire plus alors plus, mais tout cela sans demander à la société, ou bien échanger avec de l'argent. Le but et d'être totalement autonome, car la société nous fait du mal, j'ai envie de manger sain, j'ai envie de savoir d'ou viens ma nourriture, de me chauffer avec mes propres moyen, fabriquer les choses qui me sont utiles, sans devoir quelque choses à quelqu'un.

Par contre et autonome ne veux pas dire que je ne veux de l'aide de personne, au contraire, si nous pouvons être "libre" à plusieurs, c'est plus agréable, déjà mon compagnon et moi arrivant à faire pas mal de chose et c'est agréable de travailler à deux, l'homme à besoin de présence. Mais je ne veux pas arriver non plus dans l'extreme et rester en petite communauté.

Sortir du système c'est aussi se libérer d'un poids et de la peur que celui-ci nous apporte et ça c'est une chose sur laquelle nous travaillons !

Pour en sortir nous souhaitons construire une maison, ou même vivre dans une caravane (que nous venons de troquer d'ailleurs, tu vois que j'ai fais un pas vers ma maison) en attendant de réaliser notre rêve. Mais quoiqu'il arrive, tu ne sors pas de la société du jour au lendemain, et ne me dis pas que c'est faux, car moi si demain je décide d'en sortir alors je quitte ma maison et je vais vivre à la sauvage dans les bois et je coupe ce qu'il me faut pour avoir 4 branches sur la tête, mais ça ne me nourrira pas trop (même si je pense avoir pas mal de connaissance pour manger, mais la il ne s'agit pas de quelques de très bon pour moi, et finalement, même si je pars de rien que je construis une cabane dans un coin, il suffit que la société vienne me dire, t'as rien à foutre la alors tout est finis et me voila de retour la dedans, car il vont me virer me filer une amande etc… et enfin on peut raisonner loin, ils peuvent nous faire très chier.

Moi je m'obstine sur la terre, car je pense que l'avoir et déjà gagner un petit peu de tranquillité, même si un bout de papier peux signifier toute une vie avec et le lendemain rien !

Mais le final de tout ça, c'est d'être un peu mieux dans ma peau, avec moi et ensuite avec les autres, en vivant dans un milieu plus sein, qui me plait, et donc je me bat pour y arriver, je me sert la ceinture et je bosse, mais je sais que je ne le ferai pas longtemps ! et nous sommes deux à partager ce même projet.

Et le terrain si quelqu'un me le donne alors je pense que je n'en voudrais pas, car au final j'ai besoin de ce combat pour bien sortir de cette chose, c'est une évolution qui se fais en moi, et après ça ? alors je continuerai à évoluer !


pour les 6000€, c'est juste le coup de la maison, car je ne trouve pas encore comment avoir du bois en troc ou contre pas de d'argent et quelques autres choses qu'il me manque, mais peut être que le temps me donnera tout ça , en tout cas quand la caravane sera prêt, on sera mieux déjà, et je pourrais déjà travailler moins et donc relâcher un peu . Mais pour le moment mon problème c'est que je suis dans un engrenage car pour faire mes études on ma faire faire des prêts que je paye mais pas que ça, donc il me faut encore 2 mois pour décrocher de ça et après, je suis plus tranquille aussi.

En faite on a tous un vécu différent qui fais qu'on aborde la question différemment, mais je pense que la finalité et la moi-même se retrouver soi-même, parfois j'y arrive, tout en étant encore dans la société, mais pas 24h/24h, donc j'essaye de me sépare de ça pour que ce soit 365/365 !

