Aller au contenu


Photo

Apocalypse climatique ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
109 réponses à ce sujet

#101 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 19 octobre 2022 - 08:27

Si meme le CNRS le dit...

 

Le réchauffement climatique en France s’annonce pire que prévu
 
En adaptant à la France la méthode utilisée par le Giec pour estimer le réchauffement planétaire, des scientifiques viennent de revoir à la hausse les températures qui attendent l’Hexagone. D’ici 2100, cette augmentation serait de 3,8 °C par rapport au début du XXᵉ siècle, et ce dans un scénario d’émissions modérées de gaz à effet de serre.
 

L’optimisme climatique n’est pas de mise ces jours-ci. Le réchauffement climatique au cours du XXIe siècle en France pourrait être 50 % plus intense que ce que l’on pensait. C’est le résultat de nouvelles projections sur le climat futur qui viennent d’être réalisées par une équipe du CNRS, de Météo France et du Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique1. Si les tendances actuelles d’émissions de carbone se maintiennent, la température moyenne de l’Hexagone sera 3,8 °C supérieure à celle du début du XXe siècle. Un chiffre qui pose d’immenses défis d’adaptation et qui promet des changements sévères dans l’agriculture et les écosystèmes français.

Pour arriver à ce résultat, le plus robuste dont nous disposons à ce jour, les chercheurs ont employé une méthodologie nouvelle. Développée par cette même équipe, elle a été utilisée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) dans le premier volet de son sixième rapport, paru en 2021. L’innovation principale est l’utilisation de données climatiques observées pour contraindre les modèles. En d’autres termes, à partir d’un éventail de simulations climatiques réalisées grâce aux modèles utilisés par le Giec, les chercheurs identifient celles qui sont en accord avec les mesures de température récoltées depuis plus d’un siècle. Ainsi, les chercheurs peuvent identifier les projections les plus robustes sur l’avenir du climat, et réduire les incertitudes.

 

L’autre originalité de ces travaux, publiés le 4 octobre dans la revue Earth Systems Dynamics, est qu’ils offrent des projections à l’échelle française. « Le Giec propose des scénarios de réchauffement climatique au niveau planétaire et au niveau de grandes régions comme l’Europe ou le bassin méditerranéen. Mais il ne va pas en-dessous. Or il existe un appétit pour des projections à des échelles plus réduites », explique Aurélien Ribes, chercheur au Centre national de la recherche météorologique2 (CNRM). En effet, les grandes décisions politiques se prennent pour l’essentiel au niveau national. Il était donc urgent d’utiliser cette nouvelle méthodologie pour obtenir des scénarios de réchauffement climatique à l’échelle de l’Hexagone. Pour cela, les chercheurs ont utilisé les données récoltées par une trentaine de stations météorologiques réparties sur toute la France. Ces stations sont connues pour avoir enregistré les températures de façon homogène sur de longues périodes. Ainsi, les premières mesures de température fiables dont disposent les chercheurs datent de 1899.

 

Grâce à ces données, l’équipe a calculé le réchauffement climatique actuel. Ils ont montré que la température moyenne de la France actuelle est 1,7 °C supérieure à celle de la France entre 1900 et 1930. Ce chiffre est bien au-dessus de la hausse moyenne de températures à l’échelle globale, que le Giec évalue à 1,2 °C. Mais pour les chercheurs, il n’y a rien d’anormal là-dessus. « La hausse globale des températures prend en compte les océans qui se réchauffent moins vite que les continents », explique Aurélien Ribes. La hausse moyenne des températures continentales dans le monde étant de 1,6 °C, la France ne fait donc pas figure d’exception.

