Aller au contenu


remise à zero d'une imprimante


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 11 octobre 2011 - 11:55

Bonjour,

Certains ont surement vu le documentaire sur l'obsolescence programmée des objets de consommation, où on observe que les fabricants industriels font en sorte que le matériel "lâche" rapidement, afin que le consommateur retourne à la caisse.

L'exemple des ampoules (sans mercure) qui peuvent durer un siècle... ou les imprimantes dont les puces électroniques bloquent l'imprimante même si elle n'a aucun défaut matériel.

Ben voilà, c'est ce qui m'est arrivé ce matin!

Dans le docu, j'avais entendu palé du gars (un russe, je crois) qui offrait des logiciels pour débrider certaines imprimantes, hélas la mienne ne correspondait pas.

Bref ce matin, ma vieille et capricieuse imprimante Epson C62, pour la èniéme fois me fait un coup de calgon... mais cette fois, pas possible d'accéder aux cartouches d'encre et le logiciel propriétaire qui me dit (en anglais) en gros que mon matériel est mort.
J'étais habitué à ce qu'il me dise que mes cartouches étaient vides, une 50aine de copies avant, que ma cartouche générique n'était pas détectée ou que je risquais de détériorer mon matériel si j'utilisais pas leur cartouche coutant 10 à 20 fois plus cher, etc... mais là, mon matériel était mort! :( je me dis que cette fois-ci, c'est peut-être le moment de m'en séparer :cpasmafaute:

Que nenni!

avec une recherche " remise à zero C62" sur mon moteur de recherche, je tombe là-dessus :

http://www.discount3....asp?ItmID=7424

où figure en effet mon modèle d'imprimante... et plein d'autres

La page est en français, le logiciel en anglais.

Je télécharge, j'installe, je coche des cases, je ferme, je redémarre...

et tadaaaaaaaaaaaaaa : mon imprimante est débloquée :bravooo:

Ben voilà. Si ça peut servir à d'autres... :bravo:

#2 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 734 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 11 octobre 2011 - 16:58

Ce post n'aurait-il pas eu sa place dans ce sujet? http://www.onpeutlef..._20#entry196804
Image IPB









.




Image IPB

#3 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 11 octobre 2011 - 17:22

:biglol:
j'ai bien mis 1O secondes pour comprendre... :???: :cogite:

:nonnonnon:

(sinon, le lien pour le site du créateur (du logiciel, hein! 8) )
c'est ICI )

Je crois que c'est ça l'option magique : remettre les compteurs de la puce à zéro :
Image IPB
Mais j'en reviens toujours pas d'avoir réssucité l'imprimante... :o

Image IPB
De plus le logiciel permet plus d'options que le logiciel propriétaire.

#4 pitibonom

pitibonom

    Apprenti décroisseur.

  • Membres
  • 376 messages
  • Genre: Homme

Posté 12 octobre 2011 - 09:13

Aaaaah n'en voila bien un sujet intéressant !

même si c'est pas bien d'imprimer, parceque ca tue des arbres :gueulecassee:
G, tu viens d'etre le témoin d'une monumentale arnaque, qui de plus si elle peut
etre prouvée est tout ce qu'il y a de plus illégal.

Aujourd'hui toutes les imprimantes ont des compteurs d'obsolescence. Ils comptent
le nombre de pages imprimées et bloquent tout au bout d'un nombre défini. Ces
compteurs sont ecrits dans de petites mémoires flash sérielles sur la carte mère
de l'imprimante. Et aujourd'hui, il en va de même pour les cartouches.
Il n'y a que les pirates en informatique/électronique, ceux qui désassemblent
des firmwares ou bien pucent les consoles de jeu qui peuvent nous sortir de ce
cercle infernal qu'est le rackett industriel. On se dit que le meilleur moyen de
ne pas etre confronté à cette malhonnèteté organisée est de ne jamais acheter
d'imprimante mais il faut bien avouer que c'est parfois très pratique de pouvoir
imprimer.

