Aller au contenu


Au secours, l'écriture manuelle se meurt...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
29 réponses à ce sujet

#1 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juin 2012 - 08:58

Un article de Rue 89 qui explique la disparition progressive de l,Écriture manuelle ( et ses conséquences, y compris sur le cerveau. Et là je vais chercher des liens par la suite )
http://www.rue89.com...le-meurt-233384


Et pendant ce temps, à Fukushima, un directeur e journal a décidé de continuer d'éditer son journal, mais sans rotative, à la main... http://kizunatohoku....7/23786917.html

#2 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 801 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 juin 2012 - 11:02

Très franchement je n'ai jamais été fan de l'écriture manuelle, tenir un stylo ne m'a jamais enchanté et ce, avant même l'avènement de l'informatique, même à l'école. Ca n'est pas pour ça que je fais 50 fôtes à la ligne, même si mon français n'est sûrement pas impeccable. Après il est certain que ça n'est probblement pas une excellente chose mais que voulez vous, on ne se refait pas.

#3 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juin 2012 - 12:56

Ce n'est pas seulement au niveau de l'orthographe, mais au niveau de la main, de la liaison cerveau écriture manuelle, de la dextérité.
De la même façon qu'avec l'avènement du téléphone portable et des manettes de jeu, ce qui se faisait avec l'index est passé au pouce. Une forme de mutation de l'être humain finalement.

#4 miki

miki
  • Genre: Homme
  • Localisation:Carcassonne
  • Intérêts:les energies renouvelables
    bricoler sur tout ce que je trouve mais toujours dans un but de récupérer

Posté 28 juin 2012 - 13:41

c'est pas une réelle perte de dextérité puisque la dactylographie nécessite également de la dextérité, mais au lieux de se concentrer sur une seule main, on utilise les tout les dois des deux mains aujourd'hui

je suis par contre d’accord sur le fait que l'écriture a la main (lorsque elle est bien écrite) conserve un certain charme.

#5 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juin 2012 - 14:04

J'ai trouvé un article en anglais sur le sujet http://online.wsj.co...rains the Brain
Et un article de science et santé parle d'un meilleur apprentissage de la lecture et de l'écriture lorsqu'il y a écriture manuelle. Par contre, on remarque que les enfants dyslexiques ont dans le même temps certaines difficultés en motricité fine et apprennent mieux à lire en passant par le clavier.
http://www.formapex....tsante2011a.pdf

Un autre article intéressant : http://www.machroniq...il-pedagogique/

Comme j'ai souvent mal aux mains, j'écris moi aussi de moins en moins, d'où mon intérêt pour la question... ;)



#6 Alban

Alban
  • Genre: Homme
  • Localisation:Loire atlantique

Posté 30 juin 2012 - 18:33

Mon orthographe est horrible et mon écriture également. Ma main tremble et tout se qui demande de la précision est compliqué pour moi, j'ai essayer la soudure de composant ... les circuits étaient bien cuit avec moi ^^.
L'informatique permet de passer outre mes problèmes grâce aux correcteurs qui s'occupent d'une petite partie des fautes.

Pour limité encore la fatigue des mains, on peut changer de disposition de clavier, en france passer de l'azerty au bépo.

Modifié par Alban, 30 juin 2012 - 18:35 .


#7 _Henri_

_Henri_

Posté 06 septembre 2012 - 10:35

Il est bien entendu qu'on assiste à une révolution culturelle en direct avec le développement du net depuis quelques années;
Aprés les philosophes grecques, aprés l'invention de l'imprimerie, nous voici dans l'ére de la tablette numérique;
Nous assistons à une transmission de pensées à l'échelle mondiale, on peut se demander quelle est l'entité qui pense actuellement ?
L'écriture manuelle étant une ramification de notre cerveau, qui avec l'arrivée de nouvelles technologies n'aura plus sa raison d'être ( de la place va être libérée sur le disque dur ?)
la Transmission de pensée sera un circuit plus court que la main ? est-ce que le contenu va changer ? je vois une sorte d'uniformisation ou formatage dans nos discours : nos références, nos sujets, nos débats seront les m^mes que des milliards d'autres humanoïdes. ...

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 septembre 2012 - 11:34

Bonjour Henri,
Pour aujourd'hui, soyons admiratifs; avant Gutemberg l'écrit était manuel mais réservé à quelques élites. Aujourd'hui nos tapotages peuvent être lu par tout lecteur qui choisit d'allumer un ordinateur et de se connecter sur la toile.
On a pu dire que c'était une révolution, soyons en conscients.

