Aller au contenu


Photo

Agir contre la création de la ferme aux 1000 vaches

ferme aux 1000 vaches

  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#21 _Eric..._

_Eric..._

Posté 23 janvier 2014 - 18:36

www.confederationpaysanne.fr
 
Bagnolet, le 23 janvier 2014
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
La fin des 1000 vaches !
 
C’est une victoire de la Conf’ et de ses partenaires. Après des mois d’actions fortes, de manifestations, des gardes à vue, de nombreuses prises de position, la mobilisation a payé ! La ferme-usine des 1000 vaches ne verra pas le jour !
Jeudi dernier, une centaine de paysans de la Conf’ bloquaient une nouvelle fois le chantier des 1000 vaches.
Dès le lendemain, le préfet de la Somme demandait l'arrêt des travaux et la destruction des bâtiments illégaux ! Une décision confirmée ce matin par la ministre de l’Aménagement du territoire, Cécile Duflot, qui recevait la Conf’ et Novissen.
 
Depuis septembre, nous avons pris la responsabilité de tout mettre en œuvre pour stopper ce chantier.
Face au sentiment d’impunité de son promoteur, Michel Ramery, nous n’avons rien lâché ! Et nous sommes fiers aujourd’hui d’avoir eu raison !
Nous avons mis à terre un symbole. La ferme-usine des 1000 vaches ne verra pas le jour ! Mais ce n’est pas pour autant que nous cesserons d’être vigilants. Nous savons de quels appuis dispose Michel Ramery pour inverser la vapeur...
 
Mais surtout, c’est l’industrialisation de l’agriculture qui doit être stoppée. Le gouvernement a choisi d’user des moyens légaux pour arrêter le chantier. Il doit désormais utiliser les moyens
législatifs à sa disposition pour empêcher que d’autres 1000 vaches ne sortent de terre. La Loi d’avenir agricole, en cours d’examen, doit acter la fin de l’industrialisation de l’agriculture.
Mardi, nous avons obtenu que le pouvoir de l’industrie semencière sur les paysans soit contenu. Aujourd’hui nous avons mis fin au projet de ferme-usine des 1000 vaches. La recherche du profit absolu aux dépends despaysans ne doit pas régir leur avenir.
 
Ces victoires ne sont qu’au début, nous ne lâcherons rien, pour l’avenir des paysans, pour leur place essentielle dans la société !

Modifié par Eric..., 23 janvier 2014 - 18:37 .

  • flanar l'ancien, ambre et Panthera Pardhus aiment ceci

#22 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière
  • Intérêts:manger des graines,faire tourner la roue de ma cage

Posté 13 septembre 2014 - 12:32

Dernières infos ,)

 

http://www.confedera...7j4v0nh93vv6061



#23 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7530 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 29 octobre 2014 - 13:24

Voilà une collaboration qui n'aura pas tenu bien longtemps : l'industriel du yaourt haut de gamme Senoble annonce céder ses parts de l'entreprise Senagral à son partenaire Agrial. Il n'y aura donc pas de lait des 1000 vaches dans les produits Senoble, c'est déjà une bonne nouvelle. Mais, si les yaourts haut de gamme sont donc bien épargnés, il n'en est pas de même pour les yaourts de marque distributeur transformés par Sénagral via la coopérative Agrial.

En coopération, les éleveurs sont censés être partie prenante du devenir de leur production, dans un souci de qualité et de maintien d'un revenu. Ici, et ce n'est pas une exception, les paysans sont dépossédés de leur outil commun. Le lait des 1000 vaches va dégrader l'image de leur production auprès des consommateurs, et certains pourraient rapidement devenir inutiles avec leurs 200 000 litres de lait face au géant à 10 millions de litres annuels.

Agrial, avec Super U, Auchan, Monoprix, Carrefour… qui sont ses clients, doit renoncer à collecter le lait des 1000 vaches ! Les éleveurs coopérateurs n'ont pas à subir les conséquences de son appât du gain déconnecté de la réalité des paysans !

http://www.confedera...7j4v0nh93vv6061

 

Nous vous proposons d'interpeller Agrial et ses clients pour mettre en œuvre la même pression que celle qui a abouti à l'abandon de Senoble.

Plus d'infos sur les différents moyens possibles : http://www.cyberacte...-vache-849.html



#24 _khalil_

_khalil_

Posté 09 fvrier 2016 - 10:11

On peut aussi agir contre la ferme des mille veaux en creuse
( sur le plateau de Millevaches - St martial-le vieux)
 

Un centre d’engraissement de plus de 1000 veaux (1400 veaux à l’année), porté par un collectif d'éleveurs, la SAS Alliance Millevaches, est sur le point de se concrétiser au sein du Parc Naturel Régional de Millevaches, sur la commune de St Martial Le Vieux, dans La Creuse (23).

Ce projet est une aberration tant sur le plan écologique que du bien-être animal: Des veaux entassés dans des hangars, engraissés au soja et maïs OGM importés, abattus 7 mois plus tard.

https://www.change.o...-dans-la-creuse

#25 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 09 fvrier 2016 - 13:39

et contre celle des 750 vaches dans la loire

 

http://saintetienne....5-janvier-2016/



#26 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3180 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 27 septembre 2017 - 13:22

"Un site de mise en quarantaine pour 3.910 jeunes bovins Daniel Viard a demandé à l’Etat l’autorisation de recevoir sur son exploitation « 3.910 bovins en préparation à l’exportation

 

. Concrètement, l’activité consisterait à accueillir des jeunes bovins venant de toute la France pour une mise en quarantaine sanitaire durant cinq semaines, avant un export vers des centres d’engraissement à l’étranger. Notamment vers les pays du Maghreb, plus particulièrement l’Algérie et le Maroc, mais aussi vers la Turquie et éventuellement vers la Chine.

 

http://www.lamontagn...s_12554383.html