Aller au contenu


Photo

Les anti-ecologistes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
69 réponses à ce sujet

#21 cunimb

cunimb

Posté 30 mars 2013 - 17:47

Je te l'accorde mes paroles sont plutôt crues...

 

Les paroles que tu nommes "préjugés", c'est plutôt du vécu, de l'observation et un peu de connaissance de l'histoire de l'habitat populaire en France et des gens qui y habitent.

Car en tant que travailleur social en rhône alpes et en PACA, j'ai fréquenté et créé du lien avec des familles habitant des quartiers populaires à Lyon (Vaulx en Velin, Vénissieux, Villeurbanne), à Grenoble quartier du "village olympique" (d'ailleurs un des plus humanisé à mes yeux...) ainsi qu' à Marseille quartiers Nord de St Louis à St André en passant par la Bricarde.

Alors, il est clair que depuis une bonne dizaine d"années et vu la spéculation grandissante du foncier, certains promoteurs se sont mis à lorgner du côté des quartiers populaires, certains propriétaires n'ont pas entretenu leurs biens immmobiliers en location ou pas,ils l'ont laissé se délabrer, ensuites on fait des rénovations pour pourvoir augmenter les loyers voir les vendre au plus offrant, tout en expulsant les populations qui ne pouvaient payer les loyers suite à la rénovation qui justifiait la hausse de celui-ci.

Ça, c'est une réalité toujours d'actualité .(que tu pourra vérifier sur des sites d'associations d'habitants de quartiers; Panier à Marseille, ménilmontant à Paris, Petit Bayonne et bien d'autres ailleurs en Europe; Berlin, Turin, Rome, Barcelone...).

 

Certes, aujourd'hui, il ya de gros effort qui sont fait dans les nouvelles constructions et dans la rénovation pour améliorer l'habitat afin d'être aux normes (HQE...) mais il faut reconnaitre que cela concerne une faible minorité du parc de l'habitat social.

 

Cela reste mon analyse et ma vision des choses de par mon expérience vécu dans ces quartiers, après je pense que  l' écologie ne doit pas appartenir à une caste mais plutôt se démocratiser en montant des ateliers avec des assos dans les quartiers.Cela s'appelle de l'éducation.

Construire son petit monde autour de soi c'est facile mais aller vers autrui, c'est autre chose. C'est pour ça que je trouve ce post intéressa



#22 cunimb

cunimb

Posté 30 mars 2013 - 17:51

(Désolé.., et suite)

 

je disais, cette discussion passionnée est intéressante car elle m'ouvre sur d'autres points de vue.



#23 _Philbill_

_Philbill_

Posté 31 mars 2013 - 06:29

En fait, dans mon quotidien, je m'aperçois que toutes les occasions sont bonnes pour parler et échanger sur les problèmes liés à l'environnement et quelque soit la personne à qui je m'adresse... Je prononce rarement le terme "écologie", car j'observe qu'il est largement galvaudé, caricaturé et faussement interprété par bon nombre de gens...

Parfois la discussion s'installe, parfois non... Mais ce n'est pas grave, je me dis que ce n'est peut-être pas la préoccupation de la personne à l'instant.

Mais cela me permet aussi de m'interroger sur la façon dont je présente les choses... 



#24 _strychnine_

_strychnine_

Posté 31 mars 2013 - 09:40

Un des handicaps ces dernières années de l'écologie  en France a été son écologie politique. La goutte d'eau étant certainement Cohn Bendit. Dans les familles campagnardes que je connais, pendant longtemps, ils ont regardé les "écolos" un peu en rigolant, mais sans agressivité. Quand Cohn Bendit a débarqué, l'opposition est devenue très radicale et définitive.

Et parmi les personnes de mon entourage, qui étaient plutôt attirées par l'idée d'écologie, mais qui étaient plutôt assez à gauche, les pratiques des Verts, leurs compromissions avec les gouvernements socialistes, ont définitivement cassé leur enthousiasme. 

L'écologie politique a été un handicap pour l'écologie en France, et le demeure. Pour être exemplaire, les mouvements écologistes devraient se situer à l'écart de la politique, être exemplaires, faire comme Pierre Rabhi, en gros.