L'apprentissage de l'écriture pour tous n'est pas si ancien d'ailleurs.
Je serais curieux de savoir si l'aptitude à dactylographie consomme tout ou partie de l'espace cérébral qui fut consacré depuis Jules Ferry à l'écriture manuelle.

Quant à la transmission de pensée, généralisée et pour tous… avec ou sans un ajout technologique à notre physiologie???

#9 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 28 juin 2014 - 08:53

Fait éclairant : les enfants des cadres du numérique (yahoo, google, e-bay, ...)  vont dans des écoles sans écrans, de type Steiner

 

 

Une information sortie en 2012 doit nous faire réfléchir. Plusieurs grands journaux, parmi lesquels Le MondeLibérationL’Etudiant, se sont intéressés à une école californienne, sise au coeur de la Silicon Valley et comptant sur ses bancs essentiellement des enfants de l’industrie numérique : les fils et filles des cadres de Yahoo, Google, Ebay ou Microsoft (3/4 des parents travaillent dans le secteur des « nouvelles technologies »). Dans cette école, pas de télévision, pas d’ordinateur, pas de tablette. Même pas un pauvre TNI grâce auquel devenir créatif et autonome ! Le désert technologique. Mais un désert pavé d’or, à 20 000 dollars annuels pour une scolarité centrée sur la méthode Steiner : tricot et couture, proximité avec la nature, utilisation du corps dans les apprentissages et tableaux noirs.

 

source



#10 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 28 juin 2014 - 10:23

Il est très important de préserver écriture manuelle.Et le meilleur moyen pour la préserver ,c'est développer des activités de calligraphie.

#11 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 28 juin 2014 - 14:21

- J'ai lu il y  a peu que dans des écoles américaines l'apprentisage de l'écriture scripte était abandonnée

 

- Il y a peu en cours de turc (j'apprends cette langue) le prof nous dit : Si vous préparez une  adresse manuscrite, par exemple pour donner à un chauffeur de taxi (taksi şoförü) faite le en capitale d'imprimerie car  les jeune génération n'apprennent plus  l'écriture scripte et ont du mal à la lire.



#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 juin 2014 - 15:08

La moindre machine informatique sera bientôt dotée de la "reconnaissance vocale" qui ôtera toute utilité au clavier.

Déjà, l'orthographe et la traduction sont largement gérées à l'écran par les logiciels.

 

Sans doute le prix de la fourniture papier va s'accroitre, le réservant à des usages toujours moins nombreux.

 

Quelle serait l'utilité de réapprendre à tailler la plume d'oie?

 

;) ;)



#13 supertomate

supertomate

Posté 29 juin 2014 - 20:31

les enfants des cadres du numérique (yahoo, google, e-bay, ...)  vont dans des écoles sans écrans, de type Steiner

Il ne faut pas confondre "les enfants de blablabla vont dans une école blobloblo" et "les enfants d'une école blobloblo sont des enfants de blablabla". Ce n'est pas du tout la même chose.

 

D'autre part, il ne faut pas confondre "les enfants" avec "des enfants".

 

Une fois noté ceci, on peut largement modifier la perception de l'information donnée 4 messages plus haut.

Le fait n'est pas celui annoncé et je ne vois pas ce qu'il éclaire.

 

 

Sinon, il est évident que le passage au clavier (et autres) modifie des choses. Quoi? j'en sais rien, des pistes:

 

-le temps: il est plus lent d'écrire à la main qu'à la machine (et plus lent d'écrire à la plume d'oie qu'au stylo bille). Z'avez remarquer comme du temps ou on faisait les choses plus doucement, on avait plus de temps? Le rapport au temps est quelque chose qui se modifie, et pas dans le bon sens à mon goût.

 

-la normalité: que j'écrive mal ou que j'écrive bien, que j'écrive à mon amoureux, à un copain ou à l'administration, que je sois fatigué ou pas, mon écriture sera toujours la même et la même que celles des autres avec une machine. A la main, non. C'est pas grave, c'est juste ce que je ressens comme étant la perte de la vie. Norma, norma, normam, normae, normae, norma.

 

-avec la machine, on utilise le copier-coller. L'apparition de ce truc a plus modifiée la vie des hommes que l'identité du prochain présitruc ou la démographie chinoise.

