Aller au contenu


Qu'est-ce qu'on leur apprend à l'école ?

OGM Education Canada

  • Veuillez vous connecter pour répondre
17 réponses à ce sujet

#1 _khalil_

_khalil_

Posté 11 mai 2014 - 10:37

 

Coralie Desève, 12 ans, a été choquée de lire des textes en faveur des aliments contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans ses manuels scolaires. Grâce aux OGM, on n'aura à l'avenir «plus besoin de se servir de pesticides polluants», lit-on dans le manuel Cyclades, approuvé par le ministère de l'Éducation (MELS).

«Nutritifs et résistants, les fruits et légumes seront, dit-on, encore plus savoureux», précise le texte destiné aux élèves de 6e année. «Les pommes n'auront plus de pépins, les fraises seront plus sucrées et plus juteuses et les poires se conserveront plus longtemps. On prévoit aussi intégrer des médicaments et des vaccins dans les aliments.»

Coralie a aussi sursauté en lisant son cahier d'exercices de français. Un passage du cahier Vingt mille mots sous les mers précise que les risques liés à la consommation de petites quantités de pesticides ne sont pas importants et qu'aucune étude ne démontre que les OGM sont nocifs.

«Je suis en désaccord avec ça, a dit la jeune fille, qui consomme des aliments biologiques. Je ne peux pas croire que c'est dans des livres scolaires. Les enfants les lisent et pensent que c'est vrai.»

 

«C'est surréaliste, a ajouté Jérôme Plante, beau-père de Coralie et directeur général du distributeur d'aliments biologiques Le Jardin des Anges. C'est de la publicité pour les OGM, qui sont des possessions d'entreprises privées.»

«Prospective scientifique»

Il s'agit plutôt de «prospective scientifique formulée pour des enfants d'âge scolaire», selon Jean Bouchard, directeur général du Groupe Modulo, éditeur de Cyclades. Dans le passage dénoncé par la jeune élève, M. Bouchard ne voit pas «quelque chose qui fasse la promotion des OGM, de l'utilisation des pesticides ou un texte à l'encontre de l'agriculture biologique».

C'est «parce que ça s'inscrit dans une thématique à propos du futur» que le ministère de l'Éducation a approuvé le passage du manuel Cyclades, a expliqué Esther Chouinard, porte-parole du MELS. «C'est pour que l'élève puisse réagir au progrès», a-t-elle ajouté.

De faux bienfaits

Stéphanie Côté, nutritionniste d'Extenso, centre de référence en nutrition de l'Université de Montréal, a lu les deux extraits. Le texte du manuel Cyclades «a une forte tendance pro-OGM», a-t-elle analysé. «Je ne sais pas à quel point c'est futuriste ou une lubie, mais à l'heure actuelle, c'est faux d'attribuer autant de bienfaits aux OGM.»

Quant au cahier d'exercices, qui n'est pas approuvé par le MELS, «il banalise peut-être en effet l'utilisation des pesticides, a observé Mme Côté. À long terme, on ne connaît pas toutes les conséquences que peut avoir l'ingestion de résidus de pesticides. Il ne faut pas prendre cette question à la légère. Avec ce sujet, il y a place à la nuance, ce qui n'est pas le cas du texte en question». Les éditions CEC n'ont pas rappelé La Presse.

 

Extrait du cahier controversé

Extrait du cahier Vingt mille mots sous les mers, publié par les éditions CEC pour élèves de 6e année du primaire:

De fausses idées à propos des fruits et légumes

«Les fruits et les légumes contiennent-ils des pesticides nocifs pour la santé? Des études sérieuses démontrent que les bienfaits associés à la consommation de fruits et légumes sont réels. Il est également prouvé que les risques liés à la consommation de petites quantités de pesticides sont de loin inférieurs aux nombreux bienfaits que procure une alimentation riche en fruits et légumes. Tout un soulagement! Il existe sur le marché des espèces alimentaires génétiquement modifiées, mais aucune étude ne démontre qu'elles sont nocives.»

 

çà se passe chez nos cousins canadiens !



