Aller au contenu


Photo

Prisonnier de la surconsommation

consommation décroissance esclavage

  • Veuillez vous connecter pour répondre
94 réponses à ce sujet

#61 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 09 juillet 2013 - 21:43

OK pour un stage fabrication de composteur rotatif…

 

A pédales? J'ai encore pas mal d'éléments de vélos et je déstocke.

 

Ce soir l'eau chaude de l'immeuble était en panne. J'ai pris une douche froide, c'est revigorant mais je ne ferai pas ça toute l'année => prisonnier d'un certain confort..



#62 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 09 juillet 2013 - 22:51

Salut
 
Je comprends votre frustration, mais je n’ai pas l’impression d’exagérer même si je suis le seul a le penser.
 
IL me semble apporter des sujets de discussions mais ne reçoit que des critiques sur mon style, ce qui ne m'encourage pas a répondre.
 
Si vous voulez débattre, alors amenez des contre arguments..
 
Le Tao est un mot que je  désigne comme un fleuve parce qu’il coule. L’eau est d’ailleurs ce qui l’évoque le mieux.
 
Puisque vous appréciez tant Lao Tseu et son oeuvre voici une autre de mes monologues, comme vous qualifiez mes textes, qui est inspiré de son oeuvre et d’une de ses phrases limpides.
 
Le citadin et le paysan
 
Le premier est un érudit expert en sophisme il peut vous convaincre qu’un cheval blanc n’est pas blanc que la terre est le ciel et que le ciel est la terre.  C’est qu’il sait comment emberlificoter le simple paysan par ses demi-vérités, ses mensonges qui semblent vrais. Le paysan dit les choses comme elles sont, la poésie pour lui n’est pas dans les mots et la tournure des phrases elle est dans le parfum des fleurs et les rayons émergents du soleil qui caresse la nature de sa lumière naissante. 
 
J’ai encore en moi de ce citadin, puisque je suis encore ici à poster des textes en croyant bien faire, jouant a Don Guichotte qui se bât contre des moulins à vent.  Non pas que je vous considère comme des moulins à vent, mais plusieurs d’entre vous sont peut-être encore très citadins et certains depuis toujours. C’est risqué de parler de la ville, comme je le fais, a des citadins qui se convainquent eux-mêmes qu’elle est préférable à la nature. Ils sortent alors leurs arguments qui concernent la forme en évitant de débattre sur le fond. 
 
Certains disent connaître ce que j’expose que ces idées sont vieilles comme le monde que d’autres en ont parlés mieux que moi. Le symptôme se manifeste aussi longtemps que le problème n’est pas réglé et il utilise toujours les mêmes arguments.  Je suis votre symptôme.
 
Le problème dont je parle est l’abus de la nature par l’environnement artificiel et surtout inefficace qu’est la ville. Je peux comprendre que le citadin est une victime des circonstances, mais je ne m’explique pas qu’il persévère lorsque mis au courant de ses exagérations. Surtout qu’il prétend tout savoir. 
 
La prétention de l’éducation moderne est de faire cesser les abus et il semble évident qu’elle ne sert qu’a les cautionner en trouvant des parades pour éviter tout changement. Experts des mots qui construisent des phrases vides de sens, mais qui sonnent ou paraissent bien.  L’emballage prend maintenant toute la place, le contenu est devenu accessoire. Les nouvelles insistent sur le sensationnel, les événements qui choquent les sens, pas sur le fond et ce qui les provoquent.
 
Si je vous disait que l’abus des femmes est avant tout causé par l.’abus de la nature et que de régler la base de l’édifice permettrait de régler les niveaux supérieurs, vous diriez peut être que cela est évident et pourtant n’en faites rien. Décorer un peu plus l’emballage ne changera rien au contenu et pourtant c’est ce que tous continuent de faire. 
 
Le paysan est dans le champ et il s’occupe de son jardin. Le citadin manigance derrière son bureau et devant son ordinateur comment augmenter la productivité du premier. IL ne voit pas qu’il parasite le paysan et la nature, en croyant mieux faire, il fait, pire. 
Le citadin ne fait rien en croyant être essentiel, il s’amuse pendant que sa mère, la nature,  agonise dans d’horribles souffrances. 
 
