Aller au contenu


Photo

Notre expérience d'instruction hors école


  • Veuillez vous connecter pour répondre
97 réponses à ce sujet

#41 Catarineta Tchi Tchi

Catarineta Tchi Tchi
  • Genre: Femme
  • Localisation:Centre
  • Intérêts:Pensée alternative, alimentation, instruction, énergétique et médecines alternatives, relation corps-esprit, relations humaines.

Posté 10 mars 2013 - 12:19

Merci beaucoup pour vos réponses.

Du coup j'ai quand même ouvert un sujet ici : http://www.onpeutlef...ramirez-11-ans/

Et je te réponds là bas Laurely :)



#42 hazy

hazy

Posté 10 mars 2013 - 16:10

il est peut être temps de faire appel à ( ou de souscrire ) une assistance juridique ?

 

Ils pourraient déjà mettre au clair les obligations légales, vous rassurer, et vous donner des billes pour faire valoir vos droits, ainsi que pour couper court à tout abus de pouvoir. 

 

J'ai longtemps parlé avec une amie, principale de collège, de l'IEF de mes gosses. Sa réponse à été très claire : l'inspecteur peut venir une fois par an, sur le lieu d'instruction de l'enfant, constater l'état de l'instruction.  Savoir tenir un jardin, gérer des animaux, faire des conserves, que sais-je, est aussi considéré comme une forme d'instruction.

 

Son conseil :  déclarer l'IEF à l'académie, rester très légaliste, tracer sa route.  ( et enseigner les bases, quand même).

 

Sa conclusion: les abus de pouvoir, les pressions, le harcèllement, sont justement le signe de leur impuissance.  Faut rester ferme et pas stresser, on est dans notre droit.

 

Tiens bon :)



#43 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 06 avril 2013 - 10:06

Bonjour

 

Nous avons eu jeudi dernier le contrôle de l'ief pour l'année en cours. Ca s'est plutôt bien passé. 1/2 heure et un prof par matière en Français, Maths et Anglais + 1/2 pour parler de la suite et de l'orientation.

Maintenant nous devons continuer de réflechir tous les 3 et décider pour la suite, car Louis serait en 4e et il faut savoir si l'année prochaine il s'inscrit et passe le Brevet des Collèges ou pas, et l'année d'après... quoi ?

Je pense qu'il n'ira pas en 3e au collège mais qu'il ira dans un établissement l'année suivante. Peut-être...

On est sur la piste d'un bac pro et les personnes rencontrées disent que c'est une bonne idée, mais Louis n'a pas de projet précis, d'envie ou d'attrait pour un métier en particulier... et dans notre région tous les choix ne sont pas disponibles...

Alors je lis des témoignages et des questionnements sur ce site et ailleurs pour alimenter notre réfléxion...

ce n'est pas facile... à suivre...

 

pss, Catarineta t'en es où avec la non-sco de ton fils ? ça va ?


  • Catarineta Tchi Tchi aime ceci

#44 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 14 avril 2013 - 17:25

vraiment pas évident... en quelques jours je suis passée par des sites officiels de l'éducation nationale, de centre d'information et d'orientation, de lycées professionnels, des infos de led'a, des discus ici dans education et monde du travail, par une vidéo d'extraits de Pierre Rabhi sur l'éducation, par des logiciels éducatifs ubuntu que je ne connaissais pas...
    études ou pas ? circuit officiel ou bien ?

pas encore de réponses... les questions sont même plus nombreuses... mais les chemins possibles aussi...

    et Louis, qu'est-ce qu'il en pense ?

Vindiou ! il ne sait pas lui-même ! ... bon ben on va continuer sur notre lançée, je vais l'inviter à voir des infos et des liens que j'ai trouvé, à venir lire ici... et puis on va faire confiance et on verra... il se passera forcément quelquechose à un moment :rolleyes:



#45 modl

modl
  • Localisation:poitou

Posté 14 avril 2013 - 22:48

 

[...] l'instruction se transforme en apprentissage d'une certaine conception des choses: la science, l'histoire/géographie, la physique, etc. ne sont enseignés qu'à travers le rideau épais de la connaissance reconnue, et il est strictement interdit d'essayer de lever le moindre coin du tissu pour voir ce qu'il peut éventuellement y avoir de l'autre côté. [...] 