#2 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 11 mai 2014 - 11:22

Malheureusement les lobys pro-OGM sont au travail partout. Depuis les fausses études défendant les OGM, financées par les labos et effectuées par des chercheurs ayant des liens financiers avec les dits labos, les "intervenants" scolaires qui soit disant viennent éduquer nos chères têtes blondes à une nouriture plus équilibrées et qui sont payés par les bettraviers pour faire la promo du sucre, etc.

Tant qu'il y aura plus de monde à s'intéresser à la coupe du monde au lieu de ce qu'ils ont dans leurs assiettes...



#3 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 946 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 11 mai 2014 - 11:42

Malheureusement les lobys pro-OGM sont au travail partout. Depuis les fausses études défendant les OGM, financées par les labos et effectuées par des chercheurs ayant des liens financiers avec les dits labos, les "intervenants" scolaires qui soit disant viennent éduquer nos chères têtes blondes à une nouriture plus équilibrées et qui sont payés par les bettraviers pour faire la promo du sucre, etc.

Tant qu'il y aura plus de monde à s'intéresser à la coupe du monde au lieu de ce qu'ils ont dans leurs assiettes...

100 % d'accord avec ton propos je rajoute juste que l'école doit enseigner point barre et donner des choix aux modules  :rolleyes: 



#4 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 11 mai 2014 - 17:41

Cela ce voit que notre société est déconnecté de la Nature,fait qu'il y a des personne qui croient aux bienfait des OGM.Il faut savoir aussi que la science ne détient pas la vérité absolue.



#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 807 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 mai 2014 - 19:21

Le texte est rédigé au futur… Mais le futur n'est pas écrit.

 

N'oubliez pas non plus que durant tout le XIXe on a multiplié les hybridations et les introductions de plantes exotiques pour parvenir à créer ces "fabuleuses variétés anciennes si bonnes et que tout le monde veut dans son jardin".


Modifié par FLOYD, 11 mai 2014 - 19:21 .


#6 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 11 mai 2014 - 19:21

L'école enseigne a devenir de bon consommateurs pour le système marchand qui finance l'éducation.



#7 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 11 mai 2014 - 19:24

çà m'aurait étonné lol



#8 j.mouche

j.mouche

    Stagiaire Balai/ Toile à pavés

  • Membres
  • 778 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Au bout de son marteau
  • Intérêts:Auto-construction ; écologie ; géologie ; toponymie ; histoire

Posté 11 mai 2014 - 19:25

Perso j'ai un projet fou pour l'école,

 

Fini ce genre de conneries, mon projet ça serait que les élèves de CM2 sortent de la primaire en sachant lire et écrire, et que les élèves de troisième sortent du college en maitrisant Thales, Pythagore et la trigo...

 

C'est un projet fou non?

 

J.



#9 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 11 mai 2014 - 19:35

moi ce que j'aimais bien a l'école c'était la les ordre et  l'autorité ,çà a bien forgé mon ame de résistant .. au CP j'était un gamin de 6 ans aimant rire et plaisanté discuter et jouer ..

et apparement çà ne plaisait pas a la maitresse de me voir discuter échanger avec mes camarades alors elle m'a fait lever , tendre la main et elle m 'a donné un coup de rêgle sur la main devant toute la classe .. ce fut ma première humiliation et depuis j'ai fais que résister et foutre le bordel ..

 

ma mère m'a racconté que la première fois qu'elle m'a amené a la maternelle je n'ai pas pleurer mais que le soir quand je suis rentrer la première chose que je lui ai dis :

 

 mais maman je ne vais plus avoir le temps pour jouer ?



#10 _khalil_

_khalil_

Posté 11 mai 2014 - 19:38

moi ce que j'aimais bien a l'école c'était la les ordre et  l'autorité ,çà a bien forgé mon ame de résistant .. au CP j'était un gamin de 6 ans aimant rire et plaisanté discuter et jouer ..

et apparement çà ne plaisait pas a la maitresse de me voir discuter échanger avec mes camarades alors elle m'a fait lever , tendre la main et elle m 'a donné un coup de rêgle sur la main devant toute la classe .. ce fut ma première humiliation et depuis j'ai fais que résister et foutre le bordel ..

