Aller au contenu


Photo

La philosophie pour les nuls


  • Veuillez vous connecter pour répondre
117 réponses à ce sujet

#21 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 03 aot 2011 - 13:51

Il faut être d'une complexité absolue pour comprendre la simplicité.
Yaverot

#22 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 03 aot 2011 - 16:17

Il faut être d'une complexité absolue pour comprendre la simplicité.
Yaverot


Et réciproquement? Image IPB
Chuis pas trop d'acc' en fait. Et puis à quoi ça sert de "comprendre" la simplicité?




#23 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 03 aot 2011 - 18:19

Non, ce n'est pas réciproque.

Si tu es simple, tu ne peux envisager (concevoir) la complexité. L'inverse est vrai par contre, mais c'est difficile (contrairement à impossible dans l'autre sens, sinon tu deviens complexe).

La simplicité est une façon de voir la vie qui te protège de la souffrance, si les choses sont simples, il n'y a plus de problème. Comme une autre phrase le dit "s'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème".

#24 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 03 aot 2011 - 19:14

annulé...... :bravo:

Modifié par ambre, 03 aot 2011 - 19:16 .


#25 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 03 aot 2011 - 22:47

Si tu es simple, tu ne peux envisager (concevoir) la complexité. [...] si les choses sont simples, il n'y a plus de problème.


C'est paradoxal, ce que tu écris. Si les choses sont simples, il n'y a plus de problème, et donc il n'y a plus de complexité à concevoir, que tu sois simple ou non.

Si tu es simple, les choses sont simples. Il n'y a donc plus à concevoir ou à envisager la complexité.




#26 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 03 aot 2011 - 23:20

Si tu es simple, tu ne peux envisager (concevoir) la complexité. [...] si les choses sont simples, il n'y a plus de problème.


C'est paradoxal, ce que tu écris. Si les choses sont simples, il n'y a plus de problème, et donc il n'y a plus de complexité à concevoir, que tu sois simple ou non.

Si tu es simple, les choses sont simples. Il n'y a donc plus à concevoir ou à envisager la complexité.

C'est pour ça que ça ne va que dans un sens, la simplicité ne peut concevoir la complexité, mais l'inverse n'est pas vrai.

La complexité est un composant essentiel de la vie moderne occidentale. Elle n'est pas "naturelle".

BTW, avec ceci;

Si tu es simple, les choses sont simples. Il n'y a donc plus à concevoir ou à envisager la complexité.

Tu ne fais que confirmer la pertinence de ma citation.

#27 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 05 aot 2011 - 15:24

L'opposé de l'apprentissage, c'est l'école.
Yaverot



#28 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 07 aot 2011 - 07:37

"People can't live without the herb' man !"
Cypress Hill


#29 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 07 aot 2011 - 20:07

Lorsqu'on désire parler des plus belles choses de la vie, souvent, les mots ne suffisent pas.
Yaverot

#30 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 09 aot 2011 - 03:31

"Le metal n'est pas signe de violence ou de maladie mental ... c'est un putain d'exorcisme de ses peurs, c'est un remède brutal et immédiat. C'est la vie dans sa plus explosive et glorieuse forme."
Yaverot



#31 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 09 aot 2011 - 20:49

‎"When pissed off people contain anger of this life, specialy in europe, sometimes a little thing is enough to make the whole shit burn."
Yaverot


#32 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 10 aot 2011 - 05:14

"Si pour vaincre ton ennemi tu dois devenir aussi violent et méprisable que lui, que te rapporte la victoire ?"
Yaverot

#33 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 23 aot 2011 - 23:53

Lorsque l'humanité comprendra que la cupidité et l'égocentrisme ne sont rien en comparaison du partage et de la culture de l'amour, on ne peut qu'espérer qu'il ne soit pas trop tard.
Yaverot

#34 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 25 aot 2011 - 15:14

L'amour, la haine, la baise et la passion.



Il est dans un temps de tout être humain, de se sentir chaviré d'émotions. Emporté par les méandres des ressentis, perturbés par des sensations et des aspirations nouvelles. Tout se chamboulant dans le corps et l'esprit, la situation devenant difficile à gérer ... l'on ne sait plus quoi faire, quoi penser, quoi être.

