Aller au contenu


Les nouvelles énergies : un futur, un espoir, un danger ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
91 réponses à ce sujet

#61 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2965 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 25 dcembre 2012 - 01:01

Je crois qu'admettre que deux chemins peuvent mener au même endroit, même s'ils sont initialement parallèles, c'est déjà une belle ®évolution. Arrêter d'opposer ceci à cela, arrêter de négativer, essayer par tout moyen d'avancer, de tendre vers le but.

Une source d'énergie abondante et propre, même s'il en est fait mauvais usage (= le même qu'aujourd'hui), c'est déjà la pollution en moins, et donc un premier pas en avant.

Et puis, si, il y a des endroits sur terre où l'accès à plus de ressources (à partir du moment où celles-ci sont abordées différemment) fera reculer la misère. Je pense en particulier à l'Afrique. Je crois sincèrement que le jour où ces gens que l'occident a depuis toujours exploité auront accès, par quelque moyen que ce soit, à un niveau de vie décent, ils pourront enfin s'exprimer librement, proposer un autre modèle.

La technologie n'est pas l'avenir de l'homme, certes, mais elle peut encore participer à la révélation de celui-ci.

Ce n'est pas obligatoirement la solution, mais c'est une solution, une piste qui, comme n'importe quelle autre, ne doit pas être abandonnée. Parce que, peut-être, elle mène quelque part.

Ce n'est pas l'avancée technologique qui est nuisible en soi, c'est l'usage que l'homme en fait.

Tu vois, Alban, du même constat que toi, j'avance d'autres propositions.

Encore une fois, c'est nos différences (de pensées, de modes d'action, de regards sur les choses) qui permettent d'ouvrir plusieurs portes.

Une fois les portes ouvertes -le plus de portes possibles- libre à chacun d'entrer ou non, de franchir ou non telle ou telle porte.


  • Gallizour et PATI 5 aiment ceci

#62 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 25 dcembre 2012 - 02:15

Bonsoir,

 

quand on sait que le rendement thermodynamique d'une centrale nucléaire ou classique, n'est que de 33 %, que les pertes sur le réseau EDF sont de 11 % et que le rendement de conversion d'une lampe à incandescence n'est que 5 %, ces différents rendements se multipliant, on obtient le rendement final EDF:

 

0.33  x  (1 - 0.11)  x  0.05  =  0.014  =  1.4 %

 

98.6 % de la puissance primaire est perdue en chaleur; je comprend que l'on veuille des lampes économiseuses d'énergie qui ne sont rien d'autre que des lampes à décharges électriques dans un gaz, vulgairement appelées "néons" pour nous éclairer;

 

mais mettez un rendement de transformation élévatrice de puissance, donc sur-unitaire, dans le calcul et tout change:

 

1.4 %  x  110  % = 154 %   

 

Ainsi devrait aller le progrès


Modifié par Chrononaute, 25 dcembre 2012 - 02:42 .

  • pitibonom aime ceci

#63 Alban

Alban
  • Genre: Homme
  • Localisation:Loire atlantique

Posté 25 dcembre 2012 - 12:30

Je crois qu'admettre que deux chemins peuvent mener au même endroit, même s'ils sont initialement parallèles, c'est déjà une belle ®évolution. Arrêter d'opposer ceci à cela, arrêter de négativer, essayer par tout moyen d'avancer, de tendre vers le but.

Une source d'énergie abondante et propre, même s'il en est fait mauvais usage (= le même qu'aujourd'hui), c'est déjà la pollution en moins, et donc un premier pas en avant.

Et puis, si, il y a des endroits sur terre où l'accès à plus de ressources (à partir du moment où celles-ci sont abordées différemment) fera reculer la misère. Je pense en particulier à l'Afrique. Je crois sincèrement que le jour où ces gens que l'occident a depuis toujours exploité auront accès, par quelque moyen que ce soit, à un niveau de vie décent, ils pourront enfin s'exprimer librement, proposer un autre modèle.

La technologie n'est pas l'avenir de l'homme, certes, mais elle peut encore participer à la révélation de celui-ci.

