Aller au contenu


Photo

Lieux d'accueil pour un vagabond

communauté écolieu nomade accueil vagabond difficultés sociales camping solitude squat

  • Veuillez vous connecter pour répondre
38 réponses à ce sujet

#21 _khalil_

_khalil_

Posté 20 dcembre 2014 - 21:07

. Je suis un être humain qui aime les autres, qui aime aider, qui aime apprendre, et qui a besoin de très peu. . Qu'en pensez-vous ?

Le constat est clair....Pour moi, cela suffit pour entrer en contact...la plupart des copains autour de moi qui font du woofing : c'est un peu sur cette base qu'ils accueillent, dans la simplicité, chacun devant garder sa personnalité évidemment, mais surtout reste vrai, évite les concesions....et tu rencontreras les personnes qu'il te faut ....ou non .

et dis-toi que tu n'es pas seul à penser comme cela...le tout c'est de garder cette révolte dans la durée, ne pas s'endormir au volant.


Modifié par khalil, 20 dcembre 2014 - 21:10 .


#22 pelton

pelton
  • Genre: Homme
  • Localisation:ile de france
  • Intérêts:photographie, lecture, marche à pied, observer

Posté 21 dcembre 2014 - 13:05

bonjour,

C'est vrai que de prendre conseil auprès des autochtones aide considérablement.

étant d'un naturel ouvert et jovial, je me suis retrouver un jour en Bourgogne avec pour seul compagnon mon sac de couchage et ma politesse. Je me suis alors diriger vers un troquet pour boire un verre ou là j'ai commencer à sonder le patron pour trouver un lieu ou dormir plus ou moins en sécurité. Il m'a diriger vers un terrain au bord d'un fleuve. Voilou

 

Je me dis quand meme au fond de moi, qu'il doit bien y avoir des lieux ou squat dans certaines régions ou on peut débarquer ainsi comme j'ai pus conaitre quand j'etais en camtar

tchuuss



#23 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 413 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 21 dcembre 2014 - 17:19

Arriver sans prévenir dans un squat ou une zad est en effet possible... mais il n'y en a pas partout.

 

Pour le wwoofing, tous les voyageurs avec lesquels j'ai discuté avaient contacté leurs hôtes au préalable par courriel. Ce qui devrait t'être assez facile puisque tes messages ici montrent une aisance certaine avec les discussions par écrit.

 

Si tu voyages sans ordinateur, il est possible d'avoir un accès internet (souvent gratuit) dans de nombreuses médiathèques (même de villages), centres d'information jeunesse, espaces multimédia, etc.



#24 jess

jess

Posté 21 dcembre 2014 - 18:14

Pour le fun, ce lien vers une émission dont je suis fan:

 

https://www.youtube....h?v=lN77y58vgOk

 

Il y a plusieurs épisodes.

 

Ces deux gars sont mes idoles et je tends de plus en plus vers ce genre de voyage, vers cette philosophie et je pense qu'un jour (assez proche) je vais tenter l'expérience.

 Pelton, je crois que tu vas devenir accro à cette émission et que tu vas vouloir regarder tous les épisodes!

 

Délabré, tu peux débarquer chez les gens à l'imprévu mais, comme le montrent ces deux gars, il va falloir que tu donnes envie aux gens de t'accueillir et que tu t'ouvres à eux. Si tu comptes squatter chez des inconnus et rester dans ta bulle alors je crois qu'il va y avoir malaise pour toi comme pour ton hôte qui croira que tu n'es pas bien chez lui et qui donc, hésitera avant d'accueillir une nouvelle personne.

 

Même dans les écolieux, tu ne pourras pas débarquer à l'improviste et en plus il faudra que tu expliques tes motivations pour intégrer les lieux...c'est sûr. Alors il faut que tu prennes sur toi. D'accord avec Tis, dans une Zad, tu peux certainement débarquer quand tu veux et tu peux faire le tour de France des Zads, c'est pas ce qui manque en ce moment.

 

Et sinon, tu t'achètes un terrain de loisir pas cher avec une petite cabane dessus et quand tu as besoin de te retrouver seul et bien tu y vas...Tu n'as pas besoin de prévenir ni de faire la discussion.



#25 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 21 dcembre 2014 - 18:33

Perso, si j'étais sur la route aujourd'hui je me poserais dans une ZAD.



