Aller au contenu


Photo

Alzheimer et huile de coco?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
241 réponses à ce sujet

#21 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 01 dcembre 2012 - 19:16

Je mets une bonne cuillerée à café dans mon smoothie (à la place de 6 à 8 noix de cajou):

Recette du Smoothie mangue et épinard :roi2:
1 petite banane
1 mini-mangue
250 ml de petites feuilles d'épinard congelé (ou mieux de la mâche, 1/4 de ravier)
125 ml de fruits rouges congelés
1 demi-citron entier, sans le zeste (rehausse le goût des fruits rouges)
1 bonne càc de beurre de coco (huile de coprah, acheté en mag bio, 11 € pour un pot de 300 ml)
1 rondelle de gingembre (1cm)
1 pincée de cardamone
250 ml de jus de pomme
mixer 45' au blender et déguster.

Sur le net, vous en trouverez moins cher (nutiva par exemple, 425 ml à 11 €).
L'huile de coprah doit être vierge et bio, évidemment. Vérifiez qu'il est indiqué "non hydrogéné" (peu probable vu que c'est une huile solide sous 20 - 30° C, mais pas impossible vu que c'est souvent traité / conditionné dans un pays tropical)
NB: Si vous voulez que ce soit plus liquide, il faut ajouter encore 125 ml d'eau. Mais on goûtera moins les fruits.
NB2: Il faut un blender puissant (6 à 8000 tours / minute) si fruits congelés ...
Nestor

Modifié par Nestor345, 01 dcembre 2012 - 19:20 .


#22 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 01 dcembre 2012 - 19:31

Attention, Nestor345, d'après ce que j'ai lu (suite à cet excellent thread initié par Gallizour),l'huile de coco et l'huile de coprah, ça n'est pas la même chose. Et ces deux huiles n'ont donc pas les mêmes propriétés. La première est extraite du fruit frais, la seconde du fruit séché.
  • Shivaya aime ceci

#23 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 01 dcembre 2012 - 20:50

Extrait:

L'huile de Coprah, parfois appelée huile de Coco, est issue de la pulpe séchée de la noix de Coco, contrairement à l'huile de Coco vierge qui est issue de la pulpe fraîche et garde une délicieuse odeur de Coco. L'huile de Coprah est raffinée et désodorisée pour garantir une huile très stable à l'oxydation, de couleur blanche et d'odeur neutre.
C'est une bonne alternative à l'huile de Coco vierge pour ceux qui préfèrent un produit plus neutre ou pour des produits parfumés où l'odeur de Coco n'est pas souhaitée.


L’huile de coco ou huile de coprah est une huile végétale fabriquée à partir de l'albumen séché de la noix de coco, appelé coprah.
=> C'est la façon de produire qui en fera un "beurre" recommandable ou non : la pulpe de Coco peut être séchée, puis raffinée et désodorisée ... Elle peut être issue de la pression à froid de pulpe de coco fraîche ... C'est préférable pour éviter l'oxydation mais pas obligatoire car c'est une huile presque exclusivement composée d'AG saturés. Avec un procédé respectueux, c'est no problemo ...

je vais encore creuser le sujet :pingus:

Modifié par Nestor345, 01 dcembre 2012 - 22:01 .


#24 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 01 dcembre 2012 - 22:00

Le coprah de Papouasie-Nouvelle-Guinée est réputé pour sa qualité et son taux très faible en aflatoxine (champignon dû aux conditions de stockage, principalement, ndlr).
Mais l'augmentation de la demande a entrainé l'importation de coprah d'origine asiatique, notamment l'Indonésie et les Philippines, moins cher mais de moins bonne qualité. Le coprah provenant de nombreux pays d'Asie est déjà interdit à l'importation dans l'Union Européenne, en raison de sa teneur plus souvent élevée en aflatoxine.
http://encyclo.voila.fr/wiki/Coprah

Récolte

À leur maturité, les noix de coco tombent au sol. Parfois l'exploitant anticipe ce stade de croissance et les récolte lui-même en les détachant de l'arbre. Rassemblées, l'opération manuelle de détrocage de l'albumen séché est effectuée. Cette chair extraite est séchée au soleil jusqu'à la disparition quasi totale de sa teneur en eau qui ne doit pas dépasser 6 %, pour obtenir le coprah. Le coprah est ensuite rassemblé dans des sacs qui sont pesés avant leur vente.


En Polynésie française où cette culture est en usage depuis le XIXe siècle, les sacs sont acheminés par cargo vers Papeete où se trouve l'« Huilerie de Tahiti ».

Modifié par strychnine, 02 dcembre 2012 - 09:19 .


#25 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 01 dcembre 2012 - 22:06

Huile de coprah ou huile de coco
La chair comestible de la noix de coco se nomme aussi coprah. De cette partie est extraite l’huile de coprah, ou huile de coco, qui a une texture solide à la température de la pièce étant donné son contenu élevé en acides gras saturés (tout comme les graisses animales). L’huile de coprah est essentiellement utilisée par l’industrie alimentaire pour la préparation de pâtisseries, de confiseries et pour la friture, et elle est parfois hydrogénée ou partiellement hydrogénée, ce qui la rend encore plus solide. L’hydrogénation partielle de l’huile forme des gras trans, lesquels seraient encore plus néfastes que les gras saturés sur le cholestérol sanguin.
http://www.passeport...oc=noix_coco_nu

Modifié par Nestor345, 01 dcembre 2012 - 22:07 .


