Aller au contenu


Photo

Réparateur, un métier d’avenir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#21 razatega

razatega

Posté 24 aot 2012 - 08:55

Ils vont vous coller le truc : non c'est pas sécuritaire etc...
Le mieu c'est de se faire potte avec un gars, et l'affaire dans le sac !
ça me rappel une fois, un copain qui y travaillait m'appel:
vient voir y a un truc à récupérer; un solex... mis de l'essence dedans et suis repartit
avec... trop content !
  • garkashimmums et Lorrinepr aiment ceci

#22 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 24 aot 2012 - 09:06

Je viens de me renseigner auprès des responsables de ma déchetterie et ils m'ont dit qu'ils sont en train de créer une "ressourcerie". Des ressourceries existent déjà en France. Généralement c'est laissé a des asso qui gèrent.

http://ressourcerie....de-Ressourcerie

Dans ma déchetterie ils ne savent pas précisément quelle forme cela prendra mais c'est en cours de réalisation.

#23 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 24 aot 2012 - 21:27

Le titre de ce sujet est-il le bon ?
S'agit-il du métier de réparateur, ou de la récup et de la remise en état sans objetif de revenu ?

#24 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 25 aot 2012 - 08:30

Il existe en france au moins des garages coopératifs: http://www.mycoop.co...ment-ca-marche/
Créer de l'emploi à tout prix (artisans ou autres) me semble être un conditionnement du vieux monde!


Comme le montre l'intitulé du document dont tu donnes les références, il s'agit bien "d'entreprendre".... Il s'agit bien d'entreprises. Donc, d'emplois, de salaires, de charges etc...Que ce soit des entreprises coopératives, tant mieux. Mais il faut voir exactement ce que ça donne en pratique.
Pour ce qui est du "vieux monde", on peut toujours le foutre à la poubelle...ou essayer de le réparer....Le "nouveau monde" marche-t-il mieux que le vieux ?

#25 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 25 aot 2012 - 20:37

Réparateur de vieux monde, est-ce un métier d'avenir? Pas sûr.

Alors essayons "créateur d'un nouveau monde".
J'aimerai bien qu'il ne se construise pas sur les ruines et les poubelles des XXe et XXIe siècles.

On se souvient qu'après la ruine de Rome, la civilisation survécut durant le moyen âge, dans les établissements religieux.
Puis vint la Renaissance, qui s'empressa de comprendre les antiques et de s'en inspirer pour construire et gouverner.

On pourrait être tenté de réinventer le XIXe ou le XVIIIe au prétexte de traction hippomobile et d'artisanat… et de développement durable.

Bon pour ce soir, une ressourcerie dans chaque canton ce sera déjà bien… ;)
  • flanar l'ancien aime ceci

#26 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 26 aot 2012 - 11:46

La réparation du vieux monde pourrait être confiée à des pros. Comme des politiciens. Ou à des bricoleurs. Comme des citoyens.
Moi je suis un bricoleur et des fois je fais des trucs qui marchent assez bien....

#27 trx

trx
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 26 aot 2012 - 12:07

Reste à savoir s'il est opportun de le réparer.
  • flanar l'ancien aime ceci

#28 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 aot 2012 - 12:46


La réparation du vieux monde pourrait être confiée à des pros. Comme des politiciens. Ou à des bricoleurs. Comme des citoyens.
Moi je suis un bricoleur et des fois je fais des trucs qui marchent assez bien....


le probleme des pros c est que la notion d argent est trop preponderante (du producteur de tomate au politicien). L amateur
lui n a pas, en theorie, leurs competences mais il y met son coeur, sa passion.
Ainsi, si vous faites vos tomates vous même, non seulement elles sont bien meilleures mais elles sont en plus gratuites !
En politique ça pourrait etre pareil si les français deleguaient moins le boulot aux pros.
En tout cas si on regarde le milieu associatif il est 100 fois plus efficace que tous ces guignols à l assemblée je trouve.
Retirez le gouvernement ou l assemblée, ça ne change pas grand chose ds le pays (cf. Belgique). Retirez le milieu
associatif c est la revolution immediate !
J ai remarqué que plein de choses ou de services gratuits etaient souvent de meilleure qualité que les produits payants
(evidement pas valable pour tout on est bien d accord).
  • flanar l'ancien et Tiewma aiment ceci

#29 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 26 aot 2012 - 13:03

@cda:
Mettre en collectif des savoirs et les outils pour les mettre en application me semble être un projet d'une richesse inégalable.
La façon de mettre en oeuvre ce projet, tant qu'elle sert le collectif et non les intérêts d'un seul, ne me paraît pas essentielle.
L'essentiel est que ça se fasse.
  • razatega aime ceci

#30 redneck_joe

redneck_joe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique
  • Intérêts:Photographie, réparation, restauration, histoire.

Posté 07 mai 2013 - 17:33

En Belgique, il est également interdit de récupérer quoi que ce soit dans les déchetteries, sauf si on connaît quelqu'un qui... ou contre un pack de 6 bières et l'affaire est réglée.

 

Par contre, il existait jadis un système que l'on nommait les "encombrants". Trois fois par an, les gens déposaient les objets dont ils n'avaient plus besoin sur le devant de la maison et un camion passait récupérer les déchets. Je ne vous cache pas que très jeune, je passais avant le camion avec ma brouette (puis ma voiture) pour récupérer des tonnes de choses comme des meubles, appareils en panne sur lesquels je récupérais les pièces détachées voire même que je réparais pour les revendre.