Dans la lignée de G qui vient de faire un superbe doigt d'honneur à ces escrocs
en costard-cravatte, je viens ajouter le mien ( mon doigt hein, pas mon costard-
cravatte :ptdrasrpt2: ) a propos de mon imprimante ;)

J'ai une Canon laser couleur i-sensys LBP5050 avec cartouches d'origine ( normalement
1200 pages imprimables )
les cartouches sont pucées et me disent depuis longtemps qu'elles sont vides.
J'ai tellement bidouillé quand elles m'ont dit ca la première fois ( au bout d'un
millier de pages ) que j'ai été jusqu'à démonter l'imprimante pour voir si je
pouvait faire quelque chose pour leurrer les compteur. mais n'ayant plus mon matos
électronique je n'ai pas pu faire grand chose. Et en triffouillant, j'ai trouvé un truc....

Depuis, j'ai imprimé plus de 1000 pages, et ca continue. Avec des cartouches 'vides' !!!!!
Si c'est pas de l'energie libre ca ? :ptdrasrpt2:

En fait, pour cette imprimante la méthode est simple:
1) eteindre l'imprimante
2) lancer l'impression du document
3) allumer l'imprimante
4) récupérer les feuilles imprimées avec les cartouches 'vides' :P

En fait, de cette manière, je peux imprimer entre 3 et 6 feuilles d'affilée, avant
que l'imprimante au démarrage ne checke les compteurs des cartouches. Au bout de quelques
feuilles, entre 2 feuilles, elle fait ce check et s'arrete en me disant que les cartouches
sont vides..... navrant ! je ne supporte pas qu'un hardware développé par des escrocs se
foute de ma gueule de la sorte ! La punition est l'extinction de la machine ( attente 5
secondes pour ne pas ruiner les condensateurs de l'alim ) rallumage de la coupable, et hop
on continue l'impression de quelques feuilles de plus.
Ca fait plus d'1 an et 1000 pages que j'imlprime a l'oeil comme ca avec cette imprimante.

Toutefois, je ne sais pas si cette méthode fonctionne avec d'autres imprimantes, mais pour
la mienne, ca marche à merveille !

Faites tourner l'info !

Et merci à G pour le partage de son info à lui :)

Bonnes routes à tous !

#5 tonino108

tonino108
  • Genre: Homme
  • Localisation:FRANCE

Posté 12 octobre 2011 - 11:17

Dommage le lien ne concerne que les EPSON

#6 decroissant

decroissant
  • Genre: Homme

Posté 13 octobre 2011 - 08:38

toujours chez Epson :

j'avais récupéré un Acculaser c1000 et plein de tonner dans une entreprise qui faisait le grand ménage de ses bureaux.
Manque de bol, très vite l'imprimante me dit que le photoconducteur est mort. Pourtant elle imprimait parfaitement. J'ai donc sortit ce photoconducteur pour "voir" et oh ! surprise ! sur le coté un petit fusible grillé. J'ai refait le contact avec un bout de papier alu, j'ai depuis imprimé au moins 5000 pages sans le moindre soucis...

#7 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 13 octobre 2011 - 22:02

toujours chez Epson :

j'avais récupéré un Acculaser c1000 et plein de tonner dans une entreprise qui faisait le grand ménage de ses bureaux.
Manque de bol, très vite l'imprimante me dit que le photoconducteur est mort. Pourtant elle imprimait parfaitement. J'ai donc sortit ce photoconducteur pour "voir" et oh ! surprise ! sur le coté un petit fusible grillé. J'ai refait le contact avec un bout de papier alu, j'ai depuis imprimé au moins 5000 pages sans le moindre soucis...

j'aime bien le pseudo décroissance et après il raconte qu'il a fait au moins 5000 pages :tresfache: mort de rire

je ne t'en veux pas :ptdrasrpt2:

#8 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 13 octobre 2011 - 22:29

En matiere de compatibilité logiciel/matériel, Microsoft pousse à changer de matériel avec le nouveau système d'exploitation. Ce n'est pas le cas avec Linux.
A l'ombre : tout comme Décroissant, j'ai fait le tour des entreprises, il y a 4-5 ans pour récupérer du matos informatique et je suis reparti avec une imprimante laser avec son toner pour 10 000 impressions (que je n'ai pas encore fini).
On me la refourgué en me disant "et surtout vous la ramener pas!" (l'imprimante)
ça m'a permis d'imprimer des bouquins, des flyers , etc... et d'en faire profiter d'autres personnes.
Je pense qu'elle est mieux chez moi que dans une benne, non?
le support papier reste vachement plus agréable pour la lecture et à preter (tout le monde n'a pas d'ordinateur)

