Aller au contenu


Photo

Le tirage au sort : une bombe durable contre l'oligarchie

vote démocratie aristocratie oligarchie etienne chouard

  • Veuillez vous connecter pour répondre
157 réponses à ce sujet

#101 _strychnine_

_strychnine_

Posté 10 juin 2012 - 08:19

Je crois que la notion de "serviteur" est une notion qui leur échappe complètement. Et d'ailleurs les citoyens ont fini par la zapper complètement aussi. Au fil du temps, par touches plus ou moins grandes, toute la notion de "représentant pour le bien commun" est passée à la trappe...
Les évolutions servent à ça, à balayer les situations enchristées.

Mais c'est vrai que les gens ont PEURRRRRRRRR...
Ils se laissent persuader que tout changement sera pour pire... On leur fait peurrrrrr, et ils ont peurrrrr, même s'ils sont dans la merde jusqu'au cou et que ça peut difficilement être pire.

( je sus un peu en mode révolutionnaire ce matin, moi :D )

#102 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 12 juin 2012 - 21:35

En cette période électorale, il me semble même pas utile de détailler la grossièreté, le deni de démocratie de tous ces magouillards...

Pour ceux qui veulent apporter leurs compétences aux traductions, transcriptions, compétences en vidéo ou du son, un nouveau forum vient de s'ouvrir ICI.
Les videos sous-titrées sont actuellement de 10 en anglais, 4 en espagnol, 3 en allemand, 2 en roumain,...
Si quelqu'un connaît un forum pour se renconter en région (sur ce thème, hein, pas des rencontres coquines!) je suis preneur...
Un début de géolocalisation sur googlemap (zut, j'aime pas gogol! grr) des intéressés par l'idée.

Sinon, une question à Ecliptux : ça serait possible de créer un salon "chouard" avec jabber?
je veux dire sur les serveurs OPLF?

Modifié par G.Lecolo, 12 juin 2012 - 22:23 .


#103 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 13 juin 2012 - 06:22

Quand on parle du "bien commun", on se retrouve confronté à la notion de propriété.
C'est par exemple, le brevetage du vivant, qui peut s'opposer à la liberté de tous pour préserver de ce droit à la propriété celui/ceux qui ont modifié une partie de ce qui existait déjà.
Bref, j'avais posté la vidéo dans un autre sujet mais la réflexion peut se poser ici : n'y a-t-il pas nécessité de redéfinir ce "droit à la propriété", en distinguant propriété d'usage et propriété lucrative?
Bernard Friot développe cette idée : Faut-il fixer des limites à la propriété ?

#104 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 17 juin 2012 - 18:14

Jacques Testard remet en cause la (l'in-)compétence des politiques qui font appels à des experts (des lobbies industriels) pour les questions concernant l'application des sciences dans notre vie (OGM, nucléaire, brevetage du vivant, etc...).
Il pense également au tirage au sort (puis on garde les volontaires) pour des commissions de gens que l'on forme (avec des experts réellement indépendants) à la question.
Rien à voir avec les débats publics où (sic) "on s'en fout de l'avis des citoyens", ni de référendums à la va-vite (influencés par les media)
L'interview
source
transcription de l'interview en .PDF

Modifié par G.Lecolo, 17 juin 2012 - 18:18 .


#105 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 aot 2012 - 10:06

Arrêt sur Images a reçu Étienne Chouard
La video est à télécharger http://videos.arrets...nne-Chouard.avi
la bande son
ou bien à regarder et à lire http://www.arretsuri...enu.php?id=5121
Dépêchez-vous, en général, ASI ne laisse ses videos qu'une ou 2 journées en libre visionnage.






"POUR AFFAIBLIR NOS REPRÉSENTANTS : LE TIRAGE AU SORT !"
Etienne Chouard, du "non" de 2005 à la réflexion sur la démocratie

Contenu reconnu d'Utilité Publique Ce contenu a été voté "d'utilité publique" par nos abonnés, ou sélectionné par la rédaction pour être gratuit. Il est temporairement accessible à tous, abonnés et non abonnés




Image IPBAbonnez-vous ! Image IPB Signaler une faute Image IPB Version imprimable Image IPB Discuter sur le forum