#43 kristof17100

kristof17100
  • Localisation:saintes 17
  • Intérêts:2cv , heavy matel , punk , ma liberté en fourgon , mes 2 filles

Posté 10 mai 2011 - 21:10

je pense que pour sortir du systeme , faut ce donner le temps . si pour commencer faut bosser ben faut le faire . pour ma part , je suis au chomage depuis decembre 2009 , je vie en camion depuis decembre 2007 . pas ue le choix sinon je me retrouver sous les ponts quand je suis parti de chez la mere de mes filles . j'ai fais 2 cheques en bois de 900€ que j'ai rembourser obliger sinon j'etais un voleur . puis derniere j'ai acheter une caravane pour avoir plus de place et de confort . Quand tu dit qu'on ce fait jeté de partout , moi je t'affirme que c'est faux , mon ensemble est poser sur une aire camping car , quand ca me saoule je me barre le long de la charente . donc j'occupe le terrain de l'etat et la police , la national et les gegen ne me font pas chié .

je suis obliger de taffer pour payer la pension alimentaire , si je bosse plus ben c'est le RSA et mes filles n'ont pas la pension , c'est inimaginable pour moi , pourtant je ne sais pas ce qu'elle fait avec cette argent , j'ai ma conscience tranquille .

prochain projet , le terrain , comme les flic de ma commune ne me disent rien , je voit pas pourquoi ils viendraient me prendre la tete sur mes futur terre . ou sinon je vais profiter du systeme , vu que normalement le projet de commune ce fait , je me pose sur le futur "TERRAIN SOCIAL" reserver justement a ceux qui vivent en camtard , caravane et autre .

quand on imagine ce que j'ai entendu , on a du mal a y croire . J ai une connaissance qui a une caravane qu'elle a mis en vente mais finalement elle le retire , elle est sous tutelle ne s'en sort pas a la fin du mois avec toutes les charge d'un appart , ben la tutelle , lui a conseillé que si ce terrain social voyé le jour , pourquoi ne pas vivre en caravane ? ma connaissance s'en fou , vu quelle a deja habité dans ca caravane et ne reve que de ca au final . a savoir elle a la cinquantaine , cool pour elle , pour nous .

en faites ici on a deja un terrain un terrain social , mais sur celui la , la commune a deja poser les plus prcaire d'entre nous , camion HS , caravane et pas une seul tune pour vivre . comme c'est pas entretenu a cause de la salubrité des chien , des cannette , des ordure en general . ils les laisseront la bas et le 2eme terrain sera pour les personne plus responsable d'hygiene . pour l'organisation general j'ai pas plus , faut que je vois avec un pote qui s'occupe du projet et je compte bien m'ajouter a cette organisation , pour qu'on soit autonome energitiquement et pour mangé
(legume)
@+++

#44 _chaudron_

_chaudron_

Posté 11 mai 2011 - 14:09

Pour en sortir nous souhaitons construire une maison, ou même vivre dans une caravane (que nous venons de troquer d'ailleurs, tu vois que j'ai fais un pas vers ma maison) en attendant de réaliser notre rêve. Mais quoiqu'il arrive, tu ne sors pas de la société du jour au lendemain, et ne me dis pas que c'est faux, car moi si demain je décide d'en sortir alors je quitte ma maison et je vais vivre à la sauvage dans les bois et je coupe ce qu'il me faut pour avoir 4 branches sur la tête, mais ça ne me nourrira pas trop (même si je pense avoir pas mal de connaissance pour manger, mais la il ne s'agit pas de quelques de très bon pour moi, et finalement, même si je pars de rien que je construis une cabane dans un coin, il suffit que la société vienne me dire, t'as rien à foutre la alors tout est finis et me voila de retour la dedans, car il vont me virer me filer une amande etc… et enfin on peut raisonner loin, ils peuvent nous faire très chier.


^^ Par contre je trouve que du coup se plier à leurs règles pour pas être emmerdé c'est pas sortir du système, je diis pas ça pour te juger hein c'est ce que je ressens/vois, personnellement j'arrive pas à m'intégrer alors comme ça le problème est réglé, et puis surtout je m'en fou du système et de la société, enfin je m'en fou de quitter quelque chose ou de certains trucs, j'ai juste envie d'aller là où mon coeur m'appelle ^^

je suis entiièrement d'accord, on fait pas le truc du jour au lendemain mais justemet pas après pas ^^ c'est pour ça aussi que je te demandais concrètement ce que tu avais fais pour ta maison, car si on avance pas après pas les choses se font toute seul, naturellement, alors que si on peut avancer que par bon de 3 kms parcequ'on se fou la barre méga haut bein c'est beaucoup plus dur pour avancer

je trouve bien plus facile de faire les choses au fur et à mesure, et du coup faire le truc d'un coup je trouvev ça débile et justement une technique complètement intellectuel, en fait on intellectualise toute notre vie et du coup on doit faire le truc d'un coup car faut satisfaire le cerveau, et comme on peut pas forcément avoir tout d'un coup pas on redescend soi même se mettre dans le système qui nous prend en charge confortablement, perso mon cerveau il a arrêté de contrôlé ma vie quand j'ai voulu le faire sauter :gueulecassee:

