Aller au contenu


Photo

Maltraitance des animaux d'abbattage


  • Veuillez vous connecter pour répondre
86 réponses à ce sujet

#41 _Philbill_

_Philbill_

Posté 11 avril 2013 - 13:57

Tout va bien au pays de l'Oncle Sam!

 

 

 

Filmer la cruauté envers les animaux, un crime aux Etats-Unis  

 

Sur une vidéo filmée en caméra cachée, des ouvriers agricoles brûlent les chevilles de chevaux du Tennessee avec des produits chimiques.

Une autre montre des éleveurs dans le Wyoming donner des coups de poings et de pieds à des porcs et porcelets, les bousculer ou les jeter en l'air.

Et chez l'un des principaux fournisseurs d'œufs du pays, on découvre des poules en cage aux côtés de cadavres en décomposition d'oiseaux, tandis que des ouvriers brûlent et cassent le bec de poussins.

Ces films d'une cruauté extrême, réalisés au cours des deux dernières années par des militants de la cause animale, essentiellement Mercy for Animals, The Humane Society of the United States et PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), ont choqué l'opinion publique et entraîné une réaction rapide : le dresseur de chevaux du Tennessee a été reconnu coupable d'avoir enfreint la loi. Des autorités locales du Wyoming ont inculpé neuf ouvriers agricoles de cruauté envers les animaux. Et le fournisseur d'oeufs a perdu l'un de ses plus gros clients, la chaîne de restauration McDonald.

 

"LOIS BÂILLONS"

 

Pourtant, depuis quelques mois, une douzaine d'Etats américains ont proposé ou adopté des lois criminalisant la dénonciation de ces pratiques dans les élevages et abattoirs. Avec quelques différences selon les Etats, ces législations interdisent de filmer ou de prendre des photos secrètement au sein de fermes d'élevage et de postuler pour un emploi dans l'un de ces établissements sans divulguer des liens avec des groupes de défense des animaux – un délit punissable d'un an d'emprisonnement et de 1 500 dollars d'amende en Utah. Elles contraignent aussi les ONG à livrer les vidéos dénonçant des abus aux autorités dans les 24 ou 48 heures qui suivent leur réalisation. Le plus extrême de ces textes, en Arkansas, va même jusqu'à proposer d'interdire à quiconque d'autre que les autorités d'enquêter sur les animaux.

La plupart de ces projets de loi punissent non seulement les militants qui prennent des photos et des films, mais aussi les médias et les organisations de défense des droits des animaux qui diffusent les documents.

 

1646240_3_4fda_elevage-de-porcs-en-mayen

 

Ces futures lois, surnommées "agriculture bâillonnée" ("ag-gag" en anglais), sont actuellement débattues dans les Etats de l'Arkansas, la Californie, l'Indiana, le Nebraska, la Pennsylvanie, le Tennessee et le Vermont. Elles ont d'ores et déjà été votées dans l'Iowa, l'Utah et le Missouri, à la fin de l'année dernière. Dans le New Hampshire, le Nouveau-Mexique et le Wyoming, par contre, leur examen a été reporté en raison de l'opposition des défenseurs des droits des animaux, mais également des organismes veillant sur la sûreté sanitaire, comme le Food and  Water Watch.

 

THINK-TANK CONSERVATEUR

 

Selon le New York Times, ces tentatives de l'industrie de l'élevage de mettre fin aux enquêtes dans leurs enclos ont en partie été chapeautées par l'American Legislative Council (ALEC), un think-tank conservateur connu pour ses travaux législatifs controversés – comme la loi "Stand your Ground" ("Défends-toi") qui autorise tout citoyen à utiliser la force, quitte à tuer, s'il se sent menacé.

Cet organisme avait aussi proposé le premier texte en matière de bien-être animal, en 2002, le Animal and Ecological Terrorism Act (AETA), qui interdisait de pénétrer "dans une ferme pour prendre des photos ou vidéos avec l'intention de porter atteinte à l'image de l'établissement ou de son propriétaire", les contrevenants se voyant placer sur un "registre terroriste".

Plusieurs législateurs des récentes lois "ag-gag" sont liés à l'industrie agro-alimentaire et l'ALEC, confirme le journaliste d'investigation indépendant Will Potter. "Ces lois ne portent aucune trace de leurs auteurs, et il est impossible de savoir si elles proviennent de l'ALEC, mais cet organisme fait sans aucun doute partie du contexte général qui a permis de les promulguer", affirme l'enquêteur.