Il est devenu célèbre en 2005, grâce à un texte qui décortiquait le projet de constitution européenne. Etienne Chouard, figure des partisans du "Non" a poursuivi son chemin, toujours questionnant les textes qui se donnent pour but d'organiser la vie des citoyens. Sa conclusion, exposée en des centaines de milliers de mots sur son site, est radicale et claire : les élections ne garantissent en rien un système démocratique. Elles favorisent l'oligarchie. Au contraire… du tirage au sort ! Chouard appelle à refonder notre conception de la démocratie, en s'appuyant sur ce principe employé par les Athéniens il y a 2500 ans.
Maja est allé le rencontrer, chez lui, près d'Aix-en-Provence. Parce qu'une évidence nous est apparue : cultiver le "hors format", c'est aussi aller écouter des penseurs, des chercheurs, des fouineurs, qui ont décidé de prendre du recul, pour parler de notre monde d'une autre manière que les médias traditionnels. Et pour les entendre, il faut savoir… sortir de Paris.
Etienne Chouard répète inlassablement son message, sur son site ou lors de conférences, comme celle-ci. Comment travaille-t-il ? Où va-t-il puiser ses centaines de sources, et comment les organise-t-il ? Croit-il à une issue favorable à son combat ? C'est ce qu'il explique à Maja pendant près de deux heures.

L'entretien est mené par Maja Neskovic, et filmé par François Rose.




Cette interview-fleuve est, surtout dans sa deuxième partie, l'occasion pour notre enthousiaste interviewé de citer un nombre assez ahurissant de références et d'affirmations historiques. Elles sont souvent lancées en quelques secondes, sans que le spectateur ne puisse toujours bien comprendre de quoi il s'agit. Vous trouverez en bas de cet article quelques-unes de ces affirmations, reprises plus au calme, explicitées et nuancées si besoin, Chouard se permettant parfois des raccourcis un peu rapides.

Retour sur quelques affirmations d'Etienne Chouard :




A 50:10 de l'entretien, le penseur-blogueur fait référence à trois entreprises qui ont utilisé de la "main-d'œuvre gratuite" durant la Seconde Guerre mondiale, en faisant "travailler les déportés", notamment à Auschwitz. Il cite Siemens, IBM et Ford.
Pour Siemens, aucune difficulté, il a raison. Elle fait partie des 400 entreprises allemandes qui, selon l'Encyclopédie multimédia de la Shoah, se sont installées à Auschwitz. Dans le camp, Siemens possédait même son propre atelier. Concernant Ford, il est également établi que l'entreprise a fait travailler des milliers de prisonniers de guerre, voire des déportés de Buchenwald, mais pas à Auschwitz : ils étaient employés, sans salaire, dans son usine de Cologne (détenue par une filiale). En 1998, Libération était revenu en détail sur une plainte américaine visant Ford pour ces faits. Mais en ce qui concerne IBM, en revanche, nulle trace de travail forcé. Ses relations avec le IIIe Reich, pas moins graves, sont différentes : comme le raconte avec précision cet article de 2001 de L'Express, c'est une filiale d'IBM qui fabriquait les cartes perforées, et les machines les lisant, utilisées pour recenser et trier les juifs par le régime nazi. Le numéro tatoué sur le bras des déportés correspondait même au numéro de la fiche leur correspondant.