#26 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 01 dcembre 2012 - 22:54

Coconut Butter vs. Coconut Oil

Coconut Butter
Coconut butter, also called coconut cream concentrate, is not really a butter, but rather coconut meat in a concentrated form. To produce coconut butter, coconut meat is dried and then finely ground until a creamy consistency is obtained. No ingredient, not even water, is added. Seventy percent of the content of coconut butter is coconut fat, or coconut oil.

Coconut Oil
Coconut oil is produced by extracting the oil from the coconut meat; the extraction process varies depending on whether the product is regular coconut oil or virgin coconut oil. For regular coconut oil, copra, or dried coconut, is used to extract the oil, which is then refined, bleached and deodorized. For virgin coconut oil, only fresh coconuts are used to extract the oil, and no chemicals are used during the process.

Nutritional Value
Coconut oil is pure fat; 1 tbsp. provides 117 calories, 13.6 g of fat, 11.8 g of which are saturated, and no carbohydrate, fiber or protein. Although 70 percent of coconut butter is coconut oil, it also contains some coconut solids. For this reason, coconut butter provides slightly fewer calories and fat and more carbohydrates, fiber and protein, with 94 calories, 9 g of fat, 8.1 g of which are saturated, 3.3 g of carbohydrates, 1.3 g of fiber and 0.9 g of protein per tbsp.
=> Il y a des fibres et surtout des protéines dans la composition du beurre de coco ou coprah.
Source:
http://www.livestron...vs-coconut-oil/

=> mon supposé beurre de coco est donc de l'huile car c'est 100 % huile vierge de coco. protéines 0. Fibres 0. Il n'y a pas le totum de la pulpe.

#27 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 02 dcembre 2012 - 08:15

On comprends rien......

#28 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 282 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 dcembre 2012 - 09:06

Pour mieux comprendre on peut aller directement sur le site du Dr Mary T. Newport (celle de la vidéo).

en VO : http://www.coconutketones.com/
en VF : http://translate.goo...nutketones.com/



PS : Attention la traduction automatique offre quelques contresens, d'autant qu'il y a parfois des espaces incongrus en plein milieu des mots qui les rendent intraduisibles.

Modifié par Tis, 02 dcembre 2012 - 09:24 .


#29 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 02 dcembre 2012 - 09:28

Traduction fournie par votre serviteur ;)
NB: Les fonctions complètes de l'affichage ne sont pas disponibles. Je ne peux donc pas mettre en évidence les éléments clés.

Beurre de noix de coco contre huile de noix de coco

Beurre de noix de coco
Le beurre de coco, également appelé concentré de crème de noix de coco, n'est pas vraiment un beurre, mais plutôt de la chair de noix de coco sous une forme concentrée. Pour produire le beurre de noix de coco, la chair de noix de coco est séchée et puis finement moulue jusqu'à ce qu'une uniformité crémeuse soit obtenue. Aucun ingrédient, même pas de l'eau, n'est ajouté. 70 % du contenu du beurre de coco sont des graisses de noix de coco, ou de l'huile de noix de coco (=> le beurre de coco complet est composé de 70 % d'huile, ndlr)

Huile de noix de coco
L'huile de noix de coco est produite en extrayant l'huile à partir de la chair de noix de coco ; le processus d'extraction change selon que le produit est simplement renseigné comme huile de noix de coco (regular coconut oil) ou comme huile vierge de noix de coco (virgin coconut oil). Pour l'huile de noix de coco raffinée (regular), le coprah, ou la noix de coco sèche, est employé pour extraire l'huile, qui est ensuite raffinée, blanchie et désodorisée. Pour l'huile de noix de coco vierge, seules des noix de coco fraîches sont employées pour extraire l'huile, et aucun produit chimique n'est employé pendant le processus.

Valeur nutritive de l'huile de noix de coco
L'huile de noix de coco est de la graisse pure ; 1 càs fournit 117 calories, 13.6 g de graisse, dont 11.8 g sont saturés, et aucun hydrate de carbone (glucide), ni fibre ni protéine. Bien que 70 pour cent du beurre de noix de coco soient de l'huile de noix de coco, il contient également quelques éléments solides issus de la noix de coco. Pour cette raison, le beurre de noix de coco fournit légèrement moins de calories et de graisses, et plus d'hydrates de carbone, fibres et protéines, avec 94 calories, 9 g de graisse, dont 8.1 g dont sont saturés, 3.3 g d'hydrates de carbone, 1.3 g de fibres et 0.9 g de protéines par cuillerée à soupe (tbsp).

