Aller au contenu


Photo

Education de nos enfants


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 Breizhfox

Breizhfox

Posté 10 juin 2011 - 10:27

Bonjour,

Comme tout parent, on m’a livré des enfants sans mode d’emploi. Je souhaite surtout leur transmettre toutes les clefs pour qu’ils puissent être autonome et « pas trop cons » plus tard.

En 2011 le monde évolue. Quand ils seront adultes dans 20 ans, le monde aura encore évolué et sera bien loin des années 80 qui me servent de référence.

Comment faire pour éviter les « pièges » de notre société moderne : consommation, culte de l’apparence, l’abus des téléphones mobiles, d’internet, des jeux vidéos (ce ne sont peut être pas des pièges, c’est peut être moi qui suis old school) ?

Et en même temps qu’ils acquièrent une ouverture d’esprit, un esprit critique, …

Comment aborder certains thèmes de la société pour les éveiller mais en même temps ne pas les influencer ?

Bref, je suis preneur de tout conseil de parents, d’éducateur, d’enseignants sur ce sujet.

#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 juin 2011 - 11:57

…on m’a livré des enfants sans mode d’emploi…

Vaut peut-être mieux, non? Car la question qui vient après c'est qui aura rédigé ce fameux mode d'emploi et pour qui et pour quoi…

Finalement et avec le recul d'une expérience (certes particulière) nous sommes tous un peu "auto-constructeurs" de ces enfants qui nous échoient.

L'idée d'en parler sur un forum comme oplf, est bonne en soi, il y a tant de diversité parmi l'expérience de nos amis…

#3 _strychnine_

_strychnine_

Posté 10 juin 2011 - 12:41

Le sage-femme qui s'occupait de moi à l'hôpital après la naissance nous avait prévenus, mon mari et moi-même : " vous avez plein d'idées sur la façon dont on doit élever un enfant, eh bien sachez -le, vous vous planterez, comme tout le monde ".
Ça nous a curieusement décontractés :sourire:
La seule chose finalement que nous avons vraiment gardé de nos idées, c'était de ne pas vouloir leur donner des habitudes. De ne pas forcément les coucher à heure fixe, de ne pas les mettre tout le temps dans le même environnement ou dans le même lit, de voir des têtes différentes.
c'est une des plus grandes réussites. Elles n'ont pas peur de faire des choses, de déménager, de rencontrer du monde.
Pour le reste, cela découle un peu de ces non-habitudes...
et la lecture a été importante aussi, et l'absence de télé.

#4 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 733 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 10 juin 2011 - 13:35

Image IPB

#5 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 12 juin 2011 - 20:34

En 2011 le monde évolue. Quand ils seront adultes dans 20 ans, le monde aura encore évolué et sera bien loin des années 80 qui me servent de référence.

Il n'y a pas vraiment d'années de référence pour qui que ce soit, même si l'age d'or du heavy metal était particulièrement grisant :)

Comment faire pour éviter les « pièges » de notre société moderne : consommation, culte de l’apparence, l’abus des téléphones mobiles, d’internet, des jeux vidéos (ce ne sont peut être pas des pièges, c’est peut être moi qui suis old school) ?

Les jeux vidéos ne sont pas un piège, ni internet, le téléphone je suis plus sceptique ... mais au fond j'en sais rien.

Les jeux vidéos et internet peuvent être une véritable mine d'or d'information, de connaissance, et d'épanouissement :)

#6 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 12 juin 2011 - 20:47

Oui, je suis d'accord, il faut enlever toutes ces références, ces normes qui nous ont empêcher d'évoluer.....

#7 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 09 fvrier 2012 - 15:34

Ah l'éducation....faut-il être "dur" pour montré que la vie est "dur"?????? http://tempsreel.nou...ur-on-bien.html

#8 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 09 fvrier 2012 - 16:05

:shy:
Les gamins ,je pense qu'il faut les laisser s'ennuyer de temps en temps ,ne pas toujours vouloir les occuper ..
C'est très important de s'ennuyer ,de trouver le temsp long ...et d'eux mêmes avec leur esprit trouveront comment s'occuper les neurone ... bien appréhender le temps ,la vie passe vite parfois et de se faire chier la rallonge..
La société actuelle veut faire de nous des robot, les enfant sont tellement conditionner et ont un tel rythme d'enfer que nous les rendrons accros a l'activité ...et ensuite ils ne savent plus quoi faire quand ils se retrouvent seul avec eux même ..
alors ils deviennent angoissé de ne rien faire... et a tout pris ils veulent réussir posséder ..
(ils - nous) ...



