Aller au contenu


Aujourd'hui au jardin....


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1774 réponses à ce sujet

#1761 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 610 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 janvier 2019 - 20:21

Débarrasser un vieux pommier du gui et de son bois mort est effectivement la première des choses à faire.

Car cela permet d'examiner en détail, l'état du tronc, des branches et aussi du pied de l'arbre pour déceler cavités, fissures, trous et champignons.

Si la liste devient longue, alors on doit réfléchir à l'abattage.

 

Un vieil arbre penche parfois, incliné à cause d'une charpente déséquilibrée.  Un élagage permet d'alléger le "coté lourd".

J'ai vu plus d'une fois de vieux arbres produire des rejets, ou gourmands, même sans recevoir les bons soins suggérés par Bill Imbi. 

 

Quant à la distance… disons entre 6 et 8 mètres, le plus étant le mieux pour que le jeune arbre puisse avoir durablement de quoi prendre la place.



#1762 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 985 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 18 janvier 2019 - 07:36

bien noté, merci.



#1763 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 253 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 janvier 2019 - 08:55

Avant de penser à l'abattre tu peux lui laisser la chance de vivre encore quelques années, ne serait-ce que pour pouvoir prélever des greffons de ce vieil arbre :

http://www.onpeutlef...e-2#entry183779
Le plus loin possible du gui qui a des racines traçantes. (La Hulotte avait fait un dossier très intéressant sur cette plante).



#1764 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 985 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 18 janvier 2019 - 11:38

mais je ne pense pas du tt à l abattre (d où ma demande), j aurais même du mal à le faire.

 

Merci pour le lien.

 

Je voudrais mettre un traitement d hiver sur mes arbres. D habitude je fais un melange d argile verte + cendre.

Je peux aussi avoir du fumier (de vache) ou du crotin de cheval.

Le savon noir peut il etre ajouté ?

Des suggestions ?



#1765 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 947 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 18 janvier 2019 - 11:49

Traitement pour quoi ? Traiter pour traiter ?


  • FLOYD aime ceci

#1766 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 610 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 janvier 2019 - 12:29

Deux ravageurs (pucerons et carpocapse) et une maladie, (tavelure) peuvent nuire au rendement et à la qualité des fruits.

Selon la variété, les attaques sont plus ou moins graves chaque année.

 

Aucun traitement appliqué en hiver sur l'arbre ne réduira sensiblement le risque ravageur.

La tavelure, par contre, dont les spores se conservent sur les vieux fruits pourrait justifier une application de bouillie bordelaise. 

Dans un premier temps il faut éliminer strictement tous les vieux fruits "momifiés"; ce qui devrait avoir été le cas au moment du grand nettoyage du gui et des bois morts.

 

Si les écorces sont encore un peu envahies de lichens et de mousses, un brossage suffit. L'argile et les cendres pourquoi pas ensuite.

 

L'idée de Tis de prévoir la récolte de greffons en vue de la reproduction de la variété est toujours une bonne idée.

 

Les questions de Bill Imbi sont intéressantes, je suis curieux de lire tes arguments, DzC, même si j'ai un peu anticipé les réponses.

 

Un apport fertilisant… pourquoi pas en se souvenant que les racines les plus actives sont généralement présentes en périphérie, grosso-modo à l'aplomb de l'extrémité des branches.

en aucun cas on appliquera des fumiers frais, et surtout jamais contre le tronc, jamais enfouis par un labour ou un bêchage… 



#1767 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 985 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 20 janvier 2019 - 17:42

Merci Floyd.

 

Un truc marrant, je suis tombé juste après sur ça :

 

D autres succombent de mort naturelle, comme ces vieux pommiers épuisés par maintes récoltes et envahis par le gui.

 

JM Pelt (Plantes en péril).



#1768 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 947 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 20 janvier 2019 - 18:38

Merci Floyd.

 

Un truc marrant, je suis tombé juste après sur ça :

 

D autres succombent de mort naturelle, comme ces vieux pommiers épuisés par maintes récoltes et envahis par le gui.

 

JM Pelt (Plantes en péril).

 

 

Un arbre est envahi par le gui parce qu'il n'est pas bien portant, et pas le contraire.

Après l'agonie peut être plus ou moins rapide. Comme on te l'a conseillé, il est temps de penser à le cloner (rejets, boutures ou les deux).

Si tu le tailles, tu auras sans doute l'impression que ça lui fait du bien, car il risque de produire beaucoup juste après : en fait il prépare ses dernières heures que la taille lui fait sentir proche.

 

Question taille, voici ce qu'on a tendance à dire : (ici par exemple https://www.pleinevi...et-style-19872)

Réparer une branche cassée

Généralement déchiquetée, la zone de la cassure est une voie ouverte aux maladies et aux parasites. Recouper la branche proprement permet une cicatrisation rapide et l'organisation de défenses naturelles contre ces envahisseurs. Utilisez un outil propre, désinfecté à l'alcool à brûler, et très bien affûté. => ceci ne semble plus d'actualité

En effet, depuis peu on entend dire que les branches cassées cicatrisent mieux que celles qui sont coupées "proprement" - pour nous, pas forcément pour l'arbre. Ce qui est certain c'est que les arbres ont toujours dû faire avec des branches déchiquetées, mais n'utilisent pas de sécateurs...

 

Évitez l'application de mastic et coupez surtout au bon endroit. => ceci reste d'actualité

- Si la branche casse près du tronc : observez, à la jonction des deux, une ride de l'écorce en forme d'anneau enserrant la base de la branche. C'est une partie du tronc qu'il faut préserver : coupez juste après mais pas trop loin afin de ne pas conserver un moignon qui va à coup sûr pourrir.