Décodage Nestor:
=> Il y a des fibres et surtout des protéines dans la composition du beurre de coco ou coprah. C'est "moulu" finement afin d'avoir une consistance douce, crémeuse.
Source:
http://www.livestron...vs-coconut-oil/

Il ne faut pas se baser sur l'appellation coprah pour déterminer si c'est du beurre ou de l'huile.
Si vous voyez indiqué 100 % virgin oil, c'est de l'huile qui a la consistance du beurre (car solide jusque 20, voire 30 ° C).
Attention aux appellations trompeuses : Pour avoir un véritable beurre de noix de coco, il doit contenir des fibres et des protéines donc.
Dans ce dernier cas, vous avez le totum de la plante, ou presque. C'est préférable si vous souhaitez une action thérapeutique. Néanmoins, je suis d'avis que l'huile de coco vierge, d'origine bio, est suffisante en prévention d'Alzheimer car ce sont les cétones (ketones dans le reportage video du Dr Dr Mary T. Newport ) qui servent de substitut aux glucides. Le glucose, qui est la nourriture privilégiée du cerveau, n'atteint plus sa cible (les cellules du cerveau). Ces cellules dépérissent alors progressivement. Si on nourrit un patient atteint d'Alzheimer (ou d'une autre maladie neuro-dégénérative) avec 20 g de beurre de noix de coco, le patient récupère une partie des fonctions cérébrales si les cellules sont encore en bon état.

Modifié par strychnine, 02 dcembre 2012 - 09:42 .


#30 _strychnine_

_strychnine_

Posté 05 dcembre 2012 - 17:22

Un article de fond sur le sujet de l'Alzheimer et l'huile de noix de coco http://fr.sott.net/a...die-d-Alzheimer

 

 

Les cétones de la noix de coco - 22 juillet 2008 

Commentaires du Dr Mercola 

Dans la vidéo ci-dessus, le Dr Mary Newport présente les corps cétonés, un carburant alternatif pour votre cerveau que votre organisme produit pendant la digestion de l'huile de noix de coco, et le grand intérêt de cette huile pour lutter contre la maladie d'Alzheimer. 

Cette information est vraiment remarquable, et je vous encourage à visionner la vidéo du Dr Newport dans son intégralité pour comprendre toute l'histoire. Si sa théorie est juste, elle pourrait constituer l'une des plus grandes découvertes depuis bien longtemps. La guérison remarquable de son mari confirme ses hypothèses. 

Gardez toutefois à l'esprit qu'à contrario du Dr Newport, je ne soutiens pas l'usage de médicaments pour soigner l'Alzheimer, et, étant donné l'état de santé de son mari, l'enrôler dans une cohorte de tests d'un vaccin est totalement contre-indiqué et mal avisé. 

Ceci dit, Je crois que le Dr Newport pourrait bien être tombé sur une manière naturelle et efficace de prévenir et de traiter l'Alzheimer, et c'est ce dont je veux discuter ici. 

« La famine du cerveau » est une des caractéristiques de la maladie d'Alzheimer 

Le glucose est l'un des principaux carburants dont votre cerveau a besoin et qu'il convertit en énergie. 

L'étude du mécanisme d'absorption du glucose par le cerveau n'a débuté que récemment, et ce qu'on a découvert est qu'en fait votre cerveau produit sa propre insuline afin de transformer le glucose qui se trouve dans le sang en un aliment nécessaire à sa survie. 

Comme vous le savez peut-être déjà, les diabètes sont des maladies où la réponse de l'organisme à l'insuline est affaiblie jusqu'à ce que le corps cesse finalement de produire l'insuline nécessaire pour réguler la glycémie, ainsi la capacité de votre organisme à réguler (ou transformer) le sucre qui se trouve dans le sang en énergie est pour l'essentiel neutralisée. 

Lorsque la production d'insuline par votre cerveau baisse, il fait littéralement face à la famine, étant donné qu'il est privé de l'énergie provenant du glucose dont il a besoin pour fonctionner normalement. 

C'est ce qui arrive aux patients souffrant de la maladie d'Alzheimer - des parties de leur cerveau commencent à s'atrophier, ou à mourir de faim, ce qui induit un fonctionnement déficient et au final des pertes de la mémoire, de la parole, de la motricité et de la personnalité. 

De fait, votre cerveau peut commencer à s'atrophier à cause de la faim s'il devient insulino résistant et perd sa capacité à convertir le glucose en énergie. 

Il est désormais établi que les diabétiques ont 65% de risques supplémentaires d'avoir la maladie d'Alzheimer, et un lien fort entre ces deux maladies existe, même si les mécanismes exacts restent à déterminer. 

Il semble toutefois clair que ces deux maladies sont liées à l'insulino résistance - dans votre organisme et dans votre cerveau. 

Des aliments alternatifs pour le cerveau peuvent stopper l'atrophie cérébrale. 

Heureusement, votre cerveau peut utiliser différentes sources d'énergies et c'est là que l'huile de noix de coco entre en scène. 

Il existe une autre substance qui peut nourrir votre cerveau et prévenir son atrophie. Elle peut même rétablir et renouveler les neurones et les fonctions nerveuses cérébrales après un traumatisme. 

La substance en question s'appelle corps cétonés ou cétoacides. 

Les cétones sont produites par votre organisme lorsqu'il transforme des graisses (par opposition au glucose) en énergie. Et une des principales sources de corps cétonés sont les triglycérides à chaîne moyenne (TCM) qui se trouvent dans l'huile de coco. 

