Aller au contenu


Photo

Une Approche Différente

École

  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 28 fvrier 2015 - 12:54

Voila un lie sur une autre approche de l'école ,pour ceux qui souhaitent des informations

http://www.francoismuller.net/

SHSASV


  • laurely aime ceci

#2 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 01 mars 2015 - 06:19

bonjour,

 

hier je l'avais à peine survolé, là j'ai regardé ce site de plus près... purée, il y a du contenu ! bon, des livres à vendre aussi mais bcp de contenu.

à l'usage des instits et des profs avant tout je pense, mais en tant que parents d'élève ou parent tout court, il y a des réflexions et des idées à piocher aussi... que ce soit pour réfléchir sur l'école, transmettre des astuces à des professionnels de l'éducation, adapter en non-sco...

 

dans la série "j'ai testé..." aujourd'hui : "le site de François Muller" donc :

tellement de contenu dans ce site qu'on ne sait pas trop par où commencer

perso j'ai été attirée par la page sur les contes et fables... intéressante !

 

puis ne sachant vers où aller (et ayant l'esprit tordu par des années de non-école :) ) m'est venue l'idée de rentrer "ief" dans le moteur de recherche interne... pour voir si ça revenait souvent... rien...

alors "non scolarisation" (je sais je suis vache) ah ! 2 réponses, dont la première m'intéresse bien ("pourquoi vos enfants s'ennuient ?") mais le lien ne fonctionne pas. La deuxième réponse ("prospecter les besoins") est très riche de réflexions et de pistes concrètes pour le bien des élèves à l'école, collège, lycée... j'avoue je n'ai pas lu toute la page mais ce que j'ai lu en valait le détour.

 

ensuite j'ai tapé le mot "enfant", après tout, c'est le plus important quand on parle d'éducation ! 136 documents trouvés ! biiiien ! je survole les liens...

le n°10 m'interpelle plus que les autres : "accueillir le complexe en classe"... (comprendre ici dans le sens "la complexité") ça commence sur les moments où un élève pose une question plus générale au prof, ne concernant pas directement le cours... que faire dans ce cas ?

et ça enchaîne sur d'autres pensées et pistes... qui me plaisent plutôt bien !

 

vraiment il y a a piocher sur ce site, enfin pour ceux qui ne sont pas totalement allergiques à toute forme de pédagogie... c'est très riche d'enseignements et ça pourrait effectivement participer positivement à l'évolution de l'école... 

 

... voilà ce que j'en dis...

bonne journée toutes et tous !


Modifié par laurely, 01 mars 2015 - 06:22 .


#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 357 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 mars 2015 - 10:31

J'ai cherché "non scolarisation" aujourd'hui sur son blog et ... pas de réponse !
 
Le livre "Pourquoi vos enfants s’ennuient en classe ?" de Marie-Danielle Pierrelée a dû avoir un certain succès car il se trouve facilement d'occasion pour un prix modique. Un article bien détaillé à son sujet : http://www.cahiers-p...uient-en-classe



#4 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 01 mars 2015 - 13:08

merci pour le lien à propos du livre sur l'ennui des enfants en classe...

 

et... arf... je trouve que c'est pas évident la navigation sur le blog ou site de François Muller... perso j'ai un peu de mal... si ça se trouve il a fusionné, je ne sais pas... bref, je trouve ça un peu fouillis au départ...

 

en tous cas j'ai recherché "non scolarisation" à partir de cette page : http://francois.mull...ontes/index.htm

et ça m'a donné 2 réponses, qui n'ont pas à voir avec la non sco, dont le lien cassé, et ceci : http://francois.mull...er/centrre.htm intitulé "prospecter les besoins" qui ne m'a guère intéressée personnellement comparée à la suivante

 

par contre cette page m'a plu oui : http://francois.mull...cher/centre.htm, qui commence par cette introduction :

 

 