 

Sans surprise, les modèles climatiques montrent que la hausse future des températures est directement proportionnelle aux émissions de gaz à effet de serre. N’en déplaise aux négationnistes du climat, l’origine humaine du changement climatique français ne fait aucun doute. Une chose, en revanche, a surpris les chercheurs : l’impact des aérosols. « On n’imaginait pas qu’ils avaient une telle incidence sur le climat français », affirme Julien Boé, de l’unité ClimatEnvironnement, Couplages et Incertitudes3. « On observe que, jusque dans les années 1980, l’effet des aérosols a masqué le réchauffement climatique, au point qu’il n’apparaît quasiment pas dans les instruments. »

Les aérosols sont les particules en suspension dans l’atmosphère. Les activités humaines polluantes en rejettent de grandes quantités, notamment lors de la combustion des carburants fossiles. Cette pollution a un puissant effet refroidissant. En effet, les particules empêchent les rayons du soleil d’atteindre la surface. Or, jusque dans les années 1980, pollution et gaz à effet de serre grimpaient de concert. Leurs effets respectifs sur le climat s’annulaient mutuellement. Puis, à la fin du XXe siècle, les nouvelles régulations et les technologies plus propres ont réduit de façon spectaculaire la pollution. Résultat, l’effet des aérosols sur le climat a chuté et la courbe des températures s’est emballée vers le haut à une vitesse qui a surpris les chercheurs.

 

L’insoutenable été 2100

Dans un deuxième temps, les chercheurs se sont projetés vers l’avenir afin d’anticiper le climat français à la fin du XXIe siècle. Ils ont pour cela utilisé les simulations climatiques en fonction de différents scénarios décrivant l’état du monde en 2100. Ces scénarios construits par le Giec vont du plus optimiste – un monde dans lequel un immense effort international a permis d’atteindre la neutralité carbone dès 2050 – au plus pessimiste – un monde divisé par de fortes inégalités et qui continue à carburer au gaz, pétrole et charbon. Entre ces deux extrêmes improbables, un scénario intermédiaire dans lequel les émissions de carbone n’augmentent ni ne diminuent drastiquement. D’après les experts, c’est ce scénario mitigé qui est le plus en accord avec les tendances actuelles et les engagements climatiques pris par les grands pays émetteurs pour les prochaines années.

 

Sur la base de ce dernier scénario, les chercheurs ont montré que la France de 2100 pourrait être 3,8 °C plus chaude que celle du début du XXe siècle. Une augmentation qui fait frémir. Une telle hausse des températures serait particulièrement marquée en été. En effet, les étés pourraient être en moyenne 5 °C plus chauds par rapport aux décennies 1900-1930. « Ceci aura des impacts très forts sur les écosystèmes et les cultures. On aura des pics de chaleur beaucoup plus fréquents et chauds, et des sécheresses plus intenses et prolongées. Dans ces conditions, l’un de points clés sera comment maintenir les ressources en eau et comment les utiliser », annonce Julien Boé. À 3,8 °C de hausse de températures moyennes, des écosystèmes entiers pourraient disparaître, et le paysage agricole en sera drastiquement modifié.

Ces projections, véritable avertissement, devraient servir à mettre en place des politiques d’atténuation et d’adaptation. À présent, les chercheurs du CNRM veulent descendre encore les échelles et simuler l’avenir climatique des régions françaises. Par ailleurs, ils espèrent que d’autres équipes à travers le monde adopteront leur méthodologie. « Le code à la base de ces travaux est à la disposition de tout le monde. Il permettra à d’autres équipes ou d’autres services météorologiques de refaire ces calculs facilement pour leur pays ou leur région », annonce Aurélien Ribes.

Source et illustrations : https://lejournal.cn...-pire-que-prevu

 

Et le lac en question se trouve dans un des départements le plus arrosé de cette partie des Pyrénées... rassurant...


  • FLOYD et Kegankr aiment ceci

#102 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 20 octobre 2022 - 13:20

Le climat se réchauffe ? Explication à l’intention des écoliers de CM2

 

".... pourquoi a-t-on constaté de plus en plus d’épisodes de sécheresse ?
 
Toute la vapeur d’eau présente dans l’atmosphère provient de l’évaporation des eaux océaniques...
 
S’il y a des épisodes de sécheresse dans certaines parties du monde il faut donc incriminer un déficit atmosphérique en vapeur d’eau, même si ce déficit n’est pas généralisé.....
 
L’évaporation de l’eau océanique dépend, elle, de la température et je le répète un élève de CM2 trouverait la réponse .... "   https://jacqueshenry...coliers-de-cm2/

 

 

plouf


Modifié par ezza, 20 octobre 2022 - 13:21 .