Ce n'est pas obligatoirement la solution, mais c'est une solution, une piste qui, comme n'importe quelle autre, ne doit pas être abandonnée. Parce que, peut-être, elle mène quelque part.

Ce n'est pas l'avancée technologique qui est nuisible en soi, c'est l'usage que l'homme en fait.

Tu vois, Alban, du même constat que toi, j'avance d'autres propositions.

Encore une fois, c'est nos différences (de pensées, de modes d'action, de regards sur les choses) qui permettent d'ouvrir plusieurs portes.

Une fois les portes ouvertes -le plus de portes possibles- libre à chacun d'entrer ou non, de franchir ou non telle ou telle porte.

 

Pour moi la seule chose que je prend en compte c'est la vie et le bonheur. Ce que j'exprime c'est que tu peux très bien atteindre un mode de vie sain et épanouissant avec peu de ressource mais dans un environnement humain. La technologie c'est génial, ça permet d'évoluer vers de nouvelles activités, de nouveau centre d'interet, sa augmente nos capacité, mais en elle même elle n'a pas de réel rôle dans notre bonheur. Technologiquement nous pourrions nous permettre de ne quasiment plus travailler, nous pourrions théoriquement supprimer la faim dans le monde, nous pourrions déjà aménager donner acces à tous à l'eau et au soin... les technologies, les connaissances que nous avons sont bien suffisantes pour le faire, pourtant on en reste à un système archaïque.

Je suis ravi de voir que les technologies avancent car effectivement ça ouvre des portes formidables, mais certainement pas celles du bonheur et de la paix qui sont des problèmes d'un autre ordre.

 

On vit effectivement mieux avec l'acces au soin, la connaissance de nos corps, l'assistance de la technologie mais la sciences et la technologie ne nous remplirons pas de bonheur, il restera toujours cette part de travail sur soit qui ne pourra pas etre fait par des machines.

J'ai 21ans et malgrés l'abondance autour de moi je ne suis pas heureux. Quand on me parle d'espoir, j'ai envie de croire que l'on parle de l'acces au bonheur, c'est peu etre ce point qui me met hors sujet.


  • Anonimo et PATI 5 aiment ceci

#64 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 25 dcembre 2012 - 12:53

Effectivement on a actuellement encore de l'énergie mais une énergie propre et surtout bon marché permettrait au quelques milliard d'humains pauvre d'avoir accès à l'eau et à la lumière le soir... S''éclairer avec une lampe à pétrole, faire le plein d'un groupe électrogène ou d'une pompe à eau ce n'est pas à la portée de toutes les bourses et  c'est le quotidien de de beaucoup.

Quelque chose qui pour nous occidentaux privilégiés est tout à fait normal. Dire que l'on a trop d'énergie c'est un peu un raisonnement d'enfants gâtés.



#65 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 25 dcembre 2012 - 13:21

La connaissance rend en effet plus puissant mais ne rend pas meilleur et le bonheur ne peut etre atteint qu'en faisant diminuer le malheur, après en avoir reconnu les causes, pour son prochain; s'améliorer ne consiste peut-etre pas à se donner bonne conscience mais plutot à participer à l'éradication du malheur commun ordinaire ou extraordinaire...Si tous les gars (et les filles aussi) du monde voulaient bien se donner la main..., disaient-on autrefois.  


Modifié par Chrononaute, 25 dcembre 2012 - 13:22 .

  • Gallizour aime ceci

#66 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 25 dcembre 2012 - 19:28

.

Pour moi la Connaissance n'est jamais un problème, parce qu'elle ne vient qu'avec la maturité d'esprit qui convient pour la gérer sans nuire. La Connaissance ne s'apprend pas, elle nous vient ou elle est suscitée par des "Maîtres".

Le drame et le danger vient du "savoir", ces choses que l'on apprend aux éléves, sans qu'on est pris soins de savoir ce qu'ils seront capables d'en faire en bien ou en mal.

 

Celui qui acquière du "savoir" acquière du pouvoir .... par manque de conscience !

 

Celui qui s'ouvre à la Connaissance acquière la sagesse et les devoirs qui vont avec .... il acquière de la responsabilté , du respect et de la compassion .