#26 pelton

pelton
  • Genre: Homme
  • Localisation:ile de france
  • Intérêts:photographie, lecture, marche à pied, observer

Posté 21 dcembre 2014 - 22:46

bonsoir Jess,

 

génial ton émission je me suis grave marré et ils sont vraiment guedin avec cette envie d'y arrivé coute que coute

 

belle aventure



#27 jess

jess

Posté 21 dcembre 2014 - 22:48

Tu sais j'ai l'impression que tu es quelqu'un de bien, donc si t'es dans la merde ou simplement si ça te dit, j'habite en aveyron sur le Causse Noir, on a une toute petite cabane ou on a vécu 2 mois avant d'emménager. En ce moment, elle est libre, alors tu peux passer, mais je te demande juste qu'un jour, à l'occase, on est une petite conservation téléphonique quelques minutes pour en discuter et ne serait-ce que pour que rassurer mon amie et qu'elle puisse s'organiser (dans sa tête surtout...lol) à recevoir quelqu'un car je me vois mal lui dire..."bon écoute chérie ya un gars qui s'appelle délabré social qui va squatter le refuge (c'est comme ça qu'on appelle cette fameuse cabane), je le connais pas, il va arriver je ne sais pas quand..." Non ça va pas le faire donc je te laisserai mes coordonnées en MP et t'en fait ce que t'en veux.

 

Bonnes fêtes à tous et à bientôt.

 

PS: n'hésitez pas à regarder le lien que j'ai mis plus haut. L'émission s'appelle "nus et culottés", c'est 25 min de pur bonheur, d'humour et émotion.


  • Anonimo aime ceci

#28 jess

jess

Posté 21 dcembre 2014 - 22:52

bonsoir Jess,

 

génial ton émission je me suis grave marré et ils sont vraiment guedin avec cette envie d'y arrivé coute que coute

 

belle aventure

 

On se connaît peu et pourtant je sentais que ça te plairait!

 

En tout cas, personne ne peut rester indifférent à la vue de cette vidéo.

 

Allé, a+



#29 pelton

pelton
  • Genre: Homme
  • Localisation:ile de france
  • Intérêts:photographie, lecture, marche à pied, observer

Posté 21 dcembre 2014 - 23:07

beau geste Jess :bravo2:



#30 délabré social

délabré social
  • Genre: Homme

Posté 22 dcembre 2014 - 16:40

J'ai réfléchi devant tout ça, et j'en suis venu à faire une distinction. Si une personne ne peut pas recevoir à l'improviste, c'est soit parce qu'elle n'en a pas les moyens, qu'elle ne peut concrètement partager le fruit de son travail avec un inconnu, soit parce qu'elle a besoin d'une préparation particulière face à l'idée d'être en contact avec un nouveau venu.

La première cause, je l'ai intégrée, et à vrai dire, dans ma tête un lieu d'accueil c'était davantage un lieu où l'on a besoin de bras qu'un lieu où l'on reçoit les bonnes têtes. Mon but n'est pas de me caler entre quatre murs et de profiter du travail d'autrui ; pour ça les structures d'aide sociale sont plutôt efficaces, mais là je suis sur un forum où l'on parle d'action. En démarrant ce sujet, je n'étais pas du tout dans la sollicitation d'une aide matérielle, mais plus dans la recherche d'endroits qui peuvent recevoir des personnes actives. Et si en échange j'ai un endroit pour poser mes affaires et un truc à me mettre dans le ventre, me voilà satisfait.

La seconde cause qui bloquerait ma venue, en revanche, je la comprends bien moins. Dans l'avenir que je me construis, je n'ai pas envie de m'approcher de personnes peu accessibles qu'il faut ménager avant toute rencontre. Pour moi, un membre de mon espèce, qui a la même forme de communication que moi, qui se montre amical, est digne d'échanges. Dans la société, on nous apprend le cloisonnement, mais si l'on regarde les enfants et les autres espèces on voit que les individus se reconnaissent entre eux et ont des communications sociales. Les enfants n'ont pas besoin de prendre rendez-vous pour trouver des camarades de jeu, les chiens qui se croisent ne s'ignorent pas. Cette tendance naturelle à l'ouverture à l'autre est réprimée dans la société dont nous venons, des règles sont imposées pour formaliser les contacts, mais je ne veux pas voir ça où je vais. La nécessité d'utiliser des ondes électromagnétiques, du pétrole ou des centrales nucléaires pour établir un contact entre les êtres humains est un symptôme de cette société malade que je n'emporte pas avec moi. S'il y a des êtres humains avec lesquels les ondes sonores générées par mes cordes vocales et les mouvements lumineux provoqués par mes gestes ne suffisent pas à communiquer, alors ils ne sont pas mes semblables.

