Aller au contenu


Photo

Moteur HHO


  • Veuillez vous connecter pour répondre
62 réponses à ce sujet

#41 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 septembre 2019 - 22:58

Pas de soucis, j'écris souvent pour généraliser un peu au delà d'un cas individuel. Je ne suis pas là pour juger.



#42 lolof240

lolof240

Posté 12 septembre 2019 - 20:16

Pas de soucis non plus ! j'avais pas compris que tu généralisais. après je reste convaincu qu'une meilleure combustion encrasse moins du coup le moteur ne peu que duré plus !!!

#43 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 19 septembre 2019 - 08:30

Combien d'énergie consomme l'hydrolyse de l'eau pour produire cette hydrogène miraculeux?

 

On ne produit pas seulement l'hydrogène, mais aussi l’oxygène, et l’oxygène améliore la combustion. HHO c'est quelque chose très logique.

C'est facile de calculer l’énergie: - on connais le voltage - entre 13.8 et 14.2 V, c'est la tension(V) de l'alternateur qui travaille. On mesure l’ampérage (A) avec un ampèremètre et on multiplie V*A=W (watt).

Regarde ici: https://fr.eni.com/p...ent-la-calculer


Modifié par Michel, 19 septembre 2019 - 08:34 .


#44 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 septembre 2019 - 09:19

Merci pour l'astuce.

La combustion de l'hydrogène ne fait que restituer l'équivalent calorique de l'énergie électrique nécessaire à l'hydrolyse. Le fonctionnement de l'alternateur n'est pas neutre, il y a donc des pertes mécaniques/caloriques.

Bref, en physique classique, le bilan est déficitaire.

Comment alors justifier cette "amélioration" ?



#45 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 19 septembre 2019 - 12:39

FLOYD,

Je ne sais pas expliquer mieux, retourne à l'école et ne rate pas tes cours de physique classique. :)

Tu résonne comme ceux qui limitent la vitesse pour diminuer la pollution, ils ne prennent pas en compte que une voiture/camion roulera plus longtemps pour arriver de point A au point B et polluera plus.

Tu perd quand tu est trop gourmand, quand tu envoi trop de courant dans le bol, mais si tu limite le courent, tu cherche et tu trouvera le courant pour le régime le plus économique.

Tu gagnera pas beaucoup, mais c'est appréciable, en moyenne 15-20 %.

Mais tu peur économiser autant sans HHO si tu fait conduite économique. C'est vrais pour une bagnole, mai pas pour un tracteur.



#46 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 septembre 2019 - 13:01

J'ai d'assez bons souvenirs des cours de physique, de chimie et d'électricité, pour savoir qu'il n'y a pas d'énergie  créée en réalisant successivement une hydrolyse puis une combustion.

Affirmer le contraire, c'est de la désinformation. 

Fuire le débat scientifique en changeant à tout moment de sujet, n'est guère mieux.



#47 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 19 septembre 2019 - 19:55

Bon, si tu à ton doctorat en physique, je me rend, autrement tu est mal tombé.

T’a qu'a relire ce que je écrit plus haut et à comprendre.

Je ne pas tellement envie de discuter avec un troll qui est en plus un actionnaire de Shell/Total/BP ...et j'en passe.....


Modifié par Michel, 19 septembre 2019 - 20:06 .


#48 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 septembre 2019 - 20:58

Amusant !



#49 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 19 septembre 2019 - 22:10

Amusant !

 

Non, efficace.

Le carburant brûle mieux, pollue moins, car il y a plus d’oxygène et la température de combustion est plus élevé. La température produit plus de pression sur les pistons dans les cylindres, donc - le rendement.

En plus l'hydrogène décalamine le moteur.

C'est clair?

 

Es-que c'est si difficile à comprendre?



#50 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 septembre 2019 - 22:58

Tu crois vraiment ce que tu écris?



#51 Edenguard40

Edenguard40
  • Genre: Homme
  • Localisation:Landes
  • Intérêts:Autonomie, informatique, électronique, bricolage.

Posté 20 septembre 2019 - 10:52

Bonjour,

 

A l'époque où je bricolais le HHO, il me semble avoir trouvé une explication "scientifique" :
Je crois me souvenir que c'était dû à la vitesse d'inflammation du dihydrogène.
Il brûle plus rapidement et aide l'essence à mieux brûler, du coup cela augmenterait légèrement le rendement de la combustion et donc du moteur.

Ce qui fait aussi qu'il y a moins de pollution en sortie.(moins d'imbrulés)
Et si l'essence est mieux brûlée, besoin de moins de carburant pour la même puissance...

Par contre ce qui est délicat, c'est le réglage entre production de + ou - de HHO, et donc consommation de courant, et gain de puissance (par augmentation du rendement).

Car oui, consommer + sur l'alternateur fera consommer + de carburant...

Il faut donc produire suffisamment de HHO pour améliorer la combustion, mais pas trop sinon c'est perdu en énergie utilisée pour l'électrolyse...


Modifié par Edenguard40, 20 septembre 2019 - 10:53 .


#52 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 20 septembre 2019 - 11:25

Bonjour,

 

Edenguard40

 

C'est ça !!!

 

"Il faut donc produire suffisamment de HHO pour améliorer la combustion, mais pas trop sinon c'est perdu en énergie utilisée pour l'électrolyse...".


Modifié par Michel, 20 septembre 2019 - 11:26 .


#53 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 septembre 2019 - 12:26

Pour réduire les imbrulés, il faut incorporer de l'oxygène, de l'air éventuellement mais pas trop car ce serait au détriment du volume du carburant et de l'hydrogène.