 

Croire que tout est égal, qu'il n'y a ni blanc ni noir, c'est semer la confusion, faire de tout du mensonge. Quand on mélange toutes les couleurs de l'arc en ciel on obtient à chaque fois la même chose ... la "couleur caca". :ponpon:

.


Modifié par Ophildelo, 25 dcembre 2012 - 19:30 .


#67 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2965 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 25 dcembre 2012 - 20:26

[quote/] Quand on mélange toutes les couleurs de l'arc en ciel on obtient à chaque fois la même chose ... la "couleur caca".[/quote]

 

Quand on mélange toutes les couleurs de l'arc en ciel, qui est un spectre lumineux, on obtient la couleur... blanche!

http://clausschimphy...fr/lumiere4.htm



#68 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 25 dcembre 2012 - 20:45

Quand on mélange toutes les couleurs de l'arc en ciel, qui est un spectre lumineux, on obtient la couleur... blanche!

http://clausschimphy...fr/lumiere4.htm

 

Crois tu que j'ignore les lois concernant les ondes lumineuses. ?

 

Réaliser la Lumiére blanche dans le domaine de la conscience reléve de l'Etre accompli . Qui est accompli ici .

 

Van Gogh n'a pas réalisé ses oeuvres en faisant une bouillie de peinture et en faisant du barbouillage .... il lui fallait de la science et surtout une conscience particulière.

 

Laisser croire à tout un chacun qu'en faisant n'importe quoi, guidé par son ignorance, il fera une oeuvre autre qu'une oeuvre de m..e, ce n'est pas être son ami .

Le seul avantage que j'y vois c'est que çà nous permet d'en faire autant . .. paresse qu'en tu nous tiens ! :ponpon:

.



#69 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 01:04

La connaissance, avec un c minuscule, est souvent synonyme du savoir surtout dans le domaine du savoir scientifique et technique; ne dit-on pas l'expression: controle des connaissances pour signifier le controle du savoir et de l'expérience en compréhension de ce savoir, de cette connaissance au pluriel ?

 

c'est surtout vrai dans le domaine de l'application de ces connaissances, de ce savoir, que l'on constate que les betises arrivent: soient les infos acquises sont incomplètement comprises, soient elles sont comprises autrement que ce qui est vrai de comprendre;

 

soit c'est la connaissance du Maitre lui-meme qui est incomplète, ou oublieuse et quand, comme dans notre société, les deux s'exercent à tous les niveaux, l'incomplétude des connaissances et du savoir des uns et des autres additionnées produisent inéluctablement différents malheurs: abus de pouvoirs, crédulités de toutes sortes confiantes et abusées et finalement, c'est le malheur des etres humains et de leurs dirigeants qui en résultent avec la guerre et la mort comme seuls vainqueurs. 

 

Il faut se méfier comme de la peste de l'incomplétude de ses connaissances comme de celle de la Connaissance, tant elle ne s'acquière que de façon toujours incomplète et selon différents modes de l'incomplétude: soit de l'incomplétude des axiomes transformés souvent en dogmes produisant le malheur, soit de l'incomplétude de vraies compréhensions du corpus de connaissances déjà acquises, soit de l'illusion de connaissance qui est le vrai ennemi du Savoir et de la Connaissance vrais qui entraine le bonheur !

 

l'incomplétude est la source de l'illusion et du malheur !


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 01:06 .


#70 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 26 dcembre 2012 - 09:14

.

Je suis d'accord avec toi pour ce que tu dis de la connaissance assimilée au savoir.... tout celà est systématiquement entaché d'une vraie incomplétude .

 

Il n'en est pas de même de la Connaissance, car celle ci est toujours harmonisé et en cohérence avec le Tout (ou l'Un). Dans ce cas c'est l'incomplétude (aux yeux du monde) qui est une illusion.

