Aller au contenu


Photo

Panneaux solaires photovoltaiques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
601 réponses à ce sujet

#41 Xt-6

Xt-6
  • Localisation:loire

Posté 13 mars 2006 - 10:08

oui mais justement la pureté du silicium nécessaire pour réaliser un microprocesseur est extrèment élevé, et inutile dans la fabrication. et cette pureté s'obtient après de nombreuses opérations, très chère (en cout et énergie et ressources).

et pour en revenir a la récupération de PV : qui est ce qui recycle des composants électroniques sans dommage pour l'envirronement ? car quand on voit la gestion des composants issues de l'informatique (qui en contiennent beaucoup plus) on peut avoir peur.

#42 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 25 mars 2006 - 13:13

voici un forum intéréssant ou on parle de panneaux mes pas uniquement aux cilicium,aux (c.i.s) et aux (c.i.g.s).
http://www.oleocene....der=asc&start=0 OU
http://www.oleocene.org/

Modifié par naturel, 25 mars 2006 - 13:19 .


#43 Xt-6

Xt-6
  • Localisation:loire

Posté 28 mars 2006 - 14:11

oui merci.
et vous avez vous tester les tuiles solaires de Immerys ? ou alors qu'en pensez vous ?

#44 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 29 mars 2006 - 09:58

moi,je n'ai encore rien essayé je préfère attendre...

#45 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 260 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 01 aot 2006 - 12:25

un site interessant :ca donne un apercu des marques qui produissent du solair electrique et thermique pour savoir quoi acheter...http://www.institut-.../plandusite.htm

#46 confluence

confluence
  • Localisation:touraine

Posté 19 aot 2006 - 21:08

l'un des couts de prod des cellules est du à la découpe du sillicium coulé en carottes: nécessité d'avoir des outils spéciaux, déchets (poussières). j'ai lu que qqs malins avaienttrouvé une solution tt simple: lorsque le sillicium est en fusion (imaginez du caramel) ils passent un ruban de carbone avec un débit calculé: le sillicium se colle dessus avec la bonne épaisseur, ensuite, refroidi, il suffit de couper en barettes (vu qu'elles sont fines, cela est plus facile) puis de bruler le carbone (alias charbon pour résumer) pour avoir des cellules pretes à l'usage; en plus, on dope les cellules avec des letilles de fresnel teintées en fonction des longueurs d'onde du spectre lumineux pour accentuer l'éclairage sans faire trop monter en température et voila, on finit par obtenir du pv rentable. Ne riez pas, on est en phase de pré industrialisation. Pour vous tenir au courant lisez energie et développement durable. Ca parait tous les deux mois et ce ne sont pas des bricolages de bobo (salut Ranaud).

#47 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 21 aot 2006 - 17:43

Bonjour à tous

Je travaille dans une unité de fabrication de panneaux solaires.
On ne consomme pas d’énergie solaire pour faire fondre le silicium, mais bien du nucléaire.
La chaîne de production n’est pas vraiment écologique, malgré quelques efforts récents pour recycler l’abrasif qui sert à découper les cellules. Mais c’est + par intérêt économique que par souci écologique.
Enormément de matériaux, matériels, outils sont jetés voir cassés pour qu’il ne soient pas récupérables par les employés.

Il y a une pénurie planétaire du silicium (rebut de l’industrie informatique) absorbé par les géants Japonais et Chinois. Du coup le kilo de silicium pur issue d’une électrification (raccourci) du gaz silane ne cesse de flamber 80 $ au lieu de 15 $ il y a 5 ans.

Nous vendons 96 % à l’exportation et la France ne pourra pas rattraper son retard à bon marché. L’Allemagne est très en avance (notre + gros client), ils viennent de construire en Bavière un champ photovoltaïque de 5,6 ha soit la capacité totale Française !!!
Total Solar fait sous-traiter une partie de sa production chez nous. En fait je crois que Total avait besoin de redorer son blason suite à l’affaire Erika, il est surtout un revendeur de PV.

Pour Maia

Jeuf a raison, nous ne sommes pas en Afrique ou en Amazonie. La forêt Française ne cesse de grandir ;
• en surface surtout en montage où les terrains sont pentus. On ne trouve + assez de courageux pour aller défricher à la main. Du moment que ce n’est pas mécanisable les terrains sont abandonnés. Nous sommes même après perdre des pâturages qui avaient + d’1 siècle. De + j’habite pas loin des Chambaran , il ne savent + quoi faire des châtaigniers .
• en hauteur ensuite car la canopée a réagi à la pollution. Et pour absorber le CO2 certaines essence ont pris + d’1 mètre de haut en un siècle.
• Un poêle a tendance à consommer bcp de bois. Tu dois savoir qu’iL excite des système à double carburation, c'est-à-dire l’exploitation des gaz (avantage peu de cendres) mais surtout des ballons d’eau chaude à accumulation. Il faut avoir de la place mais ça vaut vraiment le coup. Tu réchauffes à vives flambées une réserve d’environ 1000 litres, et tu laisses éteindre ton foyer. Un circulateur diffuse une basse température dans ton plancher chauffant ou tes radiateurs. Du coup tu flambes qu’une fois tous les 2/3 jours. Un copain de boulot s’est équipé et il a réduit sa consommation de 12 T à 6 T et pourtant l’hiver a été long. Mais bon, il reste l’adaptation dans les habitations anciennes et le coût de l’investissement au départ…

A bientôt les solariums…

#48 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 21 aot 2006 - 18:33

As tu de la doc sur ce systéme ...ou est ce juste un "bricolage"?

