Aller au contenu


Photo

Vivre sur un terrain de loisir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
73 réponses à ce sujet

#1 belette86

belette86

Posté 18 aot 2013 - 20:37

Bonjour, je farfouille sur le net depuis des jours mais il y a tellement à savoir que tout s'embrouille dans ma tête.

 

J'ai trouvé ce forum assez convivial alors je tente ma question :)

 

Avec mon ami on voudrait acheter un "terrain de loisir" qu'on a trouvé (8000 euros à débattre pour 4000 mètres/carrés en plein bois ^^). Il n'a ni l'eau ni l'éléctricité mais un batiment en dur.

Si le batiment en dur est au cadastre (plan d'urbanisme en mairie si j'ai tout suivi ? ) pouvons nous en faire notre résidence principale ?

 

Nous aurions voulu y mettre une caravanne mais j'imagine que si on peut en faire notre résidence principale c'est déjà moins compliqué.

 

Sinon, solution de secour nous avions pensé à acheter le terrain + à louer un minin studio à 150 euros/mois pour être domicilié quelque part aux yeux de la loi et prier pour que personne ne nous découvre dans nos bois :P

 

Que pensez vous de tout ça ? Faisable ?

 

Auriez vous des conseils ?

 

Notre but à long terme est de ne plus payer de loyer exhorbitant ( 800 euros par mois en ce moment) et d'être propriétaire de quelque chose qu'on pourra revendre dans quelques années et replacer l'argent de la vente plus tard pour nous acether une maison à rénover :)

 

J'éspère que je n'ai oublié aucun détail !!

 

Merci d'avance :)



#2 belette86

belette86

Posté 18 aot 2013 - 21:09

A oui et qu'est ce qu'on risque exactement à vivre sur ce terrain dans une caravanne en declarant comme residence principale le petit studio pour ne pas attirer les soupcons ?

 

Une amende ou juste une explusion ?



#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 aot 2013 - 00:50

Bonjour Belette86, bienvenue sur le forum,
Je comprends qu'un loyer élevé puisse être une motivation forte pour devenir propriétaire…
… mais pas d'un bout de forêt non viabilisé où les règles d'urbanisme en vigueur sur la commune interdisent de construire une habitation.

Redire que l'expression "terrain de loisir" est inconnue du Code de l'Urbanisme.
La présence d'un bâtiment en dur n'est en rien une garantie, même s'il apparait sur le plan cadastral.

Avant d'engager une grosse dépense, ne vous laissez pas tromper par le vendeur. Informez vous directement auprès du Maire et du secrétariat de Mairie.
Vous espérez un jour revendre ce bien, vous mettriez dans la même illégalité votre acheteur… en toute connaissance de cause.
  • Anonimo aime ceci

#4 belette86

belette86

Posté 19 aot 2013 - 08:32

Merci pour ta réponse, je n'ai pas tout saisie.
 

Avant d'engager une grosse dépense, ne vous laissez pas tromper par le vendeur. Informez vous directement auprès du Maire et du secrétariat de Mairie.
Vous espérez un jour revendre ce bien, vous mettriez dans la même illégalité votre acheteur… en toute connaissance de cause.

 
Comment ça tromper par le vendeur ? De quel illégalité parles tu ?
 
Sinon, nous avons pensé, avant d'acheter le bout de terrain faire une demande de permis pour y mettre une caravnne pour 3 ans (déclaration préalable) et acheter le terrain si l'autorisation nous est donnée, et laisser tomber si refusé. Tu penses que c'est mieux comme ça ? :)
 
Merci ! :)



#5 leadthump

leadthump
  • Genre: Homme

Posté 19 aot 2013 - 11:23

bonjour, les terrains en pleine forêt ..faut voir si les chasseur sont sympa et que dans le village il sont accueuillant , si il n'y a pas de source ou point d'eau çà va être encore plus dure .. faut appeller la mairie et demander ce que l'on va avoir le droit de faire ,prendre la température... il faut faire un effort d'intégration dans les commune ou l'on veut s'installer .. le mieux de mon expérience sont les terrain avec eau ou l'on a le droit de faire des plantations



#6 leadthump

leadthump
  • Genre: Homme

Posté 19 aot 2013 - 11:38

en plus il est chèr surtout si il n'y a pas d'eau et qu'il est surement avec une terre plein de cailloux  ,je sais pas ou il se situe mais par exemple si il est dans le sud il faut penser au feux de foret çà peut etre dangereux ..