#25 _movaizerbe_

_movaizerbe_

Posté 31 mars 2013 - 10:02

mais l'écologie est politique?

Si c'est juste une question de sémantique, et j'ai peur que ce le soit, je n'ai pas de solution. 

C'est sur les modèles politicosocioéco...andco de gestion des sociétés qu'il faudrait discuter, pas se focaliser sur les Cassandres verts qui se prennent des coups pour formuler des évidences qu'on ne veut pas entendre.

Les situations d'urgence sont elles sociales ou environnementales? Sans doute les 2, et j'avoue avoir la carte électorale bien dubitative.

Je me sens comme une hirondelle coincé dans ma véranda, et je me cogne la tête à droite, à gauche, au centre, sans voir quelle porte est ouverte.

L'écologie, ça demande de changer de temporel, et quel responsable politique aurait le courage d'avancer qu'il va falloir faire des sacrifices qui n'auront d'éventuels résultats que bien longtemps après la période électorale?

Ce n'est pas "humain" de pouvoir penser ainsi, je propose donc que nous soyons dirigé par des machines.

et que je ne vous entende pas penser que c'est déjà le cas!



#26 _strychnine_

_strychnine_

Posté 31 mars 2013 - 10:27

mais l'écologie est politique?

Si c'est juste une question de sémantique, et j'ai peur que ce le soit, je n'ai pas de solution. 

C'est sur les modèles politicosocioéco...andco de gestion des sociétés qu'il faudrait discuter, pas se focaliser sur les Cassandres verts qui se prennent des coups pour formuler des évidences qu'on ne veut pas entendre.

Les situations d'urgence sont elles sociales ou environnementales? Sans doute les 2, et j'avoue avoir la carte électorale bien dubitative.

Je me sens comme une hirondelle coincé dans ma véranda, et je me cogne la tête à droite, à gauche, au centre, sans voir quelle porte est ouverte.

L'écologie, ça demande de changer de temporel, et quel responsable politique aurait le courage d'avancer qu'il va falloir faire des sacrifices qui n'auront d'éventuels résultats que bien longtemps après la période électorale?

Ce n'est pas "humain" de pouvoir penser ainsi, je propose donc que nous soyons dirigé par des machines.

et que je ne vous entende pas penser que c'est déjà le cas!

Entre ce qu'il faudrait faire et ce qui est, il y a une sacrée marge. Et dans ce qu'il faudrait faire, il y a aussi de sacrées grands écarts entre ce qu'il faudrait réellement faire et ce qu'il est de bon ton de dire qu'il faudrait faire. les solutions proposées ne sont pas forcément celles qui à terme seront profitables au plus grand nombre.

Le titre du topic étant "les anti-écologistes", il me semble assez logique de parler de ce qui les a rendus anti-écologistes. Et d'après ce que j'ai observé, il me semble qu'il s'agit bien d'un problème d'écologie politique plus que d'un problème d'écologie et de préservation de la nature.



#27 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 31 mars 2013 - 11:28

 Le terme écologiste on ne sait pas à quoi il fait référence, défenseur de l'environnement? Adhérent à un parti politique? Scientifique des relations des êtres vivants dans leur environnement?

 

Bref, un mot qu'on sait pas trop ce qu'il veut dire et les mots qu'on ne sait pas ce qu'ils veulent dire, perso je ne les utilise pas.



#28 _strychnine_

_strychnine_

Posté 31 mars 2013 - 12:03

 Le terme écologiste on ne sait pas à quoi il fait référence, défenseur de l'environnement? Adhérent à un parti politique? Scientifique des relations des êtres vivants dans leur environnement?

 

Bref, un mot qu'on sait pas trop ce qu'il veut dire et les mots qu'on ne sait pas ce qu'ils veulent dire, perso je ne les utilise pas.

J'utilise dans les faits le mot "écologiste" pour désigner les politiques. Et quand quelqu'un me dit par exemple "les écolos sont tous des bobos", je demande systématiquement une clarification sur le terme. Et il ressort à chaque fois qu'on me parle des écolos des partis politiques.