Désolé de pourrir le post, mais je ne sais pas comment faire autrement.

Flanar l'ancien, pourrais-tu me donner quelques exemples concrets de "lever de coin du tissu" en Histoire-géo stp ? J'ai beau chercher, je ne vois pas trop ce que celà recoupe.



#46 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 15 avril 2013 - 10:16

bonjour

y'a pas d'mal à poster ici... par contre, je crois que Flanar est parti vers d'autres aventures pour le moment...

je ne sais pas ce qu'il te repondrait, mais de mon point de vue en histoire-géo il est nécessaire d'avoir d'autres sources que celles des manuels scolaires et de transmettre d'autres visions que l'officiel reconnu et relayer sans cesse.

 

d'aller voir par exemple du coté d'Henri Guillemin (livres et vidéos... fiston en a vu et a lu "silence aux pauvres"), d'Annie Lacroix-Riz et d'autres auteurs et sites... de voir comment l'histoire-géo officielles véhiculent des idées, des valeurs, parfois des mensonges...

il y a ce qui est annoncé et les dessous des événements et des cartes... ce qui est transmis au sein de l'éducation nationale participe + ou - volontairement et consciemment (selon les acteurs, pas pareil pour l'éditeur-marchand-d'armes que pour le prof...) à la construction du présent et du futur. Pourquoi la commune de Paris n'est plus au programme ? Pourquoi il n'est pas evoqué l'appui des alliés et des états-unis dans les camps de concentration nazis ? comment sont présentés les attentats du 11 septembre 2001 ? Les déclenchemants des guerres d'Irak ? Pourquoi en géo ça n'étonne pas de constater les grandes richesses en matières premières de certains pays et la grande pauvreté de leurs populations ? le néocolonialisme est passé sous silence... etc, etc

 

Chez nous on glisse un oeil derrière le rideau (on essaie en tous cas, on peut louper des choses aussi, c'est parfois très ardu) on sait que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire officielle... alors on s'y intéresse, on essaie de l'avoir en tête et on complète ou corrige les infos par d'autres sources, lectures, discus... on utilise pas mal le doute ici...

l'histoire et la géo c'est politique

 

si ça peut répondre un peu à ta question...



#47 modl

modl
  • Localisation:poitou

Posté 15 avril 2013 - 10:28

Merci, et ça y répond.

Et je m'inscrit quand même en faux.

Pour les programmes, je suis d'accord, mais ce sont les politiques qui les font, pas les profs. Eux, faut qu'ils fassent avec...

Mais on enseigne (je suis en lycée, pas en primaire ni collége) aux élèves à réfléchir. Sur la richesse de certains PED, on explique avec soin que le pays est riche, qu'une minorité est TRES riche, et qu'il y a un maximum de pauvre. On bosse sur certains textes de Stirgiltz pour le faire comprendre aux élèves. Je pourrai citer de nombreux autres exemples en géographie.

Le néocolonialisme est enseigné et expliqué (en première), et la Commune de Paris est sortie des programmes effectivement, à mon grand regret d'ailleurs.

Pour l'appuis des alliés sur les camps de concentration et d'extermination, là par contre, je ne vois pas trop. Que les alliés aient su ne fait pas de doute, et depuis longtemps, mais entre savoir et soutenir, il y a un gouffre que je ne saisi pas trop.

L'Histoire EST politique et écrite par les vainqueurs, là aussi, pas de doute. Il n'y a qu'à voir ce député dément qui, il y a quelques années, voulait qu'on enseigne seulement le côté positif de la colonisation... Ce qui me semble aussi stupide que d'enseigner seulement le côté négatif de la colonisation : on enseigne le tout !!!

Pour conclure, le programme HG permet aux profs de nuancer certains points, et les bouquins ne sont là que pour apporter une aide : c'est le BO qui détermine ce que l'on doit enseigner, pas l'éditeur. Les profs ont une (lègère...) marge de manoeuvre.



#48 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 15 avril 2013 - 11:08

Mais on enseigne (je suis en lycée, pas en primaire ni collége) aux élèves à réfléchir.

On essaye ... mais, de manière générale, on échoue, selon moi en tout cas.