Zappé, plusieurs sont déjà partis ont changés de canal. Je veux du beau et je refuse de voir, d’entendre ou de lire ce qui évoque du négatif, ce qui me fait questionner ma vie. 
 
Le citadin est érudit alors que le paysan est intelligent. Le paysan est intelligent parce qu’il n’est pas érudit alors que le citadin parce qu’il est érudit n’est pas intelligent. C’est l’érudition qui fait que l’on met autant d’emphase sur l’emballage, que l’on ne voit plus le contenu. L’intelligence n’a pas besoin d’emballage. Yvan Illitch avait bien saisi cette évidence en disant que l’outil, passé un certain seuil, aliène son utilisateur. Cette aliénation est une prison, l’outil est aussi la ville, une nature soi-disant améliorée au point où elle emprisonne ceux qui l’utilisent. 
 
Le paysan est au travail alors que le citadin est encore a tergiversé sur comment il va travailler. 
Le mental du premier est vide, laissant l’action agir par elle même. Le mental du second est congestionné comme les bouchons de circulation des villes qui émettent par la même occasion des tonnes de polluants dans l’atmosphère que le citadin respire.  Entre son geste et l’action véritable, des tonnes de procédures et de réunions sont nécessaires. Ce long processus fait que l’énergie du début se perd en chemin et que sur le terrain rien ne se fait. 
 
La ville est d’une inefficacité telle, que son inévitable destinée est la faillite. 


#63 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 10 juillet 2013 - 00:03

Salut Frido, salut à tous,

en te lisant je n'ai pas l'impression que tu exagères, je partage l'essentiel de ton propos mais, à mon sens, il manque ce qui permet de croire encore dans l'avenir de l'humain.

Nous arrivons dans ce monde vierge d'information.

Nous nous construisons par le matériel, souvent de mauvaise qualité, comme tu le décris dans ton propos, mais aussi et surtout par l'immatériel et particulièrement les informations.

L'histoire de l'humanité est un constat de prises de pouvoirs par une minorité aux dépends de la majorité.

La désinformation semble l'outil principal des pouvoirs en place.

De mon point de vue, l'information juste est favorable à l'action juste, et la mise en place d'un monde vivant juste.

C'est le sens de ma présence sur ce forum.

 

Concernant le citadin et le paysan,

je l'ai écrit dans un autre message, c'est à mon avis plus un état d'esprit qui fait la différence entre un citadin et un paysan.

J'ai connu des âmes paysannes en ville et je cotoie des âmes citadines à la campagne.

Enfin, si je suis d'accord pour dire que l'intelligence n'est pas liée à l'érudition, telle qu'elle est reconnue aujourd'hui, je pense que l'érudtion véritable, celle de la compréhension du vivant, est plutot favorable à développer l'intelligence.

 



#64 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 juillet 2013 - 07:36

Ce n'est pas la frustration, frido, mais une forme d'exaspération, car à nos critiques (j'assume…) sur la longueur de tes textes érudits, intellectuels, poétiques, loin de nos réalités (le tao?), tu places à nouveau une longue page qui conforte la fracture entre les groupes supposés distincts de la paysannerie et des érudits.

Depuis la date de création du forum, de l'information propice à l'action est mise en ligne. Avec le recul, bien des actes de désinformations ont été dénoncés. Des vérités incertaines ont été débattues, d'autres méritent de l'être encore.
Cette forme d'érudition collective, nouvelle, moderne, traite sans difficulté des choses de l'esprit et de celles de la matière.

Entendre, Zen33, le terme "matière" au sens large; la compréhension du vivant en fait partie, les questions de la physique (et au delà) sont également passionnantes. Et n'oublions pas les approches savantes/sensibles de l'humain, de ses groupements, de son histoire.

