Aller au contenu


Photo

RT2012: beaucoup de questions

autoconstruction paille hangar grange rehabilitation 2012 bbc

  • Veuillez vous connecter pour répondre
81 réponses à ce sujet

#61 philyu

philyu
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ue

Posté 03 mai 2013 - 11:28

Tout ça me fait penser que j'ai bien eu de la chance de déposer mon permis en 2009, meme si à ce jour la construction n'est toujours pas terminée.

Chance de quoi? 

 

D'avoir peut être une maison plus gourmande en énergie et plus polluante! 



#62 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 807 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 03 mai 2013 - 11:38

La chance ne pas devoir UNE NOUVELLE FOIS engraisser des bons à rien, et encore je reste poli.



#63 philyu

philyu
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ue

Posté 03 mai 2013 - 11:48

La chance ne pas devoir UNE NOUVELLE FOIS engraisser des bons à rien, et encore je reste poli.

Pourquoi vous n'avez pas acheté de matériaux pour votre maison , vous n'utilisez ni eau ,électricité etc des services publics , vos enfants ne vont pas à l'école pour ne pas engraisser les  fonctionnaires , vous n'utilisez pas les routes  etc...etc.....  

 

Bon puisque nous nous orientons sur un débat débilo/stérile , bonne continuation .

 

:rolleyes:



#64 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 03 mai 2013 - 11:51

Zen, les garçons, ça serait dommage de faire partir ce sujet en caouète pour une simple incompréhension. 



#65 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 807 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 03 mai 2013 - 12:40

Pourquoi vous n'avez pas acheté de matériaux pour votre maison , vous n'utilisez ni eau ,électricité etc des services publics , vos enfants ne vont pas à l'école pour ne pas engraisser les  fonctionnaires , vous n'utilisez pas les routes  etc...etc.....  

 

Bon puisque nous nous orientons sur un débat débilo/stérile , bonne continuation .

 

:rolleyes:

 

Vous défendez votre buisness, soit.



#66 pierrot.c

pierrot.c
  • Genre: Homme
  • Localisation:Limouzi

Posté 03 mai 2013 - 18:03

Ben vu qu'il faut dans un PC une attestation de prise en compte de la RT 2012, j'en ai déduit qu'il délivrait donc cette attestation. Mais ça ne change rien à l'affaire, tu ne comprends apparemment pas ce que je veux dire : Les auto-constructeurs sont super emmerdés par ce bidule. 

 

Je veux bien payer pour un service que je demande, mais pas spécialement pour une chose dont la législation fait qu'il m'est difficile de passer outre. Je ne veux pas de conseils, et mon projet fait moins de 10 000 euros. Donc passer par un bureau d'études, dans mon cas, c'est lourd. Après pour quelqu'un qui fait construire et qui s'endette sur trente ans, il ne le remarquera de toute façon pas. Mais ce n'est pas mon cas, et ce n'est pas le cas de beaucoup d'auto-constructeurs. Je n'ai rien contre les bureau d'études, c'est le fait que l'on nous y pousse qui m'énerve. 

 

On peut faire un parallèle avec l'école et les gens qui décident de faire l'instruction à la maison. Même s'il est légal de ne pas envoyer ses mômes à l'école, tout est fait pour que ça n'arrive pas. 


  • j.mouche aime ceci

#67 Corinne Chapot

Corinne Chapot

Posté 24 juillet 2013 - 09:39

Bonjour à tous !

Oui la RT 2012 complique les choses pour les construction neuves. Toutefois pour de la rénovation je pense que la réglementation est plus souple. Je rénove moi-même une grange dans le secteur de Chambéry. Pour info, j'ai trouvé des choses intéressantes sur ce site PAS DE PUB MERCI. À voir.



#68 Theryca

Theryca

Posté 24 juillet 2013 - 09:52

Je comprends qu'on impose des normes sur la base d'une surface seuil ou d'autres critères mais il n'est pas normal selon moi qu'on n'offre pas d'alternatives. La créativité est tuée dans l'œuf à tous les niveaux de la société. Si on est peu qualifié sur le marché du travail, les revenus ne permettent absolument pas de s'offrir un logement standard. Au moment où la France s'inquiète que personne ne dépose de permis de construire, on sanctionne les auto-constructeurs, c'est un comble. Si on est sans-abri mais qu'on possède une parcelle de terrain agricole, il est interdit de s'installer dans sa yourte sous prétexte que certains ne feraient pas des jolies installations. On a bien vu que les autorités ne font pas de joli travail non plus. Exemple, le bétonnage de notre campagne (non réversible), la disparition des passages pour piétons le long des routes rurales. Et chaque fois qu'on interpelle les "responsables", il répondent <ce n'est pas  moi qui m'occupe de ça

Je pense que le premier problème est l'égoïsme, on utilise les gens sans qualification sans les payer correctement et ensuite on leur refuse le droit de vivre à proximité de chez soi pour ne pas souiller le paysage. Pour ce qui est des bureaux d'études, je vois toutes sortes de prix sur la Toile. Payer un bureau d'études et autres attestations est un investissement qui peut s'avérer être de l'argent jeté par la fenêtre si on n'obtient jamais le permis de construire. Même 100 euros, c'est quelque chose par les temps qui courent pour un foyer modeste. Oui, malheureusement, les gens qui font les lois ne les modifieront qu'avec les témoignages des cobayes qui se seront cassés le nez en essayant d'obéir...

