Aller au contenu


Photo

Des activités professionelles encore épanouissantes ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 iamodjo

iamodjo

Posté 23 janvier 2015 - 12:33

Bonjour,
Je consulte ce site assez regulièrement et je m'inscris aujourd'hui pour m'enrichir de votre experience et obtenir vos opinions et reflexions.
Je pense que c'est la section la plus approprié pour discuter (désolé si cela n'est pas le cas)

Voilà la situtation :
J'ai actuellement un ami qui a enchainé plusieurs echecs professionnels et qui ne croit plus du tout au system économique et professionel
qui lui semble vide de bon sens (Je partage son avis).
Il travaillait dans le commerce et il est actuellement au point zéro.
Et comme tout a chacun il doit gagner de l'argent pour continuer de survivre.

Sauf que le system étant pour lui desormais fondé sur des aberations, il voit le monde economique comme une grande strategie d'esclavage n'apportant generalement rien à l'epanouissement personnel. Triste constat proche de la realité je lui disais que probablement il y avait encore des solution pour s'emanciper et que c'etait aussi pour lui l'occasion de recommencer quelque chose, bref voir cela comme une opportunité de nouveau depart.

C'est ce que je pense, mais j'avoue que je trouve difficilement des metiers (au quel il peut se former) qui soient liberateur.

Dans l'absolu travailler il y'a l'idée de travailler avec la nature.
Les legumes, la terre, les arbres, les grands espaces, batisseur dans  l'ecologie, le bien-être ...

Le champs d'action et large, mais la realité economique et douloureuse.
Entre l'idée de vouloir travailler avec les arbres et se retrouver caissier a jardiland il n' y a malheureusement qu'un pas.

Mais je ne veux pas abandonner, je souhaites l'aider et l'accompagner dans le combat du plein épanouissement.

Auriez-vous des metiers qui pourrait correspondre a une philosophie de vie ?
Le dialoge est ouvert :)

Merci


 



#2 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 23 janvier 2015 - 13:47

Bonjour :salut: les organisations du tiers monde :rolleyes: >> wwoofing :fumeur: pour des pistes possibles



#3 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 24 janvier 2015 - 08:10

Hum hum, j'ai fait un choix il y a un an et je travaille auprès des personnes fragilisées (personnes âgées, en situation de handicap). Si j'avais pu j'aurai aimé aussi être agricultrice ou n'importe quel métier en rapport avec les animaux et la terre mais bon à 46 ans le temps tourne et il faut faire avec les réalités de tout à chacun.

J'aime ce que je fais même si mon métier n'a pas bonne presse. Je me fiche complètement de la façon dont on me perçoit (maintenant). Aider les autres à vivre tous les jours que Dieu fait et même pourquoi pas à trouver le goût de la vie. Pour moi, ça a du sens.

 

Il y a donc tous les métiers agricoles. Les métiers en rapport avec l'environnement. Et le social. Voilà pour les grandes familles. A vous de creuser!


  • Anonimo aime ceci

#4 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 24 janvier 2015 - 11:52

Entre l'idée de vouloir travailler avec les arbres et se retrouver caissier à jardiland il n' y a malheureusement qu'un pas.

Bonjour iamodjo, bienvenue sur le forum,

Je relève cette phrase qui pose bien le problème.

Chacun imagine assez bien la pénibilité du travail en caisse, les horaires, les week-end, la clientèle, les troubles musculo-squelettiques…

assez pour se dire que c'est exactement le métier qu'il ne souhaite pas. Soit…

 

Par contre, "travailler avec les arbres" demanderait quelques explications, pour cerner un peu mieux ce qui se cache derrière la formule.

Depuis le ramasseur de glands  (si ça existe…) jusqu'à l'éhouppeur (oui, celui qui grimpe à 40 mètres pour décapiter l'arbre à maturité avant l'abattage), il y a une foule de métiers et plusieurs siècles…



#5 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 24 janvier 2015 - 15:36

Trader est un métier qui correspond à une philosophie de vie, et aussi gardien de prison, gourou, webmaster de sites conspirationnistes, militaire etc etc....