Moi je m'obstine sur la terre, car je pense que l'avoir et déjà gagner un petit peu de tranquillité, même si un bout de papier peux signifier toute une vie avec et le lendemain rien !

seulement si on lui accorde de l'importance ^^

Et le terrain si quelqu'un me le donne alors je pense que je n'en voudrais pas, car au final j'ai besoin de ce combat pour bien sortir de cette chose, c'est une évolution qui se fais en moi, et après ça ? alors je continuerai à évoluer !

Je crois que sortir de quelque chose est une illusion, par contre on peut se reconnecter à une autre, ou alors sortir dans juste le fait d'arrêter d'être coincé dedans, mais oui enfin je comprends que tu as besoin du chemin pour prendre conscience de certains trucs et d'arriver directement où t'as envie d'aller sans prendre ce chemin il te manquera quelque chose, sans doute justement cet interieur, en faiit c'est souvent lui ^^ et c'est lui et lui seul qui peut nous apporter la véritable paix, car comment être en paix si on cherche même pas à se comprendre et à se connaitre soi même.

pour les 6000€, c'est juste le coup de la maison, car je ne trouve pas encore comment avoir du bois en troc ou contre pas de d'argent et quelques autres choses qu'il me manque, mais peut être que le temps me donnera tout ça , en tout cas quand la caravane sera prêt, on sera mieux déjà, et je pourrais déjà travailler moins et donc relâcher un peu . Mais pour le moment mon problème c'est que je suis dans un engrenage car pour faire mes études on ma faire faire des prêts que je paye mais pas que ça, donc il me faut encore 2 mois pour décrocher de ça et après, je suis plus tranquille aussi.

bah oué c'est tendu aussi, moi j'vois à un moment jai buggé et j'ai déccroché de tout ce qu'on me disait de suivre, du coup ça m'est grave plus simple, je voulais être mort pour plus avoir de compte à rendre à qui que ce soit ^^

je pense que pour sortir du systeme , faut ce donner le temps . si pour commencer faut bosser ben faut le faire . pour ma part , je suis au chomage depuis decembre 2009 , je vie en camion depuis decembre 2007 . pas ue le choix sinon je me retrouver sous les ponts quand je suis parti de chez la mere de mes filles . j'ai fais 2 cheques en bois de 900€ que j'ai rembourser obliger sinon j'etais un voleur . puis derniere j'ai acheter une caravane pour avoir plus de place et de confort . Quand tu dit qu'on ce fait jeté de partout , moi je t'affirme que c'est faux , mon ensemble est poser sur une aire camping car , quand ca me saoule je me barre le long de la charente . donc j'occupe le terrain de l'etat et la police , la national et les gegen ne me font pas chié .


et t'as l'impression de sortir du système? j'ai l'impression que tu es complètement enchainé à lui :thermo:

Bein oui je sais bien que si on se met dans ses petits clous on se fait pas virer, seulement moi le bitume et les endroits détruits ça me fait vomir, je suis adepte de la nature et des forêts, mais le problème c'est que tout a été privatisé, chaque terrain à son proprio et du coup je me fais virer à partir du moment où j'ai été repéré, et oui en me virant on me dit aussi que y'a des airs de camping car et d'autres endroits où j'ai le droit d'aller, super quoi, là lois permet de protéger les personnes qui détruisent notre planète, et au nom de prétexte à la con il est interdit de se poser dans la nature sans être emmerdé si on est pas bien caché.
Bah entre temps j'ai fais la seule chose que je voyais de faisable, choper un terrain comme ça pas de proprio pour venir me virer.

