Aller au contenu


Photo

Donner du grain aux poules....ou pas?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#41 yannouk

yannouk
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cévennes ardéchoises
  • Intérêts:permaculture, autonomie, autoconstruction, système D, naturisme

Posté 23 mai 2016 - 12:22

@groslard: alors tu as presque des championnes du monde :P contrairement à ce que je pensais, 1 oeuf par jour reste techniquement possible: http://poulesetcie.com/ponte-poule/

Pour le renard, chez moi aussi tout le monde est surpris que mes 4 poules survivent depuis 1 an. Il y a surement des raisons que seule la nature connait

 

@michmuch: pas mal le système, je me demande si toutes les poules peuvent en comprendre le fonctionnement



#42 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 23 mai 2016 - 21:31

Un œuf par jour mais tout les 27 heures environ ( déjà écris par Yannouck) Une de mes poules n'a pratiquement jamais arrêté de pondre. L'autre s'est arrêtée une période cet hiver et là, ça fait une quinzaine de jour qu'elle est malade... Elle a lair d'aller mieux.

@michmuch: pas mal le système, je me demande si toutes les poules peuvent en comprendre le fonctionnement

IL faut bloquer le système ouvert le temps qu'elles s'habituent. Par la suite, elles n'ont pas besoin de comprendre, elles se dirigent vers l'endroit ou elles savent trouver le grain.
Pas sur qu'elles font la relation avec les lois de la gravité. ;)
 
Si tu veux les plans : http://www.homegarde...ders-plans.html



#43 yannouk

yannouk
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cévennes ardéchoises
  • Intérêts:permaculture, autonomie, autoconstruction, système D, naturisme

Posté 24 mai 2016 - 09:27

je mets de coté...merci ;)



#44 groslard

groslard

Posté 20 juillet 2016 - 10:53

Petite suite de l'histoire de mes poules :

l'une d'elles s'est mise à couver (pour rien, on n'a pas de coq). J'ai choisi de la laisser faire, malgré les conseils de mon voisin qui pour sa part enferme toute poule couveuse pendant 4 jours sans manger pour lui faire passer l'envie... Elle a donc couvé pendant environ 2 mois :D

Et bien on a presque toujours autant d'oeufs. Sur les 4 poules, dont une qui couve, on a eu environ 3,5 oeufs par jour au lieu de 4. Mais je me demande si le manque ne provient pas d'oeufs pondus dans des coins bien planqués, car les 3 poules qui ne couvent pas sont souvent obligés d'aller pondre ailleurs, du coup.

Pour ce qui est du grain, ma femme en donne encore moins qu'avant, et pour tout dire, elles ne finissent même plus la gamelle. Parfois on en donne elles n'y touchent même pas. On dirait que la nourriture "sauvage" qu'elles trouvent leur convient en fait de mieux en mieux.


  • Panthera Pardhus aime ceci

#45 yannouk

yannouk
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cévennes ardéchoises
  • Intérêts:permaculture, autonomie, autoconstruction, système D, naturisme

Posté 20 juillet 2016 - 12:18

Nous aussi, depuis l'arrivée des beaux jours, elles n'ont plus de grain et se portent très bien!

Si une poule se met à couver, tu peux récuperer des oeufs fécondés dans le voisinage et les glisser dessous.

On a donné nos oeufs à une amie qui a eu 5 poussins récemment ;)



#46 groslard

groslard

Posté 20 juillet 2016 - 16:24

Brillante idée Yannouk !!!!! Je préfèrerai des vrais enfants de mes poulettes, mais des oeufs fécondés ailleurs c'est mieux que rien !



#47 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 17 aot 2016 - 12:27

Si je peux apporter ma petite pierre d'ancienne aide éleveuse de poules d"une maman autoritaire avec ses filles, mais pas avec ses volailles, la ponte des gallinacée est soumise à des aléas divers tels que le stress, la présence ou nom d'un coq, et bien sur comme évoqué le climat ou l'âge (les vieilles pondent moins)...

 

Les poulettes de ma mère (ses cocottes, pas ses filles) pondaient beaucoup, tandis que celles de ma tante très peu. Et en plus ces dernières bouffaient régulièrement leur progéniture en devenir...

 

La différence : ma mère était très gentille avec ses poulettes, mais ma tante les rossait et leur balançait des coup de pieds, justement parce qu'elles ne pondaient pas ou mangeaient leurs trop rares oeufs.

 

Sinon, côté alimentation, c'était des seaux de restes de tables, ce qu'elles trouvaient à picorer sur leur espace plus ou moins herbeux, et un tout petit peu de blé ou d'avoine au quotidien, mais le moins possible car pas donné.

Après, certains pourront dire que ma mère trichait un tantinet vu que de temps en temps elle leur filait aussi des granulés spéciaux "extra ponte". Mais là encore, parcimonieusement car ruineux, et surement aussi efficace dans la durée qu'un placébo.

