Aller au contenu


Photo

Elever des cochons en plein air


  • Veuillez vous connecter pour répondre
53 réponses à ce sujet

#1 lorlane

lorlane
  • Localisation:orne

Posté 01 septembre 2011 - 21:10

bonjour à tous,


mon mari et moi nous souhaiterions élever deux cochons sur notre terrain, seulement nous souhaiterions aussi ne plus avoir d'électricité.

est ce qu'il vous semble possible d'élever un cochon sans clôture électrique?

nous avons pensé aux haies plessées (inexistantes à ce jour et surement inefficaces?!) ou des barrières en bois (poteau de chataigniers, onéreux!!)

nous sommes aussi à l'écoute des expériences que vous avez sur l'élevage des "du groin"

surface nécessaire, alimentation, verrat ou pas ...

ça fera un sujet complet sur le cochon, je pense que d'autres seront interessés par le sujet.

merci :D
  • Encuccify et TimothyFlup aiment ceci

#2 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 01 septembre 2011 - 21:45

J'ai élevé 2 cochons il y a quelques années c'est assez facile mais sans cloture électrique il faut du très costaud les poteau en chataigné a mon avis un peu léger je vois bien les parpaings ou les tube de fer soudé de 50mmm de diametre. Un cochon de 100 kg à une force et une agilité impressionante.Par contre 2 fils et une petite batterie après dressage du cochon permet de lui faire facilement un grand enclos.
Dressage: tu fait un petit enclos en planche quand ils arrivent à 15-20kg 0 l'intérieur des planches tu mets ta cloture rubans bien visible ils ont une mauvaise vu. Plus tard tu peu agrandir l'enclos uniquement avec la cloture électrique.
Sans électricité c'est le box de 10m carré en parpaing.
je les avais nourri avec des déchets de blé de la coop de céréales pas très équilibré et pas bio mais gratuit.

#3 lorlane

lorlane
  • Localisation:orne

Posté 01 septembre 2011 - 22:40

à vrai dire j'ai plutôt l'intention de faire de l'extensif: rotation sur 3 parcelles d'environ 1000-1500m² chacune... je suis pas trop pour le box de 10 m² (-bien être +boulo +nuisance) et je me voit pas bétonner mon terrain...

j'avais pensé éléctrique solaire en attendant que les haies plessées aient poussé, s'ils ont de la place et qu'il y a une bonne rotation j'éspèrai qu'il ne détruisent pas les haies...

si vous avez d'autres idées sur ce sujet je suis preneur.

je me posais également la question du verrat, rentable ou pas d'avoir un couple et d'élever deux petits et vendre les autres ??? ou simplement acheter chaque année deux petits démarrés ?

je commencerai de tout façon avec deux démarrés "pour me faire la main", c'est juste pour avoir des avis.

#4 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 02 septembre 2011 - 10:16

Garder un verrat et une truie est à mon avis pas très rentable il faut les nourrir! 400kg le verrat et 350kg la truie!Je crois qu'une truie fait 2 portée par an et souvent une douzaine de porcelets.

je crois qu'il est préférable de les tuer vers 100kg ils sont moins gras. Je les avais tué à 180kg et après j'avais tellement de lard que j'avais du en bruler dans le poêle à bois!!!! Mais le lard c'est peut-être du au fait que je leur donnais que du déchets de blé donc nourriture déséquilibré de plus ils en avaient quasiment à volonté.

Il y aura peu être d'autres avis Je ne l'ai fait qu'une fois et je peu dire des bêtises.

#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 septembre 2011 - 10:55

Un porc laissé en liberté sur un terrain un peu vaste avec une ration calculée au plus juste, aura l'envie de chercher dans le sol un petit complément.
En clair, il va fouiller de son groin la prairie, et la mettre en pièce.
C'est pratique si l'on veut défricher en vue d'un potager… ;)

#6 _strychnine_

_strychnine_

Posté 02 septembre 2011 - 11:43

Puisqu'on parle cochon par ici...
Est-ce qu'un cochon abîmerait des arbres fruitiers ( écorce )...
Je me demande si je ne pourrais pas avoir un mangalica...

#7 lorlane

lorlane
  • Localisation:orne

Posté 02 septembre 2011 - 11:48

Un porc laissé en liberté sur un terrain un peu vaste avec une ration calculée au plus juste, aura l'envie de chercher dans le sol un petit complément.
En clair, il va fouiller de son groin la prairie, et la mettre en pièce.
C'est pratique si l'on veut défricher en vue d'un potager… ;)


c'est exactement le but recherché !!! en plus de la viande produite évidemment...

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 septembre 2011 - 12:43

...Est-ce qu'un cochon abîmerait des arbres fruitiers ( écorce )...