 

Depuis quelques années, la pratique est interdite et celui qui déposerait des "encombrants" devant sa porte risque une amende. Je ne vous cache pas que j'ai fait des trouvailles fabuleuses que je revendais sur les vide-greniers. Je regrette cette époque, pas pour le petit profit, mais pour la fouille, le fait de trouver "le" truc intéressant.

 

----

 

A propos des ressourceries, il y en a une dans ma région et je n'ai pas été convaincu. Attention, ce que je dis concerne UNE ressourcerie précise et pas une généralité. J'ai trouvé que les produits étaient très chers (alors que c'est récupéré gratuitement), bien plus chers qu'un vide-greniers ou un magasin type "troc". Bref, pour celui qui désire s'équiper à peu de frais car il n'a pas les moyens, ce n'est pas le meilleur endroit et mon sentiment était qu'il s'agissait plus d'un magasin pour "bobos" qui veulent du "vintage" et payer 60 euros une lampe de bureau des années 80. 


Modifié par redneck_joe, 07 mai 2013 - 17:54 .


#31 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 mai 2013 - 19:10

En fait, une ressourcerie comme je l'aimerais, tiendrait plus du hangar où seraient mis à l'abri les objets, les matériaux, les outils, les meubles, les machines susceptibles de servir.

Là même chose que chez soi, où l'on a toujours des "trucs qui peuvent servir".
On a jamais le bon, mais le voisin peut l'avoir et ne le sait pas.

Tout cela mis en commun ferait l'affaire de plus d'un bricoleur ou d'un auto-constructeur.

J'imagine qu'il faudrait définir un barême de prix pour réguler un peu le troc et pour financer un ou deux emplois de brocanteurs salariés.

#32 redneck_joe

redneck_joe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique
  • Intérêts:Photographie, réparation, restauration, histoire.

Posté 07 mai 2013 - 19:32

C'est assez répandu en... Californie ! Malgré que ce soit les USA avec les travers que l'on connaît, la Californie est sur certains points très progressiste, mais là n'est pas la question.

 

Tu as les casses auto, avec des voitures classées par marques et tu vas avec tes outils démonter ce que tu as besoin et ce n'est pas très cher. Tu as énormément de thrift stores qui vendent de tout, du sèche cheveux au radiateur et le tout à bas prix.

 

Enfin, un truc fabuleux, c'est les matériaux de construction. Tu as des immenses étendues de baignoires, chiottes, châssis, portes, électricité, plomberie, récupérées de maisons démolies et vendues pour celui qui veut aménager sa maison à bas prix.

 

L'idée de bourses d'échange est excellente mais il faut que tout le monde joue le jeu. J'ai fait des bourses d'échange, du moins, j'ai essayé, et à chaque fois, ce que tu possèdes ne vaut rien par contre, ce que l'autre possède vaut énormément et tu as ce sentiment très clair que celui en face de toi cherche à profiter, je caricature mais c'est du genre "Votre montre en or massif de fabrication suisse ne vaut rien, tenez, je vous l'échange contre cette magnifique fabrication chinoise en plastique".

 

Je peux pas te l'expliquer, mais tu sens que quelque chose n'est pas "désintéressé". Quand tu es chez Emmaüs, tu sens que le but n'est pas spécialement de faire du fric. Par contre, dans d'autres enseignes, tu le sens, je peux pas te le décrire autrement.



#33 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 mai 2013 - 20:46

Ni le système de la bourse ou du troc ni celui des compagnons ne valorisent un apport volontaire et ne permettent un équilibre.

Pourquoi pas un système où l'apport est évalué, disons au 1/10e de sa valeur marchande à neuf, ce qui permet de capitaliser des "bons points".
Ce cumul permet d'emporter des biens d'une valeur équivalente en une fois ou en plusieurs.
On peut autoriser aussi le paiement en espèces pour plus de souplesse.

L'évaluation au taux du 1/10e n'est qu'un exemple. Il est évident qu'un produit à l'état neuf (genre surplus de chantier) peut être valorisé à meilleur taux. La proposition de valorisation serait faite par le salarié, qu'on choisira neutre et diplomate…

Faut pas que ça devienne une "usine à gaz", mais une incitation à trouver une seconde vie à des choses au delà de ce qui concerne habituellement la brocante ou la casse auto.

#34 Jouffray

Jouffray
  • Genre: Non spécifié
  • Intérêts:qq conseils dZC:

Posté 12 mai 2017 - 16:41

le repair café en France, en avez-vous dans votre région ? des utilisateurs sur ce site ?

"Pour encourager les visiteurs à venir au Repair Café, les conseils et l’aide des spécialistes sont en règle générale gratuits. Mais nous apprécions une contribution à titre gracieux ! Au Repair Café, il y a des tirelires sur les tables dans lesquels les visiteurs contents d’une réparation ou d’un conseil peuvent mettre leur contribution. Les organisateurs utilisent ces contributions pour couvrir partiellement leurs frais. Certains Repair Cafés demandent une contribution fixe « à titre gracieux » par réparation réussie. Cette contribution ne s’élève qu’à quelques euros (ou monnaie locale) et sert toujours aux organisateurs à couvrir leurs frais.""
http://www.say-yess....CFaoK0wodccgNtA

#35 gunday

gunday

Posté 23 mai 2017 - 08:07

J'en ai un près de chez moi, mais ça fait 3 fois que je rate le jour!

Un jour je m'en souviendrais à temps! ;)