 

 

Essayez l'écriture sans machine, c'est assez sympa d'être vautré sur un canapé avec un stylo et de pouvoir écrire à quelqu'un qu'on aime sans bruit, sans clavier froid, sans éclairage d'écran. Et recevoir une lettre, c'est pas mal aussi.

 

 

 

Supertomate



#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 juin 2014 - 20:54

A la main ou grâce à un clavier, on se rend compte aussi  que ce sont toujours les mêmes qui  ont le handicap de l'écrit quelque soit la technique.

 

Je remarquais accessoirement que pour les calculs, les futurs ingénieurs ne perdaient plus de temps à apprendre l'usage des logarithmes et de la règle à calcul.

Ces deux techniques ont disparu dès l'apparition des premières calculettes, l'année de mon bac et du premier choc pétrolier… 1974, simple coïncidence.

Plus personne ne songeraient à revendiquer des techniques chronophages!

 

Plus personne ne calcule; la caisse enregistreuse donne exactement la somme à rendre…

 

Le stylo-plume, bien mieux que le bic, plus confortable surtout.

L'encre peut être sympathique… ;)



#15 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 29 juin 2014 - 21:28

Comme tous les vieux comptables et employés de banque ayant appris leur métier avant la généralisation des calculatrices électroniques imprimantes à bandes  de papier je suis assez fort en calcul mental*. Je constate régulièrement à quel point les gens sont handicapés sans leurs béquilles électroniques. Est-ce un bien, est-ce un mal ?

 

 

*Il y a des trucs des combines à savoir, on nous y entrainait une demi-heure par jour.



#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 juin 2014 - 21:41

Béquilles électroniques, l'expression veut tout dire!  ;)

 

Sans elles nous ne serions pas là pour en causer.

Et même pour causer des pigeons voyageurs, blancs ou non, porteur de messages militaires ou de billets d'amour.

 

L'écriture n'est-elle pas aussi le propre de l'humain depuis longtemps?



#17 _khalil_

_khalil_

Posté 30 juin 2014 - 19:43

l'ecriture est une chose, le manque d'idees nouvelles en est une autre ; tout a etait ecrit sur tout, reste le silence ?

ne pas savoir ecrire, ne pas savoir compter, est-ce si necessaire de nos jours ?



#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 30 juin 2014 - 20:52

Il y a bien des choses qui ont été écrites dans des langues et des graphies dont nous ignorons encore tout.

Perdre une bibliothèque est un drame, mais perdre les moyens d'accéder à la pensée de nos prédécesseurs l'est aussi.

 

A parler avec les informaticiens et les bibliothécaires on en vient actuellement à redouter la disparition de la mémoire numérique.

Quand l'ordinateur ne sait plus "lire" le fichier généré par un logiciel dépassé, on peut effectivement apprécier de retrouver des manuscrits sur papier datant de plusieurs siècles.

 

La tradition orale et la mémoire permettent à de rares érudits de conserver et transmettre des savoirs.

Les risques de perte ou de déformation ont toujours posé problème.

 

Sans l'écrit, on se trouve rapidement réduit au silence… ce qui n'est pas toujours positif.

Méditer dans le silence, certes, mais cela ne fait pas tout.


Modifié par FLOYD, 30 juin 2014 - 20:53 .


#19 supertomate

supertomate

Posté 01 juillet 2014 - 19:03

Plus personne ne songeraient à revendiquer des techniques chronophages!

 

Ben si, moi. Entre autres parce que le constat est que plus nous avons des techniques pour faire les choses rapidement, moins nous avons de temps. Cela peut paraitre paradoxal, mais c'est ainsi.

 

 

Supertomate qui a moins de techniques que ses contemporains et plus de temps.


  • trx aime ceci

#20 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 juillet 2014 - 20:22

Le paradoxe n'est qu'apparent.

Nous faisons les choses plus vite, et nous faisons plus de choses sollicités par de multiples centres d'intérêt.

Sans l'internet, j'aurais pris le temps d'affuter la plume, diluer l'encre, racler le parchemin, nourrir le pigeon, écrire, sécher, rouler le message puis propulser le pigeon le cachet de la poste faisant foi.

Ma réponse te serai parvenue… peut-être.

Ou peut-être pas car j'aurais estimé avoir trop de peine pour quelques lignes… 

Donc j'aurais libéré du temps et tu ne le saurais pas. ;)