  • thyx aime ceci

#103 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 26 octobre 2022 - 09:07

Le climat se réchauffe ? Explication à l’intention des écoliers de CM2

 

".... pourquoi a-t-on constaté de plus en plus d’épisodes de sécheresse ?
 
Toute la vapeur d’eau présente dans l’atmosphère provient de l’évaporation des eaux océaniques...
 
S’il y a des épisodes de sécheresse dans certaines parties du monde il faut donc incriminer un déficit atmosphérique en vapeur d’eau, même si ce déficit n’est pas généralisé.....
 
L’évaporation de l’eau océanique dépend, elle, de la température et je le répète un élève de CM2 trouverait la réponse .... "   https://jacqueshenry...coliers-de-cm2/

 

 

plouf

C'est là que "Idiocratie" me revient en mémoire... quand les écrits d'un internaute ont plus de valeur que ceux des climatologues et autres scientifiques qui s'époumonent depuis 30 ans pour essayer de prévenir de ce qui est en train d'arriver. Ils n'ont pas été écoutés à l'époque et aujourd'hui, n'importe qui peut dire n'importe quoi pour essayer de convaincre tout un chacun de son irresponsabilité. #dontlookup



#104 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 26 octobre 2022 - 20:26

giphy.gif   https://screenrant.c...cy-weird-facts/

 

 

"Le 23 juin 1988 James Hansen déclara devant le Sénat américain que le réchauffement du climat était provoqué sans aucun doute – il en était lui-même convaincu – par l’activité humaine et cette année 1988 allait être l’année la plus chaude jamais répertoriée dans l’histoire de l’humanité ! Preuves à l’appui : le graphique ci-dessus qui fut présenté aux Sénateurs médusés. "

......

Les doutes s’accumulent, aujourd’hui, dans la communauté scientifique au sujet de ce réchauffement tant attendu et presque espéré par divers groupes financiers mais qui ne se concrétise toujours pas et Hansen vient de parler et ses confidences vont faire beaucoup de bruit ! 

......

Selon Hansen Al Gore prit les données relatives au « pire scénario » et les transforma pour les renommer « réchauffement global », ce qui lui permit par la suite d’amasser une fortune se comptant en dizaines de millions de dollars. Toujours selon Hansen le modèle qu’il avait appelé « scénario B » ne prenait pas en considération un certain nombre de facteurs critiques et il était loin d’être le reflet du monde réel. Néanmoins Al Gore ignora sciemment ce détail et il organisa une véritable campagne d’intoxication qui trompa des centaines de millions de personnes dans le monde. Hansen a reconnu que son scénario B n’avait pris en compte que le gaz carbonique intervenant dans ce qu’il avait appelé le forcing radiatif, une notion qui, depuis, a été largement remise en cause par de nombreux spécialistes de l’atmosphère. 

....

Hansen vient donc de faire amende honorable et a reconnu qu’il n’était pas l’auteur du « réchauffement climatique » comme le monde entier l’a reconnu mais que les manipulations subséquentes d’Al Gore, soutenu par le monde politique, relevaient de la pure fiction. Ce dernier point a été parfaitement exposé par le Docteur Ross McKitrick, Professeur d’économie à l’Université de Guelph et le Docteur John Christy, Professeur de sciences de l’atmosphère à l’Université de l’Alabama à Huntsville. Comme l’ont reconnu ces deux personnalités toutes les observations contredisent les prévisions alarmistes pour ne pas dire apocalyptiques d’Al Gore. McKitrick fut aussi considéré comme l’instigateur du « réchauffement climatique » et il a également reconnu ses erreurs d’appréciation largement influencées par l’orchestration planétaire de la propagande « réchauffiste »."

 

les écrits d'un internaute 

 

 

https://www.climato-...ais-a-commence/



#105 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 27 octobre 2022 - 09:54

Les discours climatosceptiques alors que les effets des changements climatiques sont visibles partout, que ce soit aux pôles, dans les montages avec la disparition des glaciers ou un peu partout avec les dérèglements saisonniers et les températures extrêmes, c'est plus que ridicule. Ça allait bien il y a quelques années quand ça se voyait moins. Mais je comprends bien à quoi servent ces discours. Toujours à la même chose, c'est à dire ne rien faire. Surtout venant des USA dont un dirigeant a clairement expliqué que le "mode de vie américain n'était pas négociable". C'est comme les gens qui sont en panne d'essence sur le bord d'une route et qui s'engueulent pour savoir qui a oublié de faire le plein au lieu de chercher une solution. Là c'est pareil.



