Aller au contenu


Photo

Liberté ,en rêver en mourir....


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 18 mai 2015 - 23:52

Je veut être libre , je veut pourvoir respirer l'air pur , entendre la vie pousser,

je veut être libre , je veut aimer, donner ,partager, construire, 

Je veut la liberté ,sans contrainte, lois ,norme, règles, 

La liberté on y  a le droit , elle est acquise a la naissance , et l est dans le sang dans l'esprit..

nul au monde ne peut privé de liberté l'autre, le vivent ..

liberté ,liberté liberté, le combat est l'outil du quotidien pour la conservé ...

ma liberté a moi elle est la devant , elle est dans mes main pleine d’espoirs de force ,

elle est dans ma tête , elle guide ma raison ,mes instincts.

Liberté , seul dieux a mes yeux.

 

Forum ouvert a tous, si vous souhaitez partager n’hésitez pas.


Modifié par Anonimo, 19 mai 2015 - 00:06 .

  • Edica aime ceci

#2 _khalil_

_khalil_

Posté 21 mai 2015 - 09:21

la liberté tout le monde la veut, mais elle est chére à obtenir, c'est un combat de chaque instant..c'est pas un truc qui vous tombe par hazard...la liberté totale n'existe pas, on s'en approche, on tend vers...je crois que c'est un mirage ! la liberté fait peur, libérez un prisonnier, il perd ses repéres, il est désorienté..la liberté n'a pas de directions, c'est un "pays sans chemin"...un peintre est toujours limité par le cadre de son tableau....pouvons-nous vivre hors cadre ?



#3 Bastringue

Bastringue
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne

Posté 21 mai 2015 - 19:27

khalil: "Pouvons-nous vivre hors cadre?"

 

Bonne question.¨Perso je pense que non. L'Homme est condamné à être toujours prisonnier de quelque chose. La langue par exemple porte en soi un regard spécifique sur le monde qui nous entoure, la langue que l'on parle nous limite à une vision du monde. Le bain de clture de la société dans laquelle on grandit nous conduira aussi à appréhender le monde d'une façon différente selon que l'on vive là ou là. Peut-on s'affranchir du langage, des codes culturels?

Je pense que la seule liberté réelle que l'on a c'est de dire stop, ou pas.


  • triskeltransfer aime ceci

#4 _khalil_

_khalil_

Posté 22 mai 2015 - 07:27

"dire stop" c'est larguer les amarres ?  la liberté pour quoi faire ? on n'est pas heureux dans notre cocon familial, social, de travail, culturel, médiatique ...etc...pourquoi l'herbe est plus verte ailleurs. Liberté et sécurité ne vont pas de pair : qui veut trop de liberté perd de sa sécurité !



#5 Libertysyn

Libertysyn
  • Genre: Non spécifié

Posté 28 mai 2015 - 01:43

-Vers 12 ans, j' ai commencé à penser à la liberté en prenant conscience que le système scolaire me prenait beaucoup trop de temps. 

-Vers 14 ans, je pensais à fuir le foyer familiale pour prendre ma vie en main et avoir ma liberté. 

-A 25 ans, après avoir fait quelques années en tant que salarié, j'ai souhaité être à mon compte pour plus de liberté.

-A 30 ans, après 12 ans dans les appartements en périphérie et plein centre de Bordeaux, je m'étais enfin rendu compte que je pouvais aspirer à une autre vie que celle de citadin. Je me suis débarrassé de 95% de tout ce que je possédais, fermé l'entreprise, je voulais juste être libre d' aller où je voulais et quand je le voulais.

 

Quelques exemples pour dire que ma liberté change au fil du temps, au gré de mes expériences et mes espérances, je l' imagine, je la rêve, et travaille à sa réalisation, tout en sachant que c'est bénéfique pour mon bien-être. :)


  • Anonimo aime ceci

#6 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 28 mai 2015 - 19:58

La Liberté est paramètre d’après des critères bien définit par chacun de nous!

..mais pas que bien-sur!

La liberté possède aussi sont antagoniste , "l'esclavage ", et  répond aussi a des paramètres.

La liberté est aussi ressentis ou pas ,nous pouvons être esclaves des années sans jamais le ressentir comme tel!et inversement être libre

et se sentir étouffé, limité , 

La liberté est aussi le fruit d'une connaissance et réflexions poussé!