 

1646228_3_c8d7_elevage-de-porcs-le-plan-

 

 

"DROIT DE SAVOIR"

 

Selon les représentants des firmes d'élevage, ces tournages, dont ils mettent en cause l'honnêteté, nuisent injustement à la réputation de la filière. "C'est aussi une question de droits à la propriété et à la vie privée, estime, dans les colonnes d'Associated Press, Bill Meierling, porte-parole de l'ALEC. Vous ne voudriez pas que je vienne dans votre maison avec une caméra cachée."

"Ces projets de loi pourraient créer un précédent dangereux dans le pays en fermant les portes de fermes d'élevage industriel et en permettant aux abus d'animaux, aux atteintes à l'environnement, et à la contamination de la nourriture de passer inaperçus", rétorque Nathan Runkle, directeur exécutif de Mercy for Animals, interrogé par ABC. Car pour les ONG, les agences officielles, dont le nombre d'inspecteurs est réduit par les coupes budgétaires, ne disposent pas de ressources suffisantes pour empêcher l'ensemble des cas de maltraitance animale et de manquements aux normes sanitaires.

 

1830530_3_efe9_elevage-de-poules-pondeus

 

"Les fermes industrielles, comme toutes les maisons et entreprises, sont déjà protégées par la loi contre les intrusions. Les lois "ag-gag" n'ont en réalité rien à voir avec la protection des biens, dénonce le New York Times dans un éditorial engagé, mardi 9 avril. Leur seul but est de maintenir les consommateurs dans l'obscurité, afin de s'assurer qu'ils en savent le moins possible sur le fonctionnement sombre de l'élevage industriel. Ces projets de loi sont poussés par le lobbying intensif des sociétés de l'agrobusiness. A la place, nous avons besoin de lois qui garantissent notre droit de savoir comment notre nourriture est produite."

 

Audrey Garric

 

Source: LE MONDE 11/04/13 http://www.lemonde.f...57361_3244.html


Modifié par Philbill, 11 avril 2013 - 13:58 .


#42 serenite31

serenite31

Posté 11 avril 2013 - 19:22

Mais où s'arrêtera la cruauté ou plutôt jusqu'où va-t-elle aller ? On ne pourra pas continuer longtemps à bafouer, la vie, la sensibilité de tous les êtres vivants. Je suis dégoûtée. Je n'ai plus les mots.



#43 _Philbill_

_Philbill_

Posté 12 avril 2013 - 11:03

And the show must go on...

Ce serait également intéressant de savoir si les animaux sont nourris avec des OGM et dans quelle boite de transformation les carcasses terminent en "bons produits du terroir"...

 

 

Une filière illégale d'antibiotiques pour animaux démantelée

 

863515_3_a8c7_jeunes-porcs-dans-un-eleva

 

Une filière illégale de fourniture d'antibiotiques à hautes doses destinés à des animaux d'élevage vient d'être démantelée dans le Puy-de-Dôme. La gendarmerie d'auvergne a annoncé, dans la soirée de jeudi 11 avril, la mise en examen de trois vétérinaires et de deux pharmaciens qui, depuis plusieurs années, délivraient de grandes quantités de médicaments vétérinaires à des centaines d'éleveurs, sans suivi sanitaire ni examen des animaux.

Outre leurs mises en examen survenues mercredi 10 et jeudi 11 avril, ces professionnels du Puy-de-Dôme ont été placés sous contrôles judiciaire avec interdiction d'exercer pour quatre d'entre eux.  Il leur est aussi reproché d'avoir ouvert un établissement pharmaceutique sans autorisation, et d'avoir cédé de grosses doses de médicaments (antibiotiques, anti-inflammatoires, antiparasitaires) sans justificatifs.

"Ces professionnels de la santé sont soupçonnés de manquements graves à la réglementation favorisant le développement d'antibiorésistance chez l'animal et l'homme", a aussi relevé un communiqué du ministère de l'intérieur signé de la gendarmerie de l'Auvergne.

 

"ENTENTE COMMERCIALE"

 

Les surdoses animales d'antibiotiques favorisent l'émergence de bactéries résistantes à ces traitements. Or les antibiorésistances ne se transmettent pas uniquement entre hommes mais aussi par les animaux et l'environnement. Une bactérie résistante dont le porteur est un animal peut être transmise, par contact direct ou par la consommation d'aliments, à l'homme. 