#65 Alban

Alban
  • Genre: Homme
  • Localisation:Loire atlantique

Posté 10 juillet 2013 - 15:01

Héhé, je ne suis pas passé à côté de vos propositions Panthera et Floyd : ce n'est pas tomber dans l'oreille d'un sourd.


  • FLOYD et Panthera Pardhus aiment ceci

#66 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 14 juillet 2013 - 17:25

Salut
 
Zen tu as bien saisi ce que je tente de communiquer, comme quoi un résumé suffit souvent pour dépeindre le tout.
 
Si je réfère souvent à Lao Tseu c’est que justement il résume en peu de mots l’essentiel du savoir
Le problème étant que nous sommes aujourd’hui incapables de comprendre ce qui est simple d’où la tentative d’expliquer en long et en large. Force est de constater que cela non plus ne semble pas être compris.
 
J‘assume donc ne pas être capable de le faire où que la méthode écrite soit inappropriée pour communiquer, la méthode archaïque serait donc la bonne.
 
Je n’utilise pas internet tous les jours, la connexion est chez une voisine c’est la raison de mes longs textes, je ne suis pas dans la communication instantanée, le chat ne me convient pas.
 
Floyd
 
Merci de tes commentaires. Comme mentionné ci-haut, je ne suis pas dans la communication rapide, n’ai ni téléphone ni internet., c’est peut être là l’explication des longueurs perçues qui pour moi n’en sont pas, mais qui exaspèrent ceux qui consomment le fast food mental. Ici la vie paysanne prend du temps elle est grandie à la vitesse des légumes de mon jardin, elle se déroule au rythme des saisons qui passent.
 
Tout aura été dit.


#67 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 14 juillet 2013 - 18:21

Merci Frido, les quelques explications sur les conditions matérielles et sur ta personne, donnent les clés nécessaires pour saisir mieux ton discours.
Je me place modestement parmi les "érudits rustiques" qui tentent de prendre du recul, par rapport aux excès de la vie urbaine actuelle.
Les exigences du débat/communication sur un/ce forum conduisent aussi à faire évoluer les textes et leur auteur.
Parfois dans le sens d'une plus grande efficacité… :)
  • Edica aime ceci

#68 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 24 juillet 2013 - 18:41

Tout aura été dit. ou presque

 

Je ne consent pas et renonce aux privilèges 

 
Cette phrase fait partie d’une tactique utilisée par des opposants a la mondialisation qui vise l’instauration d’un gouvernement mondial. Ce dernier est comparé à la matrice du film qui sous des airs de science fiction dénonce la mainmise des corporations marchande sur la vie. Ce mouvement émergent retrace la monétisation de l’humain par le système économique marchand en le désignant comme gage collatéral de la dette contractée par l’état.  Le certificat de naissance étant le document contractuel engageant le citoyen  au prêt consentie à l’état par la banque.  La croyance naïve des opposants au système est de croire qu’en se désistant par la phrase titre ils ne seraient plus sujets aux règles édictés par ces gouvernements esclavagistes.
 
Nous sommes désormais informés de l’imposture qui s’est installée depuis que la mafia bancaire mondiale a pris le pouvoir sur les gouvernements, instituant un système usuraire où les nations inféodées a ses règles ont cédés la régence des peuples sous leur gouverne en échange de privilèges par elle consentie. 
 
Rappelons les faits: Ces gouvernements ont pris le pouvoir par la force et la peur éliminant systématiquement les opposants en fidélisant leurs mercenaires par l’octroi privilèges démesurés. 
Ils ont ensuite institué un système monétaire et une valeur étalon sur laquelle ils se sont assurés de détenir un monopole. 
 
Ce système qui affame le peuple en lui soutirant toujours plus de ce qui lui revient pour alimenter une classe dirigeante qui en tire les ficelles pour  des bénéfices exorbitants, ce système est un être parasitaire qui suce la moelle des os, coupant à la source tout espoir de régénération.
 
A la base, la vision anthropocentrique qui place l’homme au dessus et les autres espèces vivantes en bas doit être réformé. L’homme doit rejoindre les autres formes de vie en acceptant de revenir a une consommation qui ne lui permet pas d’avantages indus et injustes. 
 