Chapitre 30 : Accueillir le complexe en classe

Régulièrement, deux élèves de 3ème essayent de me piéger en lançant à la cantonade des questions sans rapport direct avec le cours, mais d’un intérêt général ; l’effet est immédiat ; tous se retournent et attendent que je réponde ; j’use de mesure dilatoire pour revenir au cours, avec beaucoup de difficulté… Nous avons tous vécu ce type de situation où l’enseignant n’a pas les réponses immédiates et sûres ; c’est bien l’épreuve de la complexité qu’il faut aborder avec les élèves et un engagement à la réflexion plus approfondie que ne le proposent les programmes actuels. Mais comment ?

curieuse de connaître ses réponses j'ai lu plus avant, certains passages mais pas tous et j'ai trouvé ça a priori intéressant dans le cadre d'une classe...

voilou voilou...


Modifié par laurely, 01 mars 2015 - 13:14 .


#5 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 357 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 mars 2015 - 19:11

Etant bien occupée, je n'ai eu le temps que de parcourir la page "prospecter" où est citée cette observation qui me semble très juste :

 

Paroles salvatrices…

 

"Je me rappelle d'un entretien avec un jeune qui se rappelait précisément un enseignant qui l'avait félicité pour son travail. Il m'a dit la chose suivante : "c'est la première fois qu'on me parlait comme à un homme." Le message banal du professeur s'est avéré être un message d'une grande importance.

 

Les enseignants sous-estiment leur capacité à "rattraper" les enfants blessés, dont presque tous attribuent à un enseignant la parole qui a été, pour eux, un facteur de résilience.

 

65 % des enfants, entre 12 et 18 mois, ont déjà appris à aimer d'une manière qui permette de prendre du plaisir en découvrant l'inconnu ("l'attachement sécure"). Pour ces enfants, l'arrivée à l'école, et tous les inconnus que cela comporte, sera donc un plaisir. Cela signifie qu'environ un tiers des enfants aura l'angoisse de la découverte de l'inconnu et développera peut-être une inhibition anxieuse. Ces styles d'attachement ont été acquis au cours du façonnement précoce de la mémoire. Cependant, il ne s'agit que de tendances et des retournements sont possibles. Ainsi, 25 % des enfants qui ont acquis "l'attachement sécure" s'effondreront en cours de développement et 35 % des enfants qui ont développé une peur de l'école se reprennent, simplement parce qu'ils ont trouvé une parole qui leur a permis de reprendre confiance."

 

Boris Cyrulnik , entretiens Nathan 2001, www.enseignants.com/ressources/entretiens_nathan/ecole_resilience.htm



#6 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 773 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 septembre 2015 - 21:04

http://www.bastamag....me-educatif#nb1

 

http://www.lemonde.f...40_4415198.html



#7 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 11 septembre 2017 - 11:10

Un célèbre neuropsychologue explique comment le fait de “ne rien faire” est en fait vital pour la santé !https://changera.blo...al-pour-la.html


Modifié par naturel, 11 septembre 2017 - 11:11 .

  • Bill Imbi aime ceci

#8 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 143 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 11 septembre 2017 - 13:07

Qui se charge de dire à Macron que s'il continue à taper sur les fainéants, le trou de la sécu pas "exploser" ?



#9 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 15 septembre 2017 - 14:37

Un(e) enfant ne doit jamais s'adapter à l'école,mais c'est l'école qui doit s'adapter à lui(elle).



#10 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 15 septembre 2017 - 19:28

Je peux te garantir que c'est mon credo, que chaque enfant accueilli soit bien..mais ça devient de plus en plus difficile quand on voit comment sont plombés certains d'entre eux.



#11 gunday

gunday

Posté 21 septembre 2017 - 13:53

Qui se charge de dire à Macron que s'il continue à taper sur les fainéants, le trou de la sécu pas "exploser" ?

En même temps, on dit dans les sphères au courant, que la réforme du rsi est pour rediriger de l'argent de la sécu vers les comptes de l'état.
L'intérêt est qu'avec cet argent macron peux faire des allègements de charges (qu'il ne peux pas faire avec l'argent de la sécu).

Et si la sécu rentre moins d'argent, soit le trou grossi, soit les remboursements diminuent!





Aussi étiqueté avec École