Aller au contenu


Photo

auto-construction bouilleur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#1 jess

jess

Posté 27 dcembre 2013 - 18:58

bonjour à tous,

 

Avec mon amie, on va bientôt vivre sur notre terrain dans un cabanon en palette isolé en paille qui sera chauffé par un petit poele à bois. J'aimerai que le poele serve aussi à produire de l'eau chaude (combiné avec un capteur soliare qui est bientôt construit). L'idée pour chauffer l'eau par le poele serait d'enrouler un tuyau en cuivre de diamètre 16mm (longueur à définir) autour du tuyau d'évacuation des fumées. Le tout serait recouvert d'un enduit à base d'argile pour garder la chaleur.

 

Mais je me demande si le conduit d'évacuation des fumées monte suffisament en température pour chauffer l'eau qui passera dans le serpentin en cuivre, sachant que ce tuyau en cuivre sera à l'extérieur du conduit et non à l'intérieur.

 

Est ce que quelqu'un a déjà fait ça ou avez-vous d'autres systèmes à me conseiller pour chauffer notre eau.

 

Merci.



#2 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 27 dcembre 2013 - 19:12

Salut,

 

L'idéal c'est la cuisinière avec bouilleur intégré, on en trouve pour pas grand chose sur les petites annonces. Sinon, le serpentin sur le conduit d'évacuation pourquoi pas mais le rendement risque de ne pas être terrible. Quant à ton enduit à mon avis, ça ne tiendra pas avec la chaleur.

 

Selon comment le poele est fichu on peut parfois intégrer le serpentin au dessus du déflecteur, dans le foyer, il suffit juste de braser au correctement les passages des tuyaux pour ne pas avoir de fuite de fumée. Le rendement sera nettement meilleur qu'autour du tuyau. Il faut aussi et surtout penser à bien sécuriser le système avec une soupape et un bon circulateur sinon risque d'explosion de la tuyauterie...



#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 dcembre 2013 - 21:26

Deux questions avant d'aller plus loin dans les bricolages risqués;
- de quel volume d'eau chaude à 50°C avez vous besoin par journée d'hiver.
- même question pour l'été…

#4 OPF 46

OPF 46
  • Localisation:12
  • Intérêts:bricolage

Posté 28 dcembre 2013 - 07:25

BONJOUR,  le problème, c'est l'augmentation de volume de l'eau lorsqu'elle chauffe.  Et si le poêle chauffe bien, et que vous ne tiriez pas d'eau d'un bon moment, l'eau risque d'être très chaude.

 

Même P. Baronet ne s'y est pas risqué. Par contre il a un chauffe eau instantané. Lorsqu'on sait que ces petits engins qui ne débitent que très peu, prennent une puissance de 3,7 kw (pour les plus petits, je me demande comment il fait pour le faire fonctionner avec des panneaux photovoltaïque et une éolienne. Là, je ne comprends pas.

 

Il y a deux problèmes : la dilatation de l'eau, et la température. Il faut porter l'eau à 55 ou 60° pour que les bactéries ne se développent pas.

 

Il y a le système tout simple de bouilloires en inox par exemple que l'on pose sur le poêle. Si elles chauffent trop et trop vite, intercaler une petite brique, ou un carrelage, qui atténuera la chaleur.   Attention aux jeunes enfants qu'ils ne se brûlent pas.

 

A noter que si on a une machine où l'on peut régler indépendamment la température de l'eau (bouton spécial indépendant pour régler),  on peut régler le bouton à zéro, et mettre de l'eau plus ou moins chaude dans le tambour. Il est possible que la machine en rajoute pour faire le niveau, mais ce n'est pas grave.  On évite de faire fonctionner la résistance qui fait 2 kw et qui constitue l'essentiel de la conso de la machine.  Le moteur prend environ 0,300 kw.



#5 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 dcembre 2013 - 07:40

Un système comme celui dont je parle peut très bien fonctionner à condition de le faire correctement à savoir soupape, circulateur et bien entendu que le circuit se fasse avec un échangeur.



#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 dcembre 2013 - 13:42

Même en reprenant et l'adaptant la technologie conventionnelle, on n'est pas à l'abri d'un soucis.
Car plus le système est complexe plus les sources de pannes sont nombreuses.

Sauf erreur Jess recherche une solution alternative et donc simplissime.

Comme le suggère OPF 46 si le besoin peut être comblé par le volume de deux ou trois bouilloires par jour, ben on peut se contenter de trouver une belle bouilloire… en inox… ;)

#7 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 dcembre 2013 - 13:45

Je ne vois pas ce qu'il y a de complexe dans ce que je propose, pas besoin d'un ingénieur es sciences, d'un architecte ou d'un cadre de l'inra pour mettre cette solution en oeuvre.