 

j'ai un terrain a vendre ou un tel projet est réalisable , on peut en parler en priver si tu veux

 

bonne chance



#7 eisbrot

eisbrot
  • Genre: Homme

Posté 19 aot 2013 - 17:48

Il faut avant tout se renseigner sur la destination du bâtiment. A ce prix là (hormis si c'est une ruine) il serait étonnant qu'il ait vocation d'habitation.

Comme le dit leadthump, il faut avant tout contacter la mairie, savoir ce que vous aurez le droit de faire sur ce terrain.

Quant à louer quelque chose et habiter ailleurs, dans les petits villages tout se sait, cela vous retombera donc dessus un jour ou l'autre, après de là à dire ce que vous risquez, je ne pense rien de grave si ce n'est financièrement parlant. DU coup pas sûr que cette méthode soit rentable.



#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 aot 2013 - 18:47

"Un bout de forêt non viabilisé où les règles d'urbanisme en vigueur sur la commune interdisent de construire une habitation", n'est ce pas assez clair?
Ce terrain est inconstructible, il n'est pas destiné à l'habitation permanente. Le séjour d'un caravane est limité à quelques mois par an, 6 mois si je me souviens.

Croire ou faire croire le contraire est une tromperie. Passer outre c'est se mettre dans l'illégalité.

Et je plussoie après leadthump et eisbrot, à propos des chasseurs, des incendies, de la ressource en eau, du prix…

#9 j.mouche

j.mouche

    Stagiaire Balai/ Toile à pavés

  • Membres
  • 778 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Au bout de son marteau
  • Intérêts:Auto-construction ; écologie ; géologie ; toponymie ; histoire

Posté 19 aot 2013 - 19:01

Bonjour, juste un truc...

 

Espérer revendre a un prix raisonnable une baraque construite dans l'illégalité, qui n'est en fait pas une baraque aux yeux de la loi, c'est comme espérer revendre une bagnole sans carte grise au prix de l'argus...

Enfin moi je dis ça je dis rien...

 

Mais...

 

je le dis quand même

 

J'rôme


  • FLOYD et eisbrot aiment ceci

#10 leadthump

leadthump
  • Genre: Homme

Posté 20 aot 2013 - 11:04

oui sur certain terrain non constructible certain projet "ecolo" sont réalisable mais cela ne se fait pas en cachette ou sans un minimum l'approbation des voisins ou des gens du village


Modifié par leadthump, 20 aot 2013 - 11:06 .


#11 belette86

belette86

Posté 20 aot 2013 - 20:28

J'ai du mal m'éxprimée mais il n'est en aucun cas question de "revendre une barraque construite dans l'illégalité" ...

 

Il y a un batiment en dur, on veut l'aménager et ajouter une caravanne c'est tout.

 

Le terrain n'est pas dans un petit village mais dans une grande ville du nord de la France.

 

Plus de 4000 mètres carrés de terrain pour 8 000 euros vous paraissent chers ? (je ne connais pas les prix mais j'ai regardé un peu dans ma région et au contraire ça parait vraiment très peu).

 

Nous sommes près à faire des sacrifices pendant 2 ans et vivre de cette manière, cela nous emballe même beaucoup.

 

Le seul problème est "le risque" si on ne déclare pas notre caravanne en mairie et que quelqu'un nous tombe sur le poil, j'ai eu beau cherché sur le net j'ai pas trop vu de personnes ayant eu des amendes ou quoi, et vous ? 

 

Je me renseigne car tout n'est pas clair pour moi mais ce n'est pas vraiment la peine de "m'agresser" en me disant que les textes sont clairs et tout.

 

La loi peut être contournée, nous voulons vivre ainsi et je pensais être comprise sur ce genre de forum mais j'ai l'impression de passer pour une inconsciente tout comme dans la société énormale" au final. Bref ... :/

 

Merci à ceux qui m'apportent des éléments de réponse constructifs en tout cas :)



#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 aot 2013 - 21:10

" et d'être propriétaire de quelque chose qu'on pourra revendre dans quelques années"
" la loi peut être contournée"…
Personne ne te prend pour une inconsciente après ces déclarations.

Si tu acceptes de contourner la loi il faut aussi en accepter les risques. Mais tu peux toujours parier sur le "Pas vu, pas pris. Pris, pendu".
C'est ton problème.