A 57:30, Chouard cite Thierry Meyssan, qu'il estime considéré comme "le diable en France" : "On ne peut pas en parler sans être un complotiste, un antisémite", déplore-t-il, jugeant ces critiques "farfelues". C'est l'occasion de replacer le personnage.
Animateur du Réseau Voltaire, un "réseau international de presse non-alignée", Thierry Meyssan est célèbre pour avoir remis en cause, en 2002 dans son livre L'effroyable imposture, la version officielle des événements du 11-septembre. Il estime notamment qu'aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone ce jour de 2001. Dans une enquête publiée sur le site d'Arrêt sur images, sur France 5, nous avions montré à l'époque qu'une grande partie des assertions du livre de Meyssan reposaient sur des citations tronquées, ou sorties de leur contexte. La thèse lui a néanmoins valu de nombreuses invitations dans plusieurs pays arabes, et l'écoute attentive de certains penseurs anti-américains. Chouard estime, lui, que chez cet auteur, "il n'y a pas un mot qui prête le flanc à une critique sévère et grave".
Sur @si, on trouve des traces de Meyssan notamment en 2008, concernant un article qu'il avait rédigé pour affirmer que Nicolas Sarkozy était lié à la CIA. Plus récemment, durant l'été 2011, alors qu'il était en Libye, Meyssan assurait que des journalistes retenus dans un hôtel de Tripoli étaient en fait pris en otage par l'Otan et les Américains.Présenté par son site comme "proche de la Jamahiriya", le nom officiel du régime de Kadhafi, il indiquait aussi que l'Otan avait fait débarquer près de Tripoli "des jihadistes d’Al Qaeda, encadrés par des officiers de l’Alliance". Unargument tenu quelques jours plus tôt par le chef des renseignements libyens.
Un peu plus loin (peu après une heure de vidéo), Chouard évoque le nom de l'historien François Furet, qui aurait reçu "des centaines de milliers de dollars" de la part de la CIA pour écrire son fameux livre de 1978,Penser la Révolution. Qu'en est-il ?
C'est justement dans un article du réseau Voltaire, publié en 2004, qu'on trouve notamment mention des liens censés unir la CIA et Furet, qui dirigea l'Ecole des hautes études en sciences sociales. L'EHESS, qui regroupait au départ des intellectuels anti-communistes, aurait été financée via des fonds américains suspects, affirme l'article. Furet y fit venir son ami, l'historien Pierre Rosanvallon (ils créèrent ensemble en 1982 la Fondation Saint-Simon, qui rassemblait patrons et intellectuels hostiles au communisme), que Chouard cite régulièrement comme l'une de ses références.
Le livre de Furet appelait notamment à se défaire de la vision glorieuse, entretenue par les intellectuels marxistes, de la Révolution française, comme le rappelait de façon détaillée L'Express en 2005. Et l'historien, ancien communiste devenu critique intransigeant du système soviétique, a bien été soutenu durant sa carrière par une fondation américaine, ultra-conservatrice, la fondation Olin. Basée à l'université de Chicago (où Furet a enseigné de 1985 à sa mort, en 1997), cette fondation finançait notamment des études politiques sur la démocratie et ses contestations. Mais les financements de Furet par cette fondation semblent dater du milieu et de la fin des années 80, et non de l'époque où il a écrit son livre. Ainsi, la fondation Copernic (très marquée à gauche) assure sur son site que l'argent versé, "470 000 dollars", l'a été à l’époque du bicentenaire de la révolution française. Pour autant, le lien avec la CIA n'est pas clairement établi.

Après 1h18 de discussion, Maja interroge Chouard sur le projet TEDx.
Il s'agit en fait d'un dérivé de la conférence TED (pour "Technology, Entertainment and Design"), un colloque qui se tient tous les ans depuis 1984 en Californie. TED se définit comme un "propagateur d'idées", et met gratuitement en ligne sur son site les meilleures conférences organisées, sur touts types de sujets, notamment dans l'optique d'améliorer la société.
Les programmes "TEDx" sont organisés partout dans le monde par des volontaires désireux d'organiser eux aussi des colloques rassemblant des citoyens et sélectionnés par les équipes américaines de TED. La première conférence TEDx francophone a eu lieu à Paris en mai 2009. Depuis, des réunions similaires se sont tenues dans plusieurs villes de France. Chouard était invité au "TEDxRépublique Square", en mars 2012.

Aux alentours d'1h23, notre interviewé évoque celui qui est l'un de ses maîtres à penser, l'historien Henri Guillemin.
On trouve sur le site de la RTS, la télévision publique suisse, l'ensemble des conférences télévisées de cet "historien des perdants", tenues dans les années 1960, 70 et 80. Pour en savoir plus sur ce personnage, décédé en 1992, français mais inconnu dans l'Hexagone, on peut parcourir ce site qui lui est consacré. Au fil des causeries télévisées de Guillemin, débitées d'un ton passionné, on s'intéressera à "l'autre avant-guerre", à Jeanne D'Arc, à la Commune de Paris, à Lénine ou à Tolstoï.
C'est justement en se fondant sur le travail de Guillemin que Chouard, vers 1h30 d'émission, lance que Napoléon n'a pu devenir ce qu'il a été que par la grâce d'une "bande de financiers à qui il a filé la Banque de France".
La création de la banque de France a en effet été détaillée en 1968 par Guillemin, et notamment en quelques minutesdans cet extrait. La vision de l'historien est résumée sur cette page : créée en 1800 par Bonaparte, la Banque de France n'est pas un organisme public au départ, comme on peut le croire. C'est en fait un établissement fondé par plusieurs financiers, dont Jean-Frédéric Perregaux, qui convainc le Premier Consul de lui accorder l'autorisation et le monopole de l'impression des billets de banque. Ce droit d'émission vise à collecter l'épargne et à augmenter la quantité de monnaie en circulation. Ce qui est résumé par Guillemin comme une mascarade, les intérêts privés d'un tout petit groupe de financiers étant présentés comme l'intérêt commun.
Les faits sont justes. Mais les fans de Guillemin oublient souvent de rappeler que dès 1806, Napoléon a largement renforcé son autorité sur la Banque de France, en nommant lui-même le gouverneur et les deux sous-gouverneurs qui la dirigeaient. Les créateurs, financiers privés, perdent à cette date le pouvoir sur la banque centrale. Et même sans rappeler ce point, la version de Guillemin, contrairement à Chouard, ne dit pas que c'est cette "bande de financiers" qui a permis à Napoléon de s'imposer dans le paysage politique. Il avait certains autres titres de gloire, notamment militaires.

