Aller au contenu


Photo

Apocalypse climatique ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
94 réponses à ce sujet

#41 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 03 avril 2013 - 17:18

Bonjour à tous
 
Je ne suis pas un expert en climatologie et je me fie aux données des scientifiques dans le domaine, dont celles qui font état de périodes glacières qui reviennent de manière cyclique. IL se passe présentement des phénomènes climatiques qui annoncent un bouleversement majeur avenir et je ne crois pas que la solution est de rejoindre des bunkers souterrains ou de fuir dans l’espace. Je crois que la solution est plus simple que cela et qu’elle réside dans une confiance totale qui permet de rejoindre un centre de calme et d’équilibre a l’intérieur de soi. Pour cela il faut apprendre à s’abandonner, ce qui est plus facile à dire qu’a faire. 
 
J’ai visionné avec intérêt le documentaire sur les pyramides de Bosnie. mis en lien dans ce sujet dont les informations viennent bouleverser certaines conceptions sur l’histoire. Plusieurs autres documentaires appuient cette théorie, entre autre la série archéologie interdite qui attribue un âge bien plus ancien à plusieurs monuments historiques, évoquant une civilisation pré diluvienne aux connaissances très développées.  L’idée que ces pyramides soient des amplificateurs d’énergie rend leur existence plus crédible et acceptable.  Le fait que les pyramides construite par les pharaons ou les empereurs ailleurs dans le monde soient en briques vient souligner que la récupération et la dénaturation par le pouvoir des connaissances et techniques dans un but politique et partisan se fait toujours au détriment de la qualité. 
 
Le Taoïsme souligne d’ailleurs cela par la phrase aussi large la face, aussi large le dos, plus ils se montrent (face, apparences) moins il sont (dos, contenu) .  Nous pourrions aussi dire de ceux qui cherchent par tous les moyens de survivre (face) font tout pour s’attirer des souffrances (dos)
 
Je tente depuis quelques années, sans grand succès apparent, de mettre en lumière l’existence d’une science ancienne basée sur le symbole du YinYang, le Tai Ki, qui me semble maintenant et à la lumière de ces informations sur une civilisation très évoluée qui auraient vécue avant la dernière catastrophe planétaire, un héritage de leur savoir. Lorsque j’utilise le terme évolué je ne fait pas référence à la technologie moderne et les gadgets qu’elle produit, mais plutôt à une connaissance supérieure qui utilise le corps et les sens d’une façon sublime. Le yoga, la méditation seraient des techniques qui découlent de cette science du corps et de la nature, basée sur des archétypes dont l’originel, le Tai Ki. 
 
L’idée n’est pas nouvelle mais rejoint le principe des méthodes mnémoniques utilisées par les gardiens des traditions orales.  L’archétype n’est pas en soi très explicite sur la science qu’il contient mais ses indices mettent celui qui possède une base sur la voie de comprendre l’ensemble du savoir. IL en est de même des semences dans la nature qui ont besoin du sol, de la chaleur et de l’eau pour réaliser leur plein potentiel. 
 
 


#42 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 04 avril 2013 - 09:51

Selon moi,tous les oiseaux,animaux,poisons,qui disparraissent en masse ont "fini" leur cycle de vie sur terre....et d'autre espèces qu'ont n'a jamais vue apparaissent...

 

Si ont accepte l'idée que la terre  se m'étamorphose ou change de dimension ou fini ce cycle dans lesquel ont vie encore maintenant....tous ce qui est ancien disparait et le renouveau va arriver pour s'accorder à la nouvelle terre.

 

Quest-ce qui est ancien et qu'est-ce qui nouveau...chacun l'interprète à sa manière

 

Les poissons qui partent en nombre  élevés ne sont pas contaminé des pesticides ni autres contaminants http://www.sudouest....1013057-1579php il y a bien autre chose,non?



#43 _movaizerbe_

_movaizerbe_

Posté 04 avril 2013 - 10:54

tu as raison, tout ce qui vit nait, se développe et meurt, que ce soit un individu ou un écosystème, et que le Dodo ai disparu c'est normal, il n'était pas adapté. Mais je crois que les scientifiques débattent sur les rytmes de ces disparitions qui eux, n'ont rien de naturel.

Pauv' Dodo, pauv'panda, pauv' éspèce qu'on savait même pas qu'elle existait, pauv' de nous?



#44 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 05 avril 2013 - 13:00

On est début avril.....eh bien depuit le début de cette année il y a eu 170 cas de diparission en masse (animaux,poissons,...)...sur terre.