#9 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 14 octobre 2011 - 10:20

En matiere de compatibilité logiciel/matériel, Microsoft pousse à changer de matériel avec le nouveau système d'exploitation. Ce n'est pas le cas avec Linux.
A l'ombre : tout comme Décroissant, j'ai fait le tour des entreprises, il y a 4-5 ans pour récupérer du matos informatique et je suis reparti avec une imprimante laser avec son toner pour 10 000 impressions (que je n'ai pas encore fini).
On me la refourgué en me disant "et surtout vous la ramener pas!" (l'imprimante)
ça m'a permis d'imprimer des bouquins, des flyers , etc... et d'en faire profiter d'autres personnes.
Je pense qu'elle est mieux chez moi que dans une benne, non?
le support papier reste vachement plus agréable pour la lecture et à preter (tout le monde n'a pas d'ordinateur)


je vais mettre mon message qui va bien faire rire depuis plus de 10 ans je n'est fait que 50 feuilles d'impressions :eek5: tout est sur disque ou clés USB je protège la nature et réduit les tailles blanches :ange: et dans le domaine de la recherche comme chez dassault, l'objectif est Zéro papier :bravooo:

#10 thegigi

thegigi

Posté 14 octobre 2011 - 11:50

Bonjour
le sujet m'interesse.
J'ai un soucis avec les imprimantes.
Un ami m'a donné il y a quelques années quelques centilitres d'encre pour imprimantes récupérées dans les poubelles de sa boite d'imprimerie n'utilisant que le noir et blanc sur une imprimante couleur. Résulat : Cartouches (poches de 33 cl de marque HP, encore scellées.
J"avais à l'époque une Canon S400 avec les têtes de lecture dans un "panier indépendant avec les têtes de lecture...", et des cartouches d'encre ayant sous l'auto-collant de la marque, un petit bouchon en caoutchouc permettant le remplissage.
Il fallait remplacer les têtes de lecture apres plusieurs remplissages.
Je suis allé jusqu'au bout de ces têtes de lecture, maintenant archi usées... et introuvables en neuf...
J'avais supprimé le Noir (n'ayant pas de récup en Noir); remplacé par un Bleu tres tres tres foncé, en couleur...)
En occas' j'ai essayé l'achat en Vide greniers (Mais à 2 Euros Maxi la bêten en apparent bon état....)
Pas réussi à sortir la moindre page....
Quelqu'un aurait il une combine pour :
- Où trouver un bloc "Tête de lecture", (neuf si possible...)pour Canon S 400 (et à un tarif décent...)
- Combine pour rénovation d'un bloc "fatigué..."
- Une astuce pour utiliser mon encre, sur d'autres matériels
- Et quels matériels ?
- Autres idées ... ?
Merci d'avance.

PS : Je suis une burne pour ce qui est branchements, téléchargements, etc...

#11 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 14 octobre 2011 - 12:34

alors je vais faire le gros nase :grognon: il faut savoir que toutes les imprimantes HP,CANON,etc.....sont plombés :tresfache: a savoir si vous faite des scannes de billets ou autres (je parle de WINDOWS ) quand vous effectuer un mise a niveau du logiciel :thermo: et bien cela va direct informer le fabricant .......
suite a une galere de xp :tresfache: et depuis j'utilise open source :bravooo: j'ai réussie a faire un sauvetage brutal grâce a Linux :bravooo: et j'ai ouvert les fichiers pour comprend pourquoi le plantage et puis j'ai découvert dans les fichiers caché des traces de mes scannes permis de conduire et des billets de 20 €uros scannés :eek5:autre choses pour les incrédules c'est obligatoire que des mouchards soit installé sur tout les systèmes de copies :o c'est très vieux l'accord avec les états :o pour les imprimantes lexmark
Un client américain du constructeur a découvert la présence d'un logiciel espion sur son système, après avoir installé son imprimante. Lexmark lui a expliqué que ce programme alimente ses études clients, sans «collecter de données personnelles».