Nous sommes conscients que cela ne se fera pas sans heurts et difficultés, que ceux-ci seront proportionnels à la distance parcourue dans la mauvaise direction. 
 
Je consent a subir les conséquences de mes actes, a rembourser mes dettes à la vie. 
 
IL ne peut y avoir de réforme au dessus sans que cela se fasse aussi pour le bas. 
 

 



#69 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 01 aot 2013 - 10:29

bonjour, bon bah j'ai raté plein de truc et c'est vraiment trop long a lire, mais je voudrais vous dire qu'il y a déja eu des météorites qui se sont écrasé sur la planète ou qu'il y a eu des épidémies qui on fait beaucoup de mort et que le progrès pourrait bien sauver l'humanité un jour ,c'est vraiment pas a exclure ,faut arrêter de croire que nous détenons la vérité absolue...et puis nous on prend la pilule et regardons la télé mais on est végétalien..et regarder la télé ou passer son temps sur le web c'est a peu de chose près pareil... par contre ma nana utilise du silicone en forme de cloche pour ses règles..du silicone oui je sais c'est mal le progrès ..mais je suis tellement fier d'ele pour çà..alors pour la séduire vu que c'était une croissante je me suit acheté une paire de nike mais a mon contact elle est devenu végétalienne ...je sais vraiment pas pourquoi je raconte ma vie comme çà a mon pc ,merci et bonne chaleur :)  bise ;)

 

..     , :shy:



#70 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 01 aot 2013 - 10:32

désolé mais çà écrit encore tout a l’envers et mon correcteur ne fonctionne toujours pas ici



#71 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 975 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 01 aot 2013 - 11:32

Dans le même sujet ce matin, allant faire un tour à babylone pour récupérer des cageots pour ma récolte de pommes de terre je trouve comment passer derrière le supermarché local, par une ruelle, et là stupeur, une palette pleine de fruits et légumes. Il y avait de tout : brocolis, tomates estampillées bio, pommes, abricots, salades, bananes, prunes...

 

Je n'ai pas réussi à tout charger même en remplissant le coffre et tout l'habitacle, pourtant j'ai une grosse berline.

 

Je vais tout donner à des amis tout à l'heure, sauf quelques fruits que je vais quand meme me garder puisque je n'en produis pas assez.

 

Ca n'est pas un scoop, ça n'est pas la première fois ni la dernière mais à chaque fois ça me fait un choc de voir un tel gaspillage, certains sont impeccables, sans traces de fatigue.



#72 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 02 aot 2013 - 18:29

Re salut
 
L’abondance entraîne le gaspillage, l’humain comme les autres êtres vivants semblent programmés pour emmagasiner ces ressources lorsqu’elles sont disponibles. Ce mécanisme fonctionne bien dans la nature, mais déraille dans un système artificiel ou les balises sont incontrôlables parce que basées sur la bonne foi des gens.  Dans ce cas le profit et l’économie passent devant l’écologie.
 
Les surplus de l’industrie alimentaire sont entre autres les légumes et fruits qui ne rencontrent pas les exigences quant au calibre et l’apparence. Le gaspillage est d’abord au niveau des récoltes qui restent dans les champs, puis dans les poubelles des super marchés qui doivent respecter les dates de péremption qui sont d’abord établies par leurs assureurs avec les normes de santé publique. Les chiffres parlent de 50% de pertes entre le producteur et le consommateur, cela ne tient pas compte de ce qui se gaspille par ce dernier.
 
Nous savons que ces normes sont élastiques et que les filtres laissent passer les toxines qui rendent malades sur le long terme. 
Cela dit, a moins d’être étiqueté bio, les légumes récupérés dans les poubelles des épiceries sont toxiques (voir toxic food)  
IL  faut donc ne pas croire que l’on est écologique en récupérant et en distribuant ces poisons, on est plutôt empoisonneur.