 

Un flocon de neige qui tombe, n'est pas le monde en apparence, et pourtant il le contient, et plus encore. :ponpon: 


  • Chrononaute aime ceci

#71 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 11:21

On en revient donc à la dialectique consistant à déterminer si la Connaissance est indépendante du savoir à connaitre et avec quelle complétude et quels compléments à apporter à la connaissance plus ou moins directe de celle-ci par la métaphysique, si elle est de nature unique et liée à la connaissance d'une entité supérieure un peu comme les mathématiques, ou par les sciences exactes et expérimentales, si la Connaissance de l'Un et cette Connaissance elle-meme sont d'origine matérielle et énergétique liées aux objets mathématiques pour la savoir et pour certains la controler afin d'en vivre ou pour son confort matériel et pour d'autres, la comprendre et la vivre, pour son confort intellectuel et son partage avec autrui.

 

  Des expériences scientifiques du physiologue et psychologue Dr Michael Persinger au Canada à l'université Laurentienne, ont montré que la stimulation directe magnétique du cerveau  ( lobes temporaux) recrée l'impression d'une présence divine et extra-corporelle éthérée théologique avec des manifestations émotionnelles intenses très proches de la révélation métaphysique et liée à la pratique religieuse; il semblerait donc que le cerveau humain soit déjà équipé pour la perception du divin et de l'Un et de la Connaissance intime et cérébrale métaphysique de l'univers vu comme un aspect d'une Connaissance quasi-religieuse et métaphysique.

 

http://fr.wikipedia....chael_Persinger

 

http://www.radio-can...ystique/7a.html

 

 

http://www.pseudo-sc...php?article1463

 

http://en.wikipedia....i/Neurotheology


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 11:38 .


#72 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 26 dcembre 2012 - 12:01

.

Vaste programme mon frère !

La Connaissance que j'évoque transcende et la matière et l'intellect, elle n'est pas de lien de dépendance avec la religion . Les religions sont des systèmes fermés qui reposent sur des croyances, et à ce titre la (ou les) science(s) qui reposent sur des axiomes (des données supposées vraies sans les avoir démontrées), ne sont rien d'autre .

 

Gautama aurait dit qu'il n'enseignait pas de croyances. Et à la question de l'existence possible d'une entité divine (Dieu), il aurait répondu : << Cette question ne se pose pas à l'homme !>> . Quant à savoir si Dieu existe : << Dieu seul le sait, et encore le sait il ? >>

Cette dernière phrase témoigne bien de sa lucidité, car en vérité, la problématique de l'homme vient bien du fait qu'il ignore sa dimension transcendante.... et l'ignorance ici ne doit pas être comprise comme quelque chose qui manque, mais comme quelque chose en trop, qu'on peut aussi appeler "illusion" .

 

Pour ma part, je ne crois en rien, ni en ce que je vois, ni en ce que j'entends ou sens . Je ne crois pas en Dieu . Je ne sais qu'une chose, < il y a "quelque chose" qui Est ! >, c'est tout, et cela me remplit .

 

Pour le reste je ne suis qu'un idiot. :ponpon: 

.



#73 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 12:24

 y a-t-il meme quelque chose à savoir ? En se détachant de tout et en se dépouillant de toutes richesses, connaissances et savoirs, il ne reste que le savoir que tout change et que le bonheur consiste à s'en pénétrer; rien n'est permanent mais ce qui change est ce qui reste à connaitre !

 

Il est à noter que la science moderne s'est orientée vers le savoir lié aux invariants, ce qui ne change pas pour différents observateurs donc ce qui reste identique et permanent pour tout observateur de ce qui est su comme existant !


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 12:30 .


#74 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 26 dcembre 2012 - 13:19

 y a-t-il meme quelque chose à savoir ? En se détachant de tout et en se dépouillant de toutes richesses, connaissances et savoirs, il ne reste que le savoir que tout change et que le bonheur consiste à s'en pénétrer; rien n'est permanent mais ce qui change est ce qui reste à connaitre !

 

Il est à noter que la science moderne s'est orientée vers le savoir lié aux invariants, ce qui ne change pas pour différents observateurs donc ce qui reste identique et permanent pour tout observateur de ce qui est su comme existant !

 

 

Les invariants ?? Connais tu quelque chose qui ne change pas ?

C'est comme la reproductibilité, cela n'existe pas, rien ne peut se réproduire de façon strictement idendique .