_________________________


citation:
Je me demande si nous nous sommes jamais posé la question du sens de l'éducation. Pourquoi va-t-on à l'école, pourquoi étudie-t-on diverses matières, pourquoi passe-t-on des examens, pourquoi cette compétition pour l'obtention de meilleures notes? Que signifie cette prétendue éducation, quels en sont les enjeux? C'est une question capitale, non seulement pour les élèves, mais aussi pour les parents, les professeurs, et pour tous ceux qui aiment cette terre où nous vivons.
Pourquoi nous soumettons-nous à cette épreuve qu'est l'éducation? Est-ce simplement pour obtenir des diplômes et un emploi? La fonction de l'éducation n'est-elle pas plutôt de nous préparer, tant que nous sommes jeunes, à comprendre le processus global de l'existence? Avoir un emploi et gagner sa vie sont une nécessité - mais n'y a-t-il rien de plus? Est-ce là l'unique but de notre éducation? Assurément, la vie ne se résume pas à un travail, à un métier ; la vie est une chose extraordinaire, un grand mystère, ample et profond, un vaste royaume au sein duquel nous fonctionnons en tant qu'êtres humains. Si nous ne faisons que nous préparer à assurer notre subsistance, nous passerons totalement à côté de ce qu'est le sens de la vie ; or comprendre la vie est beaucoup plus important que de passer des examens et d'exceller en mathématiques, en physique ou que sais-je encore.
Donc, que nous soyons enseignants ou étudiants, l'essentiel n'est-il pas de nous demander pourquoi nous éduquons ou sommes éduqués? et quel est le sens de la vie? N'est-elle pas extraordinaire? Les oiseaux, les fleurs, les arbres resplendissants, le firmament, les étoiles, les rivières et les poissons qui peuplent leurs eaux, c'est tout cela, la vie. La vie, ce sont les pauvres et les riches, c'est la lutte incessante entre groupes, entre races, entre nations ; la vie, c'est la méditation, c'est ce qu'on appelle la religion, mais c'est aussi l'esprit et ses subtils secrets - les jalousies, les ambitions, les passions, les peurs, les accomplissements et les angoisses. La vie, c'est tout cela et bien plus encore. Mais en général nous nous préparons à n'en appréhender qu'un petit recoin. On décroche certains diplômes, on trouve un emploi, on se marie, on a des enfants et l'on devient peu ou prou une espèce de machine ; on reste craintif et anxieux, on a peur de la vie. L'unique fonction de l'éducation est-elle donc de nous préparer à répondre à une vocation, à obtenir la meilleure situation possible, ou bien de nous aider à comprendre la vie?
Qu'adviendra-t-il de nous tous une fois atteint l'âge d'homme ou de femme? Vous êtes-vous jamais demandé ce que vous alliez faire quand vous serez adultes? Selon toute probabilité, vous allez vous marier, et, avant même de comprendre ce qui vous arrive, vous serez devenus parents ; vous serez alors ligotés à votre bureau ou à votre cuisine, où vous allez peu à peu dépérir. Votre vie va-t-elle se résumer à cela? Vous êtes-vous déjà posé la question? Cette question n'est-elle pas légitime? Si vous êtes issus d'une famille riche, une belle situation vous attend, votre père peut vous assurer un emploi rémunérateur ; ou vous pouvez faire un beau mariage ; mais là encore, vous allez vous abîmer, vous détériorer. Vous saisissez?
De toute évidence, l'éducation n'a de sens que si elle vous aide à comprendre ces vastes horizons de la vie, avec toutes ses subtilités, son extraordinaire beauté, ses joies et ses peines. Vous aurez beau décrocher des diplômes, des distinctions mentionnées sur vos cartes de visite, une très belle situation - et après? A quoi bon tout cela, si en chemin votre esprit devient terne, las, stupide? N'est-il pas de votre devoir, tant que vous êtes encore jeunes, de découvrir ce qu'il en est de la vie? Le rôle véritable de l'éducation n'est-il pas de cultiver en nous l'intelligence qui tentera de trouver la réponse à tous ces problèmes? Mais savez-vous ce qu'est l'intelligence? C'est, assurément, la capacité de penser librement, sans crainte, sans a priori, de sorte que vous commenciez à découvrir par vos propres moyens ce qui est réel, ce qui est vrai ; mais, si vous avez peur, jamais vous ne serez intelligent. Toute forme d'ambition, quelle qu'elle soit, spirituelle ou matérielle, engendre l'angoisse, la peur ; l'ambition ne favorise donc pas l'émergence d'un esprit clair, simple, direct, et donc intelligent.
Il est essentiel que vous viviez vos jeunes années dans un environnement duquel la peur soit absente. En prenant de l'âge, nous devenons généralement craintifs, nous avons peur de la vie, du chômage, des traditions, peur des voisins, des réflexions de notre conjoint, peur de la mort. La peur, sous une forme ou sous une autre, habite la plupart d'entre nous - or, là où règne la peur, point d'intelligence. N'est-il donc pas possible pour nous tous, alors que nous sommes jeunes, de vivre dans un environnement exempt de peur, dans une atmosphère de liberté - celle-ci consistant non pas à agir à sa guise, mais à comprendre l'ensemble du processus de la vie? La vie est authentique-ment belle, sans rapport avec ce que nous en avons fait - une chose affreuse ; et vous ne pouvez en apprécier la richesse, la profondeur, l'extraordinaire beauté que si vous vous révoltez contre tout - contre la religion organisée, contre la tradition, contre cette société pourrie d'aujourd'hui - afin de découvrir par vous-même, en tant qu'être humain, ce qui est vrai. Ne pas imiter, mais découvrir, c'est cela, l'éducation, n'est-il pas vrai? Il est très facile de vous conformer aux injonctions de votre société, de vos parents ou de vos professeurs. C'est un mode d'existence sans risques ni problèmes, mais qui n'est pas la vie, car il porte en germe la peur, la décrépitude et la mort. Vivre, c'est découvrir par soi-même le vrai, et cela n'est possible que lorsque la liberté est là, lorsqu'il y a en vous, au plus profond de vous, une révolution permanente.
Mais vous n'êtes pas encouragés dans ce sens ; nul ne vous invite à remettre les choses en question, à découvrir par vous-même ce qu'est Dieu, car, si jamais vous vous rebelliez, vous mettriez en danger tous ces faux-semblants. Vos parents et la société veulent vous voir vivre dans la sécurité, et vous de même. Vivre sans risques signifie en général vivre en imitant, et donc en ayant peur. Or, de toute évidence, le rôle de l'éducation est d'aider chacun d'entre nous à vivre librement et sans peur - ne croyez-vous pas? Mais créer une atmosphère d'où la peur soit absente suppose une profonde réflexion tant de votre part que de celle du maître, de l'éducateur.
Savez-vous ce que cela signifie - et quelle merveille ce serait - que de créer une atmosphère dénuée de peur? Et nous devons la créer, car nous voyons bien que le monde est en proie à des guerres sans fin, guidé par des politiciens toujours plus avides de pouvoir ; c'est un univers de juristes, de policiers et de soldats, d'hommes et de femmes assoiffés de réussite sociale et se battant pour l'obtenir. Il y a aussi les prétendus saints, les gourous religieux et leur cortège d'adeptes: eux aussi veulent le pouvoir, le prestige, en ce monde ou dans l'autre. Ce monde est un monde fou, en proie à la confusion totale, un monde où le communiste combat le capitaliste, où le socialiste résiste à l'un comme à l'autre et où chacun a un adversaire, et lutte pour parvenir en lieu sûr et atteindre une situation de pouvoir et de confort. Le monde est écartelé entre croyances contradictoires, distinctions de caste et de classe, nationalités qui divisent, stupidités et cruautés de tous ordres - et c'est dans ce monde-là que l'on vous apprend à vous intégrer. On vous encourage à entrer dans le cadre de cette société désastreuse ; c'est ce que souhaitent vos parents, et vous aussi vous voulez vous y insérer.
Le rôle de l'éducation est-il donc simplement de vous aider à vous plier aux schémas de cet ordre social pourri, ou au contraire de vous donner accès à la liberté - la liberté totale de grandir en âge et en sagesse et de créer une autre société, un monde neuf? Cette liberté, nous la voulons - pas dans les temps à venir, mais là, maintenant, sinon nous risquons tous l'anéantissement. Nous devons, dans l'immédiat, créer une atmosphère de liberté afin que vous puissiez vivre et découvrir par vous-mêmes ce qui est vrai, devenir intelligents et capables d'affronter le monde et de le comprendre, au lieu de vous y soumettre, de sorte que psychologiquement parlant il y ait en vous, au plus profond de vous, un esprit de révolte permanent. Car seuls ceux qui sont constamment en révolte découvrent la vérité - contrairement au conformiste qui obéit à une tradition. Ce n'est qu'en étant perpétuellement en recherche, ce n'est qu'en observant sans cesse, en apprenant sans cesse que vous trouverez la vérité, Dieu, ou l'amour ; et vous ne pouvez ni chercher, ni observer, ni apprendre, ni être profondément conscient des choses si vous avez peur. La fonction de l'éducation est donc assurément d'éradiquer en soi et en dehors de soi cette peur qui détruit la pensée humaine, les rapports humains et l'amour.

Jiddu
http://nous-les-dieu...t_tout_le_monde

Modifié par leadthump, 09 fvrier 2012 - 17:30 .


#9 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 09 fvrier 2012 - 20:04

aaaaaaaahhh les surdoués,

génie et surdoué je pense que sais différent,le génie ne réfléchi pas (je pense)

les surdoués me font un peux peur dans le sens que j'ai l'impression que se sont des gens qui selon moi ont emmagasiné (sans doute de vie en vie) des informations énormes,non?
Les surdoués me donne l'impression qu'ils ont perdu leur coté enfant...

Voici Kovichi Cruz....qu'est-ce que vous en pensez??? http://kebecleak.ove...s-98896214.html

Sa ne m'étonnerais pas qu'il soit reprit pas la C.I.A ou autre.

#10 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 733 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 09 fvrier 2012 - 21:03

C'est marrant, Naturel, que tu interviennes juste après le post de Leadthump sans pour autant en parler vraiment.
J'ai pensé directement à toi en lisant le texte signé Jiddu. Je me suis dit que, somme toute, tu disais souvent la même chose mais en l'exprimant beaucoup plus simplement. Ce qui ne peut être qu'un mieux.

#11 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 09 fvrier 2012 - 22:53

Je l'ai lu en vitesse, au début du texte je pensai que s'était leadthump qui l'avait écrit.

Oui,que quelqu'un au bout du monde se pose les mêmes questions que je me pose....j'ai plus de mal de l'exprimer quand même,enfin je pense....

je me sens plus "normal"

#12 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 10 fvrier 2012 - 16:14

Le suicide des 5-12 ans alarme les spécialistes...http://www.figaro.fr...pecialistes.php

#13 Arianrhod

Arianrhod

Posté 13 mars 2012 - 10:35

Le suicide des 5-12 ans? C'est terrible, ça me donne des frissons! En même temps ça ne m'étonne pas plus que ça, mais il serait interessant de savoir si ça a toujours existé, si ça existe dans toutes les cultures ou non...

Il est certain que nous devons nous attendre à de grands bouleversements dans nos sociétés, sur notre planète, et ce très prochainement.

Il me parait donc indispensable que nos enfants développent une très solide confiance en leurs parents, en la vie et donc en eux-mêmes.
Pour cela le maternage proximal durant les premières années me semble naturel et incontournable (naissance respectée, douce, allaitement prolongé, portage...) ainsi qu'une relation parent-enfant basé sur la communication non-violente (aucune violence verbale, physique, psychologique) et cela demande avant tout un sacré travail sur soi-même en amont lorsque l'on est parent et surtout si l'on a soi-même subit des violences, maltraitances enfant.

Enfin je dirais que l'instruction devrait être davantage prise en charge par les parents, la famille ou le groupe dans lequel elle s'inscrit: cela ne veut pas dire pas d'école, mais une école choisie, qui permette une étroite collaboration entre parents et enseignants (ce qui n'est bien sûr pas le cas de l'éducation nationale), un contenu de l'enseignement basé sur le respect, la paix (l'école des Amanins a l'air très intéressante dans cette optique, nous espérons faire un tour là-bas durant notre périple à venir, quelqu'un connaît?), la recherche d'harmonie, l'apprentissage de l'autonomie, du partage et de l'entraide, le développement de l'esprit créateur et de l'esprit critique. L'apprentissage des bases de la survie humaine: comment se nourrir, se vêtir, se chauffer, développer un lien épanouïssant à la nature, bref vivre simplement, par soi-même.

Pour ce qui est des jeux vidéos, tv et compagnie, je suis plutôt contre personnellement, je pense qu'un enfant a mieux à faire que de se projeter dans un monde virtuel artificiel (le plus souvent très violent), et que cela peut être dangereux pour diverses raisons.
Pour l'évasion et la culture la lecture reste un outil extraordinaire, qui demande simplement d'y habituer nos enfants, de les accompagner peut-être là-dedans: aller en famille à la médiathèque, lire ensemble, chosir les livres ensemble, écrire ensemble ses propres livres, parler des lectures de chacun, bref vous l'aurez compris ça demande un investissement parental considérable en regard de la facilité que représente le fait d'acheter un jeu vidéo ou un dvd, de laisser l'enfant ou l'ado passer le dimanche après-midi sur l'ordinateur ou derrière le petit écran...

Que nos enfants se sentent libres d'être et de penser, c'est ce qui me semble primordial. N'oublions pas non plus que l'on ne s'aime jamais "trop" les uns les autres!

#14 _strychnine_

_strychnine_

Posté 07 septembre 2012 - 14:06

Et si l'école ne servait à rien...
Article intéressant à partie d'un livre de John Holt http://lesvendredisi..._medium=twitter

#15 Tinka

Tinka
  • Genre: Femme
  • Localisation:Perpignan

Posté 07 septembre 2012 - 15:38

C'est l'éducation qui est obligatoire, pas l'école .....

#16 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 21 juillet 2014 - 18:11

C'est vrai c'est l'instruction qui est obligatoire,et non l'école.Et il faut aussi faire la différence entre l'instruction et la scolarité.L'instruction,c'est que l'enfant reçoit une éducation,un savoir,et uns culture.Tandis la scolarité,c'est lorsqu'un enfant suit un cursus scolaire,avec des programmes,que ce soit de façon présentielle,c'est qu'il fréquente un établissement scolaire,ou distance,c'est à dire qu'il reçoit des cours par correspondance.

#17 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 21 juillet 2014 - 19:48

Ne pas douter que l'école c'est du formatage bien orienté > suiver mon regard :rolleyes:



#18 Helios67

Helios67

Posté 04 juillet 2015 - 21:47

Un documentaire interessant  sur l’éducation dans le monde.

 

Sous titre en français

 

http://www.filmsfora...the_world_2010/

 

''L’éducation'' est créée par qui? Et pour quelles raisons?

''Schooling the World'' dénonce le système d’éducation Occidental qui s’est rependu des Philippines au Congo, en passant par l’Amérique du Nord, Latine, et autres.

D’importantes répercussions sociales, culturelles, et même environnementales s’en sont suivies, au point d’exterminer l’identité de plusieurs Peuples à travers le monde.

 


 



#19 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 05 juillet 2015 - 17:34

Cette vidéo,est intéressante,mais c'est dommage,qu'elle soit en anglais.