La conjoncture actuelle de notre société occidentale, et de l'état mental de l'ensemble de la population humaine double, triple, quadruple ... la difficulté à appréhender et comprendre tout cela.



Alors ... comment faire ?

J'en suis arrivé à penser qu'il n'y avait rien à faire. Il ne s'agit même pas de se laisser bercer par ce moment, car tout est tellement intense, que l'on peut se sentir écrasé par le poids de cette béatitude. Et le bonheur se transforme en horreur. L'on aime tellement cela qu'il devient inconcevable de le laisser s'échapper ne serait-ce qu'une seconde, et chaque occasion est bonne pour ériger des barricades, des édifices, des défenses, en vue de surprotéger ces moments d'extases découverts.

Il "suffit" d'être soi. De mettre de coté ce tourbillon de plaisir, pour se permettre d'avoir les pieds sur terre, fut-ce nos yeux et nos rêves nichés dans les étoiles.



L'émotion qui submerge tout être lors de chaque relations aimantes peut être un salut, comme une condamnation, il s'agit de faire un choix, il s'agit d'être entier.

Les poèmes et autres arts littéraires puisent naturellement leur inspiration de ces mêmes états. Comment peux t'on désirer laisser cela tourner en glorification d'une vie sans amour ? Je ne peux que plaindre ceux qui le veulent ainsi, je suis malheureux pour eux.



Il est désagréable de penser qu'un sentiment ne puisse être réciproque, et c'est pourtant la condition sinéquanone de chaque relation. La relation ne peut se créer qu'en acceptant de la perdre. Quel torture ... quel charme ... quelle beauté.

L'être humain est quelqu'un de merveilleux, je fais de mon mieux pour cultiver et entretenir la pérennité de ce mythe.



Vis, brilles, et prospères, qui que tu sois.



Avec tout mon amour,

Yaverot









****



Ecrit sur;



Tyr - Gandkvaedi Trondar

Tyr - Sinklars Visa

Tyr - Northern Gate

#35 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 04 septembre 2011 - 07:57

I am awesome. People who don't think so just don't know me.
****
Je suis merveilleux. Les gens qui ne sont pas d'accord ne me connaissent simplement pas.
Yaverot

#36 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 07 septembre 2011 - 14:22

Les femmes dites libérées, produits quasi parfait du capitalisme occidentales, doivent être fiers de leur tableau de chasse ... Quand elles pleurent seules dans leur boudoir, isolé du réel amour qu'elles n'ont pu voir.
Yaverot



#37 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 07 septembre 2011 - 21:17

Chais pas si c'est carrément phallocrate ou simplement égocentré autour d'un mauvais vécu amoureux, mais je la trouve carrément puante, ta phrase, Yavérot.
Heureusement qu'il y a Led Zepp dans le même post.
Une autre version très sympathique du même titre:


#38 Yaverot

Yaverot
  • Genre: Femme

Posté 08 septembre 2011 - 00:29

Donnes ton avis l'ami, j'suis preneur.

#39 _caporal_

_caporal_

Posté 08 septembre 2011 - 22:15

" Les femmes dites libérées, produits quasi parfait du capitalisme occidentales, doivent être fiers de leur tableau de chasse ... Quand elles pleurent seules dans leur boudoir, isolé du réel amour qu'elles n'ont pu voir.
Yaverot "


??????? c'est philosophique , ça ? .... j'ai dû mal apprendre la langue française ....
parceque être libérée pour une femme , ça veut forcément dire se préoccuper encore plus des mâles ?
la réduction est tellement minable que le seul fait qu'un seul être humain puisse la penser juste , d'une part , fait mal , d'autre part , incite à la pitié à l'égard de cet être .

Modifié par caporal, 08 septembre 2011 - 22:16 .


#40 _strychnine_

_strychnine_

Posté 09 septembre 2011 - 08:03

" Le provocateur c'est un allié des flics. C'est quelqu'un qui dénonce, qui suscite la réaction pour en profiter. "
Ylipe (Philippe Labarthe)