LONDRES – Le fabricant américain d’imprimantes Lexmark installerait à l'insu de ses clients un petit programme espion, ou "spyware", afin de surveiller l'usage qui est fait de ses machines. C'est ce qu'affirme un utilisateur mécontent sur un groupe de discussion Usenet dédié au monde de l'impression (comp.periphs.printers).

L'auteur du message posté le 9 novembre explique ainsi avoir acheté une imprimante "Lexmark X5250 All-in-one", puis installé sur son PC les pilotes et autres applications nécessaires à son fonctionnement. Il a alors découvert qu'un fichier baptisé "Lx_CATS" avait été placé dans un répertoire système de Windows (c:\program_files\lexmark500). Un fichier qui, après analyse, aurait tout du spyware.

L'utilisateur estime qu'il serait programmé pour ouvrir un port sur l'ordinateur et envoyer tous les 30 jours un paquet de données à une URL appartenant à Lexmark. Il s'agirait d'informations sur l'usage de l'imprimante, notamment la consommation des cartouches d'encre.

Contactant la hotline américaine de Lexmark, il se voit répondre, après avoir insisté, qu'«aucune donnée personnelle n'est collectée par ce programme». Le fabricant assure que le nom de l'utilisateur n'est pas relevé; l'objectif de ce programme serait d'aider Lexmark dans ses «études» de clientèle.

Impossible de savoir pour l'instant si ce spyware revèle ou non l'utilisation d'une cartouche "non officielle"; rappelons que Lexmark combat l'emploi de ces consommables alternatifs.

Reste que le programme transmet le numéro de série de la machine; or ce numéro est relié au nom de l'utilisateur que ce dernier doit fournir s'il veut profiter de la garantie, fait remarquer l'utilisateur suspicieux. Pour lui, cette «installation non documentée d'un programme espion» constitue une violation de sa vie privée. Et une pratique peu reluisante pour le leader mondial de l'impression.

donc ??? le lien :http://www.zdnet.fr/actualites/un-mysterieux-programme-dans-les-imprimantes-lexmark-39182713.htm

Modifié par l'ombre, 14 octobre 2011 - 12:35 .


#12 pitibonom

pitibonom

    Apprenti décroisseur.

  • Membres
  • 376 messages
  • Genre: Homme

Posté 15 octobre 2011 - 08:06

Ce gars peut même demander des ronds a lexmark..... s'il les a aidé dans leur collecte de stats :P

Bien sur ces procédés en douce sont illégaux, et même s'ils l'étaient, il sont par essence inavouable.
Si les utilisateurs savaient ca, ils n'achèteraient plus du tout de lexmark.

Pour ce qui est des billet, je m'etais amusé fut un temps a jouer avec scanners, photocopieuses etc....
Pas pour faire des faux hein :aureole7: juste pour mumuse

En fait, l'appareil détecte que c'est un billet et imprime un rectangle noir tout pas beau.

Prenons par ex un billet de 20€

En fait quand la photocop détecte la petite bande noire verticale inclue dans le papier du billet
elle refuse de faire une impression couleur. Si on regarde de pres, sur cette petite bande noire
on voit marqué en tout petit '20 Euros' c'est cela que le logiciel détecte et qui lui fait refuser
l'impression. On comprend maintenant la raison de la taille abherrante des drivers d'imprimantes
bas de gamme ( 200 ou 300Mo ). Si tous les types de billets de tous les pays y sont répertoriés
ca prend un max de place. J'avais un jour écrit un driver d'imprimante. Il faisait 27Ko !!!
lol

Bonnes routes à tous !

#13 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 15 octobre 2011 - 16:00

Ce gars peut même demander des ronds a lexmark..... s'il les a aidé dans leur collecte de stats :P

Bien sur ces procédés en douce sont illégaux, et même s'ils l'étaient, il sont par essence inavouable.
Si les utilisateurs savaient ca, ils n'achèteraient plus du tout de lexmark.

Pour ce qui est des billet, je m'etais amusé fut un temps a jouer avec scanners, photocopieuses etc....
Pas pour faire des faux hein :aureole7: juste pour mumuse

En fait, l'appareil détecte que c'est un billet et imprime un rectangle noir tout pas beau.