 

On disait aussi qu'il ne fallait pas leur donner de coquilles d’œuf pour pas développer le "cannibalisme" :roule: . Mais ma mère en donnait car c'est excellent (plein de calcium), de même que les coquilles de crustacés pillées.

Attention à bien vérifier l'apport en calcium pour éviter le mal de ponte (impossibilité d’expulser l’œuf en cas de coquille trop molle).

 

Ah et en lisant le message de Groslard me revient aussi la question des "nids". C'est très importants pour les poules de pouvoir pondre tranquilles dans un beau nid plein de paille. Même si c'est pas évident car certaines "s'oublient" n'importe où, et là le grand terrain peut être un handicap quand on va ramasser les oeufs.

 

Groslard tu dis qu'une poule qui couve empêche les autres de pondre "décemment" dans un nid, mais est-qu'elles ont chacun le leur ou est-ce qu'elle doivent se partager le même ?


Modifié par Bill Imbi, 17 aot 2016 - 12:34 .


#48 groslard

groslard

Posté 17 aot 2016 - 16:57

A 4, elles se partagent un ou deux nids selon les moments. Ce sont elles qui font cela spontanément. Au départ il y avait 3 pondoirs dans le poulailler, mais elles y mélangeaient les oeufs et les fientes, alors on les a condamnés, et depuis elles séparent bien les deux. Mais quand l'une d'elles s'est mise à couver, elle était en permanence dans son nid dans le poulailler, et du coup les autres allaient s'en faire un ailleurs dans le terrain.

Pour les coquilles, on leur redonne systématiquement, et elles en mangent une partie. Mais elles n'ont jamais mangé leurs propres oeufs !!!

Et en ce qui concerne la gentillesse, on les aime beaucoup ! Deux d'entre elles apprécient les caresses, elles se mettent "en position de caresse" quand on approche et qu'elles ont envie, quelques caresses et elles repartent. On peut les prendre dans les bras, elles aiment bien, pas trop longtemps. Et l'une d'elles répond très bien à la voix, quand je lui fais un son particulier elle se met en position de caresse si je suis à moins de 5 mètres environ.

Leur seul défaut : faire peur au chat !



#49 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 18 aot 2016 - 08:05


On disait aussi qu'il ne fallait pas leur donner de coquilles d’œuf pour pas développer le "cannibalisme" :roule: . Mais ma mère en donnait car c'est excellent (plein de calcium), de même que les coquilles de crustacés pillées.

Attention à bien vérifier l'apport en calcium pour éviter le mal de ponte (impossibilité d’expulser l’œuf en cas de coquille trop molle).

Ma Mère, fille de maraîcher et petite-fille de vigneron, m'a toujours dit qu'il suffit de broyer les coquilles d'oeufs pour les rendre méconnaissables et qu'elles ne soient pas associées aux oeufs dans l'esprit des gallinacées.

Les coquilles d'huîtres broyées et les carapaces de crevettes sont excellentes pour l'apport d'oligo-éléments, dont l'iode qui est rare en-dehors des régions côtières.


  • FLOYD aime ceci

#50 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 22 aot 2016 - 13:26

Bonjour,

Je continue à donner du grain à mes poules.

Comme elles ont des besoins variables et pour éviter d'en donner trop aux souris et oiseaux de passage, je leur en donnait un peu le matin et éventuellement un complément dans l'après-midi.

 

Depuis l'arrivée d'une poulette qui a maintenant 16 semaines, la poule de 1,5 ans l’empêchait d'approcher de la nourriture.

C'est ce qui m'a décidé de fabriquer cette mangeoire avec de la récup.

Aucun modèle trouvé sur le net ne me plaisait, alors j'ai fait à m'n'idée. ;)

 

Pour que la poule ouvre la trappe quelque soit l'endroit ou elle prends appuie sur le plateau, j'ai fait une double articulation à 4 points de fixation.

 

Je m'attendait à devoir leur laisser le temps de comprendre le truc... En fait, je l'ai implanté ce matin et elle ont tout de suite compris.

 

Le chien leur a fait peur sur la fin de la vidéo; on voit que la trappe est restée ouverte alors qu'il ne restait plus qu'une patte de la poule sur le plateau. Par contre il faut au moins 1.2 kg pour l'ouvrir ... La poulette pèse déjà au moins 2 kg, alors pas de problème.

Là, bizarrement, la poule n'a pas cherché à chasser la poulette... Peut-être la peur du chien ou la barre séparation que j'ai mise au milieu de l'ouverture. ?


Modifié par michmuch80, 22 aot 2016 - 13:42 .

  • emrenerezh et Brunito aiment ceci

#51 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 14 avril 2018 - 17:00

Bonjour,

Nouvelle mangeoire anti-gaspillage et anti-nuisible, plus simple, facile à fabriquer avec un pot de miel en plastique, un cutter et de la ficelle