Aller au contenu


Photo

IEF de Ramirez 11 ans


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#21 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 13 mai 2014 - 20:27

Bonsoir Catarineta Tchi Tchi,je vous écris ce message pour vous dire que l'instruction en famille c'est la plus merveilleuse des aventures;car elle donne aux parents toute leur place dans le vie de l'enfant.Mais pour pratiquer un bonne instruction en famille,il faut beaucoup de patience,et de dynamisme,et surtout du lacher prise.Et il faut aussi avoir beaucoup de compassion et empathie envers son enfant,et être à son écoute.Je pense aussi que c'est une grande richesse,qu'un aille à l'école de sa propre initiative,et surtout dans une école de son choix.



#22 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 09 octobre 2014 - 10:57

Eh bien il ya toujours de réponse à mon message.



#23 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 10 octobre 2014 - 09:00

Bonjour

 

Livy-Dagore, personnellement je suis tout à fait en accord avec ce que tu exprimes dans ton dernier message ainsi qu'avec les mots que tu utilises... et je n'ai donc rien à y redire...

Peut-être que s'il n'y a pas eu de réponse c'est que la sagesse qu'il contient se passe de réponse...



#24 l'api-jp

l'api-jp

Posté 10 octobre 2014 - 09:43

Je suis content que ça se passe bien.

Le principal problème pour moi est la violence à l'école et non le contenu de formation.

On a eu des échange vigoureux la dessus avec Livy-dagore et khalil.

La déscolarisation peut être une solution. Tant mieux si ça marche mais je ne pense pas que tous les parents soient près pour ça. Donc je suis pour le grand retour de l'ordre et la discipline avec une bonne dose d'instruction en "savoir vivre".

Pour ma part j'ai été également malmené et quelque fois violenté. J'ai tenu bon mais j'ai eu une période ou j'ai perdu la confiance en moi. Puis en grandissant, j'ai découvert la boxe. J'ai rapidement aimé et rapidement pris sous "l'aile du moniteur" et je suis rapidement arrivé à un bon niveau. A l'école, les autres ont rapidement compris que j'avais une certaine "capacité de démolition massive" et mon laissé tranquille sans que je fasse grand chose. Aujourd'hui, je pense avoir la "gniac"



#25 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 11 octobre 2014 - 07:42

Bonjour,

 

l'api-jp, oui, la violence à l'école est quelque chose de très grave (et il y a plusieurs sortes de violences qui s'y exercent je pense...), et pour les enfants les plus gentils et doux, et pour les enfants tout courts d'ailleurs, ça peut être un calvaire s'ils sont pris comme boucs-émissaires, que ce soit pour cinq minutes ou cinq ans. L'api-pj, tu as réussi à t'en sortir et à te défendre, c'est vraiment chouette et ça te donne une force aujourd'hui, d'autres ont moins de chances et se retrouvent bousillés par ces violences.

Mais ça n'empêche pas que le contenu et les méthodes des apprentissages sont criticables aussi, je ne vois pas en quoi c'est contradictoire.

 

et oui aussi, tous les parents ne sont pas capables de faire l'instruction hors école, et tu as raison de le dire, car il ne faut pas faire n'importe quoi avec les enfants. Il faut les qualités dont parle Livy dans son message précédant, et d'autres encore sans aucun doute.

J'ai cotoyé et je cotoie beaucoup de familles par mon travail (animatrice pour enfants) et je ne vante pas aveuglement l'instruction en famille... car pour certains enfants je me dis que l'école, au vu de ce qui se passe dans les familles (du manque de patience ou d'intérêt de certains parents pour leurs enfants par exemple, des violences ou des douces-violences exercées sur les enfants, ou du manque de niveau, de curiosité intelectuelle et culturelle des parents, etc.), que l'école donc dans pas mal de cas sera "moins pire" que la non-sco ou la dé-sco et effectivement une ouverture, une chance... comparativement s'entend... ça me fait chier de l'admettre (car c'est admettre que les parents sont parfois incapables de faire mieux que l'école qui est pourtant pas jolie-jolie... et je me demande ce que ça va donner pour les générations suivantes, à moins de gros changements...)

c'est sûr si c'est pour coller son enfant de quatre ans devant les lapins crétins ou lui faire apprendre ses tables à coups de pieds au cul et d'insultes et ne jamais sortir de chez soi, autant le mettre à l'école, c'est kif-kif...

 

et c'est pour ça que oui encore (décidément) il faut que l'école change et cesse de servir aux enfants autre chose que des valeurs saines, du savoir-vivre oui... de "l'ordre et de la discipline", ça dépend ce que tu entends par là, (et ça fait réagir vivement certains de parler de ça, comme si c'était des notions tabous, mais pas pour moi, je ne suis pas pour le n'importe quoi et la décadence, pas plus que pour de l'autoritarisme débile) mais au point où on en est et selon une certaine conception (positive et réfléchie) de cet ordre et de cette discipline je suis d'acccord, je pense que cela pourrait être une bonne chose d'en passer par là pour redresser la barre... et limiter les dégâts sur l'esprit et les corps des enfants...

 

seulement je ne vois pas comment ni pourquoi, dans l'état actuel des choses, l'école pourrait évoluer dans ce sens, car ce sont d'abord les valeurs de l'éducation nationale qu'il faudrait revoir, et par cascade cela influerait sur celles des académies, des profs puis des élèves, on ne peut pas changer ça en commençant par le bas de la pyramide... ça ne rime à rien... si les profs sont tordus (je caricature, pas taper) ils ne vont pas être de bons tuteurs...

et tout en haut y'a le/la ministre, dépendant du gouvernement, dépendant de... (mais ceci est une aute histroire)... alors c'est la société qu'il faut changer en même temps que l'école...