 



#69 Iron_coffin

Iron_coffin
  • Genre: Homme

Posté 24 juillet 2013 - 14:44

Emission interressante

http://www.rts.ch/em...-la-yourte.html

#70 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 24 juillet 2013 - 16:46

… Oui, malheureusement, les gens qui font les lois ne les modifieront qu'avec les témoignages des cobayes qui se seront cassés le nez en essayant d'obéir...

Souvenons-nous que dans les années 60/70 on construisait des pavillons sans isolation dans des lotissements sans âme. Ces fameuses passoires à calories pour les quelles beaucoup de familles se sont endettées et qui continuent de gaspiller des fortunes en chauffage.

Fallait-il:
- les laisser vieillir dans leur maison inchauffable?
- laisser croire à leurs enfants que le nucléaire permettrait de vivre portes et fenêtres ouvertes?
- inciter au contraire à raisonner investissement et consommation d'énergie?
- mettre en place un cadre qui soit incitatif et protecteur de l'heureux accédant?
… ou pas?

#71 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 24 juillet 2013 - 17:26


 


Modifié par Panthera Pardhus, 24 juillet 2013 - 18:02 .


#72 chlurps

chlurps
  • Genre: Homme

Posté 05 mai 2014 - 08:58

Souvenons-nous que dans les années 60/70 on construisait des pavillons sans isolation dans des lotissements sans âme. Ces fameuses passoires à calories pour les quelles beaucoup de familles se sont endettées et qui continuent de gaspiller des fortunes en chauffage.

Fallait-il:
- les laisser vieillir dans leur maison inchauffable?
- laisser croire à leurs enfants que le nucléaire permettrait de vivre portes et fenêtres ouvertes?
- inciter au contraire à raisonner investissement et consommation d'énergie?
- mettre en place un cadre qui soit incitatif et protecteur de l'heureux accédant?
… ou pas?

 

Bonjour,

 

Je suis d'accord avec cet état des lieux et je partage l'avis selon lequel on ne pouvait plus continuer à construire des logements énergivores sans se soucier du devenir de notre planète et des générations futures. Le développement durable, l'écologie et la maîtrise du gaspillage sont plus que jamais à l'ordre du jour. Pour autant, un peu de bon sens aurait suffi à améliorer les choses. Définir une résistance thermique minimum pour les parois opaques et vitrées ainsi que pour le toit, éviter les ponts thermiques, utiliser un mode de chauffage performant, c'est déjà pas si mal et la réglementation peut être synthétisée et vulgarisée en quelques lignes... Au lieu de cela, on nous impose une loi avec des calculs et des formules sur plus de 1 000 pages ! c'est n'importe quoi... Je suis tombé sur cet article qui illustre bien la teneur de mes propos : http://www.dessine-m...e-critique.html



#73 _khalil_

_khalil_

Posté 21 fvrier 2015 - 15:47

assouplissement de la RT2012 et simplification...because pas facile de se mettre aux normes !!!!

 

RT 2012 : tout dépend de la superficie

Suite à un arrêté du 19 décembre 2014, applicable depuis le 1er janvier 2015, les obligations établies par la Réglementation thermique (RT 2012) sont allégées pour certains types de bâtiments.
Sont concernés les bâtiments neufs de petite surface, les constructions dites "atypiques" et les petites extensions et surélévations de maisons individuelles.

L'arrêté indique que "si le bâtiment a une surface SRT (Surface thermique) inférieure à 50 m² et dès lors que la surface de plancher du permis de construire est elle aussi inférieure à 50 m², il peut ne respecter que les exigences définies par l'arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants".

En clair, cela signifie que :
  • pour les constructions et extensions de moins de 50 m2, seule la réglementation thermique existant élément par élément est obligatoire (on entend par "élément", le système de chauffage, le système d'éclairage, les équipements de production d'énergie utilisant une énergie renouvelable...).
  • entre 50 et 100 m2, seul le calcul du BBio doit être effectué. Le calcul de Cep n'est plus obligatoire et les systèmes de chauffage, ventilation et eau chaude sanitaire ne sont pas étudiés. De plus, le projet est exempté de test d'étanchéité et le recours aux énergies renouvelables devient facultatif.
En ce qui concerne les bâtiments collectifs, l'exigence de performance énergétique est fixée à 57,5 kWh/m²/an (et non 50 kWh/m²/an comme prévu) jusqu'au 31 décembre 2017.
 
 
RT 2012 : moins de surface vitrée
Le texte de base imposait à tous les bâtiments à usage d'habitation que la surface totale de baies vitrées soit supérieure à 1/6e de la surface habitable.