Par la rédaction le 10/08/2012





Je trouve assez marrant que la rédaction éprouve le besoin de recadrer par la suite la video en redonnant la "vraie" histoire. Je me demande si Chouard pourra répondre, et s cela sera diffusé.



#106 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 16 aot 2012 - 16:46

Merci strych',
pour ceux qui ont loupé le reportage ou qui n'ont pas accès au site, il est .
Pour les municipales de 2014, il y a un groupe qui se présente pour "mettre en place la vraie démocratie et se barrer ensuite".http://www.dailymoti...e_news?start=22 :rolleyes:

#107 _strychnine_

_strychnine_

Posté 23 aot 2012 - 07:17

Monnaie libre 10 avec Etienne Chouard http://monnaielibre....tie-et-monnaie/

#108 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 14 novembre 2012 - 10:40

Etienne était invité sur une émission sur le net, avec en seconde partie sur les échanges d'idées, les organisations, les modes d'expressions, les médias, etc... plus particulièrement sur l'outil internet.
Etienne Chouard - partie 1 - Repenser la démocratie
Etienne Chouard - partie 2 - Démocratie et numérique : internet, bouée de sauvetage de la démocratie ?

#109 _strychnine_

_strychnine_

Posté 14 novembre 2012 - 14:53

J'ai commencé à écouter ( j'ai du mal à visionner les videos longues, donc si cela est possible, je les écoute comme une émission de radio ) et j'aime vraiment quand Chouard dit : " je suis prof à Marseilles, j'étais éteint politiquement jusqu'à 45 ans... "
Il s'exprime simplement et du coup, c'est très facile de suivre et de comprendre les concepts.
Très intéressant aussi la présentation d'internet comme un media intéressant, parce que seule possibilité aujourd'hui pour parler des choses différentes. Il est vraiment très OPLF, Chouard.

#110 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 08 fvrier 2013 - 19:03

L'équipe d'ONCT interviewe Etienne jeudi prochain ; il est donc temps si vous voulez présenter des questions qui lui seront posées.

Directement sur le forum ONCT ou accessoirement ici même.



#111 Alban

Alban
  • Genre: Homme
  • Localisation:Loire atlantique

Posté 09 fvrier 2013 - 14:26

Bon alors il va définitivement être ranger dans la case "facho".

Je réfléchi aux questions que je pourrais poser xD



#112 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 11 fvrier 2013 - 16:16

Bon alors il va définitivement être ranger dans la case "facho".

Je réfléchi aux questions que je pourrais poser xD

Je rebondis justement sur ta "petite phrase".... :smile:

Une réponse d'Etienne sur son blog qui s'explique sur ses rencontres souvent reprochées :

Blog du plan C

 

Quand on m'a interpellé de cette façon :

Alexandre Greimers Dommage de tomber aussi bat ... entamer des relations avec un opportuniste, extrémiste comme Laurent Louis, c'est vraiment malheureux. Ce personnage symbolise pourtant tout le contraire de ce que je pensais que vous défendiez.


J'ai répondu :

Du calme, Alexandre : c'est un malentendu.

• Vous IDENTIFIEZ trop vite deux personnes qui se rencontrent : ce n'est PAS parce que vous rencontrez quelqu'un que vous devenez un proche, un semblable, un associé.

Vous semblez avez peur de votre ombre, en fuyant et repoussant tout contact avec vos adversaires politiques, comme si vous n'étiez pas sûr de vos valeurs.

Moi, j'ai l'impression de pouvoir rencontrer N'IMPORTE QUI (y compris des gens qui ont dit ou écrit des saloperies racistes ou antisociales) SANS DEVENIR COMME EUX : c'est une question de force morale ; je suis SÛR de mes valeurs humanistes et altruistes.