 

"Certains des pharmaciens et des vétérinaires mis en examen sont membres d'un même groupement d'intérêt économique (GIE) matérialisant ainsi leur entente commerciale", a précisé la gendarmerie.  La justice les soupçonne d'avoir "significativement développé leurs activités respectives en prescrivant et en délivrant depuis plusieurs années de grandes quantités de médicaments vétérinaires à des centaines d'éleveurs sans suivi sanitaire effectif des animaux concernés".

 

"ORDONNANCES DE COMPLAISANCE"

 

De même, l'enquête judiciaire a révélé que les vétérinaires rédigeaient aux éleveurs des "ordonnances de complaisance, hors examen clinique des animaux et sans réaliser le suivi sanitaire permanent prescrit par le code de la santé publique".  Les pharmaciens délivraient quant à eux les médicaments vétérinaires "directement aux éleveurs, parfois en l'absence de prescriptions, celles-ci étant au besoin régularisées a posteriori par les vétérinaires".

La majorité des médicaments massivement délivrés étaient des antibiotiques, anti-inflammatoires et des antiparasitaires, principalement utilisés "soit pour des animaux d'élevage destinés au marché de la viande et du lait, soit pour des animaux domestiques recueillis dans des SPA et destinés à l'adoption".

 

Source: LE MONDE 12/04/13  http://www.lemonde.f...58736_3244.html


Modifié par Philbill, 12 avril 2013 - 11:04 .


#44 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 14 avril 2013 - 06:54

Les chiens en Chine, j'ai pas pu regarder jusqu'au bout;

 



#45 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3035 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 26 avril 2013 - 09:20

Apparement le cahier des charges de la fillière Bio n'est pas le même pour tous le monde....http://lesmoutonsenr...age/#more-43952



#46 Gerard

Gerard
  • Genre: Homme
  • Localisation:Prés d'Avignon
  • Intérêts:Auto-construction, Nature, Philosophie

Posté 26 avril 2013 - 09:32

Béatrice Limare, ADIEU VEAU, VACHE, COCHON, COUVEE (2012)

Des "usines à viande" mettent en œuvre toutes les techniques les plus efficaces et les plus rentables pour produire les animaux nécessaires à notre immense appétit de viande. Mais à quel prix ?
Il n’y a pas si longtemps, la viande était un aliment rare et exceptionnel. Comme le sont encore aujourd’hui le caviar et la langouste, comme ne le sont déjà plus le saumon fumé ou les fraises en hiver !
Aujourd’hui, la viande s’est banalisée. Plus accessible, pré-conditionnée, surgelée, sur tous les étals, elle s’est transformée en quelques dizaines d’années en un produit omniprésent, un produit de grande consommation.
Pour être produite en quantités suffisantes la viande a nécessité une révolution profonde de l’élevage. De traditionnel, il est devenu intensif et industriel.

 

"J'ai visionné en partie et il y a pas d'images trop dure à part quand les vaches sont soulevées par une patte encore vivante dans une chaine pour la découpe; cette aberration de consommer de la vache alors qu'elle peut nourrir une famille à l'année en lait et fromage"

 

http://www.youtube.c...v=T4G2amjXGxU#!



#47 _Philbill_

_Philbill_

Posté 27 avril 2013 - 05:48

Hier soir, j'ai regardé un film sur ARTE, racontant la vie de Temple GRANDIN, professeur en sciences animales, experte mondialement connue s'agissant des conditions d'élevage et d'abattage, bardée de diplômes et autiste...

http://fr.wikipedia..../Temple_Grandin

 

Je n'ai pas aimé le mélange des genres (Le téléfilm est américain, d'ailleurs...). Pour faire rapide, on nous montre une femme qui galère dans un monde masculin de brutes viriles pour que l'abattage de masse des animaux se fasse dans les meilleures conditions possibles et avec compassion, en sous-entendant que la rentabilité n'en sera que meilleure...

" Tu vas mourir, parce que c'est ton destin de bête à viande et que les humains l'ont décidé, mais avec beaucoup d'amour et de tendresse"

Et puis il y a la question de l'autisme et des extraordinaires visions spatiales, mathématiques et géométriques de Temple GRANDIN qui lui permettent de "voir" et de planifier une autre organisation des tueries de masse, sans aucun affect d'ailleurs...