Les écorces, je ne pense pas, ça se saurait car les porcs étaient/sont conduits en forêt pour la glandée.
Les racines, le point est plus sensible. La pose d'un anneau dans le groin (façon percing) visait à réduire l'ardeur à l'ouvrage du porc.

L'amiwiki semble dire du bien de cette race ancienne et locale en Europe centrale, tout en soulignant quelques limites (productivité, précocité, prolificité) qui on fait préférer d'autres races.

#9 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 02 septembre 2011 - 22:34

3 verrats et une jeune truie sa va encore mieux remuer....la terre et la truie (la pauvre)

#10 crepidule

crepidule
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:centre bretagne

Posté 03 septembre 2011 - 07:51

Un porc laissé en liberté sur un terrain un peu vaste avec une ration calculée au plus juste, aura l'envie de chercher dans le sol un petit complément.
En clair, il va fouiller de son groin la prairie, et la mettre en pièce.
C'est pratique si l'on veut défricher en vue d'un potager… ;)


c'est exactement le but recherché !!! en plus de la viande produite évidemment...


C'est pratique mais ils laissent un vrai champ de bataille avec des trous important qu'il faut reboucher. Pour les partisans du non labour c'est pas top parce que le cochon ne tient pas compte des couches de terre! Par contre il remonte aussi les pierres et si on les ramasse régulièrement on a un terrain épierré! Pour les arbres aïe! il arrache les racines en fouillant, les fruitiers n'y résisteront pas pas à moins de les barricader au niveau de la couronne de frondaison, ce qui reste aléatoire et dépend de la surface de l'enclos et du nombre d'arbres. En général après les cochons il ne reste qu'une espèce de champs de mine et il faut labourer pour remettre en état.
Attention à bien calculer la surface de pacage: Trop grand le cochon est maigre, trop petit il creusera très profondément (j'ai vu des excavations de plusieurs mètres carrés d'une profondeur de plus d'un mètre, quand il pleut ça fait une marre de boue qui leur plait beaucoup).

#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 septembre 2011 - 08:46

3 verrats et une jeune truie ça va encore mieux remuer....la terre et la truie (la pauvre)

Quel humour !

La coche en chaleur, se calme au moment de la saillie; c'est le réflexe d'immobilisation.

#12 lorlane

lorlane
  • Localisation:orne

Posté 03 septembre 2011 - 11:29

je ne suis pas vraiment adepte de la culture sans labour plus par méconnaissance que par manque de conviction...
si quelqu'un sait comment transformer 1500m² de prairie normande en potager sans labour et sans cochon, je suis preneur.

un voisin élève deux cochon sur environ 1500m² et le terrain, même s'il n'y a plus d'herbe ne ressemble pas à une carrière lol, vu que je compte faire une rotation j'éspère ne pas avoir les désagrément que tu cite.

j'avais lu que c'était surtout le manque de nourriture ou une nourriture déséquilibrée qui les poussaient à détruire un terrain.

Modifié par lorlane, 03 septembre 2011 - 11:31 .


#13 crepidule

crepidule
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:centre bretagne

Posté 03 septembre 2011 - 12:35

"j'avais lu que c'était surtout le manque de nourriture ou une nourriture déséquilibrée qui les poussaient à détruire un terrain. "

Non ce sont des animaux fouisseurs, ils ont le groin pour ça et s'en servent.

Si j'ai le temps j'irai faire un reportage avec photos chez des amis paysans bio qui élèvent deux cochons chaque année en plein air!

#14 _caporal_

_caporal_

Posté 03 septembre 2011 - 14:07

lorsque j'étais gamine , le voisin avait une trés grande prairie de plusieurs hectares , avec un ruisseau en bas , sur laquelle il parquait parfois des vaches , il y avait en permanence dans ce parc une truie énorme qui parfois était suivie de petits , le tour de ce parc était clôturé de barbelés + à la base un ursus bas qui empêchait la femelle et ses petits d'aller vadrouiller ailleurs , la surface de cette prairie ne ressemblait pas à un reste de guerre de 14 , et les vaches y étaient régulièrement mises à pâturer , donc , l' herbe devait y pousser normalement . je ne sais pas du tout s'il nourrissait sa truie en plus de cette prairie .

#15 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 03 septembre 2011 - 14:43

floyd sais quoi "la coche en chaleur"? le sex de la truie?


Si tu me dis que les cochons ne sont pas excité AVANT les rapports sexuelles....je ne savais vraiment pas

#16 lorlane

lorlane
  • Localisation:orne

Posté 03 septembre 2011 - 14:59

"j'avais lu que c'était surtout le manque de nourriture ou une nourriture déséquilibrée qui les poussaient à détruire un terrain. "

Non ce sont des animaux fouisseurs, ils ont le groin pour ça et s'en servent.