L'objectif était de permettre à l'occupant de profiter au maximum de l'éclairage naturel et de limiter sa consommation d'électricité. Mais avec du recul, il s'est avéré que cette exigence était inadaptée et inapplicable notamment pour les logements collectifs en milieu urbain (ayant souvent peu de façade disponible) ou pour les petits logements en résidences (pour lesquels la taille des pièces n'est pas compatible avec la présence de larges fenêtres en façade).

Désormais, dans le cas de bâtiments très étroits où la surface de façade disponible est faible et pour les logements de taille moyenne inférieure à 25 m², il suffira d'avoir au moins 1/3 de la surface de façade disponible en surface vitrée.

Modifié par khalil, 21 fvrier 2015 - 15:48 .

  • francois aime ceci

#74 _Auguste_

_Auguste_

Posté 21 fvrier 2015 - 15:54

Merci pour l'info j'étais passé à côté.


Modifié par Auguste, 28 fvrier 2015 - 15:49 .


#75 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 807 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 21 fvrier 2015 - 21:07

Ou l'art de faire et défaire. Ce n'est pas vraiment une surprise devant la chute vertigineuse des demandes de PC.

 

En attendant il aura bien fallu (grassement) payer les rigolos qui ont pondu ces diktats, et ceux qui les ont abrogés.



#76 ch'pere toine

ch'pere toine

Posté 28 fvrier 2015 - 12:45

En clair, cela signifie que :


  • pour les constructions et extensions de moins de 50 m2, seule la réglementation thermique existant élément par élément est obligatoire (on entend par "élément", le système de chauffage, le système d'éclairage, les équipements de production d'énergie utilisant une énergie renouvelable...).

  • entre 50 et 100 m2, seul le calcul du BBio doit être effectué. Le calcul de Cep n'est plus obligatoire et les systèmes de chauffage, ventilation et eau chaude sanitaire ne sont pas étudiés. De plus, le projet est exempté de test d'étanchéité et le recours aux énergies renouvelables devient facultatif.
En ce qui concerne les bâtiments collectifs, l'exigence de performance énergétique est fixée à 57,5 kWh/m²/an (et non 50 kWh/m²/an comme prévu) jusqu'au 31 décembre 2017. 

Bonjour à tous !

et voilà, depuis le temps que je parcours ce forum sur plein de sujet, il est temps...

Concernant les projets entre 50 et 100m2, j'avais cru comprendre que cela ne concernait que les extensions.
Avez-vous plus de précisions sur ce thème ?

#77 _Auguste_

_Auguste_

Posté 28 fvrier 2015 - 13:21

[Infos eronnées]


Modifié par Auguste, 28 fvrier 2015 - 15:47 .


#78 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 28 fvrier 2015 - 13:50

http://www.rockwool....UTF-8&q=RT 2012

SHSASAV



#79 ch'pere toine

ch'pere toine

Posté 28 fvrier 2015 - 14:52

Concernant cette citation :

Maison individuelle : Si cette SRT est comprise strictement entre 50 m2 et 100 m2, elle est seulement soumise à l'exigence définie au 2° de l'article 7 du titre Ier du présent arrêté et aux exigences définies aux articles 20, 22 et 24 du titre III du présent arrêté.

Pourrais-tu citer tes sources. Parce que je retrouve cette phrase dans l'article 52 de l'arrêté, mais l'article complet est

Le présent arrêté s'applique aux surélévations ou aux additions de bâtiments existants.
Toutefois, dans le cas des maisons individuelles, si la surélévation ou l'addition a une SRT :
-inférieure à 50 m2, elle est uniquement soumise aux exigences de moyen définies par l'arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants, qui liste l'ensemble des travaux visés et donne les exigences associées ;
-comprise strictement entre 50 m2 et 100 m2, elle est seulement soumise à l'exigence définie au 2° de l'article 7 du titre Ier du présent arrêté et aux exigences définies aux articles 20,22 et 24 du titre III du présent arrêté.
Pour les autres usages de bâtiments, si la surélévation ou l'addition a une SRT inférieure soit à 50 m2, soit à 150 m2 et à 30 % de la SRT des locaux existants, elle est uniquement soumise aux exigences de moyen définies par l'arrêté du 3 mai 2007 susvisé.

Il précise donc bien que c'est uniquement pour les surélévations ou additions...
Pour le moment, je n'ai trouvé nul part la mention de simplification pour la construction neuve entre 50 et 100m2...

Salutations.

Modifié par ch'pere toine, 28 fvrier 2015 - 14:52 .


#80 _Auguste_

_Auguste_

Posté 28 fvrier 2015 - 15:38

Je crois que tu as raison et qu'il s'agit uniquement des extensions. :-(

 

En tout cas les informations sont contradictoires ; mais si on se fie uniquement aux textes de loi ça semble aller dans ton sens.

 

T'as bien fait de te manifester ; je me suis réjouis trop vite !


Modifié par Auguste, 28 fvrier 2015 - 15:44 .




Aussi étiqueté avec autoconstruction, paille, hangar, grange, rehabilitation, 2012, bbc