Aller au contenu


Photo

Et bien soit ! voila une équation simple.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
49 réponses à ce sujet

#1 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 15 octobre 2011 - 17:35

Manger de la chair ou des produits laitiers = intelligence à deux vitesses
Et c'est sans prendre en compte les effets sur la santé.
Car mauvaise santé dit médicament et médicament dit pollution...

Pour la chasse ,comportons nous en prédateur dominant et le monde sera peuplé de dominant prédateur...
Nous devons changer notre regard sur la nature.
Même si la pulsion/désir/jouissance du gout est forte !
La gourmandise en plus d'être un défaut est une drogue !
Et comme tout drogué malade nous avons tendance à retourner voir notre dealer même si cela nous est particulièrement nuisible.

http://www.greenpeac...s-assiettes.pdf


Image IPB


Image IPB


Image IPB


http://www.dailymoti...#videoId=xkj7zi

Modifié par leadthump, 15 octobre 2011 - 18:39 .


#2 Tiewma

Tiewma
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ardeche
  • Intérêts:Auto-organisation locale.
    Autonomie paysanne

Posté 15 octobre 2011 - 22:18

Bizarre, il manque le besoin d'eau pour les poissons.. :sourire:
pour faire un œuf, il faut moins d'eau que pour du poulet et idem pour le fromage et la viande de bœuf !?! Je me demande bien leur méthode de calcul..

Modifié par Tiewma, 15 octobre 2011 - 22:25 .


#3 decroissant

decroissant
  • Genre: Homme

Posté 15 octobre 2011 - 22:42

j'ai toujours un peu de mal avec ces "moyennes" qui ne veulent au final pas dire grand chose... Déjà, je pense que nous sommes tous d'accord que les méthodes d'élevage industrielles (et largement majoritaires) sont abjectes... est-ce là une raisons pour décréter le veganisme ? Nos méthodes de chauffage sont majoritairement dégueulasses... on arrête donc de se chauffer ou on essaye de faire mieux ?

autre chose : on sous-entend par ces chiffre "regardez la catastrophe qu'engendre un steak". soit. mais c'est oublier qu'un boeuf ne donne pas que de la viande : du cuir, de l'engrais, de la colle, de la gélatine, etc... etc... un comparatif global devrait donc s'imposer.

Pour finir j'aimerais la source de ces chiffres... car 15.000 litre d'eau pour un kg de boeuf.... heu... sachant que la bête pèse entre 500 et 1000kg... elle boit beaucoup la vache !!! dans le pire des circuits ultra-industriel c'est crédible... mais dans le même cauchemars (bien réel hélas) la pomme... n'est pas forcément toute gentille toute belle non plus... elle ne pousse pas d'elle même sur un bel arbre au bord du chemin....

#4 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 15 octobre 2011 - 22:54

a les chiffres....
on peut leur fair dire tout et leur contraire

j'ai en stock un article avec des référance scientifique qui indique que pour arriver a la meme quantité de protéine les végétale et l'animale ne sont pas bien loin en quantité d'eau consommer
enfin sela est un vaste sujet dans lequel il y a du pour et du contre a chacun de fair c'est choix en son ame et consiance

#5 decroissant

decroissant
  • Genre: Homme

Posté 15 octobre 2011 - 23:12

personnellement j'aimerai juste un peu plus de clareté dans la source et les manières de calcul... c'est comme quand on nous dit LE français mange tant de viande, ou de poisson, ou de soja par an... on se base sur quoi ? ce qui est vendu au particulier ? ce qui arrive dans les réseaux de distribution ? ce qui est produit ?

Pour avoir bossé longtemps en super-marchés je sais ce qui est jeté tout les jours (a vu de nez pas loin d'un quart en viande, la moité en poisson, un bon 5ème en légume... ça rentre dans quelles statistiques ça ? Mister Supermarché décrète qu'avec un rayon débordant il vendra tellement plus que ça lui permet de faire une marge suffisante pour jeter une bonne partie de son stock... et quand je dis jeter c'est jeter... avec eau de javel dessus pour être certain que personne ne va récupérer ça même pour un animal... hé oui...

#6 Yamabushi

Yamabushi
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne(29)
  • Intérêts:Vivre sainement, l'élevage d'oiseaux, l'habitat bioclimatique autonome, l'autarcie mais pas reclus, ... et plein d'autres choses.