C'est du à la structure scolaire. L'élève n'est pas acteur, il est passif. Ce n'est jamais lui qui va choisir le sujet à traiter, ni la façon ou le moment de le faire etc... le manque de choix conduit à un manque d'intérêt et à un manque de véritable réflexion. Bien sur il y a des exceptions, mais ceux là ont à peine besoin de nous !

La marge de manoeuvre des profs n'est pas suffisante pour apprendre réellement aux élèves à réfléchir, tout juste pour limiter les dégâts des multiples contraintes psychologiques qu'ils doivent supporter.

 

Quant à l'histoire ... les élèves sont conditionnés à recracher LA bonne réponse. En Histoire il y a différent point de vue, différentes théories ... qui ne rentrent pas dans le cadre binaire (vrai ou faux) de l'EN. Et les élèves apprennent donc l'histoire comme une vérité immuable, sur laquelle il n'y a pas de doute. C'est une absurdité (sans parler des trous et des sujets non contextualisés).


  • libertie et Catarineta Tchi Tchi aiment ceci

#49 modl

modl
  • Localisation:poitou

Posté 15 avril 2013 - 12:58

Tout à fait d'accord sur LA bonne réponse, la plupart du temps, celle qu'on a enseigné...

Après, on n'a qu'un temps limité pour enseigner une quantité invraissemblable de faits, concepts... et du coup, on n'a que rarement le temps de traiter un événement selon plusieurs points de vue.

Pour la réflexion, tout dépend de la façon dont on aborde un sujet, et surtout des élèves dans la classe : si on a un banc de méduses comme élèves, faut être honnête, ils s'en foutent royalement et attendent un cours "clé en main", où il n'y a qu'à apprendre. Pour les autres, ça peut être géant d'avoir des élèves qui posent des questions, écoutent et réfléchissent aux réponses. Voire relance derrière.

Il faut attendre d'être à la fac pour pouvoir réellement faire une vraie problèmatique, avec plusieurs points de vue possibles. Si on ne prend que le cas de la Révolution Française, il faudrait pouvoir montrer les thèses de Furet et de Soboul (au moins) pour que les élèves comprennent qu'il y a plusieurs approches possibles. Là, on est déjà content quand ils comprennent que la Révolution ne commence et ne s'arrête pas le 14 juillet 1789... mais, comme le pense Furet, dure jusqu'en 1880. C'est aussi là qu'on voit que les programmes sont mal fichus : le programme de seconde s'arrête en 1850 !!!

Rien n'empêche ensuite les élèves (et leurs parents !!!) de se procurer les bouquins cités par le prof et de se faire un point de vue par eux-mêmes. J'encourage mes gamins, surtout sur les sujets proches (à partir de la chute du Mur de Berlin) à en discuter avec leurs parents, qui ont vécu comme de l'actualité les sujets abordés en classe. Les retours sont parfois sympas, tant des petits que de leurs parents, qui redécouvent la joie d'une discussion autour du repas plutôt que de zieuter la petite lucarne. ;)



#50 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 05 juin 2013 - 17:34

Pour l'appuis des alliés sur les camps de concentration et d'extermination, là par contre, je ne vois pas trop. Que les alliés aient su ne fait pas de doute, et depuis longtemps, mais entre savoir et soutenir, il y a un gouffre que je ne saisi pas trop.

ouaip, et la vérité est peut-être bien entre les deux, les stratégies militaires et colonialistes étaient sur tous les fronts, des alliances se sont faites et défaites...

 

enfin bref pour en revenir à l'école, si tout ce qu'on nous apprend à l'école n'est pas forcément faux, il y a des sujets qui méritent d'être nuancés et questionnés

 

ici nous avons reçu le compte rendu du contrôle, et ça cogite sur la suite.



#51 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 23 juin 2013 - 18:56

un site que je regrette de ne pas avoir découvert plus tôt...
L'instruction en famille entre les pédagogies du vide et les normes scolaires …"
 La Culture et le Savoir sont des armes contre la dictature de l'opinion et celle des cons!"
qui égratigne avec humour autant l'EN que certains non-scos et permet donc du recul sur les choix et les voies possibles

et donne une vision moins idéalisée de la non-sco que certaines vitrines... et montre qu'il y' a IEF... et IEF

http://psreuben.wordpress.com/

 

bonnes lectures



#52 Catarineta Tchi Tchi

Catarineta Tchi Tchi
  • Genre: Femme
  • Localisation:Centre
  • Intérêts:Pensée alternative, alimentation, instruction, énergétique et médecines alternatives, relation corps-esprit, relations humaines.