#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 dcembre 2013 - 20:33

Tu as raison Trx, suffit de trouver un gars qui s'y connait en chaudronnerie, en plomberie, en électricité et qui sait où se fournir pour toutes les quincailleries et autres circulateurs.
Ce n'est pas le genre de compétences et de dépenses qu'on paye avec un sourire.

Par contre avant de réinventer une usine à gaz, on peut se demander quel est le Vrai besoin.
Pour ça non plus, pas besoin d'être sorti de la cuisine à Jupiter. ;)

#9 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 dcembre 2013 - 20:58

S'ils construisent une maison, aussi simple soit-elle c'est qu'ils ne sont pas manchots. Tout s'apprend. Je ne suis pas né en sachant cabler un tableau électrique ou braser au poste à oxygène acétylène.

 

Je proprose, ils disposeront.



#10 jess

jess

Posté 01 janvier 2014 - 22:14

Bonjour et bonne année à tous!

 

Désolé de ne pas avoir donné de nouvelle, mais j'avais oublié d'activer le suivi de la conversation.

En effet, Floyd a tout à fait raison, je recherche quelquechose de simple mais quand même un peu mieux qu'une bouilloire sur le poele.

trx, pour l'instant je ne sais pas souder, je n'ai pas le matériel et j'ai tellement d'autres choses à faire ces prochains mois que je n'ai pas le temps d'apprendre donc on annule cette solution (aussi bonne soit-elle).

 

Concentrons-nous sur le tuyau de cuivre enroulé autour du tube inox d'évacuation des fumées:

 

Floyd, tu dis

 

 


Deux questions avant d'aller plus loin dans les bricolages risqués;
- de quel volume d'eau chaude à 50°C avez vous besoin par journée d'hiver.
- même question pour l'été…

 

Est ce que ça s'adresse à moi? qu'est ce qui serait risqué dans ce que je veux faire?

 

concernant le volume d'eau à chauffer: entre 50 et 100litres par jours été comme hiver. Le système serait couplé avec un chauffe eau solaire que je suis en train de construire.

 

J'aimerai arriver à faire quelque chose d'assez simple mais (assez) performant pour pouvoir ensuite partager mon expérience sur un support pdf ou site onpeutlefaire pour que cela serve au plus grand nombre. 

 

Merci de votre collaboration.

 



#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 janvier 2014 - 10:51

Pour l'été, un (ou deux) chauffe eau solaire aussi sommaire que celui que j'ai construit et montré sur le forum, suffira largement pour 50 à 100 litres.
Toilettes et vaisselles consomment le plus d'eau chaude: En hiver on peut toujours compter sur les journées ensoleillées pour capter quelques calories.

Les poêles modernes sont calculés pour réduire la température des fumées, condition nécessaire de leur meilleure efficacité, en permanence.
Est-ce le bon calcul que de conserver un poêle ayant un mauvais rendement pour capter de quoi chauffer 50 litres d'eau?

Quant à la bouilloire sur le poêle, elle a le mérite de tenir à disposition 10 litres d'eau chaude.
La tubulure en cuivre constitue un échangeur thermique, mais le débit instantané à la température voulue (50°C) sera faible.
Pour aller au delà il faudrait inventer un réservoir, et qui dit réservoir dit complication et précaution avec les bactéries types légionellose.

#12 jess

jess

Posté 02 janvier 2014 - 12:56

salut,

je viens d'acheter un petit poele pas cher sur leboncoin et il suffira largement pour chauffer notre petit cabanon de 20m² dans lequel on va vivre pendant une petite année. Je ne pense pas que ce soit un super poele hyper performant et de toute façon j'en ai pas besoin pour une surface aussi petite. J'investirai dans un très bon poele avec bouilleur intégré lorsque la maison (définitive) sera construite.

 

La tubulure en cuivre servira effectivement d'échangeur thermique et j'ai prévu d'installer un réservoir dans la mezzanine (pour que tout ça agisse en thermosiphon) pour stocker l'eau chauffée.

 

Franchement, je réfléchis bcp à cette histoire de bouilloire mais vraiment je ne pense pas que mon amie et moi soyons prêt à changer de manière aussi brutale notre mode de vie (nous gaspillons déjà très peu actuellement). Ce n'est pas pour avoir un peu d'eau chaude quand on va les week-end dans notre maison de campagne. Non, ce sera notre résidence principale! Seriez-vous prêt à utliser la bouilloire tous les jours 6 mois par ans!?

Oui, les familles Baronnet et Rabhi l'on fait mais ce sont quand même de grosses conscessions. Et je veux aussi montrer au gens qui nous visiterons que l'écologie ce n'est pas qu'un retour en arrière avec la bouilloire et la lampe à pétrole. Ce n'est pas avec ça qu'on va donner envie aux gens de changer leurs habitudes en matière d'écologie et de dépendance aux lobbies.



#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 janvier 2014 - 14:23

Merci de cette franchise… avec cette même franchise je répondrai que si chacun de nous n'est pas convaincu de la pertinence de ses choix, alors il aura du mal à les faire partager.