Posté 16 octobre 2011 - 00:24

personnellement j'aimerai juste un peu plus de clareté dans la source et les manières de calcul... c'est comme quand on nous dit LE français mange tant de viande, ou de poisson, ou de soja par an... on se base sur quoi ? ce qui est vendu au particulier ? ce qui arrive dans les réseaux de distribution ? ce qui est produit ?

Pour avoir bossé longtemps en super-marchés je sais ce qui est jeté tout les jours (a vu de nez pas loin d'un quart en viande, la moité en poisson, un bon 5ème en légume... ça rentre dans quelles statistiques ça ? Mister Supermarché décrète qu'avec un rayon débordant il vendra tellement plus que ça lui permet de faire une marge suffisante pour jeter une bonne partie de son stock... et quand je dis jeter c'est jeter... avec eau de javel dessus pour être certain que personne ne va récupérer ça même pour un animal... hé oui...



On vit bien dans un monde formidable !
On a la posibilité de nourrir toute la population de la planete mais on(le commerce) préfaire que la moitier creve de faim pour se remplir les poches.

#7 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 16 octobre 2011 - 01:32

Une vache boit 100 litres d'eau par jour. Pour ce qui concerne le faite de comparer une alimentation carnée à l'utilité de se chauffer . On peut simplement se dire que se chauffer est plus important que de manger de la viande. Puisque d'autre moyen de s'alimenter en protéines existent.
Par exemple je me chauffe et je ne mange pas de viande alors que d'autre se chauffent et mangent de la viande.
Bien lire les tableau , nous parlons en kilo et non en comparant un oeuf à un poulet.


Et je donne une définition que l'on aime oublier :

Définition du mot Déni : Une stratégie de défense
Différent du refoulement, le déni est une stratégie de défense qui mène à éviter, sinon à nier une réalité qui engendrerait un trop grand changement.

Modifié par leadthump, 16 octobre 2011 - 01:48 .


#8 Niko57

Niko57
  • Genre: Femme
  • Localisation:Dans les vosges chez soi !
  • Intérêts:Chevaux, permaculture, jardin expérimentaux, autonomie...

Posté 16 octobre 2011 - 08:05

Une vache boit 100 litres d'eau par jour. Pour ce qui concerne le faite de comparer une alimentation carnée à l'utilité de se chauffer . On peut simplement se dire que se chauffer est plus important que de manger de la viande. Puisque d'autre moyen de s'alimenter en protéines existent.
Par exemple je me chauffe et je ne mange pas de viande alors que d'autre se chauffent et mangent de la viande.
Bien lire les tableau , nous parlons en kilo et non en comparant un oeuf à un poulet.


Et je donne une définition que l'on aime oublier :

Définition du mot Déni : Une stratégie de défense
Différent du refoulement, le déni est une stratégie de défense qui mène à éviter, sinon à nier une réalité qui engendrerait un trop grand changement.



<si une vache boit 100 litre/jour alors je suis quasiment sur que ton tableau tu peux le jeter !

J'ai deux chevaux de trait et une vache il je leurs donne 100 litre (c'est la taille de mon seau à eau ) pour 3 / jour et le soir il reste presque toujours un fond (sauf en grosse chaleur)

#9 saya

saya
  • Localisation:brest
  • Intérêts:nature, animaux, les autres, la musique... la VIE

Posté 16 octobre 2011 - 08:16

Il me semblait que dans ce genre de tableau, les volumes donnés prenaient également en compte l'eau utilisée pour irriguer les cultures destinées à l'alimentation des animaux d'élevage.

#10 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 16 octobre 2011 - 08:45

Il faut de l'eau pour produire du fourrage mais parler de consommation d'eau est un peu faux il vaut mieux parler de cycle de l'eau. Par contre il faut 10 kg de végétal pour produire un kg de bœuf et 2,5 kg pour produire 1 kg de cochon ou poulet qui produisent bien moins de méthane. La viande de porc ou de poulets est bien moins problématique que le bœuf.

#11 unplusunegalun

unplusunegalun

Posté 16 octobre 2011 - 08:51

oui, le tableau prend tout cela en compte..... peut-être même l'eau qu'il a fallu pour faire pousser la nourriture du bétail. De toutes façons c'est une aberration d'utiliser 10 kilos (en moyenne, on va pas chipoter!) de céréales, donc un produit fini, pour fabriquer 1 seul kilo de viande..... si on calcule bien cela nourrit quand même moins de personnes.
Il y a des alternatives à tout, l'homme n'est pas obligé de manger de la viande, même si les lobbys nous ont inculqués cela bien profondément, les produits laitiers ne sont pas nos amis, l'homme n'a rien d'un "carnivore" ...... mais bien peu de gens ont envie de l'entendre, encore moins de se remettre en question, et surtout pas de changer quoique se soit à leurs habitudes....

je suis végétalienne, je suis tout à fait tolérante envers les choix de chacun, mais malheureusement pour faire des choix il faudrait en être conscient, connaitre les conséquences, réfléchir, et choisir en conséquence, et non juste adopter ce que l'industrie bien intentionné nous impose...