#106 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 27 octobre 2022 - 12:34

22102712432923870818035613.jpg

 

.... hypnose et manipulation du sensitive.

 

pour  la disparition des glaciers   , oui moins de vapeurs d'eau /nuage .

et qui dit glacier/neige =  rivière/fleuve .  

 

https://lecourrierde...n-pass-carbone/

 

oui une nouvelle religion arrive, après le péché originelle, nous rentre coupable des ondulations climatique.

'(pour info au US il y z"u de nouvelle "Election"  c JB au commande.)


Modifié par ezza, 27 octobre 2022 - 12:43 .


#107 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 30 octobre 2022 - 10:53

 
Question à mille milliards : êtes-vous climato-sceptique ou climato-génocidaire ?
 
"....Il faut donc expliquer ce que climato-génocidaire signifie :nous sommes trop nombreux et nous consommons trop ; les blancs que nous sommes ayant connu la révolution industrielle avant les autres doivent déguerpir les premiers ; l’écologie est la vraie religion et Dame Greta est sa prophétesse qui œuvre pour la déesse-mère Gaia ; toute la culture woke ou cancel est une culture malthusienne d’annihilation démographique dans la grande tradition britannique : voyez les textes sur le génocide irlandais (An Gorta Mor) et ceux de Marx sur les causes historiques du désert écossais....
 
Toute la culture médiatique depuis que je suis né ne tourne qu’autour de ces idées ; apocalypse, dystopie, pénurie, fin des ressources, etc.
Ma femme les a recensées dans son livre sur Philip K. Dick qui a tout décrit entre les années cinquante et soixante-dix, y compris malheureusement le grand abrutissement télévisé déjà montré dès le début par des maîtres comme Stanley Donen (it’s always fair weather), Preminger (Skidoo) ou Nunnally Johnson (l’Homme au complet gris).
 
Cette culture de la catastrophe sur fond de crétinisation préalable .. nous préparait très bien au cauchemar techno actuel qui a fabriqué des gens prêts à mourir pour la cause.
Car il y a ceux prêts à tuer pour la cause (on ne les nomme plus) et ceux qui sont prêts à mourir pour la cause, qui auront finalement pris et repris du vaccin pour cette raison.
 
.....être sceptique est moins dangereux qu’être génocidaire – surtout génocidaire à la sauce écolo-humanitaire."

  • thyx aime ceci

#108 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 04 novembre 2022 - 20:08

.. lecture du texte de l'OmS

 

GENÈVE, CHARM EL-CHEIKH, LE 6 NOVEMBRE 2022  – À la veille des pourparlers cruciaux sur le climat de la COP27, l'Organisation mondiale de la santé lance un sinistre rappel que la crise climatique continue de rendre les gens malades et de mettre des vies en danger et que la santé doit être au cœur de ces négociations critiques.

 

"Notre santé dépend de la santé des écosystèmes qui nous entourent, et ces écosystèmes sont maintenant menacés par la déforestation, l'agriculture et d'autres changements..

L'empiétement de plus en plus profond sur les habitats des animaux augmente les possibilités pour les virus nocifs pour l'homme de faire la transition depuis leur hôte animal. 

Entre 2030 et 2050, le changement climatique devrait entraîner environ 250 000 décès supplémentaires par an dus à la ....à la diarrhée et au stress thermique.

..

La politique climatique doit désormais placer la santé au centre et promouvoir des politiques d'atténuation du changement climatique qui apportent simultanément des avantages pour la santé. Une politique climatique axée sur la santé contribuerait à créer une planète avec un air plus pur, une eau douce et des aliments plus abondants et plus sûrs, des systèmes de santé et de protection sociale plus efficaces et plus équitables et, par conséquent, des personnes en meilleure santé.