#7 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 08 juin 2015 - 22:57

Citations,

 <<Il faut que l’homme libre prenne quelquefois la liberté d’être esclave. » Jules Renard (1864-1910)

 

<<« La liberté commence où finit la connaissance . Avant, elle n’existe pas, car la connaissance des lois nous oblige à leur obéir. Après, elle n’existe que par l’ignorance des lois à venir et la croyance que nous avons de ne pas être commandés par elles puisque nous les ignorons. » Henri Laborit (1914-1995)

 

« Les hommes se trompent en ce qu’ils pensent être libres, et cette opinion consiste en cela seul qu’ils sont conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. » Baruch Spinoza (1632-1677)

 

Ma préféré,

 

"La liberté n'est pas oisiveté; c'est un usage libre du temps, c'est le choix du travail et de l'exercice. Etre libre, en un mot, n'est pas ne rien faire, c'est être seul arbitre de ce qu'on fait ou de ce qu'on ne fait point. Quel bien en ce sens que la liberté!"  La Bruyère.



#8 Edica

Edica
  • Genre: Femme
  • Intérêts:la vie avec un grand V, la solitude, la nature, les animaux,la Beauté à trouver, peindre, sculpter, bidouiller...

Posté 21 juin 2015 - 20:51

Moi je ne sais plus trop ce que veut dire liberté. Je n'ai aucune image qui me vient à l'esprit.

C'est vrai que notre notion de liberté change avec le temps et ce que nous porte l'enseignement de nos expériences.

 

Oui la liberté est en nous ou pas, et cela n'a rien à voir avec les apparences extérieures. Je crois qu'on peut être un "libre Max" tout en ayant une vie sociale bien cadrée et un fichu aigri tout en vivant en pleine pampa et s'obligeant à manger des graines. Caricatures que tout cela bien sûr, mais...


  • flanar l'ancien aime ceci

#9 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 21 juin 2015 - 22:19

Je suis aussi en grande réflexion par rapport à la liberté, concept qui a longtemps été mon fer de lance.

Si, évidemment, je fais tout au quotidien pour être le plus libre possible, je me pose sérieusement des questions quant à la possibilité ou à la nécessité d'aller dans un sens où la liberté prime.

Quand je vois comment certains usent de cette belle idée  (par exemple pour l'écologie, histoire de ne pas m'emballer dans des propos qui pourraient être mal interprétés), je me dis qu'il vaut mieux la laisser sur son piédestal dans notre musée imaginaire que de la voir mise en application au quotidien.

L'utopie est sûrement quelque chose de formidable, mais ça n'est que de l'utopie.


  • Edica aime ceci

#10 _khalil_

_khalil_

Posté 22 juin 2015 - 10:10

utopia_in_four_movements_filmstill5_utop l'utopie, pays lointain et mythique,  en fait c'est pas si loin en stop ?

 

utopie, égalité, fraternité....c'est pas mal aussi ! si on pousse un peu plus loin la réflexion, il ne rest plus que l'utopie, utopie et utopie....la fraternité quelle rigolade !!!

donc on peut dire que la liberté est un doux rêve, et nos chaînes plus ou moins longues.



#11 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 22 juin 2015 - 12:03

"La liberté de choisir l'étendard de nos futures désillusions" chantait Higelin il y a une quarantaine d'années (dans "L"amour sans savoir ce que c'est").

Oui, des chaînes plus ou moins longues, sûrement. Mais à quoi sont-elles reliées? Et quelle pourrait être la dimension de chaîne idéale, concrètement?  Parce que pour l'instant, la définition "La liberté individuelle et collective indissociablement", ça reste des mots. Une chaîne élastique en fait, que tu tires plus ou moins loin si t'es plus ou moins fort.

Ce qui me semble important, ce n'est pas tant la notion de liberté en soi que la conscience qu'on a des concessions acceptées pour se sentir libre.

Moi, par exemple, je me sens plutôt très libre. Mais dans un cadre défini. Hors ce cadre (quand je descends en ville, pour faire simple), je suis carrément largué, je me sens prisonnier de la moindre respiration de l'autre, encombré d'un respect et d'un altruisme qui, si je creuse, me gonflent royalement. Je voudrais parfois pouvoir être violent, envoyer chier certaines personnes, etc. Mais non: mon regard sur leur liberté m'oblige à contraindre la mienne au nom d'un mieux-vivre ensemble. Au nom de ces notions de fraternité et d'égalité que tu cites, Khalil. Au nom d'une (peut-être fausse) belle idée qui m'a été apprise par la république, la tradition... et tous ces machins que j'exècre et qu'on m'a rabâchés depuis si longtemps que j'en oublie que ce n'est pas MA référence.

Liberté, Egalité, Fraternité... Mon cul! 

Pour moi, Respect et Conscience semblent suffire à faire (mieux) tourner le Monde. C'est ce que je voudrais voir aux frontons des mairies, ce que j'aimerais qu'on inculque aux gamins dans les écoles, qu'il faudrait qu'on retrouve dans les discours des bonimenteurs qui nous gouvernent ou dans les écrits des journalistes qui endorment les masses.