 

ma mère m'a racconté que la première fois qu'elle m'a amené a la maternelle je n'ai pas pleurer mais que le soir quand je suis rentrer la première chose que je lui ai dis :

 

 mais maman je ne vais plus avoir le temps pour jouer ?

C'est intéressant.....mais là, on joue aux OGM ?



#11 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 11 mai 2014 - 19:41

a pardon j'ai lu que le titre .. les OGM c'est fantastique çà pourrait nouurrir des million de personne plutot que des sauterelles.. vous êtes vraiment fermé au progret ..



#12 _khalil_

_khalil_

Posté 11 mai 2014 - 19:49

a pardon j'ai lu que le titre .. les OGM c'est fantastique çà pourrait nouurrir des million de personne plutot que des sauterelles.. vous êtes vraiment fermé au progret ..

éliminé cet illuminé ?



#13 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 11 mai 2014 - 20:21

sans objet


Modifié par Panthera Pardhus, 11 mai 2014 - 20:52 .


#14 Jerry White

Jerry White
  • Genre: Homme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Veggie culture

Posté 11 mai 2014 - 20:33

peut être que Coralie Desève s'est découverte ame de résistante , et c'est peut être bien pour elle comme pour nous tous ?

c'est bien les individus qui doivent changer plus que les objets abject  qu'ils créent .. en allant bien plus loin.. peut être même qu'une humanité très évoluée avec une conscience holistique profonde pour le respect de l'intégralité des vivants pourrait utiliser de manière juste ogmnucléaireprout...tatatitatata


Modifié par leadthump, 11 mai 2014 - 21:32 .


#15 supertomate

supertomate

Posté 12 mai 2014 - 20:24

Le problème n'est pas ce que l'on enseigne à l'école, c'est l'école.

A partir du moment ou on raconte de manière quasi obligatoire la même chose à des millions d'enfants, y'a un problème.

Je me fous que l'école soit pour ou contre les OGM; dans un cas comme dans l'autre il s'agit de bourrage de crane et j'aime pas.

 

 

Supertomate qui adore les panneaux "danger école"



#16 _khalil_

_khalil_

Posté 13 mai 2014 - 08:51

Je me fous que l'école soit pour ou contre les OGM; dans un cas comme dans l'autre il s'agit de bourrage de crane et j'aime pas.

 

 L'école devrait permettre à l'éléve de se faire une opinion par lui-même ?

Moi, je m'en fous pas de manger des supertomates OGm ou non ! 

salut les sauvages...



#17 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 13 mai 2014 - 20:13

Pour ma part, je demande à l'école de montrer comment étudier, apprendre, de donner des bases de recherches.

Le contenu n'est pas primordial et je pense que c'est mon rôle à moi de "parent" d'expliquer à mes gosses que ce qu'ils vont trouver dans les livres et dans les paroles de leur prof peut être juste ou pas et que plus ils verront de choses (intéressantes, studides, mensongères, réelles...) plus ils pourront se forger une opinion qui elle même évoluera sans cesse.

J'ai 2 enfants en primaire, et je trouve pertinent les erreurs de leurs instits car elles me permettent de faire des parallèles avec plein de sujets.

Bref, ce n'est pas à l'école d'éduquer les enfants, ils doivent juste leur mettre les outils dans les mains...enfin, pour moi...



#18 Bruno72

Bruno72
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:potager, environnement, bien-être et durabilité

Posté 13 mai 2014 - 20:18

Je suis plutôt en phase avec toi, jaimecroire.

Je discute souvent avec mes enfants de ce qu'ils ont fait à l'école pour qu'ils prennent du recul, qu'ils fassent un parallèle avec leur vie personnelle et celle de la famille, bref, qu'ils se forgent une opinion.

J'adore leurs questions, et ne pas leur apporter de réponse, mais trouver avec eux le cheminement pour la trouver, ou pas, cette fameuse réponse.