#73 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 975 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 02 aot 2013 - 19:44

Tu as raison et c'est pour moi un cas de conscience : les laisser où ils sont et les savoir perdus ou les prendre et manger de la merde. En même temps je sais que les gens à qui je les donne n'auraient pas été acheter du bio, ils auraient sûrement d'ailleurs choisi des cochonneries en boite premier prix, c'est donc peut être finalement le moins pire.

 

Pour les fruits que je garde pour moi il n'y en a tout simplement pas en bio en rayon donc l'affaire est réglée. C'est une région rurale avec des petits supermarchés, le choix y est limité.



#74 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 04 aot 2013 - 21:07

Salut

 

TRX

 

Le même problème ici, peu de bio en milieu rural dans les épiceries de villages, attrait de la nourriture industrielle peu chère trouve là beaucoup de consommateurs, surtout que le fermes sont spécialisées dans un domaine en particulier et que les cultivateurs .et éleveurs ne se font pas de jardins, ils considèrent que cela n’en vaut pas la peine, vu l’offre des supermarchés.

 

 
J’adhère avec d’autres au mouvement de libération de la vie en réaction avec la tentative de breveter le génome pour la contrôler. Puisque je pratique le jardinage écologique depuis de nombreuses années, que je produis une bonne partie de mes semences et que je m’en procure au travers d’un réseau qui promeut la libre circulation des souches anciennes et biologique, que je donne et que j’échange de mes propres graines, je crois participer a la liberté de la vie.
 
Mais voilà que le mouvement contraire est sur une lancée qui semble irrésistible, que l’incarcération de la vie atteint des proportions inquiétante et que cette force agit plus que jamais pour museler les actions pour la soutenir et l’aider a conserver sa liberté. 
 
La concentration des humains dans les villes est la méthode employée par les forces de la mort pour insensibiliser les hommes à la vie. Puisqu’ils ne sont plus en contact avec sa diversité ils perdent le lien qui les maintient dans la conscience. Bien que des mouvements agissent en réaction a cet environnement stérile en cherchant à le reverdir, cela est insuffisant, il faut pour connaître et sentir le coeur de la nature battre, s’en approcher non seulement a proximité mais en plus toucher à la terre, la humer et la sacraliser. 
 
Reconnaître le caractère sacré de la nature et l’urgence d’en rétablir le culte. Ce culte est basé sur le respect de la vie dans sa diversité naturelle. 
 
Pour que ce changement puisse se produire, il faut d’abord s’ouvrir individuellement en identifiant les chaînes qui nous retiennent prisonniers, puis de trouver le moyen de s’en défaire. 
Je parle ici des dépendances qui font que les gardiens et promoteurs de la cité nous retiennent en son sein en cultivant la peur et l’ignorance de la réalité naturelle.
 
Le vidéo qui suit est un peu long mais il souligne bien la problématique. Écoutez bien ce que Pierre Rabhi dit sur le changement de consscience.
 

 



#75 ambre

ambre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Cévennes
  • Intérêts:nature, simplicité, création, spiritualité....

Posté 06 aot 2013 - 08:05

Ca va très bien avec le titre. Scènes d'hystéries collectives à New York;




Et on appelle çà des humains évolués, ben dis donc.....

#76 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 06 aot 2013 - 11:50

ce qui nous parait essentiel n'est pas forcément ce qui va convenir a tous, surtout que nous ne sommes pas sur à 100% d'avoir raison ,faut pas oublier que ce qui nous a fait autant évoluer c'est bien la compétition . si nous sommes si résistant aux maladies c'est qu'il y a eu une sélection naturel des spécimens de notre espèce les plus résistant ,maintenat l'évolution pourrait être de devellopper toutes les technologies pour partir dans l'espace ..la planète n'est pas immortal et le soleil encore moins et c'est pas en utilisant des toilettes sêche que l'on va trouver des réponces aux éventuels danger qui peuvent mettre en péril l'humanité ..et oui et si notre avenir était de conquérir l'espace..l'espace c'est la nature aussi non? et si on se faisait attaquer par des extra terrestre ..on serait bien content d'avoir quelques missil nucléair.. si tous les francais devaient se chauffer au bois je donnerai pas chèr de la forêt.. moi je suis bien d'accord de moin consommer pour partager plus, mais faut pas empêcher certain de vouloir évoluer avec la technologie et ce qui fait évoluer les technologie c'est bien l'argent et le commerce ..les échanges entre les pays

 

le pétrol c'est naturel


Modifié par leadthump, 06 aot 2013 - 11:54 .