              - et ça va pas se faire en un jour -

Mais en attendant nos enfants grandissent, et il faut faire des choix concernant leur éducation, leur instruction et formation, ici et maintenant... dans la réalité, pas dans nos rêves d'une société meilleure... alors il faut être lucide et faire du mieux qu'on peut pour eux : non-sco si on veut et si on peut, école sinon, sachant que ces choix ne sont pas définitifs... et que ce ce n'est pas l'égo et le plaisir des adultes qui compte, mais le bien-être et l'élévation des enfants.

 

Sur ce, je pense que sur OPLF les forumeurs sont capables de réflexion et de discernement, et qu'ils sauront faire leurs propres choix pour leurs familles, selon leurs compétences et leurs aspirations... Personnellement si je défends la non-sco sur ce site c'est que je pense que ce choix est souvent mal vu, mal compris et malmené, et que notre expérience mérite d'être partagée pour contrebalancer - ne serait-ce qu'un peu - le poids de l'idéologie éducative qui mène à la scolarisation précoce et parfois aveugle (il y a encore des personnes qui ne savent pas que l'école n'est pas obligatoire par exemple). 

 

Catarineta, tu nous diras si on te saoule à poster sur ce fil...

 

Ciao


Modifié par laurely, 11 octobre 2014 - 07:49 .

  • Zaou, libertie et flanar l'ancien aiment ceci

#26 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 11 octobre 2014 - 08:25

Je l'ai déjà écrit mais il vous est possible parents de changer les choses.Certes pas au niveau national. Moi-même et plusieurs collègues déplorons le trop peu de relations. L'éducation de vos enfants s'ils sont scolarisés doit se faire à quatre et non à deux donc il est possible de construire des projets éducatifs en travaillant ensemble dans le même sens.


  • libertie aime ceci

#27 l'api-jp

l'api-jp

Posté 11 octobre 2014 - 08:55

Oui, catariner



#28 l'api-jp

l'api-jp

Posté 11 octobre 2014 - 09:22

Pardon; je disais oui Catarineta dis-nous si ça te gène

 

L'ordre et la discipline pour moi et j'assume complètement ce n'est pas les coups de trique et la vie militaire ou monacale.

C'est par exemple:

- Se lever quand son prof rentre, dire bonjour

- Etre extrèmement sévère pour toutes les formes de violence

- Interdiction des portables, des signes religieux, casquettes, chewing gum,etc.....

- Que les premiers à finir un exercice aident les derniers

- Que les premiers a avoir finis leur tours de piste en EPS soient occupés a ranger le matos ou ils refont un tour plutôt que de se moquer du dernier qui peine à boucler son tour

- Le port d'un uniforme pourquoi pas. Plus d'histoire de frime et de marque de fringues.

- Obliger les "groupes" qui se forment inévitablement à intégrer les "solitaires" dans de bonnes conditions

- Porter à tour de rôle le cartable de celui qui c'est cassé la jambe ou qui a un bras dans le plâtre et l'aider à manger à la cantine.

- Faire remettre en état systématiquement par l'auteur les dégradations en dehors du temps scolaire.

- obliger après des insultes ou violence des excuses "publiques" devant toute la classe et en cas de représaille sur l'insulté être INTRETABLE

- Passage obligatoire du brevet de secouriste

-etc.......

 

 et pour l'apprentissage du savoir vivre; tous ce qui m'énerve et que je vois faire en tant qu'adulte:

- De pas se garer sur une place handicapé, ne pas laisser faire la queue à une femme enceinte, un handicapé; être jeune et en bonne santé et ne pas laissé son siège à une personnes agée,etc.....

 

et apprendre le courage! La plupart des enfants prétendument forts qui frappent les autres sont en réalité extrémement lâches et faibles puisqu'ils choisissent celui qui oppose le moins de résistance.

 

Ce n'est pas du tout incompatible avec des apprentissages plus libres en autonomie...


  • libertie aime ceci

#29 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 11 octobre 2014 - 11:59

"Le port d'un uniforme pourquoi pas. Plus d'histoire de frime et de marque de fringues."

l'uniforme ne masque pas les inégalités. Un uniforme usé sera toujours moqué par rapport à un neuf...de plus il y a toujours possibilité d'améliorer un uniforme et donc de se valoriser.

L'égalité est elle une fin? Sa recherche devient parfois source de problèmes.

 

"- Obliger les "groupes" qui se forment inévitablement à intégrer les "solitaires" dans de bonnes conditions" Encore faut -il que le solitaire soit OK et même avec cela comment garantir qu'il ne s'agit pas que d'une "intégration" de façade? On ne peut pas obliger des enfants à être ensemble s'ils n'ont pas d'affinités mais on peut leur apprendre à vivre en bonne entente respectueuse.


  • libertie et flanar l'ancien aiment ceci

#30 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 11 octobre 2014 - 12:14

J'aime beaucoup votre débat , même s'il est un peu hors sujet dans le topic de Ramirez. 

 

Il aurait davantage sa place dans celui de l'école... 

L'école pour moi reste à inventer, la vraie , pas celle où la sanction finale est la note mais celle qui permet à chaque enfant de s'épanouir, et d'apprendre à apprendre, de prendre plaisir à apprendre et pas forcément de décider pour lui ce qu'il veut apprendre, mais lui permettre d'avancer dans la vie ... 

Juste pour vous faire rêver: https://www.youtube....h?v=NAMerfCJA68



#31 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 11 octobre 2014 - 20:53

Vous avez raison libertie,les précédents messages sont un peu hors sujet dans le topic de Ramirez.Et j'aurai préféré que ce soit Catarineta Tch Tchi qui réponde à mon à l'avant dernier message que j'ai laissé.Dans tous les cas votre discours est intéressant,et la vidéo instructive.