L'huile de coco contient approximativement 66% de TCMs 

Selon le Dr Newport, le bénéfice des cétones pourrait s'appliquer à nombre d'autres problèmes de santé :
« C'est, en outre, un traitement potentiel contre la maladie de Parkinson, la maladie d'Huntington, la sclérose en plaque et la sclérose latérale amyotrophique (SLA également appelé maladie de Lou Gehrig) épilepsie réfractaire, diabètes de type I et de type II, lorsqu'il y a résistance à l'insuline. 

Les corps cétonés peuvent aider le cerveau à récupérer après un manque d'oxygène que ce soit chez le nouveau-né ou l'adulte, ils peuvent aider le cœur à récupérer après une attaque grave, et ils peuvent réduire la taille des tumeurs cancéreuses. »
Les triglycérides à chaîne moyenne (TCM) sont des graisses qui ne sont pas métabolisées par votre organisme comme les triglycérides à chaîne longue. Normalement, une graisse ingérée doit être mélangée à de la bile sécrétée par votre vésicule avant d'être métabolisée par votre système digestif. 

Mais les triglycérides à chaîne moyenne vont directement dans votre foie qui transforme ces graisses en cétones, évitant totalement la bile au passage. Votre foie libère immédiatement les cétones dans votre sang d'où elles sont transportées dans votre cerveau pour être utilisées comme source d'énergie. 

En fait, il apparaît que les cétones sont l'aliment préféré des cerveaux des patients souffrant de diabètes ou de la maladie d'Alzheimer.
« Dans la maladie d'Alzheimer, les neurones situés dans certaines zones sont incapables d'absorber le glucose en raison d'une résistance à l'insuline, suite à quoi ils dépérissent lentement, processus qui se déclenchent une ou plusieurs décennies avant que les symptômes deviennent perceptibles, » 
précise le Dr Newport dans son article. 

« Si ces cellules avaient accès aux corps cétonés, elles pourraient rester en vie et continuer à fonctionner. »
Le régime cétonique - pourquoi l'élimination des céréales vous protège aussi de la neurodégénérescence 

Une autre manière d'accroître la production de cétones dans votre organisme est de réduire votre consommation d'hydrates de carbone. 

C'est ce qui se produit lorsque vous optez pour un régime riche en graisses, riche en protéines et pauvre en hydrates de carbone : votre organisme se met à utiliser des graisses à la place des hydrates de carbone, c'est ce qu'on appelle cétose. 

C'est également la raison pour laquelle vous ne mourrez pas de faim lorsque vous jeunez pendant des semaines, votre organisme est capable de transformer les graisses que vous stockez en cétones utilisées comme source d'énergie à la place du glucose. 

Toutefois, la consommation de triglycérides à chaîne moyenne comme l'huile de coco constitue une meilleure solution car les cétones produites par cétose ne sont pas concentrées dans votre sang, mais sont, en majeure partie, exécrées dans vos urines. 

Les TCMs et la recherche sur Alzheimer 

Dans le mécanisme de métabolisation TCM-cétone il apparaît que votre organisme traite les TCMs comme des hydrates de carbone et non pas comme des graisses. En effet, l'huile de coco est une graisse qui agit comme un hydrate de carbone lorsqu'il s'agit d'alimenter le cerveau en énergie. Cela permet aux cétones d'être libérées dans le sang sans induire le pic d'insuline classique associé à la libération d'hydrates de carbone dans le sang. 

D'après les études, les doses thérapeutiques de TCMs sont de 20 grammes par jour. Selon les calculs du Dr Newport, un peu plus de deux cuillères à soupe d'huile de coco (approximativement 35 ml ou 7 cuillères à café rases) fournissent l'équivalent de 20 grammes de TCM, dose indiquée pour la prévention ou le traitement des maladies neurodégénératives. 

Gardez toutefois à l'esprit que le niveau de tolérance à l'huile de coco varie d'un individu à l'autre, et vous devrez peut-être commencer avec de petites doses et les augmenter progressivement afin d'atteindre ces doses thérapeutiques. Je recommande que vous commenciez avec une cuillère à café, prise pendant le petit déjeuner. Augmentez votre quantité d'huile de coco jour après jour jusqu'à pouvoir tolérer 4 cuillères à soupe. 

Il vaut mieux prendre de l'huile de coco pendant les repas afin d'éviter les maux d'estomac. 

Il faut également prendre de la vitamine B12 pour optimiser la santé de votre cerveau. 

Selon une petite étude finlandaise publiée dans le journal Neurology, les personnes consommant des aliments riches en vitamine B12 voit les risques d'Alzheimer diminuer. Pour chaque augmentation d'une unité du marqueur de la vitamine B12 (holotranscobalamine) le risque d'Alzheimer diminue de 2%. 

Toutefois, je suis en total désaccord avec les recommandations nutritionnelles publiées par CNN Health sur ce sujet, qui incluent la consommation de poissons et de céréales enrichies. 

Les céréales enrichies en vitamines ne sont clairement pas une bonne source de vitamines B. Du fer non-organique y est également ajouté. C'est la pire forme de fer à prendre comme supplément alimentaire et il augmente encore plus le taux de fer chez les individus qui souffrent déjà de niveau trop élevés, comme c'est le cas de la plupart des hommes adultes et des femmes ménopausées. 