 

2 hécatombes par jours   http://lesmoutonsenr...ste-en-anglais/


Modifié par naturel, 05 avril 2013 - 13:07 .


#45 _strychnine_

_strychnine_

Posté 07 avril 2013 - 09:10

Naturel ;) http://www.clicanoo....la-reunion.html

 

 


Des études menées sous l’égide du Parc ne laissent aucun doute. Ce ne sont pas trois, mais au moins quatre espèces de chauves-souris qui cohabitent à La Réunion. Reste à préciser s’il s’agit d’un spécimen inconnu ou d’une espèce que l’on croyait éteinte depuis plus de 110 ans.

 

ENVIRONNEMENT

Quand l’homme découvrit les îles des Mascareignes au XVIe siècle, les seuls mammifères présents étaient des chiroptères, le nom scientifique donné aux chauves-souris. La Réunion comptait alors au moins cinq espèces : deux mégachiroptère - grandes chauves-souris - et trois microchiroptères. De nos jours, seules trois espèces cohabitent : deux de petite taille (le Petit molosse de La Réunion, espèce endémique de 20 cm d’envergure) et le Taphien de Maurice (présent à Maurice et en Afrique, 30 cm, quasi menacé de disparition) et une de grande taille, la Roussette noire. Cette dernière avait disparu de La Réunion au début du XIXe siècle avant de faire sa réapparition en provenance de Maurice il y a quelques années (nos éditions précédentes). Une espèce s’est éteinte à jamais : la Roussette à collet rouge, mégachiroptère endémique des Mascareignes. Elle a disparu à La Réunion puis à Maurice entre 1860 et 1870. Ça, c’est pour les certitudes. Reste des doutes concernant deux espèces. Le spécialiste de la faune locale et agent du Parc, Jean-Michel Probst, évoque, dans un ouvrage sur les espèces disparues, la chauve-souris blanche de Bory, mentionnée par ce dernier en 1801. Mais, l’espèce n’a jamais été décrite et reste donc un mystère à l’inverse d’une autre, le Scotophile de Bourbon ou chauve-souris des hauts.

Deux sons "indéterminés"

Un microchiroptère décrit vers 1803 par Geoffroy de Saint-Hilaire. L’espèce a été scientifiquement reconnue après la capture de deux spécimens ensuite conservés au Muséum d’histoire naturelle de Paris et dans un musée des Pays-Bas. Malheureusement, le premier a disparu et le second est dans un mauvais état. Il s’agit de la seule trace de l’espèce que l’on pense éteinte depuis sa dernière visualisation par Maillard en… 1863. Depuis, rien. Et, il faut attendre 2009 et le lancement par le Parc d’une mission dédiée à l’étude des chauves-souris de l’île pour que l’espèce fasse reparler d’elle. Le Parc et ses partenaires (BNOI, SFEPM) font appel à un spécialiste de l’acoustique des chauves-souris, Michel Barataud, à l’origine d’une méthode d’étude par détecteurs à ultrasons.

Au cours de l’étude, deux chiroptères indéterminés sont enregistrés. Le premier pourrait correspondre au Scotophile de Bourbon (rapport taille et type d’ultrasons), sous réserve qu’une capture confirme l’hypothèse. Le mystère reste par contre entier sur une seconde série de sons très courts enregistrés par un spécialiste local, Stéphane Roué. Un son "très atypique sans point commun dans la littérature scientifique", commente le responsable du service études et patrimoine au Parc, Benoît Lequette.

Pour en savoir plus, le Parc a financé une seconde campagne en 2012 pour préciser les données et tenter de capturer un spécimen. Nouvelle avancée, l’observation d’une espèce semblant inconnue et de petite taille. Problème : cette dernière vole haut, à plus de douze mètres, rendant difficile sa capture, pourtant le seul moyen de confirmer s’il s’agit d’une espèce que l’on croyait disparue ou d’une espèce inconnue… De nouveaux éléments sont attendus dans les prochaines semaines

P.M.

 

« Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau » - Anaxagore


Modifié par strychnine, 07 avril 2013 - 09:11 .


#46 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 07 avril 2013 - 11:13

Je suis d'accord avec l'idée que d'autre espèces d'animaux ou plantes ou minéraux (ré)apparaissent sur terre mais alors en accord avec la nouvelle terre.

 

Si ont ne comprend pas ce qui se passe sait bien parce-que sait nouveau ....peut-être que certaine espèces qui (ré)apparaissent maintenant vont (re)partir bientot car leur cycles était très cours??? je ne sait pas.