#77 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 08 aot 2013 - 19:03

Salut
 
La question de l’évolution, qui va dans le sens de la technologie devenant plus performante, est  ici posée dans un contexte où les effets sont encore balayés sous le tapis. Le pouvoir en place est clairement axé sur le profit sans tenir compte des conséquences écologiques qu’elle prétend se régleront d’elles-mêmes dans l’avenir tout comme la dette des pays développés. 
 
Ce que ces gens omettent de dire c’est comment...
 
Je puis prédire que ces dettes seront réclamées de manière catastrophique par un créancier sans aucune considération pour les lois humaines, une nature abusée au point où elle réagira selon des réflexes incontrôlables. 
 
Nous avons ici un intervenant qui prétend que le progrès technologique permet et permettra de transporter l’homme sur d’autres planètes lorsque celle-ci sera vidée de ses ressources.  Si l’Homme ne réussit pas a vivre  de manière raisonnable ici, comment fera-t-il là bas ? Croire que l’humain ordinaire aura sa place dans les vaisseaux qui quitteront la Terre, c’est de croire au père Noël. 
 
Nous voyons clairement les effets d’un conditionnement de longue date, d’une vision bornée par un regard dirigé dans une seule direction et incapable de saisir la globalité du problème. Ce conditionnement est le fait d’une éducation déficiente renforcée par des médias au service de la marchandisation de la vie par les promoteurs de l’économie artificielle, la caste des nouveaux dieux modernes.
 
Le contrôle du cerveau des masses laborieuses est un fait reconnu et il fait l’objet de nombreux documentaires fort bien faits. La période récente y est amplement couverte et le succès du conditionnement du cerveau au travers le système d’éducation des pays développés par un programme qui oblitère certains aspects de la réalité pour mette l’emphase sur d’autres, permet de diriger le peuple sans que celui-ci ne le sache. 
 
Certains de ces documentaires sur le contrôle du mental remontent dans le temps, mais pas aussi loin que ce que certaines informations contenues dans les écrits historiques suggèrent.
 
Par exemple,  Sanchoniaton, un Phénicien qui vécut sous Semiramis (reine assyrienne) vingt siècles avant Jésus-Christ écrit “ Nos oreilles habituées dès nos premières années à entendre leurs récits mensongers, et nos esprits imbus de ces préjugés depuis des siècles, conserve comme un dépôt précieux des suppositions fabuleuses ainsi que je l’ai dit en commençant. Le temps étant encore venu de corroborer leur ouvrage, il a rendu cette usurpation presque imperturbable, en sorte de faire apparaître la vérité comme une extravagance et de donner à des récits adultérés la tournure de la vérité. “
 
Ceux qui s’intéressent au Taoïsme pourront retrouver dans les livres le Yi King et le Tao Te King des allusions a une période d’obscurcissement des consciences qui est le fait de la montée en force des hommes qualifiés de vulgaires, ceux pour qui le profit personnel passe avant tout.
 
Étonnement, pour les taoïstes, l’écriture serait une dégénérescence de la communication tout comme la technologie moderne est un leurre qui sous un côté spectaculaire est totalement inefficace.  De  prêter de l’importance et de la valeur a ce qui est artificiel est le fait du conditionnement en question.
 
IL n’y a d’éveil de la conscience que pour celui qui se pose d’abord des questions. Pour les autres, ils iront vers leur destin. Pour la première catégorie, celle qui se questionne, des repaires ont été laissés sur le chemin par des prédécesseurs et ceux-ci peuvent aider à trouver la bonne direction. 
 