Sans oublier le côté ricain "yes we can" lorsqu'elle prend la parole à un congrès sur l'autisme devant une foule de parents désemparés par la maladie de leur gosse et qui voient cette femme qui a très bien réussi dans le système... Là, on ne parle plus des vaches!..

 

Quelque part, le "message" de ce téléfilm serait que, dans une société construite sur la violence, il est possible de s'acheter à bon compte une conscience toute neuve vis à vis du monde animal et c'est cette personne, qui a lutté toute sa vie contre sa maladie et l'exclusion sociale, qui nous l'offre "clef en main"...

C'est une façon de s'arranger le coup sur le dos des animaux et des personnes autistes que je trouve particulièrement scabreuse...

Il n'en reste pas moins que 6.000.000.000 d'animaux sont abattus chaque semaine dans le monde pour satisfaire la consommation humaine... Avec ou sans compassion, cela reste une hérésie écologique... 



#48 serenite31

serenite31

Posté 27 avril 2013 - 09:21

Hello Phillbil,

J'ai regardé ce film aussi. Si je te rejoins sur beaucoup de points, je pense (mais ce n'est qu'une interprétation) que cette femme a mis en avant une rentabilité meilleure car elle savait pertinemment que la compassion n'était pas dans les gênes de ces types.

Tu sais Phill, je suis végétalienne mais je sais que les animaux continueront à être tués pour être consommés, alors oui, comme elle, je souhaite que ce soit fait dans le plus de douceur possible. Cela te choque peut être, mais je préfère qu'il y ait de la compassion dans ces meurtres en séries, plutôt que de la brutalité. Quand on voit comment les animaux sont tués dans les abattoirs moi cela me fait hurler. En plus lorsque c'est pour l'être de façon halal, il n'y a même pas d'étourdissement.

Moi je ne peux plus visionner quoi que ce soit. Les chiens en chine, j'ai regardé 5 mn puis comme Ambre, je n'ai pas pu. j'ai vu beaucoup de choses. Depuis 20 ans que je fais de la protection animale, j'ai pu me rendre compte de l'abomination de certains être humains (qui n'ont plus d'humain que le nom d'ailleurs). Je ne changerai pas les choses. Je me suis rendu compte que ce dernier combat, ne serait jamais gagné, à moins d'un bouleversement immense de l'humanité. Je pleure souvent seule, en pensant à toute cette détresse, dans les abattoirs, dans les laboratoires, partout. J'ai dit que je pourrais donner ma vie si cela pouvait s'arrêter et je le pense, mon dieu oui je le pense. Nous sommes entourés de souffrance, mais beaucoup ne le voient pas, ou s'en fiche, ou....

Malgré tout, j'essaie (c'est mon petit jihâd à moi), de ne pas tomber dans la haine ou dans l'intolérance. Chacun est ici pour évoluer. J'aime la vie, car elle est précieuse (les grands malades le savent), mais la mienne est trop souvent entachée de souffrance. Je fais à mon niveau, mes petites enquêtes lorsque j'entends parler de maltraitance, ne pas consommer d'animaux ou de produits issus d'animaux. Je n'arrive même pas à convaincre mes proches et de fait j'ai compris que l'évolution de chaque individu, si évolution il y a, passe par lui. Belle journée à toutes et tous



#49 l'api-jp

l'api-jp

Posté 29 avril 2013 - 18:34

Serenite31 dit: "chacun est içi pour évoluer".

Sauf votre respect, sur ce topic je vois tous sauf de l'évolution et je vois plutôt de la régression intégriste !

Je m'explique:

J'ai écouté un journaiste dire une belle vérité sur le mariage gai qui n'a rien avoir du tout mais son commentaire est très pertinent:

"Ce qui me frappe dans ce débat, c'est la radicalisation des 2 côtés et l'incapacité intellectuelle de chacun d'admettre comme possible ou plus ou moins légitime la position de l'autre"

 

Ce sujet est par nature très clivan et on avance pas d'un pouce.

L'idéal évidemment serait qu'un animal revienne à la vie et nous explique ce qu'il a vécut, ça calmerai tous le monde ! :rolleyes:

On se fait de chaque côté son interprétation plus ou moins teinté d'anthropomorphisme.