J'ai peut-être pas bien compris, est-ce bien le mélange O2 et H2 issu de l'hydrolyse qui est  directement et intégralement injecté dans le moteur ?



#54 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 20 septembre 2019 - 12:55

Yes.

 

Le mélange des O2 et H2 est "injecté" / aspiré dans le moteur avec l'air d'admission. On branche le tuyau après le filtre à air.

C'est pour ça qu'il faut impérativement mettre un clapé antiretour, pour éviter le retour de flamme et l'explosion du bocal d'électrolyse.

 

Retourne a l'école et ne rate plus tes cours de physique classique.   :bleu:   :)


Modifié par Michel, 20 septembre 2019 - 13:03 .


#55 Edenguard40

Edenguard40
  • Genre: Homme
  • Localisation:Landes
  • Intérêts:Autonomie, informatique, électronique, bricolage.

Posté 20 septembre 2019 - 17:28

Yes c'est çà.

Il y a deux écoles :

Ceux qui séparent les gaz et utilisent généralement que le dihydrogène dans leurs expériences, car on peut le stocker sous pression et l'utiliser plus tard (génération par surplus photovoltaique par exemple)
Et ceux, comme moi, qui jouent ou jouaient avec le HHO, donc les deux gaz combinés, qui forment un mélange stœchiométrique.

C'est bien plus dangereux et trop compliqué à stocker, donc il vaut mieux se tourner vers l'hydrogène (dihydrogène en fait).
M'enfin dans le cas des voitures, il s'agit d'envoyer direct le HHO...



#56 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 septembre 2019 - 18:16

Merci Edenguard pour cette clarification. Ma question était légitime!

 

L'expression "mélange stœchiométrique" m'a toujours amusé, orthographe et prononciation.

H2 + 1/2 O2 = H20

Il n'y a donc pas d'O2 disponible, ni de H2 pour refaire autre chose que de l'eau.



#57 Edenguard40

Edenguard40
  • Genre: Homme
  • Localisation:Landes
  • Intérêts:Autonomie, informatique, électronique, bricolage.

Posté 20 septembre 2019 - 18:39

En fait il me semble avoir appris que le O tout seul et H tout seul n'existent pas, mais mes cours sont loin...
Du coup ce serait du O² et H².
Mais pour avoir HHO = O² + H² c'est mathématiquement faux.
Donc on doit avoir en fait 2HHO et donc on obtiendrait H² + H² + O².

Du coup par électrolyse on obtiendrait du 2HHO plutôt que du HHO, enfin je crois?

 

Peut être que l'on parle juste de HHO pour simplifier, je ne sais pas...
Ou alors je suis complètement à coté de la plaque ^^
 


Modifié par Edenguard40, 20 septembre 2019 - 18:39 .


#58 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 523 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 20 septembre 2019 - 19:40

On aura deux fois plus des molécules H que O, c'est tout.

On dis HHO parce que molécule d'eau contiens deux atomes H pour un atome O.

C'est pour ça que HHO est plus efficace pour un moteur diesel, où l'admission est libre (l'air ne pas dosé)

Tu ne pas remarqué que par le temps humide et dans le brouillard le moteur fonctionne mieux et consomme moins?

C'est parce que une partie des molécules de vapeur d'eau éclatent en H et O et brûlent instantanément, produisant le vapeurs d'eau et l'énergie supplémentaire.

 

A savoir que toute explosion produit un flash gamma, explosion du carburant dans les cylindres aussi. Un moteur d'une voiture puissante (de course par ex.) peur produire rayonnement gamma, 400 fois dépassant le fond normal. Décroissement de l'intensité du rayonnement est proportionnel au carré de distance.

 

L'autre chose - j'aimerais bien que quelqu'un passe dans une voiture électrique avec un appareil comme sur le photo, ou semblable.

 

190920084008803525.jpg

 

190920083515103408.jpg


Modifié par Michel, 20 septembre 2019 - 19:52 .


#59 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 942 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 septembre 2019 - 20:55

Bon on ne va pas s'embarquer à discuter des rayonnement gamma, car on frise la crise nucléaire.

 

Les équations en chimie, correspondent à la fois aux molécules mais aussi aux moles. Wiki:

 

La mole (symbole : mol) est une des unités de base du Système international, adoptée en 1971, qui est principalement utilisée en physique et en chimie. La mole est la quantité de matière d'un système contenant exactement 6,022 140 76 × 1023 entités élémentaires (atomes, ions, molécules...).

 

Et c'est pourquoi on s'autorisait à écrire 1/2 O2, pour signifier la moitié d'une mole d'oxygène…  (de mon temps)

Si l'on parle de molécules, je crois qu'il faut écrire;  2 H2 + O2 = 2 H2O

C'est l'équation rigoureuse, mais la réalité, elle, ne change pas.



#60 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 20 septembre 2019 - 21:02

Bonsoir,

l'énergie n'est pas croissante ordinairement car l'action qui est le produit de l'énergie par la durée, n'est pas conservée dans une transformation de l'énergie; 

en revanche, l'énergie peut croître dans un dispositif technique si l'action se conserve au cours de la transformation de l'énergie; toutes les machines sur-unitaires conservent l'action;

si la durée décroît au cours de la transformation de l'énergie, celle-ci peut augmenter malgré les inévitables pertes de chaleur. 

Pour modifier la durée en la faisant décroître, on fait diminuer la résistance équivalente associée à la transformation de l'énergie.


Modifié par Chrononaute, 20 septembre 2019 - 21:46 .