 

Je pense aussi qu'il n'y a rien à savoir, mais tout à connaître (Naitre avec).  L'essentiel c'est ce qui te sera encore utile à l'ultime seconde de ta vie ... le reste ce n'est  qu'un jeu, le jeu de la Vie dans le  monde .

Si tu me demandes << mais que fait la Vie dans le monde ? >>, ma réponse est simple : << Je n'en sais rien !>>  Mystère. :ponpon: 

 

Jésus non plus n'a pas pu répondre à cette question .

 

<< Si la chair est venue à l’existence à cause de l’esprit,
<< c’est une merveille,
<< mais si l’esprit est venu à l’existence à cause du corps,
<< c’est une merveille de merveille.
<< Mais moi, je m’émerveille de ceci :
<< Comment cet Etre qui Est,
<<peut-il habiter ce néant ? >>
 


Modifié par Ophildelo, 26 dcembre 2012 - 13:28 .


#75 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 16:45

Oui, c'est une opinion; donc vous etes croyant en l'existence de cet Etre supreme inconnaissable autrement que par une sorte d'intuition et cette croyance intuitive qui est peut-etre implicite pour vous, vous est un savoir fondamental ?? 

 

L'invariance en physique et en mathématique consiste en la propriété d'un concept de se reproduire comme vous le dites de façon identique après l'application d'une opération de symétrie sur les paramètres de cet objet, vous le savez peut-etre ? Quand cette condition est réalisée, on dit qu'on est en présence d'un invariant par symétrie; il existe par exemple la symétrie par la transformation de Lorentz qui produit les propriétés de l'espace-temps et de ces évènements dans la relativité restreinte...

 

http://fr.wikipedia....iki/Invariance_(physique)

 

Mais la découverte que l'univers ne se reproduit pas identique à lui-meme par l'expansion accélérée du vide et que cette accélération a beaucoup varié au cours des ages et que son énergie ne fait qu'augmenter pour le vide comme pour la matière et ceci, à partir de rien ou presque (énergie sombre dont rien de concret n'autorise à suspecter la moindre existence) montre finalement que l'univers lui-meme est sur-unitaire au grand dam des scientifiques bon teint ! 

 

Donc les propriétés de symétries comme l'invariance ou la covariance des lois de la physique semblent incapables d'expliquer l'univers à grande échelle; meme à l'échelle de la Galaxie, les lois covariantes de la relativité générale sont incapables (reconnue depuis 1928) d'expliquer la simple vitesse de révolution des étoiles par rapport au centre de cette révolution, et on est bien obligé de penser que toutes les façons de corriger ce fait dans les théories connues (Mond, TeVeS, matière noire supersymétrique...) se sont toutes soldées par des échecs:

 

il ne reste donc que la possibilité de sur-unité classique macroscopique ou quantique, peut-etre, qui pourraient expliquer sainement ces phénomènes !


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 16:49 .


#76 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 26 dcembre 2012 - 16:58

.

Je l'ai dit plus haut, je ne crois pas en Dieu ... ni en un être supréme ! Mais celà n'a pas d'importance ! :ponpon: 

 

Imaginez que vous êtes présentement en train de rêver ... peut être que tout deviendra plus simple . :sommeil: 


Modifié par Ophildelo, 26 dcembre 2012 - 17:12 .


#77 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 17:10

Pour donner un nom aux choses , la Connaissance harmonieuse avec le Grand Tout ou l'Un n'est-elle pas une sorte de Connaissance holistique que vous approuvez ?

 

Voici différents holismes, reconnaissez-y vous la Connaissance que vous pronez ? Le holisme harmonieux avec le Tout, l'Un, se marie très bien avec les conceptions de l'émergence ou la somme des parties d'un tout est dotée de propriétés émergentes qui distinguent le tout de la somme de ces parties; peut-etre est-ce aussi ce que vous ressentez intuitivement ?? L'Amour étant un tout non négligeable pour parler comme un physicien !

 

http://fr.wikipedia....wiki/Holistique

 

http://fr.wikipedia..../wiki/Émergence

 

Ainsi vous aurez peut-etre des mots à placer sur ce que vous ressentez....


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 17:22 .


#78 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 26 dcembre 2012 - 18:18

Si cela pouvait être circonscrit par des mots à la satisfaction de l'intellect, d'autres l'auraient fait avant moi .