Posté 24 janvier 2014 - 14:27

Pour information :

http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html



#53 Catarineta Tchi Tchi

Catarineta Tchi Tchi
  • Genre: Femme
  • Localisation:Centre
  • Intérêts:Pensée alternative, alimentation, instruction, énergétique et médecines alternatives, relation corps-esprit, relations humaines.

Posté 24 janvier 2014 - 15:24

Signez la pétition, si ça sert à quelque chose...

https://secure.avaaz...e_lief/?amrdNgb



#54 Constant

Constant
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:earth/France/On the road
  • Intérêts:plein de truc en tout genre, le partage, et le realyty show du monde .

Posté 25 janvier 2014 - 10:48

Ola,

 

voici quelques membre d'un famille d'expérimentateur:

http://www.arnostern.com/fr/

 

 



#55 hazy

hazy

Posté 28 janvier 2014 - 18:40

http://psreuben.wordpress.com/

 

Je suis le seul à avoir la gerbe en lisant ce blog ? 

 

" Cette loi c'est de la merde, elle a été votée par un sénateur né au  maghreb "

 

Tu m'étones que l'IEF soit mal vue ...



#56 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 29 janvier 2014 - 20:09

Ola,

 

voici quelques membre d'un famille d'expérimentateur:

 

merci pour ce lien, de la fraicheur et du bonheur.

 

« Je suis sur que le bonheur c'est de pouvoir rester le plus possible proche de sa disposition spontanée et sachant qu'on vient au monde fait pour s'enthousiasmer , fait pour apprendre, fait pour faire des rencontres, sans aucun préjugé, l'enfant n'a aucun préjugé, aucun à priori, de couleur, de peau, de race, d'age, de sexe, d'espèce, je crois plus longtemps on peut rester en connexion avec ça, moins on déconnecte les chose, moins on les sépare les unes des autres, plus on s'approche d'un état qui ressemble au bonheur. »

 

Le principe premier est de laisser le libre cours à l'expression, l'enthousiasme spontané, naturel de l'enfant

 

Plusieurs centaines de praticiens ont été formés par Arno Stern (le père d'André). Nombreux sont ceux qui ont, directement ou indirectement, profité de ses découvertes. Le message d'Arno Stern interpelle tous ceux qui croient en ces qualités inexplorées de l'être humain auxquelles une pratique dépouillée d'artifices peut donner une expression naturelle, régénératrice, une attitude créatrice dans l'existence.



#57 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 15 mai 2014 - 09:54

Bonjour laurely,votre commentaire sur l'expérience de l'instruction en famille de votre fils Louis est très intéressant.L'instruction en famille c'est la plus merveilleuse des aventure,car elle donne aux parents,toute leur place dans la vie de l'enfant.Je dis aussi qu'il y a énormément de parents qui ont abdiqué en faveur de l'école,à cause de l'Education Nationale,et avec ce mot éducation,ils ont pensé que l'état se changait de l'éducation de leurs,mais c'est une grave erreur,et il ne faut pas oublier que les parents,sont premier éducateurs des enfants.L'instruction en famille ne doit en aucun cas être un dogme,et je penser que c'est une grande richesse qu'un enfant à l'école de sa propre initiative,et surtout dans une école de son choix.Il est important d'^tre à l'écoute de son enfant,et de le laisser s'instruire,ou de continuer de s'instruire,là où il veux.



#58 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 18 mai 2014 - 19:57

Bonjour

 

je vous donne quelques nouvelles d'ici...

Louis prend des cours particuliers d'anglais depuis quelques mois avec une anglaise dans la ville d'à-côté. Ses progrès sont époustouflants (vu qu'il était pas doué et pas intéressé avant, la différence est flagrante) rien qu'une heure par semaine en quelques mois et elle le sent prêt pour le brevet. Comme quoi on peut rattraper rapidement le niveau scolaire même si on était à la ramasse, avec un peu de motivation et un prof sympa. Et comme quoi aussi pas besoin de commencer à 3 ans si on ne souhaite pas devenir bilingue.