Après moi aussi j'y suis, mais jusqu'à quel discrétion j'vais être toléré? Pour l'instant ça va je m'entends bien avec les voisins et les chasseurs


Juste que dans ce monde faut suivre le mouvement à la baquette avec une plus ou moins grande marge de liberté, on est esclave, on nait esclave et on veut transmettre ce status à notre entourage, on épend la fermeture comme on épend le lisier. Perso ça me gave tout ça, je suis pas là pour faire de querelles mais pour simplement vivre. On vit dans l'air de la domination, moi je préfère l'harmonie.

#45 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 11 mai 2011 - 15:47

Et le terrain si quelqu'un me le donne alors je pense que je n'en voudrais pas, car au final j'ai besoin de ce combat pour bien sortir de cette chose, c'est une évolution qui se fais en moi, et après ça ? alors je continuerai à évoluer !


Tu vois, il y a deux erreurs fondamentales dans ton propos :

1)Personne n'est jamais propriétaire d'un terrain, cette idée est issu du "Système", c'est la loi des hommes.
Perso j'ai des titres de propriétés pour environ 8 ha de terrain, mais je n'ai jamais réussi à m'en sentir propriétaire ...j'essaie simplement de me protéger par ce biais, parce que je n'ai pas l'humilité de n'être rien, et de me laisser broyer par le "Système" .
Je crois encore que ma vie vaut quelque chose, et que j'en suis responsable ...illusion et vanité, sans doute, mais je suis ainsi, et c'est la vie même qui m'a fait ainsi ... alors j'assume .

2) Se battre contre quelque chose, contre le "Système", c'est toujours en être dépendant, puisque qu'on se référe à lui pour faire nos choix . Mobiliser ses énergies pour lutter contre le "Système" c'est le nourrir, c'est polluer notre esprit, gaspiller nos forces et notre temps .
Le "Système" est une projection dans notre environnement d'une mécanique qui agit dans notre esprit avant que d'être dans le monde...l'anihilation du "Système" dans le monde passe par sa disparition de notre esprit .

Un homme politique se plaisait à le répéter : <<En politique il vaut mieux être détesté qu'ignoré .>>
Le jour ou les hommes auront compris, que les parties qui s'opposent , de l'extréme droite à l'extrème gauche , en passant par les verts et autres tartufferies, sont les membres d'un même corps, qui agissent pour la pérénisation de ce corps, et que ce corps c'est justement le "Système" .... alors tout à coup il fera plus clair .

Mais aujourd'hui les hommes ne savent pas faire la différence entre << Faites comme ceci ou comme cela ...>> et << Arrêtez le mensonge, ce que vous n'aimez pas ne le faites pas .>> ...parce qu'ils ne savent pas qu'ils sont souverains, et qu'il y a un monde entre le "droit" et la "Liberté"

Modifié par Ophildelo, 11 mai 2011 - 15:49 .


#46 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 11 mai 2011 - 20:41

en faite, après reflexion pour vous répondre chaudron et ophildelo, je crois que ma façon de faire, me rend bien, et plus j'avance vers mon projet, et pas à pas comme tu le dis je me sens mieux, je me sens libre et loin de tout ceci, et finalement totalement indifférente au système, alors même si je respecte vos propos je crois que mon propre point de vue sur tout cela est le seul juste pour moi, car je m'y sens bien, et je me sens libre de mes actes.

le but de tout est le bien être alors je pense que la déstination que j'ai choisie et celle qui me rendra heureuse et le chemin que j'empreinte me permet de l'être et tout ce qui va avec.

je crois que diserter sur qui que quoi, ne change pas grand mais permet juste de se connaitre et connaitre le point de vue de chacun !

#47 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 12 mai 2011 - 00:47

en faite, après reflexion pour vous répondre chaudron et ophildelo, je crois que ma façon de faire, me rend bien, et plus j'avance vers mon projet, et pas à pas comme tu le dis je me sens mieux, je me sens libre et loin de tout ceci, et finalement totalement indifférente au système, alors même si je respecte vos propos je crois que mon propre point de vue sur tout cela est le seul juste pour moi, car je m'y sens bien, et je me sens libre de mes actes.

le but de tout est le bien être alors je pense que la déstination que j'ai choisie et celle qui me rendra heureuse et le chemin que j'empreinte me permet de l'être et tout ce qui va avec.

je crois que diserter sur qui que quoi, ne change pas grand mais permet juste de se connaitre et connaitre le point de vue de chacun !