#49 confluence

confluence
  • Localisation:touraine

Posté 21 aot 2006 - 20:44

pour les amateurs de bicolages.
J'expose mon idée, ne pas se servir d'une éolienne pour faire de l'électricité mais du chaud!

Sur l'axe d'une savonius ou d'une darrieus on monte un jeu de poulies pour augmenter le nombre de tours minute.
Sur cet arbre secondaire on greffe un mandrin. Sur ce mandrin on coince un flexible. Ce flexible passe dans la maison.
Au bout de ce flexible se trouve un ou plusieurs disques abrasifs qui baigneront dans un fluide caloporteur.
Sous la rotation, on échauffe le fluide. Un serpentin entrant/sortant en suivant le flux généré par la rotation (mécanique) des disques, transmet les calories produites au circuit d'eau du chauffage central.
Avantages: pas de grand frein mécanique car l'échauffement se fait en milieu liquide. Tant que l'éolienne tourne, l'échauffement se fait. Moins de pertes mécaniques qu'avec une génératrice. Moins de pertes qu'avec un onduleur et tout autre convertisseur.

Le fait est qu'il faut soigneusement étudier son éolienne pour limiter les bruits car, du fait de la longueur limitée du flexible, on doit l'installer proche maison, très proche.

Par contre comparé à des panneaux solaires thermiques, on chauffe un liquide isolé par le bâti du froid extérieur donc moins de consommation énergétique pour créer une chauffe efficace. De plus cela se raccorde facilement à une installation existante.

Bien sur on ne fait pas d'électricité, mais quand on voit ce que coute un chauffage central et que l'on a pas les moyens d'investir pour en changer... c'est toujours ça de gagné!

(Pour l'éolienne, j'en prépare une perso pour les semaines à venir en matériaux de récup.)

#50 Lasemainesanglante

Lasemainesanglante

    Chevalier Laspalles, marquis de Burnemauve

  • Membres
  • 450 messages
  • Localisation:taminarminatobricapotrilleru sur Seine

Posté 21 aot 2006 - 22:06


Il y a une pénurie planétaire du silicium (rebut de l’industrie informatique) absorbé par les géants Japonais et Chinois.

Ah? Je croyais que le silicium était très facile à produire et de plus à volonté puisque produit à partir de silice qui se trouve être un des éléments les plus abondants sur terre? Je me trompe?

#51 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 21 aot 2006 - 22:39

Lasemainesanglante

Les unités de production sont à saturation devant la demande mondial. De nouvelles usines de fabrication de silicium sont en construction, d'autre se sont arrété (Ukraine). Fin 2007, l'approvisionnement devrait causer moins de soucis.

Mais là n'est pas le problème. Ce silicium est trop pure pour l'utilisation photovoltaïque. Les rebuts de l'industrie informatique sont plus performants. Et surtout ce silicium est bcp plus cher, donc répercution sur le prix du panneaux. Avec le développement et le jeu de la concurrence, on aurait pu penser que les prix allaient baisser, mais étant donné qu'il n'y a pas assez de déchets industriels, les prix montent...

Es-ce que c'est + clair pour toi ???

#52 s4m

s4m
  • Localisation:France - Normandie

Posté 02 septembre 2006 - 08:36

Salut !

On peut trouver sur le net depuis quelques temps des infos pour fabriquer soit meme des panneau solaire a base de dioxyde de titane ( TiO2 ) :calin:

Le processus de fabrication a l'air assé simple et tout les composant necessaire peuvent se trouver dans le commerce. D'apres les renseignement que j'ai pu trouver les panneau ont un tres bon rendement. Infos ou Intox ? :calin:

C d'ailleurs sur cette technologie, que les 2 japonais qui ont inventé le photocondensateur ( ou photopile ) se base.

Je vais essayer de trouver un lien en francais et le poster.

