Aller au contenu


Photo

Devenir maraicher bio en "permaculture"

maraicher bio agricole permaculture débutant prix terrain

  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Ziouk

Ziouk

Posté 28 septembre 2014 - 19:35

Bonsoir, je m'appel nicolas j'ai 24 ans (presque) et je vie dans le 59.

Je suis actuellement étudiant en biologie (1er année avant je suivais une licence informatique) mais depuis près d'un an j'envisage de plus en plus de passer à autre chose et de me lancer dans le maraichage bio. Pourquoi ? Pour changer de style de vie, être mon propre patron et être libre (dans une certaine mesure biensur ;)).

Je voudrais dans quelques années possèder un terrain de l'ordre 1 à 2 hectare pour faire du maraichage bio du même style que jean-martin fortier qui a écrit "le jardinier-maraicher" ou encore de la ferme du bec-hellouin et en vendant ma production par le biais d'une AMAP. Pour l'instant mise a part de petites expériences personnelles en jardinage je n'est pas les compétences requises et j'aurais quelques questions.

 

1) Est-il possible relativement facilement de loué un terrain a un particulier/agriculteur pendant 1-2 ans pour expériementer ? Si oui combien pourrais couter cette location ?

 

2) Je souhaiterai eviter les formations officiels (j'ai cru comprendre quelles n'enseigne pas vraiment le métier mais permettent surtout d'obtenir les aides, vrai ?) mais plutôt apprendre le métier avec des maraichers expérimenter pendant 1 à 2 saisons, résonnable ?

 

3) Je ne pense pas mais je pose quand même la question, le marché risque t-il de saturé dans les années a venir ou la demande de produit bio est elle encore forte ? (je suppose que ça dépend, info pour le nord ?)

 

4) Suis-je fou ? utopiste de vouloir vivre à la campagne en cultivant des légumes avec des techniques encore peu répandu (maraichage bio de type permaculture/agroforesterie) ?

 

5) L'investissement de départ (hors terrain) peut-il etre réduit a quelques petits milliers d'euros ? (je ne souhaite bien sur pas m'équiper a court, moyen ou long terme de tracteur. Ce n'est pas cette agriculture là que je veux pratiquer)

 

6) Mon but n'est pas de gagner de l'argent mais de vivre simplement (j'envisage dans un premier temps d'expérimenter les habitats alternatif genre tipi/yourte et par la suite une auto-construction en paille/terre) et de pouvoir prévoir mes vieux jours, c'est pas, la non plus un rêve ?

 

Voilà, ce post vous paraitra peut-être naîf :smile: mais je préfère pendant que je suis encore jeune et pas trop avancé dans mes études me poser réellement la question que d'attendre des années et finalement peu-être le faire.

 

Voilà, merci pour vos réponses.



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 septembre 2014 - 20:55

Bonjour Ziouk, bienvenu sur le forum,

Le Nord… est-ce bien raisonnable?

Nan je rigole, en quelques lignes tu as su résumer toute la beauté et toutes les difficultés du métier dont tu rêves.

 

A l'évidence tu n'as aucune expérience pratique du maraichage. Les récoltes d'automne et d'hiver sont le moment idéal pour tester ses convictions.

C'est quand il faut arracher des poireaux par températures froides, qu'on sait si on est fait pour ce métier.

 

Pour un bachelier, ton orthographe est parfois surprenante. ;)



#3 Ziouk

Ziouk

Posté 28 septembre 2014 - 21:24

Salut brainstormeur !

 

Ah il fait pas si froid que ça tu sais :-).

Oui, je pense déjà essayer de contacter et visiter des exploitations maraichère et après qui c'est ! Mais le problème c'est que je me suis réinscrit en licence cette année et que j'ai repris il y a 2 semaines ... Donc va falloir que je face un choix.

 

Pour l'orthographe que dire, on c'est jamais compri(s?) elle est moi ;-).



#4 _Auguste_

_Auguste_

Posté 28 septembre 2014 - 22:40

Si les études te plaisent tu peux très bien les continuer en enseignement à distance. J'ai fait une grande partie de mon cursus universitaire de cette façon. Si tu sais gérer ton temps c'est largement faisable en plus d'être pratique pour t'exercer à une autre activité en parallèle.

 

Par ailleurs en ce qui concerne tes intérrogations, tu trouveras de nombreuses réponses en faisant une petite recherche. Mais dans l'ensemble ce n'est pas du tout un projet utopique ou fou ; il faut juste que le concret puisse l'affiner un peu.

 

PS : Tu peux t'inscrire sinon tu ne verras pas les pseudos. Brainstormeur ahah ! :roi1:


Modifié par Auguste, 28 septembre 2014 - 23:02 .