Et dites-moi, comment comptez-vous améliorer le monde si vous considérez ceux qui ont des pensées dangereuses ou honteuses comme ayant ces pensées POUR TOUJOURS, PAR NATURE ? Vous pensez vraiment que des insultes vont les faire changer d'avis ? C'est une race, pour vous, d'être un salaud ? Ça fait un sous-homme dans votre esprit ? Un être inférieur à abattre ?... Mais c'est profondément RACISTE, de penser comme ça, non ?

Et puis c'est exactement une position ANTIdémocratique. Êtes-vous donc contre la démocratie ? Contre la liberté d'expression ? Si vous êtes POUR la liberté d'expression, il faut L'ASSUMER, surtout pour ceux que vous redoutez ou que vous méprisez (voir Noam Chomsky, Rosa Luxembourg, Simone Weil : pas des fachos, quand même, si ?)

Soyez gentil : relisez la question qui précède : est-ce que ce n'est pas RACISTE de considérer que nos ennemis politiques (du moment) sont incapables de changer d'avis et sont donc intouchables ? C'est une vraie question, importante.

Est-ce qu'on n'a pas plus de chances d'arranger le monde EN PARLANT aux racistes ? pour leur montrer notre dégoût d'abord, sur ce point, et puis surtout pour leur MONTRER/DÉMONTRER (plutôt que leur imposer) la sottise mortifère et l'indignité honteuse d'une telle opinion raciste.

Pour moi, qui ne suis PAS raciste, précisément, le racisme est une OPINION (qui peut changer), pas une NATURE (qui ne peut pas changer).

• D'autre part, il est assez facile de me comprendre, je crois : je vois apparaître un député francophone qui supprime son parti et qui appelle à tirer au sort les représentants du pays... => j'ai évidemment envie de le rencontrer pour voir qui c'est, pour comprendre qu'est-ce qui l'anime, pourquoi il fait ça. Et je ne compte pas sur la rumeur ou la réputation ou les médias pour me renseigner, figurez-vous... le tas de casseroles qu'il traîne ne me fait pas peur, par principe : je veux vérifier par moi-même, étant bien placé personnellement pour savoir combien un homme intègre peut traîner derrière lui de mensonges bêtes et méchants parce qu'il dérange les puissants. => Je ne sais presque rien de Laurent Louis et, malgré cela, sachant très bien que le voir ne va pas me transformer ipso facto en diable, je me sens libre de le rencontrer.

C'est vous (lui aussi, d'ailleurs, peut-être) qui y voyez la naissance d'une association, pas moi.

Cette pensée partisane n'est pas la seule possible, Alexandre ; le comprenez-vous ?

Amicalement.

Étienne.


  • EcliptuX et Shivaya aiment ceci

#113 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 11 fvrier 2013 - 16:41

Maintenant que Pierre Rabhi l'a rencontré...

Quel facho, ce Pierre Rabhi!



#114 _strychnine_

_strychnine_

Posté 11 fvrier 2013 - 17:04

Voilà... Et comme tu regardes encore ses videos et son site bien qu'on t'ait dit qu'il était facho : Quel facho ce G.lecolo!!

Mais, mais...

Je te parle, je dis que je t'apprécie en plus, c'est donc que ... Quelle facho cette Strychnine!!



#115 Alban

Alban
  • Genre: Homme
  • Localisation:Loire atlantique

Posté 12 fvrier 2013 - 00:33

J'ai comme l'impression que les gens qui démocratisent des idées, défendent des valeurs se révèlent rapidement : violeur ou facho ou gourou voir tout ça en même temps.

C'est étrange non ?

En tout cas moi ça me fatigue les accusations perpétuelles et la déviations à partir de sujet enrichissant à des débats de merdeux.

Plutôt que de voir se que nous à apporter Assange, Chouard et les autres, on préfère mettre la lumière sur des futilités.

 

Sinon mes questions reviennent à se qui à été dit sur ONCT : concrètement comment on fait, est se qu'une transition de notre système oligarchique à démocratique est planifiable ?

est se que ça à déjà été tenté et dans des associations/communauté et est se que ça a un intérêt à petit échelle ?

Le peuple est-il assez intellectuel/savant/conscient pour bien se gérer lui même ?



#116 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 fvrier 2013 - 08:37

Regardez ce qui va se passer entre la renonciation du Pape et l'élection du nouveau Pape : ce sera du Chouard... :)



#117 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 17 fvrier 2013 - 11:04

Tadam!