Une autre question : Quels est le materiel necessaire pour alimenter son habitation en photovoltaique ? ( onduleur, batterie ..) Si vous avez des infos a ce sujet, ca m'interesse ;)

#53 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 02 septembre 2006 - 09:37

Il faut regarder du côté des kits....genre "sunstar 1000" ou "sunstar 1040"

#54 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 22 dcembre 2006 - 23:34

Du nouveau dans le chauffage solaire !


http://www.futura-sc...iques_10125.php

#55 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 26 dcembre 2006 - 16:21

Sujet très intéressant mais fusionné, merci d'utiliser la fonction "recherche" afin d'éviter la redondance des sujets. :D

Vu sur NEXUS:

Des inventeurs sud africains de capteurs solaires à la portée de tous rendant directement autonomes (commercialisés l’année prochaine en afrique du sud):

« beaucoup plus efficace que le panneau conventionnel, coûteux en silice, ce système est constitué d’une très fine couche d’un alliage métallique nouveau qui transforme la lumière en énergie. Les capteurs ne font que 5 microns d’épaisseur contre 350 pour les panneaux actuels en silicium. L’alliage photosensible s’adapte à presque n’importe quelle surface flexible… ces capteurs fournissent assez de puissance pour alimenter chauffage domestique, chauffe-eau, table de cuisson, éclairage, télévision… un convertisseur envoie l’énergie directement dans l’installation électrique de la maison. (source Saturday argus—south africa 11.02.2006)»

#56 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 26 dcembre 2006 - 17:37

Il serait intéressant d'avoir la composante exacte de ces nouveaux capteurs. A part l'épaisseur, le reste est t'il identique ?

#57 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 26 dcembre 2006 - 20:06

Mouais!!! Un produit miracle, sûrrement à un prix miracle.... Enfin affaire à suivre quand même.
A plus

#58 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 27 dcembre 2006 - 14:44

Mouais!!! Un produit miracle, sûrrement à un prix miracle....  Enfin affaire à suivre quand même.
A plus

ce système est constitué d’une très fine couche d’un alliage métallique

qui apparemment remplace le bordel siliceux. Si j'y pense je recopierai l'article dans son ensemble.

Modifié par galimba, 27 dcembre 2006 - 14:45 .


#59 _Olivier_R_

_Olivier_R_

Posté 28 dcembre 2006 - 12:22

Trouvé sur Wikipédia :

Une nouvelle technique permet de se passer du silicium : une couche métallique de 5 microns convertit la lumière en électricité avec un rendement identique au silicium . Plusieurs variantes existent : le CIS (Cuivre Indium Sélénium) , le DSCIG (DiSéléniure de Cuivre Indium Gallium) , le DSSC (à base de dioxyde de titane).



#60 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 28 dcembre 2006 - 13:54

Vu ça ici : surréaliste.org

Avant tout, on va commencer par mettre les pendules à l’heure en tordant le cou à la rumeur. Je suis vraiment déçu de constater que de nombreuses personnes qui se disent progressistes puissent relayer à leur dépend la propagande capitaliste. Alors, afin que vous ne tombiez pas dans ce panneau [jeu de mots], voici quelques explications techniques pour éclairer votre lanterne :

De mauvaises langues se complaisent à colporter que les panneaux solaires photovoltaïques consommeraient plus d’énergie lors de leur fabrication qu’ils n’en restitueraient par la suite. Il va sans dire que c’est complètement faux. Mais en premier lieu, d’où vient cette rumeur stupide ? Réponse : elle date de l’ère de Ronald Reagan et les lobbys de la vente et de la distribution d’énergie sale qui rapporte beaucoup de caillasse y sont certainement pour beaucoup quant à son invention et sa propagation.

En réalité, si je me fie aux données officielles, les panneaux en simple cristal qui peuvent fonctionner jusqu’à 30 ans en continu atteignent leur point de remboursement énergétique en à peu près 5 à 10 ans selon les modèles. De plus, il s’agit là d’une technologie dépassée, les panneaux proposés actuellement sont pour beaucoup des polycristallins qui remboursent leur énergie en 3 à 5 ans pour une durée de fonctionnement de 30 ans.

Mais c’est toujours pareil, c’est comme pour les sondages, on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres. Sur quoi se base les études qui ont été faites sur ce sujet ? Toujours la même chose, des sources d’énergie polluante. Or, le seul problème des panneaux classiques, c’est qu’il faut monter très haut en température pour les fabriquer (environ 1000 degrés). A partir de là, on peut toujours se dire que l’on peut sans problème obtenir cette température avec de l’énergie propre. Et pourquoi pas de l’énergie solaire pour fabriquer des panneaux solaires ? La question est posée.

Il existe aujourd’hui une nouvelle génération de panneaux à couche mince qui sont capables de rembourser l’énergie qui a servi à les fabriquer en 6 mois pour une durée de vie équivalente aux panneaux classiques. Cerise sur le gâteau, ils existent en version flexible et peuvent se rouler aussi facilement que du tissu. L’astuce réside dans leur technique de fabrication. On utilise beaucoup moins de silicium et plutôt que d’avoir recours à de hautes températures, pour sa fixation on utilise des ondes hautes fréquences. Le bilan de l’opération c’est un gain d’énergie énorme et une souplesse d’utilisation. Quant à leur rendement, il est légèrement supérieur aux panneaux classiques, 9% au lieu de 7%. A noter aussi qu’ils sont totalement recyclables. A l’heure actuelle, ces panneaux coûtent le même prix que les autres, mais leur tarif devrait rapidement baisser de façon conséquente.

Bonjour,
Où peut-on trouver ces panneaux à couche mince? A-t'il déjà été couplé panneaux PV et récupération des thermies (1-7%=93% de l'énergie entrante) que cela représente?