Dans les autres pays dans lesquels j'ai habités, le terme "écologiste" est mieux vu et moins politique. Il désigne en général plus des personnes qui se dévouent pour l'environnement, pour la préservation des animaux...

J'ai l'impression que le rejet de "l'écologiste" est quelque chose de très français. J'ai des amis respectueux de l'environnement, amoureux de la nature, mais qui parlent des "écologistes" sur un ton on ne peut plus méprisant, voire agressif.


  • cerise aime ceci

#29 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 31 mars 2013 - 12:25

Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis strychnine. Je suis de la campagne et je connais pas mal de gens qui vivent très mal le fait d'être pris de haut par des gugusses qui vont leur expliquer la vie et les comment il faut faire et patati et patata alors qu'ils ont jamais planter une patate de leur vie. C'est pas avec ces méthodes qu'on va y arriver.


  • cerise aime ceci

#30 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 31 mars 2013 - 16:15

Bonjour,

Il y a tout un pent completement incompetent et ignorant de la societé qui nous entoure que ne comprend rien a rien !!

desolé de dire cela mais les hommes politiques pourrons encore pendant long temps nous faire croire ce qu'ils veulent!

Est t'il de nos jours possible que le gens ne comprennent pas que "ecologie" est un mot a la mode?!!

C'est quoi au fond l'ecologie???

sans doute un mot aux yeux de certain completement barbare qui les obligerais a avoir un comportement responsable, respecteux et coherent envers son environement!

Car hèlas pendant des année la societé a étes habituer a tous negliger sauf soif meme biensur!

Quand on observe le phylosophie "ecologiste" on y retrouve essecielement des comportement responsables, des choix qui relevent parfois de remedes ,usages  de grand mére , et des solutions

simples ancestrales qui on fait leur preuve en terme de simbiose avec notre terre!

Sur un plan humain c'est un peut pareils, avoir d'avantage soin et interet pour nos congéneres

plutot que le superflue, bien mateirel, richesse!

En gros voila , etre ecologiste c'est quoi??

..juste etre en phase avec nous meme et les autres et notre planete avec des simple regles morale

fondatrices et garantes du bien etre de tous!

Evidament ceci n'est pas une vue capitaliste!

a+


Modifié par Anonimo, 31 mars 2013 - 16:29 .


#31 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 01 avril 2013 - 06:44

J'habite une petite ville de campagne, et le moins qu'on puisse dire, c'est que question décor, on est gâtés. Rivière, collines, verdure, forêts, la totale.

Il y a peu, la municipalité a racheté en "centre ville" (3500 âmes), une très grosse et vieille et belle maison assortie d'un verger clos de murs hauts en pierre. Verger magnifique, dont je voyais la floraison des cerisiers et pommiers depuis la fenêtre de mon appartement il y a 25 ans.

Ma seule hantise était que ce lieu soit transformé en parking.

Il a été transformé en parc ouvert au public. Les deux portes cochères d'accès ont été enlevées. Une petite allée de graviers serpente gentiment au milieu des arbres préservés. Quatre poubelles ont été installées ainsi qu'une magnifique table en bois brut. Des planches épaisses simplement poncées.

Devant recevoir prochainement des amis, je m'étais dit qu'un pique-nique au milieu du parc ça pouvait être sympa.

 

Ouaich....canettes de bières, emballages de gâteaux, capsules en plastique, et j'en passe. Avec Fiston, on a tout ramassé en serrant les dents et en grommelant quelques "biiiiipppp...censuré..." .

Quant à la table, elle est entièrement taggée d'une litanie de vulgarités toutes aussi consternante les unes que les autres. Totalement exclu d'installer des enfants à cette table pour un pique-nique (ou alors, j'apporte une nappe...).

 

Ceux qui viennent dégueulasser cet endroit ont tous été élevés à la campagne. Ce sont des personnes du coin, pas des touristes. Le département a été pionnier du tri sélectif en France. Mais visiblement, ce n'est pas parce qu'on a grandi dans la verdure qu'on respecte son environnement. 