Prenons par ex un billet de 20€

En fait quand la photocop détecte la petite bande noire verticale inclue dans le papier du billet
elle refuse de faire une impression couleur. Si on regarde de pres, sur cette petite bande noire
on voit marqué en tout petit '20 Euros' c'est cela que le logiciel détecte et qui lui fait refuser
l'impression. On comprend maintenant la raison de la taille abherrante des drivers d'imprimantes
bas de gamme ( 200 ou 300Mo ). Si tous les types de billets de tous les pays y sont répertoriés
ca prend un max de place. J'avais un jour écrit un driver d'imprimante. Il faisait 27Ko !!!
lol

Bonnes routes à tous !

exact :bravo: c'est vrai a 100%

#14 decroissant

decroissant
  • Genre: Homme

Posté 15 octobre 2011 - 19:04

toujours chez Epson :

j'avais récupéré un Acculaser c1000 et plein de tonner dans une entreprise qui faisait le grand ménage de ses bureaux.
Manque de bol, très vite l'imprimante me dit que le photoconducteur est mort. Pourtant elle imprimait parfaitement. J'ai donc sortit ce photoconducteur pour "voir" et oh ! surprise ! sur le coté un petit fusible grillé. J'ai refait le contact avec un bout de papier alu, j'ai depuis imprimé au moins 5000 pages sans le moindre soucis...

j'aime bien le pseudo décroissance et après il raconte qu'il a fait au moins 5000 pages :tresfache: mort de rire

je ne t'en veux pas :ptdrasrpt2:



ravis que tu ne m'en veuille pas... surtout ne sachant rien de ces 5000 pages et de leur caractère "obligatoire" ou non... :roll:

juger est une chose facile....

#15 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 307 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 08 mars 2015 - 18:15

De l'intérêt de ne pas bazarder les vieilles machines :

 

Une imprimante pour tee-shirt imprime des circuits électroniques flexibles à la NTU

19/12/2014

 

Une équipe de quatre personnes (deux ingénieurs, un spécialiste des matériaux et un chimiste), dirigée par le Prof Joseph Chang, professeur associé à la Nanyang Technological University (NTU, [1]), a imprimé avec succès des circuits électroniques complexes et flexibles en utilisant une imprimante t-shirt commune.

Pour réaliser cela, les circuits électroniques sont imprimés en utilisant des matériaux uniques apposés sur des matériaux flexibles de tous les jours tels que le plastique, ou même le papier. Les résistances, transistors et condensateurs sont imprimés en utilisant des matériaux organiques non toxiques tels que des nanoparticules d'argent, de carbone et les matières plastiques.

La principale avancée technologique de ce projet est la méthode d'impression utilisée qui est entièrement additive. Ainsi elle ne nécessite aucune utilisation de produits chimiques toxiques ou agents oxydants, ce qui la rend, sur cet aspect, écologique. "Notre méthode innovante est verte et utilise des produits chimiques non-corrosifs. Il est possible de réaliser une impression à la demande en quelques minutes. De grande taille si besoin puisque vous pouvez imprimer de grands circuits sur de nombreux types de matériaux et surtout, la production a un faible coût car la technologie d'impression est disponible depuis des décennies", a ajouté le professeur Chang.

Cette méthode fait déjà l'objet de deux brevets provisoires et de publications. La NTU espère utiliser ces brevets au sein du marché des objets connectés, et en particulier pour le suivi de traitements de santé. Une start-up a été établie et a suscité l'intérêt d'un capital-risqueur pour le financement de la commercialisation de l'invention, ainsi que d'une société biomédicale pour l'adopter au sein de ses outils.

Pour la suite, l'équipe va chercher à développer des circuits analogiques et numériques imprimables pour d'autres applications biomédicales, mais également des circuits à faible coût pour les systèmes d'éclairage intelligents.

 

[1] Nanyang Technological University : http://www.ntu.edu.sg/

http://www.bulletins...lites/77491.htm



#16 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 09 mars 2015 - 19:36



#17 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 09 mars 2015 - 21:30

Personne n'oblige les décroissants à utiliser des ampoules électriques aussi fragiles.

Le problème c'est de parvenir à fabriquer soi-même des trucs qui marchent et qui tiennent le coup.  ;)