#5 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 septembre 2014 - 08:34

Un peu de biologie en fac donnera des bases qui tôt ou tard vont aider à comprendre un peu la nature, le maraichage ou les sciences du vivant.

 

Un stage  d'une semaine en tant qu'ouvrier donne en peu de temps, l'occasion de se plonger dans la réalité, et là aussi, de comprendre…

Il y a bien longtemps j'ai apprécié la récolte et la mise en bottes des radis en pays nantais; les radis ne sont pas vendus assez chers ! ;)



#6 Interrail

Interrail
  • Genre: Homme
  • Localisation:Yvelines
  • Intérêts:Permaculture, maraîchage, autosuffisance, autonomie énergétique

Posté 29 septembre 2014 - 14:55

Salut Ziouk,

 

Ton projet ressemble étrangement au mien (c'est même presque flippant :)). Je l'ai démarré dans la section des nouveaux venus, le titre est "bonjour à tous, permaculture, autosuffisance etc.". Je dois le mettre à jour mais ne trouve pas le temps pour le moment.

 

Sans être maraicher de formation ou d'expérience je me lance dans l'aventure avec ma compagne sur un terrain de 1200 m² qu'on vient de défricher et qu'on nous mets à disposition gratuitement. Vois avec des voisins, anciens du coin où tu es s'il n'y en a pas un qui te laisserait utiliser un bout de terrain dont il ne fait rien ou ne veut pas s'occuper, c'est un bon compromis (en contrepartie de qques légumes).

 

Le but l'année prochaine, tout en gardant 1 ou 2 mi temps, est de produire environ 10 paniers par semaine. Cette année on fait également la saison d'hiver (choux, radis, carrottes, mâche, fèves) pour voir ce que ça donne, ainsi que l'engrais vert et le blé pour les poules.

 

Je ne fais pas les formations classiques non plus, par contre tu as l'obligation de t'inscrire d'une façon ou d'une autre à la MSA si tu veux pouvoir vendre des paniers et respecter les 1/2 SMI pour la production (en tout cas pour le moment).

 

Quant au marché, je suis profondément convaincu qu'il faut revenir au local au sens de qques km autour du domicile pour une grande partie de nos achats de produits et services et que la tendance, surtout pour l'alimentaire, ira dans ce sens. Ce n'est que mon avis par contre :).

 

J'ai fait un stage au bec hellouin cet été où une étude scientifique démontre que 1000 m² en maraichage bio permettent de faire vivre 1 personne avec un salaire décent (minimum un smic). Tu as tous les docs sur leur site.

 

Pour l'investissement de départ, en maraîachage permaculturel bio le plus gros pour moi est la serre et qques outils spécifiques adaptés à ton activité et morphologie. Le reste peut se faire avec beaucoup de recup, de l'aide et du temps. Pas de machines à acheter en ce qui me concerne. J'ai eu recours à des machines pour défricher (obligé) mais on les a eu à disposition gratuitement.

 

Es-tu fou ? NON ! :)

Est-ce que ton rêve est réalisable ? OUI ! :)

 

J'ai mon activité habituelle (j'ai une entreprise donc ça me bouffe déjà beaucoup de temps) et tout mon projet se fait en dehors (vu que comme toi, je fais une phase test) donc j'ai de grosses semaines. Mais je sais que c'est ce qu'on veut faire et qu'on sera épanouï en y arrivant car notre métier sera non seulement une passion mais notre façon de vivre.



#7 AmarantheZ

AmarantheZ

Posté 29 septembre 2014 - 19:13

Ziouk !!!

Viens me voir, tu m'entendras parler à mes nouveaux rangs de bourrache!!! Tu connais les chips de consoude?? ou bien t'aime pas la menthe!! Dans tous les cas tu peux venir mais pas sans rein faire, quand tu cueilles après tu plantes ou l'inverse, tous plein de semis tardif ou de saison, t'as des graines???c'est quoi ton trip?culture sauvage et aménagement du territoire? Viens on va semé de l'amaranthe partout, je suis dans le 62!!!!!



#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 septembre 2014 - 20:05

Fort jolie plante l'amarante, mais où se trouve l'intérêt d'en semer à profusion?



#9 Ziouk

Ziouk

Posté 29 septembre 2014 - 21:46

Merci a tous !

 

Auguste => brainstormeur... Raaah on va dire que j'étais pas bien réveillé !

 

Floyd => Tout à fait d'accord, j'ai déjà fait un semestre de biologie l'an passé qui m'a apporter une plus grande vision du fonctionnement de la nature et m'a fait m'interroger sur tel ou tel sujet. Enfaîte je voulais déjà partir en maraîchage en janvier dernier mais j'y avais renoncé pour un semestre de biologie...