Effectivement .... tu as entièrement raison de faire comme il te plait !
C'est d'ailleur ce que je fais moi-même .

#48 _chaudron_

_chaudron_

Posté 12 mai 2011 - 01:52

:okjesors:

Modifié par chaudron, 12 mai 2011 - 03:58 .


#49 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 12 mai 2011 - 07:03

cela dit je ne crache pas sur vos avis ^^, car je suis d'accord avec certains points aussi ! :)

#50 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 12 mai 2011 - 08:41

cela dit je ne crache pas sur vos avis ^^, car je suis d'accord avec certains points aussi ! :)

Je l'ai bien compris, je ne faisais que témoigner de mon expérience personnelle.
Mais aucune expérience n'est transposable sur une autre personne ... pas le même âge, pas la même époque, pas les mêmes talents, pas le même vécu, pas le même environnement ...etc .
Les rencontres sont quand même importantes , car on ne fait pas une vie seul, on ne se construit et on ne construit jamais seul ...

Modifié par Ophildelo, 12 mai 2011 - 08:42 .


#51 kristof17100

kristof17100
  • Localisation:saintes 17
  • Intérêts:2cv , heavy matel , punk , ma liberté en fourgon , mes 2 filles

Posté 13 mai 2011 - 18:51

+1 avec toi niko57 .

Pour moi etre contre le system ne veut pas obligatoirement s'eloigner des gens , quand je suis dans la nature je me sens seul , perdu . ce que je veut c'est ne plus de tune a pour payer un loyer , une taxe d'habitation , taxe fonciere "ce qui sera helas le cas si j'achete un terrain" arreter la clope pour plus nourrir les multinationals , evité d'acheter du neuf pour l'occassion ,

C'est sur a chaqu'un sa vision de sortir du systeme , dans ce cas on bannis egalement l'internet qui en fait parti le portable pour joindre ses amis(es)

je pas non plus vivre en autarcie ou peut etre plus tard au lieu de me retouver dans maison de retraite

#52 _"Ophildelo"_

_"Ophildelo"_

Posté 13 mai 2011 - 20:39

+1 avec toi niko57 .

Pour moi etre contre le system ne veut pas obligatoirement s'eloigner des gens , quand je suis dans la nature je me sens seul , perdu . ce que je veut c'est ne plus de tune a pour payer un loyer , une taxe d'habitation , taxe fonciere "ce qui sera helas le cas si j'achete un terrain" arreter la clope pour plus nourrir les multinationals , evité d'acheter du neuf pour l'occassion ,

C'est sur a chaqu'un sa vision de sortir du systeme , dans ce cas on bannis egalement l'internet qui en fait parti le portable pour joindre ses amis(es)

je pas non plus vivre en autarcie ou peut etre plus tard au lieu de me retouver dans maison de retraite


Je ne pense pas que bannir ceci ou cela soit sortir du "Système" ... le "Système" a son emprise dans la tête .
C'est le rapport aux "choses" qui doit changer .
L'important c'est d'être libre de ce que l'on a , ne pas être possédé par les choses .
On peut avoir une voiture et être libre de sa voiture, on peut avoir un frigo et être libre de son frigo et on peut avoir un ordi et en être libre .
Si demain je n'ai plus d'ordi je continuerais de vivre, et ma qualité de vie n'en sera pas affecté , parce que je n'ai pas de dépendance et pas d'addiction à son égard .
Mais contrairement à ce qui semblerait évident, on peut continuer à être dépendant de ce qu'on n'a plus ... voir le topic sur la télé .
On se libére du "Système" :
Quand on a conscience que l'indifférence aux êtres (ou à l'être) est un crime.
Quand on a conscience que l'indifférence aux choses est une vertue .

Modifié par Ophildelo, 13 mai 2011 - 20:46 .