#12 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 16 octobre 2011 - 11:56

l'homme n'est pas carnivore mais il est pourvue de canine , et de molaire notament de dent de sagesse qui historiquement servais a broyer les os pour y récupérer es moelle.

pour l'eau il faut aussi penser au transport des animaux du fourage des produit fini

pour l'eau consommer c'est environ 100L certe mais en brenan en compte l'eau contenue dans leur aliment

il faut aussi prendre en compte les sol et condition climatique en présance car a 1000m d'alt avec 10CM de terre sur des caillou et bien a par du paturage on peut pas fair grand chose

je ne fait pas l'apologie de la viande

mais entre en manger midi et soir et ne pas en manger du tout il y a une grande marge de manoeuvre

quelle est la quantité d'eau utiliser pour aporter un litre de lait de soja ou de lait d'amande sur la table du consomateur

sans oublier l'eau utiliser dans l'industrie .....

le gros probleme des élevage c'est bien souvent la concentration vis a vis de la surface ( les porc de bretagne avec le soja du brésil qui arrive par les port tout proche mais on ne leur renvois pas le lisier du coup le brésil déforeste pour aporter de la matière organique au sol alors que nous on la jet dans la mer

si notre alimentation venais a 90% de notre canton sa résouderais bien des problème de polution et de gestion de l'eau sans avoir besoin pour autant de ce priver de viande

#13 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 16 octobre 2011 - 12:38

=> rappelons toutefois que l'homme s'est interessé à la viande en mangeant des cadavres .... d'ailleurs qu'est ce que de la viande sinon que du cadavre ? .... Quand je pense que la necrophilie fut considéré comme une pratique déviante (ironie!) ...


=> dans notre civilisation actuelle (on peut même faire la comparaison avec d'autres civilisation dans certains pays) la viande ne fut juste utilisé que pour les jours de fêtes, mais la viande était le signe de richesse (un peu comme les bagnoles et la maisons : toujours plus gros comme le fait ceux qui nous exploitent) et comme nous sommes un peu idiot nous avons suivi ce signe de richesse : d'ailleurs certains n'envisage même pas un jour sans au moins un peu de viande ...

=> lorsque je lis que la viande amène aussi d'autres éléments tel la peau , colle ...etc .... je dis oui effectivement ! Mais dois je rappeler que la colle utilisé sur les avions biplan était de la caseine (lait) , dois je montrer aussi les hindoux qui respecte la vache en partie pour la religion, mais aussi et surtout pour l'importance dans l'activité humaine (animal de trait , production electrique , lait ...etc...) cela n'empêche pas aux hindoux d'utiliser la peau et les cornes de l'animal seulement après qu'elle soit morte de mort naturelle ?

=> FP44 à raison sur le fait que la consommation d'eau n'est pas QUE le fait de l'agriculture bien qu'elle en utilise une grande partie , mais aussi de l'eau utilisé dans les industries qui, pour pas mal d'entre elles se sont installées où les normes de pollution sont moins draconien (tel la Chine) et l'eau est utilisés dans les produits que nous achetons (tel la bagnole ou le tel portable) .

Maintenant autant être clair la production animal (puisque l'être humain préfère tuer plutôt que se remettre en question) est une catastrophe : parce que la consommation est trop importante , que l'autonomie des eleveurs n'existent pas en matière d'élevage (méthode intensive) , et même en extensif (bio ou non ) cela demande des surfaces importantes pour l'autonomie d'une bête (une vache c'est environ 1,3 à 1,5 Ha) c'est toujours un peu moins de terre, pour ceux qui recherche d'avoir un peu de terre pour cultiver ou pour les forêts .
Par contre, cela ne veut pas dire que je sois contre le fait d'élever un/des animal/aux , mais pour les tuer je ne vois pas l'intérêt ou le plaisir, vu que l'on peut faire autrement ;)