En fait, un taux élevé de fer augmente vos risques de contracter la maladie d'Alzheimer 

De plus, la plupart des poissons sont tellement contaminés, que je ne peux pas non plus recommander d'augmenter la consommation de poissons. Une exception concerne les sardines, qui sont riches en vitamines B12 et suffisamment petites pour êtres moins contaminées que les gros poissons. 

Vos sources idéales de vitamine B12 devraient plutôt être : 

· Le foie de veau bio 

· le saumon sauvage 

· le bœuf bio nourri au foin 

· l'agneau (typiquement nourri au foin même s'ils ne sont pas bio) 

· Les œufs bio 

La vitamine B12 est naturellement présente dans les aliments carnés, c'est une des raisons pour lesquelles je déconseille un régime végétarien ou végétalien strict. Les quelques végétaux sources de vitamine B12 fournissent en fait des analogues de la vitamine B12. Un analogue est une substance qui bloque l'absorption de la véritable vitamine B12, augmentant ainsi les besoins de votre corps pour ce nutriment. 

Il existe de nombreux cas très bien documentés d'anomalies cérébrales chez des végétariens stricts dues à une carence en vitamine B12

Les aliments à ELIMINER pour garder l'esprit clair 

Tout en intégrant la thérapie à base de cétones (huile de coco), à titre préventif ou curatif, il existe d'autres mesures permettant de réduire vos risques d'avoir la maladie d'Alzheimer dans des décennies. 

A ce titre, il est important de connaître quels aliments à éviter afin de protéger la santé de votre cerveau. 

Les quatre aliments suivants peuvent être considérés comme ennemis d'une santé cérébrale optimale : 

1. Les sucres et en particulier le fructose - une consommation excessive de sucre et de céréale est la cause principale de la résistance à l'insuline, et les stratégies permettant de protéger votre cerveau sont fort similaires à celles permettant d'éviter le diabète. 

Il ne fait aucun doute que la résistance à l'insuline est l'une des causes majeures des lésions cérébrales, puisqu'elle contribue fortement à l'inflammation, qui induit une dégénérescence prématurée de votre cerveau. 

Dans l'idéal, vous limiterez votre consommation totale de fructose à moins de 25 grammes par jour. Cela signifie consommer moins de fruits si vous avez l'habitude d'en manger beaucoup. Si vous consommez plus de 25 grammes de fructose par jour vous pouvez endommager vos cellules en créant une résistance à l'insuline et à la leptine et en augmentant votre taux d'acide urique. 

Les baies tendent à être pauvres en fructose, et les myrtilles sauvages, par exemple, sont également riches en anthocyanines et en antioxydants, et leurs propriétés contre l'Alzheimer et les autres maladies neurologiques sont bien connues. 

2. Les céréales - même les céréales complètes et biologiques seront transformées en sucre par votre organisme et feront grimper en flèche vos niveaux d'insuline. 

Dans l'idéal, vous établirez un plan nutritionnel adapté à votre profil nutritionnel personnel afin de maximiser les bénéfices en termes de santé, étant donné que les hydrates de carbone sont beaucoup plus nocifs pour certains individus que pour d'autres. Je crois que c'est essentiel pour la santé de quiconque, et je suis très heureux d'être désormais en mesure d'offrir gratuitement le programme complet permettant de définir votre profil nutritionnel. Nous facturions auparavant 20 euros pour ce test, profitez donc, s'il vous plaît, de cette offre gratuite. 

3. Les édulcorants de synthèse - l'aspartame par exemple est une excitotoxine qui peut littéralement détruire les cellules de votre cerveau. De nombreuses études scientifiques démontrent les dangers de l'aspartame. Par exemple, une étude publiée en 2000 a montré que l'aspartame réduit la durée de la mémoire à court terme, affaiblit la mémorisation et endommage les neurones de l'hypothalamus chez les souris. 

Et les résultats d'une étude publiée en 2002 dans le journal Nature suggère que l'aspartame pourrait causer l'arriération mentale, bien que le mécanisme qui y conduit soit encore inconnu. 

D'autres études chez les animaux ont montré des corrélations entre l'aspartame et les lésions cérébrales ainsi que les tumeurs du cerveau, et ce même à faible dose. Je pense que l'aspartame et les autres édulcorants de synthèse mettent votre santé en danger à de nombreux égards, j'ai même écrit un livre entier à ce sujet dont le titre est Sweet Deception. [douce tromperie - ouvrage non traduit] 

4. Le soja - les produits à base de soja non fermenté sont un autre des aliments courants qui devrait être évité si vous souhaitez conserver des fonctions cérébrales intactes. 

Une étude épidémiologique fort bien conçue a démontré le lien entre la consommation de tofu et un vieillissement accéléré du cerveau. Les hommes qui mangeaient du tofu au moins deux fois par semaine avaient plus de troubles cognitifs que ceux qui consommaient du tofu rarement ou jamais, et leur résultats aux tests cognitifs étaient équivalents à ce qu'ils auraient obtenu s'ils avaient cinq ans de plus. 