A part ça il a passé le brevet blanc pour voir et pour se préparer au brevet fin juin. Un peu stréssé le matin même, premiers devoirs sur table en classe à 15 ans, je suis étonnée que les années non-sco se soient passées si vite !

Nous prévoyons une rentrée en seconde générale en septembre, on verra bien comment ça se passe et si ça lui convient ou pas... là c'est pas très loin de chez nous, donc pas trop de transport pour y aller, c'est ce qui a motivé ce choix

disons que c'est un essai en établissement scolaire, on ne sait pas si ça dura quinze jours ou plus (ou moins ?) et si il veut ensuite il changera de voie pour aller en professionnel ou autre chose, éventuellement plus loin, éventuellement en internat selon ce qu'il choisira...

Voiloù... entre le brevet à préparer et les démarches administratives qui vont avec (carte d'identité...), l'inscription au lycée, le contrôle de l'inspection academique et l'assr qui va pas tarder, on est pas mal occupés... Sans compter que les tâches à la maison, les travaux et le potager restent des priorités pour nous trois. Et le ping-pong pour fils. A suivre...

 

A bientôt à vous tous qui pouvez le faire !



#59 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 20 mai 2014 - 11:12

Je souhaite pour ma part une très bonne chance,pour votre fils Louis pour le brevet,et qu'il sera reçu,et d'ailleurs c'est un examen facile.J'aimerai savoir,si il faut des activités sportives ou culturels,car la plupart des enfnants non scolarisés font plus d'activités que les enfants scolarisés.



#60 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 21 mai 2014 - 21:07

bonjour !

 

D'abord merci pour tes voeux de réussite pour le brevet. Pour te répondre, si la question est de savoir si "il a fait" des activités sportives ou culturelles en asso ou club, Louis a commencé par une activité d'éveil musical à 3 ans, puis il a fait du judo (1 heure/semaine), puis une pause d'un an, puis du tennis de table depuis 5 ou 6 ans (entraînements, compétitions, stages... plusieurs heuresvoire plusieurs jours par semaine). Au départ on n'avait pas financièrement les moyens de faire plus à ce niveau, mais je ne suis pas sûre qu'on l'aurait fait...

Par ailleurs dans activités culturelles je peux ajouter les sorties bibliothèque, les balades et randos, les visites diverses d'expos, de chateaux... les spectacles, etc. Et puis il joue un peu de piano, il lit beaucoup et de tout... sans compter ce qui ne me revient pas de suite en tête...

 

Si la question est de savoir si "il faut" ce genre d'activités... c'est difficile d'y répondre... je pense que chacun a besoin de prendre soin de soi, de se dépenser et de se dépasser par une activité physique et de découvrir le monde et la culture dans laquelle il baigne, et les autres cultures un minimum...

Il y a 1000 façons de faire cela, et certains feront peut-être diverses activités sportives et culturelles, plusieurs heures par jour, plusieurs jours par semaine... d'autres feront un ou des grands voyages... d'autres grimperont aux arbres, coureront les prés, les bois, les plages ou les sentiers, apprendront de chez eux ou de pas loin, avec les livres et internet, les voisins, les anciens...

 

D'autres ou les mêmes, ou selon les périodes, ou plus ou moins...

 

En fait il y a bien des façons de faire, selon ses moyens et possibilités, selon la personnalité de chacun et ses envies et ses besoins... Pas de recette, pas de restriction à se mettre d'avance... Il faut juste l'état d'esprit : faire au mieux que l'on peut sans se casser la tête avec ce que l'on ne peut pas, essayer, agir et avancer dans la bonne humeur...

 

Ce qui compte avant tout je pense que c'est la qualité des relations entre l'enfant et les gens qui l'entourent...

 

Garder l'écoute et la confiance comme premiers objectifs... Des qualités relationnelles d'abord... le reste n'est peut-être que du détail...

 

Je vous dis cela comme cela, comme ça me vient, à vous... je ne tiendrais sans doute pas le même discours avec n'importe qui, qui pourrait peut-être mal l'interprêter... Je présuppose que les lecteurs de ce forum ont une conscience plus aiguisée que la moyenne.


Modifié par laurely, 21 mai 2014 - 21:10 .