#14 ricmo

ricmo
  • Genre: Homme
  • Localisation:Franche Comté

Posté 16 octobre 2011 - 17:24

Bonjour,
Oui assez d'accord, pourquoi condamner le fait de manger de la viande, on devrait plutôt condamner, l'agriculture intensive, la grande distribution, les importations massives de produits agricole étrangers...
"il faut aussi prendre en compte les sol et condition climatique en présance car a 1000m d'alt avec 10CM de terre sur des caillou et bien a par du paturage on peut pas fair grand chose" : Oui faut pas mettre tout le monde dans le même sac, une vache c'est pas forcément maïs-soja, ça peut aussi manger de l'herbe... Dommage que les petits paysans, les culture vivrières... se fassent si rare aujourd'hui. C'est l'agriculture commerciale qui est à mettre à la poubelle.
Puis pour ce qui est de l'eau, les 60l d'eau que bois une vache, ne disparaissent pas non plus ils sont en grande partie rejetés et réintègrent le cycle de l'eau.
Sinon ce soir il y a un doc a la tv sur france 5, "larves, scorpions, grillons, les steaks de demain"

#15 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 16 octobre 2011 - 19:02

Le souci est que même dans une agriculture traditionnelle ,la vache qui est un animal très mal adapté au climat dans le quel nous vivons à besoin d'être nourri l'hiver ou pendant des sècheresses il faut faire venir leur alimentation. Alors il y a des vaches qui peuvent rester dehors l'hiver mais il faut les nourrir et celles que l'on rentre sont malade de la chiasse et faut les piquer aux antibiotiques que nous retrouvons maintenant dans toutes la chaine alimentaire ,car oui l'eau est rejeté de la nature mais bien pollué.Notre consommation de viande et de lait a explosé ,faut bien penser que dans le temps ces produits n'étaient pas consommé de manière frénétique comme nous faisons maintenant et çà va avec la population qui augmente .Souvent les repas étaient une soupe et du pain ,la viande était plus rare. Dans certaine région de france en agriculture traditionnelle les veaux après avoir vécu dans le prés avec leur mère sont envoyer en engraissage en batterie dans des pays voisins pour revenir dans nos assiettes avec le label viande francaise ,une belle arnaque .Et quand on enlève les veaux ou agneaux a leur mère ,les mères cherchent leur petit en hurlant plusieurs jours .
Avez vous déjà observé un troupeau ,les animaux jouent ensemble, sont espiègle et montre clairement de l'affection les uns envers les autres.
En france la moitié des terres cultivées ,le sont pour produire la nourriture des élevages et cela ne suffit pas puisque nous faisons venir des aliments d'ailleurs .Toutes ces terres pourraient être habitées et cultivées par de nombreux peuples qui n'ont que les cailloux qui poussent chez eux.
Pour ce qui est des gens qui vivent en haute montagne je n'ai pas de solution miracle à par descendre vivre dans les vallées mais pour une espèce qui part dans l'espace çà devrait pas être trop dure de trouver des solutions alternative.

Modifié par leadthump, 16 octobre 2011 - 19:08 .


#16 Tiewma

Tiewma
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ardeche
  • Intérêts:Auto-organisation locale.
    Autonomie paysanne

Posté 16 octobre 2011 - 22:56

j'ai bien lu le tableau qui compare des œufs et des poulet, mais l’œuf vient d'une poule et un poulet est un jeune coq ou une jeune poule. Après vas savoir qui de l’œuf ou de la poule ...
L'homme n'est pas un carnivore mais il a été un chasseur et a mangé de la viande a volonté pendant des millénaires..
Souvent les gens tapent sur les agriculteurs qui répondent a un besoin (et oui la plupart des gens veulent manger pas chère), mais plus rarement sur le maçon qui construit des maisons plein de ponts thermiques..

Modifié par Tiewma, 16 octobre 2011 - 22:57 .


#17 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 16 octobre 2011 - 23:06

J'aime bien ta manière de voir les choses ,les poules pondeuses ne sont pas les mêmes que les poulets a consommer .surement les vieilles poules pondeuse partent en croquette pour chiens. Les pondeuses c'est terrible aussi ce que nous leur faisons subir ,on les met sous lumière artificiel l'hiver pour simuler la saison de ponte, on leur donne des protéines pour avoir des gros oeufs qui leur déchire le trou de bal. En plus les conditions les exposent aux maladies ce qui oblige encore une fois a les piquer aux antibiotiques. maintenant il existe des élevages intensif bio...Et le bio ne doit pas empêcher d'avoir mal au cul ..
Je pense même que les conditions sont bien pire pour les vaches laitières et les poules pondeuses que pour les animaux élevés pour leur chair.(je parle pour les élevage commerciaux en général et pas les gens qui ont des poules chez eux)
On peut très bien avoir des poules et des oeufs chez soi sans les faire souffrir.
Le lait c'est plus délicat...