 

Qui va resté en définitive sur cette terre? moi,personnellement je me sent "différent" maintenant d'avant....j'ai envie de rien,je suis moin en colère,moins réfléchir,moin compendre...

Les gens parle moins sur le forum se n'est pas le hazard....ophidelo et les autres répondent moins...les gens ont envie de rien,non?

 

la terre change http://french.ruvr.r...e-l-Antarctide/


Modifié par naturel, 07 avril 2013 - 11:15 .


#47 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 10 avril 2013 - 17:42

Salut
 
Les changements climatiques dont la hausse des températures s’accentuent à une vitesse que les scientifiques n’avaient pas annoncée ou s’agit il de désinformation pour maintenir la masse dans l’ignorance question de gagner du temps dans la réalisation d’un projet tenu secret ? Tout semble indiquer l’existence d’un agenda caché dans les tiroirs d’un gouvernement mondial qui se donne des allures d’une pluralité de pays, où, pour une certaine classe de personnes, les frontières n’existent pas. 
 
Je reviens sur le sujet du basculement des pôles, j’ai retrouvé le documentaire où il en est question et d’où j’ai isolé la partie qui en parle spécifiquement. IL ne s’agit pas du déplacement du pôle magnétique, mais bien du déplacement géographique des pôles, qui s’accompagne de fonte catastrophique des glaces et de gel soudain des régions des nouveaux pôles.
 
Il est fort plausible que la fonte actuelle soit le prélude d’un tel événement. 
 
 
Pour ceux que le documentaire intéresse dans son intégralité, le mythe du déluge se trouve sur You tube. IL y est question entre autres, de découvertes de sites Américains où des humains se seraient trouvées il y a 250,000 ans. Cette découverte aurait été corroborée par une autre découverte de campement humain en Sibérie daté de 300,000 ans. L’histoire humaine aurait été sciemment écourtée et surtout amputée de plusieurs éléments dérangeant pour le pouvoir en place.  Cette tendance de ne pas dire la vérité nous l’avons vue ici au Canada sur la côte ouest après la catastrophe nucléaire au Japon. Les scientifiques officiels n’avaient pas les mêmes chiffres que les scientifiques indépendants quant au taux de radioactivité. IL s’agissait d’une grosse différence et de taux au-dessus des normes. Le même mensonge à été servi aux Japonais après l’accident nucléaire.  
 
Pour en revenir au documentaire
 
IL semble que la fameuse Atlantide serait le continent antarctique qui se trouvait, avant le déplacement de la croûte terrestre 3000 kilomètres plus au nord y jouissant d’un climat chaud. 
Une des énigmes qui viendrait appuyer cette théorie est l’existence de cartes géographiques anciennes (Piri Reis et autres) montrant ce continent ainsi que le Groenland, exempts de glaces.
 
Pour terminer, je crois que des survivants d’une ancienne civilisation technologiquement avancée ont survécu, peut-être dans des refuges souterrains dans les hauteurs, et qu’ils ont été ceux que les humains ordinaires survivants de la catastrophe ont, quelques générations plus tard,  considérés comme des dieux. A la lumière de la situation actuelle, nous pouvons comprendre qu’il s’agissait en fait de démons pour qui le peuple n’est que du bétail.  
Je pense que cette situation est en train de se reproduire et que de tels refuges existent ou sont en train d’être aménagés pour l’élite qui est bien au fait de ce qui s’en vient et qu’elle évite d’en informer le peuple en inondant les ondes d’inepties et en les droguant pour les rendre apathiques.


#48 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 21 juin 2013 - 11:32

Il à fait ce 19 juin ,36 degrés au dessus de zero en Alaska...http://www.meteomedi...-alaska--/7983/



#49 _Philbill_

_Philbill_

Posté 21 juin 2013 - 14:59

Et bé....

Ils vont bientôt pouvoir planter des oliviers....

fou13.png



#50 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 22 juin 2013 - 17:51

Salut
 
Un petit mot d'encouragement
 
Dans une autre sphère de manifestation, la ville et la campagne, les citadins et leur frénésie se heurtent au rythme plus lent et pour eux monotone, des paysans. 
La nature bât au rythme du cœur planétaire qui apporte le jour, la nuit et les saisons. Les périodes de pluie et de temps sec se succèdent pour que la nature se nourrisse d’eau et de lumière. Une créature artificielle, oeuvre humaine, a été fabriquée pour soi disant améliorer la forme naturelle. Elle a été nommé ville et pour exister doit parasiter la nature parce que son cœur mécanique bât a une vitesse supérieure a celle du coeur planétaire et qu’il est alimenté par un feu qui se nourri en creusant et en pompant des entrailles de  Terra une sève noire et gluante qui laisse des blessures nombreuses qui saigne des poisons qui l’intoxique.  
 