En outre, la consommation de tofu par des individus âgés de la soixantaine était également liée à une masse cérébrale faible. Cette atrophie se produit naturellement avec l'âge, mais chez les hommes ayant consommé le plus de tofu cette tendance s'accélère. 

Le Dr. Kaayla Daniel a écrit un excellent livre intitulé The Whole Soy Story [L'histoire complète du soja - non traduit - NdT] qui traite en profondeur des dangers du soja en termes de santé et je le recommande fortement à quiconque nourrit encore l'illusion qui le soja est un aliment bon pour la santé. 

Recommandations complémentaires pour prévenir la maladie d'Alzheimer tout en combattant le diabète 

Clairement, le meilleur traitement contre la maladie d'Alzheimer est la prévention et pas les médicaments. 

Il ne fait aucun doute que la résistance à l'insuline est l'une des causes les plus importantes de lésions cérébrales dans la mesure où elle contribue fortement à l'inflammation, qui induit une dégénérescence prématurée de votre cerveau - de la même manière qu'elle détruit le reste de l'organisme et contribue à des maladies dégénératives et chroniques de toute sorte. 

En règle générale, vous essaierez de garder votre niveau d'insuline à jeun en dessous du niveau 3 pour une santé physique et mentale optimale. 

Il est intéressant de noter que typiquement la normalisation des niveaux d'insuline et de leptine dans votre organisme aide à accroître votre production d'insuline cérébrale, ce qui est une bonne chose. 

En plus des recommandations nutritionnelles discutées plus haut, les sept conseils suivants peuvent vous aider à prévenir encore mieux la maladie d'Alzheimer et garder l'esprit clair tandis que vous prenez de l'âge. 

1. Optimisez vos niveaux de vitamine D via des expositions prudentes au soleil, un lit de bronzage sûr et/ou une suppplémentation en vitamine D3. 

2. Consommez des omégas 3 de qualité et d'origine animale. Je recommande de consommer de l'huile de krill de qualité afin d'atteindre les doses optimales d'oméga 3 pour être en bonne santé et combattre l'Alzheimer. J'ai conduit récemment une interview du Dr. Rudi Moerck, un expert industriel, qui décrit en détail pourquoi je recommande l'huile de krill. 

3. L'activité physique. Vous savez probablement que l'activité physique est bonne pour le système cardiovasculaire, mais des études ont montré que l'activité physique peut également protéger votre cerveau, prévenant ainsi l'Alzheimer et les autres formes de démence. 

Selon une étude, chez les individus dont l'âge est compris entre 20 et 60 ans, les probabilités de contracter l'Alzheimer sont quasiment quatre fois plus élevées pour ceux qui sont le moins actifs durant leur temps libre. 

De la même manière qu'un régime alimentaire sain, une activité physique régulière améliore de nombreux aspects de notre santé physique et émotionnelle. Pour les personnes âgées, des activités simples comme la marche et des exercices avec des haltères légères sont certainement bénéfiques. Pour les plus jeunes, des exercices plus intensifs amélioreront radicalement les bénéfices. 

4. Évitez le mercure et retirez celui qui se trouve dans votre organisme. Même des quantités infinitésimales peuvent endommager les nerfs, ce qui est caractéristique de la maladie d'Alzheimer. 

Les amalgames dentaires sont l'une des sources majeures de mercure, toutefois il faut que vous soyez en bonne santé avant de vous les faire enlever. Une fois que vous vous serez habitué à votre régime amélioré, vous pouvez suivre mon protocole d'élimination du mercure et puis trouver un dentiste holistique qui retirera vos amalgames. 

La plupart des poissons et fruits de mer, les vaccins contenant du thimerosal et les vaccins contre la grippe contiennent du mercure et de l'aluminium. 

5. Évitez l'aluminium. Ce métal est directement lié à la maladie d'Alzheimer. Les principales sources d'aluminium sont l'eau du robinet et les déodorants anti-transpiration. 

Les ustensiles de cuisine en aluminium peuvent également être une source d'aluminium. Bien que les casseroles en aluminium soient moins problématiques que les produits mentionnés ci-dessus, personnellement je les éviterais. 

6. Stimulez votre réflexionLes activités stimulant le mental, comme les voyages, apprendre à jouer d'un instrument de musique ou faire des mots-croisés, est liée une réduction des risques d'Alzheimer. Les chercheurs suspectent que les activités stimulant l'intellect aident au développement de votre cerveau, ce qui le rend moins susceptible aux lésions associées à la maladie d'Alzheimer. 

7. Evitez les médicaments anticholinergiques. Il a été démontré que les médicaments qui bloquent l'acétylcholine, un neurotransmetteur du système nerveux, augmentent les risques de démence. Ces médicaments incluent certains antalgiques nocturnes, antihistaminiques, somnifères, antidépresseurs, traitements contre l'incontinence et certains antalgiques narcotiques. 

Une étude récente a démontré que les patients qui prenaient un « anticholinergique définitif » avaient quatre fois plus de risque d'avoir des troubles cognitifs. La prise régulière de deux de ces médicaments augmente encore plus les risques de troubles cognitifs. 