#53 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 23 septembre 2014 - 14:00

Elle vit sans argent, et s’en porte très bien
Isabelle Tissot (Durable)
samedi 5 octobre 2013

150722020255158066.jpg

Heidemarie Schwermer, 69 ans, a tout de l’archétype de la grand-mère allemande. A un détail près. Il y a quinze ans, en mai 1996, elle a fait le choix de vivre sans argent. Impossible voire impensable, direz-vous ! Et pourtant, cette expérience, qui ne devait au départ durer qu’un an, s’est prolongée. A tel point que son initiatrice n’envisage plus de vivre autrement.

Les prémisses de cette idée un peu folle remontent aux années 1990. Après un divorce douloureux, Heidemarie, ancienne institutrice, s’installe avec ses deux enfants à Dortmund dans le nord-ouest de l’Allemagne, où elle ouvre un cabinet de psychologue. Les chocs pétroliers ont frappé de plein fouet la région très industrielle de la Ruhr, précipitant de nombreuses personnes dans la pauvreté. Un constat qui choque Heidemarie, convaincue qu’il ne s’agit pas fondamentalement d’un manque de ressources, mais de leur mauvaise répartition. Quelle absurdité, se dit-elle, que certains ne sachent plus quoi faire de leur argent quand d’autres meurent de faim !

Alors que d’aucuns se seraient contentés d’un apitoiement de circonstances, cette femme énergique refuse de se résigner à cette situation de fait, persuadée que les petits gestes de chacun comptent. Elle monte un projet appelé « Gib und Nimm », en français « Donne et prend », opérationnel en 1994 à Dortmund : tout simplement un système de troc, où les gens échangent biens, services et compétences, sans aucun recours à de l’argent.

Le succès est au rendez-vous, mais pas comme elle l’espérait : ce ne sont pas les sans-abris qui se pressent aux portes des points de rencontre « Gib und Nimm », mais les chômeurs, les retraités ou encore les étudiants… Conséquence inattendue de l’aventure « Gib und Nimm », Heidemarie se rend bientôt compte qu’elle n’a pas besoin de beaucoup pour vivre, et certainement pas de tout ce qu’elle possède. Germe alors une idée folle, ne pas dépenser un seul sou pendant un an.

Arrive le joli mois de mai 1996, sa décision est prise. Elle donne ses biens à des amis et des connaissances, ferme son compte bancaire, résilie ses assurances, et vend sa maison. Mais hors de question de vivre dans la rue ! Elle tire parti de son réseau de troqueurs passionnés qui lui confient la garde de leur maison en leur absence contre de menus services. Elle récupère les invendus des supermarchés bios de Dortmund et s’habille avec des vêtements qu’elle a troqué au marché aux puces. Elle se refuse même à aller chez le médecin. Quant à sa retraite mensuelle de 700 euros, elle la donne à des proches qui en ont besoin. De même pour les droits d’auteur de « Vivre sans argent », le livre traduit dans cinq langues qu’elle a tiré de son expérience : la coquette somme a été reversée en coupures de cinq marks à des passants chanceux. Ses effets personnels se résument au contenu d’une petite valise. Plus 200 euros en cas d’urgence.

D’abord tenaillée par l’angoisse du réfrigérateur désespérément vide, elle finit par apprécier de ne pas savoir de quoi demain sera fait. Au point d’adopter définitivement ce nouveau mode de vie, auquel elle ne renoncerait pour rien au monde. Heidemarie Schwermer partage son temps entre les services qu’elle rend pour assurer son quotidien, l’écriture de son troisième ouvrage, et de nombreuses conférences. « Living without the money », le documentaire tiré de son expérience n’a pas encore été diffusé en France, mais connaît déjà un franc succès dans le monde entier.

On lui demande souvent si elle n’a pas subi de traumatisme dans son enfance qui permettrait d’expliquer ce dessein irraisonné. Aucun, répond cette native de Dantzig, à l’époque enclave allemande en terre polonaise, si ce n’est la fuite vers l’ouest devant l’avancée des soldats soviétiques à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Arrivée en Allemagne, la famille démunie fait l’objet de moqueries, une prise de conscience brutale pour la petite fille qu’elle était à l’époque, du pouvoir de l’argent sur le jugement des hommes.

A ceux qui la traitent de folle, elle répond que « l’argent nous détourne de l’essentiel » et que l’abandonner lui a apporté « une qualité de vie, une richesse intérieure et la liberté ». Une démarche qu’elle souhaite pousser encore plus loin, en prônant désormais le partage totalement désintéressé, plutôt que le troc.