On dit souvent : < Ce n'est pas ceci ! > ou : < Cà n'est pas celà ! > . On alors on emploie des images ou des paraboles .

 

Ce que tu essaies de faire, c'est un peu comme de vouloir faire rentrer un éléphant dans ton bocal . Si tu y parvenais, tout est possible, à quoi ressemblerait il au final ?

 

Le seul moyen d'accés à la Connaissance c'est de sauter la barrière de l'intellect et plus largement du mental, ce n'est pas de renforcer le mental par des raisonnements de plus en plus sosphistiqués .

 

C'est pour cela qu'il est dit que le "royaume des cieux" appartient aux simples en esprit . Et c'est pour çà que lorsque l'on a demandé à "Jésus" pourquoi il parlait en parabole, il aurait répondu : < C'est pour qu'ils entendent sans comprendre ! > , car l'illusion né du contrôle de l'intellect . Le but , courcircuiter l'intellect et la raison raisonnante pour atteindre ce que l'on appelle le Coeur . Les koans fonctionnent aussi comme çà . L'illumination est spontanée, elle ne procéde pas d'un raisonnement, mais d'une disposition de l'esprit .

.

Pour le reste ce que tu dis est fort intéressant, mais c'est un chemin sur lequel je ne me proméne plus qu'en touriste, un peu comme dans un jardin botanique pour y regarder les nouveautés ... dont je ne cherche même plus à savoir le nom ... la surprise me suffit . :ponpon: 

.



#79 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 26 dcembre 2012 - 18:52

Paraboles et koans ! La pratique Zazen est en effet tournée vers la spontanéité de la compréhension et l'esprit y est différent de celui des occidentaux tourné vers la raison et le discours logique et rationnel;

 

de l'esprit, par l'esprit est cependant la devise de cette pratique et c'est en fait une projection de soi ou de l'esprit vers l'avant oubliant l'ego, inspirée du boudhisme, lui meme en réaction contre l'hindouisme et les doctrines des fakirs.

 

Mais les doctrines Zen ont leurs limites dès qu'on cherche un peu de consistance à l'univers et qu'on n'y voit plus le flux d'esprit qui pousse hors de soi vers la compréhension en faisant Un avec le cosmos; c'est une question de feeling comme disent les anglo-saxons et de bien-etre personnel: or on peut voir aussi dans une équation tout l'univers car toute la science est une et indivisible et les équations d'une branche sont reliées à toutes les autres. Unité des sciences comme l'unité de tout l'univers et de l'esprit qui s'en sert comme un véhicule vers la compréhension chiffrée que gouverne la mathématique de l'univers dont c'est le langage comme disait Galilée au XVème siècle 


Modifié par Chrononaute, 26 dcembre 2012 - 19:06 .


#80 _Ophildelo_

_Ophildelo_

Posté 27 dcembre 2012 - 11:13

Le cosmos, l'univers .... tout dépend de ce que tu entends par là !

Le cosmos des scientifiques leurs semblent infini ....mais leur cosmos n'est rien, il y a une infinité de cosmos . Il en apparait une infinité à chaque instant. Quand j'ai "découvert" cela j'avais 8 ans. J'ai appelé  cela des univers bourgeonnants ou a embranchements ou arborescent. C'est conforme à la mécanique quantique et çà expliquent très bien les fameux paradoxes du chat et du grand-père, que tu connais je n'en doute pas .

 

Evidemment le Zen a ses limites, le bouddhisme aussi, mais ce sont les limites de ceux qui ne veulent (ou ne peuvent) sortir de leur bocal .

 

Je trouve que le logion 2 de l'évangile de Thomas te correspond très bien .

 

<< Que celui qui cherche
<< soit toujours en quête
<< jusqu’à ce qu’il trouve
<< et quand il aura trouvé,
<< il sera dans le trouble,
<< ayant été troublé, il s’émerveillera,
<< il règnera sur le Tout.>>

 

En tout cas je te remercie pour cet échange courtois et très intéressant . Comme quoi on peut avoir des visions différentes et se respecter !  :ponpon: 
 


  • Chrononaute aime ceci