Réflexions finales sur la lutte contre l'Alzheimer avec l'huile de noix de coco 

Les dégâts produits sur votre cerveau par les aliments nocifs et un déséquilibre dans les taux d'insuline et de leptine apparaissent des décennies avant le moindre symptôme d'Alzheimer. Il est donc extrêmement important de prendre les bonnes décisions maintenant, car sinon vous endommagez involontairement votre cerveau et votre système nerveux pendant des décennies et ces dégâts pourraient être irréversibles. 

Si vous suivez le protocole thérapeutique à base d'huile de noix de coco ou de TCM, assurez-vous de commencez avec des doses limitées d'huile de coco et prenez-la systématiquement pendant les repas afin de minimiser les problèmes gastriques. S'il vous faut quelques semaines pour atteindre la dose thérapeutique de 4 cuillères à soupe d'huile de coco par jour, c'est normal. Ce n'est pas tout le monde qui peut tolérer autant d'huile de coco en une seule prise dès le début. 

L'huile de coco ou les TCM devraient également être pris le matin, car il faut au moins trois heures pour que l'huile soit convertie en cétones et atteigne votre cerveau. Prendre deux fois par jour 4 cuillères à soupe d'huile de coco peut être bénéfique pour ceux qui souffrent déjà de pré-Alzheimer ou d'Alzheimer. 

Avec une prévision de 15 millions de cas d'Alzheimer en 2050 aux États-Unis, vous pouvez vous assurer que vous ne serez pas l'une des victimes de cette maladie tragique en prenant en main votre santé dès maintenant.

Commentaire : il est très important de s'assurer que l'huile de coco que vous consommez est non hydrogénée
 
 


#31 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 05 dcembre 2012 - 18:44

J'espère que d'autres vont essayer et pourront donner des retours. Pour l'instant ma mère va mieux mais c'est difficile de vraiment à quelle vitesse cela évolue. On en saura plus dans quelques mois. J'ai écrit au neurologue de ma mère pour l'instant pas de réponses.



#32 rachidus1

rachidus1

Posté 10 dcembre 2012 - 21:40

bonsoir,

je suis allé dans 2 hypers et je n'ai trouvé que du lait de coco avec 50 à 60 % de lait de coco et de la crème de coco avec 99.9% de coco dont un sans conservateurs et colorants. je ne sais pas si la crème de coco est la même chose que le beurre de coco ?

où peut on trouver cette fameuse huile de coco ? j 'aimerais faire le test sur mon père qui a fait un avc, il a perdu certaines capacités ça pourrait peut être l'aider à en retouver !

merci



#33 cerise

cerise
  • Genre: Femme
  • Localisation:Provence

Posté 10 dcembre 2012 - 21:47

On en trouve facilement en magasin bio dans le rayon huiles, c'est en bocal (l'huile est solidifiée).



#34 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 11 dcembre 2012 - 18:29

j 'aimerais faire le test sur mon père qui a fait un avc

La maladie d'Alzheimer cela n'a rien à voir avec un AVC.



#35 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 11 dcembre 2012 - 19:57

Pour un AVC, il faut s'occuper de l'état des artères (vit E naturelle + bêta-carotène) et de la fluidité sanguine (oméga-3) et surveiller les excès d'acides gras saturés.
On modifie l’assiettée avec 3/4 de légumes et 1 portion de viande (poisson ou volaille maigre de préférence)et 1 portion de lipide.
Attention : Contrairement à ce qui est généralement dit, on modère l'huile d'olive (1 càs maxi) dans ce cas (stress).

Un peu de lecture:
Le gras n'est pas votre ennemi ! 7 choses à savoir sur le gras.
http://www.lappart-d...68.html#p269794


Je présente mon point de vue sur le cholestérol dans le topic :
Le Cholestérol : Vaste Escroquerie ?
sur éco-bio, rubrique « Ecologie pratique et alimentation »
http://www.eco-bio.i...?showtopic=7089

« Risque d'infarctus: le cholestérol n'est pas coupable »
Une entrevue avec le Dr Michel de Lorgeril, médecin, cardiologue et nutritionniste
http://www.passeport..._m_20071001_ent


#36 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 11 dcembre 2012 - 21:14

Pour les séquelles d'AVC, il me semble c'est plutot la capillothérapie qui est indiqué, on en parle ici :

http://www.onpeutlef...ethode-de-soin/

Dogna ayant fait une petite liste des principales applications, on y a trouve l'AVC : http://www.micheldog...er-remedes.html



#37 Tinka

Tinka
  • Genre: Femme
  • Localisation:Perpignan

Posté 11 dcembre 2012 - 23:26

Pour AVC il y avait un test en 2-3 points à faire ...

Est-ce que quelqu'un peut le rappeler S.V.P.



#38 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 282 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 dcembre 2012 - 11:10

Gallizour, si la maladie d'Alzheimer n'a rien à voir avec un AVC, il semble toutefois que les apports de certaines huiles pourraient avoir un effet sur les maladies neurologiques et cardiaques.