 

Ptêt pour ça que des gens extérieurs qualifiés "d'écolo-politico-bobo-gaucho" viennent expliquer que "là, ça va pas être possible de faire des trucs pareils"


Modifié par Panthera Pardhus, 01 avril 2013 - 06:49 .


#32 _strychnine_

_strychnine_

Posté 01 avril 2013 - 07:43

Ce sont des jeunes. Comme ces jeunes qui , en réaction à leurs parents, mangent Mac Do parce que depuis leur enfance, ils bouffent du boulgour bio et des yaourts au soja et des bons légumes de la ferme. Ils ont l'impression d'être des rebelles. C'est de la rebellitude. Parfois c'est malheureusement un état qui dure.

Je comprends parfois l'anti-écologiste quand c'est quelqu'un de respectueux de l'autre, de la terre sur laquelle il vit.

Par contre, je ne respecte pas l'anti-écologiste qu est contrarié parce qu'en effet, il ne peut pas continuer de polluer, qui ne peut pas continuer de tuer les oiseaux pendant la saison des amours, ou celui qui se fait verbaliser parce qu'il vidange en mer ou vide ses poubelles et ses canettes de bières par-dessus bord..



#33 _Philbill_

_Philbill_

Posté 01 avril 2013 - 07:52

Mon village, c'est 250 âmes pour presque 3000ha...

Une belle vallée entourée de forêts, quelques prairies et beaucoup d'anciennes terrasses avec des murs de pierres sèches...

Dernièrement, le maire et le conseiller général (Vice-Président chargé de l'environnement...) ont inauguré un réseau de chemins de randonnée...

Du beau "foutage de gueule" car la réalité c'est ça:

 

photos10.jpg

 

photos11.jpg

 

Et on trouve ce genre de choses dans tous les recoins de la commune, dans les fossés, au détour d'un chemin, dans les ruisseaux...

Et je ne parle pas de la "décharge municipale" où le cantonnier brûle régulièrement tout ou n'importe quoi... Du vieux canapé en synthétique, en passant par des matières plastiques, etc, etc....

Alors effectivement, nous sommes quelques-uns à râler et on se fait traiter...: "d'écolos!!!!!!" par les "natives", alors qu'il n'est même pas question de ça, mais simplement de citoyenneté.

N'imaginez surtout pas que les campagnes sont propres, les ruraux peuvent aussi être les champions de la pollution...

 

photos12.jpg

 

photos13.jpg



#34 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 01 avril 2013 - 08:00

Tiens, on habite le même endroit, Philbill....mêmes déchets...balancés par les "natives" qui n'ont plus 20 ans depuis longtemps.

Je pense notamment à ce fabricant de meuble qui brûle canapés, plastiques, bombes aérosol sur un chemin de traverse, sous une ligne à haut tension (...) sans être inquiété le moindre du monde.



#35 _strychnine_

_strychnine_

Posté 01 avril 2013 - 08:32

Et vous faites quoi alors ? 

Par chez moi les "allocations contre travail d'intérêt collectif" nettoient régulièrement la commune. Les récupérateurs de métaux passent tous les 15 jours, et les récupérateurs généraux passent régulièrement.

Il y a des gens sales. Ils ne sont pas forcément nombreux. De même qu'un seul chien peut pourrir une rue complète, un seul dégueulasse à qui on ne dit rien peut pourrir un village.

Un type qui fait de gros feux sous des lignes à haute tension est dangereux non seulement pour lui-même mais pour les agents qui travaillent sur les lignes. Le brûlage de plastique est nocif pour la santé des habitants. Si le Maire est au courant de telles pratiques, il est plus rapide de parler de porter plainte contre lui. Il se chargera de faire passer le message.

Nous avions un voisin qui brûlait du formica dans sa cheminée. Nous avons fini par voir la camionnette qui lui livrait le materiau : une petite usine de meubles de cuisine. Nous avons signalé à l'usine qu'un de leurs employés devait certainement revendre leurs déchets illégalement et que ces déchets étant dangereux à brûler ( effet seveso ), le directeur de l'usine allaient vraisemblablement sous peu recevoir une amende. Plus de formica chez le voisin.