- Si la branche casse loin du tronc : des ramifications sont sûrement insérées entre le tronc et la cassure. Coupez juste après le rameau dont la direction est la plus semblable à celle de la branche


Modifié par Bill Imbi, 20 janvier 2019 - 18:40 .


#1769 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 610 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 janvier 2019 - 20:55

De Pelt je ne sais pas si ses compétences en arboriculture étaient aussi sûres que celle du botaniste et de l'homme de communication.

D'Annie Lagueyrie, journaliste et auteur, spécialisée en permaculture, je peux dire qu'elle a su vulgariser les connaissances reprises à juste titre par Bill Imbi.

 

La senescence, terme du jargon botanique, (plutôt qu'agonie) concerne l'ensemble des organes de l'arbre, tant les branches que les racines.

La coupe de bois morts est souvent l'opportunité d'ôter des parties contaminées par divers mycélium. Mais réaliser une coupe oblige l'arbre à réagir biochimiquement et à constituer un barrage cellulaire: autant dire à mobiliser des ressources à partir d'un stock réduit ou à partir de capacités limitées. 

Si l'arbre semble réellement épuisé, lui imposer la cicatrisation de plaies vives n'est pas souhaitable. On peut se contenter de réduire les chicots de bois mort, mais sans toucher aux tissus vivants.

 

A l'inverse, une coupe sur bois vivant doit  respecter l'anatomie particulière de la ramification; on le sait depuis les travaux du regretté Docteur Alex Shigo qui a durant toute sa vie étudié les mécanismes de guérison des plaies sur les arbres. Il a publié ses travaux dans les années 70.

https://fr.wikipedia...wiki/Alex_Shigo

 

Mais ce qui manque le plus souvent dans un diagnostic arboricole, c'est l'observation du système racinaire et de son état de santé.

Les cas de "mort subite", sont rares, mais on trouverait sans doute une cause en recherchant à l'intérieur des tissus des racines, du tronc et des ramifications, la présence de champignons opportunistes ou de ravageurs xylophages.

 

Dans la pratique, si le jeu semble en valoir la chandelle, il est utile d'agir très progressivement. A la fois pour s'éviter un gros travail d'élagage, et surtout pour laisser un temps de réaction (une année ou deux)  à l'arbre. Cela permet alors d'orienter à nouveau le diagnostic. Puis de décider éventuellement de nouvelles interventions.



#1770 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 985 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 21 janvier 2019 - 18:00

Un arbre est envahi par le gui parce qu'il n'est pas bien portant, et pas le contraire.

 

 c est ce qu il me semblait aussi mais ça ne serait pas aussi simple que ça.

 

Le résultat de l'action affaiblissante du Gui est plus ou moins
accentué suivant la vigueur même de l'arbre. On s'en aperçoit
généralement peu sur des Peupliers vigoureux; il est beaucoup
plus accentué sur des Sapins ou des Pins surtout s'ils croissent
en sol médiocre, et s'il s'agit d'arbres âgés; il est bien marqué
aussi sur les Pommiers.
 
Effectivement il y a pas loin d ici, un immense peuplier qui semble en tres bonne santé mais couvert de gui.
 
Et, un brin exagéré à mon avis :
 
1548090247.jpg
 
Pour ce qui est d analyser les racines, je n irai pas jusque là, deja car j en suis bien incapable...
 

 

Modifié par DzC, 21 janvier 2019 - 18:09 .


#1771 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 610 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 janvier 2019 - 21:35

Le gui est un parasite, partiel,  doté de chlorophylle il ne prélève que la sève brute, issue des racines. Un moindre mal.

Les racines, il est vrai, sont à l'abris des coupes et des observations.

 

Plus généralement, la durée de vie d'un pommier greffé, issu de pépinière, planté peut-être au XIXe, a ses limites.

La mémoire paysanne s'est sans doit perdue, plus personne ne se souvient de l'historique d'une plantation.

 

Si la variété peut être identifiée précisément, si elle est rare ou très locale, il faut provoquer l'apparition de rejets vigoureux, qui fourniront les futurs greffons.



#1772 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 985 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 fvrier 2019 - 19:28

Hier au jardin (et dans le village) :

 

19020107294137711.jpg

 

19020107311746758.jpg

 

19020107314265030.jpg

 

190201073208167191.jpg

 

190201073229451998.jpg


  • flanar l'ancien aime ceci

#1773 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 610 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 fvrier 2019 - 20:30

C'est aussi normal que joli.  ;)

Sympa la mesange!

 

Puisqu'il s'agit de jardin, on comprend aussi l'intérêt d'un abondant paillage, qui isole le sol du froid, lui permettant de continuer à vivre… lombrics, bestioles,  bactéries et champignons.



#1774 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 947 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 01 fvrier 2019 - 20:54

C'est là qu'on voit tout l'intérêt de la neige, un super réservoir près à distribuer de l'eau au bon moment c'est à dire aux beaux jours. Même si j'aime pas spécialement la neige...


  • FLOYD aime ceci

#1775 Edenguard40

Edenguard40
  • Genre: Homme
  • Localisation:Landes
  • Intérêts:Autonomie, informatique, électronique, bricolage.

Posté 19 fvrier 2019 - 20:10

Bonsoir,

On profite de ce super temps pour bosser au jardin ^^

Du coup un petit bricolage en cours : fabrication d'une mini-serre chauffante, via couche chaude, pour faire les semis.
C'est pas parfait mais bon, çà devrait le faire !