Crois-tu que ceux qui se font prendre, s'amusent à le crier sur les toits et sur les forum?

A propos de grande ville du Nord, ces métropoles ont souvent de vastes projets d'urbanisation, d'infrastrutures voire d'acquisition des dernières zones vertes afin de les protéger du mitage.
Passer en mairie et demander à consulter le PLU, si ce n'est déjà fait, serait une sage précaution.

Modifié par FLOYD, 20 aot 2013 - 21:18 .


#13 leadthump

leadthump
  • Genre: Homme

Posté 20 aot 2013 - 22:37

bah c'est chère un peu quand meme, çà dépend comment c'est placé et des arbres ,et la nature du sol c'est important , quelle taille fait ton bâtiment ..?

et arrêtez de vous prendre le choux pour rien la , c'est la distance et le format qui piège et rend mauvais l'échange ,faitez vous un bissou ! allez !



#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 aot 2013 - 08:35

Deux points pour expliquer pourquoi nous en sommes là:

- Désolé, demander sur un forum quel qu'il soit, comment contourner la loi sans se faire prendre, a le don de m'agacer.
Comme Belette je n'ai rien contre le droit de Propriété, mais on ne peut garder les droits en refusant les devoirs.

- Si les pouvoirs publics ont choisi de préserver un espace boisé en le classant en zone naturelle, cela répond à un volonté collective et à des objectifs environnementaux. (Grenelle)

En clair, veut-on lutter contre la dégradation de l'environnement en contribuant au mitage des espaces boisés d'une région très urbanisée et pas trop riche en espaces de cette qualité?

#15 sergio13015

sergio13015

Posté 09 juillet 2015 - 14:18

Deux points pour expliquer pourquoi nous en sommes là:

- Désolé, demander sur un forum quel qu'il soit, comment contourner la loi sans se faire prendre, a le don de m'agacer.
Comme Belette je n'ai rien contre le droit de Propriété, mais on ne peut garder les droits en refusant les devoirs.

- Si les pouvoirs publics ont choisi de préserver un espace boisé en le classant en zone naturelle, cela répond à un volonté collective et à des objectifs environnementaux. (Grenelle)

En clair, veut-on lutter contre la dégradation de l'environnement en contribuant au mitage des espaces boisés d'une région très urbanisée et pas trop riche en espaces de cette qualité?

bien sur que si sa serait pour des gros sous qui veulent construire un supermarché ou autre merde , ont ferair abstraction de la nature.La loi est pour les riche ont le sait tres bien.


  • Anonimo aime ceci

#16 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 09 juillet 2015 - 18:14

Merci pour ta réponse, je n'ai pas tout saisie.
 

 
Comment ça tromper par le vendeur ? De quel illégalité parles tu ?
 
Sinon, nous avons pensé, avant d'acheter le bout de terrain faire une demande de permis pour y mettre une caravnne pour 3 ans (déclaration préalable) et acheter le terrain si l'autorisation nous est donnée, et laisser tomber si refusé. Tu penses que c'est mieux comme ça ? :)
 
Merci ! :)

Une caravane ne peut être autoriser par le maire que pour 3 mois ,renouvelable dans la cas plus connus comme pendant 

la rénovation d'une maison.

Dans ton projet ce qui me semble être un vrais problème, est surtout le manque d'eau!! Pour le reste tu peut "éventuellement" 

questionner la Mairie sur la possibilité de mettre ce terrain en "zone pastille" tel que c'est définit par la loi Duflot,

http://www.maisonapa...abitat-8920.php

 

http://vertsregion.o...php?article1270

"La loi Alur vient donc combler un vide juridique important. Elle prévoit notamment de fixer, par décret, un cahier des charges définissant précisément les résidences démontables, notamment les conditions de raccordement aux réseaux d’eaux, d’énergies et d’assainissement, ainsi que les règles de sécurité et de salubrité des lieux.

Avec ou sans permis de construire ?

L’habitat léger, lorsqu’il tient lieu de résidence permanente (par opposition à une résidence de tourisme), serait également autorisé en zone urbaine, ainsi que dans les "pastilles", ces zones non constructibles prévues dans les Plans locaux d’urbanisme (PLU)."

Ce pendant ils seront ferme sur le système assainissement!

Aussi le passage d'un terrain en "zone pastille" ,est généralement voté lors du renouvellement du PLU.