On peut agir sans être un odieux délateur.

Proposer une exposition de photos en mairie et exposer les déchets. Ça fout un peu les boules en général...



#36 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 01 avril 2013 - 08:35

Chez nous la société de pèche organise chaque année un ramassage de déchets au bord de la Durance avec pique nique et tout ça cela peut-être festif! J'ai remarqué un truc intéressant en Espagne près d'un belvédère c'est que tous les déchets canettes... étaient rouillés et étaient là depuis plusieurs années il n'étaient pas ramassés mais il y en avait pas de récents. J'aime bien être optimiste.

Et je ne parle pas de la "décharge municipale" où le cantonnier brûle régulièrement tout ou n'importe quoi... Du vieux canapé en synthétique, en passant par des matières plastiques, etc, etc....

Ici les employés municipaux n'ont plus ce type de comportement depuis longtemps de plus c'est interdit peut-être devrait tu faire un rappel à la loi au maire c'est interdit. Tes déchets semble être là depuis longtemps. Il suffit parfois de ramasser une fois pour que le lieu reste propre cherche quelques écolos bobo et organise un ramassage avec grillades, là c'est une méthode moins agressive et qui risque de bien marcher.


Modifié par Gallizour, 01 avril 2013 - 08:44 .


#37 _Philbill_

_Philbill_

Posté 01 avril 2013 - 10:53

C'est bien pour cela que nous sommes plusieurs à nous regrouper pour essayer de faire bouger les choses...

Et contre cette forme d'atavisme, ce n'est pas simple du tout...

Car dans le pays, ce type d'agissement envers l'environnement est considéré comme normal depuis la nuit des temps!

Lorsque l'on essaye d'expliquer et de dialoguer, si tout juste si nous ne sommes pas pris pour des martiens et de toute façon comme des emmerdeurs... Le maire, lui, règne sur sa commune tel Louis XIV en méprisant les lois...

 

Alors, bientôt, le site internet de notre association sera en ligne et montrera tout cela... Ce qui devrait faire grincer pas mal de dents et en particulier celles de ces "natives pollueurs" qui jouent sur la fibre "nature" pour louer leurs gites en été...

Cela sera du dernier chic lorsque des gens chercheront sur le net un coin sympa pour leurs vacances et qu'ils verront l'autre réalité de "ce charmant coin de nature encore préservée"...

Toucher leur porte-monnaie, en leur faisant craindre que le touriste passe son chemin, voila un bon moyen de ramener les gens autour d'une table pour discuter!

 

Par exemple, sur notre site:

"Notre village et son art de vivre si particulier...."

 

photos14.jpg



#38 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 01 avril 2013 - 11:23

Raler ça sert à rien. Montrer l'exemple, fédérer. Je pars jamais sur la côte ou en forêt sans un sac poubelle. Et je ramasse. M'en fiche complètement si les déchets viennent d'un gars du coin ou pas. M'en bat les c.... .



#39 _Philbill_

_Philbill_

Posté 01 avril 2013 - 12:18

"M'en bat les c...."

 

Fais gaffe quand même.... Vu le nombre de déchets que l'on croise dans la nature, ça doit faire mal à force...



#40 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 01 avril 2013 - 13:45

Le sac poubelle fait partie de l'équipement de base chaque fois je pars me balader.

Quant au monsieur qui crame sous la ligne EDF, c'est un Notable, un Employeur, donc on ne lui dira rien (déjà essayé).

Une expo de déchets? Oui, mais en "mode parallèle" alors, parce que dans une région où tout est basé sur le tourisme vert, autant dire qu'on va me renvoyer poliment dans mes 22 à la mairie. C'est pas politiquement correct comme expo officielle...

Nous avons tous les équipements nécessaires: déchetterie, ramassage de verre tous les vendredis par une association (suffit de mettre le verre devant chez soi), containers à verres dispatchés ça et là, ramassage des déchets végétaux le mardi, ramassage des containers poubelles individuels trois fois par semaine.