Dans cet environnement coupé de la réalité les êtres deviennent inconscient de ce qui se passe à l’extérieur, du destin de privations qui les attend d’avoir abusé des ressources vitales aussi vite et exagérément. La ville essaime comme une plante malfaisante disperse ses graines au vent, ses habitants qui apportent avec eux leurs habitudes dispendieuse dans une nature déjà hypothéquée assènent le coup de grâce à la mère agonisante. 
 
Cette mort s’accompagne de convulsions et de fièvres, tremblements de terre et tornades meurtrières. C’est que sont désormais absents ou en nombre insuffisants les êtres qui tempérais les extrêmes et que maintenant la force et l’impact s’en trouvent augmentés. 
Cette mort fait partie d’un cycle où la vie peut réapparaître lorsque les conditions propices se présentent et dans le cas qui nous concerne, la vie reviendra avec la disparition de ce qui l’empêche de fleurir, l’humanité dégénérée. 
 
Cette dégénérescence ayant transformée l’homme en parasite est issue de ce qu’il a nommé la science et dont il a appliqué certains principes pour soi-disant améliorer sa condition en augmentant le rendement des espèces vivantes dont il se nourrissait. Cette manipulation aura dépassé les frontières de la capacité naturelle de se régénérer, ce qui a précipité la disparition des écosystèmes nécessaire à l’équilibre métabolique de la planète.  Devenu imbu de lui-même, après avoir bénéficié de conditions exceptionnelles si longtemps, cet homme est devenu aveugle de la réalité flottant au dessus d’elle dans cet univers virtuel qu’il s’est créé et qu’il méprend désormais pour le vrai. 
 
J’ai, comme pour plusieurs autres découvertes humaines, cherché l’origine de ce qui a fait se développer la science moderne que je nomme technoscience pour la distinguer de la forme pure du savoir, qui elle ne s’embarrasse pas d’accessoires.  
Le savoir qui s’acquiert par les sens naturels sans accessoires est la véritable science tandis que celle qui vient par l’intermédiaires d’outils et de techniques artificiels est la technoscience la forme dégénérée du savoir. Malgré que la technoscience et en apparence spectaculaire et performante elle l’est toujours sur un court terme et ses conséquences s’avèrent désastreuses sur un plus long terme.  La raison de ce résultat négatif vient du fait qu’a l’origine de son développement elle ait été le fruit de la guerre et de l’élitisme où des ressources vitales ont été volée et ré-attribuées  a des privilégiés de ces seigneurs de la guerre pour qu’ils développent des armes et outils pour maintenir leur position dominante. Cette antique condition est restée et les grandes corporations l’utilisent encore dans leurs décisions d’investir leurs ressources. 
 
Ce qui a pris du temps a se mettre en place prendra du temps pour changer, c’est la loi d’inertie qui fait que les catastrophes sont inévitables, tant au niveau individuel qu’au niveau des nations. 
Ce constat est balayé du revers de la main par les nombreux politiciens qui pullulent en ces temps qui précèdent les grands changements. Tous veulent êtres vus et appréciés en beurrant bien épaisse une couche de propositions sucrées et attirantes. Ils utiliseront ad nauseam des propos qui encensent l’humain comme possédant le germe de la divinité, gonflant son orgueil et aveuglant sa conscience des autres formes de vie. Cet être glorieux se voit alors proposé des routes aménagées aux obstacles aplanis et balisés pour qu’il puisse se déplacer vite et loin aisément et sans efforts ou délais. Tout dans son environnement est mastiqué et prédigéré pour lui éviter des dépenses d’énergie qu’il peut alors dépenser pour ses loisirs tout autant inutiles que nombreux. 
Ses idoles sont ceux qui sont experts pour pousser un ballon ou une balle de façon experte sur un terrain , ou encore capable de jouer avec des mots et des images pour créer des univers qui n’ont aucun sens si ce n’est que d’émoustiller des émotions inventés dans des scénarios assaisonnés d’épices populistes. 
Vient un temps où cet univers factice laisse voir l’envers du décors les ficelles qui fait se mouvoir les mécanismes et alors l’enchantement laisse sa place à une réalité sans maquillage. 
La vielle apparaît alors telle qu’elle est devenue pour avoir si longtemps retardé les signes de sa condition, la ville moribonde laisse voir ses entrailles putrides et nauséabondes qui débordent et infectent  tout autour.  Le microbe est désormais partout la corruption est endémique. 
 