 

 

sources



#118 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 01 mars 2013 - 07:31

Une discussion avec Piero San Giorgio (pour faire court : survivaliste)

 

 

Les antiques phalanges grecques comme école pratique de solidarité riches/pauvres ?
La notion de "ce qui est JUSTE", parfois bien variable d'une société à l'autre,
Un bon système doit protéger tout le monde, y compris les non citoyens,
L'esclavage et la mort pour des millions d'humains sur terre pour notre petit confort ici, confort dont nous ne faisons RIEN,
L'oligarchie, elle, au moins, n'est pas raciste. Ah bon ? Hum...
Le racisme, c'est souvent naturaliser une propriété temporaire, ou enfermer quelqu'un dans son passé (suivez mon regard),
Être (vraiment) démocrate, c'est être un antiraciste conséquent,
Pas besoin de couper la tête des salauds - échange sur la peine de mort,
Montaigne et l'art de converser,
La laïcité comme protection de la liberté de penser de tout le monde, et pas du tout incompatible avec des valeurs profondément humanistes, évidemment...

 



#119 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 02 mars 2013 - 11:27

Bon , le tirage au sort !! Franchement, qu'est ce qu'on va tirer au sort ??? Le gagnant du loto au lieu de gagner des millions d'euros va devenir président ?? Mais dans quel esprit torturé a pu germer une idée aussi saugrenue !!

 

Remettre le sort d'un pays ou d'une nation au tirage au sort !!! Hallucinant !! 

Voila ce qu'on invente quand on veut avancer dans les brumes de la déraison ...pour moi tu n'avances pas dans le doute, tu te berces simplement d'un rêve , d'une attitude irréaliste, inconstructive et sclérosante

 

Ton attitude, sur ce simple débat , dément complétement la validité de tes solutions ...même à deux, pas d'accord possible, Monsieur a de la compassion, Monsieur prend l'autre de haut (quand on ne pense pas comme toi on a des préjugés) , Monsieur juge, Monsieur condamne .

je pense en effet que tu as des préjugés sur le tirage au sort quand tu parles de tirer le président. Il ne s'agit pas de penser comme moi ou non.

En effet il m'arrive de porter des jugements, en l'occurrence sur l'attitude que tu adoptes pour aborder ce sujet ; je n'en fais pas sur ta personne.

Pour le terme de compassion, je t'ai vu utiliser ici la même approche contre laquelle tu t'insurges régulièrement ailleurs, j'y ai vu l'humanité se battre contre ses propres démons, je m'y suis vu, c'est tout. Je n'aurais pas le droit d'utiliser ce terme parce que je suis un homme-animal?


  • EcliptuX aime ceci

#120 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 18 mars 2013 - 00:07

allô les 99 %, avez-vous bien écouté Étienne Chouard ?

Que ce soit sur oplf ou dans ma vie, je fais le constat que nous sommes nombreux à nous investir dans des actions pour tenter d'améliorer notre vie à tous.

J'ai participé à tant d'actions depuis plus de trente ans que je pense être incapable de tout me rappeler, j'ai pris des coups, me suis même retrouvé en prison, en gardant cette amère impression que tout cela n'avait au final que peu d'impact sur ce que je souhaitais voir changer.

D'autres, nombreux, font ce même constat d'impuissance, de combat perdu d'avance, la faute à qui ?

On accuse les riches, les 1%,.

On accuse cette majorité de moutons, ou de veaux.

Par son analyse, Étienne Chouard, nous montre que nous perdons notre temps à tenter, chacun de notre coté, à lutter contre tel ou tel problème, nuisance, pollution, injustice, scandale, horreur, ...tous peuvent se ramener à « la cause des causes ».

A la lumière des analyses et propositions d’Étienne Chouard et d'autres qui ont compris comme lui, nous pouvons constater qu'on veut nous faire « jouer » un jeu dont les règles nous condamnent d'avance.

Sortons de ce jeu mortifère, et écrivons ensemble les règles d'un nouveau jeu. Un jeu respectueux de l'ensemble du monde vivant.

De nombreuses personnes ont compris « le Message », ils sortent du jeu de la mort et construisent ensemble le jeu de la vie.

Chacun de nous a la possibilité de continuer à se plaindre, continuer de critiquer, ou passer réellement à l'action positive.

Et toi, tu fais quoi ?


  • EcliptuX aime ceci