Doc si ça viens d’être fait..... :euh:

 

Pour Floyd,

il est autoriser de vivre en camping maximum 6 mois.Au delà c'est interdit.(en théorie) :roi1:

comme dit plus haut une caravane c'est maxi 3 mois (hors camping) renouvelable. 


Modifié par Anonimo, 09 juillet 2015 - 18:26 .


#17 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 09 juillet 2015 - 18:35

Une ch-tite couche... :roi1:

http://rue89.nouvelo...-demploi-251136

http://www.univers-n...-loi-64328.html

http://www.habitat-a...urte-tepee.html

http://www.macabane.....php?article201

 

Les conditions,

http://www.territoir...alternatifs.pdf

 

Bon ben ...bonne lecture! :guitare:


Modifié par Anonimo, 09 juillet 2015 - 18:41 .


#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 09 juillet 2015 - 20:19

bien sur que si ça serait pour des gros sous qui veulent construire un supermarché ou autre merde , on ferait abstraction de la nature. La loi est pour les riches on le sait très bien.

Alors comme ça parce qu'il y a des gros plein de sous qui font n'importe quoi, ça autorise le citoyen modèle à en faire autant?

Drôle de philosophie…

 

Le citoyen modèle peut tout à fait rejoindre les associations de défense du cadre de vie, et les associations de défense de l'environnement.

Là, bénévoles ou militants en groupes structurés pourront faire bouger les lignes.

 

(ps: je fais ma part dans ce domaine!)



#19 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 09 juillet 2015 - 22:23

Alors comme ça parce qu'il y a des gros plein de sous qui font n'importe quoi, ça autorise le citoyen modèle à en faire autant?

Drôle de philosophie…

 

Le citoyen modèle peut tout à fait rejoindre les associations de défense du cadre de vie, et les associations de défense de l'environnement.

Là, bénévoles ou militants en groupes structurés pourront faire bouger les lignes.

 

(ps: je fais ma part dans ce domaine!)

 

Je re-joint ton argument Floyd, mais encore une fois le débat sur la "luttes des classes " citoyennes"  reviens sur le tapis .

Pourquoi cela? ...sans doute parce-que l’accès a des droit les plus élémentaires pour le citoyens  sont constamment remis en cause.

Pour reprendre l'exemple plus haut ,pour s'installer la ou très probablement on ai pu y vivre un temps jadis; aujourd’hui il y pas le droit.

alors que raser des hectares de foret pour y faire un Parc center cela ne pose pas de problème.

Je vais pas te faire une étude a l’échelle sur l'impacte  environnementale  que va avoir une maison écologique "avec des écologistes dedans,  et un géant :de ravage et pollution que va être Center Parc, Disney-land ou autres .

On sait bien que le problème chez les Mairie ne sont pas les normes, loi, réglés urbaine ,mais simplement 

et toujours l'aspect imposition, et business du bâtiment au sens large.Sans compter les Maires qui se sont 

fait du fric sur des terres agricoles , devenue "Miraculeusement" constructible.

J'ai du mal avec les loi qui empêchent un citoyen de vivre tel qui le souhaitent , peut-être mon coter Anar.


Modifié par Anonimo, 09 juillet 2015 - 22:30 .


#20 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 10 juillet 2015 - 08:23

Je dois avouer que je rejoins Anonimo sur ce sujet, le droit à se loger est de plus en plus battu en brèche pour le particulier alors que pour certains, faire construire en zones protégées par la loi littoral ou autre ne pose aucune difficulté du moment que des accointances entre élus et magouilleurs existent. Bien sur ce n'est pas une philosophie en soi de se mettre en délicatesse avec la loi, mais il faut bien avouer que (le mauvais) l'exemple vient d'en haut et quand on n'a pas d'autre choix pour se loger, tenter de contourner la loi ne me pose personellement aucun cas de conscience.

La sacro sainte culpabilité judéo-chrétienne a toujours été le prétexte à tenter de culpabiliser ceux qui s'offusquent de voir outrepasser les lois par les nantis et être tentés de faire de même.C'est comme ça que l'on tient la majorité des gens, avec la peur du gendarme pendant que d'autres avec moins de scrupules font construire des palaces illégaux en zones non constructibles et/ou protégées en toute impunité. Il y a un moment où on en a marre d'être prit sans cesse pour des burnes et de bons et gentils citoyens qui n'osent pas se rebéler devant l'injustice patente dont nos chers élus font preuve chaque jour. Merde à la fin.


  • Anonimo et michmuch80 aiment ceci