Comme une pièce de théâtre jouée d’innombrables fois où les acteurs récitent par coeur leur textes, les politiciens et leur partis miment encore des rôles surannés pour un peuple qui ne les regardent plus qui ne croit plus en eux.  Ce peuple qui attend désabusé que les changements surviennent, que la catastrophe se charge de faire le ménage parmi ces gouvernements de criminels impénitents et indécrottables. 
 
 
 
 
 
 
 
La retraite est avantageuse
 
 S’il a la chance d’être formé et élevés par des êtres sensés et sages, il pourra tempérer ses désirs ce qui réduira la force des tempêtes qu’il subira.  Pour l’homme, il ne peut devenir désert tout comme il ne peut endurer longtemps un déluge, ses organes ne pourront suffire à la tâche, ils ne peuvent que fonctionner dans une portée restreinte d’événements extrêmes.  Même s’il se trouve sauf après avoir été dans une de ces situations, le choc subit se fera sentir plus tard et à ce moment il ne pourra le contrer. 
 
Quittera il le navire où restera il prisonnier de l’épave ? Cette image est celle du corps qui devient malade et dysfonctionnel après avoir été sain et efficace. IL existe un lien entre ce passé et cet avenir que l’on écarte habituellement de nos considérations. 
 
Se sortir de la dette karmique est la proposition des guides qui ont été au delà de la dualité ceux qui ont concrètement abandonné leur attachement à la forme. 


#51 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 24 juin 2013 - 10:36

1.jpgIci en Inde



#52 _Philbill_

_Philbill_

Posté 24 juin 2013 - 11:10

Le climat change....

 

le-cli10.jpg

 

Source:http://etrangenature...mat-change.html



#53 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 977 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 juin 2013 - 17:34

J ai comme l impression qu elle a commencé cette apocalypse non ? (j ai bien dit commencé donc pour l instant juste qq premices...).

J espere me tromper.



#54 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 26 juin 2013 - 21:29

Non tu ne te trompes pas je crois qu'il y a bien un changement climatique, c'est voyant....Les animaux qui sont plus sensibles que nous sont aussi plus perturbés...Non?,,, je me trompes???

#55 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 263 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 27 juin 2013 - 12:42

La terre change....mais je trouve (personnellement) que sait difficile de savoir si ce sont des changements du à l'homme ou d'origines naturel (cycles)

 

Comme ici par exemple, il disent que sait due à la pollution...mais je ne suis pas si sûr

 

http://www.tdg.ch/sa.../story/23586750

 

dead-zone-2013-forecast_68689_600x450.jp


Modifié par naturel, 27 juin 2013 - 12:45 .


#56 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 27 juin 2013 - 16:11

Si si c'est du à l'agriculture intensive dans le Golfe du Mexique (pesticides) , il l'ont dit je ne sais plus dans quel article.....

#57 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 27 juin 2013 - 17:08

Trouvé;
Elle est due aux engrais de l'agriculture américaine
http://www.lematin.c...6750/print.html

#58 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 977 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 27 juin 2013 - 18:25

La terre change....mais je trouve (personnellement) que sait difficile de savoir si ce sont des changements du à l'homme ou d'origines naturel (cycles)

 

 

pour moi c est clairement l activité de l homme depuis quelques siecles, particulierement le precedent, qui est la cause principale.

Un enorme programme de depollution (par ex.) est possible,"reparer" le climat par contre est completement impossible.

Il est fort possible qu on ait dores et deja dépassé la limite à pas franchir.



#59 satya

satya
  • Genre: Homme
  • Localisation:charente limousine

Posté 27 juin 2013 - 20:54

et si les deux etait "combinés"

 

si des cycle se presenté depuis deja des milliers d'années ,des éres glacieres ,des rechauffements ,.....sans que cela prenne plus d'ampleur que ça .

juste des passages difficiles ,pour l'homme et la nature ...qui servent a recaler ,ou a reguler ou a je ne sais quoi en fait :rolleyes: .

 

mais peut etre que les actions nefastes de l'homme accentuent ce qui devrait etre un changement de climat passager.

 

reste a savoir si le poids de ces actions nefastes fera balancer la terre trop loin pour qu'aprés se passage la vie puisse reprendre son cour.....



#60 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 27 juin 2013 - 21:09

C'est pas la 1ere fois dans l'histoire de la terre qu'il y a des dérèglements climatiques et la nature a toujours repris ses droits...Maintenant est ce que l'homme résistera, avec ses conneries style OGM, nucléaire...On verra, seul le temps nous dira si l'homme survivra.....