Je vais me pencher un peu sur les ZAD.



#31 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 478 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 22 dcembre 2014 - 18:09

ta reponse est tres comprehensible et je suis assez d accord avec toi, neanmoins le pb des espaces de libertés que sont la plupart des communautés alternatives où tu pourrais te rendre c est justement

le trop de liberté que certains prennent parfois, mettant la cohesion ou l harmonie du groupe en jeu. Ce risque augmente avec l accueil d un parfait inconnu.

Mais le mieux c est d experimenter par toi même. Je pense que les membres d OPLF ont cru preferable d en rajouter un peu sur les limites d une arrivée impromptue, cela dans une bonne intention, mais à priori tu devrais être bien accueilli à peu pres partout.

Peut etre une communauté Longo Mai pourrait bien te convenir.


Modifié par DzC, 22 dcembre 2014 - 19:22 .


#32 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 413 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 22 dcembre 2014 - 20:24

En fait je pensais plutôt à un empêchement matériel à un moment où toi tu es disponible mais pas lui (maison pleine pendant quelques jours, bilan comptable à faire, problème familial imprévu, etc.).

Et j'avais cru comprendre que c'était le 1er contact en direct qui te posait un problème. Si ce n'est pas le cas tu peux discuter avec des paysans dans les marchés (bios c'est souvent plus facile) et voir avec eux s'ils ont besoin d'un coup de main en échange de ton hébergement.


Modifié par Tis, 22 dcembre 2014 - 20:29 .


#33 délabré social

délabré social
  • Genre: Homme

Posté 25 dcembre 2014 - 00:54

J'étais tombé sur Longo maï dans mes recherches personnelles, mais ça me semble trop institutionnalisé et trop proche du système pour qu'un délabré social y trouve sa place. J'ai tort ?

 

Tis, ta vigilance te permet de soulever mes petites contradictions. :roll:

Effectivement, je sors de belles idées sur l'ouverture aux autres, mais je suis en peine pour les appliquer moi-même. :oops: J'ai le premier contact très difficile, d'autant plus si ça sort des clous. Eh ouais, la norme sociale est aussi en moi, voilà ma lutte intérieure révélée au grand jour. Mais je pense qu'il faut juste que je prenne ma liberté, et que mes mauvais mécanismes psychologiques ne me suivront pas bien longtemps. C'est pour ça que je cherche des lieux vraiment informels, pour éviter de retrouver une dynamique qui me bloque. Aujourd'hui, il faut bien que je commence par m'adapter aux difficultés qui tendent à m'isoler, c'est ce qui me préoccupe le plus, donc j'essaie de cibler quelques endroits qui collent vraiment. Ce n'était sans doute pas un motif suffisant pour mettre plein d'étiquettes peu utiles en ouvrant le sujet :-D, mais il est vrai que j'avais des attentes assez difficiles qui requéraient une équipe d'experts ! qui m'ont poussé à demander à des personnes plus expérimentées que moi.



#34 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 975 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 25 dcembre 2014 - 08:28

Salut Délabré,

 

C'est un peu contradictoire tout ça. D'un côté tu te dis associable, de l'autre tu souhaites intégrer une communauté, qui par essence, est un endroit où la communication est très important.

 

J'ai fais une fois du woofing, dans un des endroits sûrement les plus roots du pays. Ignorant qu'il fallait prévenir avant d'y aller, et puis de toute façon je n'avais pas le numéro puisque je n'avais pas voulu payer pour la liste, je me suis pointé à l'improviste avec quelques produits de ma production. Malgré une évidente surprise de mes hotes j'ai malgré tout été très bien acceuilli.



#35 hazy

hazy

Posté 25 dcembre 2014 - 21:44

c'est un peu bizarre, tu veux pas qu'on t'emmerde, mais tu veux pouvoir débarquer partout sans prévenir, et sans que ça dérange. 

 

pourquoi ne pas faire aussi de ton coté ce que tu demandes aux autres : un petit effort de compréhension ?

 

Ici, dans les pyrénées, j'ai passé 3 ans à zoner et poser mes véhicules.  Sans rien demander à personne. Lieux abandonnés, belles montagnes, rivières, forêts ...  What else ?

 

Tu es seul, profites en  ;)

 

Bon noël , en passant !



#36 délabré social

délabré social
  • Genre: Homme

Posté 25 dcembre 2014 - 23:44

Merci pour ces petits témoignages !