Modifié par leadthump, 16 octobre 2011 - 23:18 .


#18 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 17 octobre 2011 - 15:55

L'homme n'est pas un carnivore mais il a été un chasseur et a mangé de la viande a volonté pendant des millénaires..


rectification il en mange depuis 1,5 voir 2 millions d'années et il mange des cadavres laissé par les gros prédateurs ou attrape des petites proies .
l'Homme voit ses origine il y a environ 6 millions d'années .... donc 4 à 4,5 millions d'années sans viande ... ;)

info

Modifié par Corpse Grinder 666, 17 octobre 2011 - 15:56 .


#19 ricmo

ricmo
  • Genre: Homme
  • Localisation:Franche Comté

Posté 17 octobre 2011 - 17:06

Euh pas adaptées je sais pas , on a (ou avait) tellement de races de vaches différentes en France de la salerse à la vosgienne... On à même des élevages de bisons (et les aurochs...). Dommage que depuis a peine 2 générations, on a totalement réduit cette formidable diversité au profit du rendement. Les trois quart des vaches sont des holstein, séléctonné génétiquement à outrance, pour pisser leur 9000L/lait/an ; forcément on peut pas tout avoir, c'est fragile une usine à lait.
Sinon meme question que pour la poule qui nous donne viande et oeufs, est-ce qu'on prend en compte qu'une vache à lait peut finir en steack?
Puis si les vaches c'est pas bien on à plein d'autres animaux, chèvres moutons, car en France on à des surfaces phénoménales, de pelouses, parcs... qui ne servent à rien juste qu'à être tondues...
Je fais pas l'apologie de l'élevage, si chaque bonhomme sur terre devait manger autant de bidoche qu'un petit français, on y arriverais peut-être pas (d'aprés ces chiffres). C'est juste pour dire que c'est avant tout, je pense, notre système de production qui est vicié. On arrive même à des surproduction, et à jeter des denrées alimentaires, c'est aberrant.
On ne produit plus en fonction du nombre de gens mais en fonction des cours de la bourse!
La France est depuis longtemps un pays d'élevage, sauf qu'avant on avait des petits paysans partout, on produisait et consommait localement, et ça fonctionnait pas si mal. Aujourd'hui les paysans même qui ont la terre pour nourrir 100 personnes ne s'en sortent plus. Pour moi c'est la mondialisation qui nous met dans le rouge. Si on se contentait, d'avoir un nombre de bêtes en adéquation avec les quantités d'aliments disponibles sur place, que les fermes tournent en autonomie (ce qui signifie contrôler les importations), on aurait pas ce problème, on ferait pas de la pub a la tv pour les produits laitiers...
Après y'a une autre solution que le protectionnisme, c'est que les citoyens soient conscients de ces problèmes, mangent moins de viandes et de produits laitiers, mais de meilleur qualité et produits localement, mais ça j'y crois pas, la plupart des gens allant toujours au plus simple, font comme la majoritée...

#20 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 07 novembre 2011 - 14:32

Une viande appréciée à Noel ?? électrocutées , égorgées, ébouillantées...Environ 100 millions de dindes sont élevées et abattues dans des conditions horrible chaque année en France http://www.pmaf.org/
Les fêtes approchent et leurs cortèges de souffrance et d'inégalité pour un plaisir de quelques secondes , foie gras ,cuisses de grenouilles ,chapons ,escargots ect ..
L'élevage accentue l'effet de serre et la déforestation .Durant les quarante dernière années , 800 000 km² de forêt amazonienne ont été détruits . Actuellement ,ce chiffre est de 14 000 km² par an et s'accélère à cause de l'augmentation de production de viande qui oblige à gagner du terrain sur la forêt pour faire plus d'élevage .
L'Union Européenne , dont la superficie des forêt augmente , est le quatrième importateur de bovins derrière les USA , la Russie et le Japon. En outre , 80% des importation de bovins de l'UE viennent d'Amérique du sud . La France est le premier consommateur européen de viande bovine. Ainsi la consommation de viande en Europe et en france est une cause de la déforestation en Amérique du sud. Consulter le site http://www.l214.com/ avec un dossier très complet sur les conséquences des excès de consommation de viande.