Si j'ai le temps j'irai faire un reportage avec photos chez des amis paysans bio qui élèvent deux cochons chaque année en plein air!


je ne dis pas qu'ils ne fouissent pas mais que ce comportment est amplifié en cas de manque ou de déséquilibre alimentaire.

#17 Yamabushi

Yamabushi
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne(29)
  • Intérêts:Vivre sainement, l'élevage d'oiseaux, l'habitat bioclimatique autonome, l'autarcie mais pas reclus, ... et plein d'autres choses.

Posté 13 janvier 2012 - 12:57

je ne suis pas vraiment adepte de la culture sans labour plus par méconnaissance que par manque de conviction...
si quelqu'un sait comment transformer 1500m² de prairie normande en potager sans labour et sans cochon, je suis preneur.


Il suffit d'aller voir là : http://www.soltner.f...&products_id=47
J'ai testé et j'utilise. et cela fonctionne du tonnerre !
si en plus tu fais de la culture associée alors c'est tout bénef.

#18 l'api-jp

l'api-jp

Posté 13 janvier 2012 - 20:42

J'ai un élevage de 60 truies en plein air en bio
8Ha cloturé avec du grillage de parc de chasse + 2 rangs de cloture électrique
Physiologiquement, le cochon passe sa journée à fouiner. Plus il est en bonne santé plus il fouine. Un cochon, c'est un vrai bull dozer. Pour l'arreter, il n'y a que le béton ou la cloture électrique. Perso, je met une boucle dans le nez, il fouine un peu mais ne peut pas soulever la terre. Donc besoin physiologique assouvi et cochon sur prairie se qui est bien au niveau sanitaire et qui me permet de faire une coupe de foin. En plus, a l'époque de la pousse de l'herbe; on peut réduire de 20% la ration.
Laisser des cochons dans un bourbié deviendra catastrophique au niveau sanitaire et à la longue. A force de cochons, parasites, humidité, développement de bactérie, panarie, arthrites,etc.....
Pour le poids: je vends mes cochons à 120 kg de moy car c'est ce que veut le consommateur ! et après ce poids, il y a développement de gras. Conso perso, j'ai pas peur de pousser les cochons à 160 / 180kg. Question de gouts. Tous est plus gros (côtes,jambon,etc...) Plus de gras mais tant mieux, j'adore la charcuterie du genre potrine roulée,etc...
Pour la repro, un verra coute chère à l'entretien. Si il est bon , il peut faire 2 saillies par jour au max.
Pour la ration, ça dépend de l'objectif. Moi c'est mon métier, donc je veux une prise de poids le plus rapide possible et sans dépot de gras (le consommateur lambda n'en veux pas). Donc je suis obligé d'utiliser les races courantes car elles font peut de gras et j'achète entièrement l'aliment qui est calculé de façon scientifique pour avoir des cochons en 6 mois (dont 6 semaines sous la mère) -> cahier des charges bio. Avec un super alment et super génétique, on peut sans aucun soucis faire un cochon en 5 mois.
Avant mon installation d'agri: objectif opposé: avoir de la viande avec un peu de gras pour la bonne charcut , recyclage des restes alimentaires et du jardin et tout le temps du monde !
Donc race croisé "super cocktail", 10 mois d'élevage et un cochon de 180 kg et l'autre de 200 kg. Un peut d'orge en farine de l'exploit de mon père et absolument tout ce qui me passait sous la main. tonte de gazon, tous les restes de jardin, tomates, salades, des glands, les restes de cuisines, y compris les fonds de bouteille de lait, jus de cuisson, patates (cuites obligatoires), restes de viande (et oui, le cochon est omnivore et il est prévu pour manger la viande). Mais la règlementation française nous a obligé a tranformer le régime omnivore des cochons en régime végétarien !
Donc si il y a les temps, pas besoin de se faire des noeuds au cerveau à partir du moment ou il a passer le cap des 20-25kg.
Avant: attention, la période de sevrage est capitale et la transition entre l'alimentation lactée de la mère et la suite pas évident
L'alimentation de la truie cette fois est pareille pour la gestation.
ATTENTION pendant la lactation! on peut pas se passer d'aliments si la portée est importante. Un bonne truie avec une grosse portée de 16 par ex peut avoir à produire 12 litres de lait par jour !

#19 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 966 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 janvier 2012 - 20:54

Impressionnant; 12 litres de lait par jour en fin de lactation… un complément minéral ou pas?

#20 Yamabushi

Yamabushi
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne(29)
  • Intérêts:Vivre sainement, l'élevage d'oiseaux, l'habitat bioclimatique autonome, l'autarcie mais pas reclus, ... et plein d'autres choses.

Posté 13 janvier 2012 - 21:59

Wouaaa 12 litres ! C'est incroyable.
Au fait, on sait ce que produit une femme en quantité de lait par jour pour un bébé ?