Quant à la performance d'un poêle, si tu n'as besoin que d'une bûche au lieu de deux, tu auras à construire un bûcher deux fois moins grand!

#14 jess

jess

Posté 02 janvier 2014 - 17:30

Pour faire avancer le shmil blic, mieux vaut un plan (aussi mauvais soit-il) que des longs discours.

 

 

bouilleur.jpgVoici donc les différentes questions que je me pose:

 

1/ faut-il un vase d'expansion? Si oui, où ça et pourquoi.

2/ A quel niveau et comment dois-je coupler le chauffe eau solaire (CESI) et le bouilleur?

3/ et surtout la question principale: comment transformer un ancien cumul électrique en réserve d'eau chaude qui distribuera l'eau aux différents robinets. Avez-vous des liens (assez bien expliqué) de gens qui ont fait ça?

4/ et il y a aussi plein de points d'interrogations sur le plan qui sont des points flous à éclairer.

 

Merci.

 

Je peux mettre le plan à jour en fonction de vos réponses pour qu'on y voit plus clair.



#15 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 452 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 janvier 2014 - 18:25

j ai deja vu cette technique du serpentin qui marche tres bien parait il. Le mortier par contre, j ai des doutes. Si tu veux vraiment mettre qqchose, peut etre ajouter

un tuyau plus large par dessus...



#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 janvier 2014 - 20:30

Manquerait-pas une paire de tuyaux dans ce sympathique schéma?

De mémoire un cumulus est doté d'une entrée et d'une sortie… pas plus!

#17 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 02 janvier 2014 - 20:52

Pour modifier un cumulus le mieux est de disquer le dessus de la cuve, d'installer le ou les serpentins et de refermer le tout en brasant. Dans ton cas il vaut mieux à mon avis faire un double serpentin car si tu n'en fais q'un tu seras obligé de mettre des vannes et un purgeur sur le chauffe eau solaire pour éviter qu'il gèle en hiver. Cela l'empechera de fonctionner tout l'hiver alors que parfois, malgré des matinées fraiches, le reste de la journée lui permettrait de faire son boulot.

 

Donc un serpentin pour le bouilleur avec de l'eau et un autre avec de l'antigel pour le chauffe eau solaire.

 

L'eau prend plus de volume avec la chaleur, il faut donc prévoir un système pour éviter la montée en pression excessive. Le vase d'expansion est une bonne solution, surtout sur le bouilleur. Quant à cet enduit en argile je te répète que ça ne tiendra pas, après tu fais comme tu veux.

 

N'oublie pas non plus le groupe de sécurité sur le cumulus car si le système est performant, l'eau chauffée risque également de le faire monter en pression excessive.



#18 jess

jess

Posté 03 janvier 2014 - 00:00

Bon, je ne sais toujours pas souder donc ça ne va pas le faire cette histoire de cumul à transformer en ballon échangeur par contre je viens de trouver un blog où le gars fabrique un ballon tampon (qui permet de stocker l'eau chauffée) dans lequel il fait passer un serpentin de cuivre alimenté par l'eau de la ville. En passant dans ce long serpentin en contact avec l'eau chaude, l'"eau de la ville" se réchauffe et donne de l'eau chaude à la sortie du ballon tampon.

Le gros avantage est que ce ballon tampon n'est jamais sous pression. Je n'ai donc plus besoin d'utiliser un cumul mais un simple réservoir isolé peut faire l'affaire. C'est là qu'intervient un vieux frigo! Utilisé couché, il va me servir de ballon tampon dans lequel il faudra percer une paire de trous pour les entrées et sorties d'eau.

Si j'ai tous bien compris à vos explications, je n'ai alors plus besoin de vase d'expansion car aucun risque d'explosion du frigo. l'excédent de pression s'en ira par le joint de porte.

 

Est ce que ça vous parle ou ça vous paraît un peu fou. Je pense qu'un nouveau petit dessin pourrait nous aider.

 


Quant à cet enduit en argile je te répète que ça ne tiendra pas, après tu fais comme tu veux.

 

Trx, un mortier à base d'argile contenant le bon taux de sable résiste aux fortes chaleurs. On fabrique bien des fours à pizza en terre. Dans certaines contrées d'afrique et d'asie on fait à manger sur des cuisinières en terre...la preuve ici: http://www.logement-...ished_stove.jpg donc je ne vois pas où est le problème?



#19 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 808 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 janvier 2014 - 00:29

Vieux frigo, une paire de trous… ne demande pas comment assurer l'étanchéité des raccords, je n'ai aucune idée!
… de l'argile peut-être? :lol:

#20 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 672 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 03 janvier 2014 - 08:43

 

Est ce que ça vous parle ou ça vous paraît un peu fou.

 

Comment dire...  Il vaudrait mieux trouver quelqu'un qui sache souder.