Par exemple: les spasmes musculaires violents qui interviennent après l'abbatt



#50 l'api-jp

l'api-jp

Posté 29 avril 2013 - 18:41

Fausse manip,

je disais: ces spasmes sont une manifestion de souffrance ? Pas du tout l'animal est déjà inconscient. La saignée ? l'animal n'est déjà plus de ce monde.

En fait, on traite effectivement le corps de l'animal assez violemment certes mais lorsqu'il est mort.

Encore une fois, il n'y a pas de débat. D'ailleurs les omnivores ne sont plus sur ce topic !!!

 

Vous parlez de conscience ou de "se donner bonne conscience!"

Je tiens à vous assurez içi que je ne pense pas du tout être inconscient et que je tue un animal pour le manger en toute conscience et ça ne me pose aucun pb .... de conscience.

Après chacun pense que c'est lui qui détient la bonne conscience. Içi, vous pensez avoir plus de conscience que les omnivores.

En êtes-vous sûr ???



#51 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière
  • Intérêts:manger des graines,faire tourner la roue de ma cage

Posté 29 avril 2013 - 19:00

 

 

 

Encore une fois, il n'y a pas de débat. D'ailleurs les omnivores ne sont plus sur ce topic !!!

 

 

 

 

(si, chuis là, mais je lis, j'écris pas)



#52 serenite31

serenite31

Posté 29 avril 2013 - 19:46

Api-jp, c'est chez toi que je sens de l'agressivité. Mais si tu te sens mal ici, personne ne t'oblige à y venir. Je fuis personnellement certains post.



#53 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 03 mai 2013 - 06:03

Ils ont torturés longtemps avant de réaliser ce massacre;

http://lci.tf1.fr/ec...er-7949953.html



#54 Gerard

Gerard
  • Genre: Homme
  • Localisation:Prés d'Avignon
  • Intérêts:Auto-construction, Nature, Philosophie

Posté 03 mai 2013 - 10:35

 dates prochaines en faveur de la protection animale

 

11 et 12 mai : France, Alès : Manifestations pour la fin des corrida

http://ales2013.com/

 

18 mai 2013 Veggie Pride internationale à Genéve

http://veggiepride.ch/wordpressdata/

 

15 juin : France, Paris+Toulouse : Marche pour la fermeture des abattoirs



#55 l'api-jp

l'api-jp

Posté 03 mai 2013 - 19:52

Serenite31 Je n'avais pas l'impression d'être agressif. et je ne me suis jamais senti aussi bien !!!

La patate en ce moment !

Je ne fuis aucun post. Je me sens extrèmement bien dans mes convictions, ce qui ne m'empèche pas d'essayer de comprendre l'autre !!!

 

Bonne soirée.



#56 Gerard

Gerard
  • Genre: Homme
  • Localisation:Prés d'Avignon
  • Intérêts:Auto-construction, Nature, Philosophie

Posté 04 mai 2013 - 14:29

Un bel article

 

Non aux cirques avec animaux ! Le cri d’ALARM

 

http://www.mlactu.fr...cri-d’alarm/687



#57 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 23 mai 2013 - 01:11

GAGNE;

 

L'élevage de la honte : les portes se ferment, définitivement Votre action, notre action ont mis fin à l'enfer dans une porcherie

La semaine passée, vous avez été très nombreux à écrire au préfet pour l'interpeller sur la vie des cochons de Seyssel, sur l'insalubrité de ces lieux, sur le manque de réactivité des services de l'État.

Hier, les services de la préfecture ont fait part à L214 d'une très bonne nouvelle :l'élevage de cochons cesse définitivement son activité.



#58 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3035 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 23 mai 2013 - 12:57

En Australie il y a trop de chevaux...(d'après eux) alors...http://www.lemonde.f...l#xtor=RSS-3208

 

Comme si l'homme savait mieux se gérer lui-même que le cheval,le chameaux et l'âne.....


Modifié par naturel, 23 mai 2013 - 13:01 .


#59 _Philbill_

_Philbill_

Posté 20 juin 2013 - 05:26

On ne le dit pas assez... Il arrive parfois que les animaux, fatigués d'être exploités, se rebellent et improvisent des actions parfois radicales...

La preuve:

 

vaches10.jpg


  • Panthera Pardhus aime ceci

#60 l'api-jp

l'api-jp

Posté 20 juin 2013 - 07:04

ou, ça doit faire mal!