 

Interrail => Ah je vais suivre tous ça ! :-) mais ton projet est déjà bien concret contrairement à moi.

 

Au sujet de la msa, je ne me suis pas encore trop informé mais ça semble dépendre de la région, du type d'exploitation, de la surface sous serre, ... : http://www.aujardin....t115506-30.html

 

Absolument, il nous faut du plus local, plus équitable, plus écologique ! Mais la société va mettre du temps à changer, la logique de surconsommation à bas prix (au détriment de la qualité/santé) est bien enraciné ...

 

Ah le bec hellouin, je crois que c'est en lissant un de ces rapports que j'ai eu le déclic ! Ça, est le livre du jardinier maraîcher ;-). Tu avais déjà de vrais connaissances avant cette formation( stage chez un maraîcher?, potager personnel ?) ou a tu "vraiment" appris là ? Quelle module a tu suivis ? C'est vraiment sur le papier en tout cas le genre de formation qui m’intéresse.

 

AmarantheZ => Ta fumé quoi ? ;-). Mon trip à moi c'est de faire pousser des légumes dans mon appart :

 

 

ob_7a7c6c_2014-08-14-15-24-02.jpg



#10 Interrail

Interrail
  • Genre: Homme
  • Localisation:Yvelines
  • Intérêts:Permaculture, maraîchage, autosuffisance, autonomie énergétique

Posté 30 septembre 2014 - 10:15

Oui ça dépend de la région, comme la smi d'ailleurs. Le mieux est de se rapprocher des instances de ta région pour avoir une réponse claire et précise.

 

C'est clair que la société mettra du temps à changer mais je pense qu'au niveau de l'alimentaire surtout on va quand-même assez vite vivre un vrai changement dans les réflexes des gens. Ces dernieres années l'inquiétude au niveau de l'impact de nos habitudes alimentaires sur notre santé rend conscient pas mal de personnes sur notre façon de se nourrir. Dans mon entourage, même les plus ancrées dans notre modèle de surconsommation et qui le resteront pour la plupart des choses (technos, habits etc.) changent au niveau de l'alimentaire. C'est peut-être un effet de mode, mais je pense que c'est un changement assez conséquent qui devrait être durable.

 

Les seules connaissances que j'avais/j'ai sont le potager perso depuis qques années, la lecture et les échanges. Au bec j'ai suivi un cours d'introduction à la permaculture pour mieux saisir ce concept. Ce n'est donc pas axé maraîchage. Ils font une formation de maraîchage permaculturel mais c'est destiné aux maraîchers déjà en activité, ce qui est dommage mais c'est pour éviter de trop grosses différences de connaissances et donc de stages potentiellement chiants pour les plus avancés. Ce qui m'a beaucoup plu en dehors de la formation, sont les 5 jours passés avec 30 personnes de tous horizons et dont la grande majorité avec des connaissances phénoménales en tout ce qui concerne le jardin, le potager, le verger, la permaculture, les plantes sauvages etc. En 5 jours on a énormément appris tous ensemble et gardé contact avec certains pour la suite des projets. A chacun de juger si ça vaut l'investissement, il faut juste se dire que ce n'est pas que le coût de la formation, cela intègre aussi 5 jours complets de rencontres, échanges et appretissages.

 

Tiens nous au courant de tes avancées :)



#11 AmarantheZ

AmarantheZ

Posté 30 septembre 2014 - 17:34

la bourrache pousse en pot!!!mais y a pas que ça!!!!

Tu veux différentes plantes qui pousse à l'ombre, ou faire de la monoculture. Tes plantes me font penser à l'ipomé!!!

Aussi il faut 700m² mini pour etre cotisant solidaire en PAM, pour le maraichage les 1/2 SMI varie de 2,5Ha de culture légumière à 0,15Ha sous serre chauffée, a peu près.  Y a culture plein champs, sous tunnel, pas d'hydroponique!!

Après je trouvé sympa de tomber sur un post qui vient du 59, mais bon y a pas de mal!!

bonne continuation.



#12 Ziouk

Ziouk

Posté 01 octobre 2014 - 18:48

Oui c'est vrai que ces rencontres doivent t'apporter un sacré booste en motivation et en connaissances. J'ai trouvé le même genre de formation sur le site de l'asso terre et humanisme.

 

Je vous tiens au courant dès qu'il y a du nouveau ;-)



#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 octobre 2014 - 18:58

Si tu vas en stage chez TH, ne manque pas de nous raconter… des informations en direct seront intéressantes.





Aussi étiqueté avec maraicher, bio, agricole, permaculture, débutant, prix terrain