 

 

Un élément chimique présent dans l'huile d'olive pourrait prévenir la maladie d'Alzheimer

 

On sait que l'huile d'olive est excellente pour la santé: elle prévient les maladies cardio-vasculaires, neutralise les radicaux libres responsables du cancer, renforce les os et réduit les inflammations. Des chercheurs américains estiment aujourd'hui qu'elle pourrait permettre de trouver un traitement contre la maladie d'Alzheimer, indique une étude publiée dans le numéro d'octobre du Journal of Toxicology and Applied Pharmacology.

Des chercheurs ont identifié un élément naturel de l'huile d'olive vierge extra qui prévient la dégradation des cellules, qui provoque la démence des personnes atteintes d'Alzheimer.

Cet antioxydant, l'oléocanthal, qui donne sa saveur poivrée à l'huile d'olive, empêche la destruction des synapses dans l'hippocampe, la zone du cerveau responsable de l'apprentissage et de la mémoire, la première à être touchée par la maladie.

Les chercheurs n'ont pas établi clairement si une consommation accrue d'huile d'olive protégeait de la maladie d'Alzheimer, mais les résultats de l'étude pourraient déboucher sur de nouveaux médicaments pour prévenir et traiter la maladie d'Alzheimer, soulignent les scientifiques.

"Ces découvertes pourraient aider à identifier des mesures de prévention efficaces et déboucher sur des traitements améliorés dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer", déclare le Dr Paul Breslin, du Monell Chemical Senses Center à Philadelphie, et auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

L'huile d'olive est un élément essentiel du régime crétois, et certaines études ont montré que ce régime réduisait le risque de maladie d'Alzheimer, selon l'Institut national de santé britannique.

Des études antérieures ont montré que des éléments naturels comme le curcumin, une épice anti-inflammatoire, le resvératrol, qu'on trouve dans le raisin et le vin rouge, et le ginkgo biloba peuvent prévenir la maladie d'Alzheimer.

http://sante-medecin...die-d-alzheimer



#39 Nestor345

Nestor345
  • Localisation:LIEGE

Posté 12 dcembre 2012 - 15:57

il semble toutefois que les apports de certaines huiles pourraient avoir un effet sur les maladies neurologiques et cardiaques.

=> Non, pas les maladies cardiaques !!!!!!!!!

American journal of Cardiology olive oil
http://www.happyheal...-rudel-did.html

Il a découvert que l'huile d'olive porte atteinte au fonctionnement vasculaire exactement comme un Big Mac, les aliments frits ou les Sara Lee Cheesecake401 - soit une constriction artérielle de 34 %. Ces constrictions vasculaires ne sont pas anodines, car elles compromettent l'endothélium des vaisseaux sanguins et peuvent contribuer à la maladie cardiaque, puisqu'elles prédisposent à l'athérosclérose cardiovasculaire. Il a aussi découvert une détérioration du fonctionnement des vaisseaux sanguins.


Le Dr Vogel lui-même, qui a constaté 34 % de constriction endothéliale, a suggéré que lorsque l'huile d'olive est associée à la consommation de fruits et légumes aux propriétés antioxydantes, l'effet de constriction des vaisseaux disparaît.
Par conséquent, dans un régime vivant riche en antioxydants, ou avec des compléments comme la vitamine E (400-600 UI), la vitamine C (2 000 mg), L-arginine (2 000 mg), l'ail, l'acide alpha-lipoïque (300 mg/jour) et les flavonoïdes (il existe 5 000 flavonoïdes différents - de puissants antioxydants qu'on trouve dans les aliments d'origine végétale), tout concourt à améliorer le fonctionnement endothélial et le tonus des vaisseaux sanguins. Par conséquent, si quelqu'un est en bonne santé et suit un régime vivant riche en antioxydants, et qu'il utilise de l'huile d'olive vierge extra, l'effet endothélial de l'huile d'olive, en termes de constriction vasculaire, sera atténué.
Nous suggérons également que toutes les personnes souffrant de graves maladies cardiovasculaires liées à l'athérosclérose suivent les recommandations du Dr Esselstyn et éliminent l'huile d'olive et d'autres graisses cuites saturées, et réduisent les graisses crues de leur régime dans leur approche végétalienne de la guérison de l'athérosclérose. De même, les personnes auxquelles on a diagnostiqué un diabète depuis plus d'un an présentent, à presque 100 %, une dégénération de l'endothélium des artères, et elles feraient bien d'éviter ou de réduire leur utilisation d'huile d'olive tant que le processus diabétique n'a pas été inversé pendant au moins deux ans.

NB: Je ne suis spas d'accord à 100 % mais ok la constriction. Pas l'extrapolation à la réduction des graisses "crues". Tout est dans la dose et les proportions ...

PS1: L'éditeur complet n'est pas encore disponible. Impossible de mettre en évidence certains passages.
PS2: L'effet "constriction" a été confirmé par d'autres sources.
Nestor



#40 rachidus1

rachidus1

Posté 14 dcembre 2012 - 15:31

bonjour,

ce n'est pas  pour l'avc que je veux lui faire prendre de l'huile de coco mais pour améliorer les capacités de son cerveau qui a été détérioré par l'avc. avec des exercices journaliers on a pu améliorer certaines capacités et peut être qu'avec l'huile de coco on pourrait en améliorer d'autres.

je vous tiendrais au courant des événements