Contradictoire, c'est bien ce que j'admets au-dessus. Bizarre, ça l'est aussi probablement, mais je pense qu'on s'habitue. Quelle que soit l'impression, je sais que dans le fond je suis néanmoins cohérent. J'aime bien les gens, et la vie en communauté est possible pour moi. Je suis quand même plutôt une personne solitaire, mais contrairement à hazy je ne pense pas pouvoir tenir des années dans l'isolement. J'ai beaucoup à apprendre pour être capable de vivre et être heureux seul dans la nature et, comme c'est un départ sans retour que je prépare, je pense que chercher des points de repère et des personnes hors du système, pour me donner la possibilité de retrouver un peu d'humanité et d'entraide sans aller me prostituer devant les services sociaux, et pour garder une ouverture à la sédentarité, ce n'est pas incompréhensible. Se poser seul dans la montagne, c'est le pied, mais se nourrir, passer les hivers et rester bien dans sa tête sans aucune personne ressource, d'après mon expérience, c'est difficile pour l'enfant de la société occidentale moderne, que je suis hélas ! Je ne pense pas casser un mythe si je marque que j'ai été élevé en ville avec des salaires et des hypermarchés, et qu'à l'école on m'a appris à écrire et à compter. C'est donc une bonne ressource pour moi que de connaître des lieux de vie ouverts à un petit gars qui essaie de s'en sortir seul hors du système.

Pfiou ! Dire que j'espérais être clair du premier coup ! Mais peut-être qu'en fait plus j'en rajoute et plus le truc est difficile à saisir dans son ensemble. :-D

En tout cas, trx, tu montres qu'encore une fois il n'y a pas de réponses toutes faites et que, si l'on peut me donner des pistes (j'en ai eu de belles), c'est mon expérience qui fera le reste. Des gens simplement accueillants il peut y en avoir partout, mais il n'y a pas un endroit avec un gros panneau "Accueil libre et illimité, viendez tous !"



#37 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 413 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 26 dcembre 2014 - 13:58

A moins d'être complètement velléitaire, fais le 1er pas... les autres suivront.

 

Mais prévois si possible quelques solutions de secours pendant l'hiver pour le cas où :

 

Quelques jours passent, et me traverse l’idée que ce serait pas mal, juste avant de partir pour Redon, d’aller voir quelque temps mon ami (...). Tiens, et puis envoyer un mail à mon prochain hôte pour lui rappeler mon jour d’arrivée ainsi que l’heure. Réponse deux jours plus tard: sans nouvelles de moi depuis un mois que nous avions convenu de ma venue, il m’a complètement oublié et pris d’autres personnes à ma place. Au pire, je peux venir et dormir dans sa chambre. C’est gentil, mais c’est gênant.

(...) Tiens, un paysan-boulanger près de Vannes. Coup de bol, ils peuvent me recueillir. 15 jours seulement mais c’est déjà inespéré. Il suffira de trouver prochainement autre chose aux environs de Nantes pour compléter.

https://emoxela.word...un-petit-point/

 

PS : Longo Maï c'est surtout un ensemble de collectifs basés sur des idées politiques fortes et il me semble utile d'avoir un peu bourlingué et écouté Radio Zinzine avant de se pointer chez eux.

http://cabrery.unblog.fr/longo-mai/



#38 pelton

pelton
  • Genre: Homme
  • Localisation:ile de france
  • Intérêts:photographie, lecture, marche à pied, observer

Posté 26 dcembre 2014 - 15:13

Bonjour bonjour, Je vais essayer de retrouver un lieu en Bretagne ou j'ai pu debarquer alors que j'étais en galère. Cet endroit est tenu par des prêtres. Autre lieu donc je ne me souviens plus et que j'avais vu sur le net sans avoir pris note de l'adresse et qui proposait des caravanes ou mobile home à petit budget

#39 délabré social

délabré social
  • Genre: Homme

Posté 31 dcembre 2014 - 15:58

Bonjour bonjour, Je vais essayer de retrouver un lieu en Bretagne ou j'ai pu debarquer alors que j'étais en galère. Cet endroit est tenu par des prêtres. Autre lieu donc je ne me souviens plus et que j'avais vu sur le net sans avoir pris note de l'adresse et qui proposait des caravanes ou mobile home à petit budget

 

Les prêtres en Bretagne, ça peut être une belle expérience comme ça peut être embarrassant. Faut voir si c'est développé dans un esprit monacal ou une idée de charité.





Aussi étiqueté avec communauté, écolieu, nomade, accueil, vagabond, difficultés sociales, camping, solitude, squat