Ne pas être trompé entre ce que l’on aimerait et ce qui est, devient un préliminaire a cette recherche d’un itinéraire. Être content de ce que l’on à et de ce qu’on est c’est d’être prêt pour le voyage. 


#78 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 13 aot 2013 - 14:59

t'as du faire l'armée toua pour t'exprimer comme un lieutenant chef partie en croisade, faut rester cool mec , faut pas se gacher la vie non plus... c'est pas en trois générations que l'on va redresser la barre ,les babacool dans les année 70 ils ont essayé déjà et franchement le résultat, il est pas terrible, bon faut dire à notre époque on a les technologie hein çà permet de donner sa chance a tout le monde pour conditionner ..bon je plaisante, un peu de mauvais esprit çà fait pas de mal dans toute cette bonne volonter balancée dans le vent  :smile: et l'intervenant ne prétend rien il se pause des questions ,


Modifié par leadthump, 13 aot 2013 - 15:11 .


#79 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 975 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 13 aot 2013 - 19:32

 
Nous avons ici un intervenant qui prétend que le progrès technologique permet et permettra de transporter l’homme sur d’autres planètes lorsque celle-ci sera vidée de ses ressources.  Si l’Homme ne réussit pas a vivre  de manière raisonnable ici, comment fera-t-il là bas ? Croire que l’humain ordinaire aura sa place dans les vaisseaux qui quitteront la Terre, c’est de croire au père Noël. 

 

 

Justement, moi je suis persuadé que si. Il faudra bien en emporter quelques uns, enfin meme beaucoup pour effectuer les basses besognes récompensées à coups de trique, comme ici quoi.

 

On prend le meme système et on le perpétue ailleurs, en pire.


Modifié par trx, 13 aot 2013 - 19:33 .


#80 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 14 aot 2013 - 10:58

je pense franchement avoir un impact environnemental bien inférieur à la plupart des francais , mais je vois pas pourquoi je devrai me priver encore plus étant donner que autour de moi les gens en on strictement rien a faire , si j'ai envie de regarder un film a la télé ou de m'acheter une paire de chaussure de sport ou encore de manger une banane en hiver je vais pas culpabiliser plus que çà.. en plus se priver pour faire quoi pour sauver des gens que je ne connais même pas et qui au nom du gout sont prêt a faire subir les pires atrocités aux animaux .
en plus quand je serai mort j'en aurai encore moins a faire de la pollution..
alors vous allez me dire que c'est pour les générations futur blabla et justement si on se souciait vraiment des générations futur , on devrait aussi les mettre à labrit des pires catastrophes qui mettrait en péril l'humanité.. je vais revenir la dessus mais si demain comme il y a déjà été le cas ,une grosse météorite s'écrase sur la terre et bien peut être que le nucléaire pourrait sauver beaucoup de monde en produisant de la lumière pour faire pousser des végétaux ou de la chaleur  pour chauffer les gens .. moi je suis décroissant et anarchiste vous savez mais je me préserve de toutes certitudes qui peuvent rendre obtus.. parce qu'avec certaine idées faudrait se poser des questions jusqu’à ce qu'il ne fasse plus s'en poser , un questionnement en entonnoir...

comme si l'écologie était une fin .. bah non au nom de la préservation de la nature on ne peut nier certain découverte scientifique ... alors vous pouvez dire que je suis conditionné ,ca me fait rire , vous savez je ne mange pas de pain ou de de fromage et ne bois pas de vin ,je ne travaille pas mais surement que le moi prochain je vais aller faire un tour au parc astérix avec ma nana.. oui parce que moi je baise ,je sais c'est très mal :smile:

 

sur le conditionnement... , imaginer et penser qu'une personne va forcément être conditionner parce quelle regarde la télé ou écoute la radio ,c'est encore plus stupide que d'acheter un iphone. franchement l'humain, enfin les plus dévelloppé sont capable d'observer et concerver une relative objectivité ...


Modifié par leadthump, 14 aot 2013 - 12:50 .




Aussi étiqueté avec consommation, décroissance, esclavage