Il fait beau, Tchao...


Modifié par flanar l'ancien, 22 juin 2015 - 12:03 .

  • Edica aime ceci

#12 _khalil_

_khalil_

Posté 22 juin 2015 - 17:39

Une illusion de liberté, c'est de choisir la longueur de ses chaînes ?...

La liberté d’un être dépend de la liberté de l’ensemble....

 

L’humain entretient plusieurs concepts de la liberté; Ils peuvent être religieux, scientifiques, médicaux, philosophiques, politiques ou militaires. En fait, la Liberté n’est pas du monde de l’homme. Celui-ci ne connaîtra jamais la véritable liberté, qui est d’être libre de toute forme de manipulations émotives et collectives. La recherche de la liberté chez l’humain est générée par le concept d’un état où tout ce qui bouillonne chez lui pourrait s’exprimer sans limite et sans contrainte. Cet état amène chez lui une sécurité comme il n’en a jamais connu, parce qu’il a l’impression de tout contrôler sans effort et d’être le seul à déterminer les événements. Il n’a plus peur parce qu’il est le maître absolu. Par l’expérience, l’homme découvre que ce concept n’est pas réalisable parce qu’il y a les autres humains qui ont aussi leurs concepts. On ne peut pas être le maître absolu si on est des milliards d’humains à vouloir être des maîtres absolus. Alors l’homme se tourne lentement vers lui-même et essaie de découvrir la liberté dans son cœur, dans sa pensée et dans ses émotions. Là encore, il sera déçu car la liberté, comme tant d’autres choses mises en concept, n’est pas du ressort de la pensée. Le temps forge l’homme et celui-ci parvient, souvent d’une façon pénible, à goûter à la vie. Il se rapproche de celle-ci parce que, dans ses désirs d’évolution, de sécurité et d’accomplissement, il n’a trouvé que malheurs et souffrances. Touchant à la vie sans ses souvenirs, sans douter d’elle, donc sans peur, il devient conscient, pour la première fois, de l’existence terrestre, de sa liberté.

Selon moi, la liberté n’existe que pour l’ensemble d’un écosystème, mais n’est jamais réelle pour un élément de cet écosystème. L’homme doit apprendre à se libérer de la liberté.
( le mystérieux inconnu ?)

 



#13 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 22 juin 2015 - 23:03

N'oublions pas que la liberté de chaqu'uns s’arrête ou commence celle des autres!

....alors la' peut -être je commencerais a voir les limites! en effet la' encore les limites peuvent être différentes 

de celles que l'on imagine!  :cogite:  ;)



#14 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 24 juin 2015 - 07:11

Mouais.... Beaucoup de mots (y compris les miens, s'pas) qui ne participeront sûrement pas à nous faire gagner le schmilblick! (Humeur bougon ce matin, mais je suis content de savoir écrire schmilblick sans faute  :roule: )



#15 _khalil_

_khalil_

Posté 24 juin 2015 - 09:15

 

« Le Schmilblick des frères Fauderche est, il convient de le souligner, rigoureusement intégral, c'est-à-dire qu'il peut à la fois servir de Schmilblick d'intérieur, grâce à la taille réduite de ses gorgomoches, et de Schmilblick de campagne grâce à sa mostoblase et à ses deux glotosifres qui lui permettent ainsi d'urnapouiller les istioplocks même par les plus basses températures. Haut les cœurs et chapeaux bas devant cette géniale invention qui, demain ou après-demain au plus tard, fera germer le blé fécond du ciment victorieux qui ouvrira à deux battants la porte cochère d'un avenir meilleur dans le péristyle d'un monde nouveau... »

— Pierre Dac[

 

 

schmilblick et liberté : même combat


  • flanar l'ancien aime ceci

#16 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 24 juin 2015 - 13:11

Mouais.... Beaucoup de mots (y compris les miens, s'pas) qui ne participeront sûrement pas à nous faire gagner le schmilblick! (Humeur bougon ce matin, mais je suis content de savoir écrire schmilblick sans faute  :roule: )

Oulalala!!...il est en forme le Flanar!! :roule:  :roi2:

Au fait!.. je t'avait envoyer un Mp pour avoir de tes nouvelles.J'ai la réponse la'!...tu va bien donc! :roi1:


  • flanar l'ancien aime ceci

#17 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 25 juin 2015 - 23:05

Ce que je peut rajouter a ce grand débat: c'est que tant que nous avons la liberté de nous aimer ; nous aurons toujours 

le pouvoir de changer des tas de choses....