#6 _khalil_

_khalil_

Posté 24 janvier 2015 - 15:43

fonctionnaire, gratte papier, rond de cuir...



#7 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 24 janvier 2015 - 19:20

Le champs d'action et large, mais la realité economique et douloureuse.....

..Auriez-vous des metiers qui pourrait correspondre a une philosophie de vie ?

 

 

Bonsoir iamodjo,

Sans comparaison directe a ton choix d'activité , perso j'ai eu qlq temps pour réfléchir a ce que je voulait faire de mon avenir , et comme je pouvait vraiment 

apporter qlq chose a d'autre! voici un topic ou j'exprimais mon idée , aujourd'hui enfin réalise et/ou je m’épanouis tant le bonheur pour moi et la satisfaction des gens 

et réel et grande! Je ne suis pas riche de ce que je gagne mais suffisant pour évoluer .les détails y sont tous énumérer dans le topic .Et j’évolue 

aujourd’hui tel que je l'ai citer dans ce dernier.Je ne compte pas pour l’instar changer tant j'ai le sentiment d’être utile a autrui , et pas mal libre .

http://www.onpeutlef...8-je-réfléchis/

 

Je te laisse si tu souhaite lire le topic. j’espère que cela peut t'aider a avoir un déclic.

La vie/système est volontairement rendu difficile par les 'intelligentsias" de ce monde.A nous donc de (re)-saisir les choses essentielles et principes vitaux !!


Modifié par Anonimo, 24 janvier 2015 - 19:22 .

  • Edica aime ceci

#8 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 25 janvier 2015 - 20:42

Mais...Je suis arrivée à me dire qu'il n'était pas si important que cela de "s'épanouir" dans son travail.

Je crois que c'est une illusion qui enrichit et fait courir bien du monde. C'est bien si on s'épanouit au travers de son boulot, c'est sûr, mais je crois que le fameux épanouissement est avant tout intrinsèque, et ensuite on se dirige tout naturellement vers les bons choix.

Enfin de toute façon je crois que je n'aime pas le mot "épanouissement". :roule:

On peut suivre un tas de voies avant d'arriver à ce qui nous va, c'est pas grave, au contraire c'est à chaque fois un pas en avant. Quelque soit le métier que l'on exerce il a le mérite de nous apporter ce qu'il faut pour subsister, rien n'empêche à côté de cela de mettre en place d'autres projets, se former, passer des concours etc...D'ailleurs à ce propos...

Il faut aller voir tous les métiers possibles dans la fonction publique, c'est incroyable! :-o J'ai découvers la liste il y a peu. J'ai vu une vingtaine de concours pour des postes liés à l'environnement.

 

Ok c'est la fonction publique, mais c'est comme tout, elle a ses bons côtés aussi.


Modifié par Edica, 25 janvier 2015 - 20:46 .


#9 iamodjo

iamodjo

Posté 09 fvrier 2015 - 13:33

Merci de votre aide, je viens vous remercier et vous informer qu'avec un peu de travail de réflexion personnel il va se réorienter pour sortir du marketing et se diriger vers quelque chose de plus manuel (dans la construction.)



#10 Pierre911

Pierre911
  • Genre: Homme
  • Localisation:Haute Normandie

Posté 09 fvrier 2015 - 14:09

Et tant mieux pour lui.

 

J'ai travaillé dans les deux mondes, marketing et construction. Et j'ai trouvé du positif et du négatif dans les deux. Pour cette raison, je ne voulais pas répondre à ta question au départ.

 

Epanouissante pour qui? Et de quelle façon? Nous sommes tous différents.

 

J'ai adoré le marketing quand je le faisais pour une boite dont j'adorais le produit. J'ai détesté la construction quand je l'ai fait pour une boite dont je ne comprenais pas la philosophie.

 

Mais je souhaite que ton ami trouve ce qu'il cherche.