...

pour sauver environ 2,4 millions de vies par an, grâce à l'amélioration de la qualité de l'air et réduire le réchauffement climatique d'environ 0,5 °C. d'ici 2050 . Le coût des sources d'énergie renouvelables a considérablement diminué ces dernières années et l'énergie solaire est désormais moins chère que le charbon ou le gaz dans la plupart des grandes économies."

 

[Notez comment l'objectif de réduction du réchauffement climatique est maintenant tombé à seulement un demi-degré centigrade. Je pense que la seule façon dont les énergies renouvelables peuvent être moins chères que les combustibles fossiles est grâce aux subventions gouvernementales.—Nass]

 

https://merylnass.su...tm_medium=email

 

 

Aors c pas beau! 

mais p'tain l'OmS propose un monde meilleur, merci Billou  

(et l'OnU un monde sang guerre) 



#109 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 07 novembre 2022 - 21:06

https://lecourrierde...-jean-goychman/

 

1977 

".... Il s’agit essentiellement d’échapper à la dette non maîtrisée des pays du Tiers-monde qui risque d’anéantir l’ensemble du système monétaire. La WCB va reprendre la totalité de ces dettes en prenant en garantie l’ensemble des ressources actuelles et futures de ces pays, y compris celles qui sont les plus indispensables à leur survie. Pour imposer cela au monde entier, il faut générer des peurs indicibles afin que tout le monde se sente concerné et que ceux qui douteraient ou résisteraient soient contraints par les autres à suivre le mouvement. ..

..1991

Le résultat de ce programme de la WCB fut que nombre de pays perdirent toutes leurs ressources car ils étaient dans l’incapacité de rembourser leurs dettes, et la WCB en devenait alors le propriétaire, C’est ainsi qu’aujourd’hui plus du tiers des terres agricoles de la planète sont aux mains des banquiers internationaux......

Le nom de World Conservation Bank sonnait probablement trop « capitaliste » Elle fut rebaptisée Global Environment Facility en 1991.

 

2022

".....Comment ne pas relier les événements qui se déroulent aujourd’hui aux conséquences des décisions prises lors de la fondation de la WCB ? Ce sont elles qui poussent aujourd’hui un nombre de pays de plus en plus grand vers ce qui s’appelle aujourd’hui un nouvel ordre mondial, basé non plus sur l’hégémonie du dollar, symbole de la toute-puissance de la finance mondialisée, mais sur une régionalisation autour des continents qui respecterait à la fois l’indépendance et la souveraineté des nations. Trop de pays ont été victimes de la cupidité de cette élite mondiale qui a cru pouvoir s’enrichir d’une manière démesurée en utilisant la peur et l’intimidation, qui sont davantage des moyens mis en œuvre par des mafieux plutôt que par des gens qui se disent soucieux du bien-être de l’Humanité. .


Modifié par ezza, 07 novembre 2022 - 21:07 .


#110 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3153 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 13 novembre 2022 - 18:34

Dans cette émission de l'EEPMP, Charles Gave et Emmanuelle Gave analysent l'état actuel des propositions gouvernementales avec ce que nous appellerons la tyrannie des zéros.   ... Zéro carbone, zéro doutes covid, zéro taux d'intérêt, zéro Russie, zéro doute.

2:53 Zéro Carbonne: l'influence du CO2.
3:58 Le phénomène de la vitre noire.
10:10 Le gouvernement mondial
11:07 Zéro doutes.
12:48 Le zéro Covid.
15:58 99% des gens ont survécu.
21:00 La médecine de proximité.
26:40 Zéro taux d'intérêt
29:00 La situation des banques et de l'épargne longue.
34:56 Nordstream
40:00 Ou trouver l'information de nos jours.
43:11 L'évasion fiscale.
48:11 La mainmise des pro UE
53:32 Le zéro doute.

 

 

La tyrannie des zéros carbone, taux d'intérêt, doute, Ukraine, croissance par Charles Gave :

 

https://crowdbunker.com/v/JDNnh4MoE9

ou

https://odysee.com/@...-Charles-Gave:b

 

 

:guitarman:


Modifié par ezza, 13 novembre 2022 - 19:36 .