Provocatrice ou prophète en avance sur son temps, le débat reste ouvert. Bien entourée et peut-être chanceuse au fond, Heidemarie Schwermer a prouvé qu’il était possible de vivre sans argent pendant quinze ans dans un pays où le troc, la récup et le système D font partie intégrante de la culture. Pas sûr qu’elle fasse des émules, et par ailleurs ce n’est pas tant son but que « de faire réfléchir les gens sur leur façon de vivre et leur relation aux autres. » Un pari réussi !

http://www.reporterr...php?article4659


  • flanar l'ancien aime ceci

#54 _khalil_

_khalil_

Posté 23 septembre 2014 - 16:47

c'est magnifique cet article dithyrambique sur cette femme, mais  je demande à voir sur le terrain, la vérité se trouvant surement à mi-chemin....



#55 Keussef

Keussef
  • Genre: Homme
  • Localisation:Au fin fond de la Moldavie
  • Intérêts:photographie, vin, fromage.

Posté 26 septembre 2014 - 14:28

Cela me fait penser à Mark Boyle, qui a fait le pari de vivre 1 an sans argent, en basant uniquement son économie sur le don et l'échange.

 

http://www.huffingto..._n_4787241.html

 

Son bouquin "l'homme sans argent", est une mine d'or de la décroissance. Il y parle dailleur de Isabelle Tissot.


Modifié par Keussef, 26 septembre 2014 - 14:37 .


#56 _khalil_

_khalil_

Posté 22 juin 2015 - 16:09

https://www.youtube....h?v=trZ8Iyq4kpc

 

vivre sans argent.....Par un beau weekend de mai, au cœur de l’Ariège, nous sommes allés à la rencontre d’un personnage unique en son genre: Benjamin Lesage


Modifié par khalil, 22 juin 2015 - 17:54 .


#57 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 22 juin 2015 - 19:02

https://fr.wikipedia...Économie_de_don

 

http://www.alternati..._223_31200.html

 

http://laboutiquesan...conomie-du-don/


  • Panthera Pardhus aime ceci

#58 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 23 juin 2015 - 16:18

Travailler à être.

Contribuer aux bien être de ceux que l'on aime, puis d'autres encore.

Observer, tirer des conclusions...puis reconsidérer les choses...

Il y a le travail avec rétributions financière et le travail sur soi, pour le bien commun, les autres, la vie quoi...Bref on travaille tout le temps non? Et j'aime bien cela.

Je la trouve curieuse cette question parce qu'il me semble que les occasions de travailler sans argent à la clé ne manquent pas.


  • Anonimo aime ceci

#59 Mat06

Mat06
  • Genre: Homme
  • Localisation:Paris
  • Intérêts:Bonjour,
    En arrivant en France, venant de Brazzaville, je suis très sensible à l'écologie et l'environnement! J'espère pouvoir recevoir mais aussi faire partager mon expérience.

Posté 09 septembre 2015 - 13:21

Vivre sans argent est pour moi une utopie



#60 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 09 septembre 2015 - 14:31

TRAVAIL

Le mot travail proviendrait de l'association de deux mots latins : Tripalium et Trabicula

Vous me direz : c’est joli tripalium, et trabiculia a du charme... Attention méfions nous des apparences...

Tripalium veut dire 3 pieux : c'est une fourche de contention, un instrument de torture utilisé il y a fort longtemps, à une époque où la survie était la lutte de tous les jours...

Cette fourche servait à contraindre les gens, par la douleur, à dire tout ce qu'on voulait entendre... qu'ils réalisent ce que l'on ne voulait pas faire nous même.

Utilisé par les romains, les grecs et d'autres peuples, il est intéressant de noter que déjà un des deux mots qui a donné TRAVAIL, signifie douleur, contrainte et torture.

 

Ainsi, le travail était réservé aux esclaves il y a 2500 ans. Les citoyens, eux, n'en avaient que faire. Le travail n’était pas la santé, mais un asservissement. Parfois celui d'un homme pour une société entière.

 

:rolleyes: