Aller au contenu


Photo

Panneaux solaires photovoltaiques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
601 réponses à ce sujet

#1 Corto

Corto
  • Localisation:Paris

Posté 13 mai 2004 - 10:07

Bonjour,
interessé pour alimenter une dépendance en electricité, je souhaite le faire en panneau solaire.
Vu le coût de ceux ci, est il possible de les fabriquer soit même et est ce rentable? Ce serai juste pour brancher des ampoules (economique :) ) et quelques appareils de bricolage.
Y a t'il des plans de fabrication ou un magasin de kit pour la création?
Cordialement.
  • Lhomasvug aime ceci

#2 Ugo (13millennium.com)

Ugo (13millennium.com)
  • Localisation:France
  • Intérêts:La planète, la Vie qui barbote dessus

Posté 18 mai 2004 - 18:14

Tu veux fabriquer toi-même un panneau solaire photovoltaique ? franchement laisse-tomber : fabriquer un capteur solaire thermique pour eau chaude c'est possible, tu peux faire un truc qui ne sera pas très efficace mais c'est possible. Des panneaux PV c'est même pas la peine d'y penser, à moins d'être une superstar en électricité/électronique, ce que tu n'es pas sinon tu n'aurais pas posé la question :)

#3 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 29 novembre 2004 - 23:24

Y en a qui pense que le "monde va changer" petit à petit avant qu'il ne soit trop tard.... :bravooo:
Quand je lis ça je me dis qu'on est pas sorti des orties...

Shivaya

--------------------
BREST (AFP), le 29-11-2004

Le tribunal de grande instance de Brest a donné raison à un résidant du Conquet (Finistère) qui se plaignait d'éblouissements provoqués par des panneaux solaires installés sur le toit de la maison de son voisin.

Condamné le 17 novembre dernier à 1.600 euros de dommages et intérêts en réparation du trouble de jouissance, Gérard Sommier devra en outre déplacer "en urgence" son installation pour laquelle il avait reçu des subventions de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME).

Selon un expert dépêché sur place en septembre 2002, "une gêne intense" pouvait être constatée durant 35 à 45 minutes entre 17H15 et 18H30, dont "une gêne énorme à 18H15 dans la chambre du 1er étage, les panneaux ne pouvant être regardés et la station elle-même dans la chambre étant rendue impossible".

Les mesures "ont montré une réverbération sur les panneaux solaires d'une intensité de 4 à 5 fois supérieure à celle provoquée par les rayons du soleil sur un toit en ardoises".

#4 roller06

roller06
  • Localisation:Alpes Maritimes
  • Intérêts:roller, moto, nature

Posté 30 novembre 2004 - 08:49

bonjour à tous et toutes,

alors là c'est grave.... car si un voisin dis ça.... les pilotes d'avion ou autres disent quoi ?!
ou sinon faire des rideaux ou store aux heures les plus chaudes...
Mais là c'est franchement grave.

#5 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 30 novembre 2004 - 09:48

Selon un expert dépêché sur place en septembre 2002, "une gêne intense" pouvait être constatée durant 35 à 45 minutes entre 17H15 et 18H30, dont "une gêne énorme à 18H15 dans la chambre du 1er étage, les panneaux ne pouvant être regardés et la station elle-même dans la chambre étant rendue impossible".

La jurisprudence est interressante, elle pourrait être retournée contre les nuisances issues de l'éclairage public (rue, façade, monuments etc...).
Jusqu'à présent les plaignant, se voyaient répondre par le juge:" Vous n'avez qu'à fermer vos volets".

#6 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 172 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 dcembre 2004 - 11:18

Et il n'y avait pas moyen de modifier l'installation pour qu'elle ne gêne plus le voisin ?

Cette réverbération me semble étonnante et il y avait peut-être un défaut de fabrication ou d'orientation des panneaux ?

Pour l'éclairage public je te trouve bien optimiste Johan et je ne suis pas sûre que ça marche car on se réfugiera derrière un soi-disant "intérêt collectif" !

#7 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 01 dcembre 2004 - 12:45

Pour l'éclairage public je te trouve bien optimiste Johan et je ne suis pas sûre que ça marche car on se réfugiera derrière un soi-disant "intérêt collectif" !

Pas sur: la loi est la meme pour tous et comme l'eclairage publique est placé par des firmes et non par la collectivité, ça pourait passer

#8 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 31 janvier 2005 - 14:24

BREST (AFP), le 29-11-2004

Le tribunal de grande instance de Brest a donné raison à un résidant du Conquet (Finistère) qui se plaignait d'éblouissements provoqués par des panneaux solaires installés sur le toit de la maison de son voisin.

Condamné le 17 novembre dernier à 1.600 euros de dommages et intérêts en réparation du trouble de jouissance, Gérard Sommier devra en outre déplacer "en urgence" son installation pour laquelle il avait reçu des subventions de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME).

Selon un expert dépêché sur place en septembre 2002, "une gêne intense" pouvait être constatée durant 35 à 45 minutes entre 17H15 et 18H30, dont "une gêne énorme à 18H15 dans la chambre du 1er étage, les panneaux ne pouvant être regardés et la station elle-même dans la chambre étant rendue impossible".

Les mesures "ont montré une réverbération sur les panneaux solaires d'une intensité de 4 à 5 fois supérieure à celle provoquée par les rayons du soleil sur un toit en ardoises".

Suite de l'histoire... Les propriétaires des panneaux se sont retournés contre l'installateur, en effet ils doivent des dommages et intérets (1 600 euros) mais aussi modifier l'installation (2 925 euros) :P
L'installateur rejette la faute sur la formation qu'il a reçu et sur le fabriquant de panneaux...
Bref... une histoire de cloche merle, pratique pour critiquer le solaire.
Cette histoire a été reprise dans la Maison Ecologique du mois de Février qui publie à la suite une plaidoirie que ce procès a inspiré à Thierry Salomon, co-auteur de La maison de [nega]watts et de Fraîcheur sans clim' (Ed Terre Vivante).

"Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance, Mesdames et Messieurs les jurés,
Oui, les plaignants pourraient subir une gêne très sérieuse. Mais à une condition : que la Terre ne tourne pas sur elle-même, ni d'ailleurs autour du Soleil.
Dans ce cas, en effet, l'angle de réflexion des rayons solaires resterait constant, provoquant une gêne visuelle permanente, manifestement aussi insupportable que celle provoquée par les rayons légers d'un soleil printanier baignant de lumière naturelle le froid et obscur salon orienté nord des plaignants, ce malheureux couple dont le calvaire breton et solaire est rapporté par la presse locale. Or, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les jurés, selon mes informations les plus récentes - et les dieux Râ et Phébus ont à ce propos bien fait les choses - il semble bien que la Terre tourne sur elle-même depuis un bon moment, en tous cas bien avant la pose des capteurs incriminés.
Cette réalité devrait, je pense, pouvoir se plaider par de nombreux arguments scientifiques auprès de votre tribunal, y compris en convoquant les mânes de Galilée et de Copernic.
Donc, si comme tout porte à croire, la Terre tourne bien autour d'elle-même en une journée, les rayons en question se réfléchissent vers les plaignants avec une vitesse angulaire de 15 degrés par heure, soit 0,0000727 radian par seconde. À 30 mètres - distance probable entre les capteurs d'une part, et le chapeau rond ou la coiffe bretonne des plaignants d'autre part - lesdits rayons se réfléchissent à une vitesse de déplacement de 2,2 mm par seconde, soit 13,2 cm par minute. La gêne visuelle sur une fenêtre de 2 mètres de large est donc limitée précisément à 909 secondes, un petit quart d'heure. 909 secondes de soleil par jour ! Quinze petites minutes chaleureuses dans la salon tristounet des plaignants !
Bien plus sympa que les Seychelles : le soleil à la maison pour pas un rond, vive les Bretons (air connu). De plus, il faudrait, pour être précis, calculer la réduction effective de ces 909 secondes ensoleillées dues à la saisonnière variation de déclinaison du soleil, à l'ombre créée par les épais rideaux en dentelle de la plaignante et, surtout soustraire les innombrables jours de crachin au Conquet. Car il crachine a Conquet, aussi sûrement que la Terre tourne. Je vous propose donc, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les jurés, que la société fabricante soit déboutée, et que les plaignants soient condamnés à prouver que la Terre n'est pas en rotation autour d'elle-même. À défaut sous huitaine, d'être astreints à rembourser le chauffage solaire et la lumière naturelle ainsi gratuitement récupérée."
:sourire: :cpasmafaute:
En parallèle je propose d'inscrire ce couple au prochain prix Darwin, ils seront en bonne compagnie.

Cette histoire me sidère d'autant plus que je "subis" avec joie cette situation. En effet, grace à des voisins ayant des baies vitrées orientées plein ouest, j'ai droit, tous les jours de beau temps, à un petit quart d'heure de lumière l'après midi, rayon de soleil qu'il ne me viendrait jamais à l'idée d'empecher... Au contraire :sourire:

Shivaya

#9 nefer12

nefer12
  • Localisation:aveyron
  • Intérêts:informatique libre - jardin - bricolage

Posté 31 janvier 2005 - 14:54

je pense que c'est la prochaine évolution de l'homo sapiens : changer la connerie en sagesse, mais y a du boulot !!

#10 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 31 janvier 2005 - 15:13

C'est une honte: digne d'une république bananière !

Est-il possible qu'une association, ou un concours vienne en aide à ces gens?
Par exemple en faire les lauréats d'une compétition écolo (mais je ne sais pas si ça existe) dont le prix serait égal au préjudice que EUX subissent VRAIMENT.

Même si les panneaux solaires ne m'enchantent guère techniquement, l'intention écolo (parceque économiquement, faut pas se leurrer sur le retour sur investissement) mérite d'être encouragée et non freinée !

Y'a-t-il une pétition, un fond de solidarité, ou quelque chose que l'on puisse faire pour contrer ce courant nauséabond grâce à la médiatisation que ça engendrera ?

#11 Anté_WBush

Anté_WBush
  • Localisation:france-->périgord-->le bugue

Posté 25 juin 2005 - 20:08

Edition : Pour regrouper les informations, le débat suivant a été rattaché à celui qui existait déjà dans le forum

======

salut tout le monde,
j'ai fait un tour rapide mais j'ai rien vu sur le solaire PV :
si il y en a qui on des bons plans pour achats groupés à l'étranger (on m'a dit qu'en allemagne c'est moins cher : vrai ou pas ?) ou pour de la récup...

#12 Anté_WBush

Anté_WBush
  • Localisation:france-->périgord-->le bugue

Posté 26 juin 2005 - 14:27

:calin: ben alors , vous aimez pas le photo voltaique ici ou quoi ?...

#13 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 172 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 26 juin 2005 - 15:11

Ben pas vraiment. Je trouve le thermique plus intéressant pour le moment.

#14 Anté_WBush

Anté_WBush
  • Localisation:france-->périgord-->le bugue

Posté 26 juin 2005 - 15:17

:calin: et comment tu fait fonctionner un ordi ou un frigo avec du thermique ?....

ta réponse m'étonne , car ces deux procédés n'ont rien à voir , ils ne peuvent pas vraiment être comparés...

#15 Kraveunn

Kraveunn

Posté 26 juin 2005 - 16:23

Le gros problème du photovoltaïque est qu'il n'est appemment pas aussi interessant que ça point de vue rendu énergétique, si l'on tient compte de ce qu'a couté en énergie sa fabrication...en gros, il semble qu'il coute plus d'énergie à fabriquer qu'il n'en rapportera tout au long de sa durée de vie : donc écologiquement nul.

Mais bon, mes paroles ne sont pas celles d'une expert et d'autres plus callés que moi t'en dirons plus à ce sujet.

Modifié par Kraveunn, 26 juin 2005 - 16:25 .


#16 Anté_WBush

Anté_WBush
  • Localisation:france-->périgord-->le bugue

Posté 26 juin 2005 - 17:34

oui, je serais interessé pour en savoir plus sur le sujet....
y a t il des avis là dessus ?...

#17 nuage

nuage
  • Localisation:Lyon

Posté 27 juin 2005 - 13:46

L'énergie photovoltaïque est-elle réellement propre?

Les capteurs photovoltaïques, comme tout produit industriel, ont en effet un impact sur l'environnement, aussi minime soit-il. Il est essentiellement dû à la phase de fabrication qui nécessite une consommation d'énergie et l'utilisation de produits chimiques toxiques, employés d'ordinaire dans l'industrie électronique (bains d'acide chlorhydrique, de soude, etc.).
Le temps de retour énergétique est cependant largement favorable : on considère qu'un capteur photovoltaïque avec cadre, suivant la technologie employée, met entre 1,5 et 3 ans pour produire l'énergie qui a été nécessaire à sa fabrication, ce qui est négligeable par rapport à sa durée de vie. Certains fabricants industriels se sont même équipés de centrales photovoltaïques : ils produisent des capteurs solaires à partir d'énergie solaire !
En ce qui concerne les autres impacts environnementaux, la plupart des usines de fabrication de composants photovoltaïques sont certifiées ISO-14000, et sont donc sensées récupérer et recycler tous leurs effluents sous contrôle sévère.
En fonctionnement, le photovoltaïque n'a en revanche strictement aucun impact sur l'environnement.
En fin de vie, les matériaux de base (cadre d'aluminium, verre, silicium, supports et composants électroniques) peuvent tous être réutilisés ou recyclés de différentes manières sans inconvénient.

la suite ici HESPUL
Je suis quand même d’accord avec TIS.

Je trouve le thermique plus intéressant pour le moment.

Pour ceux qui veulent faire des économies et réduire leurs impactes sur l'environnement il faut déjà voir du coté de l'isolation et du solaire thermique que l'on peut faire sois même. Le PV pour ceux qui ont encore des Euros, mais choisissez bien votre fournisseur, si vous ne voulez pas encore en donner à TOTAL, BP and co :calin:

#18 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 27 juin 2005 - 13:58

A mon avis, les panneaux solaires sont une aberration et un leurre en termes de rendement énergétique: ça ne produit quasiment rien, ça coûte très cher à fabriquer, il faut beaucoup d'énergie pour fondre le silicium et ça n'est pas très durable dans le temps.

Par contre, l'énergie du soleil peut être utilisée de façons beaucoup plus intelligentes:

1/ La biomasse
Les arbres sont les meilleurs capteurs solaires au monde, il suffit de les planter puis de les bruler pour récupérer l'énergie.
En plus ça se nourrit de CO2, qu'est-ce que tu veux de mieux ?

2/ Les centrales solaires à sel
On peut concentrer les rayons solaires sur des tuyaux noirs contenant du sel en solution qui va transporter cette énergie vers un turbo-alternateur à vapeur classique.
Evidemment c'est pas à la portée du particulier.

3/ Les fours solaires conjugués au moteur stirling sont plus accessibles et d'ailleurs déjà utilisés à droite à gauche, notamment en programmes humanitaires.

#19 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 172 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 27 juin 2005 - 14:30

Pour ma part, je préfère chercher plutôt les moyens de réduire fortement les consommations électriques (négawatts) soit en se passant des appareils inutiles qui nous encombrent, soit en utilisant une autre énergie (solaire thermique, biogaz, bois...), soit enfin en trouvant des idées pour que ceux qui nous semble indispensables soient moins gourmands.

Et pour la production d'électricité mes préférences vont vers les moyens qui permettent l'autonomie : micro-turbines hydrauliques et petites éoliennes. Ces systèmes me semblant moins polluant que la fabrication des cellules PV à base de silicium.

#20 nuage

nuage
  • Localisation:Lyon

Posté 27 juin 2005 - 14:53

Pour venir sur ce forum, il faut un PC. Ce PC contient un microprocesseur. Ce microprocesseur est fait de silicium. Pour avoir un microprocesseur performant il y a beaucoup de déchet de silicium lors de sa production. Ces déchets peuvent être recyclés en capteur PV. Comme tout recyclage, cela consomme de l’énergie mais je ne sais pas si une autre utilisation de ces déchets est possible. Le mieux serai de ne pas crée de déchets, donc pas de microprocesseur, donc pas de PC, donc pas de forum. :calin:
Nous devons donc trouver des compromis.